Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] La providence sourit à ceux qui osent Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 19:46 Répondre en citantRevenir en haut

Isashaniku 919


Au Màr Luimë, Eirwen s’ennuyait ferme. Son Maître, le grand Erhali Sednereï était parti sur le dos de Sobeêk depuis plus d’une lune, Galaad avait disparu après les questions intimistes qui l’avaient gêné et elle n’avait plus de nouvelles d’Ottilia ni d’Alrüne… Autant dire qu’elle se sentait un peu seule et désœuvrée. Ce n’est pas la solitude qui la dérangeait vraiment mais l’inactivité lui pesait. Elle avait bien essayé de parfaire ses connaissances sur les plantes auprès de l’Herboriste du Kaerl mais elle s’était vite aperçue qu’elle en savait presque autant que lui. L’ennui devenait insupportable…

Elle se souvint de ses rêves, elle en avait d’ailleurs parlé à Galaad qui, comme à son habitude, s’était gentiment moqué d’elle. Elle voulait participer à des concours de tir à l’arc. Elle s’entraînait toujours quelques jours par semaine et elle avait besoin de se mesurer à d’autres dans cet art. Une rumeur courait que des joutes étaient organisées à la forteresse du Delta du Cenedril, encore fallait-il pouvoir s’y rendre et en l’absence de son ami Galaad et de son dragon, elle ne pouvait pas s’y rendre. A moins que…

Elle se rendit à la taverne où elle avait rencontré le Chevalier Arnault qui l’avait emportée la première fois hors du Màr Luimë. Elle espérait l’y voir mais entre espérance et réalité, il y avait parfois une grosse différence. Bien qu’il fût tard dans la soirée, elle décida de s’attabler et de commander une boisson apaisante. Elle attendit presque deux heures, en regardant les autres clients, en faisant des hypothèses sur leurs origines, sur leurs métiers, sur les motivations de leur présence… Son ouïe excellente captait des conversations qui l’amusaient sans qu’il n’y paraisse rien ; Une taverne était un microcosme vraiment intéressant ! Le Chevalier Arnault se présenta alors qu’elle allait partir. Elle lui fit signe pour qu’il vint s’asseoir à sa table et, après les salutations d’usage, lui soumit sa requête :

Pourriez-vous me transporter au Delta du Cenedril dans les prochains jours, Chevalier ? J’aimerais participer à des joutes de tir à l’arc pour connaître mon niveau. Ici, je n’ai trouvé aucun adversaire ni de cibles mouvantes.

Ce serait possible demain matin, belle Eirwen, je peux vous y déposer mais je ne pourrai pas vous y rechercher… Il faudra trouver un autre transport pour le retour.

Eirwen accepta avec reconnaissance et après avoir demandé l’heure précise et le lieu du rendez-vous, elle paya leurs consommations et rentra chez elle pour préparer ses affaires. Ce Chevalier était vraiment arrangeant et affable avec elle. Peut-être devrait-elle faire plus ample connaissance avec lui ?

Le lendemain, elle était à l’heure au lieu de rencontre. Elle avait revêtu une tenue masculine, plus pratique pour exercer son art et avait tressé ses longs cheveux argentés pour ne pas être gênée en cas de vent. Son arc en bandoulière et son carquois dans le dos, elle n’avait pas oublié de sac de médecines qui ne la quittait pas.
Le voyage se fit sans encombre et Eirwen était maintenant habituée à voler en tant que passagère. Elle remercia Arnault et son dragon et se dirigea vers la forteresse d’un pas déterminé en fredonnant, la tête déjà pleine des gestes répétés maintes fois. Elle se dirigea à travers les ruelles vers la place où se déroulait le concours de tir à l’arc et s’inscrivit. Personne ne lui demanda à quel Màr elle appartenait et son apparence physique la faisait passer pour une Neishaane pure au premier regard. Seul son nom fut inscrit sur le registre.

Le concours débuta par trois tirs sur cible fixe et elle fit un sans-faute, exercice facile pour elle. Les participants étaient nombreux et elle dut attendre pour la deuxième épreuve, mais déjà à l’issue de la première, quelques-uns furent disqualifiés.
Le deuxième exercice consistait à tirer en courant -Eirwen se félicita d’avoir mis une tenue plus pratique que ses robes- sur des silhouettes d’animaux qui surgissaient sur le parcours, allant du cerf au lapin. Là encore, non seulement elle atteignit les cibles mais ses tirs touchaient les points vitaux des animaux qui, s’ils avaient été réels, auraient succombé sur le champ. Elle avait couru vite, au point de se voir attribuée une place de choix dans la dernière épreuve.
Celle-ci était sa préférée : les cibles étaient mouvantes comme dans la réalité : elles ne parcouraient pas un itinéraire rectiligne, elles bondissaient ou étaient cachées par une fausse végétation, elles changeaient de cap sans crier gare, vraiment comme dans une situation de chasse réelle. Il fallait encore courir et s’immobiliser pour tirer au bon moment. Là, Eirwen était un peu désavantagée, n’ayant pas chassé pour sa pitance depuis plusieurs mois. Mais les réflexes étaient toujours là et la détermination de la Neishaane à se surpasser était intacte.
Elle termina deuxième du concours et elle était fière de sa flèche d’argent, trophée qu’elle ramènerait à son Maître quand il réapparaitrait. A cette pensée, son cœur se serra. Elle ne savait rien de cette absence et espérait qu’il ne lui était rien arrivé. Elle qui avait goûté à la communication avec les dragons et monté sur leur dos, avait hâte de terminer son initiation d’aspirante et de faire partie de la fête d’éclosion…

Après l’euphorie de cette victoire, le plus dur restait à faire sans doute, trouver comment retourner au Kaerl Englouti.







*Carnet de route*
Publicité





MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 19:46 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 84
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 22:46 Répondre en citantRevenir en haut

  
    Lokni & Kohana  


Deux femmes aux cheveux sombres observaient de loin la joute qui venait de se terminer. Adossée à une muraille, la plus grande des deux portait une tunique bleue claire jurant atrocement avec sa peau tannée. S'habiller selon les coutumes usuelles n'était ni son fort, ni un de ses centres d'intérêt. L'autre, qui arborait des yeux d'un vert aussi saisissant que la gemme qui sertissait son front, avait un sourire réjouit et portait une jolie robe cintrée couleur Lila. L'apparence avait toujours bien trop compté chez cette saurienne un peu frivole, même quand elle utilisait cette forme qu'elle jugeait bien peu pratique.
Cette dernière, qui répondait au nom de Kohana, avait littéralement traîné la première femme sur ce lieu. La Dragonne jugeait que la rencontre de leur future Aspirante ne devait pas se dérouler d'une manière classique. "Nous allons la suivre et voir de quel bois elle est faîte", avait-elle donc décidé. Consciente qu'elle ne pourrait pas empêcher la stupide résolution de sa moitié d'âme, la demi-sang qui se tenait maintenant à ses côtés avait jugé plus sage de l'accompagner.


°Regarde moi comme elle a l'air satisfaite, cette petite teigne. Il faudrait aller lui remettre les idées en place, tu ne penses pas ?°


Un rire dédaigneux ponctua ses propos. Sa compagne ne répondit pas, laissant planer ses iris aussi noires que la nuit sur la jeune hybride qui n'avait elle d'yeux que pour son trophée, une minuscule flèche d'argent.

°Elle est douée. Je comprends pourquoi Erhali l'avait jugée digne de recevoir son enseignement.°


La Verte dissimulée sous sa forme humanoïde laissa échapper un petit soupir. Il y a un an, sa Liée aurait sauté sur cette occasion pour s'amuser un peu avec la jeune fille. Mais maintenant, la demi-humaine se contentait d'observer la scène d'un air impassible, sans qu'aucune passion ne vienne animer ses traits. Il fut cependant un temps où le tir à l'arc constituait un de ses plus grands plaisirs.

°Si tu ne le fais pas, je vais le faire.°

°Quoi ? Kohana, non !°

Trop tard, déjà la jeune femme à la chevelure aile de corbeau avait agrippé un arc et un carquois. Cette forme ne rendait pas du tout justice à sa puissance, mais ses sens n'en demeuraient pas exponentiellement supérieurs à ceux d'un humain. Sa vision acérée trouva le petit espace parfait, juste au dessus des cheveux blancs de la fille. Elle s'apprêtait à tirer et...

"Kohana ! ça suffit."

La colère froide vibrant dans sa voix fit fondre le sourire taquin de la saurienne comme neige au soleil. Elle reposa l'arme en affichant une mine boudeuse.

° Tu es si ennuyeuse, Lokni.°

La native des Marais Brumeux répondit à cette remarque par un regard glaçant, puis se dirigea vers la jeune fille qui venait de manquer de voir ses cheveux embrochés.

"Tu es Eirwen, je suppose ?"


Elle s'était efforcée de paraître aussi douce que possible, mais son ton avait du paraître un peu sec. L'hybride força un sourire aimable, qui ressemblait un peu à une grimace.

"Je suis Lokni Ceallaigh, Maîtresse Dragon du Màr Luimë. Et à compter d'aujourd'hui, ton Maître."

Les mots employés étaient parfaits, mais un accent indéfinissable continuait de teinter ses phrases, preuve de son origine particulière. Elle s'interrompit un instant; puis ajouta comme si elle avait peur de ne pas avoir été assez claire :

"Tu vas devenir mon Aspirante. Du moins jusqu'au retour d'Erhali."

La demi-sang se retourna et montra de son index Kohana, qui boudait encore vers l'arrière.

"Voici ma Liée, la Verte Kohana, sous sa forme humanoïde. Allons boire quelque chose, je connais une auberge assez sympathique dans le coin. Tu dois avoir beaucoup de questions."

Sans attendre sa réponse ou lui laisser le temps de commencer à prononcer les dîtes questions, Lokni tourna les talons et se dirigea vers un endroit connu d'elle seule. Kohana se plaça à la hauteur d'Eirwen, et lui jeta un regard amusé : °Salut. On ne dirait pas comme ça, mais je suis une Dragonne. Donc je te croques toute crue dès que cela me chante, ma jolie °

°Kohana !!°
l’admonesta sa Liée en lui lançant un regard lourd de reproches. Le sourire d'excuse que lui servit sa Liée aurait semblé faux au Céleste le plus crédule à la ronde. La Maîtresse Dragon grogna une phrase intentlligible entre ses dents et poursuivi sa route, jusqu'à atteindre une petite porte en bois. Kohana avait volontairement laissé la métisse entendre ses mots. Agacer sa Liée de la sorte ne relevait pas d'une méchanceté gratuite, mais plutôt d'une volonté de la voir réagir. Comme une enfant, elle était réduite à agacer sa Liée pour tenter d'attirer son attention. La fierté propre à sa race la titillait dangereusement d'ailleurs à chaque fois, mais pas assez pour l'empêcher de continuer son petit jeu.

"Après toi"
dit-elle à la demi-Elfe en lui montrant le passage qu'elle venait d'ouvrir.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017 - 17:57 Répondre en citantRevenir en haut

L’apostrophe de la femme qu’elle n’avait pas remarquée parmi les badauds l’avait surprise. Elle connaissait son nom… et elle se présentait comme son Maître. C’était inquiétant : elle s’était attachée à Erhali Sednereï et elle se demandait s’il lui était arrivé malheur pour qu’un autre Maître la sollicite. Ou peut-être était-ce un piège ? Eirwen était un peu déboussolée. Mais la femme parlait aussi de son retour, ce qui était rassurant. Elle avait du mal à sourire à cette inconnue qui bousculait ses habitudes et sa tranquillité. Mais d’un autre côté, ce n’était pas un mal qu’elle reprenne son entraînement pour avoir la chance un jour d’avoir son propre dragon…

Elle fit aussi la connaissance de sa Liée, la verte Kohana sous sa forme humaine et elle pensa à Sorbêek. Dans leur métamorphose, les dragons perdaient de leur « humanité » contrairement à toute attente. D’ailleurs, elle eut à essuyer une petite menace moqueuse, ce qui ne l’étonna pas et à laquelle elle ne fit pas l’effort de répondre.

Toutes trois arrivèrent dans une taverne où Eirwen fut priée d’enter la première. Elle avait faim et soif, cela tombait bien. Et effectivement elle avait des questions, des tas ! Mais certaines trouveraient réponse sans parler, elle en était sûre. Elles prirent place à une table et la Neishaane planta son regard gris dans celui très sombre de Lokni.

Merci Maîtresse de vous soucier de mon apprentissage. Je vous en sais gré. J’ai soif d’apprendre pour me lier à mon tour. C’est mon destin et j’y crois. J’ai très mal vécu l’absence de mon Maître Sednereï que j’affectionne particulièrement et qui m’a gâtée à mes débuts. Je vous promets donc, comme à lui, assiduité et persévérance, obéissance et respect.

Eirwen regardait cette femme brune dont les yeux noirs semblaient tristes ou mélancoliques, et sa Liée dont les yeux verts brillaient de malice. Elles semblaient très complémentaires. Est-ce que les dragons se liaient suivant ce schéma ? Mais alors, quelle sorte de dragonne la choisirait, elle ? Et allait-elle être choisie ? Voilà des interrogations qu’elle ne pouvait pas dévoiler.

L’aubergiste leur apporta trois verres, un pichet et une assiette de petits biscuits. Eirwen dut se contrôler pour ne pas se jeter dessus tant elle avait faim. Elle choisit de patienter en posant des questions.

Vous avez raison, j’ai des questions. Je ne vous ai jamais vue au Màr Luimë, nous ne nous connaissions pas, comment m’avez-vous trouvée ici ? Suis-je détectable par tout Maître-Dragon ? Qui vous a demandé de vous occuper de moi ?

Elle en avait bien d’autres, mais elle n’osait pas se montrer pressante ni entendre encore des moqueries de la part de Kohana. Elle s’autorisa à prendre un biscuit et à le grignoter parcimonieusement malgré l’envie de l’engloutir. Elle avait appris à manger lentement quand elle était seule et qu’elle devait économiser la nourriture. La sensation de faim s’estompait plus rapidement même si cela était un leurre de courte durée.
Elle se tourna vers Kohana en lui tendant un biscuit avec un petit sourire :
° Je suppose que je peux prendre ta part ? °







*Carnet de route*
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 84
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 17:37 Répondre en citantRevenir en haut

  
    Lokni & Kohana  




Lokni et Kohana suivirent leur future Aspirante dans la Taverne. La Maîtresse Verte commanda un pichet du jus le plus emblématique de la maisonnée, au goût de pomme légérement relevé d'une note exotique dont le tavernier gardait l'origine secrète. Etant une habituée de cet endroit, elle avait le droit à ses petits traitements de faveurs, et c'est ainsi que le jus se vit accompagné d'un plateau de petits biscuits.
La jeune femme gratifia l'aubergiste d'un faible sourire en guise de remerciement, puis focalisa son attention sur la frêle jeune fille qui se tenait face à elle.
La demi-sang ne savait pas grand chose de cette dernière, mis à part que contrairement aux apparences, elle n'était pas totalement une Neishaane et qu'elle avait été pendant un court laps de temps l'élève d'Erhali Sednereï. Le sénateur n'avait plus donné signe de vie depuis sa dernière mission et malgré la tristesse de cette situation, il était maintenant temps de penser à prendre la suite de ses "affaires". A Lokni avait été dévolu le rôle de prendre soin de son Aspirante Eirwen, qui errait maintenant depuis quelques mois dans les couloirs du kaerl sans qu'aucune réelle éducation ne lui soit prodiguée. Bien que doutant sérieusement de ses capacités d'enseignante, la native des Marais brumeux avait accepté cette mission, avant tout par respect pour Erhali. Il avait été son Maître par le passé et elle lui serait éternellement reconnaissante de la façon dont il ne l'avait jamais abandonnée malgré les difficultés qui avaient été légion dans son parcours.

Elle écouta poliment la présentation d'Eirwen, puis les nombreuses questions qui s'ensuivirent. La demi-sang se ménagea quelques minutes de réflexion avant de répondre, cherchant les mots qui ménageraient le plus la sensibilité de la jeune femme. Contrairement à Erhali, elle n'était guère à l'aise dans l'art de la plaidoirie et les bons termes ne lui venaient pas naturellement. La jeune femme ne se voyait décemment pas expliquer à cette insouciante enfant qu'elle n'avait pas remis les pieds au Màr depuis la chute de l'Ombremage à cause des douloureux souvenirs qui habitaient désormais en cet endroit pour nombre des engloutis. Les fantômes du passé se faisaient particulièrement terribles dans les endroits où ils avaient partagé de tendres moments avec les disparus, c'était une chose assez banale finalement. Mais elle était la seule à avoir fuit.

Heureusement, pendant ce temps Kohana occupait la demi-Neishaane en répondant à sa question silencieuse. ° Oui, vas-y. Ce n'est pas de la nourriture, ça, petite. On dirait de la terre.° s'amusa la Dragonne en tirant la langue et mimant une expression de profond dégoût.

Lokni attendit que sa Liée en eut finit avec ses enfantillages pour revenir au sujet qui la préoccupait.

"Il est tout à fait normal que tu ne me connaisses pas, je passe le plus clair de mon temps à l'extérieur du kaerl, pour diverses missions.

° Jolie façon de dire tu le fuis...° l'interrompit Kohana d'un ton railleur. Lokni ne lui accorda même pas un regard, restant concentrée sur le regard gris de son interlocutrice.

Je te connais depuis quelque temps cependant, enfin de nom : ton Maître m'avait parlé de toi. C'est un grand homme, que je respecte de tout mon cœur. Et c'est pour cela que je ne pouvais me résoudre à voir son Aspirante délaissée entre les murs du Màr."

Elle s'interrompit dans son monologue pour boire une gorgée de jus, puis reprit le cours de ses pensées :

"J'ai mis un peu de temps à me décider à venir vers toi, car j’espérais qu'Erhali revienne. Et je l'espère encore, il reviendra, j'en suis persuadée. Mais ton entraînement n'a que trop traîné, et si ton destin est de te lier, tu as encore beaucoup de travail avant d'y parvenir."

Enfin, une chose étonnante se produisit : la sang-mêlé laissa échapper un petit rire cristallin. Sa Liée releva brusquement la tête, une expression d'étonnement sur le visage.

"Aheum, excuse moi... pour répondre à ta dernière question, non, les Maîtres Dragon ne peuvent normalement détecter ta présence spécifiquement, même si Kohana peut repérer ton Don. Mais heu... elle a décidé de te suivre en catimini afin de te faire peur je crois !"

Kohana essaya de paraître offusquée par cette allégation, mais elle ne parvenait pas à dissimuler le grand sourire qui naissait malgré tout ses efforts sur ses lèvres.

°Oui, je voulais te tester pour voir si tu étais digne de rejoindre ma Triade ! Mais Lokni est si ennuyeuse qu'elle n'a pas voulu, tss...°

Puis, dans une pensée qui n'était dédiée qu'à sa Liée, elle reprit : ° Cela faisait si longtemps que je ne t'avais pas entendu rire... je suis si heureuse...°

La petite Verte sous forme humaine rayonnait, effectivement, et adressa un large sourire à Eirwen :

° Mais après cette petite discussion, je te considère désormais digne de devenir notre Aspirante petite aux cheveux blancs ! Bienvenue donc. Nous allons pouvoir rentrer ensemble à la maison !°


La Verte adressa un regard empli d'espoir vers Eirwen. Former cette nouvelle recrue pourrait-il constituer ce renouveau dont la vie de Lokni avait si désespérément besoin ?




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Sam 21 Oct 2017 - 20:18 Répondre en citantRevenir en haut

En écoutant Lokni, sa nouvelle Maîtresse, Eirwen avait penché la tête et avait un regard très attentif.

Maître Sednereï vous a donc parlé de moi ? Je serais curieuse de savoir ce qu’il vous a dit à mon sujet. Oh ! Il était bienveillant avec moi et très « paternel » : il me prêtait des livres, il m’avait constitué une garde-robe sommaire mais de bon goût et surtout, il me permettait de sortir du Màr avec un Chevalier de mes amis pour ma protection, alors que j’ai voyagé trois ans seule. Il avait compris que je ne pouvais pas rester enfermée, ne serait-ce que pour aller cueillir mes plantes médicinales… Je suis herboriste et apothicaire.

Puis Eirwen partit elle aussi d’un petit rire en entendant celui de Lokni et comprenant ce qui l’avait amusée.

Je suis encore très naïve dans mes questions. D’ailleurs, on se moque souvent de moi, dit-elle en se tournant vers la Dragonne Kohana. Mais de là à avoir peur… J’ai plutôt de bonnes relations avec les Dragons, enfin jusqu’à présent.

Mais après le compliment subliminal de Kohana, Eirwen lui sourit également. Son côté elfique lui faisait apprécier les jeux et les défis. Elle sentait bien qu’il y avait autre chose derrière ces paroles et elle ne savait pas quoi, mais cela semblait important. Alors, il allait falloir qu’elle soit à la hauteur de sa mission : réussir !

° Je souhaite être digne de ta Triade. Je ferai tout pour… °

Elle reprit un gâteau et se tut un moment, le temps de le déguster. Puis elle prit une gorgée de son verre avant de poser de nouvelles questions :

Je suis herboriste et apothicaire, je sais parfaitement tirer à l’arc et au couteau, donc me défendre de près ou de loin. J’ai lu tous les livres de Maître Sednereï… mais je ne suis pas experte dans l’histoire du Kaerl et j’avoue que cela ne m’intéresse que peu. Que me reste-t-il à apprendre ? A soigner et à guider un Dragon ? Autre chose peut-être ? Dites-moi… Je suis prête à m’investir dans tous les apprentissages que vous me demanderez.

Les biscuits ne lui suffisaient pas, surtout qu'elle les prenait du bout des lèvres comme si elle avait un appétit d'oiseau, ce qui n'était pas du tout le cas mais elle voulait faire bonne impression. Son Maître Sednereï l'invitait chez lui pour des repas somptueux, parfois. C'était un homme raffiné et qui aimait la bonne chaire. Lokni se rendait-elle compte qu'Eirwen avait participé à des épreuves qui lui avaient coûté beaucoup d'énergie de par la concentration et les efforts physiques qu'elle avait dû fournir ?







*Carnet de route*
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 84
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 14:58 Répondre en citantRevenir en haut

  
    Lokni & Kohana  


Le sourire de Kohana s’affaissa cependant assez rapidement. Déjà, sa Liée réinstallait la distance uselle entre elle est les autres individus.

"Rien qu'il ne te soit utile de connaître. La générosité d'Erhali est légendaire, mais n'oublie pas qu'elle reste une exception."

Le ton de Lokni était un peu froid; mais son visage ne laissait rien paraître de la légère contrariété qu'elle ressentait actuellement. La jeune Eirwen était polie et lui avait promis obéissance, mais l'éducation que lui avait prodiguée Erhali jusqu'ici lui semblait tout sauf idéale. Malgré tout le respect qu'elle avait pour le sénateur, sa gentillesse envers ses élèves lui semblait bien traitre : elle donnait l'illusion que la vie au kaerl serait douce et sans embûches, que jamais personne ne les traiteraient comme des moins que rien une fois qu'ils seraient Chevalier. Ce qui était indubitablement faux, elle en avait elle même fait les frais et ne voulait pas que cette jeune fille en ait également l'amère expérience. L'hybride ne savait pas quels mots mettre sur cette idée. Erhali aurait su, lui, l'expliquer de manière à ce que l'Aspirante ne prenne pas mal cette sévérité qu'elle aurait à l'avenir à son égard. Mais Lokni ne savait pas bien communiquer avec ses pairs, et cette jeune Elfe aux cheveux blancs ne ferait pas exception à la règle, elle en était persuadée.

Kohana dardait son regard vert sur sa Liée, réfrenant son envie de lui donner quelques claques.

°Quelle belle entrée en matière°
railla t-elle à son seul égard, un brin d'agacement dans la voix.

° Autant qu'elle sache ce qui l'attend°

° Il y a diverses façons de dire les choses, Lokni°

° Nous reprendrons ce débat stérile une autre fois, si tu le veux bien.°

Kohana émit un grognement étouffé et tourna la tête vers la fenêtre. Lokni repris, d'un ton plus doux toutefois :

"Tes compétences sont intéressantes. Tu pourras peut-être devenir la Guérisseuse du kaerl, plus tard ! Mais il te reste encore beaucoup à apprendre, Eirwen. Tu n'es qu'au début d'un long sentier semé d'embûches et d'efforts. Retourner à l’apprentissage sera dur, car tu as déjà pris quelques aises avec la liberté, et je devrais t'en priver. Mais ce qui t'attends au bout du chemin en vaut la peine, je le crois."

Elle s'interrompit et finit son verre. Lorsqu'elle reprit, c'est à peine si elle osait regarder la jeune Aspirante dans les yeux :

"Je comprendrais si tu ne veux pas te plier à la rudesse d'un tel entraînement. Je veux que tu saches ce qu'il t'attend. Je ne te prendrais pas en traître : sois tu choisis de t'y plier, sois nous pouvons te ramener directement chez toi."

° Bravo, elle va être très à l'aise maintenant ° railla Kohana. Elle ne voulait pas aller contre sa Liée, mais ressentait l'envie d'aller un peu réconforter la demi-sang aux oreilles pointues.

"Si tu acceptes mes conditions, nous pouvons revenir au kaerl. Il n'y aura plus de machine arrière après cela."
dit-elle finalement, la mine grave.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 26 Oct 2017 - 10:30 Répondre en citantRevenir en haut

Eirwen était ennuyée. Non qu’elle ne comprît pas la position tranchée de sa nouvelle Maîtresse, ni sa sévérité, mais elle ne se voyait pas confinée au Kaerl Englouti sans possibilité d’en sortir de temps en temps…

Les êtres sont différents les uns des autres et les Maîtres ne font pas exception à cette règle. J’ai effectivement profité de la légendaire générosité de Maître Sednereï. Mais vous ne pouvez pas m’en tenir rigueur ni me tenir pour responsable de votre choix de reprendre ma formation.
° et je n‘ai rien demandé…°


Eirwen gardait une voix égale et douce et ses pensées pour elle, mais ses yeux gris avaient pris la teinte de l’acier. Le seul avantage qu’elle voyait à ce changement, était la Dragonne verte, Kohana, lui paraissant finalement plus sympathique que Sobeêk qui lui faisait un peu peur…

La liberté que mon Maître m’accordait était en fait quelques sorties du Màr, une fois mon travail accompli, et ces sorties étaient essentiellement pour m’entraîner, comme aujourd’hui, pour cueillir des simples ou des écorces, des pierres de kaolin et que sais-je encore, pour les médecines ou les onguents de beauté que je vends au Màr à une clientèle régulière. Rien de plus. Je vous en demanderai la permission à chaque fois, mais je ne peux y renoncer complètement. Il faut bien que je subvienne à mes besoins…

° Et puis j’ai besoin du vent, des oiseaux et des odeurs de la forêt… J’ai besoin de chanter sans témoin… je veux rester seule et indépendante quelques minutes de temps en temps ! °

Là encore, elle garda ses pensées pour elle. Nul doute qu’elle n’aurait pas été comprise. Elle savait pourtant qu’elle assumerait son apprentissage, aussi dur soit-il, elle l’avait prouvé à maintes reprises. Elle avait prouvé son endurance, sa persévérance et défendu ses choix avec courage. Même quand on lui avait jeté des pierres, elle avait continué sa quête, et ce, pendant trois longues années.

Il n’est pas question que je rentre chez moi : d’ailleurs, je n’ai plus de « chez moi » à part au Màr Luimë. Je suis partie de Vandaerk sans possibilité de retour. Je n’ai jamais eu l’intention de faire machine arrière…
Il me semble tout de même que j’ai rencontré des personnes d’autres Kaerls qui travaillent à Lòmëanor ou qui y font des emplettes… Pourquoi sommes-nous les seuls à ne pas pouvoir sortir ? Est-il possible que je me sois trompée ?


Elle s’adressa à Kohana qui regardait obstinément par la fenêtre :
° Les noms de Galaad, d’Alrüne, d’Ottilia… ça ne te dit rien ? °


Ou cela est-il propre à votre pédagogie et à votre enseignement ? Si c’est cela, je m’y plierai, je vous l’ai déjà dit.
reprit-elle.







*Carnet de route*
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 84
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 11:57 Répondre en citantRevenir en haut

  
    Lokni & Kohana  


"Te tenir responsable pour mon choix de reprendre ta formation ?"

Le ton de Lokni était demeuré étrangement poli, presque distant, alors qu'elle répétait la phrase d'Eirwen avec une franche expression d'incrédulité. A quel point cette jeune fille était-elle inconsciente de ce qu'emportait le statut d'Aspirant au sein du kaerl ? Pensait-elle réellement posséder un quelconque droit à rester entre les murs du Màr, à imposer ses propres conditions et à vivre sa vie comme elle souhaitait du simple fait qu'elle possédait le Don ? Erhali ne lui avait-il don rien appris... ?
La demi-Torhile se retint pour ne pas laisser échapper un soupir agacé. Il était vrai que le sénateur n'avait guère eut de temps pour former la demoiselle aux oreilles effilées, mais avec un minimum de bon sens, elle aurait du comprendre à quel point sa situation hiérarchique au sein du kaerl ne lui permettait pas de faire savoir qu'elle n'était pas satisfaite qu'un Maître Dragon décide de reprendre son entraînement en mains. Peut-être les Chevaliers ou certains Maîtres du Màr avaient été trop sympathiques à son égard, et elle en avait simplement déduit que la différence de statut ne signifiait rien en terme de relations humaines ?
De plus, d'un point de vue purement personnel, Lokni ne voulait pas reprendre son Apprentissage : elle ne le faisait que pour Erhali. Et était actuellement à deux doigts de laisser tomber, tant l'orgueil de la jeune Eirwen lui semblait être un obstacle insurmontable vis-à-vis de sa faible expérience en matière de formation.
Serait-elle en mesure d'en faire une personne digne de recevoir le plus beau des présents de Flarmya ? Elle en doutait sérieusement et sentait le peu de confiance qu'elle avait tenté d’emmagasiner flancher dangereusement. Son âme brisée ne supporterait pas une relation conflictuelle avec son Aspirante, d'autant plus si elle se soldait par un échec à la former correctement. Peut-être fallait-il tout simplement abandoner, attendre qu'un autre Maître finisse potentiellement par se désigner pour Eirwen, sachant que ce jour risquerait d'être lointain ?

° N'abandonne pas °


La voix ferme et douce de Kohana résonna dans son esprit, comme un éclat de soleil à travers le brouillard. La Verte était toujours tournée vers la fenêtre, la mine légèrement boudeuse et la tête appuyée contre son menton. Le coeur empli d'un immense sentiment de reconnaissance envers sa Liée, qui semblait la comprendre parfois bien mieux qu'elle même.

° Dis-lui ce que tu ressens. Elle comprendra. Comment le pourrait-elle, si personne ne lui as jamais dit ?°

° D'accord...° répondit-elle silencieusement.


"Eirwen, te rends-tu compte de la gravité de tes propos ? Ce n'est pas ainsi que tu es autorisée à t'adresser à un Maître Dragon. En tant qu'Aspirante, ton statut ne t'autorise pas à ce genre de... fantaisies."

Lokni la contempla longuement, laissant son regard brun rencontrer celui d'acier.

" La liberté est un cadeau qui ne s’acquiert qu'avec l'Empreinte. Un Aspirant ne peut pas en jouir autant qu'un homme libre, car il doit être totalement dévoué à sa tâche : se préparer à recevoir sa moitié d'Ame. Ceux qui ne sont pas près à renoncer à leurs plaisirs n'en sont pas dignes."




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~


Dernière édition par Iniaki Morrigane le Sam 28 Oct 2017 - 00:12; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 27 Oct 2017 - 21:52 Répondre en citantRevenir en haut

C’est vrai… la liberté est un luxe, vous avez raison et je vous prie de me pardonner… Je suis mal élevée et j’ai toujours regimbé en n’acceptant pas l’autorité trop restrictive… Pardon !

Eirwen avait baissé la tête. Elle avait compris qu’elle avait été trop loin dans ses propos et s’en voulait. Ses questions étaient restées sans réponse de la part du Maître et de sa Liée et c’était bien fait pour elle. Elle était beaucoup plus humble et timide à son arrivée dans le Màr. Mais beaucoup d’événements l’avaient changée…

Le rêve puis la rencontre de Galaad, qui était un Chevalier peu apprécié, voire limite hors la loi, la rencontre avec Alrüne, qui avait été rejetée, tout ça ne l’avait pas aidée à comprendre. Plutôt à suivre la mouvance de la rébellion. Et en l’absence du soutien du Maître Sednereï, elle s’était perdue…
Mais déjà, dans son enfance, elle s’était rebellée contre sa mère qui l’obligeait à cacher ses oreilles d’Elfe et qui désavouait par là-même une part importante d’elle-même. Elle se voulait entière et cela avait toujours été difficile. Elle ferma les yeux avec force.

Retournons au Màr, j’accepterai tout ce que vous voudrez.

Eirwen ne s’était jamais sentie aussi seule qu’en cet instant. Abandonner ses sorties, ses rencontres avec Galaad ou pire encore avec Thorvald, le forgeron dont elle était un peu tombée amoureuse sans en parler à personne, c’était un crève-cœur. Mais s’il l’aimait lui aussi, il l’attendrait… ou ce n’était pas lui… pas le bon ! Parce qu’elle n’en avait rien dit, mais elle voulait aussi fonder un foyer. Avoir un compagnon et un enfant… Pouvait-elle faire état de ce souhait ? Dans le doute, elle le tairait.

Elle ne communiqua plus avec Kohana. Elle ne communiqua plus du tout après sa dernière phrase. Elle allait se laisser emporter par son destin et oublier de penser. Elle allait être une bonne élève pour faire honneur à Erhali Sednereï jusqu’à son retour, s’il revenait un jour… C’était le mieux qu’elle puisse faire pour lui être fidèle. Elle allait être assidue et sage.

Excusez mes questions désobligeantes, Maître Dragon, et acceptez l’immense labeur de me former, je vous prie… avec toute ma gratitude. Je veux plus que tout accéder à l’Empreinte et me confronter au choix… je ne suis pas mauvaise, même si je le parais quelquefois par mon manque d’humilité. C’est juste une façon de me défendre… Ne me tenez pas rigueur de mes travers, ils m’ont largement servie quand j’avais à me défendre seule. Et c’était souvent mon lot jusqu’à présent.

Eirwen, dans la solitude extrême qu’elle éprouvait, était au bord des larmes. Il fallait encore une fois qu’elle renonce à tout et c’était très dur ! Son destin et son don, pensait-elle, n’était pas forcément un bienfait. Ce don allait la priver de tout ce qu’elle aimait… Comme le disait son nouveau Maître, elle espérait que ça en valait la peine… Ne plus voir Thorvald était déjà une grande épreuve dont elle ne connaissait pas les aboutissants dans le futur.

Que la Divinité du Monde la protège…







*Carnet de route*
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 84
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 31 Oct 2017 - 13:03 Répondre en citantRevenir en haut

  
    Lokni & Kohana  




Le visage fermé, Lokni écoutait les paroles d'Eirwen en se demandant quelle valeur elle pouvait bien leur accorder. Elle semblait sincère, mais il était après tout bien le propre des menteurs que de sembler dire la vérité. De plus, lorsqu'elle avait été l'Aspirante d'Erhali, la demi-sang avait bien contre son gré mis un pied dans le monde de la politique et en était ressortie avec un dégoût profond envers beaux-parleurs et flagorneurs. Voir la jeune Eirwen user d'un langage aussi châtié avec la juste dose de repentance lui faisait penser qu'elle avait une bonne expérience en matière de flagornerie, justement. La Maîtresse Dragon n'allait bien entendu enfermer son Aspirante dans cette première impression, mais cela était suffisant pour qu'elle s'en méfie.

Pendant ce temps, Kohana avait retourné son attention sur la demi-Elfe, la contemplant avec un sourire narquois.

° Ottilia, non ça ne me dit rien. Mais Galaad et Alrüne oui, bien évidemment. Tu côtoies des gens à problèmes, ma jolie. °


La Verte parti dans un petit rire moqueur dédié à la seule Eirwen, car si Lokni avait su qu'elle venait de se moquer d'un Chevalier devant une Aspirante après le petit laïus de cette dernière sur l'importance de la hiérarchie, nul doute qu'elle aurait passé un sale quart d'heure. C'était à peine si elle témoignait d'un respect particulier envers les Argentées, alors ce n'était pas pour se préoccuper de la hiérarchie des bipèdes.

Lokni repris finalement la parole, décroisant ses longs doigts et fixant son regard sombre dans celui de la demi-Elfe.

"Très bien. Nous rentrons effectivement au Màr, mais juste le temps de faire tes bagages. Nous partons en mission à l’extérieur, je te donnerais les informations en route. As-tu des affaires très chaudes ? Car là où nous allons, tu en auras besoin. Si tu n'en as pas, nous fairons un petit détour par Lòmëanor pour trouver ce dont tu as besoin."

Elle se leva, s'avança vers le comptoir où elle déposa quelques piécettes puis ouvrit la porte de l'Auberge. Kohana arborait un grand sourire à l'idée de pouvoir enfin se dévêtir de cette forme contraignante et de pouvoir sentir la fraicheur du vent d'hiver lui picoter agréablement le corps. Une fois passée l'encadrure de la porte, la Verte s'éloigna d'un pas léger tout en faisant doucement renaître sa véritable forme au milieu de la ruelle déserte.



La saurienne s'étira de toute sa longeur, heureuse de retrouver cette sensation de puissance et darda son regard encore taquin sur Eirwen.

° Ne t'inquiète pas, je m'abstiendrais de trop de te remuer... au début.°


Lokni se hissa la première sur le dos de sa Liée, puis tendit le bras vers Eirwen pour l'inviter à faire de même.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 90
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 64
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Lokni Ceallaigh
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 10:44 Répondre en citantRevenir en haut

Eirwen entendit la réflexion de Kohana sur ses amis. Des personnes à problèmes… oui, sans doute, mais des personnes qui la touchaient, l’une par sa fragilité physique doublée de combattivité et de force mentale avec son bébé dans son giron, l’autre par son manque de confiance en lui et dans les autres. Elle ne lui répondit toutefois pas et se contenta de lui envoyer un sourire en pensée. Elle se garderait d’ailleurs de les évoquer à nouveau, sentant confusément que ce n’était pas de bonnes références à mettre à son actif. Avec son nouveau Maître, il allait falloir qu’elle se montre exemplaire pour gagner sa confiance.

Oui, Maîtresse, j’ai des vêtements chauds, je viens des montagnes neigeuses de Vaendark et je les ai soigneusement gardés. S’ils sont adéquats et pratiques, en revanche ils ne sont pas des plus distingués suivant la mission. Alors nul besoin d’aller à Lòmëanor. Je serai prête en quelques minutes.

Elle ramassa son arc et son carquois pour suivre Lokni et sa Liée hors de l’Osteria, le ventre encore gargouillant de faim. Maudit soit cet organe qui, elle en était sûre, se faisait entendre de tous !
La transformation de Kohana en saurien lui changea les idées. Elle n’avait jamais vu ce changement, même avec Sobêek. Elle put ainsi admirer la rapide métamorphose et surtout la Dragonne verte : elle était remarquablement fine et effilée, les écailles luisantes d’un vert lumineux et des yeux parcourus d’une lueur malicieuse.

° Tu es très belle, Kohana ! Je te remercie de ta délicatesse… °

Eirwen saisit le bras que Lokni lui tendait et, prenant appui sur la patte arrière de la Verte, se hissa sur son dos, derrière sa Maîtresse, pour se harnacher. Elle ne pouvait pas se coller à son dos comme elle le faisait avec Galaad ou Arnaud, les Chevaliers qui l’accompagnaient souvent.
Elle communiqua avec les deux : ° Je suis prête. ° et attendit le départ vers le Màr Luimë. Elle croyait ce que lui avait promis Kohana et ne craignait pas ce premier vol avec elle. Par contre, elle attendait avec impatience ce qu’allait lui révéler sa Maîtresse sur la mission à venir : qu’est-ce qui l’attendait ? Car c’était sa première mission en fait : Erhali Sednereï ne l’avait jamais emmenée nulle part.
En attendant, elle répertoriait mentalement ce qu’il fallait qu’elle emporte : sa tenue d’hiver, sa besace médicinale, ses armes…







*Carnet de route*
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:16 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu