Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Solitude agitée Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Sam 11 Mar 2017 - 17:48 Répondre en citantRevenir en haut

*******
***
***

Eirwen Tümay

Zakérielku 918



Les permissions n’étaient pas si fréquentes à son grand désarroi. L’instruction d’Aspirante se faisait de plus en plus… complexe. Ce n’était pas une question de combat, mais l’esprit de l’élève effleurait des couleurs qu’il s’était toujours refusé d’emprunter. Eirwen avait besoin de nature, elle avait besoin de se recueillir auprès de ce qui restait fidèle à son état originel afin de retrouver le sien. Pourtant le Maître avait paru trop réticent à ce qu’elle se fasse déposer par Sobeêk dans une plaine ou en lisière de forêt. La seule alternative alors n’avait finalement pas été de filer vers une solitude calme mais plutôt plonger dans le tourbillon de la vie. Lòmëanor offrait tous les prétextes à s’évanouir quelques heures du carcan du Màr et la semi-Elfe munie de sa bourse aux plantes savait où trouver l’apothicaire et même, les étals de plantes aux marchés.

La jeune femme salua d’un geste de la main son habile tuteur d’écailles et le Brun s’envola sans crainte. Le village était une zone mouvementée mais les lois étaient trop rigides pour que les téméraires osent l’impardonnable. Aussi, beaucoup d’Aspirant se retrouvaient dans le bourg pour échapper à l’ombre de leur précepteur. Eirwen posa une main sur son coeur et prit le temps de calmer son for-intérieur. Après tout, elle voulait se retrouver, pas profiter des humeurs de la foule. Lorsqu’elle s’en sentit capable, la Neishaane murmura une mélodie délicate lui permettant de balayer ses appréhensions et d’inviter les passants à libérer l’espace qui se dessinait devant elle.

C’était une carapace invisible dont il était dur de se débarrasser. Avoir le pouvoir de repousser l’attention, d’orienter les pas de sorte qu’ils évitent son sillage… Eirwen eût une pensée quelque peu mélancolique. Serait-elle toujours si différente ? À ne pas trouver de réconfort et d’envie dans la compagnie de ceux pour qui il faisait bon vivre ? Soudain, un rire d’enfant la sortit de ses rêveries et elle aperçut une fillette qui jouait avec une baguette au bout de laquelle une ficelle et un semblant d’hameçon étaient fixés. Elle était installée le long d’un ruisseau, un des petits cheveux du grand fleuve qui longeait le village. L’enfant plongeait son jouet avec rapidité, frappant même la surface de l’eau et affichait un sourire lumineux.

S’approchant lentement, Eirwen demanda si elle pouvait s’asseoir à ses côtés et la fillette acquiesça. Ainsi, elle serait deux à s’isoler dans l’imaginaire de cette petite. Quelques minutes passèrent avant que la demi-sang ose quelques conseils de pêche. L’eau était peu profonde et pas très claire, aucun poisson ne devait vivre ici mais cela lui semblait judicieux. L’enfant se mit alors à pleurer.



Publicité





MessagePosté le: Sam 11 Mar 2017 - 17:48 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 69
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 49
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Erhali Sednereï
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 12 Mar 2017 - 12:02 Répondre en citantRevenir en haut



Elke On Niksé



Elke avait peu le loisir de venir à Lòmëanor, occupée comme elle l’était par ses multiples missions. C’est donc avec un plaisir mesuré qu’elle parcourut les rues commerçantes de la ville de sa démarche noble. Une armurerie retint son attention et ses yeux violets parcoururent spécifiquement les armes blanches. Elle dédaigna les haches, la sienne était trop précieuse et aucune de celles proposées ne pouvait la tenter. Par contre, elle s’arrêta un long moment sur les rangées de lames courtes aux manches plus ou moins ouvragés. Poignards à lancer très équilibrés, dagues effilées pour le combat rapproché, couteaux de chasse…

Elke avait du mal à faire un choix : soit elle prenait une lame à lancer qui ne permettrait pas à son adversaire de franchir sa sphère de confort, mais elle pouvait être perdue au premier jet, soit elle choisissait une dague, mais cela voulait dire que l’autre aurait fait fi de sa hache…

Elle se décida finalement pour une dague à la lame bien proportionnée, au manche serti d’une seule pierre, mauve comme ses yeux, à la fois simple et élégante. Elke la regarda minutieusement au soleil pour détecter le moindre défaut de métal puis elle promena son doigt sur la lame pour en sentir le tranchant, elle la soupesa, la manipula pour tester sa prise en main…

N’allez pas vous blesser, Gente Dame, cette lame est très affûtée !

C’est à moi que tu causes, cul de basse fosse ?

Le marchand resta interdit, il se s’attendait pas à un tel langage venant d’un si beau visage… Elke envoya une petite bourse dans la poussière comme si elle eut donné à manger à des pourceaux et tourna les talons en mettant la dague à sa ceinture. Sa promenade reprit comme elle avait commencé mais les étals ne l’intéressaient plus.

Ses pas la conduisirent au hasard vers le chant de l’eau qui l’attirait toujours. Effectivement, un petit ruisseau passait non loin. Elle s’y dirigea en se disant qu’elle réfléchirait mieux à ses projets les pieds dans l’eau, mais constata vite que l’endroit était déjà investi par deux personnes, une femme aux cheveux argentés, sûrement une neishanne et une enfant qui pleurait à chaudes larmes.

Elke s’approcha sans bruit :

C’est moche de faire chialer une môme !







*Carnet de route*

Dernière édition par Eirwen Tümay le Dim 12 Mar 2017 - 20:16; édité 1 fois
Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 12 Mar 2017 - 15:43 Répondre en citantRevenir en haut

*******
***
***

Eirwen Tümay


La semi-elfe tourna le visage vers la nouvelle venue. Un instant elle écarquilla les yeux, coupable et désolée. Elle bredouilla quelques mots avant d’arriver à amorcer quoi que ce soit.

-Non je.. Enfin… Elle tendit une main impuissante vers la petite dont le visage ruisselait de larmes de crocodiles.

Eirwen se laissa envahir par la contrariété de cette passante et fronça son joli minois.

-Vous la connaissez peut-être ? Je ne lui ai pas fait de mal et je ne vous vois pas la consoler non plus.

Ces derniers propos avaient été articulés avec une pointe sèche, pleine de reproches. La Neishaane se releva et posa une main sur la tête de l’enfant alors, elle regarda l’Ondine avec une touche de suspicion. Elle était bien petite comparée à ses charmes élancés, une semeuse de zizanie à en voir sa dégaine sans élégance. Eirwen n’avait pourtant pas envie d’entrer en ce jeu-là, Galaad l’avait prévenu que le village regorgeait aussi de trouble-fait.

-Je peux vous aider peut-être ? À en voir votre accoutrement vous semblez usée… ou vagabonde.

L’engloutie offrit un petit sourire à sa compagnie lui rappelant comme elle était soignée et qu’il se pouvait qu’elle ne soit pas si insignifiante. Une menace ? Non, juste une petite mise au point pacifique. Être une femme vagabonde n’était pas forcément un choix facile à vivre et peut-être qu’elle s’était endurcie malgré elle pour survivre dans une nature et un monde parfois impitoyable. Le visage de la demi-sang s’adoucit alors, l’invitant à se confier sans crainte et à voir en elle une oreille plutôt qu’une rivale. Elle se pencha vers la fillette dont les pleurs s’étaient atténués en quelques sanglots étouffés.

-Tiens, avec cette pièce tu peux t’acheter une brioche, ça te dirait une brioche ?



Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 69
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 49
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Erhali Sednereï
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 12 Mar 2017 - 20:15 Répondre en citantRevenir en haut



Elke On Niksé




La petite prit la pièce et détala à toutes jambes en oubliant son bâton-canne à pêche, ses larmes mystérieusement taries dans la seconde.

Mon accoutrement, comme tu dis, il te froisse, Princesse ? Ah bah ouais, j’ai pas de robe de bal ! Je préfère le confort au cas où on me tomberait sur le poil…

Avec un petit sourire ironique, Elke enleva ses bottes et s’assit sur le bord du ruisseau pour plonger ses pieds dans l’eau fraîche. Elle rejeta sa tignasse noire aux reflets bleus dans son dos en soupirant d’aise. Puis elle tapota la place à côté d’elle pour inviter la neishanne à la rejoindre. Comme l’autre se laissait faire, elle remarqua ses oreilles typiques du peuple elfique.

*Rhââââ…. C’est une demi-sang ! Mi neishanne mi elfe comme si un malheur n’arrivait jamais seul… Pouah !*

Elke cracha dans le ruisseau. Heureusement pour l’autre, elle se trouvait en aval et le crachat partit au gré de l’eau sans passer sous son nez. Et tout à coup, Elke eut une révélation : elle avait entendu parler d’une nouvelle Aspirante du Màr Luimë et de son improbable Maître, le Sieur Sednereï. Elles restèrent silencieuses un long moment, les yeux se noyant dans l’eau vive.

Puis Elke sortit la dague qu’elle venait d’acheter un peu plus tôt.

Que dis-tu de ça, Princesse ? Au fait, je m’appelle Elke… Je viens de l’acheter à un bouseux de la ville qui puait la charogne.

Elle observa sa compagne tourner l’arme dans un sens et dans l’autre et fut surprise de lui voir accomplir à peu près les mêmes gestes qu’elle quelques heures auparavant pour tester la lame.

On dirait que tu t’y connais, Princesse ! Tu sais qu’on ne le croirait pas avec ton « accoutrement » de jeune fille bien née ! Comment connais-tu les armes de poing ?







*Carnet de route*
Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Lun 13 Mar 2017 - 15:33 Répondre en citantRevenir en haut

*******
***
***

Eirwen Tümay

Elle semblait prête à toutes les éventualités, c’était assez magnétique cette façon de contrôler ce qui pouvait lui arriver parce qu’elle se sentait maîtresse de tout ses moyens. Eirwen n’était pourtant pas précieuse mais ainsi l’Ondine se limita-t-elle à la percevoir. Tant pis ou tant mieux ? Voilà que ses pieds sales effleuraient le cours d’eau et la Neishaane se demanda si le pouvoir de cette race était à ce point lié à cet élément. Que ressentait-elle à flirter ainsi avec cette mouvante entité ? Alors L’Ondine remarqua les oreilles de la demi-sang et presqu’aussitôt, elle ne dissimula pas une forme de répulsion. Tant et si bien qu’elle déversa de sa glaire à leurs pieds.

*Qu’est-ce que c’est que cette fille… *

L’inconnue ne chercha pourtant pas à fuir devant la nature de l’engloutie et sortit une lame, pour l’intimider peut-être mais finalement, elle la lui glissa dans les mains… Pour sympathiser alors ? Elle n’en saurait jamais rien.

Eirwen prit le temps de jouer de la lumière du soleil pour apprécier la finesse de l’arme. Elle manquait encore d’affûtage mais c’était une belle œuvre. Le manche était soigné mais pas ostentatoire ce qui assurait une bonne prise et esthétique à l’ensemble. La semi-Elfe testa l’équilibre du bout de son doigt puis arbora un sourire de contentement avant de rendre l’objet à sa propriétaire, par le manche. La jeune femme au regard violine sembla étonnée de la voir si précise.

-Je ne m’y connais pas vraiment, mais on peut difficilement passer à côté lorsqu’on vit sur le Continent n’est-ce pas, Ardente ? C’était osé mais pas tellement hasardeux.

Eirwen ôta ses souliers à son tour, témoignant d’une certaine sérénité malgré sa suspicion quant à l’affiliation de l’Ondine. C’était presque une marque de défi de ne pas montrer de vigilance mais ça l’amusait bien. Après tout, ne lui avait-on pas dit qu’elle ne risquait pas grand-chose dans le village ?

-Je suis plus fine à l’arc, mais si tu as du temps devant toi, je veux bien que tu me montres ce que tu sais faire. À trop ressembler à une princesse on pourrait vouloir me détrousser.



Eirwen Tümay
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2016
Messages: 69
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 49
Race: Elfe-Neishaane
Maître: Erhali Sednereï
Alignement perso: Neutre Strict
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 13 Mar 2017 - 19:55 Répondre en citantRevenir en haut



Elke On Niksé




Ha ha ha… Tu n’aimes pas que je t’appelle Princesse, hein ? Mais en même temps, tu ne m’as pas dit ton nom. Moi, si. Mais lèves-toi, je vais te montrer quelques trucs.

Elke se releva et redonna la dague à la demi-sang. Elle recula de trois pas et lui demanda de l’attaquer au ventre… Le coup fut porté du bras droit dans un fendu très rapide mais Elke put s’emparer du poignet de son adversaire de la main contraire et enroula sa prise jusqu’à ce que la « Princesse » se retrouve le dos collé à elle, la dague sur la gorge.

Tu vois, c’est le coup le plus fréquent quand il vient de face, parce que le bras se tend avec force à ce niveau et que la lame effilée peut entrer dans le corps de l’autre jusqu’à la garde. Mais de face, c’est très facile d’esquiver ! Tu veux essayer ?

Elke reprit la dague et porta son attaque comme au ralenti pour laisser à sa compagne le temps de réagir. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle sentit un vigoureux coup sur son poignet lui faisant lâcher l’arme et le tranchant de la main de son adversaire s’arrêtant brusquement sur sa trachée ! Le coup, s’il avait été porté, aurait été mortel.

Wahouuu, tu me cloues au pilori, Princesse ! Je ne m’attendais pas à… Aïe ! ce foutu doigt de pied s’est pris dans les herbes ! Chienlit de barrique frelatée !!! Ça fait un mal de chien galeux ! Elke replongea ses deux pieds dans l’eau fraîche en gémissant. C’est bien ma veine, pour une fois que je rencontre une… Bref ! Rhâââ, ça fait trop mal !

La dague tomba à côté d’elle, ramassée par la sang-mêlée et Elke la regarda d’un autre œil. Se pouvait-il qu’elle soit plus dangereuse qu’elle ne le supposait ? Se pouvait-il qu’elle l’ait sous-estimée ? Vraisemblablement… Elle prit la dague qu’elle remit à sa ceinture et sortit les pieds de l’eau. Le petit orteil de son pied droit était d’un bleu violacé : mauvaise augure !

Sacrebleu ! Va falloir que je l’immobilise…







*Carnet de route*
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:38 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu