Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Un nouveau jour se lève Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 01:19 Répondre en citantRevenir en haut


Néharaku 918


Une semaine s'était écoulée depuis l'arrivée d'Iniaki au Kaerl céleste. En un aussi court laps de temps, elle avait pourtant l'impression d'avoir vu plus de choses qu'au cours de sa vie entière. Tout d'abord, elle avait volé à dos de dragon. Elle avait d'ailleurs détesté cette expérience, non pas à cause du vol lui même, mais à cause du passage de l'interstice qui lui avait donné une nouvelle perception du mot "froid". Pour une Fëalocë provenant d'une contrée aussi peu glaciale que le sud d'Orën, cette expérience avait été particulièrement douloureuse.
Ils avaient ensuite atterris sur une espèce de dragon doré et Elvira l'avait directement emmenée dans ce qui lui servirait de chambre, avant de s'excuser pour repartir aux côtés de sa dragonne blessée. La jeune fille n'avait ensuite plus eut de nouvelles de la part de son... Maître (ce mot lui était encore quelque peu étrange), mais une autre personne avait été chargée de lui faire visiter les lieux.
Iniaki n'étant pas le moins du monde timide, elle arrêtait fréquemment les inconnus qu'elle croisait pour leurs demander des détails sur une statue un peu étrange ou sur une jolie fresque.
C'est ainsi que l'adolescente avait tué le temps en attendant le retour d'Elvira et de Solrys, allant de découverte en découverte. Elle avait trouvé quelques endroits qui seraient parfaits pour son entraînement à l'épée et la nourriture était plutôt bonne, donc tout allait bien pour l'instant.

Bien sûr, la rouquine s'inquiétait des blessures de la dragonne et espérait la revoir bientôt. Elle n'osait cependant pas essayer de la contacter par la pensée pour vérifier que tout allait bien comme elle l'avait fait sur Orën. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était attendre. Lors de leur voyage, Elvira lui avait vaguement parlé d'un entraînement et la jeune fille avait hâte de le commencer. Elle espérait seulement que ce ne serait pas trop théorique. Elle détestait la théorie. A ses yeux, cela n'avait aucune espèce d'utilité.

Un matin, la Fëalocë fut réveillée par des coups à la porte. Baillant à s'en décrocher la mâchoire, elle se rhabilla un peu et alla ouvrir. Devant elle se tenait Elvira, toujours aussi belle malgré l'heure matinale. A l'inverse, Iniaki ne devait pas ressembler à grand chose avec ses cheveux en bataille et ses yeux encore alourdis de sommeil. Elle fixa son... Maître quelques secondes, le temps de laisser son cerveau encore endormi s'acclimater à la situation. Puis d'un coup, la rouquine ouvrit de grands yeux et s’exclama :

"- Euh... Bonjour !"




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~


Dernière édition par Iniaki Morrigane le Mer 15 Juin 2016 - 12:08; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 01:19 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alyin
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 818
Présentation: URL
RPs: 274
Race: Neishaan
Âme Soeur: Dealra
Affiliation: (Aucune)
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 30 Mai 2016 - 19:08 Répondre en citantRevenir en haut


______________Elvira & Solrys


Elvira s’était sentie un peu honteuse d’abandonner Iniaki dès leur arrivée au kaërl. Mais elle connaissait la mule écailleuse qui lui servait de liée assez bien pour savoir qu’il fallait lui serrer la bride si elle ne voulait pas la voir s’éclipser à la première occasion.

Les guérisseurs du Màr avaient jugé la plaie plutôt bénigne, eut égard aux antécédents de la Verte, mais avaient quand même requis des jours de repos, au sol, et des cataclasmes et des onguents dont la seule évocation suffisait à insuffler l’envie à Solrys de se rouler dans le sable. Seul le regard flamboyant de l’Elfe intimait une attitude digne à sa moitié d’âme.

Iniaki avait survécu dans des conditions qu’Elvira ne pouvait que qualifier d’hostile… Elle survivrait bien à quelques jours sans corvée dans les dédales protecteurs du Màr. Solrys avait essayé, dans son ennui, de semer le germe de la discorde. Que feraient-elles si leur nouvelle protégée se rendait au labyrinthe ? Si elle s’aventurait aux frontières aériennes du Màr ? Elvira haussait les épaules et chassait de son esprit ses préoccupations sans fondement.

Il n’y avait pas de péril suffisant dans le kaërl céleste pour détourner Elvira du sort de sa dragonne. Et l’Elfe savait que la dragonne le savait… A tel point, qu’elle en venait à croire que Solrys n’agissait ainsi que pour le plaisir de recueillir le bénéfice de ces délicieuses pensées.

Les deux liées passaient des heures allongées dans l’herbe des jardins - à choisir, herbe et terre valaient mieux que la poussière du Valarëa. Solrys s’allongeait, le museau dans les fougères, et regardaient les libellules danser près du ruisseau. Elvira tressait des herbes folles du bout des doigts, recherchant la trame d’un panier de son enfance.

Que les guérisseurs avaient qualifié la blessure de peu grave, mais n’en avait en rien fait une égratignure. Un dragon brun de bonne composition avait accepté de chasser pour Solrys, le temps de sa convalescence. Elle allait “bien”, peut-être de mieux en mieux chaque jour, mais Elvira sentait l’inactivité vibrer comme un bourdon dans l’âme de sa dragonne.

~°~


Elvira avait choisi les heures fraîches du petit matin, non pour tourmenter gratuitement la Fëalocë en la sortant du lit pour la confronter aux rigueurs climatiques d’une forteresse volante, mais parce que le froid avait la vertu indéniable de garder Solrys dans une létargie bienfaitrice sans son intervention.

A sa liée, elle avait prétendu se rendre à des abblutions matinales aux thermes, plaisir interdit à la dragonne durant sa convalescence. Solrys avait bougonné en reprenant sa sieste dans les fougères humides de rosée des jardins.

L’Elfe avait revêtu une tenue légère, une chemise de lin, un pantalon de toile et de longues bottes de cuir. Le temps ne tarderait pas à changer, les nuages qui se risquaient à survoler le Màr ne s’attardaient pas.

Iniaki lui ouvrit avec la spontanéité vaseuse du poisson scintillant arraché au fil du ruisseau. Elvira se fendit d’un petit sourire d’excuse, un peu forcé - avait-elle imaginé qu’elle jouirait sans contrainte de la vie tranquille du kaërl ? - avant de lui rendre ses salutations.

« Je suis navrée de t'avoir... négligée. J'avais à faire, mais ton aspiranat ne saurait souffrir davantage de délai. »


Les yeux d’Elvira avait la teinte lasse et désabusée des nuages d’après l’orage.

« Prépare-toi. Et retrouve-moi aux archives dès que tu es prête. »

Les exigences en terme d’habillement et de toilette variaient grandement d’un village à l’autre et d’un milieu social à l’autre mais Elvira ne désirait pas s’encombrer d’une aspirante sentant le fennec au seul motif de ne pas lui avoir laissé le temps de se préparer.

Peut-être aurait-il été plus judicieux de mettre Iniaki à l’aise en la mettant à l’épreuve par les armes. En territoire connue, elle aurait eu plus de chances de s’illustrer. Mais s’il y avait bien une activité que ne lorgnerait pas Solrys avec envie, c’était bien une leçon théorique aux archives...



MSN
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2016 - 19:37 Répondre en citantRevenir en haut

La joie qu'avait ressenti Iniaki à l'idée d'enfin commencer son entraînement s'estompa brusquement quand Elvira lui demanda de la rejoindre aux archives. Elle avait un peu visité les lieux et savait donc que cet endroit était plein de livres ayant l'air particulièrement ennuyeux. La jeune Fëalocë ne s'était même pas donné la peine d'essayer d'en lire un tant les souvenirs de ses études lui étaient désagréables. Elle n'aimait lire qu'un type de livre et on ne risquait pas de les trouver dans un lieu d'étude. L'adolescente n'avait pas imaginé que son entraînement supposerait de nouveaux fastidieux enseignements théoriques.

" Pas de problème. Je vous retrouve là-bas." répondit la jeune fille fille à son Maître en tentant de masquer sa déception.

Iniaki retourna dans sa chambre, ferma la porte derrière elle et se débarbouilla rapidement le visage. Elle voulait éviter d'arriver en retard alors qu'Elvira lui accordait enfin un peu d'attention. La Fëalocë ne voulait pas se l'avouer, mais l'apparent désintérêt de son Maître pour sa personne l'avait un peu vexée. Après tout, on ne disparaissait pas pendant une semaine sans explications si on s’intéressait un tant soit peu à son élève, non ?

Sur ces pensées, la rouquine enfila un pantalon de toile sombre et la première tunique qui lui passa par la main. Il s'agissait d'une tunique bleu nuit au liseré argenté brodé au niveau du col et des manches. Le cœur de l'adolescente se serra un peu en l'enfilant car il s'agissait d'un des premiers cadeaux de sa tante. Cette femme avait été si gentille avec elle, et elle l'avait quitté comme une moins que rien...
Iniaki allait s'emparer de Silmarien quand elle se souvint que son entraînement allait avoir lieu aux archives. Nul besoin d'épée donc. Avec un soupir, la jeune fille laissa le précieux objet derrière elle et se dirigea vers les archives de sa démarche dansante.
Elle ne connaissait pas encore bien les lieux mais avancer dans les couloirs en comptant sur sa chance et ses impressions. Celles-ci durent être au rendez-vous, car elle se retrouva rapidement face à Elvira.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~


Dernière édition par Iniaki Morrigane le Dim 12 Juin 2016 - 23:52; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
Alyin
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 818
Présentation: URL
RPs: 274
Race: Neishaan
Âme Soeur: Dealra
Affiliation: (Aucune)
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 12 Juin 2016 - 20:09 Répondre en citantRevenir en haut

[quote="Alyin"]

______________Elvira & Solrys


Elvira avait appris à aimer les archives. La première fois qu’elle s’y était rendue, elle était restée pétrifiée et submergée d’un vague sentiment de tristesse et de culpabilité, comme aux portes d’un mausolée. Les bêtes et les arbres sacrifiés pour garder la trace éphémère du passage des bipèdes, l’odeur de poussière tiède et de vieux parchemins, tout cela exhalait une vanité coriace tout autant qu’une ode à l’obsolescence. Par le feu ou par l’oeuvre lasse du temps, le savoir des maîtres dragons du Màr Menel disparaîtrait certainement un jour, mais cela n’empêchait pas les archivistes d’entreposer et de préserver ces connaissances leur existence durant.

La maîtresse verte reconnaissait à présent le havre que les archives constituaient. La promesse d’une halte hors du temps, loin de la valse du monde, de ses guerres, de ses dragons, de ses amours et de ses peines. Ici peu de choses changeaient. On n’entendait souvent rien de plus que des pas étouffés et le murmure raclant des plumes sur le vélin.

Par le passé, elle avait aimé saisir l’échappatoire austère qu’offraient les livres, et fuir un présent tout aussi oppressant que ses souvenirs. Un temps, elle avait pu échapper à l’amertume évidente de ses propres erreurs. Solrys n’avait pas eu cette chance. Les dragons gardaient dans le sang la marque de leurs expériences passées et se plonger dans les souvenirs de ses aïeux ne lui offraient aucun réconfort. Avec les souvenirs allaient des bribes de leur conscience, et les jugements hâtifs qu’il pouvaient porter sur la peine encourue par les deux liées n’avaient rien d’apaisant.

Aussi Elvira n’eut-elle pas à lutter pour convaincre que la Verte qu’elle préférait une sieste sous un soleil timide à une virée aux archives, où peu d’enceintes pouvaient l’accueillir sans qu’elle manque de renverser une étagère.

Lorsqu’Iniaki parut, Elvira reconnut avec un sourire que son aspirante avait meilleure allure qu’au saut du lit et ce n’était pas plus mal. La maîtresse verte n’avait jamais pu renier complètement son ascendance elfique, et celle-ci tendait à accorder de l’importance aux apparences.

« Je suis soulagée que tu ais trouvé les archives sans mal, car entre ces lieux se tapissent les réponses à toutes les questions qui pourraient t’habiter concernant les dragons, exceptées seule dont seul l’Oracle a le secret. »

Elvira eut un geste vague, qui englobait les innombrables étagères qui les surplombaient, tels les parois d’un ravin interminable. Elle mena la Fealocë jusqu’à une petite salle d’étude aux pupitres de bois massif. Les lieux étaient calmes à cette heure matinale mais Elvira mettait un point d’honneur à ne pas déranger ses pairs dans leurs lectures ou leurs leçons.

« Avant que nous ne commençions, il y a quelque chose que j’aimerais te montrer. »

Elvira s’assit à une petite table, incita Iniaki à faire de même et tira de sa besace un jeu de cartes. De part leur forme allongées, elles semblaient plus indiquée pour la divination que pour le jeu. Leur dos, autrefois marqué d’un glyphe identique, trahissait de distints signes d’usures, tous différents, qui laissait à penser qu’un oeil exercé ait pu les distinguer les unes des autres.

« Comme tu le sais des dires de Solrys, un dragon à naître t’attendra sur les sables d’éclosion. Si une partie de cette destinée n’appartient qu’à toi et à Flarmya, il arrive que la trame du temps se plie au caprice de la divination. »

L’Elfe ne mélangea pas les cartes, elle les posa sur le bord de la table et d’un geste habile, les étala sur toute la largeur de la table, toujours face cachée.

« Pioche deux cartes. L’une que tu mettras de côté, et qui signera la voie à laquelle tu as renoncé, L’autre qui trahira la nature de ton dragon et l’avenir qui t’attend. Ne retourne aucune des deux et donne-les-moi. »

Elvira s’exprimait comme si elle s’était livrée à cette exercice toute sa vie, alors que les cartes lui venaient en vérité de son propre maître dragon.



MSN
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 17 Juin 2016 - 16:39 Répondre en citantRevenir en haut

*L'Oracle ? Qu'est ce que c'est ?* s'interrogea Iniaki en entendant les paroles d'Elvira. Elle s'abstient cependant de demander des renseignements de peur de se voir attribuer une charge de travail supplémentaire. Sa curiosité est limitée quand cela lui demande de se plonger dans d'ennuyeux ouvrages. Elle voudrait certes en apprendre sur les dragons et la magie, mais préférerait que quelqu'un lui dise succinctement tout ce qu'il y a savoir sur cela.

*Bah... Je demanderai à Ottilia, elle le sait sûrement*.

Peu après son arrivée au kaerl, la Fëalocë avait fait la connaissance d'une jeune Torhil et avait arbitrairement décidé qu'elle serait son amie. Cela n'ayant pas l'air de déranger l’intéressée, elle avait considéré l'affaire comme réglée. Il s'agissait là d'une de ses habitudes déconcertantes pour un membre d'une autre espèce que celle des Fëalocës. Mais chez les siens, il était plutôt commun de se fier à sa seule intuition concernant les relations entre pairs.

C'est seulement lorsque son Maître lui désigna les étagères qu'Iniaki pris conscience de l'immensité des lieux. A son avis, une vie entière ne suffirait pas à lire tous ces livres. Et ce n'était sûrement pas elle qui tenterait l'expérience. La jeune Fëalocë suivit Elvira dans une petite salle tout en songeant avec un certain désespoir à ce que l'Elfe pouvait bien lui réserver. Peut-être de l'histoire. Ou de la géographie ?

*Pitié, pas de géographie* songea-t-elle en grimaçant légèrement. Les souvenirs des leçons de géographie de ses anciens précepteurs n'inspiraient en elle qu'un ennui profond.

*Pas de géographie, pas de géographie, pas de géographie*
répéta t-elle dans son esprit en fronçant les sourcils et regardant le dos d'Elvira, tentant d'envoyer un "message mental" à cette dernière.
La jeune fille sursauta quand son Maître se retourna et lui fit signe de s'assoir à une table, l’interrompant dans son exercice de "télépathie".
Quand l'Elfe brune sortit un paquet de carte de sa besace, un air étonné se peignit sur les traits de l'aspirante. Elles étaient venues jusqu'ici pour jouer aux cartes ? Non pas que cela l'ennuyait, bien au contraire. Mais cela était étonnant pour quelqu'un d'apparence aussi sérieuse qu'Elvira.
L' étonnement d'Iniaki se renforçant quand l'Elfe parla de divination. Elle connaissait un peu cette pratique de par ses lectures mais n'avais jamais considéré ça comme bien sérieux.

* Comment des cartes pourraient-elles montrer l'avenir, c'est ridicule* songea la jeune fille tout en se pliant à l'exercice. Elle poussa les deux cartes vers son Maître face cachée.

*Montrez-moi mon avenir, bouts de papier !*
songea la rouquine en réprimant un petit rire.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Alyin
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 818
Présentation: URL
RPs: 274
Race: Neishaan
Âme Soeur: Dealra
Affiliation: (Aucune)
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 3 Juil 2016 - 18:46 Répondre en citantRevenir en haut


______________Elvira & Solrys


D’une main habile, Elvira se saisit des deux cartes d’une main habile. Celle qui signait la voie avortée d’Iniaki, elle la glissa directement dans le paquet, sans même un regard. Il n’était jamais bon de s’attarder trop longtemps sur un passé révolu, c’était pire encore que de s’absorber dans des chimères. Elle observa l’autre carte, esquissa un sourire, et la remit également dans le paquet qu’elle rangea comme si de rien n’était.

Quelque part au Valarëa, une dragonne verte assoupie ouvrit les paupières, révélant des iris étincelants.
° Tu n’a rien à envier aux mesquineries de ton maître.° s'amusa Solrys.

Elvira feignit de ne pas avoir entendu les moqueries de sa moitié d’âme, et reporta toute son attention sur son élève, comme si l’enseignement de son aspirante était une excuse indiscutable pour éviter les pensées moqueuses de la Verte.

« Te voilà au Màr depuis bientôt dix jours, Iniaki. Que sais-tu de notre kaërl ? »


L’Elfe avait beau parler d’une voix douce, ses yeux avaient la teinte de l’orage et donnait à son visage une froideur inévitable.

« Connais-tu le nom de notre Dame ? insista Elvira. Sais-tu lesquelles de nos dragonnes peuvent porter la vie ? »

° Les reines dorées. Bien qu'il puisse y avoir des exceptions. ° souffla Solrys.

Elvira laissa à Iniaki le temps de répondre, fusse par la négative.

° Et si elle échoue à ton interrogatoire ? Comptes-tu la ramener dans son coin de champ à combattre des fantômes ? °


° Tais-toi, Solrys. Je suis la seule à blâmer pour son ignorance, à moins que tu ne sois prête à reconnaître ta part de responsabilité dans tes sottes blessures. °

« Nous avons la chance de jouir d’une autarcie aussi précieuse que fragile. Une forteresse volante serait probablement une place forte rêvée sur le continent qui t’as vu naître, mais nos rivaux ont des dragons aussi habiles que les nôtres, même si Solrys niera probablement cet état de fait. »

« Je ne cherche pas à t’inculquer la peur. Mais sache que pour les moments d’insouciance que tu connaîtras entre ces murs, d’autres sont morts, certains en paiement de leurs excès, d’autres pour défendre ces murs et nos dragons. »


° Mon aide se paye. Une galette au sucre et un pot de miel au Valarëa... ° s'immisca Solrys.

« La vérité crue est dénuée de poésie. Il n’y aura ni test, ni long discours au jour dit. J’ai vu se lier des enfants trop jeunes pour avoir connu un aspiranat complet. Mais par égard pour ta dragonne à venir, il te faudra te montrer digne car je ne tolérerais pas que tu lui fasses honte. »



MSN
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016 - 21:46 Répondre en citantRevenir en haut

Iniaki déglutit avec difficulté en croisant le regard dur d’Elvira. L’Elfe avait le don de la mettre mal à l’aise en lui montrant toute l’étendue de son ignorance. La vérité était que la jeune Fëalocë n’avait pas la moindre idée de ce qu’était une reine dorée… ni même de ce que signifiait le mot « Màr » d’ailleurs. Les personnes qui lui avaient fait visiter la kaerl n’avaient pas été prolixes en détails, et même s’ils l’avaient été la jeune fille n’en aurait pas retenu grand-chose tant elle était occupée à admirer le lieu qu’elle visitait.

« Ce que je sais de votre kaerl… Et bien… qu’il est sur une cité volante d’abord. C’est sûrement pour ça qu’on l’appelle le kaerl « céleste », hein ? C’est vrai que ça aurait été idiot de l’appeler le kaerl « terrestre » ah ah ah… ahem… heu...»

Sentant que sa « blague » n’allait pas être extrêmement bien accueillie, la rouquine eut un sourire gêné et se redressa sur sa chaise, mal à l’aise.
Heureusement, Solrys avait eut la gentillesse (intéressée) de bien vouloir lui communiquer quelques réponses à l’interrogatoire qu’elle était en train de subir. Non mais sérieusement, comment aurait-elle pu savoir quelles dragonnes pouvaient porter la vie ? Ou connaître le nom de la « Dame » ? Ce n’était pas comme si elle l’avait rencontrée ! (Enfin si, peut-être, mais de toute façon elle ne retenait pas les noms.)

« Ce sont les reines dorées qui peuvent porter la vie. Mais il peut y avoir des exceptions. » déclara la jeune Fëalocë avec un air qu'elle voulait assuré.

Elle n’avait pas la moindre idée de ce que ces exceptions pouvaient être et serait bien embêtée si l’Elfe décidait de lui demander des détails.

" Heu… oui, d’accord. Je vais essayer de ne faire de honte à personne…"


* Tu les auras ! Merci de m’avoir sortie de là. * songea la jeune fille à l’adresse de Solrys.

Iniaki songea qu'elle aurait préféré de loin des entraînements physiques plutôt que de perdre son temps à tirer des cartes et à papoter sur des questions d'honneur. Mais la jeune fille se doutait bien qu'elle ne pouvait malheureusement pas imposer ses envies à Elvira. Elle espérait que cet entraînement ne serait tout de même pas trop long.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Alyin
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 818
Présentation: URL
RPs: 274
Race: Neishaan
Âme Soeur: Dealra
Affiliation: (Aucune)
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 14:40 Répondre en citantRevenir en haut


______________Elvira & Solrys


° Pour une sauvegeonne ramassée en bordure de route elle ne se débrouille pas si mal. ° minauda Solrys en roucoulant d’aise à la pensée de son précieux butin à venir.

Elvira repoussa les pensées envahissantes de sa liée comme elle eut écarté un agaçant insecte. A dire vrai, elle était soulagée à l’idée qu’Iniaki ait pensé à ouvrir ses yeux et ses oreilles au Màr, et pas seulement à se remplir la panse, même s’il était fort tentant pour les nouveaux arrivants de profiter du confort inhérent à la forteresse volante. Et l’Elfe était peinée de voir son aspirante la gorge nouée. Elle n’était rien d’effroyable, en vérité, juste une maîtresse verte, son âme liée à une petite dragonne.

° Je ne suis pas si petite, nota Solrys. J’ai déjà trouvé un Blanc qui m’arrivait à l’épaule. Et je n’étais pas la plus petite de ma couvée. °

« Idiot… Oui. » répondit Elvira sur un ton plus condescendant qu’elle ne l’aurait voulu.

Ce n’était pas sa faute, en dépit de la poignée d’années qui la séparait de la Fëalocë, elles n’avaient pas grandi sous les mêmes cieux. L’enseignement que l’Elfe avait reçu, aussi parcellaire qu’il ait été, avait laissé sa marque sur elle, et, façonnée comme elle l’avait été, elle ne pouvait que trouver à redire aux manières un peu trop décontractée de son élève.

Solrys en avait tout autant conscience, mais elle jugeait plus simple - et plus amusant - de tirer Iniaki de son faux pas plutôt que d’expliquer à sa moitié d’âme qu’elle attendait trop d’une jeune aspirante catapultée sous les dorures rassurantes de la forteresse volante.

« C’est déjà un bon point. »

° N'as-tu jamais le sentiment de n'être jamais satisfaite ? ° se désola Solrys.

L’Elfe n’avait pas prévu que son aspirante saurait répondre aux questions les plus élémentaires, mais de fait, il n’était pas nécessaire de s’appesantir sur des points de détail.

« Que faisait-tu à Orën ? Quelle formation as-tu reçue ? »

L’Elfe en savait bien peu sur son aspirante… Cerner ses forces et faiblesses seraient indéniablement un atout pour en faire une chevalière accomplie.

° Je suis sûre qu’elle manque d’expérience en vol à dos de dragon… ° s’immisça Solrys.

° J’ai assez vu les guérisseurs du Màr pour une vie entière. ° riposta l’Elfe.



MSN
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 13:55 Répondre en citantRevenir en haut

La réaction d'Elvira à la plaisanterie de son élève ne se fit pas attendre et Iniaki baissa légèrement les yeux.

* Est-elle seulement capable de rire ou est-elle programmée pour n'être qu'une rabat-joie ?* songea la rouquine avec ennui. Elle savait depuis le début qu'Elvira n'était pas la sympathie incarnée, mais tout de même, comment était-il possible de ne jamais au moins sourire ?

° Ta Liée devrait se faire greffer un sens de l'humour, Solrys°
rouspéta la rouquine, tentant tant bien que mal de dissimuler sa tristesse. En effet, Ottilia, une autre Aspirante céleste, semblait s'entendre à merveille avec son Maître. Alors pourquoi n'était-elle pas capable de faire de même avec le sien ?

*Elle ne doit pas beaucoup m'aimer...*
songea tristement l'adolescente. Au fond d'elle, Iniaki avait de l'affection pour son Maître et désirait gagner son estime. C'est pour cette raison que l'apparente froideur de son Maître à son égard la blessait plus qu'elle ne voulait l'admettre.

Lorsque le sujet de la conversation dériva sur ses occupations antérieures sur Orën, Iniaki rougit légèrement. Elle avait espéré que son Maître ne lui posa jamais cette question et que l'ombre demeure sur son passé. Personne n'aimait les gamines pourries-gâtées et l'adolescente commençait à réaliser qu'elle en avait été une pendant une grande partie de son existence. Mais la jeune Fëalocë ne voulait pas pour autant mentir à son Maître. Aussi décida t-elle de lui répondre franchement, même si cela signifiait devoir perdre les dernières potentielles bribes de respect qu'Elvira pouvait avoir pour son élève.


" Je ne faisais rien sur Orën."
répondit Iniaki d'un ton presque brusque. "Mais j'ai eut beaucoup de professeurs, qui m'ont appris à compter, lire, écrire, jouer de la harpe, danser... beaucoup de choses comme ça".

* En résumé : je ne sais rien faire d'utile *


La jeune fille baissa les yeux sur son petit bureau. Combien de temps cette discussion stérile allait-elle encore bien pouvoir durer ? Elle n'aimait pas se sentir aussi vulnérable et aussi triste.




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Alyin
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 818
Présentation: URL
RPs: 274
Race: Neishaan
Âme Soeur: Dealra
Affiliation: (Aucune)
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2016 - 20:01 Répondre en citantRevenir en haut


______________Elvira & Solrys


Lasse, la dragonne se prélassait, étirant ses ailes sous un soleil timide.

° Tu n'y songes pas. Mes traits d'esprit auraient alors l'air bien fades. Laisse-moi l'apanage de l'humour et je rirai pour deux. °
répondit la petite Verte.

En vérité, Solrys aurait bien aimé aussi que sa liée de déridât plus aisément, mais il était impensable qu'elle s'en ouvrît à l'aspirante de cette dernière. Et c'était inhérent à la nature même d'Elvira, à son sang elfe tout autant qu'aux écueils qui parsemaient son passé. A sa manière, l'Elfe cherchait bien un moyen de racheter Iniaki à ses yeux, mais les exigences de la maîtresse verte n'était pas toujours raisonnable et Solrys savait qu'elle ne la servirait en rien en ressassant que la Fëalocë venait d'arriver au Màr. Elvira se moquait bien des excuses qu'on se donnait, elle trahissait toujours une faiblesse.

Et la réponse de l'aspirante sonna comme une pierre lâchée dans un puits : un long silence la suivit, pendant lequel on pouvait se demander si elle heurterait la surface clémente de l'eau ou la rudesse de la pierre lointaine.

« Je vois. »
répondit simplement Elvira, alors qu'en vérité elle ne voyait rien du tout.

Comment pouvait-on ne rien faire, sur Orën ? L'un des continents les plus prospères, où tout un chacun travaillait la terre, ou faisait commerce de ses richesses ? Si une quelconque bonne fortune l'avait arrachée à ces simples besognes, n'avait-elle aucun devoir vis-à-vis de ceux qui s'en acquittaient pour elle ?

« Au moins pourras-tu te débrouiller seule parmi ces dédales de livres. Je compte sur toi pour en apprendre davantage sur le mode de vie des dragons. Tu pourras aussi te rendre directement auprès des intéressés au Valarëa, mais souviens-toi que tu n'es pas autorisée à harceler un dragon qui ne voudrait pas te répondre. Ils vont au Valarëa avant tout pour trouver le repos. »

° Elle ment. Aucun dragon sain d'esprit ne s'attarderait au Valarëa sinon contraint et forcé. ° grogna Solrys.

« Je doute qu'un dragon n'ait jamais été charmé par le son d'une harpe mais vu leur rareté sur Orën, je comprends que tes précepteurs aient oublié de te former à leur proximité. »

L'Elfe se fendit d'un bref sourire.

« J'ai encore beaucoup à te montrer, hélas, il faudra attendre que Solrys soit complètement remise. Si tu la croises au Valarëa, ne la laisse pas t'embarquer dans quelque plan de sa fantaisie, elle a interdiction de vol jusqu'à guérison. Elle prend plaisir à l'oublier. »

Elvira soupira.

« Je ne te retiendrai pas plus longtemps. J'ai beaucoup à faire, et tu dois encore te familiariser avec nos us et nos murs. Je te laisse néanmoins une mission pour guider ton apprentissage : la prochaine fois que nous nous reverrons, tu devras avoir la réponse à trois questions. Premièrement, tu devras connaître le nom de notre Dame et des grandes maisons du Màr. Dans un second temps, tu devras connaître les noms des autres kaërls et ce qui les distingue de nous. Enfin, il te faudra connaître et justifier la composition du premier repas de ton dragon, au jour de son Empreinte. »

Elvira l'aiderait, tout au long de son apprentissage, ainsi que Solrys, mais un aspirant ne devait pas oublier qu'il se construisait seul, et que la voie qu'il s'était choisi n'appartenait qu'à lui.

D'un geste ample, elle lui donna congé, avant d'ajouter :

« Une dernière précision, tu peux demander l'aide de tout dragon, à l'exception de Solrys. Elle peut t'aider à réfléchir, mais en rien te livrer les réponses. »

° Je ne ferais jamais ce genre de choses. °
protesta Solrys.

° Non, jamais. ° répondit sa liée avec la même ferveur fallacieuse.



MSN
Iniaki Morrigane
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2015
Messages: 138
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 88
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Azaltëha
Fonction: Membre de la Garde
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2016 - 14:55 Répondre en citantRevenir en haut

Iniaki acquiesça d'un signe de tête à la demande de son Maître et déguerpit sans demander son reste. Elle soupira d'aise une fois qu'elle cru être hors de portée du regard d'Elvira. L'Aspirante sortit et respira l'air automnal qui commençait à se rafraichir. L'adolescente s'adossa au mur de pierre et profita du fait qu'il n'y avait personne dans les alentours pour réfléchir au flot d'informations prononcées par l'Elfe brune.

L'Aspirante savait que s'occuper d'une autre créature vivante demandait des responsabilités, mais elle commençait à être un peu agacée par toutes les choses qu'on lui demandait de faire pour son dragon en devenir. Déjà, on l'avait menacée d'être responsable de sa mort si elle ne venait pas au kaerl. Elle était certes heureuse d'être arrivée ici, mais quand même ! Ensuite, son maître lui demandait de se cultiver pour ne pas lui faire honte et voilà que maintenant elle allait devoir étudier pour "connaître et justifier" le premier repas de se dragon ? Vraiment ? Les dragons étaient donc si fragiles qu'un aliment de travers pouvait leurs porter préjudice ? Iniaki en doutait et considérait cela comme un caprice pur et simple venant de la part de son maître.

*Il mangera ce que je lui donnerai, et puis voilà !*
maugréa intérieurement la petite Fëalocë en prenant un air boudeur.

Personne ne lui avais demandé si elle voulait d'un dragon. Certes, Solrys avait l'air sympathique, mais si jamais elle se retrouvait liée pour toute sa vie avec une créature du même tempérament qu'Elvira ? Aux yeux de l'Aspirante, rien de pire ne pouvait lui arriver. Elle soupira et continua sa marche. Elle arriva finalement devant sa chambre et se laissa tomber lourdement sur son lit, heurtant au passage quelque chose de dur. L'adolescente grimaça et mis la main sur l'objet responsable, qui se révéla être sa petite épée Silmarien.

Les grands yeux verts de la Fëalocë détaillèrent la magnifique arme. Elle réalisa soudainement que le dragon incrusté dans le foureau avait des rubis en guise d'yeux. Pourquoi ne l'avait-elle remarqué plus tôt ? Faisait-elle donc si peu attention aux choses ? La jeune fille retourna l'arme et la contempla dans tout les sens. C'était réellement un objet magnifique, mais lorsqu'elle l'avait reçu, elle était trop obnubilée par sa propre tristesse pour en contempler toute la beauté.

Ce sont parfois de petites choses qui nous en font réaliser de grandes, et alors que l'Aspirante observait le présent de Daryun, elle réalisa qu'elle n'avait toujours pensé qu'à elle et elle seule. Cela était certes en grande partie du à son éducation mais cela n'excusait rien. Ce qui la bloquait réellement vis à vis du dragon était le fait de devoir s'occuper d'une autre personne qu'elle même, elle le savait bien. Réaliser son égoïsme fit rougir la petite rouquine jusqu'aux oreilles.

*Tout ce que j'ai fait jusqu'à présent, c'est me plaindre sur mon propre sort... Mais mon futur dragon n'a pas non plus choisi de vivre à tout jamais avec moi...*
réalisa l'adolescente.

L'Aspirante céleste se leva du lit, un air déterminé se peignant sur son petit visage.

* Il faut que je me prépare du mieux possible à l'arrivée de mon dragon... je n'ai pas de temps à perdre ! *

Et c'est ainsi que cette jeune fille si indisciplinée pris volontairement le chemin de la bibliothèque pour se plonger dans d'énormes pavés indigestes.

* Je m'occuperai bien de toi *
songea la Fëalocë à l'adresse de ce futur dragon qui ne vivait encore que dans ses rêves.

FIN




Merci à Heryn pour la signature ! ~ Carnet de route ~
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu