Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Commençons-nous l'entraînement? Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Andaranielle Ra'Imere
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 19:23 Répondre en citantRevenir en haut

.:: Mi Flarmyaku ::.



Les semaines après l'arrivée d'Andaranielle s'étaient retrouvées assez mouvementées. À peine quelques jours suivant son entrée, le Kaerl Englouti avait élu son nouveau dirigeant : Le Maître Brun, Javerth Seram, succédant à la Dame disparue, Dinjelaï Al'Ysiria.

La petite fëalocë ne sut pas trop à ce moment, quoi en penser. Elle ne connaissait ni l'ancienne Dame, ni le nouveau seigneur. Elle ne pouvait juger aucun des deux, et était donc totalement perdue dans la situation qui se déroulait. Raison pour laquelle, elle n'avait pas voter. Peut être aussi parce qu'elle ne s'en était pas encore senti tout à fait digne de pouvoir la faire à cet instant, mais ce sentiment s'amoindrissait de jour en jour. Elle parlait – ou du moins saluait – quelques personne, augmentant son défi d'une personne supplémentaire à chaque jour, pour que cela ne l'effraie plus. Elle avait participer aux reconstructions de certaines bâtisses, et avait redue d'autre services ici et là.

Oui, l'aspirante faisait de son mieux pour montrer qu'elle avait le bien du Kaerl à cœur. Et si elle, elle ne voyait pas, ses efforts portaient leurs fruits, puisque qu'on commençait à la reconnaître lors de ses passages. Comment oublier cette si serviable et timide aspirante?

Mais tout ceci avait empêcher la jeune femme à commencer sérieusement son aspiranat avec sa maîtresse. Peut être que cette dernière avait été tout aussi occupée qu'elle, mais le fait était là : Andaranielle n'avait pas vu Alkhytis depuis plusieurs jours. Ça l'inquiétait, la petite blonde craignait que la Dame Verte ne se soit déjà lassée d'elle, pensant qu'elle était une cause perdue sans mérite. Ou qu'elle s'était rendue compte qu'elle s'était trompée et que Nielle n'avait en fait, pas une âme digne d'une dragon. Toutes ses interrogations dansaient dans la tête de l’aspirante, qui n'en dormait presque plus tant le stress la travaillait. Ses pages blanches prouvait aussi sa tourmente, puisque qu'elle n'arrivait plus à faire deux traits sans perdre l'inspiration.

Des jours durant, elle avait attendue, pensant que sa maîtresse viendrait bientôt pour la trouver. Mais l'attente devenait insoutenable pour les nerfs instables de son sang bouillant de fëalocë. Aussi, en prenant tous son courage, elle s'était renseigner sur l’emplacement des appartement d'Alkhytis, pour s'y rendre, hésitante. Elle toqua à la porte, son petit cœur prêt à bondir hors de sa poitrine. Finalement on lui ouvrit et la silhouette de la maîtresse verte apparut.

Bonjour Alkhytis, j'espère que je ne dérange pas. Je suis venue pour savoir si vous vouliez toujours m'apprendre tout ce qu'il y a apprendre, parce que j'ai été occupée et je ne vous voyait plus, alors j'ai cru que vous ne vouliez plus de moi comme aspirante et..et j'ai pris peur...

L’adolescente appréhendait la réponse en se tordant les mains et en fixant bêtement ses pieds.
Publicité





MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 19:23 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 731
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 474
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 12 Aoû 2015 - 07:18 Répondre en citantRevenir en haut

La jeune fille paraissait si penaude. Alkhytis afficha une mine étonnée à ses dires. Qu'est ce qu'elle racontait là. Un peu prise par surprise, elle referma la porte doucement et regarda l'aspirante.

''Tu n'as donc pas eu mon message ? ''

Ses sourcils se froncèrent quand elle se dirigea vers une petite table taillée dans du bois de merisier, reflétant une patine ancienne mais qui se mêlait bien avec la nuance de couleur de son bois. Elle remplit deux coupes d'un excellent jus de fruit et invita Andaranielle à se rapprocher. Elle avait un air remonté et un peu confit à la fois.

''Je choisirai mieux mon messager la prochaine fois. Oui, j'ai eu quelques affaires impromptues à terminer. Normalement, tu aurais du recevoir une missive t'expliquant cela. Mais à te voir, le message te t'est jamais parvenu. Oh je suis désolée Andaranielle. Si j'avais su, je t'aurai fait demander de suite pour éviter que tu ne restes plongée dans le doute. Tiens, prends cette coupe. ''

Même un bon jus de fruit pouvait détendre. Alkhytis s'en voulut sincèrement. En prenant un page au passage, jamais elle n'aurait que la lettre ne se perdrait en cours de route. Dès qu'elle retrouvera ce jeune homme, elle s'assurera qu'il ait la petite punition qui va bien pour que la prochaine fois il ne perde pas une lettre. Un service simple pourtant.

''De toute ma vie de maître, je n'ai jamais eu à repousser un ou une aspirante. En général, le maître-dragon le fait savoir rapidement pour que des mesures soient prises et l'aspirant confié à un autre maître. Mais je note un fait. Tu as pris ton courage à deux mains pour voir pourquoi tu n'avais plus de nouvelles. Je t'en félicite. A l'inverse, ne te voyant pas venir, j'aurai mal jugé le malentendu. Je suis encore désolée que tu es été proie au doute... ''

Elle but délicatement une gorgée de son nectar et sourit à la saveur qui emplissait son palais. cela n'effaçait la contrariété d'avoir laissé Andanarielle sans nouvelle de sa part. Avoir entendu de sa bouche qu'elle avait eu peur de plus suivre son enseignement...

''Je m'en veux de pas avoir vérifié que tu aies bien reçu cette missive. A cause de moi, tu as douté sur toi même alors qu'il n'y avait pas de raison. N'aie pas honte. Rien n'est de ton fait, je te rassure. Il est vrai que ces derniers jours ont été très riches et difficiles à la fois. Nous avons changé de Seigneur...Il y a eu une excellente fête... Ma liée se blesse à un antérieur en marchant sur des cailloux qui ont roulé sous ses doigts... Tiens puisque nous nous retrouvons donc, que sais-tu des dragons ? Depuis que tu es ici, tu as du apprendre plein de choses sur eux. Mais quoi donc exactement ma chère ? ''

Son sourire en disait long déjà sur le plaisir ressenti de revoir sa liée et d'avoir pu, sans nul doute, réussi à apporter de la certitude d'Andanarielle quand à ses capacités d'apprentissage.



Andaranielle Ra'Imere
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Aoû 2015 - 07:08 Répondre en citantRevenir en haut

L'étonnement de la maîtresse surpris et rassura l'aspirante. Apparemment, elle ne souhait pas l'abandonner à son sort en la laissant se débrouiller avec la Flèche du Cadastre et ses ouvrages.

Je, non, je n'ai pas reçu de message.

La petite fëalocë s'avança timidement à l'intérieur de la pièce. Rapidement, elle jeta un regard circulaire pour détailler les lieux. La chambre d'Alkhytis était plus grande que le sienne – normal quand on y pense, elle devait être suffisamment spacieuse pour accueillir un dragon – et plus finement décorée. Quoi que... la Dame Dragon avait eu plusieurs années pour apporter chaque détails tandis qu'Andaranielle n'était présente que depuis quelques semaines. Elle repensa vaguement au centaines de feuilles griffonnées qui traînaient partout sur le sol, le bureau et les murs. Il lui arrivait même parfois de retrouver un dessin dans son lit. Elle maugréa contre mentalement contre son désordre alors qu'elle prenait la coupe que lui tendait sa maîtresse en souriant. Ses lèvres s'y trempèrent et elle se délecta de l'harmonieux goût sucré du liquide.

Oh... ce n'est pas si grave vous savez..

L'aspirante voyait bien que la dame était irritée à cause de l'incompétence du messager. Elle même était un peu en colère contre cet homme, mais des erreurs peuvent arriver. Personne n'est parfait. Peut être avait-il été dans une mauvaise passe ou bien il n'avait pas réussi à trouver ses appartements. Dans tous les cas, elle ne pensait pas qu'il devait être jugé si sévèrement... sauf si il se révélait vraiment à être un simple incompétent. Là, l'énervement pouvait être permis.

Nielle écouta Alkhytis parler et rougit légèrement quand celle-ci la félicita pour être venue de son propre chef. Elle même était assez fière de sa personne pour avoir réussi cet exploit, mais que sa maîtresse le souligne la flatta grandement.

La Dame Verte ne cessait de s'excuser et cela embarrassa la jeune neutre, qui ne savait plus trop où se mettre. D'habitude, c'était plutôt elle qui cherchait à se faire pardonner. Quand elle parla de l'élection du nouveau seigneur et de la fête qui avait suivit, son visage se crispa.

Oui, excellente fête, elle ria nerveusement, préférant enfouir ce souvenir dans un coin très noir de sa mémoire. Pour qu'elle puisse tout oublier, tout ! Oh.. Belareth va bien au moins ? Rien de trop grave j'espère ?

Son cœur se serra d'inquiétude à l'égard de la dragonne. La blonde s'était prise d'affection pour cette gentille verte qui avait eu pour elle tant de patience alors qu'elle n'arrêtait pas de la traiter de fantôme. Elle soupira de soulagement en apprenant que la saurienne s'en sortirait.
Anda sourit quand sa maîtresse lui demanda l'avancement de son savoir sur les confrères de la blessée nommée plus tôt.

Oh et bien.. j'ai lu les bases, enfin je crois, elle posa sa coupe sur la table et tenta de se rappeler ce qu'elle avait lu dans les livres, d'abord je sais qu'il existe onze couleurs différentes dont quatre Reines. Il y a d'abord les Reines Dorées, qu'on ne trouve qu'au Kaerl Céleste, qui sont reconnues pour être douce et bienveillante. Ensuite il y a les nôtres, les Reines Argentés, dont la sagesse est reconnue par tous. Il y a les Reines Incarnates, des dragonnes au caractère impulsif et passionné affiliées au Kaerl Ardent. Enfin, il y a les Reines Améthystes, qui habitait autrefois l'actuel Kaerl maudit. L’orgueil guidait ces femelles. Toutes les Reines ne se lient qu'à des femmes.

L'aspirante pris une pause pour reprendre son souffle avant de poursuivre.

Les bleues et les vertes ne se lient aussi qu'à des femmes. Les premières sont connues calmes alors que les secondes sont plus énergique. Les bruns et les bronzes eux, sont réservés aux homme, certains aux penseurs et les autres à ceux qui aspirent à de grands objectifs. Les blancs et les noirs eux, peuvent être des femelles comme des mâles. Les blancs sont des dragons qui n'affectionnent pas vraiment les bipèdes et ils sont très directs dans leurs propos. Les noirs sont très attachés à leur lié.
Il existe aussi une couleur inédite qui ne naît que sous des conditions très précises : les Airains. Ils n'ont pas de caractère particulier connu.
Il peut parfois arriver que deux sexes opposés se lient pour des raisons inconnues. Je sais aussi que les dragons ont certains pouvoirs et particularité, mais je n'en sais pas plus.


Elle était très gênée d'en savoir si peu. Les grands lézards ne l'avaient pas passionnés bien longtemps.

Je suis désolé, j'avoue m'être lassée rapidement de ce sujet... Ma curiosité à plutôt été vers l'histoire du Kaerl, surtout sur sa politique !

Étonnamment, Andaranielle s'était trouvé une passion pour les jeux de la politiques et avait donné la majeure partie de son temps à en savoir plus là dessus.
Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 731
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 474
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 2 Sep 2015 - 14:21 Répondre en citantRevenir en haut

Elle haussa un sourcil renforcé d'un sourire qui en disait long quand à la signification du léger rire de son aspirante quand elle parla de la fête. Nul doute qu'elle avait été riche en racontars. La Maîtresse Verte avait entendu parler des petites tensions avec quelques convives en compagnie du Seigneur. Heureusement qu'elle ne se plaisait pas à suivre tout ce qui se disait quand aux potins politiques.

°Tu devrais t'y intéresser un peu plus. toi qui aimes le luxe et parfois un peu le frasque. °
°Hum tu dis cela parce que tu aurais plus de choix quand à tes plats ? °
°Absolument pas, mais il est toujours importants de s'intéresser un peu à ce qui se trame pour notre Kaerl. Avec notre nouveau Seigneur, nous avons toujours le risque de voir notre autonomie vraiment devenir autarcique°
°Nous le sommes déjà dans un sens°
°En décidant de couper tous les ponts ? Je te rappelle que tu redoutais de plus pouvoir aller et venir comme tu veux à travers le Rhaëg°


C''étai vrai, Alkhytis redoutait un peu de se voir totalement confinée dans le Màr Englouti. Mais elle devrait se plier aux ordres...si jamais ils venaient à être donnés. Mais les règles étaient faites pour être contournées non ?

''Une pierre pointue a réussi à percer sous ses écailles et a bien entaillé la peau qui lui relie deux orteils. C'est sensible sous les écailles à cet endroit et si on n'y prend pas garde, d'autres saletés peuvent s'y glisser et s'infecter. Je te dis pas la scène qu'elle m'a faite quand j'ai dit qu'il fallait soigner cela''
°Je ne suis pas en sucre ! °
''tu aurais du l'entendre rager ce jour là. Donc pour le moment, le temps que cela cicatrice, elle reste dans des endroits plus propres. Elle peste encore là, mais là elle partage que pour moi, pas comme à l'instant''

Elle l'écouta avec la plus grande attention quand à ce qu'elle apporta comme acquis de connaissances sur les dragons. Elle sourit quand au résumé. Elle avait su cerner l'essentiel. Elle avait du en passer des heures pour apprendre tout cela. Elle se permit d'apporter un ou deux éclaircissements.

''Oui en effet, nous avons toutes ces couleurs sur le continent de la Terre de l'Aube. Je suis contente que tu aies appris l'existence des Améthystes. C'est une race disparue maintenant, emportée dans la folie des habitants de leur propre kaerl, qui est le Kaerl Maudit, d'où les âmes de ces pauvres hères traînent encore pendant que leur Gardienne se lamente encore... Pour les Airains, ils sont nés de la conjonction des Lunes. Une terrible période qui aurait pu nous menacer sérieusement. Pour les pouvoirs et pour leur particularités, c'est propre à tous comme à chacun. Ils ont tous en commun la possibilité de se transformer en homme ou femme, au goût d'une race bipède ou pas. Ils savent cracher le feu, franchir l'interstice pour rejoindre une autre partie du monde en une fraction de seconde. Ils possèdent aussi la mémoire de leurs ascendants, y puisant quand ils sont capables d'y puiser. Il faut du temps pour un dragon pour atteindre cette mémoire et encore, ils gardent jalousement certaines connaissances, pour pas que nous commettons les mêmes erreurs que les Valherus.. . Et quand ils deviennent assez puissants, il y a ce que nous appelons le Regard de Flarmya. A un certain moment, le Don est si uni qu'un pouvoir commun se partage entre le dragon et son lié. Ca c'est unique à chaque couple d'âmes soeur. Tu verras pour le tien en tant voulu''

Il y avait tellement de choses à dire sur les dragons et encore elle omettait certaines de leurs capacités, que certains arrivaient à user en trouvant des souvenirs dans leur mémoire ancestrale. Puis elle évoqua un peu ce qu'elle savait de la politique neutre. A croire que Belareth avait soufflé l'idée à la jeune femme.

''Quand les Valherus tombèrent et quand les esclaves libérés s'unirent aux derniers oeufs de dragons restés dans le monde, la caste des chevaliers-dragons perdura. Mais les querelles qu'on avait cru disparu avec les Valherus manquèrent de vite revenir à la surface. Il fut décidé de se retirer de la face du monde pour venir sur la Terre de l'Aube et ainsi se diviser en quatre Kaerls. Il reste les trois que tu connais déjà de nom, donc le nôtre. Pour sa gouvernance fut mis en place un Conseil et un Seigneur élu par le peuple. LE Seigneur désigne lui-même le membre de ses conseillers, même si chez nous, ils ne changent guère en ce moment, car ils sont avisés et connaissent parfaitement leurs rôles. Bien des décisions passe par le Conseil. C'est assez basique car j'avoue ne pas trop y accorder de l'importance, alors que je devrai. Le système peut paraître simple, mais le peuple reste le peuple. D'ailleurs que penses-tu de notre Seigneur tout fraîchement élu ? ''



Andaranielle Ra'Imere
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Oct 2015 - 16:36 Répondre en citantRevenir en haut

Nielle ne put s’empêcher de rire en imaginant la tête d’une Belareth refusant de se faire soigner.

Eh bien je lui souhaite un bon rétablissement alors.

Un frisson parcourut l’échine de la petite aspirante à l’évocation du Kaerl Maudit. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais penser à cet endroit la mettait très mal à l’aise. Ça l’effrayait même. Il y avait cette urgence dans son esprit qui lui hurlait de ne jamais, jamais y mettre les pieds. Pour aucunes raisons. Jamais. Cette étrange interdiction lui serrait le ventre et elle se surprit à y consentir. Comme si une part d’elle savait pourquoi elle ne devait pas y aller.

La réalité la ramena doucement. Les précisions de sa maîtresse s’enregistrèrent automatiquement dans sa mémoire. La fëalocë se souvint vaguement d’avoir rencontré une Liée d’Airain au banquet. Une petite neishaane désagréable et embêtante.

Leurs pouvoirs semblent tous aussi incroyables les uns que le autres. C’est presque injuste de voir une créature dotée d’autant de capacités incroyables… Ils auraient pu en laisser un peu aux autres, plaisanta-t-elle.

Anda grimaça à l’énonciation de l’interstice. Ce devait le pire souvenir qu’elle gardait depuis son arrivée au Màr. Solyae savait combien elle haïssait ce moyen pour voyager.

J’ai eu la malchance de tester l’interstice… Ce doit être la pire expérience que j’ai jamais vécue.

Elle passa sous silence le fait qu’elle ait faillit se noyer et se faire dévorer par un poisson géant. Inutile d’inquiéter Alkhytis avec ça, elle était en vie.

Puis cette dernière parla du regard de Flarmya. Ce qui lui déplut. Beaucoup. Déjà qu’elle redoutait l’empreinte, apprendre qu’elle partagerait quelque chose en plus avec ce dragon la … dégouta. Franchement.

Et.. et si le couple n’est jamais assez uni ? Ils n’obtiennent pas ce regard ?

Elle laissa un silence avant de poser la question qui la démangeait.

Existe-t-il des couples de Liés qui ne s’aiment pas ? Qui se tolèrent juste pour pouvoir permettre à l’autre de vivre ? …. Sommes-nous obligés d’aimer le dragon que Flarmya a choisi pour nous ?

Son malaise disparut instantanément quand la dame dragon parla de l’histoire du Kaerl. Un sourire se colla à son visage tout du long du récit. Ce qu’elle aimait le Màr. Plus que tout au monde. C’était sa maison, elle en était sûre. Longtemps elle avait cherché cet endroit où elle se sentirait bien et enfin, elle l’avait trouvé. Ne manquait que la présence de son frère pour parfaire son bonheur.

Je ne sais pas … C’est dur de bien se prononcer quand on connait mal son sujet. Mais, je crois qu’il est.. bien. Même si certaines de ses idées me déplaisent, je crois comprendre pourquoi le peuple l’a choisi. Il est rassurant. Après ce que tout le monde a vécu, un retour aux sources donne une sorte de stabilité et une sécurité le temps que tout reprennent son rythme. Jarveth incarne bien cette sécurité.

La blonde était fière de pouvoir enfin énoncer son point de vue sans dire trop de bêtises. Elle souhaitait le meilleur pour ce qu’elle considérait comme sa maison. Dans ce mouvement de pensé, elle baissa le regard vers le sol avant de le relever timidement vers sa maîtresse.

Croyez-vous qu’un jour, je pourrais contribuer à la prospérité du Màr ? Je veux vraiment tout faire pour lui, mais je doute de mes compétences…
Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 731
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 474
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mar 5 Jan 2016 - 15:46 Répondre en citantRevenir en haut

Des pensées de remerciements pénétrèrent un bref instant les songes de l’aspirante, alors que pour Alkhytis, ce ne fut que rogne et protestations. La Maîtresse Verte ne put s’empêcher de rire quand à la réplique de sa dragonne. Elle connaissait bien son caractère pour savoir que ce n’était que momentanée. Le lien qui les unissait était désormais bien trop établi pour que la saurienne est quelques récriminations réelles à l’égard de sa bipède. Par contre Belareth perçut le malaise d’Andaranielle. Le Kaerl Maudit avait de quoi donner des frissons en effet. La verte garda le silence quand à cet épisode dramatique de l’Histoire des chevaliers-dragons. Elle aurait pu la rassurer qu’elle n’avait rien à crainte de ce Kaerl tant qu’elle ne cherchait pas à y mettre les pieds. Mais ce serait refouler justement cette crainte et et de la convaincre peut être un jour prochain d’avoir assez de courage pour aller le visiter. Il fallait que cela reste une peur presque viscérale.

Alkhytis sourit ensuite à la réplique plaisantine de son apprentie. Bien des hommes et femmes enviaient que trop la puissance des dragons. Voir la jeune fille en rire était plaisant et rassurant à la fois. Elle prenait les choses du bon côté. Par contre, sa grimace ne put échapper au regard de la Fealocé.

’’Quand on fait une mauvaise expérience de l’interstice pour la première, cela marque tellement qu’il est difficile de faire confiance à ce moyen qui est pourtant fantastique de se déplacer d’un bout à l’autre du Rhaëg. Ton dragon veillera toujours à bien le franchir. Quand tu montes sur un dragon, on ne te reprochera jamais de toujours préférer la sécurité. Certains vieux maîtres-dragons pourraient te dire que c’est marqué un manque de confiance envers ton lié… Moi je dis que c’est faux. Il suffit qu’une situation dramatique dans lequel ton dragon se retrouverait et il ne pourrait pas réussir à te préserver sur ta selle ou son cou’’

Elle en avait profité pour glisser cette information là, sur la possibilité de se sangler à son dragon. Si ce point apportait une certaine sécurité pour son aspirante, ce sera là aussi un point de gagné. Par contre, à la possibilité d'un couple instable, Alkhytis prit le temps de bien écouter la question qui préoccupait Andaranielle.

''C'est très rare. Il arrive qu'un dragon fort de caractère souhaite vivre par dessus tout et se lie de force avec un homme ou une femme, comme tu le soulignes, pour survivre, car il refuse la mort en venant au monde. Là, pour le regard de Flarmya, il peut se passer des décennies avant que le couple n'arrive à s'accepter mutuellement. Je n'ai jamais entendu parler d'un Regard de Flarmya qui n'a pas pu se faire à cause d'un lien instable. Seul le temps fait passer la chose. Forcer à aimer ? Non je ne crois pas cela possible. Mais à tolérer et à se respecter mutuellement, c'est bien plus probable. Mais ne te fais pas de mouron. Attends l'empreinte l'esprit serein et positif. C'est vrai que c'est une grande inconnue, car tu te lieras à un dragon pour le restant de ton existence. Je suis certaine que cela sera merveilleux quand viendra ton tour. ''

Puis elle sourit pour l'apport de son opinion sur le Seigneur en place.

''C'est vrai qu'il sait se montrer... très charismatique. Et pour ton souhait d'aider un jour prochain le Màr, si tel est ton désir, qu'est ce qui t'en empêcherait ? Même si tu as des doutes sur tes capacités, nous avons tous en chacun de nous une chose unique à apporter à notre Màr. Il suffit de savoir ce que toi tu as pour le développer et le mettre à profit pour le Kaerl. As-tu déjà une petite idée ? ''



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:05 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu