Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Réadaptation un peu ardue Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 14 Mar 2016 - 19:01 Répondre en citantRevenir en haut

fin Aran'Rhiodku


Le feu crépitait joyeusement dans l'âtre bien noirci pas des milliers de foyers allumés avant lui. Dans l'auberge, un seul homme restait non loin de cette source de chaleur bénéfique. Un seul, alors que les quelques clients qui étaient assis un peu plus loin dans la salle commune ne paraissaient pas souffrir du froid. Bien que le prémices de l'automne se faisait doucement sentir dans les bises du soir, les températures étaient encore très bonne pour se sentir bien, sans se vêtir plus que de raison. Sauf pour l'homme qui restait non loin du feu, allumé à sa demande auprès du tenancier. Celui-ci avait haussé un sourcil mais en voyant le bonhomme, il avait fini par hausser des épaules. Tant qu'il consommait quelque chose. Heureusement, ce fut le cas pour lui. Ce client un peu frileux lui avait demandé une bonne chope d'hydromel.

Devant le foyer qui l'aidait à chasser une mauvaise sensation de froid qui le poussait parfois à grelotter, l'homme regardant la danse enflammée de celui-ci. Il avait à peine trempé ses lèvres dans sa chope, attendant que les effets de la potion offert par Lordan fasse un peu plus d'effet. Comme si c'était encore hier qu'il sortait de ce puits obscur, vide et sans fin. Il ne put s'empêcher de frissonner avant de plus y songer. Il resserra un peu plus la cape qu'il portait sur ses épaules. Sa chevelure brune d'où on distinguait bien des mèches grisées coiffée en arrière était simplement retenue par une queue de cheval. Sa barbe taillé sobrement trahissait un certain âge par la présence aussi d'éclat grisé, mais les joues dégagées par un bon rasage renforçaient plus la vigueur d'un homme mûr que vieux. Même si quelques rides parsemaient son visage, il n'avait rien d'un vieillard sur sa fin, même s'il était un peu comme tel à part moment frissonner au coin du feu. Sous sa cape, on discernait la forme dissimulée sous le tissu d'un fourreau d'une épée longue.

°Tu sais que je désapprouve encore ton choix de passer une soirée en ces lieux. °
°On en a déjà discuté Svear'


Il avait attendu que son lié revienne avec cela sur le tapis. Le Brun n'avait pas du tout approuvé le fait que l'humain décide de venir à Loméanor et encore moins de passer un peu de temps ici. Pourtant, l'auberge n'avait pas mauvaise réputation et Peddyr avait ressenti le besoin de se changer un peu les idées en venant dans un endroit qu'il fréquentait de temps à autre. Et voilà que cette fichue mère poule le couvait encore. En même temps, après ce qu'ils avaient subi récemment tous les deux....

°J'aurai préféré que Lordan soit avec toi°
°On avait besoin qu'il prépare le terrain avant notre retour au Kaerl. Avoir les dernières nouvelles est ce qu'il y a mieux, avant d'arriver comme cela sorti de nulle part.°
°On sortira de nulle part d'une certaine façon. On nous croit partis rejoindre Flarmya. Il ne faudra pas qu'on nous prenne pour des revenants...°
°J'adore ton ironie....°


Non, Peddyr risquait plus qu'on imagine Drazahir réussissant à quitter la prison de l'interstice où le céleste l'avait jeté, accroché à son esprit. Personne encore à sa souvenance n'avait pu se perdre dans l'interstice pour en revenir. Peut-être qu'il y avait eu de pareils cas à l'époque des Valherus mais comme bon nombre de leurs récits étaient perdus ou détruits. Ses pensées furent perturbées par un grommellement mentale de son lié.

°Suis-je vraiment obligé de te guetter de l'extérieur ? °
°On en a déjà reparlé Svear'... Autant éviter d'attirer l'attention par ta présence et en confirmant que je suis un Maître-Dragon. Je préfère passer pour une personne lambda pour le moment°
°A chaque fois que tu dis cela, il arrive toujours des ennuis°
°Tu es vraiment rassurant quand tu t'y mets tu sais°
°Merci.... Mais au moindre soucis, crois moi que je ne resterai pas sans rien faire°


Peddyr ne rajouta rien de plus, entamant cette fois d'une bonne gorgée son hydromel.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Publicité





MessagePosté le: Lun 14 Mar 2016 - 19:01 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 329
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 17 Mar 2016 - 03:22 Répondre en citantRevenir en haut

Il devait réfléchir, se remettre les idées en place. Rester entre les murs du Kaerl n’aurait fait qu’accentuer ses problèmes de concentration : il en était arrivé au point où l’extérieur ; chose qui était répugnante pour lui cause de la présence de paysans ; était un point de fuite, un lieu rafraîchissant pour son esprit occupé.

Certes après sa dernière balade dans les bois, une rencontre avec une espèce d’attardée le tout accompagné de beaucoup trop d’alcool il en était devenu méfiant mais là, c’était assez : il lui fallait voir autre chose que le paysage gris du Kaerl.
Engoncé dans des vêtements hivernaux pour toute autre personne qu’un natif des terres chaudes, le Zenghwei avait presque l’air normal si ce n’était pour la peau soignée et la barbe-moustache taillés de façon trop experte pour le commun des mortels. Le dragon quant à lui en avait profité pour simplement faire un tour, il ne surveillait plus vraiment son Lié ces derniers temps, selon lui il était maintenant en sécurité.

Décidant qu’il serait mieux en intérieur le Torhil était donc entré dans une auberge et y jeta un regard circulaire tandis que ses lèvres se plissaient quelque peu de dégoût sous la crasse de l’endroit. Ces paysans ne savaient-ils donc pas tenir correctement un endroit ? Quoi qu’il en soit il fit trois pas avant d’être devant le comptoir avant d’ouvrir les lèvres pour commander.

« … »

Si tant était qu’il savait quoi commander. Que pouvait avoir à lui offrir un endroit aussi médiocre ? Il lui fallait de l’alcool, cela au moins c’était un fait ; jamais il n’aurait bu l’eau d’un bouge comme celui-ci, c’était un coup à attraper la dysenterie et il ne voulait pas passer deux semaines accroupi au-dessus de son pot de chambre. Non, de l’alcool irait très bien, ne serait-ce que pour désinfecter le gobelet.

« Whisky. »
En avaient-ils seulement ? Le tenancier cligna plusieurs fois des paupières en levant la tête pour fixer le géant dans les yeux. Malgré le fait que cette boisson était plutôt répandue ils ne devaient pas en avoir les bougres…
Soupirant il reformula sa commande en posant une pièce d’or sur le comptoir pour guise de paiement. Il rit intérieurement en pensant qu’avec une deuxième il aurait certainement pu racheter l’établissement puis se maudit en se disant qu’il dépensait beaucoup, ils ne méritaient même pas la moitié, encore moins le quart… mais le Zenghwei n’avait pas vraiment d’autre monnaie sur lui.
« Une eau-de-vie, forte. »

Avec une célérité peu commune le tenancier s’était saisit de la pièce pour la mordre. Il lut l’étonnement sur son visage lorsque celui-ci réalisa que c’était bel et bien une véritable pièce, le minuscule bout de dent jauni qui roula sur le comptoir pouvait en attester. Il fut servi rapidement et avec un soin exagéré ce qui peigna un peu plus la moustache de son égo surdimensionné. Humant l’affreux breuvage il frappa de la paume de façon satisfaite sur le comptoir avant de se trouver un coin où poser les fesses, ce fut lors des premiers pas que ses yeux se posèrent sur l’un des membres de… l’assemblée… ce mot pouvait être usité après tout : les tavernes rameutaient encore plus de monde pour le service que n’importe quel lieu de culte.

Un autre frileux semblait-il car celui-ci se tenait non loin de l’âtre et était lui aussi chaudement habillé. Haussant mentalement des épaules il se dit que fraterniser un peu ne lui ferait pas de mal : après tout celui-ci ne pouvait en vouloir à son poste au Kaerl Ardent n’est-ce pas ? à Kaziel tout ça, il s’installa sur un autre siège près de l’âtre et prit une grande gorgée du verre minuscule entre ses doigts.

« Retour d’un long voyage dans les terres chaudes ou simplement frileux comme moi ? »
Autant tout de suite briser la glace, remarquant que son verre était vide en une gorgée il dressa un sourcil et leva celui-ci. Le tenancier s’empressa de venir le resservir tout aussi rapidement, au moins ils étaient serviables pour un moindre prix, c’était agréable.
« Je suis… Magnus Coatlmowren, puis-je vous offrir une boisson ? »

Il avait utilisé son second prénom et la dernière partie de son nom de famille, voilà qui était plus simple bien qu’un œil quelque peu accoutumé aux familles ardents pouvait reconnaître la carrure d’un Zenghwei entre toutes.



Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 17 Mar 2016 - 20:40 Répondre en citantRevenir en haut

Peddyr n'avait pas tourné son attention vers le nouveau venu. Dans une auberge, entrait qui voulait se restaurer ou apaiser la sécheresse de son gosier. Il avait fini malgré tout par darder un certain regard vers l'inconnu quand celui-ci parut un peu...excédé. Mais l'humain ravisa son jugement. Il n'était qu'un client. Enfin... un client qui était quand même un Torhil, à la large carrure qui n'invitait pas à chercher noises avec lui. Peddyr ravala un soupir. Peut-être que ses dernières épreuves ne lui permettaient pas d'avoir encore le jugement d'avant...Il resserra un peu plus sa cape autour de lui avant de laisser son regard se perdre dans le feu de l'âtre, toujours aussi dansant et chaleureux. Il avait été loin de l'idée que le Torhil viendrait lui tenir compagnie.

Il le remarqua quand celui-ci tira une chaise proche du foyer ardent pour s'installer comme lui près du feu. Qui aurait cru qu'un autre aurait accepté de supporter la chaleur d'un feu à la fin de cet été lui même encore bien chaud. Le nouvel assis ne perdit pas de temps pour ouvrir la bouche. Donc ce qu'il n'était pas farouche. Peut-être une bonne chose comme une mauvaise. Peddyr porta ses yeux vers lui, pour ne pas se montrer impoli. Le temps d'un coup d'oeil, pour mieux contempler son compagnon d'un soir. Non, cet homme là n'était pas du genre à se laisser faire si on venait vraiment à lui chercher querelle et comme le Céleste n'était pas dans cette perspective. Il le regarda vider sa chope. Et bien, il avait grande soif....

Quand l'inconnu ouvrit la bouche, ce fut pour évoquer quelque chose de simple. Tant mieux, songea Peddyr.

''Un peu des deux...''

N'étant pas pressé d'enchaîner la conversation, il attendit que son interlocuteur eut fini de se faire servir par le tenancier. Grande soif et avec des moyens de payer. Bah... S'il avait de l'argent à dépenser, il avait le droit de boire jusqu'à plus soif. A peine resservi, le Torhil se présenta et lui proposa même à boire.

''Estan Zadan pour ma part. Et pour la boisson, je ne dis pas non, mais sans vous vexer, j'ai encore la moitié de ma chope emplie d'hydromel. Le temps de la boire et que vous m'offriez la même chose...''

Il ne pouvait savoir que son compagnon assis à ses côtés usait du même stratagème que lui. Avec son nom qui avait été réellement le sien dans une autre vie, il n'encourait pas le risque de se faire reconnaître. Qui avait réellement connu Estan Zadan, prince d'une contrée d'Orën ? Et avec le poids d'une décennie en plus qui le marquaient, on risquait encore moins de le lier à Peddyr Thelrand, disparu dans l'interstice. Au moins, il sera tranquille sur ce point.

''Vous, vous avez l'habitude de voyager dans des contrées comme la périlleuse Qahra ou encore la chaude et sèche SSyl'Sahr...Hum, je pencherai plus du côté de SSyl'Shar pour votre dernier voyage. Un endroit tellement chaud que même l'été ici parait bien froid en pleine journée ensoleillé.... Mais si je me trompe, je m'excuse d'avance....''

Le ton qu'il employait se voulait neutre et sympathique. Rien de provoquant. Le Céleste ne cherchait même pas à savoir de quel Kaerl il venait et pourquoi ce rude gaillard venait en ces lieux. Même si le dénommé Magnus avait tout pour être un combattant impitoyable par sa posture et la puissance qui émanait de lui, Peddyr n'était là que comme simple consommateur d'hydromel....



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:42 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu