Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] 50 nuances de blanc Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Alrüne Larilane
Aspirant(e) Errant(e)
Aspirant(e) Errant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2013
Messages: 108
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 47
Race: Neishaane
Alignement perso: Loyal Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 17:38 Répondre en citantRevenir en haut



14 de Llefelysku 919


Un joli manteau blanc recouvrait Lòmëanor en cette nouvelle journée d'hiver et pourtant, l'atmosphère au sein de la grande ville était on ne peut plus chaleureuse. Une foule dense et joviale en arpentait les rues en ce jour de fête, où la déesse Llefelys était à l'honneur. Les citoyens jouaient, dansaient, riaient aux éclats, baignant dans une insouciance agréable et bienvenue. Certains se cherchaient, se rapprochaient, s'éloignaient, se tournaient autour en une danse seulement connue des cœurs amoureux. En cette belle journée d'hiver, alors que Solyae rayonnait au milieu d'un ciel bleu sans frontière, il flottait comme un air de printemps sur la belle cité de Lòmëanor.

Alrüne déambulait tranquillement parmi les villageois, un sourire léger flottant sur ses lèvres rosées. Elle avait toujours aimé la fête des Amoureux, une occasion qu'elle avait mis à profit, chaque année, pour gâter celles et ceux qu'elle aimait de présents. Bien entendu, c'était aussi une bonne opportunité pour témoigner son amour à Kelild de manière concrète, elle qui n'avait jamais été très douée pour mettre en mots ses sentiments.
Cette année, malheureusement, ni lui, ni le reste de sa famille n'était là pour partager ce jour avec elle … Mais la Neishaane, malgré son cœur en peine, refusait de se laisser abattre. Après tout, elle avait un nouvel être cher à couvrir de son affection et, même si Ceri était encore trop petit pour comprendre la portée du geste de sa mère, cela lui suffisait pour qu'elle ne se sente pas seule, sans famille.
Elle ralentit doucement son pas pour se mettre à la hauteur de Brume, sa jument, et écarta délicatement les couvertures enveloppant le couffin, attaché à la selle, dans lequel elle avait installé son fils. Ceri dormait à poings fermés, malgré le brouhaha ambiant, suçotant son pouce paisiblement. Depuis une bonne semaine, leurs nuits étaient agités car le bébé s'était enrhumé et la maladie perturbait son sommeil. Cela tendait à s'apaiser, maintenant que la jeune mère avait prise sur elle pour quérir l'aide du guérisseur de Lòmëanor, Timéane Monalys. Revoir l'elfe avait fait remonter quelques souvenirs peu agréables … La révélation de sa grossesse l'avait secoué et il lui avait fallu plusieurs jours de convalescence pour se remettre autant de cette annonce que des événements qui l'avaient précédé. Si elle avait alors douté, à ce moment-là, d'être capable d'assumé cet enfant, elle était, aujourd'hui, heureuse d'avoir mené cette aventure jusqu'à son terme.
Se penchant au dessus du couffin, Alrüne alla déposer un doux et tendre baiser sur le front du petit garçon, comme la promesse silencieuse d'un amour éternel, avant de reprendre ses errances à travers la cité, l'esprit tranquille.

Ses flâneries la menèrent sur l'une des nombreuses places que pouvait compter la ville et elle s'y arrêta un instant. Ladite place était bordée d'étals, couverts de marchandises variées et de nourritures appétissantes, tandis qu'en son centre semblait se tenir l'une des nombreuses activités relatives à ce jour si spécial. Plusieurs couples dansaient au son rythmé des flûtes et des tambours et la Neishaane se surprit à avoir envie de les rejoindre. Elle n'avait pas dansé depuis si longtemps que son corps devait être un peu rouillé à l'exercice mais la musique résonnait en elle comme les propres battements de son cœur.
Finalement, les instruments se turent et les couples, pour certains, se séparèrent tandis que d'autres s'éloignaient tranquillement, sûrement pour aller faire plus amples connaissances dans un endroit plus calme. Alrüne commença à se détourner de la piste quand la vendeuse de l'étal duquel elle s'était approchée l'apostropha avec un grand sourire :

- Pourquoi z'y allez pas, ma p'tite dame ? Un joli brin d'femme comme vous, j'suis sûre que vous trouv'riez chaussure à vot' pied en un rien d'temps !

Alrüne rougit légèrement de s'être fait surprendre à épier leurs danses avec envie mais ne tarda pas à se reprendre, sans se départir de ce sourire léger qui habillait ses lèvres depuis le début des festivités.

- Sans façon, merci. Qui surveillerait ma jument et mon fils si je me joignais à eux ?

La vendeuse avisa alors le couffin et un « oh » muet se devina à son expression. Elle ne lâcha pas l'affaire pour autant et sourit de plus belle à la Neishaane.

- Allez-y, j'vais les surveiller, moi !
- Non mais vraiment …
- Allez ! Ca s'passe qu'une fois l'an, laissez pas passer vot' chance !


La bonne femme se faufila jusqu'à elle et prit ses mains, à la fois pour l'entraîner vers la piste que pour lui prendre les rennes de Brume. Elle la relâcha rapidement avant de la pousser gentiment vers l'un des participants et il n'en fallut guère plus à la brindille qu'était Alrüne pour tituber, se retrouvant ainsi - et bien malgré elle - dans les bras dudit participant. La Neishaane se redressa un peu brusquement, avisant le jeune inconnu avec une certaine prudence avant de couler un regard inquiet vers sa jument et, plus précisément, son précieux « chargement ». Comme elle l'avait promis, la vendeuse les avait attirer derrière son étal et veillait à présent sur eux comme s'ils avaient toujours été avec elle. Elle lui sourit, d'un air malicieux et complice, et les épaules de la jeune mère s'affaissèrent discrètement tandis qu'un soupir s'échappait d'entre ses lèvres, signe qu'elle rendait ainsi les armes. Elle reporta alors son attention sur son compagnon d'une danse, essayant de jauger ses capacités du regard.

- … Je m'appelle Alrüne, se présenta-t-elle avec une certaine réserve, attendant que son partenaire suive son exemple.




Publicité





MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 17:38 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu