Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Une Invitation Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 18:12 Répondre en citantRevenir en haut

Mi-Solyaeku, 918


Aaaaaah le sanctuaire de Flarmya, tout ce sacré placé en un seul endroit. Cette dévotion ambiante partant dans milles directions dans un temple dédié à la mère des dragons. Laissant ses pas résonner sur le marbre du sol, il voyageait sans se presser, d’une foulée calme au possible, les doigts de sa main droite courant sur les bordures des murs , passant au-dessus des flammes de bougies.

Il avait envie de chantonner ou de siffler mais se retint : les esprits qui visitaient généralement le sanctuaire étaient des plus fermés et fervents, au bas mot. Yong’Wu n’était pas croyant, il n’en faisait cependant jamais part : conscient que cela lui attirerait aisément l’ire de nombre de personnes ; pour lui les dieux n’étaient que des êtres assez puissants pour se faire passer tels quels, si toutefois ils existaient, chose qu’il remettait en doute de façon constante.

Il s’arrêta devant l’autel dédié à Flarmya, le visage éclairé d’un maigre sourire en coin qui aurait pu passer pour invisible pour quiconque ne le connaissait point. Sortant une babiole presque dénuée de valeur de sa poche il suivit la tradition et déposa celle-ci dans le bol à offrandes avant de continuer son petit chemin avec l’aisance de l’habitué. Dans sa tête tournait la missive écrite plus tôt cette journée :

à la Chevalière Stalia Hellébore.
Tout maître se doit de faire connaître à son aspirante les différents clans politiques du Kaerl Ardent. Bien que votre aspiranat soit désormais terminé, la preuve est que vous êtes maintenant Liée, je tiens tout de même à vous parler du Clan Valherien de notre ordre.

J’ai conscience que notre relation est très loin d’être au beau fixe, mais prenez note de ma parfaite sincérité quant-à vous éclairer sur qui sont les Valheriens. Je pense que vous y trouverez la force que vous recherchez dans votre vie sans avoir besoin de vous mêler aux balourds du clan Dominant qui ne font que lancer acclamations lorsque cela leur est demandé.

Ainsi donc je vous donne rendez-vous au Sanctuaire de Flarmya, lorsque le soleil sera rasant. N’hésitez point à venir avec votre Liée, celle-ci se doit de découvrir elle aussi les différents aspects de notre glorieux Kaerl.

Avec mes respects,
Cordialement,
Yong’Wu Magnus Augustus Jagathaï Zenghwei Coatlmowren.


Il patienta donc, avec un léger sourire aux lèvres, que son ancienne aspirante daigne se montrer…



Publicité





MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 18:12 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 00:29 Répondre en citantRevenir en haut

Stalia ouvrit yeux et sourit en voyant sa petite dragonne roulée en boule au bout de son lit. Ses flancs se soulevaient doucement au grès de son souffle. Il ne devait pas être très tard car aucun pas ne se faisait entendre dans le couloir et au travers la porte. Sauf ceux d’un coursier qui se hâtait à trouver son destinataire. Comment Stalia savait que c’était un coursier ? Il n’y avait qu’eux pour être assez inconscient pour courir et faire du bruit dans les logements des chevaliers. Quelques coups se firent entendre à sa porte, qui pourrait bien lui envoyer un message ? Sa maitresse ? Son ancien maitre ? Ayae, peut-être ? Au pire, il lui suffisait de se lever pour savoir, mais l’ondine répugnait à l’idée de réveiller sa liée.

- Chevalière Hellébore ? J’ai une missive urgente pour vous.

Serice émit un petit grognement et ouvrit ses yeux bleus, elle n’avait certes que quelques semaines, mais elle n’aimait pas se faire réveiller. Aussi quand Stalia se leva pour ouvrir la porte, dans une tenue passablement ouverte, la dragonne se jeta au visage du visiteur. Elle eut le temps de tracer de profonds sillons sanglant dans le visage et le coup de l’importun avant que la disciple d’Athosianne ne la lui retire. Ce n’était que des entailles non mortelles mais l’homme en porterait les stigmates toute sa vie. Tel était le prix à payer pour déranger un chevalier :

- Vous avez réveillez Serice. Je suis désolé pour vous. De qui vient donc cette missive ?

L’homme se releva pantelant et donna le courrier avec un stoïque étonnant. Son visage était tiré par une douleur intense mais il répondit :

- Par le grand maitre Yong’Wu Magnus Augustus Jagathaï Zenghwei Coatlmowren, du clan des Valherien.

Stalia marqua un temps d’arrêt sur la lettre, d’une part car l’homme venait de sortir d’une traite un nom très compliqué et de d’autre part car elle ne s’attendait vraiment pas à cela. D’un air absent, elle congédia le coursier et retourna sur son lit pour lire en paix cette missive. Serice, qui était de mauvaises humeurs, faisait les 100 pas dans la pièce. La petite dragonne sursauta comme un chat quand la tueuse se mit à rire.

- Yong me convoque pour une introduction au clan des Valheriens, ce soir. C’est vraiment la dernière chose à laquelle je m’attendais. Tu es invité aussi d’ailleurs.

- Il est vraiment gonflé de te proposer cela après ce qui s’est passé lors de votre dernière rencontre.

- Oui, mais qui sait, il cherche peut-être à faire la paix ? Je suis peut-être naïve, mais nous allons y aller je crois, je suis curieuse.

- Mais…

- Nous y allons, lustre tes écailles, le temps que je m’habille. Je pars du principe que c’est une cérémonie officielle, alors on fera cela bien.


En effet, en tant que disciple d’une guilde, Stalia apportait une grande importance aux rites et cérémonies, aussi elle se vêtit de sa meilleure tenue, fraichement acquise, auprès d’un tailleur du kaerl, s’équipa de sa dague mais laissa son arc dans un coin. En fait, quand Stalia y pensait, le réel problème venait de Nushi, les deux se détestaient cordialement et ceux dès le premier jour. L’ondine s’était faite la promesse d’un jour tuer cette vermine blanche, mais elle ne pourrait pas le faire tant que Serice manquerait d’expérience.

- Bon, allons-y. Serice, écoute ce qu’il nous dira mais évite de faire des bêtises. D’accord ?

- Oui, d’accord…


Le soleil ne serait rasant que quelques heures plus tard, ce qui laissait largement le temps à la petite bleue de manger et à sa chevalière de réaliser qu’il faudrait que la dragonne se lave de nouveau. Il fallait vraiment que quelqu’un lui apprenne à manger proprement. Peut-être que la dragonne d’Ayae pourrait le faire ? Finalement, le soir venue, Stalia se présenta au sanctuaire et y trouva un torhil qui l’attendait dans un lieu fascinant. Sans réelle salutation, la chevalière se planta devant Yong et dit d’une voix direct :

- Je vous écoute, mais j’espère que ce n’est pas une ruse ou une manipulation comme vous savez si bien les faire. Yong’Wu Magnus Augustus Jagathaï Zenghwei Coatlmowren, moi Stalia hellébore et ma liée Serice la bleue, fille Tsèriel la verte vous écoutons.
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 03:04 Répondre en citantRevenir en haut

Il avait entendu les pas se rapprocher, ce bruit caractéristique de la démarche de l’ondine. Attendant un bref instant avant de se retourner, au même moment où elle lui adressait la parole, il releva le menton, sans un sourire, écoutant les mots couler hors des lèvres de Stalia.

Qu’il était amusant d’entendre son nom complet prononcé par d’autres. Toutes ces syllabes formant une identité de par ses sonorités et ses significations, il était bien trop rare que quelqu’un daigne prendre le temps de les énoncer. Ses yeux de jais restèrent plantés dans ceux de l’ondine, sans agressivité ou cette arrogance qu’y normalement s’y nichaient.

[color =#660000] « Oh ne t’en fais point, je ne suis plus là pour jouer à ces petits jeux. »[/color] Son regard se tourna un instant sur la petite bleue, ne montrant pas d’émotions en particulier, avant de revenir se ficher dans celui de Stalia. « Je ne suis pas là pour ressasser le passé ou faire preuve de stupidité en tentant vainement de chercher un terrain d’entente, nous sommes adultes et il serait inutile de ma part de faire preuve d’autant d’imbécilité. Soit, »

Il balaya ses paroles d’un geste de la main avant de s’avancer vers l’autel de Flarmya pour fixer l’idole de marbre noir sans pour autant avoir la moindre once d’adoration à la fois dans son attitude ou son regard. Prenant quelques secondes il se tourna de moitié pour fixer Stalia et lui montrer l’idole d’une main.

« Le commun des mortels prie et se montre soumis à la moindre chose dépassant sa compréhension. Regarde avec quel soin des travailleurs ont taillés cette chose, ce totem. Plutôt que de chercher à comprendre la vérité sous-jacente aux choses de l’univers ils courbent l’échine et se résignent à une existence médiocre. »

Sur les derniers mots il descendait les marches menant au dais et à l’autel. Encore et toujours ce comédien, illustrant ses mots de gestes et d’actions pour les rendre plus prenants. Il était nécessaire pour lui d’agir ainsi car de là découlait une grande partie de son éducation politique.

« Le clan Valherien est l’élite du Kaerl et ce dans plusieurs points : Nous ne courbons l’échine devant personne. Nous n’avons pas peur de rechercher les vérités mais ce qui compte avant tout est de faire avancer notre force, notre connaissance, pour asseoir nos intérêts. Voilà pourquoi il s’y trouve en grande partie des familles riches et puissantes. »

Il revint se tenir face à l’Ondine, la regardant de toute sa hauteur sans pour autant faire montre d’une quelconque chaleur. Il était égal à lui-même : distant mais enflammé, verbeux mais comme las de toujours devoir user de tant de mots, comédien mais glacial.

« Bien entendu je doute que tout ceci te convainque de suivre bêtement le chemin que je te propose ici. Et tu dois sans doute avoir des questions alors pose les et je répondrais de mon mieux. »



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 15:31 Répondre en citantRevenir en haut

L’ondine regardait d’un air septique son ancien maitre se pavaner tel le paon politicien qu’il était, de beaux discours sortaient de sa bouche mais cela ne suffisait pas à cacher la saleté repoussante qui les déclarait. Le torhil avait un talent pour les discourt mais ils ne touchaient plus Stalia depuis le soir où il avait violé son esprit. C’est le passage au sujet des Valheriens qui retint son attention :

- Nous ne courbons l’échine devant personne ? C’est probablement pour cela que ce sont les dominants au pouvoir et non vous. Si tous les membres de ce clan son comme vous, je suis étonnée qu’il y en ait encore un.

Le regard de la jeune fille se perdit quelques instants sur sa dragonne. Cette conversation en l’interessait guère, aussi le petite bleue se baladait dans le sanctuaire et observait d’un air amusé les sculptures qui s’y trouvaient. Stalia reprit la parole :

- Vous me parler de force politique si je ne me trompe pas et de richesse, mais ce ne sont que des mots, des notions abstraites pour moi. Quel serait le gain pour ma dragonne et moi-même de se joindre à vous ?

La disciple d’Athosianne se mit à faire les cents pas, marmonnant quelques pensées lui traversant l’esprit :

- De plus, je suis même étonnée que vous me fassiez une telle proposition, c’est vrai, qu’auriez-VOUS à gagner en faisant de moi une valherienne ? Je suis, d’après les dires, folles, suicidaire, dangereuse, peu fiable, sans honneur et les serviteurs disent que j’irais enlever leurs enfants la nuit.

- Tu es aussi idiote et fanatique.

Serice venait de faire cette remarque, plutôt blessante, d’un air détaché, Yong l’avait probablement entendu lui aussi. Stalia vit une occasion de se venger de cette pique :

- Comme-ci ce n’était pas assez, je suis au kaerl depuis 6 ou 8 semaines, liée avec une bleue mineure, j’ai du mal à croire que la fierté Valherienne laisse entrer des gens comme moi dans vos rangs. Quand j’ai accepté de venir ici, au kaerl j’entends, ce n’était que pour la promesse d’un dragon, je me fichais – et me fiche toujours- du reste. J’ai eu mon dragon, plus tôt que je ne le pensais et maintenant je passe mes journées à attendre que Serice grandisse.

A ces mots, un effroyable vacarme retentit dans la pièce, la dragonne avait fait tomber une quelconque idole de son socle. De la pierre brisée jonchait maintenant le sol et la petite bleue les regardait d’un air faussement innocent. Elle faisait de plus en plus de bêtises et c’était parfois gênant, comme dans le cas présent.

- Je vous écoutes, dites-moi ce que nous pourrons mutuellement nous apporté si j’accepte de vous rejoindre.
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Ven 30 Oct 2015 - 21:59 Répondre en citantRevenir en haut

Yong’Wu secoua lentement le visage de gauche à droite, un sourire acide s’étalant sur ses traits, ses lèvres s’entrouvrant sur ses dents d’un blanc neigeux. Il avait envie de lui rire au nez mais se retint, au lieu de quoi il vint se planter devant l’ondine pour la fixer profondément dans les yeux.

« Que de sagesse dans les paroles d’une que je prenais pour une sauvage. Je suis heureux de m’être trompé pour une fois. Bien, sans langue de bois donc ? Ce que cela t’apporterais ? »

Il jeta à peine un regard à l’idole brisée : Yong’Wu était loin d’apprécier ce faste dédié à des entités inexistantes. Le Torhil se débarrassa alors de tout ces grands airs dont il se parait si souvent pour n’être que lui : Un guerrier consommé, politicien certes mais plus prompt à mordre qu’à courber l’échine, son visage brisa le masque usuel de marbre pour révéler la corruption qui rongeait ses traits.

« Tu n’aimes pas les demi-sangs que je sache, une branche des Valhériens est dédiée à leur mise à mort. Les dominants ne sont que des pions dociles et stupides levant leurs coupes à des rêves creux. Le Kaerl Ardent est un tas d’immondices, c’est un fait et tu as pu toi aussi le remarquer. Toute cette adoration que nous devrions offrir à des abrutis parce qu’ils ont le cul posé sur une dalle plus élevée ? »

Un rire monosyllabique, sans joie aucune et plus moqueur qu’autre chose. Il croisa les bras sur sa poitrine, continuant alors et se moquant enfin qu’on le voie sous son véritable jour : Celui d’un Torhil pour qui rien n’avait d’importance hors mis sa préséance parmi ses pairs. Il n’allait pas mentir à cette ondine après tout elle l’avait vu dans un moment où il avait presque perdu l’esprit, a quoi bon maintenir des apparences ?

« Tu es une prédatrice. Je suis un prédateur. Plutôt que de nous bouffer le nez pour des broutilles je t’invite à te joindre à la meute. Ce n’est pas question de politique, d’argent, de domination ou autre. Ce dont il est question, Stalia, est d’avoir la possibilité de dévorer les autres sans que cela ne te pose de problèmes. Nous n’avons rien à nous apporter, enfin, je n’ai RIEN à t’apporter, plus précisément. Mais j’ai besoin de soutiens pour mon ambition, je peux te garantir que si tu me soutiens tu pourras t’adonner à tes passe-temps sans te soucier de finir un jour sur le billot ou sacrifiée comme un autre mangeur de cadavres que nous avions ici. »

Il recula, avant de passer une langue sur ses dents à l’intérieur de sa bouche puis de cracher au sol. Il était loin le nobliaud tout propre. Yong’Wu retira une poussière de ses habits d’un geste dédaigneux avant de remettre ses yeux d’ébène sur l’ondine.
« Maintenant si tu refuses, je m’en moque au final. Il était attendu de moi que je me montre persuasif avec toi, que je t’enrôle dans une… » il rit légèrement en prononçant la suite « noble cause visant à améliorer ce tas de merde qu’est notre volcan d’abrutis. Soyons réalistes : Tu as ta dragonne, elle va grandir bien entendu et tu auras ta place comme le moindre imbécile qui se trouve ici avec un peu de sang Valheru dans les veines, mais as-tu vraiment envie de passer les deux siècles qu’ils te restent à vivre à servir une cause creuse ? Rejoins les Valhériens et tente de faire quelque chose de tout ce temps devant toi… ou non, à toi de voir, je ne vais pas m’égosiller je n’ai pas le temps pour ça. »



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:40 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu