Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Log in •  Log in to check your private messages •  Register
 
 [Appel à la plume] Recueil de récits sur la Grande Guerre Next topic
Previous topic
Post new topicReply to topic
Author Message
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Offline

Joined: 02 May 2009
Posts: 4,308
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1,192
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

PostPosted: Mon 17 Feb 2014 - 19:01 Reply with quoteBack to top

« La guerre est une affaire d'une importance vitale pour l’Etat, la province de la vie et de la mort, la voie qui mène à la survie ou à l’anéantissement. Il est indispensable de l'étudier jusque dans ses moindres détails. »

En l’an 900 de notre ère débutait la Grande Guerre des Ordres. Nom commun donné à une série de batailles et de tensions, plus ou moins meurtrières, entre les trois Ordres Draconiques prospérant en Tol Orëa. Les armées des Kaerls se livrèrent à des combats acharnés pendant dix longues années. De grands stratèges comme de funestes champs de batailles, l’Histoire en a retenu le nom. Ces épisode historique n’est pas si lointain pour les habitants de la Terre de l’Aube. Pour preuve, il en existe encore de nombreux témoins, des survivants et les conséquences de cette période trouble se répercutent toujours de nos jours.

Qui en étaient les protagonistes ? Màr Menel, Màr Luimë et Màr Tàralöm luttèrent jusqu’en l’an 910 pour leurs idéaux. On raconte même que certains Dieux décidèrent de rompre leur promesse et de chuchoter des conseils à l’oreille des belligérants, selon leurs affinités du moment. Quels en étaient les enjeux ? Le contrôle de l’île, de ses ressources et l’expansion territoriale, sans compter la gloire et la soif de pouvoir. Objectifs flous, que seule une poignée de chevaliers-dragons, galvanisés par leurs pouvoirs et leur influence momentanée sur la politique de leur Kaerl, comprenaient réellement et avaient décidés de mener à bien. Le déclenchement de cette guerre sanglante et sacrilège, où nombre de dragons et d’humanoïdes - avec ou sans le Don - trouvèrent la mort, reste un mystère. Il existe beaucoup d’interprétations différentes. Quelques légendes circulent également sur le sujet. Un certain nombre de lieux de Tol Orëa portent encore la trace de cette guerre, des paysages jadis ravagés et abreuvés de sang.

Enfin, lorsque s’acheva ce déluge de violence, il fallut restaurer les valeurs des Kaerls et la sécurité de l’île. Des faits passés sous silence après les combats officiels - telle que la purge des déserteurs et des traîtres chez les Célestes comme ailleurs – sont minimisés pour ne pas noircir la mémoire des défunts. Un seul mot d’ordre lors des négociations qui mirent fin à la Grande Guerre des Ordres : plus jamais ça. Plus jamais.

« En tuer un pour en terrifier un millier. »

> Chronologie détaillée [ICI]


Citations issues de L'Art de la guerre, de Sun Tzu, général chinois du Ve siècle av. J.-C. (544–496 av. J.-C.)

Introduction par Persée Garaldhorf, d'après les idées originales de Heryn Amlug



Mais qu'est ce donc que ce parchemin que vous tenez en main ? Est-il possible encore d'espérer de lire des textes relatant cette sombre histoire ?

Oui c'est possible... Vos Kaerls font appel à vous, aspirants, chevaliers et maîtres pour narrer ces épisodes perdus. Véridiques ou hypothétiques, c'est à votre choix. Si certains ont des personnages qui ont connu cette époque (je dis bien si) rien ne vous empêche de relater ces évènements.
Votre personnage n'était pas là ? Alors laissez vous guider par votre imagination, les délires d'un ivrogne dans une taverne de Loméanor, ou les dires dépressives d'un antique maître-dragon, vous avez le choix. Pourquoi même pas des histoires narrées par les servantes, de fil en aiguilles ?

A vos plumes et quelque soit le kaerl :p



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Publicité





PostPosted: Mon 17 Feb 2014 - 19:01 Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yong'Wu Zenghwei
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Offline

Joined: 16 Sep 2012
Posts: 339
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 146
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

PostPosted: Wed 12 Mar 2014 - 09:36 Reply with quoteBack to top

Voici ma participation;

Quote:
Exitus Acta Probat.


An 900, 18 Haskèlku,
Rapport cendré.



Mission de recherche et destruction ayant pour cible: Ravitaillement du Màr Luimë.
État: Terminé et réussi.
Troupes déployées: 13 Spectres des Cendres,
Pertes à enregistrer: 2 Spectres des Cendres.
Chef de mission: Da'Jing Zenghwei


Comme demandé par le Triumvirat nous avons rassemblé une équipe de 5 Spectres des Cendres expérimentés accompagnés de 8 nouveaux Spectres des Cendres. Selon les dernières informations obtenues le ravitaillement pour le Màr Luimë du 16 Haskèlku devait passer par le Delta du Cenedril pour rejoindre la Baie d'Eau Claire et enfin le Màr lui même. L'un de nos hommes, infiltré dans la logistique neutre nous a prévenu que la caravane n'était que peu gardée et se déplaçait avec célérité, ils n'espéraient faire que deux pauses durant tout le trajet.


J'ai donc envoyé cinq de nos novices suivre la caravane de loin pour ne pas perdre sa trace avec pour seule mission de ne pas perdre leur trace sans être repérés. Le reste d'entre nous s'est divisé en groupes de 2 pour trouver le point d'embuscade idéal qui n'attirerait pas l'attention. Le point en question fut choisi par mes soins et donc nous avons commencé les préparatifs comme indiqués dans le briefing de mission,


L'attaque fut rapide, utilisant une formation en tenaille à chaque fois guidée par un membre expérimenté nous avons encerclé la caravane pour la détruire, le tout sans sommations et durant la nuit. Hélas le manque d'informations quant-à l'armement de la dite caravane a conduit à la mort de deux des nôtres, ils possédaient une baliste chargée cachée dans l'un des chariots. Une fois l'attaque terminée nous avons chargé une partie du matériel dans les sacs prévus à cet effet et avons brouillé les pistes en laissant les fausses preuves incriminant les célestes.

Comme le veux la tradition nous avons transporté nos morts plus loin et avons incinéré les corps de leurs jeunes Liés pour que ceux-ci puissent rejoindre l'autre monde. Les jeunes chevaliers privés de leurs Liés ont fait appel à nous pour que nous mettions fin à leurs existences privées de Liés comme le veux l'ancien droit Ardent. Les corps et leurs têtes respectives ont été ramenés au Kaerl et seront rendus à la montagne de feu dans l'après-midi.


Inventaire du ravitaillement obtenu:
    6 tonneaux de poisson.
    8 sacs de riz
    15 épées forgées d'acier
    2 caisses de carreaux d'acier pour arbalètes
    1 caisse de flèches de fer

Laissé sur place:
    La baliste et ses munitions ( passé au feu )
    Les chariots ( passés au feu )
    L'attelage ( tué )
    Membres de la caravane ( Tous tués, prisonniers exécutés de façon cruelle )
    Sacs de légumes ( éventrés et jetés dans la boue )
    Sacs de grain ( éventrés et jetés dans la boue )
    Tonneaux d'alcools variés ( Percés )
    Casiers de Viandes fumées ( Vidés dans la boue et piétinés ).


Au vu des pertes rencontrées suivant cette mission nous demandons à ce qu'une partie de la récompense pour cette mission soit transmise aux familles des chevaliers morts. Nous aimerions aussi qu'une fois la guerre terminée notre infiltré à la logistique neutre soit jugé et exécuté pour ne pas nous avoir fourni assez d'informations cela ayant entraîné les dites pertes.

Puisse le feu nous guider en ces temps troubles. Par et pour la force du Kaerl.


Da'Jing Zenghwei,
Responsable de mission.


Quote:
Exitus Acta Probat.


An 909, 21 Ouranosku,
Demande de renforts.


Émanant de: Shibei Zenghwei.
Porté par: Yong'wu Zenghwei.
Demande écrite le: 21 Ouranosku.
Situation: Urgente, Pression importante de la part de l'Alliance Kaerlique.

Pour: Triumvirat et Concile du Màr Tàralöm.


Seigneur Ardent, Honorés membres du Triumvirat. Notre position dans les Pics de Cendre est mise à mal part les assauts de l'Alliance Kaerlique entre l'ordre neutre et céleste. Les pertes des sans-dons commencent à se faire sentir dans les rangs et le moral est au plus bas, nous craignons que dans les jours à venir nos formations ne soient plus assez suffisantes pour repousser un assaut direct ou que le moral ne pousse nos hommes à déserter. Malgré l'exécution publique des déserteurs devant leurs camarades et les discours visant à faire remonter le moral des hommes ceux-ci ne regagnent pas la foi qui fut la leur au début de la guerre.


Les effectifs dotés du Don ont subit des pertes graves aussi nous ne les engageons que lorsque les risques sont minimum pour assurer l'avenir du Kaerl. Nous demandons donc des renforts au plus vite pour consolider la position défensive numéro 3 située dans les Pics de Cendre, si les assauts se poursuivent et que nous ne recevons aucun renforts le Kaerl sera vulnérable à une attaque directe de la part de l'alliance Kaerlique.

Heureusement les pertes des sans-dons de l'alliance commencent à se faire sentir de leur côté et nous espérons que ceux-ci battrons en retraite dans trois jours à compter du jour où nous recevrons les dits renforts. Mon filleul, Yong'wu Zenghwei, s'est occupé d'une mission de reconnaissance pour moi et nous avons donc pu obtenir des informations supplémentaires quant-aux lignes de ravitaillement de l'armée adverse. Une mission de recherche et destruction sur les routes fournissant des vivres et du matériel pourrait nous assurer une victoire éclatante face à eux, l'estomac vide de leurs troupes pourrait aisément causer une révolte dans les rangs.


Nous avons identifié trois cibles d'importance dans l'armée adverse: Le maître Guérisseur Altheyn Novashen du Kaerl Neutre, le commandant sans-don Ulthrazon Drelleï du Kaerl Céleste et le capitaine Photet Almarion du Kaerl Céleste. Nous demandons l'autorisation d'envoyer le signal pour que nos hommes infiltrés s'occupent d'assassiner ces cibles d'importance.

Les cargaisons de vivres se déplacent au sol mais aussi par le biais de jeunes Chevaliers dragons des deux ordres respectifs, le trajet des caravanes de ravitaillement au sol ne diffère que rarement dû à l'urgence de la situation. La majeure partie d'entre elles passent par le col de Mortem pour entrer dans les Pics de Cendre. Elles ne sont que peu gardées du fait du besoin d'hommes au front de la part de l'alliance Kaerlique mais ceux-ci ont installé six patrouilles dans les Pics de Cendre pour donner un sentiment de sécurité aux mortels convoyant les vivres.

Il est très urgent que les cibles soient éliminées, que l'ennemi soit privé de ressources mais surtout que nous recevions des renforts. Si cette armée n'est pas brisée ici et maintenant le glas sonnera pour notre Kaerl.

Puisse le feu nous guider en ces temps troubles. Par et pour la force du Kaerl.
Shibei Zenghwei.

Commandant des forces dans les Pics de Cendre.



Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Offline

Joined: 09 Aug 2008
Posts: 1,767
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 354
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

PostPosted: Wed 21 May 2014 - 20:11 Reply with quoteBack to top

Mes participations au sujet :

¤ Concours du "combat à dos de dragon" : escarmouche entre la formation aérienne d'Eléderkan Garaldhorf (Décurion Flamboyant & Maître Bronze du Kaerl Ardent) et des militants Engloutis pour la cessation de la guerre

¤ RP-souvenir "Le Règne du Feu et du Fer" : rencontre entre Eléderkan Garaldhorf et Yong'Wu Zenghwei (Spectre des Cendres & Chevalier Blanc) dans le camp du Kaerl Ardent puis s'ensuit une bataille




Carnet de route
/!\ Personnage en pause /!\


Last edited by Persée Garaldhorf on Tue 7 Jul 2015 - 18:14; edited 2 times in total
Visit poster’s website
Ñiniel Iserimir
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Offline

Joined: 05 May 2013
Posts: 143
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 86
Race: Ondine
Âme Soeur: Vahi’Naerii
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

PostPosted: Wed 6 Aug 2014 - 14:39 Reply with quoteBack to top

Texte scellé à jamais dans la bibliothèque interdite du Manoir d'Ael Alfirin
Chronologie : 899-900



Texte par Salvedaen Arkalin, An 900


« Le commencement de la Guerre des 3 Ordres »


Sans arrêt provoqué par le Kaerl Ardent dont l'ambition de prendre le pouvoir total sur Tol Orëa n'était plus à démontrer, le Màr Menel essuyait sans protester les attaques qu'il subissait de manière de plus en plus resserrée. Bon nombre de Chevaliers ou autres habitants descendus de leur refuge flottant ne revenaient plus, et lorsque certain de leur corps était retrouvé sur le Continent mystique, celui portait encore sur lui l'arrogance des Ardents qui allaient jusqu'à signer leurs méfaits. La colère grondait au Kaerl Céleste et les voix s'élevèrent.

"Il fait réagir! On ne peut se laisser humilier de la sorte sans répondre! Pourquoi avons-nous appris à nous battre si ce n'est pour défendre les nôtres?"

Certains souhaitaient une alliance temporaire.

"Convoquons le Kaerl Englouti! Ils sauront trouver leur intérêt en nous aidant!"

Tout ne pouvait cependant être aussi simple. Le pouvoir du Màr Menel savait parfaitement ce que cherchait à faire leur adversaire: provoquer la bataille et conquérir Tol Orëa.

Quant au Kaerl Englouti, celui-ci savait qu'il deviendrait l'arbitre d'un jeu morbide et terrifiant en s'engageant avec l'un ou l'autre Kaerls: il ne pût s'y résoudre et tenta de rester à l'écart. Telle était la neutralité légendaire du Kaerl Englouti.

La première erreur vint d'un Chevalier Céleste fougueux et sans-Don, se pensant suffisamment malin pour déclencher la guerre et la gagner. Celui-ci s'appelait Idiëla Senfiel, nom qui fût à jamais banni du Màr Menèl tant la honte qu'il fit rejaillir était insoutenable…

Quote:
Missive à l’attention du Kaerl Céleste, An 899

La Délégation Neutre prendra les routes dès le lever du soleil suivant la première Lune pour vous rencontrer et entendre votre parole. Kelifà Lhõrien, Maîtresse Bleue de la redoutable Krinya, a reçu les pleins pouvoirs pour parler en notre nom.
Nous vous serons reconnaissants d’honorer sa présence avec tous les égards dus à son Rang.

Trystan de Gilraën au nom du Corps du Màr Luimë


Au même moment (ou presque), une Délégation Neutre arpentait les routes en direction du Kaerl Céleste, et Kelifà Lhõrien tentait de mesurer toute l'importance de sa mission. Voyageant secrètement par travers les bois, la caravane ne laissait rien paraître. Fraîchement promue, la jeune Maître qui en avait la tête mettait un point d'honneur à représenter son Màr, et était prête à entendre les arguments Célestes une dixième fois....et cette fois encore, les juger insuffisants pour faire couler le sang neutre. Intransigeante, elle savait qu'elle serait sourde à toutes leurs demandes et qu'elle n'avait qu'une tâche à remplir: faire respecter leur Neutralité.

Quote:
Une délégation prendra les routes dès le lever du soleil suivant la première Lune pour rejoindre le Kaerl Céleste. Revenant d’un long voyage, il a fort à parier que le butin sera à la hauteur de vos efforts...


C'est alors qu'en chemin, une horde d'Ardents visiblement bien renseignée du passage de la Délégation, commit un vrai massacre; surgissant des bosquets et sans prévenir, l'attaque menée par des assoiffés de sang fût fulgurante : tous furent tués de façon terrible et indescriptible, et l'on retrouva Kelifà Lhõrien empalée sur sa Liée.

Quote:
Missive à l’attention du Corps Kaerl Neutre, An 899

Nous sommes au regret de vous annoncer que la Maîtresse Bleue Kelifà Lhõrien, ainsi que la redoutable Krinya et le reste de la Délégation, ont été décimé à quelques lieues de la Sylve de Nòrui. Pour preuve de leur meurtre atroce, nous attachons à notre missive le fanion des Chevaliers Ardents retrouvé sur place.
Soyez assurés que votre douleur est partagée, et que nous sommes toujours disposés à vous rencontrer.

Logain de Dalneÿs


Ce jour est désormais connu comme "L'assassinat de la Délégation Lhõrien", élément déclencheur de l'engagement des Neutres dans la bataille des trois Ordres.

Car même sans témoins, les Ardents étaient toujours très fiers de revendiquer leurs actes de guerre et la nouvelle de leur méfait ne tarda pas à parvenir au sein des trois Kaerls. N'importe qui aurait alors pu mesurer l'importance d'une telle nouvelle, l'arrogance ardente allait finalement avoir raison d'eux. Une telle attaque ne saura rester impunie, et en effet la Neutralité légendaire du Màr Luime vacilla dans un terrible esprit de vengeance. Une réunion avec les Célestes s'organisa d'urgence, marquant le début des hostilités.

Quote:
Missive à l’attention du Kaerl Céleste, An 899

Nous vous demandons une entrevue de la plus haute importance. Ces faits nouveaux vont avoir des conséquences que nous nous étions jusque-là refusé d’envisager. Si la proposition vous agrée, le lieu de notre rendez-vous vous sera communiqué par le messager que nous vous dépêcherons.

Corps du Màr Luimë


Les Célestes, qui attendaient qu’une telle opportunité se présente depuis des Lunes, acceptèrent sans hésiter cette entrevue.

Quelques lunes plus tard les deux Kaerls et leurs principaux représentants se retrouvèrent dans un lieu secret pour définir ensemble d'une alliance contre le Kaerl Ardent et en finir ainsi avec cette soif de conquête. Les Célestes, alors menés par Logain de Dalneÿs et les Neutres dont le chef se nommait Trystan de Gilraën décidèrent d'unir leur force le temps de l'annihilation de leur ennemi commun.

Les premières attaques furent radicales et le Kaerl Ardent dû essuyer de cuisantes défaites. L'alliance de deux Kaerls contre un seul déséquilibrait sensiblement le rapport de force, et même si les pertes étaient nombreuses de tous côtés, le Màr Tàralöm se laissait peu à peu submerger.

Tout changea lors d'une ultime réunion tactique entre Célestes et Neutres. Mais alors que tout était sur le point d'aboutir, surgit avec fracas une horde armée jusqu'aux dents de soldats Ardents escortant leur Seigneur Alzaroth, et se mit à encercler tous les membres de la réunion. L'un deux tenait un sac et s'approcha pour le déposer sur la table.

C'était la tête d'Idiëla Senfiel, le chevalier Céleste, un traître de la pire espèce qui avait renseigné les Ardents sur la délégation Lhõrien, la faisait passer pour une caravane Céleste.
Abusés, ceux-ci les avaient alors attaqués, faisant ainsi basculer le Màr Luime dans la querelle Ardents/Célestes. Idiëla Senfiel s'imaginait qu'une fois attaquée, la délégation Neutre se rangerait aux côtés des Célestes et leur offrirait la victoire. Son plan avait d'ailleurs très bien fonctionné au début.

Mais c'était sans compter sur la suspicion Ardente que l'origine d'une telle information titilla instantanément. Après de nombreuses et longues investigations, ils purent revenir à la source et comprirent la supercherie.

Le coup de théâtre fut retentissant, à tel point que les Neutres, furieux d'avoir été victimes d'un tel coup monté coûtant la mort de l'une d'entre eux, se retournèrent contre les Célestes, les accusant des pires vilenies pour parvenir à leurs fins. Ceux-ci ne purent qu'avouer leur ignorance quant aux faits du chevalier et invoquèrent leur bonne foi qui se heurta au mépris de la colère glaciale des Neutres.

Cette dernière réunion se transforma alors en bain de sang, et plus aucune alliance ne tint; les Ardents prenaient leur revanche sur ces attaquants déstabilisés, qu'ils soient Neutres ou Célestes, les Célestes ripostèrent les attaques Neutres et Ardentes, et les neutres attaquaient les Célestes de colère et les Ardents de dépit.

La guerre des trois Ordres venait de sceller son destin...






A tous ceux qui liront ces lignes….cette histoire tire son origine des quatre missives récupérées dans les bibliothèques du Manoir. J’en ai librement choisi l’interprétation. Peut-être l’Histoire s’est-elle déroulée ainsi, peut-être même est-elle partiellement vraie. Dans ce cas j’aurais été chanceux…. Qui donc a écrit la seconde missive, celle qui déclencha la Guerre ? Nous ne saurons sans doute jamais la vérité…



[img:f46bffdc44]http://[url=https://i.postimg.cc/9QvdjwRY/Vahi-Nearii.jpg%5Dhttps://i.postimg.cc/9QvdjwRY/Vahi-Nearii.jpg%5B/url%5D[/img:f46bffdc44]
Amaélis Yodera
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Offline

Joined: 22 Nov 2009
Posts: 510
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 289
Race: Neishaane
Âme Soeur: Ithildin
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

PostPosted: Thu 27 Nov 2014 - 21:49 Reply with quoteBack to top

Sous la lumière mordorée de sa chandelle, la Sang-Mêlé d'Elfe et de Fëalocë poussa un soupir de satisfaction et se mit à masser son poignet endolori par des heures de travail. Depuis des mois, l'Aspirante Ardente Elyon de Penvellÿn parcourait des pages entières d'écritures serrées, de dossiers archivés et oubliés de tous, faisait se croiser les récits glanés çà et là et les rapports de mission datant des années qui avaient vu la Grande Guerre des Ordres. Et maintenant, enfin, la vérité déroulait ses lignes d'encre noire alambiquées sous ses yeux fatigués.

Anthélios, an 905
par Elyon Aranel, héritière de Penvellÿn.


Les évènements narrés ci-dessous sont le fruit d'un long et éprouvant travail d'investigation et de reconstitution historique. Si certaines incohérences devaient subsister, l'auteur prie le lecteur de bien vouloir l'excuser.

L'opportunité était probablement trop belle pour être gâchée.

Pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette mission peu louée par nos contemporains, il est important de remonter jusqu'aux racines de ses protagonistes.
La famille Chantevent était une importante lignée de Maîtres Dragons du Màr Menel, présente dans les rangs de l'Ordre de Lumière depuis sa fondation. La génération qui nous intéresse était composée de quatre frères et sœurs – le cinquième ayant été renié et forcé à l'exil quand son Don ne se déclara pas, il n'apparaîtra pas ici. Tous les autres passèrent leur Empreinte et devinrent d'illustres Chevaliers, à l'exception de la plus âgée des deux sœurs, Ksénia Chantevent. En effet, celle-ci nourrissait une jalousie sans borne à l'égard de sa cadette, Naphraelle – plus belle, plus appréciée, plus chanceuse et plus douée que son garçon manqué de sœur. Lors de leur Empreinte inespérée, en l'an 905, alors que la Guerre faisait rage quelques pieds plus bas, Ksénia vit sa sœur se Lier à une Reine Dorée alors qu'elle-même réalisait son Empreinte avec un Blanc estropié. Folle de haine, Ksénia décida de fuir le Kaerl, puis fut trouvée et emmenée par une escouade Ardente.
Elle ne resta pas prisonnière longtemps, cependant, car elle montra tout de suite une grande motivation à l'idée de nuire au Màr Menel. Il fut décidé qu'elle pouvait avoir son utilité, mais la méfiance était encore trop grande pour la laisser prendre part à des missions. Afin de prouver qu'elle méritait la bienveillance des Ardents, et parce que le désir de se venger de sa sœur était trop grand, Ksénia fut la source d'Anthélios.

Elle possédait encore la confiance de Naphraelle. Elle pouvait aisément la manipuler et l'attirer hors de la forteresse volante. Elle pouvait offrir aux Ardents une Reine Dorée à peine capable de tenir sur ses pattes – un otage précieux, un blasphème. L'opportunité était probablement trop belle pour être gâchée. Avec l'aide de l'Archonte Brûlant, une stratégie fut mise au point. Deux décuries de Verseurs de Sang seraient déployées, ainsi qu'un petit groupe de Spectres des Cendres formé spécialement pour l'occasion.

Le première décurie serait celle d'intervention, menée par le Décurion Étincelant Fevronia Jezebel, Liée à la Bleue Giname, maître illusionniste. Postée au nord des Chutes, surplombant à la fois celles-ci et la Sylve, dissimulée par les sorts d'illusion de Fevronia, elle devait rester en sommeil jusqu'à ce que soit donné le signal pour prendre au piège Naphraelle et sa Liée. La deuxième, sous les ordres de Kärppä Ilonyh, Lié au Bronze Ukkonen, fut nommée escouade de diversion. Sa mission se résumait à intercepter la patrouille Céleste au moment où l'intervention serait lancée, empêchant ainsi sa rentrée au camp. L'escouade spéciale de Spectres des Cendres était placée sous le commandement du Décurion Incandescent Aubépine Djidën, Liée à la Verte Ishi, et comportait cinq Chevaliers fraîchement Liés. Rôdant dans la Sylve de Nòrui, leur seul but était d'informer l'escouade d'intervention des divers mouvements et du schéma que suivaient les patrouilles Célestes.

Ces cinq Chevaliers avaient été choisis car ils étaient tous frères d'Empreinte, et le lien existant entre leurs Dragons suffisamment fort pour garantir une circulation rapide des informations lors de la deuxième phase de la mission. Leurs noms sont tous disponibles dans le rapport final, et nous les notons ici – tels qu'ils ont été notés – en guise d'hommage, et pour qu'ils ne soient pas oubliés.

- Veyre Yodera, Chevalier, Lié au Blanc Chandresh – Disparus. (ndla : revenus au Kaerl, bien qu'amputé d'une main)
- Kaëlhu Soshitè, Chevalier, Lié au Brun Nimrod – Disparus. (ndla : retrouvés quelques années plus tard sur le continent de Vaendark, où ils vivent désormais en ermites)
- Loric de Vastrée, Chevalier, Lié au Brun Vareth – Morts. (ndla : son corps n'a jamais pu être ramené au Kaerl)
- Anarella Ballendur, Chevalière, Liée à la Bleue Kaytéis – Mortes.
- Treonis Hirodon, Chevalier, Lié au Bronze Tayen – Vivants.

L'opération était simple, en théorie. Pendant quelques jours, les Spectres des Cendres parcoururent la Sylve de Nòrui, mettant en place un schéma le plus détaillé possible des déplacements Célestes et tentant de déterminer le moment qui serait favorable à l'opération. Un temps qui, d'après les témoignages du Chevalier Veyre Yodera, fut éprouvant pour les nouveaux Chevaliers. Ceux-ci ignoraient en effet tout de la véritable ampleur de leur mission, devaient se déplacer avec leurs Liés âgés de quelques mois à peine, et craignaient sans arrêt qu'une patrouille Céleste s'arrête enfin et leur tombe dessus. Le Décurion Incandescent leur avait assuré qu'ils ne risquaient rien car ils ne représentaient pas une menace, mais cela n'avait pas été suffisant pour créer une atmosphère de calme et de confiance.
Au matin du cinquième jour, l'opération fut lancée. Toujours selon les dires du Chevalier Yodera, ils devaient attendre le passage de la deuxième patrouille, puis s'élancer vers le Nord. L'escouade de diversion était déjà en position, volant à l'Est, en direction du groupe Céleste à intercepter. Quant à celle d'intervention, elle se tenait prête à évoluer vers le point de rendez-vous fixé entre Ksénia Chantevent et sa sœur. Les éclaireurs devaient ensuite se disperser tout autour de la zone, et alerter leur chef au moindre mouvement qu'ils repéreraient.

C'est ici que les choses se compliquent. D'après le rapport final de la mission Anthélios, sans l'intervention du Décurion Incandescent Kärppä Ilonyh, l'opération aurait été un désastre. En effet, le frère de la cible Naphraelle Chantevent, inquiet de voir sa sœur partir à l'aube, l'aurait suivie avec quelques uns de ses hommes – tous des Maîtres d'élite. Pris de panique en voyant arriver le groupe Céleste, l'éclaireur Loric de Vastrée aurait été incapable de prévenir les autres membres Ardents, et aurait été abattu par le Maître Bleu Éphialtès Chantevent, après que celui-ci lui ait soutiré suffisamment d'informations pour connaître le lieu de rendez-vous. Au terme d'une bataille féroce, l'escouade d'intervention aurait été entièrement balayée. Non content d'avoir mené à bien sa mission, le Décurion Incandescent Kärppä Ilonyh intercepta Naphraelle alors qu'elle tentait de fuir vers l'Est. Ksénia Chantevent aurait été aperçue pour la dernière fois poursuivie par la Bleue du Maître Céleste Éphialtès Chantevent.

La jeune Chevalière Dorée fut ensuite menée au Kaerl Ardent, où elle fut retenue prisonnière au sein du Sanctuaire de Flarmya. Peu de documentation subsiste à ce sujet. Selon certaines sources, elle se serait suicidée quelques années avant la fin de la Grande Guerre.

Dû à un manque d'informations, beaucoup de zones d'ombres subsistent. Était-ce un pur hasard si Éphialtès décida de suivre sa sœur ce jour-là ? Loric de Vastrée fut-il réellement assassiné, ou existe-t-il une autre explication que nous ne connaissons pas ? Quelle fut la réaction du Kaerl Céleste ?

Car l'opération Anthélios n'est pas de celle dont le Màr Tàralöm est prompt à se vanter, il est probable que toute la vérité ne pourra jamais être exhumée.


Anthélios : Rapport final.


En ce huitième jour de Solyaeku de l'an 905, nous informons le Concile du succès de la mission Anthélios.

La cible a été interceptée par l'escouade du Décurion Incandescent Kärppä Ilonyh alors qu'elle tentait de s'enfuir vers l'est. Elle est désormais détenue au Sanctuaire de Flarmya, selon ses propres souhaits. Nous tenons à souligner le tour de force exceptionnel qu'effectua le Maître Ilonyh, qui, après avoir neutralisé une patrouille Céleste, n'hésita pas un seul instant avant de se jeter à la poursuite de la cible, et ce malgré une escouade amputée de plusieurs membres précieux.

La dénommée Ksénia Chantevent a été vue pour la dernière fois en train de prendre la fuite, poursuivie par la Bleue du Maître Céleste Éphialtès Chantevent. Aucune mission de récupération n'est prévue, sauf demande du Concile.

L'intervention imprévue des forces Célestes, mené par le Maître Bleu Éphialtès Chantevent, pour tenter de sauver la cible a surpassé l'escouade du Décurion Étincelant Fevronia Jezebel, qui, poussée par l'ardeur de son chef, s'est entièrement sacrifiée au nom de celle-ci et pour l'honneur du Kaerl Ardent.
L'escouade du Décurion Incandescent Aubépine Djidën, bien qu'ayant parfaitement rempli son rôle d'éclaireur, s'est trouvée démantelée dans la tourmente des évènements, et certains de ses membres n'ont pas pu être retrouvés – si bien que son sort reste incertain. Nous avons pris la liberté d'envoyer quelques Ombres Ignées à leur recherche afin que les honneurs puissent leur être rendus.

Sous les ordres du Décurion Étincelant Fevronia Jezebel, Maîtresse de la Bleue Giname, mortes au combat pour la gloire et l'honneur :
(liste de noms)

Sous les ordres du Décurion Incandescent Kärppä Ilonyh, Maître du Bronze Ukkonen :
(liste de noms)

Sous les ordres du Décurion Incandescent Aubépine Djidën, Maîtresse de la Verte Ishi :
- Veyre Yodera, Chevalier, Lié au Blanc Chandresh – Disparus.
- Kaëlhu Soshitè, Chevalier, Lié au Brun Nimrod – Disparus.
- Loric de Vastrée, Chevalier, Lié au Brun Vareth – Morts.
- Anarella Ballendur, Chevalière, Liée à la Bleue Kaytéis – Mortes.
- Treonis Hirodon, Chevalier, Lié au Bronze Tayen – Vivants.

~°~


Levés au point du jour, encore. Un peu plus de considération cette fois-ci dans la pointe de la botte qui me frappe au ventre pour me lever. Toujours cette impression de tourner en rond dans la Sylve, parfois de se rapprocher dangereusement des Chutes de Nightfall. Nous sommes très peu, pas même une dizaine. Tous fraîchement Liés. Même notre Maître, une Humaine féroce répondant uniquement au nom d'Aubépine, semble nerveuse. Qui ne le serait pas ? Se trimbaler cinq Chevaliers inexpérimentés et leurs Liés à peine plus gros que des chiots, le tout à deux pas des camps Célestes, ne doit pas être une mission de tout repos. Elle n'a même pas l'air de savoir ce qu'elle fait, et, pour être franc, moi non plus. À ce stade, ce n'est plus du suicide, c'est une grosse farce. Nos généraux doivent avoir complètement perdu les pédales.
On bouge. Sans but précis, de toute évidence. Nous sommes déjà passés par ici. Trois jours que ça dure. La seule animation vient du ciel, quand des patrouilles Célestes se faufilent entre les nuages ou rentrent de mission. Ils nous ont sûrement sentis, mais, honnêtement, ils ont aussi sûrement des choses plus importantes à faire vu l'état actuel de la situation. Tous à terre, comme à l'entraînement, Aubépine nous ordonne sans un geste de fermer nos esprits. Flarmya seule a connaissance de notre succès ou de notre échec. Pendant ce temps, on essaye d'estimer au mieux le nombre de Dragons qui nous ont survolés, le regard tourné vers les quelques tranches de ciel visibles au travers du feuillage. Ce qui, en plein été, n'est pas facile.

Extrait du journal de Veyre Yodera, Chevalier Blanc du Màr Tàralöm, ex-Spectre des Cendres.



Display posts from previous:      
Post new topicReply to topic


 Jump to:   



Next topic
Previous topic

Index | Create own nforum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: All times are GMT + 1 Hour

Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu