Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Les marins ne sont pas tous analphabètes Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 12 Juil 2015 - 13:04 Répondre en citantRevenir en haut

Flarmyakù 918,
milieu du mois


  

L'été étirait désormais ses longues journées , se déclinant à travers flots par la lumière vive d'un soleil tenace et flamboyant. Sasha était étalé sur sa couche, émergeant d'une sieste réparatrice en ce jour de repos.
Si l'homme avait une aversion coriace pour le froid et la neige, il ne craignait nullement la chaleur et les heures étouffantes de l'après-midi, de part sa pratique de la batellerie et du travail aux champs. Sasha avait toujours été besogneux et si la plupart du temps marins autant que paysans préféraient patienter au frais des masures et des cales lorsque le soleil était au zénith, il fallait parfois cuire sous la canicule pour accomplir des tâches qui ne pouvaient attendre.

Fort heureusement, le trait Akitaas propre à la plupart des Septons lui donnait le teint mat et peu sensible à la morsure du soleil, bien qu'il se fût quelque fois reposé de trop sur ce principe. Le souvenir d'une journée de mer plate particulièrement cuisante lui revint en mémoire : pour tromper l'ennui, Sasha s'était mis en tête de « poisser » la grand'voile du Lévrier, une tâche colossale consistant à enduire la toile d'une mixture spéciale pour la solidifier et l'imperméabiliser. Après trois heures de travail, suant mais satisfait, il était redescendu dans les cales où les marins , bullant dans leurs hamacs, avaient ricané à son passage, l'observant d'un air goguenard. Il n'avait compris que lorsque son frère de coeur, Mikaal, avait pressé un doigt sur son épaule, déclenchant une douleur fulgurante. Aucune parcelle non-vêtue de son corps n'avait été épargnée. Durant deux semaines, il lui fallut s'enduire d'huile de phoque pour ne pas peler comme un lépreux et souffrir à la moindre brise salée sur sa peau, tandis que les Chiens de Mer, hilares, l'appelaient « L'écrevisse besogneuse ».

- Ce n'est pas ici que ca m'arrivera. songea Sasha avec un sourire lointain. Les profondeurs filtrent les rayons du soleil, il fait toujours bon au Kaërl...

L'Aspirant se leva de sa couche pour aller prendre l'air à sa fenêtre , une simple ouverture taillée sur la façade Est de l'exubérante Tour Saphir, à trente pieds du sol. Il promena un regard songeur sur la Cité Engloutie qui était désormais sa patrie, depuis presque deux lunes à présent. Depuis quelques jours, sa Maîtresse donnait une nature différente à l'entraînement, le sortant des exercices quotidiens. Plus que jamais, elle semblait observer, évaluer le moindre de ses gestes, aiguisant son niveau d'exigence jusqu'à la perfection. L'Empreinte approchait-elle ?

- Le temps est passé si vite et tant d’événements incroyables ont marqué ma vie sur la Terre de l'Aube. Mes souvenirs d'enfance, mon exil en Orient, Mikaal, les années sur le Lévrier...Tout cela semble si loin maintenant ! Il ferma les yeux, laissant passé et présent s'entremêler l'espace d'un instant. Et pourtant, ma vie d'antan me manque souvent, se rappelle à moi comme une vieille blessure lorsque la pluie vient…

Lorsqu'il ouvrit de nouveau les paupières, son regard azurin pointait droit sur la Flèche du Cadastre toute de marbres bleu, de nacres polis et d'argent (qui étaient décidément les matières phares de ce Kaërl). Une sorte de bibliothèque immense, recelant d'incalculables ouvrages sur tous les savoirs du Rhaëg, lui avait-on dit. Il y vit un signe.

- Voilà des semaines que je contemple cette tour sans jamais y avoir mis les pieds. Ce sera mon objectif de la journée. dit-il, déterminé à rentabiliser les quelques heures de tranquillité lui restant avant la tombée du soir.

Il fut sur l'endroit en quelques instants. Après avoir perdu de longues minutes à franchir séries de marches, de couloirs et de portes – qui lui rappelèrent désagréablement sa mésaventure à la Galerie des Miroirs – il déboucha sur une pièce somptueuse dont les murs étaient fait de cette même matière transparente aperçue aux Bains, donnant à l'endroit une belle lumière bleutée, parfois traversée des éclats iridescents reflétés par le Dôme.
Néanmoins, il était plus aisé d'observer la faune sous-marine depuis les bassins immergés car la vue était ici voilée par d'interminables étagères portant de lourds ouvrages. Six balcons s’étendaient au-dessus de lui , grimpant jusque dans les plus infimes hauteurs de la tour. Chacun semblait contenir son lot de rayonnages, où les tomes étaient si serrés qu'il semblait impossible de les extraire de leur emplacement. A mi-hauteur, flottant dans le vide, une étonnante sphère azurine tournait doucement sur elle-même, baignant l'endroit d'une lueur subtile, visiblement suffisante pour permettre aux lecteur de se passer de l'usage de la chandelle. Intrigué, Sasha gravit les marches pour s'en rapprocher.

Alors qu'il grimpait les étages, Sasha croisa quelques Neutres qui déambulaient en silence entre les rayonnages, s’essoufflaient comme lui dans les longues volées d'escaliers raides ou feuilletaient consciencieusement un ouvrage sur les larges tables de chêne disposées pour la lecture, au bout des mezzanines où la lumière semblait plus vive. La Sphère se situait à quelques pieds du quatrième balcon, trop loin pour être touchée mais assez près pour être observée plus en détail

- C'est...une énorme bille bleue. constata Sasha, perplexe. Il y a quelque chose de magique c'est sûr mais sa surface est lisse, elle semble vide...A quoi peut bien servir ce machin dans une bibliothèque ?

Il éluda finalement l'énigme d'un haussement d'épaules, la vie au Kaërl lui avait appris que les réponses aux mystères Valherus se présentent souvent d'elles-même, parfois au travers de situations...périlleuses.
Sasha remarqua soudain un ouvrage abandonné sur une table. Le tome était imposant et sa couverture pompeuse présentait des enluminures dorées, d'une grande finesse, illustrant un Dragon dont la gueule ouverte crachait un feu d'ocre. L'Aspirant s'assit et lut :

- « Des Enfants de Flarmya ou Naissance d'une Dynastie Valheru » par Eldebert II de Coeurfeu, Grand Chanoine du Temple. Hum, je sens d'ici le vieux mestre poussiéreux qui a passé sa vie entre les parchemins et les salles de prières, ça doit être horrible à lire !

Ses doigts pianotèrent un instant sur la tranche élimée de l'ouvrage, puis la tentation fut trop forte. Sasha ouvrit le livre, parcourut les premières pages et oublia le temps. Il était redevenu l'adolescent aventureux et rêveur de son Tutorat, captant de sa lecture maladroite les plus impensables des secrets, découvrant illustrées d'incroyables chimères d'outre-monde, se voyant conter les légendes surprenantes de terres oubliées ou interdites. Quant il eut terminé de parcourir ce livre, il en prit un autre. A son grand bonheur, cet étage semblait exclusivement centré sur l'Histoire du Rhaëg et ses peuplades tandis qu'une alcôve discrète, d’où provenait visiblement le traité de ce cher Eldebert, s'ouvrait sur une foultitude d'ouvrages et de parchemins consacrés à Tol Orëa. Mais étrangement, il lui préféra les longs rayonnages sur Undomë ou Ys. Cela faisait du bien de retrouver le vieux pays…

Les heures passaient et les yeux de Sasha ne fatiguaient point, sans doute grâce à la lumière bleutée de la Flèche qui rendait la lecture moins éprouvante. Bientôt, la plupart des Neutres s'éclipsèrent pour prendre leur repas du soir. Le marin, lui, était toujours dans ses livres.





Dernière édition par Sasha El'Tiwas le Dim 19 Mar 2017 - 18:15; édité 1 fois
Publicité





MessagePosté le: Dim 12 Juil 2015 - 13:04 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yael Ladanza
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 41
Présentation: URL
RPs: 18
Race: Humain(e)
Âme Soeur: Ëstelh
Affiliation: Concerné(e)
Alignement perso: Loyal Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mar 14 Juil 2015 - 22:06 Répondre en citantRevenir en haut

Le temps passait tranquillement. Peut-être trop tranquillement. Elle avait l’impression de se retrouver chez elle, dans le petit commerce de ses parents, servants les clients du mieux qu’elle pouvait, ne se souciant pas particulièrement de la suite des événements. Mais elle n’était pas chez elle, et plus dans cette jeunesse insouciante. Elle était ici pour un contrat et le temps s’étirait lentement. Oh, elle n’avait pas fourni de date de retour, car elle n’en avait aucune idée, mais, bien qu’elle soit largement payée, ce n’était pas forcement bon pour les affaires d’être loin aussi longtemps. Elle avait confiance en ses employés pour faire tourner la boutique, mais tout de même.

Alors lorsqu’elle s’était levée ce matin, elle avait décidé de bouger un peu. Pas pendant la journée bien sûr, elle devait aider au magasin et le gérant était des plus sympathique. Ce n’est que le soir venu, après avoir fait un rapide inventaire, fermé l’étale et grignoté un bout qu’elle s’aventura un peu à l’extérieur. Elle commençait un peu à connaitre le coin pour y avoir fait quelques balades et autres observations utiles à une potentielle fuite imprévue. Ce n’était pas ce qui l’intéressait alors que la lumière déclinait légèrement. Non, son objectif était ce que les gens d’ici appelaient ‘La flèche du cadastre’. Qui n’était rien d’autre qu’une bibliothèque de ce qu’elle avait pu entendre. Une grande et magnifique bibliothèque, mais rien de plus.

Armée d’une petite sacoche en cuir contenant un de ses précieux carnets, elle sortit de la maison en silence, refermant la porte sans l’ombre d’un bruit avant de fouler tranquillement les pierres de la cité. L’air était agréablement frais, chargé de légère odeur marine. Cela lui rappelait lorsqu’elle voguait parfois sur son navire à la recherche des trésors du monde. Ça lui manquait et elle se promit qu’une fois rentrée au pays, elle prendrait un contrat lui permettant de voyager par la mer. Pensive, elle ne prêta pas vraiment attention à la vie nocturne qui commençait doucement à s’installer, aux gens qui se dépêchaient d’aller manger. Ici, pas de grandes tables communes. Les ‘sans don’, comme ils étaient appelés, étaient peu nombreux et restait principalement chez eux. Elle était l’une des rares à s’aventurer par-delà l’agora pour visiter. Peut-être était-ce parce que la plupart des marchands de la cité étaient là depuis plusieurs générations ? Ou peut-être parce que beaucoup étaient morts durant la bataille qui avait laissé des traces dans la cité. Du moins, c’est ce qu’elle avait entendu dire. Elle espérait juste ne pas être tombée au cœur d’un conflit où l’adversaire ne faisait que se reposer avant de repartir à l’attaque. Elle n’avait clairement pas prévu de mourir bientôt.

Arrivant devant la grande tour, elle poussa doucement la porte avant de se retrouver face à une autre porte. Regardant derrière elle, elle haussa les épaules puis ouvrit la nouvelle porte avant de se retrouver encore face à une porte. L’architecte semblait avoir un humour quelque peu douteux, car 5 autres portes l’attendaient avant d’enfin voir le bout du tunnel… Qui lui coupa un instant la respiration. Si le concepteur du bâtiment s’était amusé à faire des blagues, il n’en restait pas moins talentueux. Pénétrant doucement le lieu, ses yeux ne savaient où se poser. Elle n’était pas encore totalement habituée aux constructions locales et ce n’était pas avec ce genre de découverte qu’elle s’habituerait un jour. Elle tourna un peu sur elle-même, embrassant du regard tout ce qu’elle pouvait avant que ses yeux aigue-marine ne se posent sur la chose la plus extraordinaire, hormis les dragons et le fait qu’ils étaient sous l’eau, qu’elle ait pu voir. Elle s’en approcha doucement, les yeux rivés sur cette sphère semblant en lévitation. Totalement dessous, d’ici elle ne voyait rien qui pouvait la soutenir. Alors elle voulut la voir de plus près et se mise à grimper les marches rapidement jusqu’à arriver au quatrième étage, sortant son carnet, commençant à prendre des notes sur cette chose. Ça devait probablement se revendre à un prix défiant toute concurrence. Mais c’était bien trop lourd à transporter. Surtout que ce n’était pas une voleuse. Si un jour elle devait prendre cette pierre, c’est qu’on le lui aurait demandé. Mais la matière l’intriguait, n’arrivant pas à déterminer exactement ce que ça pouvait être. Il lui fallait chercher.

Regardant autour d’elle, un sourire vint fleurir sur ses lèvres. Peut-être trouverait-elle l’origine de cette pierre dans l’Histoire. Elle commença à chercher, nez en l’air, le rayon qui pourrait l’intéressait. Mais c’était immense, il y avait tellement d’ouvrage, elle ne savait pas vraiment où regarder et il n’y avait pas grand monde.
Elle s’approcha donc du seul homme présent à cet étage, jetant un petit coup d’œil sur le livre qu’il était en train de lire. Ys. Son pays… Un petit sourire nostalgique vint fleurir ses lèvres avant de parler doucement.

- Excusez-moi. Est-ce que vous sauriez où je pourrais trouver l’histoire de cet…. De ce Kaerl s’il vous plait ? Elle s’assit en face, détaillant l’homme qui devait avoir à peu près son âge. Humain probablement, en tout cas en grande partie, et Septon.

- Vous venez d’un autre continent ? Demanda-t-elle à tout hasard. Elle se demandait si c’était un ‘chevalier’ ou un ‘Maître’. Il était déjà âgé et quasiment toutes les personnes portant le ‘don’ de cet âge étaient ‘liés’. Elle regarda autour d’elle, cherchant une autre personne, le potentiel dragon. Mais il n’y avait personne.



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:55 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu