Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Homme de Loi et Malfrat Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 19 Mar 2017 - 19:26 Répondre en citantRevenir en haut

Zakerielkù 918       


On aurait pu penser que l'hiver serait moins rigoureux à vivre sous une sphère magique enfoncée à plusieurs lieues sous les mers. Mais il n'en était rien.

Par on-ne-sait quel phénomène climatique étrange, l'atmosphère scellée du Kaërl s'était fait piquante, mordante, comme si le froid transformait le sel de l'air marin en cristaux tranchants qui se collent à la peau, aux muqueuses. Certains matins, une fine couche de givre scintillante recouvrait même le parvis et les dômes nacrés de la Cité Engloutie d'une délicate dentelle argentée, reliquat de la condensation accumulée sous le dôme. C'était un spectacle étrange et fascinant.

Mais Sasha n'aimait pas le froid. Il honnissait toute température en dessous de 19 degrés. L'Hiver l'horripilait, au même titre que la buée franchissant l'épaisse écharpe qui ceinturait le bas de son visage, alors qu'il se dirigeait d'un pas hâtif vers la Flèche du Cadastre dans l'air frisquet du matin.

- Quelle bande de marioles, ces Valherus. marmonna-t-il dans sa barbe. Capables de construire une ville entière préservée de la pression de tonnes d'eau par un dôme magique... Pas fichus d'installer le chauffage central...

Il était fort probable, s'il se fiait à ce qu'il avait appris de ses vaillants ancêtres, que les Valherus aient choisi de ne pas altérer l'atmosphère afin de garder le même rythme des saisons que la vie en surface. Mais l'Aspirant était bougon aujourd'hui, et râler sans raison particulière lui faisait du bien.

Chaque année, c'était le même refrain : la chute du mercure faisait revenir de sales souvenirs avec la bise glaciale. Ces trois hivers horribles passés dans le Sud d'Undomë, parmi les Bjàrnðsnjár, au pied de l'écrasante chaîne de Montagnes de la Djevelens Tenner. Ses orteils nécrosés laissés sous dix centimètres de neige lors d'interminables chasses au maigre gibier, disséminé dans des forêts de pins si épaisses que même le pâle soleil de l’Équinoxe ne parvenait à en franchir les ramures nues et fournies.
Avec les premières neiges revenait le souvenir de sa mère, de sa vie, de sa mort dans cet enfer glacé...Et de sa sœur Layla, sans doute devenue une belle jeune femme aujourd'hui (une "Femme-Forte" selon les coutumes barbares), n'ayant connu que ce peuple sauvage comme famille, ignorant sans doute l'existence de son frère aîné à l'autre bout du Rhaëg...

- Mais il ne va pas neiger dans le Kaërl , évidemment... Si ?

Les lourdes portes damasquinées de la Flèche du Cadastre se présentèrent à lui, le tirant de ses ruminations. Il ne lui fallut que quelques instants pour grimper les marches quatre à quatre, jusqu'à l'étage consacré aux "Cultures et Histoire du Rhaëg", attraper un ouvrage au hasard parmi l'une des nombreuses bibliothèques en chêne massif et s'installer confortablement dans son alcôve préférée. Il connaissait désormais l'endroit comme sa poche, cet étage en tout cas, et avait appris à en apprécier toute la singularité : de son étrange architecture , au classement éclectique de ses ouvrages, en passant par cette immense , scintillante sphère bleutée qui lévitait sous les hautes arches de la Tour et dont l'existence demeurait un mystère malgré ses nombreuses visites.

Sasha se plongea avec délectation dans le "Traité de la Faune et la Flore endémique du Pré Embrun en Orën" , non sans songer à l'ironie de la situation.
Il y a de cela une vingtaine d'années, il se revoyait adolescent nomade au fil de son Tutorat en Undomë, collectionnant les romans écornés et les revues fantasques. Il se souvenait de ses lectures laborieuses et passionnantes, vibrant au rythme des aventures improbables de quelque explorateur hardi... Vivant avec passion la Quête de l'Île Mystérieuse, du Continent Perdu, de la Patrie des Drakaans...

- Et maintenant que tu y es, tu te languis du Pays et de ses bons vieux atours. Tu penses à tout ceux que tu as laissé derrière toi pour accomplir "la Quête de ta Vie". songea-t-il avec un rictus amer. Tu ne sais pas ce que tu veux, mon vieux.

Il passa sa paume tannée sur ses traits fatigués, soupira, et tenta de retrouver sa concentration. Il était venu ici pour fuir les bouffées de nostalgie qui le tenaillaient depuis des mois, ce n'était pas le moment de ressasser tout ça.

Bientôt, le silence feutré de la Flèche et la douce lueur bleutée de la Sphère eurent raison de son spleen et il se trouva tout a fait absorbé dans sa lecture.



Publicité





MessagePosté le: Dim 19 Mar 2017 - 19:26 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu