Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Le chant de la paix Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 69
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 49
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Erhali Sednereï
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 17 Avr 2017 - 22:53 Répondre en citantRevenir en haut


Zakerielku 918



Eirwen avait décidé de s’acheter, comme chaque semaine, un repas chez le poissonnier de l’Agora : quelques crustacés, quelques coquillages et de la salade de la mer, des algues comestibles riches en iode qu’elle affectionnait particulièrement. Au Màr, le reste de la semaine, elle se contentait d’un repas communautaire aux Tours Joyaux avec les autres Aspirants. Comme eux, elle avait peu de temps pour se restaurer et le soir, elle se prenait souvent une simple tisane dans sa chambre avant de s’endormir épuisée.

Donc, en ce jour froid d’hiver, elle aspirait à un petit plaisir. Vêtue d’une robe confortable recouverte de son vieux manteau de peau, elle sortit en direction des commerces de la Grand’ Place. Elle avait pris l’habitude de saluer quiconque la croisait, d’une parole ou d’un simple sourire et son cœur était léger. Une petite ritournelle lui trottait dans la tête.

Elle fit ses emplettes avec délices, bavardant gaiement avec le marchand qui la connaissait et qui, parfois, lui mettait de côté quelques coquillages prestigieux boudés par les riches du Kaerl. Elle prit tout son temps avant de ressortir de l’échoppe sentant bon la marée et le varech, son panier au bras.

Dehors, elle avisa un attroupement inhabituel. Etait-ce un prédicateur ? Un homme haranguait la foule, le verbe haut et le doigt tendu vers le sol. Eirwen comprit vaguement qu’il se plaignait de quelqu’un, un voleur peut-être, un malfrat… La colère emplissait l’air d’une consistance épaisse qui faisait mal aux bronches. La foule, en cercle autour de l’homme qui hurlait sa haine, se prenait au jeu et commençait à gronder.

°Mes aïeux, que se passe-t-il ? Sont-ils devenus fous ? Contre qui sont-ils en colère ?°

Elle se dirigea vers l’attroupement et joua des coudes pour parvenir au premier rang. Ce qu’elle vit la fit frémir : un pauvre hère était agenouillé, les poignets attachés dans le dos et la tête pendante, attendant avec fatalité les coups qui allaient pleuvoir. L’homme en colère paraissait être un bourgeois de par sa tenue cossue alors que le « criminel » était en haillons.
La foule grondait de plus en plus et la bousculait vers l’avant. Des bâtons et matraques étaient brandies en l’air, prêts à s’abattre…

Cette immonde chose m’a volé ! Il a osé me cracher dessus au passage !
Houuuu ! Houuuu ! Voleur ! Bandit !!!
A mort, l'escroc !
Ouiiii !!!


Eirwen ne s’était jamais sentie aussi proche du mal, de la catastrophe, du pugilat. Quoi qu’ait fait ce pauvre bougre, il ne pouvait pas laisser sa vie aller sous les coups. Alors, elle se mit à chanter de sa voix claire et douce, une chanson qu’elle connaissait depuis son enfance parce qu’inscrite sur le fronton de l’entrée de son village natal chez les Neishans.

Nombreuuuux sont les vivaaaants qui mériteraient la mooort.
Et les mooorts qui méééériteraient la viiie.
Pouvez-vous la leur rennnndre ?
Alors ne soyez paaaas trop proooompts
à dispenser la moooort en jugemeeeent.
Mêêêême les grands saaaages ne peuvent connaître toutes les fiiiins...



Elle reprit sa chanson trois fois, de plus en plus doucement. Les badauds s’étaient tus et commençaient à se disperser, le bourgeois avait baissé son doigt et était descendu de son piédestal, la mine ahurie. Le voleur avait relevé la tête. Eirwen en profita pour le détacher et l’emmener à la barbe de tout le monde jusqu’à la taverne où elle lui offrit un vin chaud.
Puis elle lui donna sa cape de fourrure en espérant qu’elle lui porterait chance et ramassa son panier. Elle se sentait fatiguée, plus aussi joyeuse qu’au petit matin, elle avait envie de voir Galaad…







*Carnet de route*
Publicité





MessagePosté le: Lun 17 Avr 2017 - 22:53 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu