Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Rp] Cette soirée là... Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Aoû 2015 - 15:27 Répondre en citantRevenir en haut

Solyaeku 918


*****


- Merci ! Revenez nous chercher demain matin. Au même endroit, d’accord ?

Le chevalier qui venait de déposer la jeune ondine et sa très jeune dragonne fit un « oui » avec un visage maussade. C’était vraiment pathétique que le lié d’un bronze fasse le transporteur pour les gens du kaerl, et l’homme en semblait douloureusement conscient. Serice renifla une dernière fois le grand dragon avant que celui-ci ne s’envole. Stalia s’étira de tout son long et se mit en marche :

- Serice, ma chère petite, nous allons passer au village pour acheter une gourde, puis nous mettrons les voiles pour une petite nuit de chasse.

- Tu crois vraiment qu’on va trouver du gibier intéressant aussi près d’un village de cette taille ?

- C’est le défi !


Stalia marchait d’un pas lent mais décidé, laissant à sa petite dragonne le loisir de se régaler de ces nouvelles visions. De nombreux passants observaient la bleue d’un air amusés, mais d’autres détournaient les yeux, comme s’ils avaient peur. Mais bien vite, Serice se lassa de marcher et sauta sur l’épaule de Stalia, elle était encore assez petite pour faire cela, et en profita pour regarder le paysage.
Les deux liées arrivèrent sur une grande place où des gens s’affairaient à mettre en place tables, estrades, couverts et autres éléments appartenant au champ lexical du banquet. La dragonne s’agita sur l’épaule de son ondine, comme hypnotisée par ce spectacle :

- Que font-ils ? C’est quoi tout ça ?

- Je dirais qu’ils préparent un banquet. Il doit y avoir un événement particulier ce soir…


Comme pour confirmer ses dires, un homme d’une haute stature vint à sa rencontre et lui dit avec un franc sourire :

- Bienvenue à vous jeune chevalière ! Le hasard est un allié de poids, ne trouvez vous pas ?

- En effet, mais en quel honneur cette fête est donnée ?

- Nous célébrons un mariage entre deux familles depuis longtemps rivales, c’est un grand jour pour notre village. Une unité retrouvée, nous somme si heureux que la fête est ouverte au public et aux membres des ordres draconniques ! Restez si vous le voulez, vous êtes la bienvenue vous et votre dragonne.


Puis, dans un rire, l’homme reparti s’occuper d’autres personnes. Serice sauta à terre et se mit devant sa liée, elle semblait surexcité :

- Je veux voir ce que ça va donner, on peut rester ?! JE voudrais tellement voir à quoi ressemble une fête ! Il y aura à manger, il faut que je mange pour être grande ! Allez, dis oui ! On chassera un autre jour !

L’enthousiasme de sa dragonne faisait plaisir à Stalia, si bien qu’elle céda presque tout de suite et dit :

- Nous resterons, Je compte juste sur toi pour ne pas faire de bêtises, nous ne sommes pas au kaerl. Nous devons donner une bonne image de notre ordre.

Ces avertissements ne firent rien pour doucher l’impatience de la petite dragonne, qui ne tarda pas à monter au sommet d’un bâtiment pour suivre les manœuvres. Pour sa part, Stalia se tint à l’écart de la cohue et attendit que quelqu’un décrète l’heure des festivités. Elle n’eut pas à attendre bien longtemps, car une heure plus tard, tout était prêt et un cortège de personnes vint remplir peu à peu la place. L’homme qui avait accueilli Stalia monta sur une estrade, où se tenaient quelques musiciens et déclarer d’une voix forte :

- Que maintenant règne la fête, célébrons l’union de cette jeune fille et de ce jeune homme, pour que la paix dure entre nos familles dès ce jour !

A ces mots, les musiciens entonnèrent un air enjoué et la foule se mit bientôt à danser au rythme de la cithare et du Luth. Serice restait perchée sur un bâtiment, observant avec avidité la scène. Pour sa part, Stalia se dirigea vers un présentoir à boisson et prit un verre de ce qui semblait être du cidre. Mais alors qu’elle se retournait, elle entra en collision avec une jeune fille aux cheveux de feu et au sourire charmeur. Dans une pâle tentative de paraître polie, Stalia dit :

- Les mariés ont l’air heureux, vous ne trouvez pas ?
Publicité





MessagePosté le: Mer 5 Aoû 2015 - 15:27 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lysmeria Minendir
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 38
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 26
Race: Fëalocë
Maître: Klaus Sullivan (PNJ)
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Sam 8 Aoû 2015 - 00:12 Répondre en citantRevenir en haut

......Lysmeria était aller à Lomëanor avec l'espoir de trouver ce qui lui manquait : des vêtements de nuit. Elle n'avait pas pensé à en prendre chez elle et ceux qu'on lui avait prêtés au Kaerl étaient rêches et lui irritaient la peau. Elle avait tanné Klaus avec cette histoire jusqu'à ce qu'il la laisse aller en chercher – sûrement plus pour avoir la paix quelques heures que par inquiétude pour les rougeurs qui se développaient sur les cuisses de Lys.

......Elle était sur la place centrale, comme le lui avait indiqué son maître, c'était là que se trouvait le quartier commerçant. Elle bouillonnait d'activités, par un magnifique coup du sort, il se trouvait que la ville était en fête ce jour-là. Un mariage important avait lieu et donnait naissance à de grandes réjouissances. Lysmeria avait le cœur en joie, elle ne pensait pas pouvoir faire la fête si vite. Ce n'était cependant pas encore l'heure et elle se concentra sur ses recherches.

......Elle avait fait plusieurs boutiques mais elle n'était pas emballé par ce qu'elle y trouvait, la seule option pour avoir exactement ce qu'elle désirait semblait être de commander sur mesure mais elle devrait revenir plus tard – et donc passer encore quelques nuits avec les vêtements fourni par le mär...

......Lys appréciait Lomëanor, les maisons étaient hétérogènes et l'ambiance y était joyeuse.
En sortant d'une énième boutique où elle avait traîné plus longtemps que dans les autres, elle vit que la place commençait à se remplir, et la musique ne tarda pas à commencer. Tout ça pour un mariage ? Elle repensa en souriant niaisement qu'elle y avait échapper de peu. En fait, peu importait la raison de la fête, tant qu'il y avait des hommes et de la boisson, ça lui allait.
......Lysmeria abandonna vite ses recherches de pyjama pour se mêler à la foule. La priorité était de chercher quelque chose à boire et seulement ensuite, elle chasserait. Elle trouva rapidement un stand de boisson où elle commanda une chope de bière. Elle en bu quelques gorgée puis balaya la foule du regard, celui-ci était pas mal, belle stature, cheveux bruns, bouclés et en bataille... Elle le jaugeait, était-il digne d'être sa proie ? *Tiens, il vient par ici, je verrais bien !* Elle fit son plus beau sourire et se prépara à le héler.

......Soudain, la personne à coté d'elle – une fille – la bouscula légèrement. Elle n'y aurait pas fait attention – les collisions étaient fréquentes quand il y avait autant de monde – si elle ne lui avait pas adressé la parole. Les mariés ? Elle devait avouer qu'elle n'y avait pas prêté beaucoup d'attention et qu'elle s'en fichait pas mal d'ailleurs. Elle répondit cependant, cela ne faisait pas longtemps qu'elle était arrivée sur Tol Orëa et n'avait pas encore eu beaucoup de contact avec l’extérieur du Kaerl. Ce n'était pas le moment de faire l'ingrate.

– Autant qu'on peut l'être quand on se marie je suppose...

......Elle détourna le regard à la recherche de sa proie... qui avait finalement disparut dans la foule. Elle soupira, bu quelques gorgées dans sa chope et reporta son attention sur la fille à coté d'elle. Elle faisait environ une tête de plus que Lys et ses cheveux bleu tiraient sur le violet. Elle était plutôt bien faite avec des formes où il en fallait. Elle préféra la considéré en associé plutôt qu'en rivale, avec une fille comme ça, elle avait deux fois plus de chances de rameuter des hommes vers elle. Mais pour ça, il fallait qu'elle reste avec Lys.

– Vous les connaissez ? demanda-t-elle d'un ton amical en faisant un mouvement de tête en direction du couple de jeunes mariés.

......Lysmeria se moquait bien de la réponse mais n'avait rien trouvé de mieux pour essayer de lancer la conversation.



Visiter le site web du posteur
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2015 - 16:54 Répondre en citantRevenir en haut

C’était une belle petite femme, de quelques années sa cadette, qui semblait… chasser. Dans sa tête, Stalia regretta d’avoir adressé la parole à ce qu’il semblait être une coureuse d’homme. Lors de sa courte carrière de tueuse à gage, elle avait fréquentée des courtisanes et trouvait leur conversation monotone et ennuyeuse. La façon dont la jeune Fea lui répondit lui apporta plusieurs indications sur la jeune fille : elle non plus ne connaissait pas les mariés. Mais la plus grosse information vint de la voix elle-même de la belle inconnue ; son accent.

Il ne pouvait pas y avoir d’erreur possible, cette petite Fea venait, tout comme Stalia, de l’Archipel d’Ys. Bien, au moins, elles auraient quelques éléments en communs, peut-être pourrait-il même y avoir un semblant de conversation entre les deux femmes :

- Non, je ne connais pas les mariés, cependant, ce que je connais c’est cet accent si particulier qu’on ne peut retrouver qu’à un endroit du monde. Je suis de Brisenhau et vous ?

Un homme déjà passablement ivre percuta l’ondine en tenant maladroitement une choppe, la recouvrant d’un mélange de cidre et de bière. En guise de remerciement, Stalia lui assena un violent coup au foie et l’envoya valdinguer dans la foule. Il y eu de nombreux rires en voyant la mine dégoutée que pouvait tirer la grande ondine et la douleur mêlée d’étonnement qui sortait des yeux de l’ivrogne.
Plus loin, toujours perchée au sommet d’une maison, la petite Serice observait la place avec ravissement, danses, boissons et nourritures constituaient pour elle un spectacle nouveau. Le rythme de la musique entrainait, en elle l’envie de battre la mesure avec la queue. Cette bonne humeur et cette joie venant de la petite dragonne déteignait sur Stalia, qui avec un certains sourire dit :

- Je ne suis pas depuis longtemps sur Tol Orea et c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui vient du même coin de monde que moi, vous n’imaginez pas comment cela me fait plaisir. Je m’appelle Stalia.

L’ancienne tueuse se garda bien de dire qu’elle était chevalière ardente et que sa dragonne se trouvait à quelques mètres de là, s’amusant à regarder les gens faire la fête. Instinctivement, l’ondine se doutait que cette charmante Fea devait elle aussi avoir un rapport avec les kaerls mais pour une fois, elle ne voulait pas que cela entre en ligne de compte lors d’une discussion avec quelqu’un :

- Je ne suis jamais venue dans un mariage, c’est la première fois. Mais je devine que vous, ce n’est pas une nouveauté, je vous ai vue vous déplacer et regarder autour de vous, on dirait que vous chassez. Je dirais que le gibier ici serait des mâles bien faits. Je me trompe ?

Depuis son toit, Serice émit un puissant rire mental en entendant les paroles de sa liée. Toutes les deux savaient que Stalia n’était pas à l’aise en société et que les règles subtiles de la séduction lui échappaient encore, en dépit de son « aventure » avec Galaad un peu avant son empreinte:

- J’aimerais vraiment te voir essayer de séduire un homme alors que tu es plus grande qu’une bonne majorité d’entre-eux et que tu as un œil mort, plein de sang ayant la fâcheuse tendance à saigner pour rien. Essaye donc, s’il-te-plait. Ce doit être rigolo, et si tu réussis et bah je ne sauterais plus au visage des serviteurs.

L’ondine ne put réprimer un sourire de coin, et dit à la jeune Féa :

- Que diriez-vous d’un petit coup de main pour trouver une belle proie ?

C’était une sacrée ironie, elle proposait son aide, mais ce serait surement à elle d’en recevoir tant elle commettrait d’impairs et d’erreurs. Dans un demi soupire, Stalia vida la fin de son cidre et reposa le verre sur la table.
Lysmeria Minendir
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 38
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 26
Race: Fëalocë
Maître: Klaus Sullivan (PNJ)
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 17 Aoû 2015 - 22:59 Répondre en citantRevenir en haut

......Lysmeria était encore tellement habituée à parler avec des gens d'Ys qu'elle ne prêtait plus attention à leur accent. Elle se rendit compte de la chance qu'elle avait de parler à quelqu'un de sa région seulement quand l'Ondine lui fit remarquer.

– Je suis de Karasdorg, Brisenhau ?! Je n'ai jamais eu l'occasion d'y aller.

......Ces paroles se perdirent dans le néant, l'ondine s'était faite bousculer par un homme relativement ivre qui avait en plus eu la maladresse de l'asperger de boisson. Oubliant ce qu'elle racontait, elle observa la scène, surprise et admirative de la rouste qu'elle flanqua à l'homme. Ce n'était peut-être pas mérité mais très compréhensif. Elle même aurait mal vécu d'être trempé et de sentir la bière pour le reste de la soirée. Lysmeria déconcentrée par cette petite rixe – et encore, règlement de compte aurait été plus juste car l'homme n'avait pas vraiment eut le temps de se défendre – avait oublié ce qu'elle racontait et l'ondine reprit finalement la conversation tout naturellement, comme s'il ne s'était rien passé.

– Le plaisir est partagé Stalia. Je suis Lysmeria, dit-elle en lui faisant un signe de salutation de la main. En effet, ce n'est pas le premier mariage auquel j'assiste, j'y suis même plutôt habituée en fait.

......Lysmeria sourit d'amusement quand Stalia lui fit remarquer qu'elle semblait chasser, elle était plutôt perspicace – ou la jeune fëalocë pas très discrète.

– Vous ne vous trompez pas, la dernière fête à laquelle j'ai assisté a été interrompu et je suis restée sur ma faim. Je compte bien me rassasier se soir, ajouta-elle en faisant un clin d’œil à l'ondine.

- Que diriez-vous d’un petit coup de main pour trouver une belle proie ?

......Lysmeria fit semblant de réfléchir à la question mais sa réponse était déjà toute faite, c'était là qu'elle voulait en venir. De plus, l'ondine semblait bien comprendre où Lys voulait en venir, il s'agissait d'une chasse dont le but était de ramener une belle proie, pas n'importe quoi.

– Un petit coup de main ? Ce ne sera pas nécessaire, dit-elle en la regardant à travers ses cils, un sourire espiègle sur les lèvres, mais chasser à deux est surement amusant ! Reprenons un verre et allons-y !

......Elle finit sa chope à son tour et en commanda deux autres. Quand le serveur les lui amena, elle lui fit les yeux doux et après quelques secondes, elle put partir avec ses deux chopes pour le prix d'une.

« Bien, c'est parti alors !  Quels genres d'homme te plaît à toi ? » dit-elle avec un sourire en tendant une pinte à Stalia.

......Tout naturellement, elle se mit à la tutoyer. Lys jeta un regard scrutateur aux hommes qui l'entouraient puis déçue, reposa son regard sur l'ondine.

– Eh bien ! Je crois que nous allons devoir chercher un peu pour trouver un morceau de choix, et le meilleur moyen pour ça est d'aller danser ! Les plus beaux sont la-bas en général... puis après quelque secondes de réflexion elle ajouta : Ou peut-être connais-tu une astuce plus intéressante ?

......Après tout, l'Ondine lui avait proposé son aide, c'était qu'elle devait s'y connaître un peu, Lys avait peut-être deux-trois combines à apprendre d'elle.

– Je te suis !

Sorry pour le temps de réponse ! Je suis rarement chez moi en ce moment, d'ailleurs j'pense pas être dispo avant lundi prochain ^^'
Et aussi j'me demandais, dans sa description, j'vois que Stalia a une cicatrice au dessus de l'oeil gauche, mais du coup, d'après ce que tu dis, elle a aussi un soucis à l'oeil ? ça se voit beaucoup ou c'est vraiment bien caché par sa mèche ? ^^ (j'ai oublié de te demander la dernière fois que je t'ai croisé sur la cb x) )



Visiter le site web du posteur
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Aoû 2015 - 14:08 Répondre en citantRevenir en haut

Si Stalia avait eu la moindre notion des conventions sociales normales, elle aurait été choquée par les déclarations de sa nouvelle camarade de chasse. La petite Fea se montrait déterminer à faire preuve d’un usage récréatif de la copulation. Pour l’ondine, ce n’avait toujours été qu’un moyen comme un autre d’obtenir quelques choses de la part d’un homme ‘ une opportunité de le tuer le plus souvent) . Mais depuis son arrivée sur Tol Orea, chaque sortie et chaque rencontre étaient le théâtre d’une nouvelle expérience pour la toute jeune chevalière. Au final, ce mariage ne serait qu’une nouvelle pierre à son édifice. Une occasion supplémentaire de s’enrichir…
Cependant, les choses ne pouvaient pas commencer plus mal. Rien que la première question de l’inconnue lui posait problème : quel genre d’hommes pouvait lui plaire ? Peut-être que la pinte de bière que lui tendait la rouge pouvait contenir la solution ? Serice, encore une fois sur son perchoir, se moquait de la confusion mentale qui pouvait saisir sa liée à cet instant. Pour se consoler Stalia vida d’un trait sa choppe, d’une façon peu féminine d’ailleurs.

- Je veux bien chasser l’homme avec toi, mais tu ne m’as toujours pas dit ton nom…

Mais la jeune femme l’avait déjà trainée plus loin, lui disant que les plus beaux hommes se trouvaient sur la piste de danse. L’ondine ne pouvait que lui faire confiance dans ce domaine, maladroitement, elle tenta de répondre à ce que lui disait la Fëaloce :

- Je, heu, j’aime bien les hommes grands. Plus grand que moi, n’ayant pas froids aux yeux.

- Aux Yeux ! Quelle ironie !

- … qui ne s’enfuiraient pas en courant en voyant ma petite séquelle.

A ces mots, Stalia écarta une mèche de cheveux savamment placée pour cacher une grande partie de son visage. Sous cette cascade saphir, se trouvait un œil de rubis où le blanc avait disparu et deux énormes cicatrices qui passaient dessus.

- J’ai eu un… accident, il y a peu, j’ai eu la chance de survivre, mais au prix de cet œil, le plus souvent je le cache pour que les gens ne me dévisage pas. Je fréquente surtout des soldats, des gens qui savent comment réagir.

Ce n’était pas du tout une vérité, jamais elle n’avait abordé une seule personne pour satisfaire un quelconque appétit. Stalia recacha son œil et examina les danseurs d’un œil critique :

- Mais sinon, que penses-tu de ce jeune Fealoce ? Celui qui danse avec la petite elfe en robe rouge. Il serait pas mal pour toi, je vois qu’il n’a pas d’alliance et vu comment il se tient, je ne pense pas qu’il soit émotionnellement lié à sa cavalière.

Une idée vint saisir l’esprit de Stalia, une idée idiote :

- Tu peux aller lui parler et voir s’il ferait un bon en-cas, ou alors tu peux les obliger à venir à toi. Chasser n’est pas qu’une question de traque, mais aussi de patience, pour voir le meilleur du gibier, le plus malin, approcher et alors le saisir. Quoi de mieux pour cela que de blesser leur honneur ? Tu disais que tu me suivrais ? C'est le moment !

Stalia avait déjà utilisé cette technique dans le passé, et avec brio. L’ondine saisit sa cavalière par le bras et la traina sur la piste de danse. L’orchestre commençait justement un nouveau morceau, calme, idéal pour laisser aux hommes l’occasion de les admirer. Lentement, les deux jeunes femmes se mirent à tournoyer, l’œil vif de la tueuse cherchant du regard la jalousie des hommes :

- On dirait que ça marche, le Fea que j’avais désigné te regarde et je vois un bel humain qui ne me quitte pas des yeux. Il y en a d’autre, tu devrais les voir par toi-même. Les plus vaniteux vont venir en premier, à toi de voir si on les gardes ou si on attend un peu plus.

L’étape de repérage était facile, mais la situation se compliquerait sérieusement quand il faudrait parler à ces hommes. A ce moment-là, elle ne pourrait pas faire semblant d’être à l’aise. Parviendrait-elle à se contrôler si l’un d’entre eux se faisait pressant et trop proche physiquement ? Comment réagirait Serice ? Le rire mentale de la petite bleue l’accompagnait et sans lui, Stalia aurait déjà tournée les talons pour retourner dans sa zone de confort : loin de tous.
Lysmeria Minendir
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 38
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 26
Race: Fëalocë
Maître: Klaus Sullivan (PNJ)
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2015 - 15:48 Répondre en citantRevenir en haut

......Lysmeria regarda Stalia un peu perplexe, était-elle mal entendante ou... peu importait, elle se représenta en tendant clairement la main en guise de salut pour que l'info ne se perde pas une seconde fois.

– Mon nom est Lysmeria, tu peux m'appeler Lys si tu veux.

......Un homme plus grand qu'elle et n'ayant pas froid au yeux ? Elle n'était pas très exigeante et devrait rapidement trouvé son compte se disait Lys jusqu'à ce que Stalia soulève sa mèche et lui montre son œil. Plus surprise qu’écœurer, elle la dévisagea de longues secondes avant de se rendre compte que cela pouvait être gênant. Ce n'était pas joli-joli mais chacun avait sa part de défauts à dissimuler, elle-même avait sur le flan une énorme cicatrice boursouflée qui retirait le plus souvent un hoquet de surprise aux hommes qui passaient leurs mains dessus... Dans la chasse qu'elle menait, tant que ce genre de petit défauts restaient cachés assez longtemps, ça suffisait.

– Ne t'en fait pas pour ça, ça n'a pas beaucoup d'importance, laisse ta mèche en place et si tout se passe bien, personne ne s'en rendra compte.

...... Allez danser pour attirer la gente masculine ? Pourquoi pas, Lys n'avait jamais essayé cette technique, aller les voir suffisait en général mais puisque ce soir elle voulait découvrir et s'amuser, elle se laissa entraîner par Stalia.
......Comme elle l'avait prédis, les plus beaux hommes étaient déjà en train de danser, elle jugea Stalia du regard se demandant si ça allait marcher. Quand une nouvelle musique commença, elles se dirigèrent toutes les deux sur la piste.

......C'était la première fois qu'elle dansait avec une autre femme que ça mère et si cela la bloqua un peu aux premiers pas, elle se rendit vite compte qu'il n'y avait pas beaucoup de différence. Elle avait l'impression de redécouvrir la danse, comme si cela faisait une éternité qu'elle n'en avait pas fait.

......Deux chevelures saphir, l'une bleue, l'autre orange, tournoyaient au milieu de la piste de danse et attiraient visiblement l'attention.

......La technique de Stalia paraissait fonctionner à merveille. Plusieurs mâles c'étaient déjà retournés sur elles et cela semblait loin d'être fini.

– Oui, je les vois. Je préfère éviter les fëalocës, j'en ai déjà une indigestion. Par contre le torhil là-bas, me plaît beaucoup. Ça me changerai un peu, ajouta-t-elle en souriant. Je propose qu'on attende de voir ceux qui viendront nous parler et de simplement garder ceux qui nous plaisent.

La musique s’arrêta et c’était un peu essoufflée que Lys invita Stalia à la suivre pour aller chercher à boire et s'asseoir pour attendre les proies prétendante.
Leur chopes posées sur la table, toutes deux confortablement assise cote à cote sur un banc, regardaient les premiers hommes approcher plus ou moins discrètement.

– Un truc que j'aime bien faire pour voir s'ils sont joueurs ou pas, c'est de jouer mon prénom au dés une fois qu'ils ont annoncé le leur. Ça permet de bien cerner un homme en général, s'il refuse, je ne perd pas mon temps avec lui. Ce n'est pas quelqu'un de sérieux que je recherche si tu vois ce que je veux dire, murmura-t-elle à l'oreille de Stalia alors que le fëalocë qu'elle avait désigné quelques minutes plutôt arrivait comme un fanfaron vers elles.

Il s'assit sans y avoir été autorisé, – sans même demander la permission en faite.

– Excusez moi mais ces places sont réservées, si vous voulez bien nous laisser, lui dit Lysmeria froidement avant qu'il n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche.

......Il dut se sentir vexé et ni une ni deux, il s'en alla. Dommage s'il plaisait à Stalia mais Lys n'avait aucune envie d'avoir à supporter un autre fëalocë qu'elle-même ce soir.

......Rapidement, elle vit le « bel humain », comme l'avait qualifié Stalia plutôt, s'avancer vers elles. Elle jeta un regard en coin à l'ondine en lui chuchotant :

– Je crois qu'il y en a une qui a de la chance, j'ai hâte de voir comment tu t'y prends toi.

......L'humain était suivit de près par un ondin qui l’arrêta un lui attrapant l’épaule. Ils discutèrent en lançant quelques œillades discrètes vers les deux femmes assises qu'elles ne loupèrent pas.

– Ce serait bien qu'ils viennent ensemble, dit Lys en souriant.

......Elle but quelques gorgées dans sa chope et quand elle la reposa, l'homme et l'ondin était face à elles.
Le premier prit la parole.

– Bonsoir jolies demoiselles, pouvons-nous nous joindre à vous ?


......Lys jeta un regard à Stalia, lui laissant le plaisir de leur répondre.



Visiter le site web du posteur
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Sep 2015 - 23:05 Répondre en citantRevenir en haut

La petite dragonne bleue observait depuis son perchoir la scène qui se jouait dans la place. Sa chevalière, si dure et si froide, qui acceptait de faire des actions qu’elle réprouvait, juste pour lui faire plaisir. Le malaise que pouvait ressentir Stalia lui parvenait, mais son propre amusement prenait le dessus. LE fait de danser avec une autre fille avait attiré de nombreux regards jaloux de la part des mâles présents et certains semblaient même en colère.

La femelle rousse semblait à l’aise dans ce genre de célébration et Serice se félicita que Stalia soit tombée sur elle et pas sur une autre novice dans les rapports physiques des bipèdes. Certes, l’ondine avait fait bonne impression et semblait sûre d’elle, mais cette illusion ne durerait pas. Deux nouveaux mâles, qui semblaient enhardis par le renvoi sans procès d’un autre prétendant, s’approchèrent d’eux. Même d’ici, la petite dragonne voyait et sentait que sa chasseuse de liée n’était plus du tout dans son élément.

***

Quelle étrange compagne, elle parlait d’une façon tellement décomplexer des rapports intimes que Stalia se serait sentie gênée pour elle. Une telle insouciance ?

Quand Lysmeria lui laissa le plaisir de répondre, le cœur de Stalia fit un bon dans sa poitrine, que devait-elle dire et faire ? Comment réagirait une croqueuse d’homme dans cette situation ? L’humain prit la parole en demandant d’une façon forte courtoise s’ils pouvaient s’asseoir avec eux. Dans le doute, Stalia décida d’opter pour la tactique de la femme difficile. C’est donc avec une voix légèrement tremblante et une légère gêne sur le visage qu’elle dit :

- Vous le pouvez, mériteriez-vous notre compagnie cependant, je ne sais pas ?

Les deux hommes échangèrent un sourire entendu et s’assirent sur le banc. L’ondin se collant presque contre Lysmeria et l’humain prenant le soin d’effectuer la maladresse de toucher les cheveux de la chasseuse. Le sang et l’instinct de Stalia lui hurlaient de prendre sa choppe et de la ranger dans le visage de l’homme. Mais en dépit de cela, elle essaya de faire bonne figure et se présenta :

- Je suis Stalia et je vous présente mon amie, Lysmedia.

Un peu tard, l’ondine se rendit compte que sa langue avait fourchée et qu’elle s’était trompée sur le nom de sa compagne de séduction. Mais elle laissa le soin à l’intéressée de réparer la faute. L’attention de l’ondine était détournée vers les yeux de l’humain. Ils étaient d’un bleu-gris ravisant et Stalia chercha un compliment à dire :

- Vous avez, heu, de très beaux yeux. Vraiment, ils ressemblent à de petits œufs de faucon, la même couleur si délicate.

L’homme eu un rire et répondit d’une voix douce et délicate :

- Je suis un faucon, un chasseur qui veille sur la prunelle de ses yeux comme s’ils étaient des œufs. Je me présente Loma duraison, pour vous servir vous et votre amie, toute la nuit si vous le souhaitez.

- Vous chassez, vraiment ? Mais que chassez-vous donc mon bon ami ?

- Hé bien, je traque principalement les belles jeunes femmes humanoides, peut m’importe la race, je ne m’arrête pas à ce genre de menus détails.

Stalia ne comprit pas immédiatement que l’homme faisait l’éloge de la séduction si bien que sa réponse fut pour le moins étonnante :

- J’ai chassé également les humanoides pendant quelques temps, j’ai même eu l’occasion de gouter ce que pouvait donner la tendre chair de l’un d’entre eux, il n’y a pas si longtemps d’ailleurs. Mais maintenant, je cherche mieux.

Une réponse au premier degré, telle que Stalia savait les faires. Mais heureusement pour elle, l’homme ne comprit pas cela au sens littéral et se contenta de rire comme si Stalia venait de sortir une bonne blague. Pour donner le change, l’ondine pouffa légèrement :

- Vous êtes mieux ? Que pouvez-vous m’offrir ?

Loma lui sourit et commença à se rapprocher doucement de Stalia :

- Je peux vous offrir la connaissance de mon peuple sur l’art ?

Me touche pas, sale porc

- Chez moi, un homme doit pouvoir combler une femme…

Tu la veux dans ta gueule ma choppe ?

- C’est un devoir et un honneur de faire le bonheur d’une femme…

Combien de sacs je peux faire avec tes bourses ?

- Si vous le demandez, je vous monterais mes talents, jeune Stalia

En disant cela, il s’était rapproché encore et caressait doucement le bras de l’ondine.

Combien de temps avant que je te l’arrache ?

La main glissa doucement vers son épaule, puis vers le cou

Dégage de là où je te mords le doigt

L’appendice de l’homme était chaud et une sensation agréable venait contrebalancer le dégout de ce contact, les doigts passaient doucement contre son cou et soudain l’ondine frémit comme jamais tellement la sensation était agréable. La voix tendue et aigue, Stalia murmura :

- Un verre me ferait du bien, Lysmeria, tu en voudrais un aussi ?

La chasseuse interompait la parade amoureuse de Lys,mais elle devait lui parler d’urgence.

HRP: Navré pour l'attente jeune Lysmeria. J'ai eu du mal à trouver le Mojo
Lysmeria Minendir
Aspirant(e)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2015
Messages: 38
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 26
Race: Fëalocë
Maître: Klaus Sullivan (PNJ)
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 28 Sep 2015 - 12:28 Répondre en citantRevenir en haut

......Lysmedia ?! Aïe, elle n'avait pas l'habitude qu'on écorche son prénom ainsi. Elle garda le sourire mais un léger tic agita sa paupière.

– Lysmedia donc ? demanda l'ondin en s'asseyant à coté d'elle. Pour ma part, je m'appelle Dylliric.
– Il semblerait que mon amie l'ait quelque peu écorché, dit-elle en trempant les lèvres dans sa chope, mon prénom n'est pas Lysmedia.
– Et bien qu'est-il alors ?

......Lysmeria le dévisagea, jugeant de si oui ou non, il méritait son attention ou si elle s'amuserait juste à le faire tourner en bourrique. Il était plutôt charmant, des yeux en amande bleu acier, une peau pâle et des cheveux long et lisse bleu nuit. Il était l'exacte opposé d'elle.
*Ça vaudrait peut-être le coup*se dit-elle.
......Elle regarda Dylliric par dessous ses cils tout en réfléchissant à la façon dont elle allait réagir. Elle laissa traîner ses oreilles sur la conversation qui se déroulait derrière elle et ne put retenir un petit rire quand l'homme nommé Loma se prétendit chasseur, ce soir, il ne serait qu'une proie parmi tant d'autre.

– Je vous fait rire ? demanda Dylliric les sourcils froncés.
– Non, bien, sur que non, s'empressa de répondre Lys, je me demandais simplement ce que tu serais prêt à faire pour connaître mon prénom, dit-elle en le tutoyant naturellement.

......Si l'ondin fut surpris par la demande insolite ou le tutoiement de Lys, il n'en laissa rien paraître. Son coude sur la table, la tête légèrement appuyé sur son poing, il attrapa une mèche des cheveux de la fëalocë et l'entortilla autour de son index tout en répondant :

– Demande moi ce que tu veux en échange, se sera plus simple.

......Il était indéniable qu'il savait se rendre désirable et un frisson parcouru la nuque de Lys. Elle passa sa main sous sa jupe et en ressorti la petite bourse où elle rangeait ses dés.

– Et si on jouait ? Demanda-t-elle en souriant.

......Il acquiesça d'un signe de la tête et l'invita à exposer les règles.

– C'est très simple, il suffit juste d'avoir de la chance. On lance chacun un dés et celui qui a le plus haut chiffre peut poser une question à l'autre, qui y répondra en toute sincérité naturellement, expliqua-t-elle en lui mettant un des petits cubes dans la main.

......Il l'observa puis le lança, Lys fit de même.

– Il semblerait que c'est à moi de commencer, dit-elle joyeusement. Elle bu un coup dans sa chope pour l'aider à réfléchir puis opta pour la simplicité. Quel est ton âge ?
– J'ai 25 ans, répondit-il tout simplement en reprenant son dés.

......Lys lui sourit et ils relancèrent les dés chacun leur tour.

– Donc c'est à mon tour de poser une question, commençons par le commencement, tu pourrais me dire ton prenom ?
– Oui, lui repondit Lys un sourire malicieux sur le lèvres.
– Et bien, qu'est-il alors ? demanda-t-il après quelques secondes d'attente.
– C'est une seule question par jet, il faut faire attention à les poser précisément, lui chuchota-t-elle avec un clin d'oeil puis elle rattrapa son dés.
- Un verre me ferait du bien, Lysmeria, tu en voudrais un aussi ?

......Un leger sourire s'épanouit sur le visage de Dylliric et Lys soupira avant de se retourner vers Stalia. Elle avait quelque chose dans le regard, quelque chose que seule une autre fille pouvait comprendre, elle avait quelque chose à dire en privé et cela piqua la curiosité de Lysmeria. Elle attrapa sa choppe et la fini d'une traite avant de répondre :

– Oui, pourquoi pas, je vois la fin du mien. Vous nous attendez ici ? demanda Lys à l'attention des deux hommes.


......Elle se leva et prit Stalia par la main. Après acquiescement des deux mâles, elle tira l'ondine par le bras en direction du stand de boisson.

– Il a l'air chaud ce beau Loma dit moi, vous avez l'air de bien vous entendre, ajouta-t-elle avec une voix chargée de sous-entendu. Je sens que tu as quelques chose à me dire, commença-t-elle a dire en cherchant sa bourse pour en sortir quelque pièce pour payer son verre, alors, vas-y ! Dis-moi ! continua-t-elle de la taquiner en la bousculant légèrement de l’épaule, tout en continuant à chercher sa bourse.

*Mais où est cette foutue bourse ?* pesta-t-elle intérieurement en secouant sa jupe. *Je l'ai peut-être faite tomber * pensa-t-elle en regardant au sol autour d'elle. Elle se rendit alors compte que Stalia lui avait parler et qu'elle n'avait rien écouté, elle suspendit la recherche de sa bourse pour lui demander :

– J'étais ailleurs, tu veux bien répéter s'il te plaît ?



Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:24 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu