Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 Zoran Cynfelyn Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Zoran Cynfelyn
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2014
Messages: 66
Présentation: URL
RPs: 57
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Ayzehl
Fonction: Itinérant de Mystra
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 25 Jan 2015 - 17:28 Répondre en citantRevenir en haut

Zoran Cynfelyn




▲ premiers fragments ▲


Gaïaku 918.


Livraison Nocturne – Ciryandil et son Lié escortent Zoran jusqu'au Kaerl Céleste, où celui-ci fait la rencontre de Laéïa Lòkë, Maîtresse Verte, et également son nouveau professeur. | Inachevé |

Une récolte compromise – Malmené par ses insomnies, Zoran décide de s'accorder une petite excursion nocturne. Néanmoins, il n'est pas le seul à arpenter le Kaerl Céleste en plein cœur de la nuit. | Inachevé |

Néharaku 918.

Une Fëalocë se jette à l'eau – Alors qu'il est envoyé par Ciryandil à la recherche de plantes médicinales, Zoran surprend la jeune Iniaki Morrigane en pleine baignade. Il lui propose de se joindre à lui pour l'assister dans sa mission. | Terminé |

Valse à l'ombre – Profitant d'un jour de repos pour se promener au Jardin d'Hiver en compagnie d'Aramanth, le Lié de Ciryandil a soudain l'idée de jouer un tour à l'Aspirante Ottilia Théandore en se faisant passer pour le Lié de Zoran. | Terminé |

De nouvelles connaissances – Après avoir aidé Ottilia à retrouver le moral, Zoran accepte de l'accompagner à la rencontre de Nalesean de Dalneÿs. La jeune Aspirante aimerait, en effet, apprendre l'art de la guérison. | Terminé |

Ouranosku 918.

Ivresse et Confusion – En toute honnêteté, Zoran avait simplement voulu faire plaisir à Ottilia et organiser son anniversaire, avec l'aide de leur amie commune, Iniaki Morrigane. La présence de Siegrain Kaÿ d'Amberle et d'alcool n'était pas prévue. | Terminé |

Mystraku 918.

[RP Officiel] L'Or des Cieux – L'heure de l'Empreinte est enfin venue ! Tiré de son sommeil par le Chevalier Ciryandil, Zoran se prépare à découvrir la partie manquante de son âme, sous le regard de Flarmya. | En Cours |

▲ Pour les curieux... ▲





Citation:
Thème du personnage

*Nom du PNJ : Eindride d'Ostréel, dit Arianwyn
*Sa race : Sang-Mêlé Ondin et Neishaan
*Son rang : Prêtre Itinérant de Mystra

*Brève description : Si une chose est sûre, c'est que le métissage a largement réussi à Eindride. Son visage aux angles doux possède des traits fins et agréables, mais ces restes juvéniles sont cependant durcis par un troublant regard à la couleur sanglante. S'il affiche au premier abord une moue pas forcément des plus avenantes, à la limite de l'indifférence, il dégage en revanche un charme peu commun. Il sourit très peu, mais peu importe – les plus faibles d'esprit peuvent même aller jusqu'à imaginer le sourire ou l'approbation du Sang-Mêlé. Ses cheveux indisciplinés sont d'un gris terne, et tombent parfois jusqu'à ses épaules quand il se laisse aller. Autrement, ils sont coupés en carré et dissimulent son front. Accordé à sa chevelure, son teint est lui aussi légèrement grisâtre – le meilleur hâle qu'il puisse obtenir au vu du sang qui coule dans ses veines. Sa silhouette, musclée par le travail dans les champs et des années d'itinérance, est le plus souvent enveloppée dans un manteau brodé de pourpre – et sa propension à se tenir droit doublée d'une prestance presque noble suffisent à donner l'illusion qu'il dépasse le mètre quatre-vingts. Seules imperfections, et d'ailleurs invisibles, son dos porte encore les marques des coups de fouet reçus lorsqu'il fut condamné par les siens.

Arianwyn est une personne calme à l'aura apaisante, tout entier porté vers un seul but : celui d'être aimé. Cela va au-delà de la simple recherche d'appréciation, et il se sert de façon éhontée de son charisme et de son intelligence pour créer chez ceux qui l'entourent une véritable dépendance. En vérité, il est persuadé que tout lui est dû. Il ne s'intéresse aux autres que parce qu'il en a besoin, ne vous y trompez pas, et, au final, sa petite personne restera la seule chose réellement importante à ses yeux. Pour parvenir à ses fins, il est tout à fait exceptionnel en termes de relations sociales. Toujours à l'écoute, jamais avare de conseils, Arianwyn est quelqu'un dont la présence et la discussion sont des plus agréables – et, pour les plus fragiles, rapidement indispensables. Son air d'indifférence et son détachement ne font en effet qu'augmenter l'influence qu'il exerce sur eux, chacun étant persuadé d'être le seul à s'attirer l'attention et la curiosité du Sang-Mêlé. Sa détermination à toute épreuve a fait de lui un être de sang-froid. Il ne se laisse que rarement influencer par sa jalousie et sa haine, prenant le temps de réfléchir à ce que peuvent lui apporter les uns ou les autres. En plus de cela, ses années en tant que Prêtre Itinérant de Mystra l'on doté d'un certain rapport de supériorité avec le reste du monde. Il se prend pour un élu de la Déesse, voire même son favori, et se console de ses échecs en les interprétant comme la volonté de Mystra.

Le Sang-Mêlé est aidé dans son entreprise par un pouvoir assez particulier, né de son métissage. Alliant la voix des Neishaans et le toucher des Ondins, Arianwyn peut exercer une influence phénoménale sur les personnes les plus influençables. C'est une compétence "passive", qu'il ne peut ni provoquer ni refouler.

*Résumé de son histoire : Fils bâtard d’une châtelaine, Eindride fut confié à l’une des familles travaillant les terres du domaine d’Ostréel. Il grandit sans ignorer sa véritable ascendance, car ses parents adoptifs avaient cru bon de lui révéler, très jeune, l’identité de sa mère. L’enfant, immanquablement, chercha à se faire remarquer par cette dernière – qui, en retour, l’avait pris en effroi et ne fit que l’ignorer. Blessé, Eindride crut longtemps que quelque chose, en lui, lui avait fait mériter le mépris de sa mère. Il chercha une raison à cela, mais ne trouva aucune réponse et, dès lors, commença lui aussi à ressentir de la haine envers sa génitrice et sa cuisante indifférence.

Irati d’Ostréel, puisque tel était le nom de la châtelaine, se laissa ronger par la paranoïa. Elle était persuadée que son bâtard finirait par réclamer ce qui lui était dû, de par son sang, et qu’il jetterait l’opprobre sur le nom de sa maison. Elle mit donc au point un cruel stratagème pour l’éloigner de ses terres, obligeant l’une de ses caméristes à aller séduire son fils et réchauffer sa couche. La jeune fille vint, quelques jours plus tard, se jeter aux pieds de sa maîtresse, les joues humides de larmes factices, et devant toute la maigre cour d’Ostréel, accusa Eindride de l’avoir violée. N’ayant jamais partagé le lit d’un homme auparavant, elle eut assez de preuves à apporter pour que le bâtard soit soumis à la justice du seigneur des lieux.

Eindride fut jugé coupable, condamné à l’humiliation puis à l’exil. Il porte encore aujourd’hui sur sa chair les vestiges de son châtiment. Déshonoré et le cœur empli de colère, il parcourut les routes d’Orën, mendiant ou rendant service en échange d’un repas et d’un endroit où passer la nuit. Certains se montraient charitables quand d’autres invoquaient tous les Dieux de Rhaëg pour chasser le démon qui leur rendait visite. Ce Sang-Mêlé à peine sorti de l’enfance, avec ses yeux rouge sang, ses vêtements couverts de boue et puants, n’était-il pas un envoyé de Kaziel ?

En plein milieu de l’hiver, il crut trouver enfin la mort – les fermes sur son chemin n’avaient pas de quoi nourrir une bouche supplémentaire, les champs n’avaient pas besoin d’être entretenus et les portes se fermaient devant lui, les unes après les autres. C’est ainsi, dévoré par la faim et le froid, qu’il perdit connaissance à quelques pieds seulement d’un Monastère de Mystra. Un Prêtre qui rentrait de voyage recueillit le jeune homme. Il lui offrit de rester, d’aider aux travaux de la terre et à l’entretien du Monastère, et d’assister les Frères au quotidien. Y voyant un signe divin, Eindride alla plus loin que cette proposition : il demanda à porter la tenue des Disciples et à intégrer la Communauté de Mystra, car il voulait suivre la voie de son sauveur et se porter au secours des proscrits.

Car il portait la Marque de la Déesse, il suivit les enseignements réservés à ceux qui n’étaient pas des profanes. À seize ans, alors qu’il venait de passer la Cérémonie de l’Inspiration, il abandonna son nom et prit celui d’Arianwyn, argent béni, dérivé de la couleur particulière de ses cheveux. Eindride choisit la voie de l’Itinérance, afin de parcourir Rhaëg à la recherche d’élus de Mystra. Il ne demeurait alors plus rien de son ancienne personne en-dehors d’un désir violent de s’approprier l’amour des autres afin d’oublier ses vieilles blessures.

Un an plus tard, sa route croisait celle du jeune Zoran Cynfelyn qu’il prit sous son aile. Six ans durant, Arianwyn partagea la vie du Fëalocë. Depuis le départ de ce dernier pour Tol Orëa, le Sang-Mêlé cherche à retrouver sa trace, errant de par le vaste monde, persuadé d’avoir été encore une fois abandonné.



Publicité





MessagePosté le: Dim 25 Jan 2015 - 17:28 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu