Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Aspirante] Eilith Tellis Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Eilith Tellis
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 5
Sexe: Féminin
RPs: 1
Race: Humain/ondin
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 09:51 Répondre en citantRevenir en haut

Nom : Eilith Tellis

Surnom : la Teigne, Fille de Lune ou le Chat

Âge : Printemps (19 ans, bientôt 20)

Race : Humaine-ondine

Physique, Caractère :

Sur le plan physique, Eilith partage avec une certaine harmonie les traits de sa mère Ondine et de son père Humain. Ses yeux bleus indigo rappellent ces fleurs qui poussent sur les plaines enneigées de Vaendark. Ils sont surmontés de sourcils fins. Le teint pâle de sa peau, héritée de sa mère, contraste avec sa longue chevelure noire de jais qu’elle laisse tomber sur ses épaules. Mince et élancée, elle donne une impression de fragilité. Lorsqu’Eilith entrouvre ses lèvres d’un rose tirant vers le rouge, c’est une voix douce et apaisante qui s’exprime.
Eilith aime porter des vêtements sombres, comme si elle cherchait à se fondre dans le décor. Elle aime se couvrir de la tête aux pieds, ne portant des robes que lorsqu’elle en est obligée. Elle ne porte pas beaucoup de bijoux, si ce n’est cette tiare sertie de saphirs que son père lui a achetée lorsqu'elle est devenue aspirante.
La Sang-mêlé n’est pas dénuée de caractère. Celui-ci s’est forgé au fur et à mesure des expériences que lui a procuré la vie. Auparavant très joyeuse, Eilith est désormais plus solitaire, appréciant les moments de quiétude. Elle en profite d’ailleurs pour se plonger dans des introspections douteuses, doutant d’elle-même. Profondément jalouse de sa sœur, Kassandra Tellis, elle lui en veut d’avoir réussi à se lier à la bleue Thémys. Bien qu’Eilith était consciente de sa trop grande jeunesse à l’époque, elle ne ressentait qu’amertume et déception.
Eilith n’en est pas taciturne pour autant. Elle aime converser avec les gens et tient à conserver cette image de jeune femme douce et avenante. La Sang-mêlé serait prête à aider quiconque le lui demande, tant qu’elle s’en sent capable et que cela est dans son intérêt. Elle possède toutefois une face plus sombre. Celle-ci peut la mener à se montrer arrogante et particulièrement glaciale. Mais dans la plupart des cas, c’est l’angoisse et la peur qui font émerger cette facette de sa personnalité. Ce trait de caractère s’est développé plus particulièrement après qu’elle ait découvert les prémices de son pouvoir.

Alignement : Chaotique neutre

Clan choisi : Neutre

Lié(e) : Aucun(e)

Pouvoir : Eilith dispose d'un pouvoir lié au sang. Il dispose de deux facettes. D'un part, elle peut pleurer son propre sang qui peut soigner comme empoisonner. Son sang ne peut soigner que les blessures magiques des Ondins et les Humains mais se révéler être un poison mortel pour toutes les autres races. Eilith ne peut pas donner son sang à un dragon, sous peine de risquer de le tuer. Toutefois, ces larmes lui provoquent des douleurs insoutenables.

D'autre part, lorsqu'elle goûte le sang d'une personne (humaine ou monstre), elle ressent les dernières émotions et sensations de celui-ci. Cela lui provoque un malaise intense qui peut l'amener à s'évanouir, à avoir des haut-le-coeur ou bien à être pris de peur effroyable.

Histoire : Je souhaiterai jouer la rencontre avec le maître d'Eilith après ma validation, c'est pourquoi je n'évoque pas encore ses pouvoirs qui se réveilleront au fur et à mesure. J'espère que cela vous conviendra !

La famille Tellis est connue au Màr Luimë où elle y est installée depuis des générations. Les vieux grimoires de la Flèche du Cadastre en font mention, le jour où Valentas Tellis y a mis les pieds pour commencer son aspiranat. La famille était humaine, jusqu’à cette dernière génération qui a vu l’amour d’un humain et d’une ondine donner deux enfants de Sang-mêlé : Kassandra, l’aînée, et Eilith, la cadette.
Le père des deux jeunes filles, Rowen, était dénué de toute capacité de converser avec les dragons. Il était un Sans-Don. Mais ses véritables capacités d’artisan tailleur s’exprimaient dans la confection de tenues d’apparat réputées à travers tout le Màr Luimë. Quant à leur mère ondine, Nalyae, elle possédait le Don. Elle était capable de télépathie avec les Dragons, même si sa destinée fut de ne jamais se lier.
Les deux jeunes sœurs étaient très proches, jouant souvent ensemble. Leur enfance fut joyeuse, chacune élevée dans l’amour d’une mère et d’un père, avec la chance de vivre au sein d’un Kaerl, le Màr Luimë.

— Premier changements : Amertume —


Eilith jouait dans sa chambre, remuant les petits dragons colorés en plâtre et les petits soldats avec force de bruits et d’imagination. Sa porte s’ouvrit avec fracas, faisant tomber l’un des petits jouets au sol. La Sang-mêlé leva les yeux vers sa sœur qui venait d’entrer en trombe, un large sourire aux lèvres. La cadette, surprise, entrouvrit ses lèvres mais ce fut Kassandra qui prit la parole en premier.

- Je vais être aspirante, soeurette ! Je l’ai appris aujourd’hui, je vais être aspirante de Jillian, tu sais la maîtresse bleue !

Aucun mot ne sortit de la bouche d’Eilith, stupéfaite.

- Allez, dis-moi au moins que tu es contente ! On dirait que je viens de t’annoncer la mort de maman !
- Non, non, excuses-moi, c’est tellement soudain, lui répondit sa sœur. Toutes mes félicitations, ajouta-t-elle avec un large sourire.

Une émotion étrange traversait Eilith. Elle ne savait pas comment se comporter. Est-ce que cela signifiait qu’elle ne reverrait plus sa sœur, que la maîtresse bleue Jillian allait prendre sa place ? Elle chassa rapidement ces idées noires avant de repousser une mèche de cheveux derrière ses oreilles et de se lever.

- Il faut annoncer la bonne nouvelle à Papa et Maman, non ?

Kassandra hocha la tête et elles quittèrent les appartements de leurs parents pour se diriger rapidement vers l’atelier de leur père. Elles traversèrent l’Agora, guillerettes, main dans la main. Elles saluèrent au passage quelques amis de Rowen et pénétrèrent dans son échoppe. Celui-ci était afféré à teindre un ensemble d’un bleu rappelant la baie d’Eau-Claire.

- Papa, on a un super truc à te dire !

Rowen sursauta. Il rattrapa in-extremis le morceau de tissu qui glissait de son établi.

- Que se passe-t-il les filles ? Vous m’avez fichu une sacrée frousse ! s’exclama-t-il, les sourcils froncés.
- Tu connais la maîtresse bleue, Jillian ? demanda tout sourire Kassandra
- Oui, enfin je vois de qui tu parles. Eh bien, qu’a-t-elle ? répondit-il tout en reposant le tissu sur son établi.
- Je vais être son aspirante ! Tu te rends compte, je vais apprendre à devenir un maître dragon !

Leur père était bouche bée. Après un court silence, il se reprit et traversa la pièce pour serrer son ainée dans ses bras et l’embrasser sur la joue.

- Je suis si fier de toi, ma fille ! Je savais que ce jour arriverait, tu es si exceptionnelle !

Des larmes de joies coulaient sur ses joues légèrement bleuies par la teinture. Eilith déglutit difficilement. Elle avait l’impression d’être devenue transparente. Elle essuya rapidement une larme et ajouta d’un ton qui trahissait son malaise :

- Oui, c’est super.

Rowen ébouriffa les cheveux de Kassandra et adressa avec un sourire à sa cadette :

- Ne t’inquiètes pas, ton tour viendra. Tu es encore un peu jeune et tu es tout aussi exceptionnelle.

Pas vraiment convaincue, la jeune sœur hocha de la tête et prit la main de sa sœur dans la sienne.

- Allons le dire à maman maintenant !

Eilith essayait de se convaincre que c’était la meilleure chose qui arrivait à Kassandra, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’éprouver une jalousie envers sa sœur. Elle aussi voulait ressentir ce bonheur d’être aspirante. Les deux jeunes filles traversèrent l’Agora de nouveau pour se diriger vers la Flèche du Cadastre. Elles grimpèrent quatre à quatre les marches de l’édifice pour rejoindre Nalyae qui rangeait des rouleaux de parchemins dans les immenses bibliothèques.

- Maman, maman ! s’exclama Kassandra d’une voix forte.
- Chut, lui répondit sa mère. C’est un lieu de silence et d’étude ici. Qu’est-ce que vous faites là toutes les deux ? questionna Nalyae en chuchotant.

Eilith prit sur elle et devança sa sœur.

- Kassandra va devenir l’aspirante de la maîtresse bleue Jillian ! C’est super hein ?

Un large sourire se dessina sur les lèvres de leur mère. Les mots ne lui venaient pas pour exprimer un si grand bonheur. L’un de ses enfants, titulaire du Don, va pouvoir se lier avec un dragon ! Elle déglutit, et prit l’heureuse élue dans ses bras avec tout l’amour d’une mère pour son enfant.

- Ma fille, je suis si heureuse pour toi.

Eilith baissa la tête. L’heure devait être à la fête, mais elle ne pouvait s’empêcher de ressentir ce mélange d’inquiétude, d’amertume et de jalousie. Ce jour, ce serait celui de Kassandra. Mais son tour viendrait, elle en était sûre.

— Deuxième changement : Jalousie —


Eilith marchait d’un pas lent dans le long corridor de marbre. Le jour était grave et solennel : Kassandra l’avait invité à l’éclosion de sa future liée à la Sphère de naissance. Cela faisait plusieurs années que Kassandra avait quitté le nid douillet de ses parents pour s’installer dans sa propre chambre aux Tours Joyaux. Les sœurs s’étaient revues à plusieurs reprises depuis le début de l’aspiranat de Kassandra. Elles échangeaient sur les aventures et les apprentissages de Kassandra. C’était souvent le centre de la conversation et des attentions, particulièrement lorsque l'aspirante revenait dîner chez Rowen et Nalyae. Eilith ne pouvait s’empêcher de ressentir une légère pointe de jalousie.

La jeune Demi-Sang s’arrêta devant l’un des nombreux panneaux de verre. Elle observait son reflet légèrement bleuté par les parois translucides, les yeux perdus dans ses pensées.

° Comment vais-je réagir lorsque Kassandra sera liée ? Ce lien sera plus fort que nos liens de sang, elle appartiendra à quelqu’un d’autre alors…°

Sa morosité s’effaça soudainement lorsque le visage de sa sœur s’afficha à côté du sien.

- Tu as l’air bien inquiète, Eilith. Ca va bien se passer, je t’assure !
- Je l’espère, Kassandra, je l’espère. Tu crois que ta liée sera bleue comme ta maîtresse ? demanda la cadette.
- Je n’en sais rien, mais l’essentielle est que j’aurai mon âme sœur. Je vais pouvoir officiellement devenir un Chevalier Dragon, tu te rends compte ?
- Oui… répondit Eilith, peu convaincue.

Un lourd silence plana quelques instants, avant que Kassandra ne le brise.

- Tu m’en veux d’y être arrivée avant toi ? demanda-t-elle sincèrement.
- Non, bien sûr que non, soeurette. Je sais que depuis la guerre contre l'Ombremage, nous manquons de maître... Je suis fière de toi, ajouta-t-elle avec un sourire forcé.

Kassandra lui tapota l’épaule et s’avança vers la grande porte à double battant. Les deux têtes de dragons qui se faisaient face laissèrent traverser un rayon de lumière éblouissant. Eilith porta une main devant ses yeux jusqu’à ce qu’un bruit sourd marqua l’ouverture complète des battants. La cérémonie allait commencer. Elle observa son reflet une dernière fois, maudissant son inaptitude, et pénétra dans la pièce circulaire.

° C’est la cérémonie de ma sœur, je dois être heureuse pour elle ! ° tentait de se convaincre la jeune adolescente.

Elle s’avança vers l’un des sièges d’un blanc immaculé et prit place à côté de ses parents, dont les yeux humides trahissaient leur émotion. Leurs yeux étaient rivés sur le sol couvert de sable blanc, et plus particulièrement sur les œufs de dragons. L’un d’eux serait celui de leur fille. Eilith se mordillait nerveusement la lèvre. Ils étaient plusieurs aspirants sur le sable, trépignant d’impatience. Le maître de cérémonie frappa de ses mains pour intimer le silence. Kassandra se tenait droite, avec toute la fierté que représentait son parcourt. Sa maîtresse se tenait tranquille sur son siège d’albâtre, accompagnée de sa liée, le sourire aux lèvres. La Demi-Sang ne put s’empêcher de détourner le regard vers les œufs.

- Aujourd’hui, vous allez trouver votre âme sœur, vous lier avec celui ou celle qui sera votre deuxième âme. Soyez en fier, aspirant, car dès ce jour, vous accéderez au stade de Chevalier. Vous ne serez plus jamais seul. Profitez de ce moment, car il est unique. Que la Cérémonie commence ! tonna l’humain d’une voix forte.

Kassandra serra les poings et ferma les yeux. Elle se concentrait pour trouver sa liée, celle qui répondrait à son appel. Eilith la regardait. Son regard se faisait de plus en plus dur et ses joues rougies par la jalousie la trahissaient. Fort heureusement, personne ne l’observait. Un œuf commençait à gigoter.

° Thémys ! ° hurlait la créature pour la deuxième fois. La première fut pour Kassandra seulement.

La porte se referma derrière Eilith. Des larmes lui coulaient le long des joues sans qu’elle ne puisse en exprimer la raison. Ses pas se faisaient de plus en plus rapide, jusqu’à ce qu’elle finisse par se mettre à courir. Ses yeux humides l’empêchaient de voir correctement. Elle pénétra alors vers l’Allée des idoles rapidement avant de tomber sur les pavés.

° Pourquoi, pourquoi seulement toi ?! On est des sœurs, notre lien devait être plus fort que tout ! Si tu savais, je te déteste ! °

Ses cris retentirent dans l’Allée des Idoles sans trouver d’échos.

— Dernier changement : Destin —


Quelques années s’étaient écoulées depuis que Kassandra avait trouvé son âme sœur. Et pour Eilith, c’était la plongée dans les abimes. Elle n’était toujours pas aspirante. Elle maudissait sa sœur qu’elle tenait pour responsable de cette situation, quand bien même elle n’y était pour rien. D’autant plus que celle-ci faisait des pieds et des mains pour trouver un maître pour sa cadette. Depuis la guerre contre l'Ombremage, trouver des maîtres pour les titulaires du Don tenait de l'exploit. Les journées de la jeunne Demi-Sang se faisait longue, enfermée la plupart du temps dans sa chambre, lorsqu’elle ne la quittait pas pour se rendre à l’Allée des Idoles.

C’était un jour comme un autre. Enfermée dans sa chambre, allongée sur son lit et les yeux fixés sur le plafond, Eilith réfléchissait. Peu à peu, sa vue se brouillait. Les émotions remontaient à la surface alors qu’elle cherchait à tout prix à les contrôler. La voix de sa mère la tira de sa stupeur.

- Eilith, nous avons de la visite ! Viens dire bonjour.

La Demi-Sang soupira et fit un quart de tour sur elle-même, appuyant son oreiller sur son oreille pour étouffer le bruit.

- Eilith, cette visite est pour toi, alors dépêche-toi !

Après un nouveau soupir, la jeune femme s’extirpa de son lit et pénétra dans le salon.

- Ah, c’est toi, salut, lança-t-elle à Kassandra avant de tourner les talons.
- Attends Eilith ! J’ai un truc à te dire !

La cadette s’arrêta sans même se retourner, les poings serrés. Leur relation s’était détériorée au fur et à mesure que le temps s’était écoulé. Si Kassandra faisait son possible pour ne pas perdre sa sœur, celle-ci ne semblait pas dans les mêmes dispositions.

- J’ai un message pour toi. Nous t’avons trouvé un maître pour ton apprentissage ! Tu vas pouvoir devenir aspirante.

° C’est maintenant que tu t’en préoccupes. Il est trop tard ma petite fille °.

Eilith ne pouvait s’empêcher de voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein.

- Et qui aura la chance de supporter une incapable comme moi ? répondit-elle d’un ton sarcastique.
- Eilith ! gronda leur mère.
- Laisse, maman. Ce parchemin contient ton rendez-vous avec ton maître. Fais-en ce que tu veux, ton destin t’appartient désormais.

Kassandra se leva et quitta la pièce. Eilith se retourna, se dirigea d’un pas rapide vers le parchemin posé sur la table et fit demi-tour aussi sec dans sa chambre sous le regard exaspéré de sa mère. Après avoir fermé à double tour sa porte, elle s’assit sur son lit et déroula le message.

« Eilith Tellis, fille de Rowen et Nalyae Tellis, sœur de la Sénatrice Kassandra Tellis liée de Thémys, êtes convoquée au centre de l’Agora demain aux aurores pour y rencontrer votre maître qui supervisera votre apprentissage. Vous êtes priée de venir vêtue convenablement.
Vous êtes officiellement et à compter de la lecture de la présente nommée Aspirante du Màr Luimë.
Que la Sagesse des Anciens vous guide dans votre destinée
».

La Demi-Sang roula le parchemin et le posa au sol. Demain serait un autre jour.


Dernière édition par Eilith Tellis le Ven 14 Juil 2017 - 10:38; édité 10 fois
Publicité





MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 09:51 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 654
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 344
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 11:28 Répondre en citantRevenir en haut

Salutations et bienvenue sur le fofo Hourra
Je suis très contente de voir que ce prédéfinis intéresse (je l'ai créé) *-*
Si tu as des questions n'hésite pas à aller les poser au Comptoir/sur la box/par MP aux Éminences Grises disponibles (Heryn ou moi).
Bon courage pour l'écriture de ta fiche !



Visiter le site web du posteur
Eilith Tellis
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 5
Sexe: Féminin
RPs: 1
Race: Humain/ondin
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 10 Juil 2017 - 22:05 Répondre en citantRevenir en haut

Voilà, j'ai terminé - je pense - ma fiche. J'espère qu'elle vous conviendra !
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 654
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 344
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 11 Juil 2017 - 23:26 Répondre en citantRevenir en haut

Re-coucou !

Déjà, encore une fois, je suis très contente de voir que mon prédéfinis intéresse *-* Et je salue l'initiative d'adopter un prédéfinis d'ailleurs ! Il sont beaux, ils sont frais, ils sont mignons : adoptez-les !... Mais je m'emballe ahem

Prenons point par point. J'ai repéré plusieurs petites erreurs dans le texte, des accords oubliés pour des adjectifs ou des participes, des saphirs transformés en "saophirs" : rien dont une bonne relecture ne viendra à bout ^^

L'histoire est claire et cohérente. On ne sait pas pourquoi Eilith ne devient pas Aspirante plus tôt. Je sais que ce n'est pas écrit dans sa fiche de prédéfinis : tu es donc libre d'inventer l'explication qui te conviendra le mieux ! Trop jeune, trop immature, manque de maîtres disponibles suite à la guerre contre l'Ombremage (le dernier grand ennemi éliminé une saison avant le début du jeu), faiblesse du Don etc...

Même si tu ne parles pas de ses pouvoirs latents, il serait utile de noter quelque chose à propos de ceux-ci : définir rapidement en quoi cette magie consiste, les avantages comme les inconvénients. C'est quelque chose que tu pourras modifier en jeu ensuite plus facilement ^^ A ne pas oublier : la magie a toujours un prix !
Voilà pour moi ! Une fois cela fait, tu pourras compter sur une première validation Miaou



Visiter le site web du posteur
Eilith Tellis
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 5
Sexe: Féminin
RPs: 1
Race: Humain/ondin
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 12 Juil 2017 - 21:47 Répondre en citantRevenir en haut

Merci beaucoup pour ta lecture attentive, Persée. J'ai fait les corrections suivantes:
- Les quelques fautes d'orthographes ou de frappes ont été corrigées (je l'espère);
- J'ai indiqué à deux reprises le manque de maître suite à la guerre contre l'Ombremage.
- J'ai rajouté un passage sur son pouvoir.

J'espère que cela vous conviendra !
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 654
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 344
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 13 Juil 2017 - 23:56 Répondre en citantRevenir en haut

C'est impeccable pour moi ! J'ai juste encore une petite demande ^^

Les larmes ne guérissent que les humains et les ondins : ok. Mais elles guérissent chez eux quel type de blessure ? Sans aller jusqu'à développer l'idée jusqu'au bout pour l'instant sur la manière dont ça guérit (tu as le temps de le faire en jeu !)... Il faudrait préciser s'il s'agit de larmes anti-poison ou qui permettent la cicatrisation ou qui n'agissent que sur des blessures magiques etc... ?
C'est un détail. En attendant tu as une première validation de ma part ! Hâte de croiser ta plume sur le fofo Hourra



Visiter le site web du posteur
Eilith Tellis
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2017
Messages: 5
Sexe: Féminin
RPs: 1
Race: Humain/ondin
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 14 Juil 2017 - 10:39 Répondre en citantRevenir en haut

Merci encore de ton passage Persée ! J'ai précisé que la guérison ne concernait que les blessures magiques.

J'ai hâte de jouer Ouaii
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:47 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu