Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] L'ombre au creux de la flamme Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Opalie d'Hirùne
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2017
Messages: 21
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 12
Race: Humaine
Maître: Eléderkan Garaldhorf
Affiliation: Clan Introverti
Alignement perso: Neutre Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 15 Juin 2017 - 22:04 Répondre en citantRevenir en haut

Opalie serpente dans les couloirs. Elle a quitté le dortoir des Aspirants à l'aube, ou tout du moins à son réveil, alors que le calme plat régnait encore entre les lits. Malgré le mois écoulé, l'enfant a toujours du mal à comptabiliser les heures, le soleil lui paraît si loin. Ce n'est pas qu'il lui manque, l'astre du jour, toutes les merveilles du Kaerl suffisent à la distraire, mais certaines habitudes sont difficiles à perdre, et Opalie a l'impression d'avoir perdu la notion du temps en se posant sur le symbole Ardent du Val. Chaque heure est tellement remplie de nouvelles informations, de tâches en tout genre, de visages neufs, plus ou moins sympathiques, qu'une seule journée lui offre une année d'expérience.

Ce matin, pour la première fois depuis son arrivée, Opalie a échappé aux consignes en se levant plus tôt que ses congénères. Il fallait impérativement qu'elle en profite ! Même Titus ne s'est pas aperçu de son départ, tant elle a pris soin à s'éclipser discrètement. Le petit singe était encore roulé en boule sur la paillasse, et n'avait pas bougé une moustache quand sa maîtresse s'était glissée de sous sa couverture. L'enfant a enfilé une tunique brune aux grandes poches plus fonctionnelles qu'esthétiques, et est sortie, pieds nus, bien décidée à prendre le premier couloir venu, pour s'enfoncer dans le coeur du Màr Tàralöm.

Les pensées d'Opalie palpitent, encore embrumées du réveil matinal. Elle le sent confusément, jusqu'à ce matin, elle avait peur du Kaerl, peur de se faire aspirer par ses couloirs immenses et sinueux, bouches affamées qui appellent les habitants de la ville pour mieux les dissoudre dans ses entrailles. Pendant quelques semaines, elle s'est appliquée à toujours suivre les talons d'une personne connue. Mais aujourd'hui, tout semble différent. Elle le sent, la ville entière ne lui veut plus de mal, il est temps qu'Opalie l'apprivoise. L'enfant est prête à répondre à l'appel du Màr.
Comme ses pensées, les pieds nus d'Opalie vont au hasard. Elle passe d'un couloir à une place, d'une esplanade à un escalier. Les couloirs sont richement décorés, orné de peintures parfois, de bas-reliefs, et toujours éclairés par des torches. Chaque fois qu'elle arrive à une intersection, l'enfant choisi, arbitrairement, le plus beau chemin. Un moyen comme un autre d'avancer...

En chemin, elle repense aux derniers jours. Cela fait au moins... six, sept, huit... Elle compte sur ses doigts: dix jours qu'elle n'a pas vu Thémos. Probablement le double qu'elle n'a pas croisé non plus Eléderkan, son Maître, mais lui ne lui manque pas. L'elfe l'impressionne trop, à ses côtés, elle ressent violemment son insignifiance. Un jour, Opalie le sait, il sera fier d'elle. Mais pour l'instant, elle n'est qu'une fourmi qui revient régulièrement dans son champ de vision. Bizarrement, avec Thémos, elle se sent plus à l'aise. Peut-être parce qu'elle ne saurait pas donner d'âge au Dragon? Ou bien parce qu'avec elle, il fait preuve d'un humour qui la hausse au rang d'adulte?
Toujours est-il qu'elle n'a vu nulle part le grand Bronze depuis longtemps... Opalie pense qu'il n'est pas au Kaerl, il doit être en voyage sans doute... Dommage, elle aurait beaucoup aimé converser avec lui aujourd'hui...

* Pfff... Thémos me manque... *


Opalie n'a guère le temps de s'appesantir sur cette pensée trop hautement formulée. Devant elle, de hautes et magnifiques portes s'élèvent. Elle ne sont pas tout à fait closes, un battant est légèrement entrouvert. L'audace, et surtout la curiosité, poussent l'enfant à glisser sa tête par l'ouverture.

Le spectacle est encore plus beau que tout ce qu'elle a pu voir jusque là. Une salle, immense, est éclairée de milliers de bougies blanches. Leurs lueurs illuminent de grands draps translucides qui pendent des plafonds, invisibles tant ils doivent être hauts. Opalie cligne plusieurs fois des yeux et lorsqu'elle s'habitue à la lumière si particulière de l'endroit, elle devine d'autres couloirs, des bouches sombres qui naissent de tous les côtés... Elle croit savoir qu'elle est arrivée au Sanctuaire de Flarmya, elle a entendu parlé de ce lieu, et, à priori, il ne lui est pas interdit. Elle se glisse à l'intérieur.

Toujours pieds nus, vêtue de sa robe de bure, Opalie avance et se laisse pénétrer par la foi profonde qui virevolte entre les bougies. Elle n'ose pas s'avancer trop loin dans la lumière, et repère une petite marche dans un coin plus sombre. Elle s'assoit, ferme les yeux, et respire l'odeur d'encens. Il lui semble même que sa tête tourne un peu...



Publicité





MessagePosté le: Jeu 15 Juin 2017 - 22:04 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu