Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 Vesta Answald Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Vesta Answald
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2017
Messages: 2
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 1
Race: Fëalocë
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 17:18 Répondre en citantRevenir en haut

Nom : Answald (celui qui gouverne sous la protection de la divinité)


Prénom : Vesta


Surnom : cela se décidera en RP.
 

Âge : 17 ans [Aurore (13-18 ans)]
 

Race : Fëalocë.


Physique, Caractère : Vesta a une chevelure aussi flamboyante que sa peau est nacrée. Féline, elle allie la force à agilité. Cette alliance est possible grâce à l'entraînement physique assidu qu’elle suit depuis l’âge de ses 15 ans. Attirée par la beauté, elle forge son corps en conséquence et l’entretien pour qu’il soit naturellement beau et se passe de tout ornement futile. Comme bon nombre de ceux de sa race, elle a un caractère entier et un instinct aiguisé, perceptible dans la vivacité de ses iris violines aux reflets, parfois, pourpres. Vindicative depuis le meurtre de son frère jumeau, elle poursuit sa vendetta personnelle avec méthode et passion. Elle garde au fond de son cœur la douleur vive et lancinante de la perte, qui relance encore et encore sa haine pour ceux qui lui ont arraché l’amour protecteur de sa moitié bienveillante. Elle est, depuis cette perte, une solitaire farouche. Elle porte son indépendance comme une armure. En effet, celle-ci la protège de tout attachement pouvant l'amener à être débordée par ses émotions et donc, à faillir à sa mission sacrée : détruire la totalité de l'organisation criminelle qui a abattu froidement son frère.


Alignement : Chaotique-bon.


Clan choisi : Kaerl Céleste (Màr Menel).


Lié(e) : aucun à ce jour (aspirant). Pour le choix futur, j’aimerai un dragon mâle et je n’ai pas de préférence quant à la couleur. Ma raison est la suivante : Vesta recherche inconsciemment son frère jumeaux, son âme jumelle de naissance, elle continue de le chercher de manière viscérale (presque maladive) donc ce serait logique que le dragon soit de sexe masculin.


Possessions : La dague en acier de son frère. Le sommet de la garde est sertie d'un grenat et une citation en langue ancienne est gravée sur la lame. L'arme est transmise de génération en génération depuis les temps immémoriaux.


Magie : psychométrie, la capacité de voir tout ce qu'un objet inanimé a traversé. Cette vision est composée de flashs qui ne saisissent que des moments forts en émotions.


Histoire :
 
Citation:
~ Genèse ~
Où comment des Fëalocës peuvent être natifs de Ssyl’ Shar


Vesta et Hypérion sont nés en l’an de grâce 902, dans l’une des Neuf Oasis. Leurs parents n’étaient pas natifs de ce continent désertiques et arides. Chacun d’entre eux eut une vie mouvementée. Ou du moins, des événements peu familiers les amenèrent à se rencontrer bien loin de leur patrie d’origine. Lunefrël Arfid était une Fëalocë élevée au sein de l’oligarchie d’Ys, soigneusement éduquée, elle brillait par sa culture et son érudition autant que par sa beauté. Glen Answald était un Fëalocë ayant grandi parmi les Walisiens de Vaendark. N’étant pas l’aîné de sa fratrie, il ne fut pas destiné à être forgé pour l’Art de la guerre. Et pourtant, ce désir ardent d’être un combattant brûlait en lui et le consumait. Pour mener à bien ses ambitions, il quitta ce monde injuste et se lança dans un voyage vers le sud…

En automne 901, un capitaine-contrebandier surnommé Glen le véloce accepta de faire traverser un « marchand » et sa cargaison d’Ys à Ssyl’ Shar. D’énormes caisses furent affrétées en grand nombre et de nuit. Au petit matin, alors que l’archipel était à peine visible, Glen et son équipage réalisèrent bien vite que la marchandise étaient principalement composée de plusieurs femmes ! Le « marchand » promit de payer plus à l’arrivée, histoire de mater les protestations des contrebandiers. Cela dit, lorsque l’on mène une vie de liberté, on est attaché à ce principe même et surtout, tout ne se monnaye pas ! Du moins, est-ce ainsi que le vivait le capitaine. Il garda donc sa vengeance en tête, se battant contre ses instinct et son cœur qui hurlait à l’injustice. Il prémédita avec son second un moyen de faire payer ce rustre qui avait sciemment omis de lui dire qu’il allait être complice d’esclavage. Parmi les femmes, une Fëalocë se démarquait. Au yeux de Glenn, c’était une perle, non, un joyau ! Silencieuse, le regard perdu vers l’horizon en direction d’Ys. Les jours et les nuits s’écoulèrent au rythme des vagues et des courants. Et le contrebandier se mit en quête de conquérir cette splendide créature et de la rendre à sa patrie...

L’un et l’autre s’éprirent passionnément. Pouvait-il en être autrement ? Les dieux seuls le savent. Toujours est-il qu’ils se jurèrent fidélité. Alors que la cité d’Arsuh était à l’horizon, ils réussirent à passer leur nuit ensemble. Pour Glenn, quoiqu’il puisse arriver, il irait jusqu’à mourir pour sa « flamme d’Ys », et Lunefrël ne pouvait concevoir de vivre sans lui. Au débarquement, dans la capitale des Neuf Oasis, Glenn et son second laissèrent les esclaves quitter le bateau avec leur propriétaire, prenant la somme convenue ainsi que le « bonus ». Deux de leurs hommes suivirent discrètement le convoi et repérèrent l’endroit où furent maintenu en captivité les femmes. À la nuit tombée, les contrebandiers se lancèrent alors dans une expédition de sauvetage… Malheureusement, bien qu’ils fussent tous motivés par un élan de justice légitime, cela ne leur permis pas de résister aux gardes bien trop entraînés et habitués à se battre. Ce fut un massacre où périr presque tout l’équipage de Glenn. Ceux qui furent capturés, furent torturés puis jetés à la mer. Ainsi fini l’histoire de Glenn le Véloce.

Pour Lunefrël cependant, les choses ne furent pas aussi rapides. Elle était destinée au Harem d’un riche marchand de la capitale, Maâtrâ Dzerbam. En réalité, ce dernier n’avait rien du commerçant honorable que tout le monde louait comme étant un être raffiné et pacifique. Il ne s’agissait que d’une couverture parmi d’autre pour un membre de la Tal’Gora. Son Harem lui permettait de produire des assassins de plusieurs ethnies et races. Pourquoi ? Afin de mieux s’infiltrer ensuite en territoire extérieur, ou encore, pour les faire passer pour des esclaves exotiques parmi des concurrents à abattre. L’imagination et les moyens que possédait Maâtrâ étaient tels qu’il pouvait se permettre de les mettre en place. Lunefrël était une commande clef pour sa collection. Évidemment, il n’en ferait pas une assassin ou une espionne, elle était bien trop vieille pour cela. Par contre, elle avait une éducation et elle était d’une race rare. Donc, elle serait à l’origine d’un bien sympathique cheptel ! Il ne la voyait pas autrement que comme une belle pouliche qui lui offrirait de futur poulain redoutable pour ses troupes d’assassins d’élite. La nuit d’adieu de Lunefrël et Glenn fut donc une aubaine inestimable pour Maâtrâ qui se retrouvait avec deux purs sang Fëalocës.



Citation:
~ Premières Années ~
Où comment créer des assassins et des espions



Les premiers mois de leur existence, ils les passèrent avec leur mère. Celle-ci fut déplacée du Harem avant terme et accoucha discrètement. Ainsi, publiquement, personne ne sut l’existence des jumeaux, pas même les membres du réseau de la Tal’Gora. Les deux bébés furent soigneusement examinés. En effet, il était hors de question de nourrir des individus qui ne répondaient pas aux critères physiques nécessaires à leurs futures activités. Les dieux furent cléments et la progéniture de Lunefrël et de Glenn fut vigoureuse. Suite à cette première épreuve, les mois qui suivirent furent certainement les meilleures moments de leur vie. Ils reçurent un amour inconditionnel qui fut la matrice de celui qu’ils se portèrent ensuite. Mais dès qu’ils furent leurs premiers pas, l’innocence prit fin. Ils furent séparés de leur mère définitivement et ne surent que plusieurs années plus tard ce qu’elle devint… Commença alors un long apprentissage qui s’étendit jusqu’à leur douze ans.

Jusqu’à leur sept ans, on veilla principalement à les endurcir physiquement et par voie de conséquence, mentalement. Le monde désertique où ils vivaient se prêtant parfaitement à cela. Ils grandirent jusqu’à leur six ans au sein d’une caravane itinérante. C’est là que s’ancra en eux à instinct de survie puissant, la nécessité de savoir s’économiser, d’endurer, de persévérer, d’utiliser leurs émotions comme des leviers pour avoir plus d’énergie et non pour la dépenser. La leçon fut plus difficile à assimiler pour eux, qui étaient d’une espèce réputée émotive, que pour n’importe quel autre enfant de toute autre race. Cependant, les revers liés à leurs émotions furent autant de cicatrices à vifs sur leurs âmes. Une perpétuelle expression ironique marquèrent leurs traits, afin de tenter de dissimuler le tourbillon émotionnel qui leur remuaient les tripes. Pourtant, le feu ardent couvait toujours en eux et pour ne pas devenir fous, ils cultivèrent des rêves où ils s’enfuyaient vers d’autres rivages. Leurs imaginaires de gosses se berçaient avec les vieilles légendes peuplées de magie et de dragons…

Entre sept et douze ans, ils furent confiés à un maître-assassin. Cet instructeur était en charge de plusieurs recrues de divers âges et regroupées dans un centre reculé. À l’abri des regards, les apprentis apprenaient l’art des assassins : forgeant leur corps aux combats, repoussant leur sensibilité à la douleur, les formant aux maniements d’armes multiples, obligeant leurs muscles à s’étendre pour leur permettre une souplesse parfaite, travaillant à les rendre plus silencieux… peu d’entre eux reçurent une éducation plus que physique. Hypérion fut choisi parmi une poignée à apprendre à lire et écrire, car on les destinaient à des missions particulières. Vesta, de sexe féminin, apprit plutôt à jouer de ses charmes. Visiblement, on l’envisageait pour tuer en usant de la confiance, de ses charmes physiques et non avec l’érudition. Mais c’était sans compter sur le lien qui existait entre les jumeaux. Le frère apprit à sa sœur la lecture lors de moments, rares et précieux. Son éducation intellectuel n’alla pas plus loin quant aux lettres, mais s’avéra largement suffisante plus tard pour savoir comment déjouer certains coups du destin.

En plus de cela, l’instructeur veillait à ce que ses recrues aient un puissant sentiment d’appartenance à l’ordre des assassins. En effet, il était primordial que les recrues considèrent l’organisation criminelle comme leur famille et respectent leur supérieur. La Tal’Gora était leur univers et leur destinée, leur vie et leur mort… un code d’honneur et de conduite régit peu à peu le comportement de chacun. Toutes leurs décisions, tous leurs actes et leurs conséquences devenaient perceptibles à leur esprit avant même de prendre place dans la matière. Les notions de bien et de mal étaient relativisées, pour ne pas dire revisitées pour ne servir que le pragmatisme de la profession, une éthique où l’honneur et la fierté naissaient du meurtre fait avec style. L’art doter la vie, d’être la main du Destin, d’être l’ombre anonyme que l’on craint comme une malédiction : enfant de la fatalité et héraut de la Mort. Corps sans âme, esprit aiguisé ne vivant que pour prodiguer la mort, petit à petit, l’individualité se perd dans des méandres sans retour. Mais les jumeaux ont se pouvoir que les autres êtres fratries n’ont pas : une connexion à un monde parallèle que nul ne peut pénétrer.



~ Evolution ~


(en cours de rédaction sur open office, histoire d'avoir ma page minimum et d'assimiler toutes les informations nécessaires Hoin )


Dernière édition par Vesta Answald le Dim 10 Déc 2017 - 13:27; édité 5 fois
Publicité





MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 17:18 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 704
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 350
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 17:29 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour et bienvenue officiellement Ouaii

Prend ton temps pour construire ton histoire. Nous ne sommes pas des impatients (enfin pas trop :p). Saches que tu n'es pas obligée de tout lire dès le départ. Bien au contraire ! Ne lis que ce qui t'es nécessaire pour commencer et tu pourras toujours fouiller le forum à ta guise pour tes futurs rps ^^

Nous prenons en note ton envie d'avoir un dragon mâle. Tu as le temps d'y repenser d'ici ton Empreinte et même de changer d'avis. Mais c'est noté !

N'hésite pas à poser tes questions au Comptoir ou par MP aux staffeux. Ou sur la box que tu connais déjà. Joueurs et staffeux seront là pour te venir en aide !

Je commenterai ta fiche lorsque tu l'estimeras finie.
A bientôt o/



Visiter le site web du posteur
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 295
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 188
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 3 Jan 2018 - 12:58 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

Des nouvelles ?



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:04 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu