Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 Ellipse année 918 : Petites infos Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Asulil Addraeddry
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 436
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 111
Race: Torhil
Âme Soeur: Maodan
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016 - 13:12 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour à tous et à toutes.

L’ellipse est imminente et trois mois vont bientôt passer rapidement. Nous travaillons actuellement sur le résumé qui aidera à comprendre les évènements qui vont se dérouler. Néanmoins, le peuple de Tol Orëa a aussi son mot à dire. Aussi, nous vous invitons d’ores et déjà à penser à votre avenir. Nous allons laisser un topic ouvert à la suite des résumés Kaerliques pour que vous puissiez, si vous le souhaitez, apporter à l’édifice votre histoire durant ces trois mois. D’ailleurs, si votre personnage brigue une place importante qui influencera le Kaerl ou la vie, comme par exemple un poste important, une information vitale, une découverte géniale etc. n’hésitez pas à nous le dire maintenant, que nous puissions l’intégrer.

Bonne journée à tous et que l’inspiration soit avec vous.



Publicité





MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016 - 13:12 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 673
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 622
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 11:56 Répondre en citantRevenir en haut

Vous les attendiez ? Les voilà ! Les résumés de l'ellipse de Solyaeku à Neharaku 918 sont là ! Nous déclarons donc officiellement le mois de Neharaku qui commence !

Màr Menel a écrit:


Au Kaerl Céleste, la guerre civile fut frôlée de très près, suite à la réapparition de Heryn Amlug et Kieran de Galastden, le soir du banquet de présentation de la nouvelle dragonnelle Dorée et de son frère Bronze, nés tous deux au Ssyl'Shar.

Alors que la Dame Déchue livrait au grand jour la preuve vivante des mensonges de l'Usurpateur, toujours loyalement protégé par l'Ancalikon, une vague de choc et d'incompréhension parcourait la foule. La tension à son comble, bientôt, comme en écho, des cris s'élevèrent, réclamant vérité et réponse à leurs questions. Les partisans de Zackheim, satisfaits de sa gérance en dépit de ses prétendus actes, contre ceux préférant le retour de Heryn, mais également les avides de justice, entre eux tous le ton montait. Comme l'éclair libère la tension de l'orage, le pas fut soudain irrémédiablement franchit. Une irrépressible agitation, mouvement de panique, de colère, de déception mélangées, saisit la foule, et la situation devint rapidement totalement hors de contrôle pour la Garde du Kaerl.

Dans la folie qui suivit, bien peu sont à même de décrire avec exactitude ce qu'il s'est passé. Désireux de laver la souillure que Zackheim avait selon lui apporté sur le Màr Menel, ainsi que de venger la mort de son mentor Ehsan, profitant de la confusion ambiante pour être protégé des regards, Ambroise de Leysse porta au jeune Seigneur ce qu'il entendait être un coup fatal. Gravement blessé, Zackheim fut néanmoins sauvé par l'intervention de son Lié, Sarevok, qui surgit brusquement pour l'emporter aussitôt dans les ténèbres et l'oubli de l'Interstice. Nul ne sait encore si les âmes présentes prêt de l'ex seigneur ont vu quelque chose.

Les jours, les semaines passèrent. Le calme fut long à être ramené sur la cité céleste. Un triumvirat composé de Nalesean de Dalneÿs, Semperya de Galastden et Reynald d'Amberle se chargea de la conduite politique du Kaerl. Le Gardien restait étrangement absent. Un procès fut ouvert, à la demande expresse de Heryn Amlug, pour juger de son innocence et de son bon droit. Bien que restant toujours introuvable, Zackheim fut condamné à une peine douce-amère : un exil perpétuel du Kaerl, si tant était qu'il fut encore en vie. Heryn et son époux, Kieran de Galastden, furent officiellement lavés de tout soupçon, bien que dans l'ombre des colonnades du Màr, on chuchota encore avec défiance à leur égard.

L'Ancalikon, après s'être assuré que les nouveaux chevaliers ne risquaient rien et que Dame et époux eurent un procès équitable, rendit son titre et disparue à son tour.

Une lune venait de s'écouler, bientôt suivie par une deuxième, et enfin une troisième. Nous sommes à présent en Néharaku. Heryn Amlug est rétablie dans son rang, et pour apaiser les tensions, Ambroise de Leysse vient d'être nommé Second du Kaerl, tandis que Semperya est officialisée dans son rôle de Matriarche de la Maison Galastden. La vie peut-elle réellement reprendre son cours normal, dans un Kaerl déjà fragilisé par la guerre contre l'Ombremage ?



Màr Luimë a écrit:


Le Màr Luimë profita d’un répit bien mérité puisque ces trois derniers mois, nulle agitation réellement dangereuse ne perturba la vie de ses habitants. Le nouveau Seigneur du Kaerl, le respectable et ancien Sénéchal Javerth Seram, lié au Brun Tyom, renouvela ses promesses et ses engagements. Selon lui, on n’avait nul besoin de l’aide hypocrite et intéressée des autres Kaerls. Mieux valait se consacrer à la conservation de ses acquis, à assurer l’ordre et la sécurité dans ses murs avant de regarder chez le voisin. L’autarcie du Màr-Sous-Les-Eaux était mise en avant. Cependant, même si la majorité de la population accepte cette politique conservatrice - par choix ou par indifférence -, certains sont fermement convaincus que le Màr Luimë a besoin de s'ouvrir au reste du monde pour s'épanouir. On reconstruisit une partie de l’infirmerie près des Bains Céruléens ainsi que plusieurs quartiers autour de l’Agora, ceux qui avaient subis le plus de dommages lors de l’attaque des crabes géants. L’Argentée Seresth couva ses précieux enfants à naître dans la tranquillité et le confort de son nid de sable blanc. Le murmure se répandit comme une traînée de poudre que la prochaine Empreinte majeure serait pour bientôt.



Màr Tàralöm a écrit:


Au Kaerl Ardent, suite à la défaite de l'Ombremage, c'est également une situation fort troublée qui secoue le Màr, malgré – ou à cause de – la naissance d'une nouvelle génération de dragonneaux … Au caractère déjà bien trempé. C'est également lors d'un banquet de réjouissances que les événements semblent basculer dans la folie et le chaos.

Le Seigneur Alauwyr étant toujours porté disparu, les ambitions personnelles des uns et des autres se révèlent ; une nouvelle fois, le trône vacant est au centre de toutes les convoitises. Le désir de pouvoir et la soif de sang se mettent à bouillonner dans les veines des Ardents. Les enfants du Màr s'entre-déchirent sur le sujet des deux jeunes dragonnelles nées au Ssyl'Shar. Leur origine indubitablement Céleste s'oppose à leur naissance en terre neutre, dépourvue de toute influence Kaerlique. Seront-elles un atout ou bien une menace pour le futur ?

En l'absence d'un Seigneur pour tempérer les esprits, c'est à nouveau au Gardien, Seregon, d'intervenir pour remettre dans le rang ses brebis égarées. Apportant une décision au moins temporaire au sujet, le Gardien fait usage d'une inhabituelle autorité : elles ne sauraient être reconnues autrement que comme Ardentes.

Les semaines s'écoulent, et alors que le Concile des Sangs prend en main la direction conjointe du Màr Tàralöm, l'une puis l'autre dragonnelle disparaissent, accompagnées de leurs liées. La première dans les marais de Qahra, l'autre dans la Lande Maudite d'Eru. Hasard ou coïncidence ? De cela, dans les hautes sphères du Màr, officiellement, on ne détient pas la réponse.

Un calme étrange se répand sur le Kaerl, comme si chacun retenait son souffle, en attendant que la tempête éclate. Nul coup d'état ne voit pourtant le jour, bien que les yeux des Sangs se tournent toujours avec convoitise vers le rang le plus puissant. Les événements passés leur auront servi de leçon, et ils se gardent bien d'évoquer ouvertement leurs complots.
Au retour inattendu d'Alauwyr Iskuvar au Màr Tàralöm, cela fait plusieurs lunes que les Sangs survivants tirent les ficelles au Kaerl, sans en être inquiétés. Et c'est d'un ensemble inédit et inquiétant qu'ils font face à leur Seigneur disparu. Comment saurait-il être digne de diriger le Kaerl, lui qui l'a abandonné en ces temps de crise ?
Nous sommes en Néharaku. Le Concile s'incline finalement de bien mauvaise grâce tandis qu'Alauwyr reprend le trône qui lui est du, mais dans le secret du volcan, des voix discordieuses se font de plus en plus sûrement entendre.



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:52 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu