Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Un peu de détente... Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Lysmeria Minendir
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2015 - 17:49 Répondre en citantRevenir en haut

Solyaeku 918

......Lys avait passé une longue et harassante journée. Elle n'avait qu'une envie, se détendre. Elle avait entendu dire qu'il y avait quelque part dans le Kaerl des bains majestueux et reposants. Elle avait du mal à imaginer de quoi il en retournait mais cela l'avait alléché. Elle avait donc suivi ce qu'elle se souvenait des instructions qu'on lui avait données pour s'y rendre, elle revint plusieurs fois sur ces pas mais fini par trouver. Lys s'émerveilla quelques seconde devant l'édifice, c'était un bâtiment immense et imposant dont les murs étaient finement ouvragés.

......Elle entra alors, la salle était lumineuse et sous ses pieds dansaient les poissons, mais ce qui attira son regard était le bel Ondin derrière le comptoir qui lui faisait un sourire aimable. Elle s'approcha et il la salua, lui demanda ce qu'elle désirait. N'étant pas d'humeur charmeuse, elle alla droit au but – elle rangea tout de même l'info dans un coin de sa mémoire *Belle proie aux bains !*.

......C'est avec son peignoir, sa serviette et ses chaussons qu'elle se dirigea vers la porte de droite puisque l'autre semblait être destiné au famille.

– Excusez moi mademoiselle, mais c'est celle-ci pour vous, lui dit l'ondin en désignant la porte de gauche.

......Lys comprit alors son erreur, ce n'était pas pour les familles mais pour les femmes. Pourquoi avoir mis des petits avec la belle dragonne ? Pourquoi les femmes devait-elle s’empêtrer d'enfants alors que les hommes étaient libres ? Elle se sentait vexé. Elle soupira, ce n'était que deux peintures après tout, pas de quoi s'énerver pour si peu. Il fallait vraiment qu'elle se détende. Elle marmonna un mot d'excuse à l'ondin et se dirigea vers la porte qui était destinée au femmes.

......En passant la porte, elle s’arrêta quelques secondes le temps de laisser ses yeux s'habituer au changement de luminosité avant de repartir. Elle traversa le couloir et un doux murmure d'eau commençait à se faire entendre. Elle entra alors dans les vestiaires proprement dit. Elle choisi une cabine et s'y changea rapidement, impatiente de voir les bains.

......Lorsque qu'enfin elle poussa les portes à doubles battants et qu'elle pénétra dans la salle des bains, elle resta interdite plusieurs secondes, ne sachant pas où donner de la tête. L’enchevêtrement de la végétation et des arches était somptueux, autant que l'immense cascade qui trônait au centre de la salle. L'équilibre parfait qui régnait ici emplit instantanément Lysmeria de bien être.

......Il y avait toutes sorte de bassins et elle hésitait. Elle opta finalement pour une source d'eau chaude. Elle déposa ses affaires non loin et rentra dans le bain. Ses muscles se détendaient les uns après les autres et son esprit vagabondait pendant qu'elle admirait la construction qui l'entourait. Paisible, elle se sentait éthérée. Sa fatigue reculait à grand pas et elle décida de se distraire un peu.

......Elle essaya les autres bassins, passa sous les cascades de différente intensité pour comparer et elle fini par s'amuser à faire des glissades sur le sol... jusqu'au moment où ayant pris trop d'élan, elle glissa jusqu'à percuter une pauvre fëalocë qui avait eu la malchance de passer par ici à ce moment là. Dans un beau roulé-boulé, elles se retrouvèrent toutes deux étalées sur le sol. Lys riait à gorge ouverte étendu par terre avant de réussir à retrouver son calme et de se relever tant bien que mal.

– Excuse-moi, j'y suis peut-être aller un peu fort. Pas trop de mal ? demanda Lys.
Publicité





MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2015 - 17:49 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Andaranielle Ra'Imere
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 07:11 Répondre en citantRevenir en haut

La routine matinale qui s'était dorénavant installée dans la vie de la jeune aspirante commençait avec un tour vers les bains. Une manière alléchante de débuter une journée dont elle s'était rapidement entichée. Enfin, qui n'aimerait pas se tremper dans un délicieux bains chaud en se réveillant ?

Mais ce matin ci, la jeune femme s'était réveillée un peu trop tard et par conséquent, elle n’eut malheureusement pas le temps de passer aux bassins comme à son habitude. Elle avait plutôt enfilé les premiers vêtements lui passant sous la main pour ensuite partir en catastrophe jusqu'à la salle d'armes. Sa maîtresse l'avait bien informé qu'aujourd'hui, c'était jour d’entraînement. Donc pas de retard.

Les pratiques au combat se déroulèrent à peu près comme à l'accoutumé : mal. Si la fëalocë pouvait refaire sur papier tout et n'importe quoi avec une précision maladive, son talent pour l'art de la bataille lui semblait … inexistant. La majeur partie du temps, elle le passait soit à échapper l'épée, soit à se faire une multitude de petites entailles ici et là. Pas très glorieux. Mais tenace, la blonde se relevait sans cesse et reprenait son arme en main, même si elle savait d'avance qu'elle allait la faire tomber à nouveau. Peu lui importait. L'important était qu'elle n’abandonne pas. Jamais.

Ce fut donc courbaturée de partout qu'elle se rendit enfin aux Bains Céruléens. Andaranielle salua vaguement l'ondin de l’accueil, n'ayant pas la tête à la discussion pour le moment. Sachant déjà où aller, elle se changea aussi rapidement que ses muscles torturés le lui permettaient. Quelques grimaces rigolotes accompagnèrent ses gestes, avant qu'elle ne s'entoure d'une serviette pour d'abord se diriger vers le bar. Son ventre criait famine après cet entraînement et elle préféra manger avant de laisser couler dans l'eau.

Les vapeurs environnantes détendirent d'ores et déjà les membres ankylosés de la petite fëalocë. Elle en soupira doucement tout en grignotant tranquillement son petit casse-croûte. Il y avait assez peu de gens, la plupart s'étant déjà nettoyer ou préférant attendre le soir pour y aller. Cette situation plut et déplut à l'aspirante. Un peu de calme faisait toujours du bien, mais il y avait quelques autres aspirants avec qui elle appréciait discuter, mais qui n'étaient pas là puisqu'ils passaient le matin, comme elle. Cinq ou six personnes traînassaient paresseusement et une autre, une femme à la chevelure de flamme, elle paraissait avoir plus d'énergie que les autres. Haussant les épaules, Nielle oublia assez rapidement cette fille pour se lever et se diriger vers son bassin préféré.

Le bruissement des chutes était enchanteur et apaisant. La neutre adorait s'y perdre le temps d'une courte éternité pour simplement se reposer. Ne penser à rien qui la stressait ou qui la dérangeait. Comme l'empreinte, par exemple. Les bains avaient cette capacité magique de lui faire oublier ce détail un instant dans sa journée, ce qui à ses yeux, relevait du miracle. Une bénédiction sur laquelle elle se jetait sans attendre. Mais, si absorbée par le calme rassurant, son sens ne l'averti pas de l'autre fëalocë remarquée plus tôt qui fonçait vers elle. Alors bien évidemment, elles se bousculèrent pour se ramasser au sol comme des crêpes toutes les deux. Si l'une riait à gorge déployée, l'autre grimaçait de douleur.

Non non, ça va...

L'engloutie se releva tant bien que mal et s'étira avant de fusiller l'aspirante du regard.

Mais qu'as-tu dans la tête ? On ne glisse pas comme ça aux bains !

Elle ne criait pas, mais son ton reflétait parfaitement son agacement du moment. Anda prit le temps de détailler la jeune femme. À voir son enthousiasme, ce devait être une nouvelle débarquée. Plus calme, son timbre de voix se radoucit.

Tu dois sûrement être nouvelle ici, dit-elle gentillement, avant de déposer ses affaires dans un coin.

Elle se coula dans le bassin qui avait son précédent objectif et plia sa serviette pour la déposer plus loin. Elle plongea avec délice dans l'eau chaude, laissant une vague d'or dans son sillage. En refaisant surface, elle s'installa confortablement pour ensuite sourire à la fëalocë.

J'ai raison, n'est-ce pas ?
Lysmeria Minendir
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 18 Aoû 2015 - 00:31 Répondre en citantRevenir en haut

......Lys regarda la jeune fëalocë se relever, elle n'était pas blessée. Un petit soupire de soulagement s'échappa de sa bouche.

– Ce qui me prend ? Tu n'as jamais essayé pour me demander ça ! C'est très amusant voilà tout !

......Lys la suivit du regard alors qu'elle s'éloignait. Ses longs cheveux dorée reflétaient la lumière de la salle, plutôt petite et fragile, elle devait avoir à peine quelques années de moins que la rouquine qui l'observait. Lysmeria pensait oublier cette incident et retourner s'amuser plus calmement dans son coin quand la jeune fëalocë reprit la parole.

– Oui, en effet je suis nouvelle au Kaerl, répondit Lys en la rejoignant dans le bain, et j'avoue ne pas en connaître grand chose ni grand monde pour l'instant. Je m'appelle Lysmeria et toi ? demanda-t-elle en tendant sa main vers la fëalocë en guise de salutation.

......Comme elle venait de le dire, Lys ne connaissait pas grand monde et il était temps de commencer à nouer des relations. Elle fit quelques brasses tout en parlant.

– Je viens d'Ys, de Karasdorg précisément, tu connais ? Et toi tu viens d'où ?

......Elle nageait à coté de la fëalocë, attendant ses réponses tout en scrutant son visage, avide de la connaître un peu plus.

– Et ça fait combien de temps que tu es arrivée ici ? Tu as une maîtresse ou un maître ? Et comment ça se passe entre vous ? Qu'est-ce qui t'a motivé à laisser ta vie derrière toi pour venir sur Tol Orëa ?

......Elle l’assommait des premières questions qui lui venaient, ne s'occupant pas – n'y songeant même pas – d'en écarter les indiscrètes, lui laissant à peine le temps de répondre avant d'en reposer une.
Andaranielle Ra'Imere
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Aoû 2015 - 04:33 Répondre en citantRevenir en haut

Andaranielle grommela alors qu'elle nageait tranquillement dans l'eau chaude. Cette femme avait l'attitude d'une gamine ! Glisser … il n'y avait rien d'amusant là dedans.

La fëalocë arrêta sa nage pour observer sa vis à vis qui avait pris parole. Elle ne put s'empêcher de la détailler : elle possédait une confiance en soi qui imprégnait tout son être, autant dans sa manière de se tenir que de parler. Pendant un instant, elle jalousa cette capacité de la rousse. Ce qu'elle donnerait pour avoir l'air stupide sans s'en soucier … Elle revint à la réalité quand une main bloqua son champ de vision. Avec une certaine méfiance – qui était toute naturelle chez elle – elle la saisie et la serra.

Andaranielle.

L'aspirante se tassa légèrement quand Lysmeria glissa à son tour dans l'eau. Elle la regarda faire quelques brasses, tandis que cette dernière commençait à l'assener de questions. Étrangement, cela ne l'énerva pas, bien au contraire. La fougueuse fëalocë lui rappellera elle même lors de son arrivée. Elle aussi avait posé d’innombrables questions, allant jusqu'à en énerver certains parfois. Ce souvenir lui colla un petit sourire au visage.

Non, malheureusement, je ne connais pas. Pour ma part, je viens d'Undòmë, je vivais au pied d'une des montagnes du Vaendark.

Reprenant sa nage, elle remarqua bien évidement que la nouvelle aspirante scrutait son visage – merci à son sens. Faisant comme si elle ne voyait rien, elle fixa obstinément un point connu d'elle seule sur un horizon invisible. Nielle n'appréciait pas spécialement être détaillée ainsi, mais comme elle même le faisait, elle se tut et attendit la nouvelle vague de questions. Elle rit doucement en voyant le flot de questionnements.

Un mois et des poussières, elle avait réfléchit un instant avant de répondre. Juste un mois … Il lui semblait que cela faisait bien plus longtemps qu'elle était ici, mais... j'avoue que j'ai l'impression d'avoir toujours vécu dans cet endroit … Et pour toi ? Tu te plais ici ? son sourire s'élargit quand vint le moment de parler de sa maîtresse, ma Maîtresse est Alkhytis Doréhor, Liée de la Verte Belareth. J'adore ma maîtresse ! Elle est si patiente avec moi … Entre nous, ça se passe très bien, elle se tourna pour regarder Lys, pourquoi cette question ? Ça ne vas pas avec le tien ?demanda-t-elle taquine.

Quand la jeune femme posa sa dernière question, le visage d'Andaranielle s'assombrit d'un coup.

Tout. Il n'y a pas eu hésitation. Je déteste ma famille, sa voix trembla de rage, les laisser derrière moi fut la chose la plus merveilleuse que j'ai faite de ma vie. L'unique personne en ce monde qui compte à mes yeux est mon frère, mais cela fait un an qu'il est partit …. il me manque.

Ses mouvements cessèrent et la dame se figea. Kaân... son grand frère de cœur lui manquait terriblement. Elle lui écrivait, mais elle avait besoin de lui, en personne. L'aspirante respira lourdement et sourit gentillement à Lysmeria.

Désoler … tout le monde ne déteste pas sa famille. Qu'est-ce qui t'as poussé à venir toi?

Elle patienta pour sa réponse, puis décida de poser elle même une question.

Comment était... ta vie ? Et.. que penses tu de tout ça, de l'empreinte ?
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:37 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu