Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Premiers pas Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Thorvald Errocë
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2016
Messages: 13
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 6
Race: Fëalocë-Torhil
Maître: Elerinna Galastden
Affiliation: Maison Galastden
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 16 Fév 2017 - 17:10 Répondre en citantRevenir en haut

16 Ouranosku 918


Nekar redécolla avec Sven et ils s'élevèrent dans le ciel. Thorvald les suivit du regard, les voyant s'éloigner et se perdre dans l'immensité bleu des cieux. Il reporta son attention sur la place et soupira un peu. Que cela était bien différent de ce qu'il avait pu connaître dans sa vie.

Une vaste place en marbre ? Jamais il n'avait vu un tel faste et un endroit aussi, comment dire, propre peut être. Cela était en complet décalage avec les lieux qu'il avait visité ailleurs en ce monde. Il se mit à déambuler, regardant les devantures des boutiques, les gens passant ici.
Toujours traité comme un étranger dû fait de ses origines, ici il ne ressentait pas ce sentiment de distance et de mise à l'écart. L'illusion des premiers jours ? Possible, à voir si ce ressenti se confortait.
Certaines personnes toutefois se retournait sur son passage, il faut dire qu'il avait l'impression d'être remarquable dans un certains sens. Plus pour son air candide et curieux, à regarder partout comme un chien ferait dans un endroit inconnu, que pour autre chose. Il se reprit et revêtit son air nonchalant habituel, sa carapace et sa personnalité.

Il fut intrigué par le reflet du soleil sur un symbole au sol. Il ne parvenait pas véritablement à distinguer ce que c'était. Peut être un animal, il n'avait pas assez de recul pour le dire. Regardant autour de lui, il avisa une échoppe vendant des armes.

*Tiens, tiens, tiens... Quelque chose d'intéressant ici ?*

Il s'approcha, réellement intéressé par ce qu'il allait voir. Et quel désenchantement.. Beaucoup d'épées, de rapières et de dagues mais beaucoup trop de fioritures à son goût. Tout transpirait un luxe inutile en cette boutique, quel dommage. Peut être plus des armes d’apparat que véritablement des lames d'usage. Il haussa les épaules, il sortit alors une de ses dagues et compara le travail avec une en vitrine. Ne pouvant la toucher et la soupeser, il ne pouvait pas juger objectivement. Toutefois, d'aspect, la sienne était plus élégante pour son goût. Il la rangea et reporta son attention sur le symbole.

Une rue quittant la place, un mur bas, un accès vers un toit, il ne lui en fallut pas plus. Il grimpa sur le muret et escalada jusqu'au toit. La place s'offrait à lui, ses yeux l'embrasant dans son ensemble. Le motif lui apparut alors dans toute sa clarté : un dragon. Il sourit et secoua la tête, il aurait du s'en douter. N'ayant rien à faire et ne sachant où aller pour le moment, il s'assit sur le toit, les jambes dans le vide et se mit à observer la populace de son nouveau chez lui.
Publicité





MessagePosté le: Jeu 16 Fév 2017 - 17:10 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 661
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 610
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Sam 18 Fév 2017 - 16:02 Répondre en citantRevenir en haut


Elerinna de Galastden & Kiruna


Ses talons claquaient sur les dalles marbrées de sa demeure. Le couloir paraissait interminable. A l’image de la longueur de son existence, elle peinait à en apercevoir la fin. Elle l’espérait autant qu’elle la redoutait. La réalité la rattrapait inlassablement, quoiqu’elle fasse pour y échapper. Elle se demandait parfois si elle avait déjà trop vécu, si les dieux la torturaient ou se montraient trop indulgents à son égard en prolongeant son existence. Non pas qu’elle soit déjà grabataire ou sénile, loin de là. Mais elle était fatiguée. La grande dame de la Maison Galastden, celle que l’on pressentait à devenir la Matriarche de la Maison, liée à la doyenne des reines, était lasse.

° Nekar est revenu au Kaerl. Son Lié et lui ont ramené un jeune porteur du Don. Ils l’ont déposé près d’une forge sur la Grand’Place.
En quoi cela nous concerne-t-il ? Je peux sentir d’ici ta curiosité, ma reine mais cela fait longtemps que les futurs Aspirants sont pris en charge par le maître qui les découvre ou tout simplement laissés à la charge de l’intendance.
Je le sais. °


Elerinna eut beau soupirer, la commissure de ses lèvres frémissait d’un léger sourire amusé. Sans soute s’attendrissait-elle trop avec l’âge. La dragonne qui partageait son âme depuis de longues années savait écouter. Elle connaissait le Màr Menel aussi bien que ses propres écailles. Elle n’ignorait rien du fonctionnement de l’administration et de la politique, bien qu’elle n’intervienne que rarement dans les problématiques des bipèdes. Elle était reine et n’avait guère besoin d’étaler sa puissance pour la conserver – contrairement à tous ces sans-écailles. Lorsqu’elle décidait quelque chose, toutefois, il était presque impossible de la faire changer d’avis. De plus, elle aimait jauger les nouvelles recrues. Son instinct maternel la poussait sans cesse à assouvir sa curiosité et son besoin d’attentions auprès d’Aspirants impressionnables. Le temps n’avait rien changé à sa nature.

° Comme tu voudras. °

La joie de la Dorée lui traversa le corps en une vague de chaleur bienheureuse. Elerinna de Galastden posa un châle de laine, brodé de fleurs exotiques, sur ses épaules et franchit la porte de son manoir. La lumière du dehors éblouit un instant ses yeux bleu-vert. Le vent automnal souleva les pans de son châle et de son élégante robe de velours. Elle retint un frisson, dégagea quelques mèches devant ses yeux, dévoilant un beau visage intemporel, quoique sévère et sculptural. Il régnait malgré tout une certaine douceur dans ses lèvres pleines, ses gestes gracieux. De son opulente chevelure brune striée d’argent dépassaient deux oreilles effilées.

Une ombre survola les toits de ce quartier peuplé de belles demeures – dédiées aux Maisons ou aux nobles. L’elfe sut aussitôt qu’il s’agissait de sa Liée. Elle suivit les indications de cette dernière et parvint jusqu’à la Grand’Place, à l’endroit voulu. Son regard parcourut la foule à la recherche d’un jeune homme ayant l’air égaré, ou émerveillé par son premier séjour au Kaerl. L’ombre la survola de nouveau et se posa lourdement dans son dos. La dragonne replia ses larges ailes, dignes de la voilure d’un galion, actionnées par des muscles puissants, avec toute la délicatesse d’une grande dame. On disait de la plus vieille des Dorées que sa prochaine ponte serait la dernière. C’était un sujet sensible qu’il ne fallait pas aborder avec Kiruna, sous peine de voir la douce créature aux écailles un peu ternes se transformer en titan cracheur de feu et ivre de colère.

- Thorvald Errocë ? appela Elerinna d’une voix forte tout en voguant parmi la foule.

Ce fut l’œil perçant de Kiruna qui repéra la première un sang-mêlé souriant du haut d’un toit.



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Thorvald Errocë
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2016
Messages: 13
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 6
Race: Fëalocë-Torhil
Maître: Elerinna Galastden
Affiliation: Maison Galastden
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 28 Fév 2017 - 10:14 Répondre en citantRevenir en haut

Le vent lui fouettait doucement le visage, soulevant délicatement une mèche de ses cheveux qui lui barrait alors le regard. Il observait les badauds flânant en dessous, s'amusant de cette situation et de son point de vue. Il voyait absolument tout sans qu'aucun n'ai remarqué sa présence, tout du moins c'est ce qu'il lui semblait. Il s’immisçait ainsi dans leurs vies et la sienne suivait son cours.

Il souriait à tout, chose qui ne lui arrivait pas souvent. Il se sentait léger et à sa place. Le soleil brillait dans l'azur et il n'y avait pas un nuage à l'horizon. Une ombre passa alors dans son regard lorsqu'il fut plongé un bref instant dans la pénombre. Un grand dragon... Très très grand à bien y regarder. Thorvald se redressa et la place se vida un pe, les gens s'écartant devant l’impressionnante créature. D'une couleur d'or, il semblait émaner d'elle, et ce malgré la distance, une douce chaleur. Presque réconfortante. Ses membres puissants la portait avec grâce et elle lui semblait délicate. Chose pour le moins étrange lorsqu'il s'agit d'un dragon.

Il entendit alors son nom et se pencha un peu. Une voix de femme, autoritaire, une personne qui avait l'habitude d'être écoutée et obéie. Une intonation dans la voix qui ne souffrait aucune discussion, la marque d'une éducation. Le dragon avait il un rapport avec cette personne ? Si oui, alors elle était une dragonne. Nekar lui avait expliqué que les affinités et les liens se faisaient par sexe, ainsi lorsqu'il aurait un lié à son tour, ce serait un mâle.

Les yeux de la femme scrutaient la foule, ceux de Thorvald étaient revenus sur le dragon. La créature balayait également la Grand Place de son regard. Lorsqu'elle croisa le sien, Thorvald ne put s'empêcher de sourire. Il devait se dévoiler et elle avait compris qu'il était celui qu'elles cherchaient. Il se redressa et se leva, s'épousseta légèrement et s'inclina doucement vers le dragon et signe de salut et tournant les talons, il disparut à leur vue. Il se laissa glisser sur le toit et jusqu'à la ruelle, en récupérant au passage ses affaires.

La marche jusqu'à la place fut rapide et les quelques personnes qu'il croisa alors s'écartèrent, les gens n'allaient pas vers l'inconnue et le dragon. Il y avait un respect certain envers elle. Thorvald s'avançait sans idée préconçue, il avançait simplement car c'était là où il devait être. Fini le sourire ou l'émerveillement, fini l'attitude un peu candide du provincial débarquant de chez lui. Son masque avait repris sa place et son caractère habituel également.

Il s'arrêta à quelques mètres de la dame, il trouvait cela plus prudent mais avant tout plus respectueux. En s'approchant, il avait put observer son attitude, son port, ses gestes, ses habits. Tout dénotait d'une différence importante de rang entre lui et elle. En règle général, ce n'était pas quelque chose dont il se serait véritablement soucié. Son caractère naturel lui enjoignant la plupart du temps à éviter ce genre de personnes, par expérience, ou alors à les traiter normalement comme s'il n'y avait aucune différence ou distance entre eux. Là, c'était différent, il sentait que cela ne marcherait pas comme ça et ne voulait pas non plus compromettre son avenir sur de mauvaises expériences. Une nouvelle ne pouvait pas faire de mal.

En s'arrêtant, un détail de plus le frappa : les oreilles. Une elfe, cette dame était une elfe. Il plissa légèrement les yeux et repris son regard nonchalant. Il n'avait que peu eut l'occasion d'en rencontrer, ils restaient pour lui un mystère. Cette rencontre allait se révéler très intéressante.

Il semblerait que vous soyez à ma recherche, ma Dame. Thorvald Errocë, pour vous servir.

Il avait alors baissé humblement la tête avant de la relever.
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 661
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 610
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Mer 1 Mar 2017 - 17:58 Répondre en citantRevenir en haut


Elerinna de Galastden & Kiruna


Kiruna l’avait vu la première. Un coup d’œil lui suffit pour décider qu’il serait le nouvel Aspirant de sa Liée. Il paraissait jeune, bien portant et énergique : il serait parfait. Et s’il pouvait donner un peu de fil à retordre, mieux encore ce serait ! L’âge se faisant sentir – et il était inutile de le nier -, la reine redoutait les assauts du temps qui emportaient chaque jour une parcelle de vitalité chez sa Liée. Elerinna se lassait de tout. Elle perdait goût à la politique, au faste de la vie mondaine, aux longs voyages, même parfois simplement converser avec une amie… Kiruna s’ingéniait à se moquer des heures tueuses qui ternissaient ses écailles et meurtrissaient ses articulations, sans pour autant les ignorer. Mais elle se pensait bien plus apte à surmonter l’épreuve imposée par le temps, contrairement à l’elfe. Elerinna de Galastden était une grande dame, à la vive intelligence, au cœur aimant et aux nerfs d’acier. On la connaissait volontiers pour être un pilier de la Maison Galastden. La Dorée chérissait chaque instant passé à ses côtés, depuis leur Empreinte. Et elle tremblait à la pensée que sa Liée puisse se laisser dépérir par ennui.

- Bonjour, Thorvald, dit l’elfe avec une voix adoucie.

Elle jaugea rapidement, des pieds à la tête, le jeune homme qui se présentait à elle. Ses yeux sagaces devinaient quelque métissage chez ce garçon, sans qu’elle en soit sûre. N’y attachant pas grande importance, elle se contenta du présent constat : bien qu’il ait l’air un peu rustre, quoique prudent, l’intelligence brillait dans ses yeux clairs. C’était suffisant pour rassurer Elerinna. Les jeunes idiots pullulaient déjà dans les rues du Kaerl et dans le reste du monde : pas la peine d’en ramener d’autres pour les présenter à l’Empreinte !

- C’est donc toi que le Chevalier Sven a amené. J’espère qu’il n’avait pas l’intention de t’abandonner sitôt arrivé…

Un sourire fugace, amusé, étira les lèvres de l’aristocrate.

- Sois le bienvenu au Màr Menel.

Elle ne put ajouter quoique ce soit d’autre. N’y tenant plus, la Dorée avait allongé son cou vers le sang-mêlé, pour être à la hauteur de ses yeux. Elle renifla brièvement, tout en gardant ses distances, ses prunelles virant vers une couleur sereine où perçait la curiosité.

° Tu m’as l’air bien jeune, petit homme. Quel âge as-tu ? D’où viens-tu ? °
- Kiruna, voyons. Ne le noie pas sous tes questions ! Tu vas lui faire peur.


La dragonne masqua sa légère vexation grâce à un ample mouvement des ailes, pour permettre à Thorvald d’admirer les irisations du soleil à travers la membrane d’or. Le sourire d’Elerinna réapparut face aux caprices de sa tendre – néanmoins féroce - moitié.

- Je manque à tous mes devoirs. Je suis dame Elerinna de Galastden, membre de la Maison majeure Galastden. Et voici Kiruna, ma Liée. Cela fait longtemps que tu attends ici ?



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Thorvald Errocë
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2016
Messages: 13
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 6
Race: Fëalocë-Torhil
Maître: Elerinna Galastden
Affiliation: Maison Galastden
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 7 Mar 2017 - 10:33 Répondre en citantRevenir en haut

Il ne s'était pas trompé, du moins à son sens. L'elfe se trouvant en face de lui était d'un rang bien supérieur au sien. Il jonglait de la dragonne à l'elfe sans véritablement savoir laquelle regarder. La dragonne semblait le jauger de ses yeux perçants. Chose étrange d'ailleurs, ses yeux avaient changé de couleur à un moment.

Ce fut l'elfe qui prit la parole la première et il ne put que sourire à sa remarque sur Sven.

Je ne saurais vous répondre ma Dame. C'est une personne très libérée, de ce que j'ai put en voir. Ainsi, je ne peux vous assurer que ce n'était pas son idée dès le départ.

Il sourit légèrement. Et il recula la tête légèrement lorsque la dragonne se rapprocha de lui. Son instinct de Torhil lui disait de bander ses muscles et de reculer prudemment. Son côté Fëalocë lui, c'était le contraire, s'il l'écoutait, lui commanderait de s'approcher, de la toucher sans retenue.
Tiraillé entre ses deux moitiés, il jugea qu'il devait rester sur place et tout de même se montrer prudent.

° Tu m’as l’air bien jeune, petit homme. Quel âge as-tu ? D’où viens-tu ? °

- Kiruna, voyons. Ne le noie pas sous tes questions ! Tu vas lui faire peur.


Non, non ce n'est rien, vraiment. Cette curiosité est toute naturelle.


Il se tourna alors vers la dragonne.

Je viens de passer mon 21ème anniversaire. Oui, passer est le terme exact, n'ayant pas eut l'occasion de quelques festivités. D'origine, je suis d'Undomë mais ensuite, je suis de partout que ce soit de part mes voyages ou bien les lieux d'origines de mes ancêtres.

Il sourit doucement et se détendait. La dragonne semblait apprécier son intérêt nouveau pour elle. Il faut dire que c'était une créature impressionnante et fort belle. Il ne se lassait pas de la regarder. Il avait trouvé Nekar très beau également mais là, il n'aurait sut dire pourquoi, cela lui paraissait décuplé.

- Je manque à tous mes devoirs. Je suis dame Elerinna de Galastden, membre de la Maison majeure Galastden. Et voici Kiruna, ma Liée. Cela fait longtemps que tu attends ici ?

Maison de Galastden ? Thorvald n'avait aucune idée des antécédents de cette famille ni même de son historique toutefois, il avait appris que lorsqu'il y avait une particule, la famille devait être importante. Mais lorsque l'on ajoutait « maison majeure », alors cette famille devenait un peu plus importante. Dans quelle mesure dans ce cas précis, il ne le savait pas. Il allait lui falloir se montrer prudent et ne pas parler ou bien agir sans discernement. Cela ne changerait pas beaucoup de ses habitudes mais tout de même.
Il sourit simplement.

Veuillez me pardonner mais Sven ne m'a aucunement renseigné sur les principales familles ou factions ou encore entités politiques de cette terre, les Kaerls exceptés. Aussi, je vous prie de ne pas le prendre personnellement si le nom de votre lignée m'est parfaitement inconnu et que, de fait, il ne signifie rien pour moi.

Somme toute, je suis enchanté de faire votre connaissance et c'est un réel plaisir que d'être accueilli par des personnes aussi importantes que vous semblez l'être. Pour vous répondre, non je n'étais pas ici depuis très longtemps. Une demie heure, au plus, j'en ai profité pour flâner et voir des endroits me rappelant mon univers familier.


Il désigna la forge du doigt.

C'est ainsi que Sven a prit contact avec moi. Tout c'est alors enchaîné très vite et me voici ici, sans contacts, le seul que j'avais s'étant envolé, et sans idée de ce que je dois faire ici. Il n'a pas été très loquace. Il m'a juste dit que quelqu'un prendrait contact avec moi. Je dois vous avouer que je n'y croyais qu'à moitié.


Il réajusta son sac d'un mouvement de son épaule droite et se dit qu'ils devaient former un drôle de tableau. Lui, simplement habillé avec des vêtements ayant voyagé et elle, magnifiquement vêtue, le port altier avec une dragonne couleur d'or. Oui, vraiment un drôle de tableau.

C'est toujours ainsi que cela est supposé se dérouler ? Ou alors Sven est il une exception à la règle ?

Un sourire se dessinait dans sa voix et il apparut sur son visage. Son côté Fëalocë prenait le dessus intérieurement, cela faisait beaucoup d'un coup. A l'extérieur, il demeurait placide.
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 661
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 610
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Mar 7 Mar 2017 - 13:23 Répondre en citantRevenir en haut


Elerinna de Galastden & Kiruna


° Undomë regorge de terres giboyeuses. C’est un bel endroit. °

Par ces simples mots, la dragonne semblait approuver la provenance du jeune homme – même si n’avait aucunement son mot à dire là-dessus. Un soubresaut agita ses vastes ailes repliées. Penchant la tête de côté pour mieux observer le sang-mêlé, elle se redressa, s’apercevant que cette proximité pouvait mettre mal à l’aise quiconque n’était guère habitué à côtoyer les dragons de très près. Le regard de ce jeune bipède glissant sur ses écailles lui donnait l’impression d’être la plus magnifique des reines. Cette sensation lui avait manqué. Elle appréciait de plus en plus ce demi-sang.

Elerinna coula un regard mi amusé mi exaspéré à sa Liée avant de revenir à Thorvald, un sourire plus pérenne s’épanouissant sur son visage.

- Il ne faut pas en vouloir à Sven. Il ne pensait sans doute pas à mal. Beaucoup de nos Chevaliers se montrent responsables mais certains possèdent encore une âme d’enfant : ils sont trop rêveurs pour bien s’occuper de quelqu’un d’autre, à part eux-mêmes et leur dragon. Je ne doute pas que tu le recroiseras au Màr. Il est heureux qu’il ait pensé à prévenir ma Liée de ton arrivée !

La Dorée envahit soudainement ses pensées pour lui communiquer son impatience. L’elfe réprima une grimace ennuyée.

° Il est jeune, intelligent, possède un brin d’humour. Il sait rester à sa place. Il sera parfait.
Kiruna, on ne choisit pas ses Aspirants comme une paire de coussins ou un bon domestique.
Tu as besoin de nouveautés, de vitalité, de responsabilités. Thorvald ne connait rien à la politique ni aux troubles administratifs du Màr Menel. Il saura égailler notre quotidien.
Notre quotidien ?
Je l’aime bien. °


Elerinna ne pouvait nier que le raisonnement de sa Liée se tenait. Elle hocha la tête comme Thorvald poursuivait son récit de son arrivée au Kaerl. Elle jeta un regard curieux à la forge qu’il lui indiquait. Un artisan de plus. Il se taillerait sans problème une bonne place dans la cité s’il faisait bénéficier les habitants de ses services. Un Aspirant avec un métier avait plus de chances de s’intégrer rapidement. L’elfe reporta toute son attention sur le jeune homme. Malgré la lassitude résultant du grand âge, elle demeurait une dame d’importance sur le plan politique, une haute personnalité réputée stable et fort intelligente, également très sensible au bien-être d’autrui. Ce n’était pas n’importe quelle femme qui pouvait prétendre marquer une Reine Dorée. Thorvald Errocë promettait beaucoup, d’après ce qu’elle en voyait. Mais elle savait aussi qu’espérer beaucoup pouvait faire souffrir.

- Ne t’excuse pas de ton ignorance. Je me suis présentée sous mon nom complet et mon rang mais cela n’est reconnu que sur Tol Orëa, nulle part ailleurs. Il est normal que tu ne saches encore rien du Màr Menel et de sa hiérarchie, puisque tu viens d’arriver. Ici, il existe trois Maisons majeures, des familles nobles et dont l’ancienneté remonte à la fondation de cette cité, ainsi que quelques Maisons mineures. J’occupe une place importante dans la Maison de Galastden mais n’en sois pas intimidé. Je ne me définis pas par mon rang, enfin… Pas tout le temps, ajouta-t-elle avec un soupçon de malice.

° Tu sais pourquoi tu es ici, n’est-ce pas ? Tu possèdes le Don, celui d’entendre et de parler aux dragons. Tu es destiné à te lier à l’un d’entre nous, peut-être même un de mes enfants. Je suis une reine parmi mon espèce. Toutes les femelles dorées sont des reines dans cette cité : nous donnons naissance aux futures générations. °

L’orgueil transparaissait dans chacune des pensées de Kiruna.

° Tu as le choix. Pour devenir Aspirant, il te faut un Maître. Nous pouvons t’indiquer l’intendance du Kaerl pour que tu puisses t’y inscrire et te voir désigner quelqu’un pour s’occuper de ta formation… Ou tu peux faire partie de notre triade, à Elerinna et moi. Qu’en dis-tu ? Ne t’en fais pas, Elerinna sera d’accord ! °



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Thorvald Errocë
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2016
Messages: 13
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 6
Race: Fëalocë-Torhil
Maître: Elerinna Galastden
Affiliation: Maison Galastden
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 8 Mar 2017 - 16:26 Répondre en citantRevenir en haut

Intimidé ? Veuillez me pardonner ma possible impertinence mais cela ne m'intimide nullement. Les titres et la valeur supposé d'une famille, ne sont qu'autant d'étiquettes qui peuvent se détacher à tout moment. Les honneurs dûs à certains rangs ne le sont pas pour moi. Je ne me fis pas aux noms mais aux actes. J'ai, pour tout être humain, le même respect au départ. Par suite, leurs actes m'orientent afin de savoir s'ils sont dignes d'un plus grand intérêt de ma part ou bien s'il est plus approprié que je les méprise et les ignore.

Il rigola doucement et chassa une mèche de cheveux de devant ses yeux. Il espérait avoir piqué un peu sa curiosité mais s'il devait la recroiser un jour, il fallait bien qu'elle soit au courant et qu'elle n'en soit alors pas étonné. Il avait coupé court à de nombreuses possibles amitiés ainsi, mais cela lui permettait d'y voir plus clair.

Si vous ne vous définissez pas par votre rang, je suppose que c'est par vos qualités et valeurs personnelles, chose qui me parle beaucoup plus.

Toutefois, il ne s'attendait pas à la suite de la conversation.

Une reine ? Vous êtes une reine dragon ?


Cela expliquait la beauté qui se dégageait d'elle. Elle était rayonnante, au sens propre comme au figuré. Elle semblait fier et puissante. Il aimait vraiment bien cette dragonne.

Si mon destin est un jour de me lier à l'un de vos enfants, ce serait un grand honneur pour moi. Encore faut il que l'avenir m'en juge digne. En cela, si j'ai la possibilité de... faire mes classes, pour ainsi dire, avec vous alors j'accepte avec plaisir. Bien entendu, si rien de ce que j'ai dit avant n'est matière à poser un problème pour vous par la suite.
Je préfère être franc avec vous ma Dame, ainsi vous savez à qui et à quoi vous attendre avec moi. Je n'ai pas un caractère des plus faciles mais c'est ainsi que je suis. C'est ainsi que mes origines m'ont faites et cela guidera ma vie désormais.

De plus, être l'aspirant d'une Dame telle que vous, ainsi que de sa liée, reine de surcroît, serait un véritable honneur pour moi.


Il croisa alors ses bras et attendit la réponse d'Elerinna. Il ne pouvait plus rien dire ou faire pour la décider. Il avait été franc, comme à son habitude et il serait objectif par la suite, quoi qu'il arrive.
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 661
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 610
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Lun 13 Mar 2017 - 15:24 Répondre en citantRevenir en haut


Elerinna de Galastden & Kiruna



° Il a la langue bien pendue.
Paix, Kiruna. J’aime son franc parlé. Il dit ce qu’il pense mais il sait peser ses mots. °


La reine ne lui donna pas tort. Elle jaugeait d’un œil curieux le jeune homme sans se départir de sa bonne humeur. Malgré quelques réserves, elle ne pouvait s’empêcher d’apprécier le regard admiratif qu’il faisait courir sur sa stature. Pour une dragonne aussi âgée qu’elle, cette sensation s’apparentait à un délicieux premier bal de jeune fille. Kiruna avait déjà décidé qu’elle appréciait Thorvald. Elerinna semblait d’accord avec elle, lui concédant que quitter sa demeure aujourd’hui était une bonne idée mais la Dorée connaissait trop bien sa Liée pour ne pas ignorer ce qui l’embarrassait.

Elerinna marqua un léger temps d’arrêt, les sourcils froncés avant de lisser à nouveau les traits de son visage. Que ce jeune impertinent, aussi neuf dans le Màr Menel qu’un oisillon tiré du nid, ne soit guère intimidé par elle la déconcertait. Elle se sentait vexée. Il aurait dû être impressionné, craintif et débordant de respect face à une grande dame ! L’elfe retint un soupir. Cette réaction lui faisait honte. Peut-être ne quittait-elle pas assez sa retraite et qu’elle en avait oublié de vivre aux côtés d’autrui, avec ses aléas. Peu importait.

° Semperya deviendra Matriarche de notre Maison. Et toi, que vas-tu devenir, recluse dans ton palais comme une vieille fille avec sa vieille dragonne et ses vieux livres, seulement appelée pour donner quelques conseils à de jeunes ambitieux ? °

Elerinna sourcilla en jetant un regard perçant à la Dorée. Elle s’adoucit en revenant sur Thorvald.

- Je suis ravie de ta réponse. Je te remercie pour ta franchise. Ma Liée t’apprécie déjà. Je n’ai pas pris d’Aspirant sous ma tutelle depuis plusieurs années, j’ai négligé certains de mes devoirs. Je te promets de t’enseigner tout ce que je sais sur le Kaerl, les dragons, l’histoire, la politique, l’étiquette dans le milieu hostile que peuvent être les hautes sphères du pouvoir... Dans d’autres domaines, tels que le combat ou la géographie de ce monde, par exemple, je t’indiquerais des Maîtres compétents capables de compléter ta formation. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas tenu une épée et je crains d’être rouillée, s’excusa noblement l’elfe, avec le sourire de quelqu’un qui ne ressent aucune honte pour ses faiblesses après avoir autant vécu.

Kiruna marqua son contentement en frappant le sol de sa patte antérieure, faisant crisser ses serres sur les dalles de pierres. Ses yeux brillaient d’un éclat bleu bienheureux.

° Sois le bienvenu dans notre triade ! °

Elerinna se détendit. Maintenant que Thorvald était officiellement placé sous sa protection, ses agissements pèseraient sur la réputation de la Maîtresse Dorée. Il allait évoluer dans un milieu plus nébuleux et versatile que celui dont il était issu, loin de la foule des chevaliers-dragons d’un rang inférieur. Ce n’était sans doute pas à ce quoi il était habituée. Elle était résolue à ne pas le transformer en instrument politique, ni à le couper totalement du reste de l’Ordre : c’était à lui de trouver son chemin dans le Kaerl. Se lier à un dragon ne ferait pas de lui un véritable habitant de la cité volante. Elle ne voulait pas l’embarrasser avec ça pour l’instant. Mais il lui faudrait y penser.

- Tu t’intéressais à cette forge, n’est-ce pas ? s’enquit-elle en laissant glisser son regard jusqu’à la bâtisse fumante. Avais-tu ce métier avant de venir ici ? Si tu souhaites parfaire ta formation dans ce domaine, je suis sûre qu’un forgeron ou un maréchal-ferrant voudra bien t’aider. Tu sauras te débrouiller, j’en suis certaine. Avoir un métier et pouvoir l’exercer ne peut que t’aider à t’intégrer ici et prendre ton indépendance. A ce propos… Je dois passer à l’intendance, prendre une clé qui te donnera accès à ta chambre d’Aspirant. Tu seras logé dans les Spires, les hautes tours que tu vois là-bas. Tu y feras certainement la connaissance d’autres Aspirants.

Elle désignait les trois grandes tours surgissant du sol, au-delà des toits des quartiers autour de la Grand’Place, dressées vers le ciel.

- Si tu as questions, tu peux me les poser. Je loge et étudie dans la maison de mes ancêtres : c’est là-bas que tu me trouveras en dehors de nos leçons. Mais si tu cherches Kiruna, va au Valarëa, le territoire des dragons et appelle-là avec ton esprit.
° Je t’entendrai. °



HRP : Elerinna part pour l’intendance récupérer ta clé. Je peux faire une ellipse et débuter dans les Spires. Ou alors on peut débuter un autre rp avec la première leçon ou autre chose. Si tu as des idées/des envies particulières, je suis toute ouïe !



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Thorvald Errocë
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2016
Messages: 13
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 6
Race: Fëalocë-Torhil
Maître: Elerinna Galastden
Affiliation: Maison Galastden
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 14 Mar 2017 - 11:26 Répondre en citantRevenir en haut

Il lui sembla détecter une contrariété sur le visage d'Elerinna mais ce sentiment passa aussi vite qu'une brise d'été. Peut être est-ce son imagination.

Je ferais ce qu'il faut pour que vous soyez fière de moi et surtout, je m'attacherai à ne pas vous embarrasser ou bien à ternir votre réputation. Je peux être franc mais je sais également me mettre un pavé sur la langue s'il le faut. Après, tout dépend quel côté dominera à ce moment là dans mon esprit. Être un sang-mêlé, ainsi que vous avez du le remarquer, à des avantages mais également quelques inconvénients. Les différences de caractères sont parmi les plus contraignants.

Il sourit doucement comme pour s'en excuser.

J'en suis ravi également et si un jour vous changez d'avis quant au combat, sachez que je serais heureux que de pouvoir me mesurer à vous. Il doit y avoir un fond de vrai dans vos paroles mais peut être aussi une certaine modestie.

Lorsque la reine frappa le sol, Thorvald eut un réflexe qu'il regretta ensuite. Il avait plongé sa main directement vers la dague qui pendait à son flanc gauche. Il ne l'avait pas empoignée, s'étant ravisé à temps mais il se sentit un peu bête.

Veuillez me pardonner ce réflexe malheureux. Je crains de ne pas encore être très habitué aux dragons ainsi qu'à leur comportement.

Il enleva sa main et s'inclina vers la reine pour s'excuser de cela. Relevant la tête, il aperçut la forge que désignait Elerinna.

Oui effectivement, je suis forgeron de formation. Mon père l'était également et il nous a appris le métier à mon frère et moi. J'ai poursuivi ma formation avec mon ainé et lorsque je suis parti, j'ai survécu en passant de forge en forge, et de maîtres et maîtres afin de parfaire cet art. Je verrais certainement pour continuer ici bas.

Il disait cela en regardant distraitement la forge. Cela lui fit un pincement au cœur que de parler de son père, il secoua alors la tête et toussa doucement pour se reprendre.

Les Spires ? Bien, il me semble que Sven l'avait évoqué distraitement. Je vous y suis ?
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 661
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 610
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Mar 14 Mar 2017 - 23:50 Répondre en citantRevenir en haut


Elerinna de Galastden & Kiruna


Elerinna de Galastden, modeste ? L’elfe n’en était pas si sûre. La modestie lui était venue avec l’âge, bien qu’elle ne soit pas aussi fatiguée que l’ancienne Dame Valendil des Engloutis mais elle n’avait pas l’impression d’avoir perdu en fierté pour autant. Enfant du Kaerl Céleste, née dans des draps précieux et éduquée, en lettres comme en armes, pour devenir une chevalière-dragon accomplie, sa voie avait été pavée d’orgueil. Jusqu’à ce que la majeure partie de ses doutes ne s’envolent au jour de l’Empreinte. Avoir été choisie par une reine y faisait beaucoup. Oh certes, elle n’avait plus grand-chose en commun avec cette jeune femme ambitieuse de jadis. Elle avait appris à garder la tête froide, à évoluer parmi les puissants. Etait-elle réellement modeste ou n’était-ce qu’un masque pour paraître plus faible, plus inoffensive face à autrui ? Elerinna sourit sans retenue et se permit même de rire.

Les yeux de Kiruna rougeoyèrent brièvement en remarquant l’éclat meurtrier de l’acier au côté de Thorvald. Il avait l’air apte à se défendre et elle accepta sans hésiter ses excuses. Elle était reine : elle savait faire preuve de clémence. Mais le jeune homme devrait faire attention à l’avenir. Car la Dorée pouvait se montrer susceptible et féroce.

- Parfait, conclut Elerinna sans se départir de son léger sourire.

Ils prirent ensemble le chemin des Spires. Les trois tours octogonales vibraient continuellement d’agitation le jour, preuve du quotidien effervescent des chevaliers-dragons. La nuit serait sans doute plus calme, quoique certains Aspirants parmi les plus jeunes aimaient faire la fête. Kiruna les avait devancés en prenant son envol. Elerinna et Thorvald cheminèrent donc côtes à côte jusqu’aux Spires.

Ayant récupéré la clé d’une chambre libre par l’intendance au pied d’une des tours, Elerinna montra le chemin à son nouvel Aspirant en empruntant l’escalier principal. Il y avait beaucoup d’étages mais nul besoin de monter si haut. Elle le prévint en même temps des quelques petites règles à respecter et du climat agité des lieux, le mettant en garde contre certains tours pendables des enfants de chevaliers-dragons qui vivaient dans les autres étages. Elle lui enjoignit également de se méfier de ses paroles face à des hommes et femmes dont les yeux changent de couleurs, car il s’agissait de dragons sous leur forme humanoïde.

- Voici ta chambre, déclara-t-elle après avoir ouvert la porte et en lui tendant sa clef. Tu bénéficieras d’appartements plus grands, plus convenables à ton statut de Chevalier lorsque tu auras accomplis l’Empreinte.

Une ombre masqua un temps la lumière du jour à travers la fenêtre, tandis que la reine passait au ras de la tour pour mieux la survoler. Mi anxieuse mi malicieuse, elle lança à Thorvald :

° J’espère que tu n’as pas le vertige ! °



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:21 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu