Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] L'impur devient pur en maîtrisant l'écriture Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Thorfrid Ketilson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 16 Avr 2016 - 14:54 Répondre en citantRevenir en haut

21 de Néharaku, Année 918


Thorfrid n'était pas des plus ravi, lui qui pensait être déjà prêt à passer l'empreinte devait apparement en apprendre beaucoup. Et Alkhytis n'avait pas tardé à lui assigner une tâche qui lui déplaisait au plus haut point, apprendre à lire. Le fier guerrier se demandait en quoi cela allait l'aider dans sa quête. Mais si son maître ordonnait, il exécutait. Il avait revêtu sa tenue de ville, faites de tissu vert doublé de fourrure par endroit. Il n'en oubliait pas les risques potentiels et avait emporté sa hache et son bouclier avec lui, il n'allait pas rester désarmé non plus.

Thorfrid n'était pas ravi de devoir ainsi perdre son temps, il savait se battre, cela n'était pas suffisant? Le kaerl avait besoin d'individus capables et prêts au combat, qu'on lui fasse donc passer la prochaine empreinte et il serait des leurs. Même si elle restait froide avec lui, Thorfrid appréciait beaucoup Alkhytis et la respectait énormément. C'est pourquoi il se pliait malgré tout à son injonction, c'était sur elle que reposait son passage d'aspirant à chevalier dragon après tout.

Il s'était donc rendu à Lomeänor ou se trouvait des livres bien plus accessibles au commun des mortels que ceux du kaerl. Le mercenaire avait profité du passage d'une caravane vers l'extérieur pour aller combler ses lacunes, il avait offert sa présence en tant qu'escorte supplémentaire pour payer le voyage et le marchand avait accepté.

Le voyage avait été calme, il n'y avait que peu de dangers dans les environs mais tout le monde était nerveux. Thorfrid avait entendu parler de ce mage qui avait terrorisé la région mais il avait du mal à croire qu'une telle peur puisse être suscitée par un seul homme. On lui prêtait des pouvoirs surnaturels bien au delà des divinations auxquelles il se prêtait de temps à autre, certains tenait plus du comte pour enfant que du champs des possibles. Il devait tout de même il y avoir quelques vérités dans ce que les gens racontaient. Cet homme devait être un homme terrifiant, heureusement il semblait être mort.

Une fois arrivé à Lomeänor, il s'était rapidement dirigé vers la bibliothèque qu'on lui indiqua sans problème. Les lieux étaient des plus calmes, presque trop. Thorfrid parcourait les étagères en quête d'un idiome qui lui dirait quelque chose. Mais il ne pipait mot à aucun des ouvrages, les symboles qui les couvraient n'avaient aucun sens pour lui. Il se sentait incroyablement frustré, surtout qu'il ne comptait pas demander le d'aide à Alkhytis, elle avait mieux à faire que de s'occuper de ses lacunes. Il maugréa un peu et frappa de colère l'étagère face à lui. Le meuble tangua un peu et les mercenaire entendit un bruit sourd, comme si le livre était tombé sur un obstacle autre que le sol. Il se dit qu'il avait peut-être renversé les livres sur quelqu'un. Il fit donc le tour avec empressement avant de constater en rejoignant l'autre côté que l'obstacle était un petit tabouret. Thorfrid jura et ramassa les ouvrages qu'il empila sur ce qui servait ici de marchepied pour les étagères en hauteur.

Il se trouva confronté à un problème quand il compris que si il tentait de les ranger ainsi il allait tout mettre en désordre, ce qui n'était pas très correct. Il se dit qu'après tout personne ne l'avait vu mais en tournant la tête à sa gauche il vit quelqu'un, une jeune fille, qui arrivait dans sa direction. Il maudit sa malchance, qu'allait-il bien pouvoir faire?
Publicité





MessagePosté le: Sam 16 Avr 2016 - 14:54 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ottilia Théandore
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 170
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 91
Race: Torhille
Âme Soeur: Briinah
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 19 Avr 2016 - 20:01 Répondre en citantRevenir en haut

Ottilia était partie à Loméanor de bonne humeur. Lors de sa visite avec son maître, elle avait repéré un bâtiment qui semblait être une bibliothèque. Plus tôt, Ottilia avait chercher son maître un peu partout, mais ne l'avais trouvé nulle part. Elle a donc prévenu quelqu'un d'autre pour que son maître sache où elle se trouvait s'il voulait la chercher. La jeune fille se rendit donc à la bibliothèque pour trouver de quoi lire. Elle avait eu une soudaine envie de lire un livre sur les dragons. Depuis qu'elle a rencontré ces créatures, celles-ci ne cessaient jamais de l'émerveiller. Elle voulait en savoir plus sur ces êtres ailés. Leur façon de penser, les liens qu'il y avait entre eux, tout l'intriguait.

Ottilia arriva enfin à la bibliothèque. Elle était à peine arrivée qu'elle entreprit ses recherches. Elle parcourait les étagères du doigt jusqu'à trouver un livre qui portait le titre "Histoire des reines dorées". Ce titre lui plut immédiatement, le prit et s'installa à une table. Dès les premières lignes entamées, Ottilia ne se concentrait plus que sur les écrits qu'elle avait devant elle. Le livre racontait l'histoire d'une reine dorée et de sa liée. Il était difficile pour Ottilia de dire s'il s'agissait d'une histoire vraie ou d'une invention. Elle n'était pas originaire de Tol Orëa et n'avait jamais vu de dragon en Vaendark avant de se perdre en forêt.

Cela faisait maintenant près de deux heures qu'Ottilia était à la bibliothèque à lire le livre qu'elle avait trouvé. Lorsqu'elle eu fini de lire, elle se leva pour aller le reposer quand elle entendit un bruit sourd venant d'une des étagères. La jeune fille allait donc poser le livre et se dirigea vers la source du bruit. Elle aperçu un homme blond. À en juger par son apparence, il n'était certainement pas originaire de Tol Orëa non plus. Elle le détaillait de haut en bas, hésita un long moment lorsque l'homme tourna la tête vers elle. En voyant son expression, elle se dit qu'il devait avoir besoin d'aide. Elle s'approcha lentement de lui, son visage toujours neutre et quasiment inexpressif. Ottilia n'avait jamais aimé montrer ses ressentis aux étrangers. Elle s'approchait donc de cet inconnu qui avait l'air d'être perdu avec les livres qui étaient tombés. La jeune fille proposa son aide, poliment, avec une voix quelque peu hésitante.

"Bonjour, vous avez besoin d'aide avec ces livres ? C'est vous qui les avez fait tomber ? "

Ottilia observa l'homme d'un peu plus près. Il avait l'air d'avoir eu une vie dure. Ou bien il était errant. En tout cas il n'avait pas les traits d'un homme qui avait une vie confortable et douillette devant le feu de la cheminée, les pieds sur un coussin et son arrière train posé sur une chaise bien rembourrée. Sa curiosité l'emporta et elle lui posa plusieurs questions.

"Si je puis me permettre, vous n'avez pas l'air d'être d'ici. D'où venez vous ? Cela m'intrigue beaucoup. De plus, vous n'avez pas vraiment l'air d'avoir eu une belle vie bien tranquille. Je me trompe ? "

La jeune se rendit compte un peu tard qu'elle avait été un peu indiscrète. Pour faire oublier ça, elle prit les livres et les reposaient sur l'étagère à la bonne place.





Visiter le site web du posteur
Thorfrid Ketilson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 2 Mai 2016 - 11:33 Répondre en citantRevenir en haut

Cette jeune fille était très belle, Thorfrid devait bien lui reconnaître un charme certain. Elle ressemblait beaucoup aux filles de son pays, en plus fragile. Malheureusement, il ressentait une certaine gêne qui l'empêchait de pleinement apprécier cette vision. Les livres renversés au sol dont il ne comprenait toujours pas les couvertures était un symbole de honte pour lui.

Son vis-a-vis était vêtu d'une tenue simple, elle avait de beaux cheveux et des yeux innocents, presque enfantins. Un regard qu'avait perdu Thorfrid il y avait un certain temps. Elle n'avait pas l'air dangereuse ce qui le rassurait instinctivement, elle ne semblait même pas être capable de manier une quelconque arme avec ses bras fins. Rien ne pouvait lui indiquer sa nature de Torhil. Elle n'en avait ni la carrure habituellement imposante, ni la grande taille. A vrai dire elle semblait parfaitement humaine à ses yeux.

Thorfrid se contenta de prendre un air gêné à son arrivée, et s'accroupi immédiatement de manière à avoir à lui donner les livres plutôt que de devoir les ranger lui-même. Autant ne pas soulever plus de vagues et se révélant être illettré. Il s'estimait déjà bien heureux de ne pas avoir attiré l'attention d'un bibliothécaire qui n'aurait pas manqué de le réprimander pour sa maladresse. Il entama donc son oeuvre et se permis simplement de mettre de côté deux ouvrages dont les gravures ressemblaient à des armes, sans doute des manuels de combat. Un bon début en ce qui le concernait.

Le mercenaire se plaisait dans cette situation de presque tranquillité quand les premières question quittèrent la bouche d'Ottilia. Thorfrid n'aimait pas qu'on s'intéresse de trop près à lui, mais il serait bien impoli de ne pas répondre à celle qui le sortait d'un mauvais pas.

-Je suis du Vaendark, une terre bien différente de celle-ci. Avant de venir j'était mercenaire, donc tu as raison, je n'ai pas eut une vie tranquille.

Thorfrid s'était contenté du strict minimum, pas assez à l'aise pour en dévoiler plus, cependant, il ne voulait pas que la jeune fille se sente rembarrée alors qu'elle était aussi sympathique à son égard.

-Et toi?

Il espérait sincèrement ne pas avoir à regretter ces mots. Il ne comptait passer une éternité entre ces murs à s'assommer de savoirs dont un guerrier tel que lui n'avait que faire. Une fois les livres rangés, il ramassa ceux qu'il avait mis de côté et les mis sous son bras pour aller demander leur prix ou condition d'emprunt.
Ottilia Théandore
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 170
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 91
Race: Torhille
Âme Soeur: Briinah
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 14 Déc 2016 - 16:08 Répondre en citantRevenir en haut

L’homme blond avait l’air gêné face à Ottilia. Elle regardait ce qui pouvait être à l’origine de cette gêne, mais ne vit rien sur elle de particulièrement gênant. Jamais personne n’avait eu une telle attitude face à elle et cela la perturbait grandement. L’homme ramassa les livres et en mettait deux de côté. Intéressée, elle regarda le titre des deux livres.

*Des livres guerriers ? Hmmm. C’est pas le genre de livre que j’irai lire pour le plaisir.*

L’un des livres qu’il avait ramasser attira tout particulièrement son attention. Un magnifique motif de dragon stylisé y était gravé. C’était ce qu’elle cherchait. Ce livre traitait sûrement d’histoires draconiques vraies ou inventées. Qu’importait, il y avait un motif qui l’attirait. L’homme, répondant à sa question, disait qu’il était un mercenaire de Vaendark. Un sourire soudain se dessinait sur les lèvres de la torhille. Elle était plutôt contente qu’il lui renvoie la question.

« Je suis également de Vaendark. Plus précisément, d’Asinien. Mon père est forgeron là-bas. Ce n’est pas désagréable de vivre là-bas. Vous avez été à l’école ? C’est pratique, mais c’est d’un ennui !»

Ottilia parlait de ses origines avec légère nostalgie. Elle regardait l’homme qui s’apprêtait à emmener les livres. Comme elle ne voulait pas le retarder plus longtemps, elle alla prendre le livre avec le motif de dragon. Le titre du livre était La reine d’or perdue. L’aspirante, qui aimait les histoires, prit le livre avec elle et rejoins l’homme.

« Attendez, je peux venir avec vous, j’ai trouver ce que je cherchait. D’ailleurs, c’est quoi votre nom ? On ne peux pas se quitter comme ça sans mieux se connaître. Vous savez, c’est la première fois que je vois un homme gêné par ma présence. Il y a quelque chose qui vous dérange ? »

La torhille était vraiment très intriguée par la source de cette gêne. Pourquoi un homme comme lui réagissait-il ainsi ? Telle est la question qu’elle se posait depuis qu’elle l’avait vu.





Visiter le site web du posteur
Thorfrid Ketilson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Jan 2017 - 20:12 Répondre en citantRevenir en haut

Il savait bien qu'il n'aurait pas dut retourner la question. Il se félicita intérieurement de manière sarcastique et grimaça. Des écoles? Il n'y avait que les riches qui pouvaient se payer ça. Enfin, de la d’où il venait. Un endroit ou la qualité d'un homme se mesure à la force de son bras et sa capacité à suivre les ordres sans broncher. Un endroit dont on l'avait banni à jamais. Il jaugeât la Torhille, elle semblait honnête mais un peu trop perspicace ou chanceuse à son goût.

-Je suis d'Heldegard, une petite ville.

Il se garda bien de répondre à la deuxième partie de sa question, estimant qu'elle ne se rendrait compte de rien. Une fois leur tâche accomplie et les livres rangés, il s'apprêta à repartir mais il fut bien vite rattrapé par Ottilia, qui décidément semblait piquée d'une certaine affection à son égard. Une affection difficilement réciproque vu le manque d'aise de Thorfrid dans ce lieu, il se sentait comme un voleur dans une salle de garde. Il se contenta donc de jouer le jeu, inutile de vexer une jeune fille aussi sympathique et puis, une fois sortis, ce serait différent. Puis elle recommença à parler et Thorfrid grimaça, elle avait remarqué sa gêne. Non pas qu'il ait tenté de la camoufler, mais il aurait espéré qu'elle voit en cela de la bougonnerie. Il était acculé à présent, il lui fallait fournir une explication tout en restant vague. Un illettré dans une bibliothèque, voilà qui ne manquerait pas de faire rire le plus sérieux des hommes. Il devait réfléchir vite.

-Je n'ai pas l'habitude des bibliothèques. Je suis plus habitué à l'odeur du métal et du sang à celle du cuir et du parchemin.

Thorfrid observa le guichet, ultime frontière avant sa sortie. Il se détendit un peu, il serait bientôt au bout de ses peines.

-C'était mon frère le cérébral. Toujours le nez dans ses bouquins comme si sa vie en dépendait.

Il se demandait ce qu'était devenu son frère d'ailleurs, sans doute était-il conseiller du seigneur, ou bien parcourait-il la terre à la recherche de nouveau mystères du monde à découvrir. Impossible à savoir car il ne l'avait jamais revu depuis son départ. Peut-être même était-il mort, ou peut-être le reverrait-il, après tout, si Thorfrid descendait des valherus, son frère aussi, peut-être voleraient-ils ensemble un jour. Il réalisa soudain un oubli majeur, il n'avait pas donné son nom.

-Au fait, je m'appelle Thorfrid Ketilson, aspirant du Kaerl englouti. Et vous?

Quitte à faire plus ample connaissance, autant commencer par la base.


Dernière édition par Thorfrid Ketilson le Ven 27 Jan 2017 - 04:26; édité 1 fois
Ottilia Théandore
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 170
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 91
Race: Torhille
Âme Soeur: Briinah
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 25 Jan 2017 - 17:47 Répondre en citantRevenir en haut

Décidément, cet homme était bien plus réservé que ce qu’elle ne pensait. Ottilia fit mine de pas avoir remarqué l’oublie de sa seconde question et sourît. Alors, il venait d’Heldegard ? Cette ville ne lui disait rien du tout. En fait, les seules villes qu’elles connaissaient étaient Asinien et ses alentours. Pas grand-chose pour ainsi dire. Puis, la grimace que fit l’homme amusait grandement la torhille. Cet amusement se prolongeait au fur et à mesure qu’il parlait. Un guerrier dans une bibliothèque qui ne se sentait pas à l’aise et qui faisait passer son frère pour le plus intellect des deux était plutôt drôle. L’aspirante laissait un petit rire s’échapper, puis posa son regard sur l’homme.

« Dois-je en déduire que vous ne lisiez jamais ? Vous savez, les livres regorges d’un savoir immense transmit par des personnes de générations en générations. C’est ce que me disait la bibliothécaire d’Asinien. Moi aussi je lisait beaucoup. Surtout lorsqu’il s’agissait de légendes. »

Tandis que l’homme était dans ses pensées, Ottilia emprunta son livre. L’aspirante avait vraiment hâte de rentrer et de le lire. Pour elle, c’était un des meilleurs moyens d’étancher sa soif de connaissance sur les dragons. Ces êtres à écailles l’intriguaient de plus en plus. La torhille se promis d’en demander plus à son maître et son lié. Qui pourrait mieux répondre à ses question à part un dragon et son lié ? Puis, comme s’il avait eu une révélation soudaine, l’homme se présenta. Pour être polie et répondre à sa question, la jeune fille se présenta également en retour.

« Je suis Ottilia Théandore. Je suis aspirante du Mar Menel. Autrement dit, je fais partie des Célestes. » Dit-elle avec un petit rire. « Quant à vous, vous êtes des engloutis. Heureuse de faire la connaissance d’un autre aspirant, Thorfrid ! »

Ottilia mit sa main derrière la tête en regardant à côté d’elle. Elle attendit que Thorfrid ai fini son emprunt. Adossée contre la mur, elle songeait aux jours prochains.

*Qu’est-ce que mon maître compte faire avec moi pour la suite ? La visite du village et le vol à dos de dragon étaient vraiment merveilleux. J’ai hâte de voir la suite ! *

Revenant à la réalité, elle regardait les personnes passer dans la bibliothèque. Décidément, elle ne se lasserait jamais de venir dans ce genre de lieu.





Visiter le site web du posteur
Thorfrid Ketilson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Jan 2017 - 04:55 Répondre en citantRevenir en haut

Dire qu'il ne partageait pas son avis était peu dire. Les livres étaient une perte de temps à ses yeux, le savoir s'acquérait au contact de personne plus savante que soi et en pratiquant. Il avait bien vécu jusqu'à ce jour sans posséder ce savoir après tout, il avait subi les guerres, les hivers et les coups du sort sans jamais ouvrir un seule livre. Alors dire maintenant qu'il en avait besoin lui semblait ridicule, mais si il n'y avait que cela pour faire taire Alkhytis à ce sujet, il s'y soumettrait sans broncher. Après tout, ce n'était pas du parchemin qui allait venir à bout de lui et sa professeure était tout de même une femme d'action aux talents guerriers des plus appréciables. Une parfaite compagne d'entraînement qu'il respectait comme peu de personne avant elle.

-Si vous le dites, je ne me soumet à l'exercice que parce que ma maîtresse m'y pousse, ce ne sont pas ces pages qui feront de moi un meilleur guerrier.

Ottilia, car c'était là son nom, était donc une céleste, et aspirante de surcroît. Comme quoi, ce village était vraiment ce qu'il prétendait être, une zone neutre ou chacun pouvait rencontrer les autres. Thorfrid regrettait un peu qu'elle ne soit pas du kaerl englouti, la jeune femme était des plus charmante. Et sans doute plus accessible que sa maîtresse, une femme des plus sévères et insensible à ses charmes. Non pas que Thorfrid se soit ennuyé depuis son arrivé, peu importait l'endroit du monde ou on se trouvait, il y avait toujours une femme prête à être conquise. Enfin, c'était ce qu'il aimait penser et il n'avait pas toujours tort. Il entreprit donc d'emprunter son livre, signant maladroitement le parchemin d'un gribouillis dont lui seul avait le secret et qui évitait aux gens de se poser des questions la plupart du temps. Il remercia la femme du guichet et prit ses livres sous le bras. Il observa furtivement le livre de la jeune fille, un livre sur les légendes des dragons hein? Voilà qui était interessant, bien que ses propres fantasmes sur le sujet ait été mis à rude épreuve récemment, surtout par la dragonne d'Alkhytis, il restait un doux rêveur et imaginait souvent à quoi ressemblerait son propre dragon, il l'imaginait puissant, immense et redoutable. Une véritable machine à tuer aussi rapide que le vent et aux écailles aussi solides que l'acier.

-Des légendes sur les dragons donc? J'en connaît de nombreuses. La réalité est un peu décevante comparée à elle, mais une fois que j’aurai mon dragon, tout cela n'aura plus aucune importance. Je me contenterait de sillonner les cieux sans regarder derrière moi, j'ose à peine imaginer ce qu'un mercenaire comme moi pourra gagner avec une telle force de frappe. Les gens d'ici, surtout ceux de mon kaerl, sont des idiots de se cacher ainsi derrière leurs remparts et leurs dragons, le monde est trop vaste et la vie trop courte pour ne pas en profiter pleinement. Qui sait quand mon heure viendra? Je ne compte pas passer le peu de temps qui m'est offert ici-bas le nez dans les bouquins et effrayé par l'idée que le monde extérieur sache que j'existe. Je préfère mourir l'arme à la main que le cul vissé sur une chaise.

Il s'épanchait un peu, mais il n'était jamais inutile de savoir ce que pensait les autres. Et puis qui sait, peut-être pourrait-il grappiller un peu de temps auprès de cette charmante jeune fille et rendre cette journée moins morose que les rayons de la bibliothèques et l'idée de devoir s’assommer avec le contenu de ce livre. Voilà qu'il avait soif en tout cas, une boisson fraiche ne serait pas de refus.

-Je vous offre quelque chose à boire? J'ai encore un peu de temps devant moi avant de rentrer au kaerl.
Ottilia Théandore
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2015
Messages: 170
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 91
Race: Torhille
Âme Soeur: Briinah
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 1 Fév 2017 - 17:25 Répondre en citantRevenir en haut

Le livre qu’Ottilia avait emprunter avait l’air d’attirer l’attention de Thorfrid. Alors, lui aussi connaissait la légende des dragons. La torhille écoutait l’homme attentivement. Celui-ci avait beaucoup d’idées en tête quant à son futur et surtout sur son futur lié. Il est vrai que voyager à dos de dragon était une chose des plus agréable, mais de là à vouloir utiliser la puissance de son dragon pour ses propres convictions et traiter ses sembles d’idiots, non, l’aspirante ne partageait pas du tout cette idée et secoua négativement la tête.

« Jamais je me permettrait d’utiliser ma future moitié d’âme comme d’une force de frappe pour assouvir mes désirs. Les seuls qui goûterons aux crocs et aux griffes de cette dragonne qui liera sa vie à la mienne seront mes ennemis. Bien sûr, je ne compte pas la laisser s’en charger seule, je resterais à ses côtés, quoi qu’il arrive. D’ici là, mon maître m’aura appris tout ce que je dois savoir et comment je dois faire pour satisfaire les besoins d’un jeune dragonnet à peine sorti de l’oeuf. Je frissonne déjà d’excitation. Une petite boule d’écaille à choyer et chouchouter. Enfin… J’espère qu’elle n’aura pas trop mauvais caractère. »

Ottilia riait en prononçant sa dernière phrase. En effet, elle savait que son caractère était souvent difficile, surtout pour sa famille. Depuis son arrivée au kaerl, elle ne cessait de faire des efforts pour s’améliorer.

« Par contre, je dis ça sans avoir d’idées précises sur ce qu’il se passe chez vous, mais je ne me serait jamais permis de les traiter d’idiots…. Ils restent vraiment assis sur une chaise toute la journée ? Ce doit être d’un ennuis profond. Sans vouloir faire de jeu de mot avec le mot englouti. »

L’aspirante se maudit d’avoir prononcer une blague aussi peu intéressante. Ses joues rosirent lorsqu’elle se rendit compte de la nullité de son humour. Elle se demanda même s’il existait plus nul qu’elle dans le domaine. La torhille voulut s’excuser, mais Thorfrid l’invita à boire un verre avant de rentrer chez lui. Cette fois, la couleur rose de ses joues passa au rouge vif. Hésitante, elle réfléchit un instant avant de répondre.

« Hum… Non merci. J'ai encore beaucoup à faire. Je dois retourner au kaerl pour continuer d'en apprendre plus sur les chevaliers et leurs dragons. Une prochaine fois, peut-être. »

La jeune fille n’en rajouta pas plus de peur de faire transparaître sa gêne face à la proposition de cet homme agréable et étrange, puis s'en alla pour se plonger dans ses lectures.





Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:39 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu