Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP]Encore un ultime pas Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 651
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 600
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Lun 7 Sep 2015 - 06:13 Répondre en citantRevenir en haut


Loran de Sore


Début Solyaeku, nuit après l'empreinte mineure.


Son apprentie avait fortement progressé. Elle avait grandi, mûri et au-delà de toutes les espérances du Maître. A voir l'évolution de son élève, une certaine fierté avait commencé à poindre en lui, qui le pousserait à ne pas aller lire au plus profond d'elle au jour où elle lui fera face pour l'instant qu'elle guettait depuis longtemps. Un élan de fierté arrogante qui poussait un Maitre sûr de lui à être trop sûr de lui. Comme tout Maître pensant garder la même mise sur leur apprenti à cause de leurs fortes connaissances acquises par des années de travail, d'expérience et de patience. Oui Manea était un joyau brut encore , mais qui se taillait à chacune de ses leçons. Elle se façonnait à chaque leçon qu'il dispensait.

Elle était bien loin désormais que de se concentrer sur une simple blessure. L'épisode de la main blessée était loin désormais. Le Maître sentait qu'elle arrivait à canaliser son instinct comme il lui avait suggéré. Elle arrivait à jouer subtilement avec sa volonté et la maîtrise de ses impulsions primaires. A chacun de ses passages, à chaque leçon, donc elle grandissait. Elle se montrait de plus en plus forte, mais toujours son maître arrivait à trouver une faille, une fissure, la mettant en difficulté pour la contraindre à se battre et à se défendre sur tous les plans. La pensée allait plus vite que le physique... Il avait l'endurance pour lui, fruits de ses années de travail, mais Manea avait la volonté de vouloir progresser et de toujours s'améliorer. Car elle progressait très vite. Trop vite peut-être et le Maître dans sa fierté ne le voyait pas.

Manea avait ardemment travaillé et l'instant qu'elle guettait approchait enfin.

Un soir, son maître lui ordonna de venir le rejoindre, sans attendre. Le moindre retard sera impardonnable. Et quand elle le retrouverait, elle sera dans la pièce où ils avaient coutume de faire les leçons. Sauf qu'au lieu de braseros pour éclairer la pièce, une pauvre chandelle en bout de mèche peinait à repousser les ténèbres de la nuit.

°Petit feu, j'espère que tu sais pourquoi je t'ai appelé. Bien sûr que tu le sais. Je lis en toi que tu guettes cet instant depuis toujours, depuis que tu as vu quelque chose qui a fait briller tes yeux et fait bondir ton coeur. Dis moi jeune apprentie, te sens-tu arrivée à la finalité ? Ressens-tu ce besoin d'appartenir complètement à cet Art qui est mien et que j'ai partagé avec toi ? Te sens réellement prête au plus profond de ton être et de ton âme ? A quoi consens-tu réellement et qu'as-tu réellement appris de notre Art ? °

Son regard sérieux et froid luisait guère dans le jeu de la faible flammèche de la chandelle mourante.

°Penses-tu être digne petit feu ? Qu'attends réellement à cet instant précis de ma part ? °



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Lun 7 Sep 2015 - 06:13 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Manea de Cléonor
Aspirante Déchue
Aspirante Déchue

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 91
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 53
Race: Fëalocë
Alignement perso: Chaotique Mauvais

MessagePosté le: Ven 11 Sep 2015 - 00:05 Répondre en citantRevenir en haut

Le sommeil ne la trouvait pas… mais voulait-elle le trouver ? Un mélange douteux lui nouait les entrailles. La peur, la déception, la colère, la fatigue. Elle avait échoué une fois de plus… Trois fois maintenant son cœur s’était serré, elle avait espéré et elle s’était loupée dans les grandes largeurs. Et plus que ça encore, elle avait déçu son Maître à suffisamment de reprises pour qu’il la fasse finalement quitter l’endroit. Car elle le savait, c’était probablement un voyage sans retour. Elle ne savait pas ce qu’ils feraient d’eux, mais elle ne verrait probablement plus jamais les murs noirs du volcan.

Religieusement, elle avait préparé ses affaires. Oh, ce n’était guère plus que ce qu’elle avait en arrivant. Deux tenues en plus, quelques vivres, un manuel et c’était tout. En plus de ses affaires habituelles. Ça tenait tout juste dans son petit sac, mais elle ferait avec.
Elle s'était alors couchée dans le lit qu’elle n’avait que rarement occupé et avait fermé les yeux dans l’espoir du sommeil, ignorant les murmures qu’elle pouvait entendre autour d’elle sur son échec, les moqueries et autres persiflages à son sujet. Mais malgré sa volonté de s’endormir, elle n’y parvint que tardivement et cela ne dura pas. Quelqu’un dont elle ne distingua pas le visage la réveilla en la secouant, lui glissant un mot dans la main avant de disparaitre. Elle se demanda ce que ça pouvait être et après avoir pris une chandelle et des pierres de feu elle sortit discrètement des dortoirs, sur la pointe de ses pieds nus. Elle alla se mettre à l’abri des regards indiscrets avant de prendre le temps d’allumer la bougie à l’aide du petit briquet qu’elle avait pris, devant s’y reprendre à plusieurs fois pour réussir à allumer la source lumineuse. Une fois chose faite et après un bâillement à s’en décrocher la mâchoire, elle porta le papier près de la bougie pour le lire… Avant de pousser un juron, regardant dehors. La lumière de la lune atteindrait bientôt la flèche de l’Observatoire. Si elle était en retard, il ne lui pardonnerait pas. Mais pourquoi est-ce qu’il la convoquait maintenant ? Avait-il déjà eu vent de son échec ? Oui, probablement… Mais son départ par contre, comment pourrait-il l’être… Peu importait. Elle souffla sur la flamme déjà vacillante, fourrant le papier dans sa poche et se mettant à courir vers le lieu de rendez-vous, le cerveau carburant à mille à l’heure pour essayer de comprendre, de savoir.

Arrivée sur les lieux, juste devant la porte, elle se stoppa un instant, reprenant son souffle. Il savait qu’elle était déjà là, mais il lui fallait une minute pour être un minimum présentable. Car s’il l’avait convoqué par surprise, c’était probablement pour une bonne raison… Son estomac se serra à la fois d’excitation et d’appréhension. Serait-elle à la hauteur ? Elle calma son souffle doucement, inspirant et expirant lentement avant d’entrer dans la pièce, pile à l’heure, comme d’habitude. Elle n’érigea pas ses barrières comme elle le faisait au début. Maintenant elles étaient en place automatiquement, dévoilant un esprit chimérique pour tromper les moins aguerris. Et derrière, de quoi stopper ceux qui s’aventuraient plus loin. Elle plissa les yeux pour tenter de vaincre l’obscurité avant d’arrêter. Ça ne servait à rien, son esprit n’avait pas besoin de lumière pour percevoir la présence.

Elle fit quelques pas dans l’obscurité pour s’arrêter devant l’homme, fixant ses yeux vides, le saluant comme il était coutume de faire, ouvrant son esprit, ne brisant pas le silence.

° Prête, je le suis depuis la première seconde de notre première rencontre. J’étais prête à recevoir votre apprentissage, à m’en imprégner, à en faire le mien. Je ne ressens aucun besoin, car j’en fais déjà partie ° Elle laissa un léger moment passer. °J’ai appris° Répondit elle simplement avant de retourner se taire, réfléchissant, laissant l’obscurité l’entourer totalement.
Elle finit par faire deux nouveaux pas en avant et souffla sur la bougie, le noir les entourant totalement.

° Je suis digne d’être moi et j’attends que chacun le reconnaisse° Conclu-t-elle en reculant de deux pas de nouveau, retrouvant sa place.



Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 529
Présentation: URL
RPs: 1 113
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mer 24 Fév 2016 - 19:49 Répondre en citantRevenir en haut


Loran de Sore


Elle était entrée l'appréhension au ventre et à l'esprit et avait su rapidement se reprendre en main. En main de maître. Oh oui que son maître était fier. Il n'avait été guère surpris de sentir sa fébrilité comme sa crainte avant qu'elle ne pénètre dans la pièce et qu'elle lui fasse face dans le peu de lumière qu'offrait la petite chandelle à la flamme frêle. Elle était encore jeune et braver ses propres émotions pour les refouler au plus profond de soi était déjà une grande prouesse. Certains membres de l'Art mettait des années à arriver là où elle était dans sa grande capacité. Avec du temps, elle saura maîtriser ce qui définissait un être humain, aussi bien homme que femme, pour s'entendre à la perfection à l'Art et ne faire qu'un.

Elle pénétra enfin dans l'obscurité à peine repoussée par la petite bougie à la luminescence fragile. Il était vrai que ni Loran ni elle n'avait besoin de voir. L'esprit percevait tout, voyait tout, captant la moindre chose du visible comme du visible. L'apprentie s'arrêta face à son maître, gardant son regard rivé dans le sien. Une fois le protocole mental d'usage établie, il lui permit la communication. Pas un seul vrai mot ne sortait de sa bouche. Même pas un battement de cil à l'emploi du surnom qui était le sien quand il en usa encore pour ses questionnements. Elle maîtrisait jusqu'à la moindre parcelle de sa personnalité et ce qui l'avait marqué dans sa prime jeunesse.

Enfin elle répondit à ses interrogations. Il aurait pu sourciller devant la certitude de ces premiers propos, mais pour l'Art, il y avait une autre portée dans les mots en usage, une profondeur que seuls les adeptes pouvaient comprendre. Donc point d'arrogance, point de fierté trop portée sans connaissance. Le tout avait été fait en toute considération de la voie prise. Pour un profane qui viendrait à écouter les paroles, Manea apportait une seule présence : la sienne mêlée à l'Art. Depuis le début, elle ne faisait qu'un avec lui et dès la première seconde qu'elle avait croisé la voie de son Maître. Et quand la lumière fut soufflée, s'éteignant dans le souffle léger de la jeune femme qui se sentait prête comme jamais un individu comme elle ne le sera jamais, l'esprit ne quittait pas celui de l'aspirante. Point besoin de lumière pour la cerner, la voir et la percevoir. L'Art voyait tout, repoussait les ténèbres impalpables.

Dans sa dernière pensée, elle faisait comprendre son appartenance à l'Art, ne faisant qu'un comme elle en était détachée. Lié sans être lié à lui. Une place qui devait être reconnu comme non reconnu. Elle avait saisi la profondeur même de l'Art. Faire qu'un et ne pas faire un...

°L'Art est le tout. Nous sommes comme nous ne sommes pas. Il est nous sans être nous. Tu as suivi sa Voie en toute compréhension de ce qu'il est et sera. N'oublie pas ce que tu as appris et ne cherche pas ce qui constitue l'esprit des communs te dominer et donc te corrompre.... °

Il garda un long silence, avant de reprendre avec un ton plus détaché et moins cérémonieux.

°Tu te sens prête, mais l'es tu pour que tu puisses voir apposer ce qui fait la reconnaissance d'entre nous ? Es-tu prête à avoir ce qui nous distingue des autres, pour nous reconnaître parmi nous ? Ce qui fera de toi lié à notre appartenance jusqu'à ton dernier souffle, sans croire que tu pourras te détacher une fois le pas franchi. Acceptes-tu de respecter tout ce qu'il représenteras à jamais et de suivre ce qui se conforme entre nous et dans le respect le plus total de l'Art ? °

Là et seulement là, il pourrait lui apposer la marque, ce tatouage si étrange et si caractéristique à la fois de ce qu'ils étaient. Si elle acceptait, il n'aurait qu'à le faire apparaître et tourner sa marque contre la peau fine de son apprenti pour qu'il se transmette en une parfaite copie.... un double unique sans l'être....



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:43 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu