Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] A Game of Valherian Throne Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 654
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 603
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Dim 21 Juin 2015 - 21:59 Répondre en citantRevenir en haut


Jora Evumbrar & Takhasya


Mi Solyaeku 918


La décision avait été prise rapidement. Il ne pouvait en être autrement de toute façon. Elle avait disparu depuis plusieurs lunes, et puis elle n’avait pas apporté grand-chose au clan si ce n’est de nouveau membre et des présentations quelque peu douteuses. Oh, bien sûr, elle avait abattu quelques cartes intéressantes et placé quelques pions par-ci par-là, mais il était temps que la couronne change de tête. Et Jora Evumbrar trouvait que la couronne de Lyssa Ciniver lui allait parfaitement bien.
Elle l’avait suivi de nombreuses années. Fidèle bras droit, loyal malgré tout. Du moins en apparence. Car cette place, elle l’avait mérité. Commencée au bas de l’échelle, elle avait gravi les échelons un par un, lentement mais surement, se faisant d’abords une place, puis un nom. L’incarnate qui l’accompagnait avait bien entendu largement contribué à faire place nette autour d’elle. Et enfin, le rôle de seconde lui avait été offert par la plus connue des prostituées du Kaerl. Ce n’était pas ce qu’elle voulait, mais c’était le début de la grandeur. Lyssa ne resterait pas indéfiniment où elle était, malgré son influence et les contacts qu’elle avait obtenus, de grès ou de chantages. Elle n’était pas à l’abri d’un client trop virulent ou d’une quelconque maladie transmise dans les basfonds d’une taverne. Tout était une question de temps et de patience. Et elle en avait.

Depuis des semaines, c’était elle qui dirigeait le Clan, répondant aux questions sur la disparition mystérieuse de la Haute Représentante, donnant les directives pour commencer à ce que le Clan des Valheriens sorte enfin de l’ombre dans laquelle il s’était embourbé. Et quoi de mieux pour accéder au pouvoir que l’empreinte qui venait de se dérouler. Certes, elle n’était pas des plus glorieuse, avec une incarnate aveugle, mais Takhasya avait fait comprendre à qui voulait bien l’entendre que quiconque porterait jugement ou raillerie sur sa descendance verrait son espérance de vie fortement réduite. Ou l’impossibilité d’en avoir une un jour, de descendance. Elle s’était servie de ça, et des liens fugaces qu’elle avait pu tisser avec Martel pour réunir le conseil Valherien et proclamer officiellement la disparition de Lyssa de Ciniver, et donc son accession au pouvoir. Il n’y avait pas eu de vague. Il fallait dire qu’il n’y avait pas eu beaucoup de monde de présent. Le clan se mourrait, et il fallait redresser la barre, quitte à mettre un coup de pied dans la fourmilière. Ils étaient grands, les descendants d’un clan jadis puissant, ils n’étaient pas destinés à n’être que le rebus de certaines grandes familles.

L’occasion se présenta plus tôt que prévu et de manière assez inattendue. Deux semaines après son avènement, un page, tremblant de tout son corps d’avoir dû traverser le quartier Valherien, se présenta à elle, porteur d’une missive cacheté. Il lui tendit en bredouillant un pli urgent avant de disparaitre sans qu’elle n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit, ou même de lui donner monnaie de sa pièce. En avisant le sceau, elle haussa un sourcil alors qu’un fin sourire vint orner son visage. C’était peut-être l’expéditeur du message qui avait finalement terrorisé ce pauvre serviteur.

Elle fit sauter le cachet et lut la lettre attentivement.



Le soleil se couchait tout juste, les derniers rayons trainaient encore paresseusement entre les pics du volcan. L’obscurité arrivait tôt en ses terres enfouie, rapidement remplacée par des torches et autres lumières magiques ou non. Dans son bureau, qu’elle avait rapidement redécoré à son goût, trainaient çà et là de nombreuses bougies, que des jeux de miroirs faisaient refléter, parfois à l’infini. Dans l’air vibrait une touche de curiosité, d’impatience, bien que l’heure ne soit pas encore arrivée, et d’ambre, porté par la pierre d’encens qui brulait sur un coin de table.

Lorsque le dernier rayon de soleil allait disparaitre, il serait l’heure. Et c’est tout naturellement qu’elle autorisa son visiteur nocturne à entrer.



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Dim 21 Juin 2015 - 21:59 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 21 Juin 2015 - 23:30 Répondre en citantRevenir en haut

Tout avait toujours pointé vers cet instant. Toutes ces années d’errances avaient servi à affermir son âme, à tremper l’acier de son cœur pour qu’enfin il puisse gravir les marches du pouvoir d’un air digne. La carcasse qu’il était devenu, ce corps faible et amaigri à l’extrême l’habillait désormais bien mieux que le physique musculeux d’autrefois, il lui offrait cette dangerosité et cette dignité qu’il avait toujours recherchées à ses heures perdues.

Toisant le miroir d’une forme éclatante il s’était toujours lamenté de ne pas convoyer un respect suffisant de par sa seule présence. Et bien qu’il fut grand, la petite couche de gras couvrant autrefois des muscles épais n’avait en fait servi qu’à le remettre au rang de simple noble.

Aujourd’hui il se voyait sur la plaque polie : le menton haut et fier, les yeux sombres comme deux éclats de néant pur, la stature puissante mais mince drapée de vêtements royaux. D’or et de pourpre il était drapé, car à ce point de méticulosité l’on ne pouvait que lui octroyer des adjectifs appartenant à la statuaire. Il s’admirait, ainsi dans sa toge de pourpre à l’étoffe intérieur d’un blanc étincelant, les divers bijoux d’ors et de pierres précieuses rendant sa personne royale… royale ? Non ! Impériale ! Car il n’en valait pas moins.

° As-tu enfin compris ? Aurais-tu enfin grandi au point que je l’espérais autrefois en te voyant pour la première fois ? Mon Lié, mon très cher Lié… je suis enfin libéré de la lourde tâche d’être ton bourreau. Étends les bras et ensemble saisissons les étoiles dans nos poings. Va maintenant, va… Prend la place qui est la tienne ! °

Il ouvrit les lèvres pour découvrir des dents de prédateur, un sourire à la limite du pervers s’installa sur ses lèvres et alors, sa tête bascula en arrière dans un rire de triomphe. Si dans son esprit tout était joué il n’en restait pas moins prudent : l’intendante du trône de la catin ne se laisserait pas écarter avec de jolies paroles et la vue de son physique.

Mais il avait tout réglé tel du papier à musique, ses doigts fuselés faisant danser la plume sur le vélin, écrit d’une encre noire parsemée de paillettes d’argent pour faire ressortir chaque lettre.
« à Jora Evumbrar, Intendante de Lyssa Cinivers.
Dame Evumbrar, il est de mon plus grand plaisir de vous voir enfin à une place qui vous sied autre que celle de personne des ombres. J’ai toujours été friand de vos mots bien choisis et de vos idées brillantes mais hélas il m’attriste de vous faire part d’un différent que j’aimerai régler avec vous dans l’intimité de votre Weyr.

Sachez qu’hélas votre popularité n’est point au beau fixe dans notre ordre politique si erratique. J’aimerai donc vous offrir mon aide pour pallier aux divers problèmes que vous pourrez rencontrer en notre bon Kaerl. Pour éviter de ne perdre trop de temps, je me présenterai à vos appartements lorsque le soir sera venu, laissez moi entrer pour signifier votre approbation ou laissez moi à l’extérieur dans le cas d’un refus.

Sachez qu’un Zenghwei allié vaux bien plus qu’une plèbe en colère,
Avec amitiés et respects,
Yong’Wu de la maison Zenghwei. »


Il ne restait plus qu’à trouver un page, chose aisée pour le Torhil qu’il était. Pis d’attendre que l’astre de Solyae veuille laisser place aux lunes. Habillé de sa certitude et de ses plus beaux atours il se rendit donc aux appartements de Dame Evumbrar et frappa, de l’articulation inférieure de son majeur, à la lourde porte.

Entrant, il s’annonça de sa voix grave et belle, telle du miel mais recelant juste ce qu’il fallait de ténèbres. La génétique l’avait doté d’un magnifique organe oral, aussi ne se gênait-il jamais pour le moduler selon ses envies.

« Dame Evumbrar, je suis ravi que vous ayez accepté mon invitation, certes peu formelle, mais offerte en toute amitié. »

Il rejoignit celle-ci en lui offrant une révérence digne d’être reçue par une impératrice avant de déposer un doux baiser sur les deux premières phalanges de sa main gauche. Il se releva ensuite lentement, un bras passé en travers de l’estomac comme le voulait la coutume des grandes et nobles maisons.

« Votre beauté ravi mes yeux. Mais ne digressons point si vous le voulez bien. Je suis ici pour vous faire une … proposition. Une tractation marchande bien que de tels mots semblent si proche de la plèbe qu’il me rende malade de les prononcer. »

Comme s’il était le maître de maison il l’invita à prendre place sur l’un des fauteuils avec un sourire avenant mais les yeux brillants d’ambitions. S’y asseillant après la dame il entra dans le vif du sujet, les octaves baissant de deux tons sans pour autant lui donner un air de conspirateur, plutôt celui de l’amant secret.

« Il me coûte de vous faire part de cela mais hélas… notre ordre politique tremble et semble s’éloigner de jours en jours de notre politique d’autrefois. Vous êtes au courant je suppose que je suis membre de celui-ci depuis plus d’une vingtaine d’années, que mes hauts faits durant la guerre des ordres sont loués par les bardes, certes grassement payés, aussi j’ose prétendre être un bon juge quant-à ce qui se déroule chez nous. »

Un sourire poli, un regard entendu tandis qu’il se vantait sans gêne aucune. Celle-ci eût été Torhile de pur sang qu’il n’aurait pas eu de remords à la courtiser, mais comme cela n’était point le cas…

« Ainsi je désire vous offrir mon amitié contre un prix, en sommes toutes modique, je puis redresser notre ordre et nous faire retourner sur la voie de l’unité... hélas un tel fait ne pourrait être accompli sans que je ne soi à la tête du clan. Bien entendu, les amis s’entraident toujours, n’est-ce pas ? Voilà pourquoi j’ai parlé à ma sœur, Fen’Ju, qui est actuellement la gestionnaire de nos biens miniers, et je suis prêt à vous céder 75% de mes droits sur l’une des mines d’or du Kaerl de votre choix . Bien entendu en tant qu’ami vous serez mon bras droit, l’oreille et les lèvres à me confier ce que vous penserez être les meilleures décisions… »

Son sourire s’élargit légèrement et il se détendit dans son siège, assis tel un seigneur, chose qu’il était après tout…





Dernière édition par Yong'Wu Zenghwei le Lun 13 Juil 2015 - 00:49; édité 1 fois
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 654
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 603
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Dim 12 Juil 2015 - 18:27 Répondre en citantRevenir en haut


Jora Evumbrar & Takhasya


Le voir entrer ainsi dans ses appartements, vêtu de magnifiques soieries, d’or et d’argent, la maitresse incarnate dû retenir un rictus. Pas de dégout, l’homme n’était pas forcement déplaisant à regarder bien qu’il ne soit pas réellement son style. Non, elle se demanda simplement s’il comptait réellement user de ce subterfuge pour lui demander ce qu’il voulait, car elle en avait une petite idée. Mais ni la flatterie contenue dans les lettres, ni l’exposition de ses richesses ne lui feraient céder quoi que ce soit. Elle n’était pas femme de ce genre, car elle pensait que la surexposition de ses richesses tendait probablement à compenser quelque chose. Mais ça n’était qu’une supposition bien entendu.

Le laissant exécuter son petit manège, elle lui laissa sa main non sans garder un léger sourire en coin et chassa ses mots d’un geste.

- Les paroles ne valent rien, seuls les actes comptent. Propositions, tractations marchandes, au final, l’important et ce que vous avez à proposer.

Elle s’assit dans un large fauteuil, sans prendre attention à son geste, croisant les jambes, le fixant, le détaillant. Oui elle savait qui était cet homme et elle se doutait de l’ambition qui devait le tenir. Elle resta silencieuse le temps des tirades et des auto-compliments, ne perdant pas une seule seconde son petit sourire.

Il n’y allait pas par quatre chemins et avait décidé d’abattre tout son jeu d’un coup. Elle finit par se lever et se dirigea vers un petit meuble en bois de rose, l’ouvrant avec une petite clé qui se trouvait au creux de sa poitrine. Toujours silencieuse, elle en sortit deux verres d’une finesse remarquable, gravés et ouvragés de métal. Elle y fit couler un liquide légèrement ambré et parfumé. Refermant délicatement la bouteille et la rangeant. Elle se saisit d’un verre dans chaque main et lui en tendit un. Il n’était pas le seul à pouvoir montrer son pouvoir et son argent.

- Une liqueur venant d’un fruit rare de Qahra. Dit-elle simplement en retournant s’asseoir. J’entends bien ce que vous me dites et je suis d’accord avec vous. Ma prédécesseure n’a guère fait briller notre ordre et n’a malheureusement pas permis à nos compatriotes de briller à la place qui est la leur. Elle prit une gorgée de spiritueux, restant silencieuse quelques minutes.

- J’ai conscience également que seule, je ne pourrais pas rendre notre gloire d’antan à cette communauté ne prenant que le temps de boire des vins de basses qualités et de s’offrir les services des femmes de petites vertus qu’une certaine personne s’employait à apporter sans l’ombre d’une gêne. Elle prit une nouvelle gorgée et un petit sourire vint fleurir ses lèvres.

- Je sais qui vous êtes, vos exploits sont revenus à moi, ainsi qu’à tous d’ailleurs. Je pense… Elle décroisa les jambes et les recroisa dans l’autre sens, que vous êtes la personne qui pourrait aider à redresser le Kaerl. Bien que je sois actuellement en avant grâce à la dernière empreinte, le fait que j’ai été seconde de la maîtresse Ciniver ne joue pas en ma faveur.

Elle reposa son verre et décroisa les jambes, s’avançant un peu, le fixant.

-Votre proposition est honnête, je dois l’avouer, et je suis… Heureuse, dit-elle avec un léger sourire carnassier, qu’elle vienne de vous et non d’un prétendant quelconque avide de pouvoir. Car je ne doute pas que ce n’est pas que le pouvoir qui vous attire, mais l’honneur de ce clan. Aussi, je serai prête à accepter votre offre. Une amitié, si elle est sincère, ne peut qu’être bénéfique pour les deux parties. Elle se leva une nouvelle fois et alla chercher parchemin et plume, les posant devant le Torhil. Et quoi de plus solide que de coucher sur papier les bases de cette nouvelle relation ? Dit-elle avec un petit sourire. Mais dites-moi, de combien se portent vos parts à la base ?

Car 75% de 10% n’était pas forcement intéressant par exemple. L’argent ne l’intéressait pas plus que ça, mais elle comptait bien montrer qu’elle n’était pas née de la dernière pluie. Elle retourna s’asseoir en récupérant son verre au passage.



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Lun 13 Juil 2015 - 00:49 Répondre en citantRevenir en haut

Yong’Wu la regarda sortir l’attirail qui seillait à deux Valheriens discutant ensemble. De beaux verres ouvragés, une bouteille hors de prix, quoi de plus habituel pour des gens si aisés et prompt à l’extravagance ? Le bon goût était en quelque sortes un prérequis tacite pour rejoindre leurs rangs.

De deux doigts il se saisit de son verre en lui offrant un sourire pouvant passer pour charmeur avant d’humer le liquide ambré avec l’air du connaisseur. Il gardait cependant, rivés, les éclats de jais qu’étaient ses yeux, ne la lâchant pas une seconde. Il appréciait ce petit jeu de compliments envoyés et reçus, tant d’hypocrisie était délicieux, flattait son égo surdimensionné pour le faire atteindre d’autres sommets.

« Sachez ma chère que je suis ravi de voir qu’heureusement la maîtresse Cinivers était au moins capable de s’entourer d’une personne compétente. »

Lorsque vinrent les questions sur ses parts réelles dans il se cala plus confortablement dans son siège, laissant reposer son tibia gauche sur le genou droit, l’une des mains tenant de façon élégante le verre et l’autre comme jouant dans l’air de façon lente.

« Nous en venons au vif du sujet et je suis heureux de voir que vous avez de la jugeotte. Pour ce qui touche aux chiffres la mine d’Astolan m’appartient, j’ai racheté les droits de mon frère et mes sœurs sur celle-ci dans l’optique de vous céder 75% de celle-ci. Ainsi donc vous pourrez recevoir, selon le rendement, jusqu’à dix kilos d’or par mois. »

Il ne le montra bien entendu pas mais le rachat des parts des membres directs de son sang lui avait demandé de céder nombre de ses autres parts à ceux-ci. Certes il leur avait expliqué la raison pour laquelle il faisait cela et ils l’avaient acceptés, bien entendu, mais cela était venu avec un prix assez… exorbitant.

Reprenant une gorgée de vin il ponctua la fin de sa phrase d’un haussement de sourcils appréciatif. Une idée lui venait, peut-être était-ce la boisson ? Ou simplement d’autres choses…

« Je puis cependant vous offrir autre chose, si toutes-fois vous le désirez bien entendu. Vous et votre Liée vous êtes sur toutes les lèvres actuellement, pour avoir fourni une empreinte aussi… spectaculaire que rare. Que diriez-vous… » Il se pencha légèrement en avant, un sourire venant s’installer sur ses lèvres « De renouveler cette popularité en fournissant, une nouvelle fois, une empreinte à nos ‘’chers aspirants’’ ? »

Un léger rire de gorge le prit tout en proposant cela. Oh ce n’était pas une forme de corruption, simplement une extension de la tractation actuelle…



Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 654
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 603
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2015 - 22:04 Répondre en citantRevenir en haut


Jora Evumbrar & Takhasya


La Neishaane leva doucement son verre à la lumière d'une bougie, regardant la couleur se refléter sur ses yeux clairs. Il était parfait. Ni trop foncé, ni trop clair. Aux arômes délicats tout en étant présent et donnant le corps nécessaire au breuvage. Une acquisition dont elle était fière et qu'elle ne sortait que pour les grandes occasions... Comme celle d'un bon accord.

Portant le contenant à ses lèvres et en avalant une gorgée, son sourire s'accentua légèrement au nouveau compliment. Les hommes. Jamais à l'abri d'un compliment, surtout chez eux où la langue de bois et les faux semblants rythmaient chacun de leur pas.

- Je vois que vous avez voulu mettre toutes les chances de votre côté pour faire de ce marché une transaction équitable. Il m'est très appréciable de constater qu'un homme de votre prestance, qui pourrait obtenir ce qu'il veut par la peur ou l'intimidation, n'use pas de ses moyens... Barbare... Pour parvenir à ses fins.

Une nouvelle gorgée suivit ce nouveau compliment, ne le quittant pas des yeux non plus. Elle reposa son verre et croisa les jambes après s'être un peu plus enfoncée dans le large fauteuil.

- Je pense faire le bon choix en vous confiant la gouvernance des âmes perdues du clan. Je ne doute pas que votre... Autorité naturelle... Saura les guider et les sublimer vers un avenir plus envieux que l'actuel. Elle fit doucement tourner son doigt sur le rebord du verre dans un geste distrait, attendant qu'il écrive les termes de leurs accords.

Mais son visage souriant fut ponctué une fraction de seconde par un haussement de sourcils à la dernière proposition, sentant son âme sœur se raccrochait un peu plus à la conversation.

- Voilà qui est fort surprenant, je dois vous l'avouer. Surprenant, mais non déplaisant. J'ai connaissance que les blancs, mâle ou femelle, ne sont pas très enclins à perpétuer l'espèce. Cela rendrait cette couvée d'autant plus... Exceptionnelle. Elle souffla le dernier mot comme on soufflerait à un amant la promesse d'une nuit sans repos. Mais ce n'était pas forcement pour lui, non... L'idée lui plaisait et promettait à ce que leurs noms de soit pas oublié de si tôt. Elle leva cependant un doigt.

- Néanmoins, Takhasya, comme toute reine qui doit se respecter, ne peut se laisser mener si facilement et préférait dévorer le géniteur plutôt que de ne pas se sentir posséder par le meilleur. Pour autant, je ne doute pas une seule seconde que votre lié sauta être l'heureux élu. Car qui dit Reine exceptionnelle, dit partenaire exceptionnel. Ajouta-t-elle avec un nouveau sourire.

--><--


À l'extérieur de l’appartement se glissant en dehors d'une porte dérobée, une demoiselle aux cheveux rouge comme le sang se faufila dans le couloir. Ainsi ils souhaitaient qu'elle donne une nouvelle couvée avec un dragon précis. Pour qui la prenait-elle ? Une vulgaire bleue ? Il était hors de question qu'un couple de bipèdes, aussi haut placés soient-ils, décident avec qui elle volerait. Il allait falloir que le dragon en question se montre digne et qu’il surpasse les autres. Car ça serait une compétition, comme à chaque fois. Sentir les mâles se battre pour elle rendait la chose exquise. Mais, ayant tout de même à cœur de satisfaire les envies de sa liée. Qui d’ailleurs satisfaisait aussi ses propres envies de grandeur. C’est donc d’un pas extrêmement silencieux qu’elle se mit en quête du blanc répondant au nom de Nushi, histoire d’évaluer la marchandise et le prétendant à sa royale personne.




L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 04:49 Répondre en citantRevenir en haut

Il la suivait du regard, un léger sourire jouant sur ses lèvres tandis que celle-ci se déplaçait pour observer et apprécier la robe du vin. Yong se prit à apprécier cet instant où il n’était pas nécessaire de faire montre de force brute ou d’agressivité verbale, tout ici n’était que finesse. Mots cachés, sens en éveils aux moindres paroles, le tout sous le revers de la discussion et de la politesse.

Quel plaisir cela était de pouvoir être en compagnie d’une personne civilisée. Il avait presque oublié qu’il en existait au sein du Kaerl Ardent. Il fit un geste lent de la main doublé d’un sourire en coin à la mention du marché, comme une révérence veillant à accueillir des mots si plaisants à l’oreille.

« Je sais ce qui se dit de ma personne : que je suis violent, barbare même, n’hésitant jamais à faire preuve d’intimidation. Comme vous pouvez le voir je ne réserve ces moyens dénués de civilités qu’aux chiens errants qui pullulent de plus en plus en notre bon Kaerl. Ceux-là ne comprennent que la loi des muscles et des crocs. »

Ceci dit il se saisit de la plume, avançant son buste, et se mit à gratter le parchemin avec la célérité du scribe mais la légèreté et l’élégance de l’enlumineur. Les lettres étaient élancées, stylisées, modelées précisément par des décennies d’apprentissages rigoureux.
‘’Moi, Yong’Wu Magnus Augustus Jagathaï Zenghwei Coatlmowren second du nom et fils aîné de l’honorable Tai’Quiang Ezecchilus Amon Cipactli Zenghwei Coatlmowren et de l’aimée Jian’hui Albanne Auria Ataahua Zenghwei Aquetzalli Coatlmowren,

Jure par la présente de céder 75% de mes droits sur la mine d’or d’Astolan, actuellement en l’entièreté de ma possession sous couvert d’un respect de la tractation commerciale effectuée entre les deux parties. Les termes concernant le contrat sont connus de cinq personnes, les deux signataires et leurs Liés ainsi que de Fen’Ju Amarante Andeolina Aroha Zenghwei Coatlmowren, cette personne tiers se voyant confier le devoir de respecter le contrat effectué dans le cas d’un décès.
Yong’Wu Magnus Augustus Jagathaï Zenghwei Coatlmowren


Ceci fait il poussa d’un doigt le parchemin et la plume vers Jora, pour que celle-ci le lise et appose ou non sa signature alors qu’elle en venait au sujet de l’empreinte. Yong’Wu leva le regard du vélin pour le poser dans celui de la Neishaane.

« Je comprend parfaitement qu’une reine ait besoin de trouver le meilleur mâle. C’est d’ailleurs tout à son honneur. Ce sera, si cela se fait, une empreinte d'exception comme vous le dites si bien. »

Il reprit une gorgée du vin, appréciant le liquide sur sa langue tout en humant son parfum. Qu’il était bon d’avoir accès aux produits de luxe…

***


Il tenait fermement sa prise, regardant les écailles gigoter avec l’amusement d’un félin. Qu’il était drôle que de telles créatures existent et se trouvent avec une certaine abondance en ces terres de cendres et de feu. Qu’aurait-il mangé sinon ?

Écartant ces pensées d’un geste mental il ouvrit grand la mâchoire et la referma sur la proie, arrachant un gros morceau de chair sanguinolente, laissant la viande grasse et chaude couler dans son œsophage. Dans son esprit il sentait les émotions de son Lié, ses paroles, et devinait par là les dires de l’autre, ainsi donc ils s’arrangeaient pour que leurs dragons fassent une ponte ? Le Blanc en aurait rit s’il ne comprenait pas l’importance stratégique et de renom que cela pouvait apporter, mais il le comprenait.

Reprenant une bouchée de viande il jeta la carcasse hors de sa partie de leur Weyr d’un coup de patte, envoyant l’être déchiré par-dessus le promontoire rocheux pour valdinguer sur le versant du volcan. Il s’étira, détendant les muscles de son dos avant de poser un regard sur le crâne de l’empereur noir qui trônait au plafond. Il avait aimé tuer ce grand imbécile…

* Assez ressassé le passé. Allons donc voir de quoi a l’air cette reine. *

Prenant forme humaine pour pouvoir se mouvoir avec aisance dans le Kaerl, le blanc n’avait pas l’air de grand-chose. Un homme aux yeux bridés et à la peau usée par un vent cendreux, une bonne cinquantaine d’années, des cheveux noirs et sauvages tombant jusqu’à ses reins et une barbe d’encre, d’une taille modeste tranchant avec son Torhil de Lié il se permit un sourire en passant par les appartements. Le miroir lui renvoyant une image qu’il appréciait : celle d’un être commun, facilement oubliable et dont on ne pouvait se méfier avant qu’il ne plante une dague dans votre dos.

Sortant du Weyr il arpenta les couloirs, ne prenant plus trop attention aux alentours, ceux-ci étaient si quelconques qu’ils ne méritaient pas son regard. Jusqu’à ce que par le plus grand des hasards il se retrouve face à l’une de ses sœurs de race elle aussi sous forme bipède…

« La même idée dans deux têtes différentes on dirait. »



Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 654
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 603
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Dim 16 Aoû 2015 - 23:11 Répondre en citantRevenir en haut


Jora Evumbrar & Takhasya


Tout était parfait et pour le mieux qu’il pouvait se passer. Elle gardait une place importante, un nom qui serait prononcé pendant longtemps et avait ajouté à ses possessions une quantité non négligeable d’or. Oui, tout était parfait. Elle suivit des yeux les chemins que la plume laissait sur le parchemin.

- Il est rare de voir quelqu’un pratiquer si habilement l’art de la plume. Les gens maintenant, s’ils savent écrire, ne font guère que des ratures et autres dégâts sur le papier. Elle posa son verre et se saisit délicatement de l’ensemble, s’approchant pour mieux écrire, trempant la pointe dans l’encre aux étranges reflets.

Moi, Jora Evumbrar, atteste de l’authenticité de cet accord et ajoute les termes suivants : En l’échange de 75% des droits sur la mine d’or d’Astolan, je cède volontairement et dans son intégralité la place de Haut Dirigeant du clan des Valheriens, me plaçant de ce fait comme seconde.

Les termes de ce contrat rédigé en deux exemplaires uniques devront rester confidentiels pour le bon déroulement de celui-ci. Tout manquement de cette close rendra le contrat caduc et entrainera donc sont annulations sans délai.

Jora Evumbrar.


Elle apposa sa signature ainsi que le sceau du clan avant de rédiger son double et d’apposer sa signature à nouveau. Un contrat chacun, le secret couché sur le papier. Les paroles s’envolent, mais les écrits restent comme on disait. Posant la plume et refermant l’encre, elle se leva et se dirigea vers son bureau, ouvrant un des tiroirs pour en sortir deux liens de satin bordeaux qu’elle noua autour de chaque contrat après les avoirs soigneusement roulés. Puis enfin, elle lui tendit son exemplaire.

- Je ne doute pas une seconde que vous ferez une utilisation optimale de toutes vos compétences. Que ce soit les mots, les armes ou le charme. Elle se détourna pour aller ranger le parchemin dans son coffre, le refermant et scellant magiquement avant de retourner s’asseoir, reprenant son verre.

- Laissons-les faire connaissance, dit-elle avec un sourire amusé en sentant sa liée partir en quête du Blanc.

~°~°~


Elle ne s’attendait pas à le rencontrer si vite. Elle s’était plutôt faite à l’idée de devoir presque le débusquer au fin fond des grottes des Dôl Nàrë. Mais c’était sans compter les esprits liés qui partageaient, si ce n’était le même désir, la curiosité d’entreprendre cet étrange accord.
Mais là où le blanc cherchait à passer inaperçu, tous les regards se tournaient vers elle. Flamboyante, altière, majestueuse, elle ne se cachait pas de ce qu’elle était et savourait chaque murmure dans sa direction.

Elle se planta devant lui, le détaillant de haut en bas, mains sur les hanches.

- On dirait bien oui. Tant mieux non ? Dit-elle en s’approchant un peu plus de lui, ne se privant pas pour le détailler. Ils ont, semble-t-il, quelques projets pour nous, mais… Serez-vous à la hauteur pour surpasser la force de vos frères ? L’agilité des blancs est bien connue, mais cela suffira-t-il ? J’aime me savoir courtisé, d’autant plus par une espèce qui ne jette son dévolu sur personne d’autre que son lié.

Elle passa à côté de lui, marchant doucement.

- Mais je ne suis pas une machine qu’on appelle en claquant des doigts. Je partage les convictions de Jora, mais ça ne se fera pas aussi facilement. Surtout qu’elle venait tout juste laisser partir ses petits vers leur destin, elle ne ressentait pas forcément le besoin de donner de nouveau la vie. Et une ponte trop tôt était un risque qu’il n’y ait pas assez d’aspirants.

- Pour offrir la vie à de nouveaux enfants, il va falloir patienter un peu, mais… Sans cette finalité, serez-vous capable de me satisfaire ? Elle fit un petit signe de la main. Entreprendre un vol pour le plaisir de se sentir suivi n’était pas une idée qui lui déplaisait. Et s’ils s’accordaient alors peut-être réussirait-il à renouveler cet exploit le moment venu.





L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 6 Sep 2015 - 21:44 Répondre en citantRevenir en haut

Yong’Wu répondit au compliment quant-à son écriture avec un sourire poli mais froid. La flatterie était toujours plaisante mais il n’avait jamais considéré son écriture comme une autre forme de sa personne. On lui avait simplement inculqué que les lettres devaient être de telles tailles et de telles formes à grands coups de bâtons.
Saisissant son exemplaire avec une manière délibérément lente pour ne pas trop dévoiler l’ambition qui le rongeait il sourit légèrement en lisant celui-ci en diagonale.

« Je savais que vous feriez le bon choix Dame Evrumbrar. Dés demain vous recevrez votre première récolte d’or. Quant-à nos Liés… espérons que l’envie de s’entretuer ne leur vienne pas. »

Il rit, un rire assez faux pour qu’on puisse le remarquer. Yong’Wu connaissait Nushi, celui-ci était son Lié après tout, il espérait sincèrement que le Blanc ne se mette pas à donner des coups de crocs…

* * *


Le blanc écouta l’incarnate sous forme humaine avec la patience du père face à un enfant faisant des caprices. Il restait d’une neutralité totale, ne bougeant presque pas si ce n’était pour respirer, tant et si bien qu’il aurait pu avoir l’air d’une statue de cire. Levant lentement le visage, pour la regarder droit dans les yeux il lui offrit un maigre sourire en coin à la mention de l’attachement des Blancs envers leurs Liés.

« Oh je me doutais bien qu’il me faudrait rentrer dans tout ce petit jeu de scène précédant l’accouplement. Vous êtes une reine et méritez que l’on entretienne la tradition après tout. »

Même sa voix était d’un calme Olympien, des mots qui glissaient comme l’eau entre les rochers, une sonorité légèrement grave mais dans des tons égaux finissaient de mettre des couleurs ternes sur un tableau en sommes toutes banal. Il se tourna pour la suivre du regard tandis qu’elle passait à côté de lui, en son fort intérieur il n’avait nulle envie de procréer, ce n’était tout simplement pas sa tasse de thé. Même s’il ne doutait pas de pouvoir battre tout les autres lourdeaux pour obtenir ce droit.

Vint alors la phrase qui brisa son masque d’impassibilité, sa bouche s’ouvrit dans un sourire trop grand et doté de trop de dents effilées alors qu’un léger rire de gorge se laissait entendre. Serait-il capable de la satisfaire ? était-ce une blague ?

« La question n’est pas de capacité ma chère. Si vous recherchez la finesse vous tomberez sur moi, si vous recherchez l’agilité vous tomberez sur moi, si vous cherchez la force et l’intelligence ce sera à nouveau sur moi. Croyez-vous un instant qu’un blanc ai pu survivre à l’entièreté de la guerre des trois ordres sans avoir un minimum de talent ? »

Il s’approcha d’elle avec la vivacité du serpent, se tenant à peine à quelques centimètres, laissant son souffle chaud et sentant la braise et le sang cuit ponctuer ses paroles.

« J’ai tué nombre de nos semblables, même les empereurs noirs ont appris à me craindre. Je ne suis pas le déchaînement de tempête que l’on voit si bien chez ces grands animaux primaires, je suis l’érosion des terres qui petit à petit dévore ce qui est sur son chemin et ce sans que la moindre personne en ai conscience. »

Il avança son visage, toujours paré de ce sourire à la limite du moqueur. Nushi n’était pas connu pour être apprécié de ses semblables… au contraire même. C’était un dragon arrogant et pernicieux qui tenait énormément de son Lié : selon lui il était supérieur aux autres membres de l’espèce, il avait un esprit critique développé au point qu’il remettait en doute la mémoire ancestrale quant-à l’existence de divinités. Quant-au lien… il n’avait pas bonne opinion de cela non plus.

« Sachez que cette couvée, car elle viendra, sera la plus puissante jamais faite. Vous voulez du renom ? Vous voulez voir vos enfants se lier à des personnes dignes et puissantes ? Je suis le père qu’il faut à ces œufs. » il se recula, toujours avec cette lenteur avant de continuer, sa voix perdant du mordant pour redevenir cette eau qui glissait. « Maintenant s’il est nécessaire que je me prête au jeu je le ferais. Attendez-vous à voir des choses plus extraordinaire de ma part que de la part de n’importe quel autre de ces abrutis… »



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:31 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu