Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP]Découvrir ce que l’on est. Retrouver ce que l’on fut. Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Welnir Sadwen
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2017
Messages: 5
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 2
Race: Humain
Âme Soeur: Kalawar
Alignement perso: Loyal Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 15 Oct 2017 - 21:44 Répondre en citantRevenir en haut

Le jour gris de l’hiver transparaissait à travers la voûte aquatique et fanait les couleurs des vitraux anciens qui éclairaient la pièce. On distinguait les maisons bourgeoises du kaerl en contre-bas des Tours Joyaux. Les dernières lumières de la nuit s’y éteignaient une à une. L’atmosphère était paisible et confortable et Kalawar se chauffait les bottes au feu de la cheminée.
Le dragon avait pris sa forme humaine comme le lui avait demandé son lié dès que ce dernier avait reçu l’ordre de se présenter à la première heure au bureau où se traitaient les affaires concernant les Triades. Il allait vraisemblablement apprendre le nom de l’aspirant qu’on lui confiait.
Le métamorphe ressemblait beaucoup à Welnir, en plus jeune, ce qui était pratique en voyage s’il devait se transformer. Il s'habillait dans le même style, bottes, chausses, pourpoint et manteau de bonne confection, mais sans recherche d'élégance. Kalawar cachait ses pupilles verticales sous des mèches désordonnées qui suffisaient à le distinguer de son lié qui tenait à ses cheveux courts. Celui-ci le présentait comme son jeune frère et ainsi divisait par deux les questions éventuelles quand ils voyageaient.
La porte claqua brusquement en se refermant derrière Welnir Sandwen.

Kalawar se dit qu’il y avait de l’orage dans l’air. Son lié n’était pas du genre à lancer foudre et tonnerre sitôt qu’il était contrarié mais il lui arrivait de manifester son mécontentement de façon ouverte. En matière de séisme intime, un claquement de porte, c’était au moins du 3 sur l’échelle de Welnir, graduation établie par le dragon pour souligner que son lié était loin d’être aussi flegmatique qu’il le prétendait..

Les dragons sont souvent avertis avant leurs liés de ce qui se passe au kaerl. Cependant ils ne jugent pas toujours nécessaire de contrarier la marche normale des événements humains d’autant que leurs façons respectives d’appréhender la réalité sont d’essence différente. Kalawar se doutait donc de ce qui agitait ainsi son lié. Il n’avait cependant pas prévu que Welnir soit aussi perturbé.
Il se tourna vers l’arrivant lequel, sa cape dégrafée, veillait à l’étaler sur le porte-manteau pour en sécher l’humidité. On peut être mécontent sans pour autant renoncer à être soigneux.
Le dragon attendit sans mot dire. Son lié ne lui avait pas ouvert son esprit. Les portes claquaient aussi dans le monde mental, mais dans l’autre sens.... Welnir s’approcha de la cheminée, tendit les mains vers les flammes et après quelques secondes, déclara d’une voix dont seul son lié pouvait sentir la tension :

- J’avais bien indiqué que je préférais un aspirant, venu de l’extérieur. UN aspirant. Et nous avons la charge de former la jeune Tellis.

- La fille de Rowen Tellis le tailleur et donc la sœur de la conseillère Kassandra Tellis ? c’est une famille honorable du Màr Luimë.

- Oui et il paraît que c’est préférable, vu que nous deux avons perdu le contact avec le kaerl pendant toutes ces années. L’argument est surtout valable pour moi, vu que les dragons ne se mêlent pas directement des aléas de la vie politique. J’admets que c’est un point sur lequel je suis d’accord. A son âge, la jeune Eilith doit en savoir plus que moi sur la façon dont le kaerl a vécu ces années de troubles. Et sa sœur peut lui donner toutes les informations sur la marche des affaires publiques.

- Pourquoi dis-tu la jeune Eilith ? Ce n’est pas une enfant ni même une adolescente !

- Non. Elle va sur ses vingt ans. Mais elle vit encore chez ses parents...

- Je vois...c’est pour cela que tu aurais préféré un garçon....au moins, tu aurais pu lui botter le derrière sans que cela fasse jaser.

- Je n’ai pas l’intention de botter le derrière à qui que ce soit. Mais les filles sont plus romanesques, sentimentales, émotivement fragiles et délicatement constituées que nous autres. Elles pleurent et s’attendrissent facilement. Je ne suis pas devenu spécialement aimable ces dernières années .

- Tu as quand même accepté ?

- Oui, bien entendu. Ils n’ont plus assez de maîtres disponibles et ce doit être pénible pour ces jeunes doués de ne pas pouvoir intégrer une triade alors qu’on sait avoir le don sans jamais avoir pu l’exercer. Mais je prévois des difficultés.

Kalawar sentit s’ouvrir l’esprit de son lié qui alla prendre un pourpoint dans la penderie tout en poursuivant cette fois par la pensée :

* Toi, ça ne te gêne pas ?*

* Que ce soit une fille ? Pas du tout. D’abord, je suis un dragon et, dragon ou dragonne, nous nous conduisons de la même façon, sauf quand il s’agit de s’accoupler, de pondre et de couver. Ensuite ton opinion des jeunes femelles bipèdes est un tissu de préjugés. On croirait qu’il n’existe pas de farouches guerrières couvertes de cicatrices, de sorcières verruqueuses ricanant au nez de leurs victimes, de reines impitoyables faisant embrocher vifs les enfants de leur rivale, d’empoisonneuses qui versent leurs poisons sans pour autant verser de larmes, de filles ogresses qui...*

* Bon, bon ! Tu as raison, mais seulement partiellement. C’est plus compliqué que cela.*

* C’est certain, les Hommes sont de drôles d’animaux qui compliquent tout.*

Welnir ajusta les plis du pourpoint vert foncé, prit une veste de cuir noir portant l’insigne des maîtres du Màr Luimë et regardant Kalawar :

- Viens, nous devons rencontrer Eilith Tellis à l’Agora le plus tôt possible. Après tout, c’est peut-être une guerrière couverte de cicatrices ...


===============

La place commençait à s’animer quand les deux liés y pénétrèrent, se dirigeant vers le point de téléportation qui en constituait le centre. A distance respectable, un pavage circulaire constituait un lieu de rendez-vous traditionnel. Plusieurs personnes y attendaient, certaines immobiles, d’autres faisant les cent pas. Kalawar avertit presque aussitôt :

* La jeune fille aux longs cheveux noirs flottants, c’est elle. Pas de cicatrices ! Ce serait plutôt une sorcière..*

Welnir ajusta le col de son manteau et se dirigea vers la silhouette qui se tenait dans la partie où les ombres nocturnes semblaient se concentrer. Il s’arrêta à cinq pas, inclina brièvement la tête en déclarant :

- Je suis le Maître Welnir Sandwen et voici mon lié, le dragon Kalawar. Très heureux de vous rencontrer, Eilith Tellis. Il ne nous manque plus que votre accord et nous formerons une triade, au service du Màr Luimë.

* Elle n’a pas de verrues...* souffla Kalawar* et elle donne une impression de fragilité... aurais-tu raison ?*

Welnir négligea ces commentaires et reprit à l’adresse d’Eilith :

- Où aimeriez-vous aller afin que nous puissions parler tranquillement ? Tous les endroits nous conviendront.
Publicité





MessagePosté le: Dim 15 Oct 2017 - 21:44 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu