Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Corvée en cuisine pour deux aspirantes Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Ottilia Théandore
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 69
Race: Torhille
Maître: Lordan Ventaren
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 21:37 Répondre en citantRevenir en haut

Neharaku 918



Ottilia dormait paisiblement. Sa couverture était tombée durant la nuit à cause d'un mauvais rêve qui l'avait complètement retournée. Ses longs cheveux lâchés, bouclés à force d'être tressés, étaient complètement emmêlés et en pagaille. Les rayons de soleil qui passaient entre les rideaux mal fermés réveillèrent la jeune fille. Elle se leva et se souvint de ce qu'elle devait faire cette journée. En ouvrant les rideaux, elle se rendit compte que le soleil était déjà haut dans le ciel. Lorsqu'elle se retourna et se vit dans le petit miroir, Ottilia fut effrayée par l'allure de ses cheveux. Elle allait passer des heures à tout démêler avec sa petite brosse, les boucles rendant le travail difficile car une fois brossées, elles gonflaient. Elle s'était réveillée tard, mais en plus, arriverait certainement en retard aux cuisines. La jeune fille était de corvée de vaisselle. Comme chaque aspirant l'a été au moins une fois dans son apprentissage. Elle détestait les corvées, mais elle n'avait pas le choix.
a torhil commença donc par brosser ses cheveux. Ça lui prit beaucoup de temps et ses cheveux avaient gonflé. Elle croyait avoir une touffe sur la tête. En regardant dehors, elle vit qu'il était tard. Ottilia se pressant pour attacher rapidement ses cheveux en queue-de-cheval, enfila une robe grise avec des manches jusqu'aux coudes, une ceinture pour ne pas paraître trop large et des bottes de cuir. C'était donc mal habillée et mal coiffée qu'elle sortit de sa chambre pour se diriger vers les cuisines.

En courant dans les couloirs, Ottilia manqua de renverser quelqu'un. C'était certainement un chevalier dragon. Sans se retourner ni s'arrêter, elle s'excusa en criant "Désolée !". Elle arriva enfin aux cuisines. La jeune fille attendit un moment pour reprendre son souffle. C'est au moment où elle allait s'annoncer qu'elle vit une petite rouquine arriver. Celle-ci avait l'air d'être plus jeune que la torhil, mais était bien mieux habillée et coiffée. En la voyant, Ottilia se posa plein de questions. D'où venait elle ? Que faisait elle ici ? Quel était son âge ? Son nom ? Elle n'avait jamais vu cette fille dans les parages avant ce jour. Elle décida donc de faire comme s'il n'y avait rien et attendre que cette rouquine lui adresse la parole.





Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 21:37 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Iniaki Morrigane
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 110
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 68
Race: Fëalocë
Maître: Elvira (PNJ)
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 23:34 Répondre en citantRevenir en haut

Comme à son habitude depuis le début de ses entraînements avec Daryun, Iniaki s'était levée aux aurores son entraînement matinal. A Orën, il pouvait rapidement faire assez chaud et le matin était de ce fait la période la plus propice aux exercices physiques. En contrepartie, la Fëalocë faisait généralement une sieste dans l'après-midi mais elle n'avait pas put en faire depuis son arrivée au Kaërl céleste. C'est donc assez fatiguée que l'adolescente s'était levée ce matin. Elle n'avait pas réussi à se rendormir et il lui faudrait sûrement du temps pour s'habituer à son nouveau rythme de vie.

La jeune fille était en effet arrivée depuis à peine trois jours au Kaërl. Cela faisait peu pour y être habitué. Elle approcha de sa fenêtre et observa le ciel encore sombre. Son rêve d'une vie pleine d'aventures qui l'avait conduite à suivre Elvira et Solrys n'était pas encore d'actualité : depuis son arrivée, elle n'avait fait que visiter et participer aux tâches ménagères. Son Maître (elle avait vraiment du mal avec cette appellation tant elle était pour elle liée à Daryun) avait disparu de la circulation le jour même de son arrivée et d'autres adultes s'étaient chargés de lui faire découvrir son nouveau lieu de vie et de lui donner les tâches qui lui incombaient. Elle avait ainsi balayé une énorme salle et épluché des pommes de terre. La jeune fille n'avait jamais fait ce genre de choses auparavant et avait été particulièrement lente. Au moins n'avait-elle rien cassé.

Aujourd'hui, elle allait de nouveau devoir aller aider aux cuisines. Iniaki avait longtemps rêvé de pouvoir se rendre utile, mais elle commençait à en avoir un peu assez de rester cloitrée à l'intérieur. Elle espérait qu'Elvira allait bientôt revenir et l'emmener au dehors. Peut-être pourrait-elle lui apprendre des choses sur le maniement de l'épée ?
Cette pensée ragaillardit la petite Fëalocë qui alla enfiler une tunique marron assez laide qu'elle portait pour ses entraînements, ainsi qu'un banal pantalon. Après avoir enfilé ses bottes, la rouquine attacha ses cheveux flamboyants par une lanière de cuir, bu un peu d'eau à même la cruche posée sur la table près de son lit, s'empara de Silmarien et se dirigea vers les jardins. Elle trouvait cet endroit magnifique et apaisant, surtout quand il n'y avait personne comme à cette heure. La Fëalocë s'échauffa et repris les mouvements de base du combat enseignés par son ancien maître d'armes.

Lorsque les rayons du soleil commencèrent à se faire voir, Iniaki rentra dans sa chambre et se changea. Elle délaissa la vieille tunique marron pour une jolie tunique verte aux manches brodées de petits motifs dorés et posa Silmarien près de son lit. L'adolescente se passa de l'eau sur le visage et détacha ses cheveux. Elle se dirigea ensuite vers la cuisine pour trouver quelque chose à manger et commencer son travail. Après avoir mangé, on lui dit qu'elle devrait attendre encore un peu pour commencer le travail d'aujourd'hui. Aussi Iniaki partit-elle à nouveau vers les jardins. Après avoir attendu un peu et admiré les alentours, elle revint sur ses pas. Une silhouette vêtue de gris passa comme une furie à ses côtés et faillit rentrer dans une autre personne. La jeune Fëalocë cligna des yeux avec étonnement, se demandant ce qui pouvait bien pousser cet individu à courir aussi vite dans les couloirs. En allant vers la cuisine, elle se rendit compte que l'individu vêtu de gris était une jeune fille plus âgée qu'elle, mais pas autant que les autres membres du Kaërl. Cela ravit la rouquine qui avait désespérément cherché quelqu'un de son âge. Voyant qu'elle s'apprêtait à franchir la porte de la cuisine, Iniaki lui adressa un grand sourire et lui demanda de sa voix cristalline, la tutoyant d'office

"- Bonjour ! Tu es pressée à ce que je vois !"

Elle avait posé cette dernière question la cœur plein d'espoir. La Fëalocë aurait bien aimé avoir une compagne de travail pour cette fois. Peut-être pourraient-elles devenir amies ?

" - Je m'appelle Iniaki, et toi ? Je viens juste d'arriver, donc je ne connais encore personne. Voudrais-tu devenir mon amie ?"




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Ottilia Théandore
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 69
Race: Torhille
Maître: Lordan Ventaren
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 20:24 Répondre en citantRevenir en haut

La rouquine n'avait pas l'air d'être timide. Au contraire, elle aborda Ottilia directement en la tutoyant. C'était une première pour la torhil. Jamais quelqu'un ne lui avait adressé la parole de cette manière et encore moins les jeunes de son âge. Déroutée, elle ne savait pas quoi répondre. Tout en restant discrète et aussi inexpressive que d'habitude, la jeune fille regardait celle qui lui faisait face. Le problème fut la proposition d'amitié. Gênée, surprise, perdue et étonnée. Ottilia ressentait tout ça à la fois. C'est en bégayant qu'elle répondit à la rouquine.

"Heu... Bon.. Bonjour Iniaki. Je... Je suis... M'appelle Ottilia. Enfin... Oui, amie hum... Toutes les d... Deux. Je veux bien."

Ottilia était complètement déboussolée. Comment répondre à cette inconnue ? Certainement pas comme elle venait de le faire. La jeune fille savait qu'en acceptant de venir au kaerl sa vie serait différente, mais elle ne pensait pas que tout irait si vite. Se faire aborder par une inconnue juste avant d'aller faire la vaisselle aux cuisines. Jamais elle n'avait pensé à ça. Inconsciemment, elle jouait avec ses cheveux en même temps qu'elle réfléchissait à voix haute.

"Hum... Qu'est-ce que je vais faire pour rattraper ça moi ? C'est pas bégayant que je vais réussir quoi que soit. Elle pourrait faire une bonne amie. Je peux bien essayer de faire connaissance avec une fille de mon âge pour une fois. Elle ne ressemble pas aux autres qui me lançaient des regards noirs juste parce que je ne les regardais pas. Et puis on n'est pas à Asinien ici...."

En levant la tête elle se rendit compte qu'elle avait parlé à voix haute. Ottilia commença à rougir, gênée. Elle s'excusa aussitôt

"Excuse moi. Surtout oublie ce que j'ai dit. Ça n'aurait jamais dû sortir"

Ottilia commençait à paniquer et agitait ses mains. Qu'est ce qu'Iniaki allait penser d'elle après ça. La société n'avait jamais été Clémente avec la torhil et le manque de fréquentation n'avait pas arrangé les choses. Où qu'elle soit, elle était toujours mise à l'écart. Seul son frère comptait.Finalement, elle avala sa salive et tendit la main à Iniaki, se présenta mieux qu'avant et avec une voix un peu plus sûre.

"Je suis Ottilia. Je suis aussi ici depuis peu de temps. Je viens d'Asinien, en Vaendark. J'ai quitté ma famille avec seulement une petite lettre laissée juste avant mon départ. J'ai préféré partir sans les voir. Ils m'auraient certainement retenue.... Au fait, je veux bien essayer d'être ton amie."

La torhil espérait que c'était mieux. Elle tourna la tête en direction de la cuisine et se dirigea vers la porte.

"On devrait y aller. On est certainement en retard."





Visiter le site web du posteur
Iniaki Morrigane
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 110
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 68
Race: Fëalocë
Maître: Elvira (PNJ)
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2016 - 19:06 Répondre en citantRevenir en haut

Iniaki regarda Ottilia avec étonnement. Cette dernière n'avait pas du tout eut la réaction qu'elle avait escompté et semblait très mal à l'aise. Elle avait commencé par bégayer en se présentant, puis se mit à parler à toute seule, parlant de "regards noirs", d"Asinien" et d'autres choses incompréhensibles. La grande brune n'avait pas dut le faire intentionnellement, car elle rougit en croisant son regard.

"Excuse moi. Surtout oublie ce que j'ai dit. Ça n'aurait jamais dû sortir"

La maladresse d'Ottilia était si mignonne qu'Iniaki fut prise d'une irrépressible envie de rire. Elle se mordit la lèvre pour s'empêcher de rire aux éclats. La jeune Fëalocë trouvait décidément cette fille très drôle.


"Je suis Ottilia. Je suis aussi ici depuis peu de temps. Je viens d'Asinien, en Vaendark. J'ai quitté ma famille avec seulement une petite lettre laissée juste avant mon départ. J'ai préféré partir sans les voir. Ils m'auraient certainement retenue.... Au fait, je veux bien essayer d'être ton amie."


Ottilia avait donc quitté sa famille avec une simple lettre comme elle. L'envie de rire de la rouquine disparut et un air plus grave se peignait sur son visage aux traits enfantins alors qu'elle se remémorait son propre départ. La proposition d'"essai" d'amitié rendit Iniaki perplexe. Elle n'avait pas besoin d'essai pour savoir qu'Ottilia lui plaisait et qu'elle voulait être son amie, son instinct lui suffisait pour cela. Mais la Fëalocë oubliait fréquemment que les autres n'en étaient pas dotés, de ce fameux instinct.

"- Je ne vois pas ce que tu veux dire par essayer d'être amies. On aime bien quelqu'un ou on ne l'aime pas, c'est simple non ? Moi je t'aime bien en tout cas. A toi de voir pour la suite. Et ne t'inquiète pas, la vaisselle ne va pas partir avec ses petites pattes de touts façon." lui répondit-elle avec un grand sourire.

Alors qu'elle disait cela, la rouquine ouvrit en réalité la porte de la cuisine en priant intérieurement pour qu'elles ne soient pas arrivées en retard. Elle se savait déjà suffisamment lente dans ses tâches pour ne pas vouloir en plus attirer l'attention.

"- Bonjooour !" lança la jeune fille de sa voix cristalline à l'adresse des personnes installées dans la cuisine. Elle s'avança vers l'énorme pile d'assiette qui l'attendait sur la table, et en saisit prudemment quelques unes pour se mettre à l'ouvrage. Les assiettes allaient probablement être un défi au dessus de celui des pommes de terre. Iniaki pris un air ridiculement sérieux au vu de la situation, retroussa ses manches et réalisa soudainement qu'elle ne savait pas comment elle était supposé laver tout cela. Prenant garde à ne pas être écoutée par les autres, la Fëalocë s'approcha furtivement d'Ottilia et lui chuchota :

"-Heu... je n'ai jamais fait la vaisselle de ma vie en fait. Tu sais comment faire ?"




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Ottilia Théandore
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 69
Race: Torhille
Maître: Lordan Ventaren
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2016 - 16:19 Répondre en citantRevenir en haut

La torhil s'avança dan la cuisine, déterminée à en finir au plus vite. Elle croisa le regard de quelques cuisiniers. Une femme s'approcha des deux jeunes filles et leur parla avec un ton assez grave.

"C'est pour la vaisselle ? C'est par là" fit-elle en pointant plusieurs piles d'assiettes et de verres sales.

Ottilia montrait une mine dépitée en voyant le travail qui l'attendait. Elle n'osa pas regarder Iniaki qui lui disait qu'elle n'avait jamais fait la vaisselle. Le problème, La jeune torhil ne savait pas non plus la faire. Elle se pencha vers l'oreille de la petite rouquine et lui chuchota :

"Pour tout avouer, moi non plus je ne sais pas faire ça. C'est ma mère qui s'en occupait."

Soudainement, la voix de la femme retenti.

"Bon alors, au travail mes petites. La vaisselle ne va pas se faire toute seule. Il faut que tout soit nettoyé pour le prochain repas. Ah, je ne veux pas de casse."

Sur ces parole, Ottilia se précipitait pour prendre un chiffon et se positionna devant les assiettes. La question, comment faire ? Elle se souvint que sa mère plongeait les assiettes dans l'eau et les frottait pour tout nettoyer. De l'eau suffisait ? Peut-être qu'il y avait quelque chose dans l'eau. La torhil pris donc une assiette et la regarda tout en la retournant. Son regard se tourna vers Iniaki, les yeux reflétant ses interrogations.

"Tu crois qu'un simple chiffon et de l'eau suffisent à nettoyer des assiettes ? On aura jamais fini avant le prochain repas. Déjà si on ne sait même pas comment faire ça craint."

Après une intense réflexion, la jeune fille plongea son assiette dans l'eau et passa le chiffon dessus. En voyant que ça fonctionnait plutôt bien, elle décida de continuer comme ça. Les assiettes défilaient, les piles commençaient à bien rétrécir. En prenant une nouvelle assiette, elle fit tomber son chiffon. Elle se baissa pour le ramasser et en se levant elle se cogna la tête sur le rebord de la table. Le choc fit bouger toute la table et les piles d'assiettes penchaient dangereusement. La torhil se précipita pour retenir une pile d'assiettes, mais l'autre tomba dans un grand bruit. Gênée et désemparée, Ottilia mis les mains sur la bouche et regarda tout autour d'elle. La femme qui les avaient accueilli, elle et Iniaki, la fixait avec un regard noir. Elle s'empressa de s'excuser.

"Oh je suis vraiment désolée ! j'ai pas fait exprès ! veuillez m'excuser..."

Ottilia ne savait plus quoi dire et regardait sa compagne de vaisselle. Intérieurement, elle appelait à l'aide. Extérieurement, elle était paniquée et tremblait. Cela faisait peu de temps qu'elle était arrivée au Kaerl et voilà qu'elle faisait déjà des grosses erreurs.





Visiter le site web du posteur
Iniaki Morrigane
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 110
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 68
Race: Fëalocë
Maître: Elvira (PNJ)
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 10 Juin 2016 - 18:35 Répondre en citantRevenir en haut

Iniaki tout d'abord été ravie de pouvoir se rendre utile et avait mis tout son cœur à frotter les premières assiettes. Sa motivation s'était envolée en même temps que la propreté de l'eau et la Fëalocë frottait les ustensiles de cuisine la mort dans l'âme. Elle comprenait maintenant pourquoi elle n'avait jamais vu sa mère faire la vaisselle.
La rouquine mettait tout ses efforts dans l'objectif de ne rien casser. Elle ne voulait pas se faire remarquer par la dame à l'aspect sévère qui les avaient dirigées vers leurs tâches. Elle n'avait donc pas parlé à Ottilia depuis le début de la vaisselle, de peur de se déconcentrer. Iniaki sursauta quand un grand bruit retentit. Elle manqua de faire tomber l'assiette qu'elle avait dans les mains. A côté d'elle se tenait une pile d'assiette brisée et une Ottilia désemparée.
La brune tremblait de tout son corps et la regardait fixement.

*Que veut-elle que je fasse ?* s'interrogea Iniaki.

Elle ne voyait pas bien comment elle aurait put aider son amie. A moins qu'elle s'accuse elle-même ? La cuisinière n'avait peut-être pas bien vu la scène. Mais Ottilia venait de s'excuser pour avoir cassé les assiettes. Comment pouvait-elle la sortir de là ? Une idée germa dans l'esprit de l'adolescente, mais les répercussions n'allaient pas être positives pour elles. Tant pis, elle ne pouvait pas ignorer quelqu'un qui l'avait imploré du regard de cette manière.

*Dire que je ne voulais pas me faire remarquer...* songea la jeune fille avec regret.

La rouquine déposa délicatement son assiette et se tourna vers la femme. En croisant son regard noir, Iniaki se sentit encore plus petite que lorsqu'elle avait rencontré Solrys. Tentant de reprendre contenance, elle redressa les épaules et déclara d'une voix qu'elle voulait assurée :

"Ce n'est pas de sa faute, Madame. C'est de la mienne. J'ai fait bouger la table."


Bon, la femme n'allait peut-être pas la croire mais au moins elle avait essayé quelque chose.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Ottilia Théandore
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 131
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 69
Race: Torhille
Maître: Lordan Ventaren
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 12 Juin 2016 - 20:10 Répondre en citantRevenir en haut

Ottilia observait attentivement Iniaki. C'était la première fois que quelqu'un l'aidait. Elle fut vraiment touchée par cette aide. Elle ne voulait pas que cette note amie prenne tout à sa place. La torhil rendra à la rouquine cette précieuse aide.

*Si l'on nous fait payer quoique ce soit, je lui rendrais ce qui lui a été pris.*. Cette pensée lui venait du fond du cœur. Mais il fallait s'occuper de la cuisinière qui approchait, très en colère.


"Espèces d'incapables ! Vous avez vu ce que vous avez fait ? Vous allez devoir payer pour les dégâts causés avec votre petite bourse jeunes filles. Et j'espère que ça vous fera réfléchir. On va faire comment sans ces assiettes maintenant. Hein ? Bon sang... "


La jeune torhil pris les devant pour s'excuser, encore une fois, puis pour se proposer pour nettoyer les dégâts.

"Je suis encore désolée. Ce n'était pas voulu. Si je peux, vous auriez un balai ? Je vais nettoyer tout ça. Ma... Camarade continuera avec les assiettes à laver. Je ne veux pas qu'elle se coupe ou se fasse mal à cause de moi. Je n'ai pas su rattraper les assiettes à temps."

Intérieurement, elle pensait autrement. *C'est surtout moi qui ne contrôle pas ma force. Je ne veux pas qu'iniaki prenne quoique ce soit à cause de moi *

Elle observait la rouquine avec un petit sourire. La cuisinière était partie sans dire un mot. Lorsqu'elle revint, elle tendit un balai à Ottilia, puis s'en alla pour retourner à sa cuisine. La jeune fille prit le balai et commença à rassembler tous les morceaux d'assiettes. Après un bon moment de nettoyage, elle mis tous les morceaux dans un panier qu'on lui avait ramener un peu plus tôt. Comme elle prenait les morceaux à la main, elle se coupa légèrement plusieurs fois. La torhil n'en avait rien à faire des coupures. C'est plutôt finir son travail qui l'intéressait. Une fois cela fini, elle se leva et regarda si Iniaki avait fini de nettoyer la vaisselle.





Visiter le site web du posteur
Iniaki Morrigane
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 110
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 68
Race: Fëalocë
Maître: Elvira (PNJ)
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 13 Juin 2016 - 14:36 Répondre en citantRevenir en haut

Iniaki sentit avec une certaine anxiété le regard dur de la cuisinière se poser sur elle. Ce n'était pas tant l'argent qu'elle avait perdu qui l'inquiétait mais la possibilité de se retrouver à expier son acte dans quelque coin sinistre. Heureusement il n'en fut rien et la femme apporta simplement un balai à la brunette qui se tenait à ses côtés. Quand elle eut le dos tourné, la jeune Fëalocë soupira de soulagement. Ottilia entrepris de nettoyer le désordre, tandis que la rouquine se remit à la tâche.

*Il faut mieux que je finisse avant qu'elle n'ait tout ramassé*
songea l'aspirante, qui a bien compris qu'Ottilia est encore moins adroite de ses mains qu'elle même.
Elle frottait donc le plus rapidement possible et jetais de temps à autre un regard à sa voisine. Lorsque cette dernière eut finit de ramasser les bouts d'assiette, elle se redressa et la regarda.

"Tu as fini ? Super ! Moi aussi, j'ai bientôt fini. Par contre, il faut que tu ailles soigner tes mains, tu saignes." dit Iniaki en désignant les mains de son amie.

"Quand tu auras fini, rejoignons-nous dans le jardin pour faire plus ample connaissance !"

Sans attendre la réponse de sa camarade et comme si la réponse allait de soi, la jeune fille retourne à ses dernières assiettes en chantonnant.

FIN




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:38 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu