Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Officieux entretien Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mar 25 Oct 2016 - 20:58 Répondre en citantRevenir en haut

Néharaku 918, Dernier Quartier


Elke était en pleine lecture d’un ouvrage intéressant ; le commerce du Màr et l’exportation des minerais. Elle avait trouvé de nombreux parchemins sur l’histoire du Kaerl à l’Observatoire et cet ouvrage fraîchement relié était une plaisante source pour passer la soirée. Le bruissement sous la porte la tira de son analyse. Un pli mystérieux avait été glissé sous la porte. L’ondine posa son livre sur sa table et ne se fit pas prier pour le ramasser. Le coeur battant, elle eut du mal à retenir un sourire mais prit le temps de s’installer à son secrétaire avant de décrocher la cire non marquée.

Fraîchement admise chez les Spectres de Cendre elle avait hâte qu’on l’entretienne, qu’on lui prête enfin l’occasion de se révéler et de prouver sa valeur. La manière était discrète, ce ne pouvait être qu’eux.

Citation:
Chevalière On Nïksé,
En toute discrétion ce soir, après la dernière célébration, au Sanctuaire.


Il était donc temps. Le Màr était en ébullition depuis que le traître Martel avait été battu et qu’il s’était enfui du volcan. Certains racontaient qu’on enverrait de quoi l’enterrer lui et ses secrets… Était-ce l’instant ? C’était si important, elle était audacieuse et efficace mais pouvait-elle véritablement être à la hauteur d’une telle mission ? Martel, elfe de renom, Maître de l’Ombre ne serait-il pas une cible particulièrement complexe ? Elke frémit et referma le pli. Comme on lui apprit, elle le brûla sans attendre et observa le parchemin se consumer avec plaisir.

*C’est une trop haute mission...*
*C’est sûr. Il doit y avoir des repérages à faire dans un premier temps. *
*Je te sais capable mais… *
*Non ne t’inquiète pas, Ya du monde et du beau monde plus adroit pour bien réussir ça. *


Pour l’heure du souper, Elke ne se rendit pas au réfectoire, l’appétit n’était pas là. Elle préféra se concentrer en travaillant quelques techniques de maniement de dague. Souple, rapide, elle devait néanmoins compenser la portée de son bras. Petite, il y avait tout de même quelques désavantages à bien anticiper. Lorsque l’heure arriva, elle prit le temps pour quelques ablutions et ajusta ses cheveux. Elle enfila le tabard gris de sa récente affiliation. Il avait été ajusté à sa taille fine et une ceinture ornée de pierre peaufiner qu’elle était membre de l’Ordre.

La nuit était tombée, Elke sortit, la tête haute. On la salua, elle ne répondit pas. Après avoir dévalé le Val et ses passerelles, Elke se dirigea vers le Sanctuaire. Vaste, lumineux, elle ne l’aimait pourtant pas. Quelques âmes erraient encore ici mais les prêtres avaient fini leur office. Là, elle se demanda comment elle reconnaîtrait son interlocuteur avant de se rappeler que c’était lui qui viendrait. Son regard balaya les lieux, personne ne semblait s’intéresser à elle, l’ondine s’offrit un instant pour s’approcher du lieu où une pierre et une inscription portait le nom de sa famille et l’hommage à la malchanceuse Airain.

Quelques idées lui traversèrent l’esprit, mais elle les fit taire en se retournant en direction des bougies et de l’autel de Flarmya. Précieux, calme, les Dieux existaient-ils vraiment ?



Publicité





MessagePosté le: Mar 25 Oct 2016 - 20:58 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 529
Présentation: URL
RPs: 1 113
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 20:54 Répondre en citantRevenir en haut

Les ombres ondulaient doucement au rythme des bougies et des braseros qui illuminaient les lieux consacrés. L'autel de Flarmya se dressait là, silencieux comme à sa pose au premier jour quand le Kaerl avait vu le jour. Les questionnements que se posait la jeune chevalière ne purent trouver de réponses dans l’immédiat. Sans doute par les dieux ne voyaient pas l'intérêt d'éprouver la foi d'une mortelle en proie au doute. Ou alors parce qu'ils étaient accaparés sur des sujets bien plus importants que cette âme en pleine interrogation.

Chose certaine était qu'elle n'était pas seule à faire face à l'autel. Des pas à peine furtifs résonnaient dans le dédale des couloirs menant dans le coeur même du Sanctuaire. Et qui se rapprochaient. Les derniers prêtres ou novices s'étaient déjà retirés, comme s'ils savaient qui devaient venir. Ou alors simple coup du hasard ? Une silhouette sombrement encapuchonnée apparut dans la pâle lumière des bougies et des braseros... Sa venue était telle qu'on avait l'impression que les ténèbres non repoussés par le jeu des petites flammes recrachait une âme mêlant mystère et crainte. Sa large carrure se dissimulait mal sous les pans de la cape qui couvraient ses épaules. On devinait à peine le contour et la forme de son visage, hormis la lueur que ses yeux reflétait de la lumières du Sanctuaire. Une sombre couleur qui luisait, froide et inquisitrice à la fois quand ils se posèrent sur la présente Ondine. Devinait-on un sourire à travers l'ombre de cette capuche ? A croire que le faible éclairage enflammé du Sanctuaire peinait à briser l'aura ombreuse que provoquait la capuche. Un effet optique tout simplement jouait cet effet, mais on pourrait tellement croire à un effet magique...Rien que pour l'effet un peu effrayant.

Alauwyr n'avait pas besoin de jouer d'artifice pour apparaître comme il était en train de le faire. C'était lui qui avait fait glisser la missive sous la porte des appartements de cette jeune femme, qui était restée dans l'ombre de l'anonymat tout ce temps. A entendre son nom, un frisson glaciale avait parcouru sa colonne vertébrale, à croire que les fantômes du passé n'auraient de cesse de le poursuivre. Et le hasard avait voulu qu'elle se tienne non loin de la pierre qui portait le nom de sa Lignée.

Il se tendait donc devant elle. Il ne savait pas si elle arriverait à le reconnaître de suite...

''Je me demande ce qu'une jeune ondine et chevalière dragonne vient faire à pareille heure au sein du Sanctuaire. Un instant de recueillement peut être... des recherches de réponses à quelques questionnements ? Ou bien autre chose ? ''



Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 21:24 Répondre en citantRevenir en haut

Perdue dans ses pensées, Elke n’eut pas conscience qu’un homme s’approchait d’elle. Lorsque la silhouette fut à sa hauteur, elle arriva à ne pas sursauter. Elle le regarda de côté, de sorte à ne pas lui porter trop d’importance. Elle n’était pas là pour faire la causette, aussi elle n’hésita pas à répondre franchement à son interlocuteur, sur un ton reflétant parfaitement ô combien il tombait mal.

-Laisse-moi, j’ai à faire. Elle ponctua sa phrase d’un petit geste de sa main, l’invitant à déguerpir.

Il pouvait être prêtre, il pouvait être Maître, elle n’attendait que les membres de son Ordre, elle était là pour son avenir et pas pour deviser sur son âme ou autres flâneries de gens précieux. Contre toute attente, la masse noire ne se dissipa guère. Aussi l’ondine sentit son estomac se nouer, avait-elle déjà envoyé balader celui qui l’avait invitée ?

Elke déglutit et se remémora ses paroles, autre chose mais oui quelle sotte. Elle crispa ses mâchoires un instant, voulant se frapper la tête devant son incompétence mais se décida à faire face à l’homme. Il était grand, ténébreux. Elle ne distinguait pas véritablement ses traits, mais il ne la quittait pas des yeux. Elle ne baissa pas les yeux bien qu’il resta à contre jour des bougies. Le menton en l’air, cette petite femme semblait déterminée.

-À votre service. Honorée d’avoir intégré l’Ordre.

Elle fit quelques pas de sorte que la lumière balaye le visage de l’inconnu qui la suivait du regard. Là le choc fut brutal. Ce visage, ces cicatrices, l’ondine recula spontanément et buta contre le robuste mur. Elle baissa alors la tête. L’émotion était étrange, elle était horrifiée, curieuse, terriblement animée. Elle releva la tête pour s’assurer de sa vision et grimaça, révélant sa surprise et qu’elle craignait les problèmes.

-Sire… Je ne.. Chevalière On Nïksé, finit-elle par articuler comme s’il pouvait l’ignorer encore alors qu’il était celui qui l’avait fait mander.



Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 529
Présentation: URL
RPs: 1 113
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 20 Nov 2016 - 20:23 Répondre en citantRevenir en haut

Alauwyr était resté silencieux, même quand la jeune femme avait tenté de l'intimider, tout en lui intimant l'ordre de partir d'un geste de la main. Mais quand l'ombre en présence n'avait pas obtempéré, restant immobile tout en continuant de l'observer, la chevalière avait commencé à se questionner. Dans l'ombre de sa capuche, le Maître-dragon en avait souri. A voir son visage commencer à se décomposer, elle commençait à comprendre qu'elle n'avait pas affaire à n'importe qui. Déjà le responsable de la lettre qu'elle avait reçue. Puis elle avait pris l'audace de faire quelques pas vers lui. Et il avait maintenu son sourire quelque peu ironique... Et le tout ne restant prudent. depuis ses dernières petites mésaventures, il veillait à être plus proche de la prudence que de l'arrogance. Mais cela n'entachait pas les traits de son visage.

Visage qu'Elke finit par découvrir dans le jeu de lumière tremblant des braseros environnants. Et à voir maintenant l'air qu'elle prenait en découvrant l'identité véritable de l'ombre inconnue...Mille et une émotions passèrent sur son visage. Mais elle sut garder un minimum de dignité.

Par contre, quand elle balbutia son nom, Alauwyr ne put s'empêcher de sourciller. Même si le temps avait fait son oeuvre, le souvenir était toujours présent et vivace quand quelque chose venait à le rappeler. Mais il sut chasser ce qui venait de le troubler et darda un regard inquisiteur sur la jeune femme, qui s'était rendue compte de sa maladresse à son égard.

Elle avait redressé la tête, prête à affronter tout sermon, toute réplique blessante venant de la bouche de son souverain. Il était en droit de la rabaisser après ce qu'elle avait proféré à son égard. Mais il n'entrerait pas dans ce jeu là. Pas cette fois. Etait-ce en rapport avec tout ce qu'il avait pu vivre ces derniers mois où parce qu'il avait affaire à un membre de sang de la lignée des On Nïksé ? Allez savoir ? Bien des choses se passaient dans l'esprit de cet homme sans qu'on découvre réellement les aboutissements.

''Chevalière On Nïksé.... tu parais bien surprise de me trouver là ce soir. Je me demande qui tu t'attendais à voir réellement. J'espère que tu ne faisais pas d'idée précise, car tu dois être un peu déçue... Ou honorée. Libre à toi de me dire quoi. ''

Il se permit un instant de silence, avant de reprendre.

''J'attends que tu répondes à mes humbles questions de l'instant...''



Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 24 Nov 2016 - 01:00 Répondre en citantRevenir en haut

Sa voix ressemblait à ce qu’elle en avait perçu de loin lors des derniers événements, mais l’intention était moins menaçante. Il était cependant aisé de deviner qu’il était d’ordinaire moins agressif que lorsqu’il dût défendre son pouvoir devant le Kaerl et face au traître. Elke eut du mal à savoir quoi répondre. Son invitation avait tout d’une surprise, elle n’avait rien fait de condamnable et en tout cas rien d’assez grave pour que ce soit son Seigneur en personne qui vienne la corriger. Les idées fusaient, l’excitation était teintée d’anxiété…

-l’Ordre Sire. J’suis Spectre des Cendres et j’pensais qu’on me demandait pour une mission, la première.

Elle s’était sentie obligée de répondre comme pour balayer les doutes qu’il puisse avoir sur sa loyauté et illustra ses propos en désignant son tabard, aux couleurs de l’organisation. Mais peut-être qu’il avait lui-même une mission à lui confier ? L’idée l’amusa et elle put le regarder dans les yeux sans frémir.

-J’ferais de mon mieux pour y répondre Sire.

Elle sentit une étrange gêne la saisir. Savait-il qu’elle n’avait jamais plié le genou devant lui ? Limna avait toujours fait en sorte qu’ils ne se croisent pas, savait-il seulement qu’elle était sa cousine ? Elle venait de lui donner son nom, il aurait été naïf de croire qu’il n’aurait pas fait le rapprochement. Il était parti et elle avait évolué dans un Kaerl sans chef et avait toujours manqué – par les souhaits du hasard – aux quelques cérémonies d’intronisations célébrant l’adhésion des jeunes recrues au pouvoir de leur souverain.

N’aimant pas tous les mystères qui planaient, Elke préféra aller droit au but.

-J’suis une jeune Chevalière et nous n’nous sommes jamais rencontrés. J’suis vaillante Sire, mais si votre mission est importante, peut-être qu’il vaut mieux passer par un autre.

Elle se mordit la lèvre inférieure, agacée de devoir concéder qu’elle n’était pas la plus expérimentée pour éviter d’avoir trop à faire à lui.

*Il croit que tu vas le tuer pour prendre sa place. *

La voix de Tezca s’invita alors qu’elle faillit l’oublier. L’idée était idiote, Elke n’était pas de ce genre-là. Néanmoins Tezca avait raison, lui, n’en savait rien. Limna aurait-elle tué un humain qui eut occupé la place qui lui revenait de droit ? Sans l’ombre d’un doute. Elke recula d’un pas, craignant qu’il ne veuille l’endormir à jamais non loin de la pierre familiale. En ce cas, est-ce qu’elle devait mourir loyale ou vivre en traître ? L’ondine se fit violence pour ne pas laisser les méandres de fabulation de sa liée lui ronger son âme. Elle déglutit lentement, s’assurant de reprendre le dessus sur tout et de paraître la Chevalière forte qu’elle était.

-Sire ? J’peux vous aider ?



Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 529
Présentation: URL
RPs: 1 113
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 22 Déc 2016 - 13:14 Répondre en citantRevenir en haut

Le mal être de la jeune chevalière attira un léger sourire au visage d'Alauwyr. Il avait toujours fait de l'effet quand à son attitude actuelle. Même après les péripéties qu'il avait vécues, il n'avait pas perdu la main. Cela aurait pu le rassurer. Mais il n'avait pas besoin de se convaincre à lui-même.

''Peut-être que je te confierais ta première mission, qui sait... Il me reste encore bien des éclaircissements à avoir quand à ta personne. Et détends-toi... on dirait que tu redoutes que je ne vienne à décider d'agir à ton encontre....''

Elle paraissait être comme la proie face à un prédateur inconnu, ne sachant quelle posture prendre. Fuir ou se défendre ? Même si elle venait d'exprimer son manque d'expérience en tant que Spectre des Cendres, elle était loin de vouloir se sauver, autant dans l'expression de ses mots que dans sa posture. Elle était juste... incertaine de comment agir. Et d'ailleurs, elle venait de l'illustrer en reculant d'un pas. Redoutait-elle à ce point de perdre la vie par simple volonté du Seigneur ? Il faut dire qu'Alauwyr avait une certaine réputation... un rien pouvait suffire à justifier la sortie de sa lame pour trancher le fil d'une vie. Ne portait-elle pas le nom de l'ancienne Dame Ardente, qu'il avait affronté dans la Fosse ? Il pourrait croire que la jeune chevalière viendrait à réclamer sa tête pour venger la mort de sa cousine.

''Les circonstances ont été telles en effet, que nous n'aurions pu guère nous croiser. De ce que j'ai pu apprendre sur toi, nous n'aurions pas eu une seule fois l'occasion de nous rencontrer, même de façon cérémoniel. Mais désormais... Ce n'est plus le cas n'est ce pas ? Quand à décider si la mission que je pourrai t'octroyer sera à en donner à un autre, laisse moi seul juge. Quelle soit importante ou non... Il te faudra bien faire tes armes n'est ce pas ? Et rien de mieux qu'une mission guère aisé pour voir ce qu'on vaut réellement....''

Mais avant de l'éprouver dans une mission qui lui sera des plus utiles, il avait besoin de mieux cerner sa loyauté. Il était bien beau de dire qu'on était loyale sans avoir à jouer du genou plié devant son Seigneur...

''Oui tu vas pouvoir m'aider, Chevalière On Nïksé. Et grandement même... Je sais que tu partages le même sang de Limna''

Bref instant de silence. Rien que de parler de la défunte Dame Ardent suffit à effacer le sourire du Seigneur de ses lèvres. Même si le temps s'écoulait, le souvenir de l'Ondine était toujours frottement ancré dans son esprits. Il y avait des blessures qui ne se refermeraient jamais.

''Te retrouver en face de celui qui lui a arraché la vie doit bien provoquer quelque chose au fond de toi....Quels ressentis en as-tu ? La franchise est grandement attendue, cela va de soi... et rassures-toi, ta vie n'est pas en jeu, si c'est cela que tu redoutes. ''


Quel intérêt aurait-il de l'occire, sauf si elle cherchait à attenter à sa vie ?

''Et si on venait à te demander, en tant que Spectre, d'agir contre moi, le Seigneur Ardent, le ferais-tu ? Et la question intéressante est.... pourquoi le ferais-tu ''



Elke On Nïksé
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2016
Messages: 164
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 67
Race: Ondine
Âme Soeur: Tezca
Fonction: Spectre des Cendres
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2017 - 23:21 Répondre en citantRevenir en haut

Elle voulait ne pas faire de vague. Elle s’était montrée hésitante, craintive ou guère décidée mais au final, c’était le profil d’un bon petit soldat qui ne voulait offenser son Seigneur. Il n’était pas là pour une mission, mais il ne cacha pas vouloir quelques éclaircissements sur elle. L’ondine ne baissa plus les yeux et fit un effort pour ne pas laisser fuser une étincelle d’excitation quant à ce nouveau défi. L’état d’urgence s’était calmé au Kaerl et voilà qu’il s’était penché sur son cas. Son invisible loyauté, son affiliation silencieuse, son ascension sans vague… Il ne manqua pas de lui rappeler qu’il était à présent au Màr et qu’elle n’avait donc plus la moindre excuse pour ne pas lui prêter allégeance… Mais il évoqua la chose avec subtilité ne manquant pas d’un certain enthousiasme pour lui suggérer qu’il pourrait lui confier des missions singulières, un gage avantageux.

Là il alla droit au but. Il prononça le nom de Limna. C’était le premier à l’appeler ainsi devant elle. Elle n’était donc pas la Dame pour lui, elle était Limna. Là, il avoua son crime comme si elle pouvait l’ignorer encore et attendit qu’elle confie sa rancœur. Se pouvait-il qu’il la craigne ? Elle n’eut pas envie de répondre trop vite et il ajouta une étrange énigme, entre défi et plaisir sadique.

Elke ne l’avait pas quitté des yeux. Il voulait de la franchise, ce n’était pas étranger au On Nïksé mais voulait-elle quant à elle se perdre au bon vouloir de cet humain mi-lâche mi-remarquable ? Elle ne savait pas de quoi l’homme était fait, alors elle se contenterait du suzerain. Elke prit lentement sa respiration, non pour se donner du courage mais pour être certaine de ne pas aller trop vite et de calmer sa témérité.

-Elle m’a parlé de vous. Je sais qu’elle n’a pas parlé de moi, mais c’était pas pour cacher ses pions.

Elke ne savait pas comment énoncer les faits, alors elle usa de son verbe peu flatteur.

-Vos questions sont mal posées. Vous espérez que j’vous en veuille ou que je tolère votre geste? Mais j’suis pas votre conseiller politique ou vot’ bonne conscience. Vous m’demandez d’faire face à ce que notre Dame vous a demandé, mais je n’suis pas comme vous. J’sais pas pourquoi vous l’avez écoutée et tuée et vous ne me l’expliquerez pas. J’me trompe ? Vous venez pas me présenter vos condoléances… Elle plissa un tantinet les yeux, appuyant son intention incisive.

-Alors j’peux me contenter de croire à la version de vos contestataires, comme le traître Dehlekna, qui prétendait que vous n’vouliez que le trône et que vous l’avez poussée dons son délire. J’suis pas dupe, il voulait juste la place et il aurait fini par tenter de l’assassiner si elle ne s’en était pas débarrassée à temps.

Elle prit un peu de temps en se pinçant les lèvres, elle ne savait pas si elle faisait ce qu’il fallait mais c’était trop tentant.

-Si je dois choisir entre le Kaerl ou vous, je choisirai le Kaerl. Je sers le Màr et son Maître. J’ai servi ma Dame mais déchue… par sûre qu’on se serait entendu longtemps… J’veux pas salir la Dame en l’associant à ma cousine. J’étais loyale à ma Dame, mais quant à mes relations avec Limna, ça n’vous regarde pas. J’suis pas la servante de l’Humain au gros lézard Noir, insista-t-elle de sorte à noter qu’elle savait précisément comment Limna le qualifiait, sans le Màr, vous n’êtes rien pour moi.

Elke se détendit un peu, le plus gros était dit, sur ce ton linéaire et froid des ondins. Un ton qui ne trahissait nul doute, mais elle voulut faire un effort.

-Je n’vous dit pas ça parce que vous m’avez dit que vous n’alliez pas me tuer. Tout le monde ment. J’vous le dis parce que je suis Spectre. Loyale mais pas aveugle ni stupide. Un ordre est un ordre, mais j’espère participer à un Grand Kaerl, pas à des âneries d’ego…

Elle lui offrait une vision de ce qu’elle était, franche, forte et audacieuse. C’était risqué mais l’ardente résistait difficilement à ce type d’occasion.



Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 529
Présentation: URL
RPs: 1 113
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 13:24 Répondre en citantRevenir en haut

Même si le Seigneur l'avait impressionnée sur le début, les questions qu'il lui avaient posées avait, semblait-il éveiller quelque chose que la jeune Spectre partageait avec sa défunte cousine. Une certaine fierté bouillonnait dans le sang de ces deux Ondines et paraissaient guetter le bon moment pour jaillir. Chez Limna, cela avait été bien plus prononcé. Elke paraissait plus le tenir en main, par les rênes d'une volonté bien contrôlée. Ou peut être pas si contrôlée que cela. Car elle avait vite compris qu'Alauwyr appelait sa cousine décédée par son prénom directement, au lieu d'user de son titre. Elle avait connu le baiser de la mort en ayant son titre de Dame Ardente jusqu'au bout. Alauwyr le savait et savait bien plus de choses que personne ne saura jamais.

Il ne paraissait guère étonné quand Elke lui confia que sa cousine lui avait parlé de lui. Cela avait été son genre. Il ne doutait pas un seul instant de l'usage de certains mots précis pour le décrire à la Spectre. un bref rictus amusé apparut sur ses commissures de lèvres, avant de se résorber. Il venait de se rappeler cette manie constante qu'avait eu la jeune femme, à l'époque Aspirante, de s'amuser à voir jusqu'où irait sa patience à son égard. A se demander comment le Maître Noir n'avait pas fini par la tuer. Il fallait dire qu'il appréciait les femmes de caractère en plus d'être dotée d'un grand potentiel pour le Kaerl. D'ailleurs, il avait bien vu, puisqu'elle avait fini par devenir Dame Ardente, manquant de le tuer sur les Sables par la traîtrise d'une de ses amies de ce moment. Une confrontation que Seregon avait tourné à l'avantage du Kaerl, en imposant au deux bipèdes d'être Dame et Second. Une épreuve pour Alauwyr. Son égo en avait pris un coup.

De la suite du discours de la Spectre, il l'écouta avec silence, perdant entretemp son sourire et prenant un air plus de sérieux glacial que contrit. Quand Elke eut terminé, le Seigneur s'était tourné pour regarder l'autel. Dans son discours, elle avait fait allusion à la mort de Limna. Limna avait dû le lui évoquer. Ou alors, elle était tombée dans l'idée qu'Alauwyr avait tué la Dame au pouvoir pour monter sur le trône à sa place. Dans les deux cas, On pouvait deviner que cela provoquait quelque chose chez le Seigneur.

Et quand il se décida à se retourner, ce fut pour afficher un air toujours sérieux, mais d'une froideur tout autre que celle qu'il avait d'ordinaire l'habitude d'afficher. Il croisa de son regard sombre celui presque pétillant de franchise, d'assurance et d'un brin d'arrogance.

''Il est aisé de gravir les pentes de l'audace tout en affirmant que je n'allais pas d'occire pour les réponses que tu allais apporter à mes questions.... dites mal placées. Aucune de mes questions n'étaient mal placées. Tu les as compris comme telles. Tout en éludant l'une d'elles d'ailleurs. Oui tu sers le Kaerl... La loyauté est une chose. Mais si on te demande de tuer le maître qui dirige le Kaerl, tout en sachant que cela pourrait précipité le Màr même dans le gouffre, le feras-tu ? La loyauté est une chose. Obéir aveuglément en est une autre. Quand à tes relations avec Limna, qui a été Dame et l'a restée dignement jusqu'à la fin, elles m'importent car elles jouent en même temps dans la même voie que celles de ta loyauté et de ton dévouement au Màr Taralom. ''

Il n'était pas dupe. Pour lui, les relations entre Limna et Elke avaient été plus profondes qu'elle ne le laissait sous entendre. Limna n'avait jamais parlé, quand à elle, de sa cousine. En même temps, cela aurait été de mettre en avant un moyen de pression sur lequel Alauwyr, ou même Martel aurait su attraper pour tenter quelque chose de malveillant à son égard.

''Ne crois pas que mes paroles sont des condoléances. Je sais que tu n'en as rien à faire. Limna est morte et plus rien ne pourra la faire revenir. Peut-être que de la nommer par son nom et non par son titre t'offusque, mais il faudra faire avec... Quand à l'avoir tuée...''

Quelques secondes de silence tombèrent, comme s'il paraissait hésiter à répondre.

''Si je l'ai écoutée, alors c'est que tu avais été mise dans la confidence de son projet final... Ou alors qu'elle te l'avait sous entendu. Car de la manière dont tu l'as évoquée, tu ne pouvais qu'être au courant ou de douter de ce qu'elle envisageait de faire. Sache ceci : elle l'a fait parce qu'elle croyait en la voie qu'elle avait prise. Qui sait si tu aurais du faire ce qu'elle attendait de toi si tu avais été à la place. ''

Son regard se durcit et il donnait l'impression de toiser désormais la Spectre.

'' Maintenant revenons en à toi...Tu n'es pas la servante de l'Humain au gros lézard noir, mais tu es malgré tout son mon autorité. A qui donc ira ta loyauté si on te demande de me tuer sous un prétexte quelconque, que tu croirais bien entendu, et que ma mort entraînera irrémédiablement la perte du Kaerl ? Quel choix ferais-tu ma chère ? Et cette fois ne cherche pas à noyer le poisson. J'attends la réponse du Spectre que tu es et pas de la cousine de la Défunte Dame Ardente. Car sans le Màr, je ne suis peut-être rien, mais tu es comme moi ma chère... Alors réponds bien...''



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:56 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu