Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Faut fêter ça ! Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2015 - 21:26 Répondre en citantRevenir en haut

Quelques jours après le repêchage de Sasha, et
de ses premières leçons



Maury Shyph et sa liée N'ophora


Il ne leur avait pas fallu longtemps pour sortir du Kaerl Neutre. Seul Sasha avait eu les yeux bandés, pour ne pas connaître le passage secret qui permettait de sortir à l'air libre. Comme l'interstice ne fonctionnait pas encore, il convenait d'user de moyens bien plus rudimentaires. Cela ne perturbait point la dragonne et encore moins sa liée. Après tout, Flarmya avait offert des dons à ses Enfants, mais aussi des pattes et des ailes. Ces membres étaient là pour servir et non décorer. Une fois à l'air libre, l'air empli d'odeur saline envahissait les narines de Maury. D'un regard elle contempla la splendeur d'un bleu azurine qu'était la mer. A chaque fois qu'elle remontait à la surface, elle ne pouvait se détacher de son spectacle. Manquait plus que la majesté de fiers voiliers se coursant sous le vent. Seules les mouettes qui les observaient en planant en toute quiétude était la seule touche de couleur blanche dans les airs.

Une fois sur le dos de la dragonne bleue, ils rallièrent Loméanor en peu de temps. La dragonne préféra faire la sieste dans la petite clairière où elle s'était posée. Plutôt lézarder sous le soleil qu'avait soufflé Maury à Sasha avant de l'abandonner dans un petit rire moqueur. Sa dragonne avait raison d'en profiter et en même temps, elle ne perturberait pas les possibles leçons qu'elle apporterait à son jeune aspirant.

°J'ai entendu tes pensées ma liée... C'est juste que te connaissant, tu vas boire quelques pintes, histoire de tester aussi la résistance de Sasha quand à ce terrain là. °

Maury pesta intérieurement. Elle ne pouvait décidément rien dissimuler à sa dragonne.

Loméanor était une petite ville bien vivante, comme n'importe quelle ville en son genre qu'on retrouvait sur les continents du monde. Sasha ne sera pas si dépaysé que cela, hormis de voir quelques dragons passer au dessus de leur tête ou attendre derrière quelques boutiques qui bordaient les extérieurs. Des dragons plus petites suivait d'un pas décidé leur lié. Des jeunes comme des adultes. Les blanches et les bleues passaient sans peine dans la rue principale. Les locaux et autres visiteurs s'écartaient naturellement à leur passage.

Maury laissa son aspirant contempler les lieux, se demandant presque si la bouche s'ouvrirait comme celle d'un poisson hors de l'eau. Elle lui tapota l'épaule.

''Allez viens, allons à la taverne, c'est là que tu verras des célestes, des ardents et bien entendu des neutres. Ici, on peut venir boire, discuter avec des connaissances des autres Kaerls comme venir vendre ou acheter ce qu'il nous faut. Enfin vendre, si tu sais faire quelque chose de tes mains. Pour les Ardents et les Célestes, ne t'offusque pas d'en voir avec un air un peu... trop arrogant. Les premiers sont autant gonflés d'orgueil que les seconds de principes portés sur la lumière et tout le blabla habituel. Heureusement qu'il y en a qui sortent un peu du contexte. Ah oui, et ne t'étonnes pas si un Ardent te lance un regard provocateur ou condescendant. C'est inscrit dans leur sang ce comportement. La plupart se croient meilleurs que les autres... La guerre d'il y a une décennie n'a pas du les calmer assez je dirais....''

Elle entra la première dans l'établissement qui sentait la vieille boiserie cirée et le fumet d'un gigot qu'on venait de mettre à cuire dans un foyer généreux. Rien que l'odeur de la viande ouvrait l'appétit. Elle chercha une place et elle sourit quand elle reconnut une vieille connaissance.

''Allons à cette table du fond, tu verras déjà un céleste en pleine action. ''

Elle se rapprocha et Sasha aura tout le loisir d'apercevoir un homme endormi, la tête reposant sur ses bras croisé. A sa tête, on dirait un habitué du coin. Deux chopes vides le dominaient en silence sur la table.


Altahir Nordan & Norloth


Toujours avec un sourire moqueur, Maury fit signe à Sasha de prendre place et se plaça derrière le dormeur. Elle se pencha, juste à côté de son oreille. Puis d'une voix forte, elle cria presque

''ON SE REVEILLE NORDAN ! ''

Le malheureux sursauta tellement qu'il en tomba de sa chaise, les deux fers en l'air.

''Que quoi ? .... Maury ! Par l'enfer ! Tu ne peux pas t'en empêcher ! A chaque fois tu me fais le coup. Quand décideras-tu de me foutre la paix ! Je te dois plus rien ! ''
''Calme toi veux tu. Et puis même si tu m'as déjà payé depuis belle lurette, j'aime bien garder le contact. C'est stimulant...''


Le dénomme Nordan se releva en se frottant l'arrière de son crâne et murmura un juron. Il se rassit et fixa Sasha d'un sourcil arqué avant de jeter un regard noir à Maury.

''Qu'est ce que tu me veux alors ? Hormis me présenter un morveux ? Tu cherches à renfoncer le couteau là où tu crois que cela fait mal encore ? ''
''La barbe Altahir... C'est juste mon aspirant et ce n'est pas un morveux. Il se nomme Sasha et il a bien plus de tripes au ventre que toi au même âge. ''


La réplique fit grimacer Altahir. Au moins Sasha pourra se vanter d'avoir été complimenté par la Maîtresse-Dragon.

''Ce que je veux ? Allons tout de suite les grands mots, comme à ton habitude. Détends toi un peu et on va juste bavasser. J'estimais que Sasha avait besoin de voir un Céleste et tu t'es montré le candidat idéal. Tavernier ! Trois bières ici ! Sasha mon jeune aspirant, si tu as des questions, que ce soit pour moi ou pour notre cher ami Altahir ici présent, ne te gêne pas. Il se montrera très gentil dans ses réponses''
'' Et si je refuse ? Car tu commences à me.....''
'' Si tu refuses, alors un petit cours d'escrime avec ma petite personne te fera du plus grand bien... Surtout que tu n'en es pas à deux premières bières hein ? ''


Nordan se renfrogna et apporta un sourire victorieux au visage de Maury. Qu'elle aimait tant gagner la partie sur la face des hommes....De toute façon, elle gardait pour elle l'idée d'un cours d'escrime. Deux adversaires différents pour le jeune aspirant pourrait être formateur. Elle connaissait assez Nordan pour le savoir bonne lame.



Publicité





MessagePosté le: Dim 11 Jan 2015 - 21:26 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 28 Jan 2015 - 12:14 Répondre en citantRevenir en haut

Sasha pensait qu’il ne pouvait y avoir leçons plus insolites que les dernières en date… Il se trompait.

Maury regorgeait décidément d’idées originales pour former son Aspirant, et choisir une auberge comme lieu d’apprentissage ressemblait à une plaisanterie de mauvais goût. Le marin cru tout d’abord que c’était une ode sarcastique à son côté buveur et festoyeur, mais il y avait bien une volonté pédagogique derrière cette sortie singulière : rencontrer les membres d’autres Kaërls. Après tout, quel meilleur endroit pour rassembler les peuples qu’un établissement de boissons ?

Goûter à l’air « de la surface » après s’être acclimaté d'une cité sous bulle au fond de l’eau avait quelque chose d’enivrant, et c’est avec une satisfaction non dissimulée que Sasha retrouva le picotement du sel sur sa peau, le ronronnement perpétuel de la houle sur les brisants, le criaillement des mouettes…en somme, la Mer vue « d’au dessus ».

Mais l’euphorie n’en fut que plus grande lorsqu’ils franchirent la porte basse à l’épais chambranle de chêne, surmontée d’une enseigne fendillée ou se dessinait une créature serpentine


Sitôt le pied posé sur l’épais plancher bruni, Sasha se sentit chez lui. Les auberges et autres gargotes étaient décidemment des lieux communs à toutes les races, toutes les cultures du monde. Le marin pensait naïvement qu’un Continent comme Tol Orëa - où le simple quidam vivote et commerce avec des cités submergées, flottantes ou enterrées accueillant des Chevaliers Dragons – lui offrirait une taverne hors du commun…Il ne s’était pas encore figuré comment. Peut-être que la bière allait jaillir du comptoir comme un geyser, ou que la serveuse pouvait se téléporter d’une tablée à une autre ? Peut être était-ce un établissement immense avec des alcôves où l’on charriait des carcasses fraîchement équarries destinées aux Dragons ?

Eh bien non, il n’en était rien. La Vouivre de Jade était semblable à moult et moult autres auberges avec son plafond bas aux épaisses poutres porteuses, son ambiance bruyamment animée et légèrement poussiéreuse, son comptoir un peu crasseux où s’appuyaient déjà les badauds embrumés, sa serveuse gironde et débordée et sa bonne flambée où un rôt monté sur broche ruisselait de graisse. Quant aux Dragons, ils brillaient par leur absence. S’il y avait des Chevaliers ici, leurs Liés étaient sans doute en train de chasser ou de se dorer l’écaille au soleil printanier, à l’instar de N’ophora.

- Aaah, je retrouve un peu mes repères ! songea Sasha, pour qui la modeste guinguette du Kaërl Englouti semblait trop sage. Ces bons vieux visages poivrots, ces tablées animées, ces généreux corsages subrepticement délacés ! Ca sent le fauve, la viande rôtie et le houblon…Fumets qui me sont si familiers après l’odeur des forêts et de la mer !

L’Aspirant n’eût guère le temps de jouir de la bonne chaire retrouvée, car déjà sa Maîtresse s’engageait dans la salle, brossant les traits typiques –et peu flatteurs, des Célestes et des Ardents. Il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire en coin. Sortir du Kaërl avait décidemment un effet libérateur sur son impassible Maîtresse, qui sortait enfin de sa réserve pour parler avec son cœur. Fidèle à lui-même, le Septon prit acte de ce qu’on lui disait sans émettre de jugement… Mais il ne put s’empêcher de hausser un sourcil perplexe lorsqu’on lui présenta son premier Céleste, visiblement un de ceux qui « sortent du contexte » à en juger par les choppes vides jonchant la table.

''ON SE RÉVEILLE NORDAN ! '' claironna Maury au milieu du boucan ambiant, faisant tomber le soudard à la renverse.

Sasha décrypta le visage du bougre d’un œil vif lorsque celui-ci réapparu, échevelé et bouffi d’alcool, par-dessus le bord de la table. Humain, la quarantaine… un air de roublard déterminé qu’il était difficile d’associer à l’image d’un paladin rutilant dans son armure. Décidément, les Célestes n’étaient pas comme il se l’imaginait ! Il répondit à l’œillade méfiante du dénommé Altahir Nordan par son plus beau sourire matois et bénit Maury en pensée quand elle eût la bonté de leur commander des bières. Lorsqu'ils se furent enfin attablés, un silence pesant tomba, laissant place à un chassé-croisé de regards assez cocasse entre le Céleste, la Maîtresse Neutre et son Aspirant. Sasha se résigna enfin à briser la glace.

- Alors..hum...Altahir c'est ça ? Vous êtes donc Céleste. Il détailla de nouveau l'individu, ses traits d'oiseau de proie, son regard resquilleur. Quel votre statut là-bas ? Maître, Chevalier...Aspirant ? Cette dernière suggestion avait été lancée avec une pointe de provocation , mais elle était sincère. Le marin savait d'ores et déjà que la structuration hiérarchique des Kaërls était la même, mais la durée de l'Aspiranat variait peut être selon les Ordres auxquels on choisissait de se dévouer. D'ailleurs... Je dois avouer que je suis assez...surpris de vous savoir Céleste. Qu'est-ce qui vous a motivé à rejoindre le Màr Menel ? Je suppose qu'on est allé vous pêcher quelque part en Rhaëg pour vous raconter d'invraisemblables histoires d'Ancêtres chevauchant des Dragons , HA !

Sasha prit une lampée d'ale en se gaussant, imaginant la scène d'ici. Altahir Nordan ne semblait pas de ces caractères illuminés et fantasques à qui on fait gober n'importe quoi. Que diable avait-on bien pu lui dire afin qu'il abandonne sa vie -telle qu'elle fut- pour rejoindre la Cité Volante ?! Il reposa bruyamment sa pinte, fit signe à une serveuse qui passait dans la salle et lui glissa quelque chose à l'oreille. On ne sut ce qui se dit durant ces quelques secondes mais la ribaude gloussa et rougit, puis posa un plateau d'olives épicées et de fromages sur la table, offert par la maison.

- Où en étions-nous ? reprit le marin en gobant une olive. Ah oui, ton Kaërl et ses mœurs. La bière avait déjà estompé ses efforts de bonne tenue, le vouvoiement n'était de tout manière pas naturel chez le boucanier qu'il était. Comment est-ce donc ? J'ai entendu tant de récits mirifiques sur cette cité ! Est-elle vraiment protégée par une sorte de... d'énorme tempête ? Comment faites-vous pour y aller quand vous n'avez pas de Dragons ? Vous n'avez pas trop de mal à respirer à cette hauteur ? demanda-t-il encore, songeant que le Céleste aurait pu lui retourner la question sur le Kaërl Englouti. D'ailleurs, il se dit des choses sur votre Kaërl...pause nonchalante qu'il consacra à couper une généreuse tranche de tome cendrée. Paraît que votre situation politique n'est pas très stable. Vos Maisons se font la guerre pour le pouvoir, votre Dame à disparu, vous vivez sous la houlette d'un psychopathe qui s'est installé sur son trône après un putsch, tout ça tout ça. Il croqua son fromage, se fendant d'un étrange rictus carnassier. Quelque part, il est rassurant de savoir que c'est le chaos un peu partout. Au moins, nous sommes dans la même galère !

Sasha ignora les regards conjoints et acérés de Nordan...puis de Maury. Ce n'était pas de sa faute si les Neutres n'étaient pas si neutres et même plutôt friands de ragots ! Il ne pouvait pas empêcher les gens de parler et puis...ne lui avait-on pas dit à l'instant qu'il pouvait poser toutes les questions qu'il souhaitait ? A vrai dire, toute cette comédie , cette fausse indifférence relevait d'une sorte de stratégie qui lui était bien propre. Le Septon avait bien l'intention de leur tirer les vers du nez, à tous les deux, car cette menace confuse mais pourtant prégnante, cette ombre flottant au dessus de toutes les têtes avait quelque chose d'irritant. Sasha voulait savoir à quoi il devait s'attendre à l'aube de cette nouvelle vie, et si elle risquait de se terminer aussi vite qu'elle avait commencé.
   



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2015 - 18:01 Répondre en citantRevenir en haut

Altahir jeta un dernier regard furieux à Maury avant de le rendre à la limite courroucée vers Sasha. Sentant presque le poids des yeux de Maury posés sur sa tronche, il soupira et ravala sa propre fierté pour répondre au jeune chien des mers. Un bref instant, il regrettait de pas avoir une bouteille de vin à vider d'une traite. Ce gosse allait bien profiter de la présence de Maury pour se croire malin.

''Tu t’attendais à voir un noble bien propre sur lui, prêt à se dévouer pour lutter contre le moindre malveillant ? Bah...Bref passons. Oui, je suis un céleste et on peut me considérer comme Maître-dragon. Et de savoir d'où...''

Maury se rala la gorge, un regard en coin avant de boire sa chope. Altahir grimaça.

''Ce qu'on te raconte, ce n'est que pour les gosses en ton genre. Moi, on m'a plus attrapé qu'autre chose. ''

Il attrapa sa bière et en but une gorgée. De sa jeunesse, il préférait ne pas rentrer dans les détails. En tout cas, Altahir eut tout le temps d'observer le jeune loup de mer. Il se sentait vraiment à son aise, comme dans une taverne d'un port quelconque.

''Maury a omis de te détailler le Màr Céleste. Voyez vous ça''

Un sourire moqueur s'étira. S'il pouvait se foutre de la gueule de la Neutre, autant en profiter dès la moindre occasion. Oubliant le nouveau regard empli de sous entendus dangereux à son encontre, il poursuivit donc.

''Je ne sais pas ce qu'on t'a raconté, mais ce sont que des bêtises. Notre cité vole oui, mais on y respire comme au sol. Au moins ce n'est pas un air de conserve, c'est du vrai et bon air. Et quand on a pas de dragons, on s'arrange pour en avoir un avant de sortir de nos hauteurs. On est pas si haut que cela de toute façon, sauf si tu veux faire le dernier saut. ''

Il regarda le fond de sa chope le temps que l'autre mange son morceau de fromage.

Tu parles de situation dégradée... Crois moi que c'est une chance pour toi de pas être dans une situation bien plus dégénérée. Crois moi...''

Ce gamin semblait bien en rire de la crise politique de son Kaerl. Qu'il en rit. Il serait arrivé plus d'une décennie en arrière, il aurait vite déjanté. Après avoir fusillé le pauvre marin qui prenait tout à la légère selon son opinion. Il s'apprêtait à boire encore une gorgée quand il posa le récipient. Il regarda sombrement Maury.

''Tu n'as pas abordé l'histoire des Kaerls, les épisodes assez chaotiques d'avant cette paix pathétique hein ? Tu n'as jamais aimé l'histoire de toute façon. Ne m'impose pas de parler du passé, alors que toi, te connaissant, tu en point parlé à ton aspirant. ''

Il grommela plus bas, à tel point qu'on ne comprit rien du tout. Sauf quand il réhaussa le ton

''Céleste, neutre ou ardent, quelle différence de toute façon... Qu'est ce que cela apporte d'où on vient. Et toi petit, tu viens d'où ? Ce serait plutôt à moi de te demander d'où Maury t'a pêché, car toi..je te vois bien fréquenté les bas quartiers après une bonne journée de travail. J'ai assez fréquenté les tavernes de mauvaise réputation pour savoir qui a pris l'habitude de les côtoyer... ''

La taverne où ils se trouvaient tous les trois n'avait rien de mal famée. Heureusement. Restait à savoir ce que répondrait le jeune Sasha


[HRP : c'est un peu court :/ Hésites pas à venir me solliciter si jamais tu ne trouves pas matière à répondre]



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 12 Mar 2015 - 20:58 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
HRP : Bah ma réponse n'est pas très longue non plus (elle est surtout en retard et je m'en excuse ^^; ) Ce n'est pas grave, ca donne une autre dynamique au RP !



Le gaillard n'avait pas la langue dans sa poche. Cela lui plaisait. Ses yeux clairs s'aiguisèrent lorsqu'Altahir prit la situation à son parti pour fustiger Maury. Quelle que soit la « dette » qu'il avait à son égard, il la payait de mauvaise grâce. Le ton du Céleste se chargea de sous-entendus amers.

- Ces deux là se connaissent depuis un moment...à n'en point douter. songea-t-il en observant croître l'animosité autour de la table. Il est vrai qu'elle reste taiseuse sur ces sujets depuis le début de mon Aspiranat…Mais je ne peux pas vraiment lui reprocher. J'ai vécu tellement d'expériences incroyables depuis que je suis Aspirant !

Le Céleste éméché bougonnait à présent quelques propos inintelligibles au fond de sa choppe. Il ne refit surface que pour héler Sasha sur ses origines. L'Aspirant revêtit l'air matois qui lui avait valu le surnom de « Tiwas » (petit animal Undoméen semblable à la belette commune). L'homme se montrait enfin curieux, il allait en jouer.

- En effet, Maître-Dragon, vous semblez bien au fait de la pègre des bas-fonds. Il jeta un regard autour de lui. Les « bas-fonds » n'étaient que faiblement représentés dans cet établissement de bourgade tranquille, mais autant jouer son jeu. Si vous êtes familier de ces endroits, vous connaissez sans doute les communautés qui les arpentent : marchands d'esclaves et d'artefacts occultes, mercenaires sans scrupules, boucaniers, pirates, voleurs, charlatans des marchés noirs… Il interrompit sa petite liste d'un rire sec. Si vous vous prétendez fin connaisseur des ces classes alors dites-moi, qui suis-je ?

Il n'attendit pas la réponse et poursuivit, après une lampée de bière :

- Enfin, puisque vous semblez peu enclin à faire ce qu'on vous demande, je vais me montrer de bonne volonté. Maury m'a effet « pêché » sur une plage de Tol où je m'étais échoué. Contrairement à vous, j'étais à la recherche de cet endroit… J'y suis parvenu, alors que je me voyais déjà en cadavre pourrissant dans une barque perdue sur les océans. Depuis lors, je suis reconnaissant au Kaërl qui m’accueille...comme un débiteur se doit de l'être. glissa-t-il en appuyant un regard entendu sur Altahir.

Toute bravache écartée, Sasha ne pouvait s'empêcher de se questionner sur les réelles intentions de Maury. Quel était le but de cette rencontre invraisemblable ? Le Maître-Dragon n'était visiblement pas coopérant, l'histoire de son Kaërl semblait l’indifférer… Et puis il y avait ce passif inconnu mais prégnant qui le liait à sa Maîtresse. Il glissa un regard discret vers Maury...



Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 1 Avr 2015 - 13:18 Répondre en citantRevenir en haut

Maury l'avait foudroyé du regard quand à la remarque sur sa façon d'instruire son jeune coq d'aspirant. Il aurait pu sourire à cette petite victoire personnelle, mais au vue de la situation, elle n'aurait pas été appréciée à sa juste valeur et surtout qu'il ne tenait pas à passer un sale quart d'heures dans un duel à l'épée contre la Maîtresse-Dragon. Avec l'alcool qu'il avait ingéré, il risquait plus de se vautrer par terre que de réussir à tenir tête contre Maury. Puis l'autre, Sasha, reprit la parole, semblant vouloir le tester plus profondément encore dans les milieux que le maître céleste avait cotoyés. Altahir ne put s'empêcher de sourciller. Ne pouvait-on pas le lâcher un peu ? Sans compter qu'au moment où il ouvrit la bouche pour répliquer contre ce gaillard, celui-ci reprit de plus belle la partie de conversation, tout en buvant sa chope bien entendu. Il jeta un bien étrange à Maury, quand enfin Sasha eut fini de débiter ses dires. Le céleste avait noté bien entendu la détermination de ce jeune homme à vouloir trouver Tol Orea, à vouloir venir ici au péril de sa vie. Le tout en se fiant qu'aux rares légendes qui narraient l'existence de la Terre de l'Aube et de ses dragons. Soit il était fou le gosse, soit il s'était borné à suivre sa décision pour réaliser un rêve de toujours et il était heureux d'avoir accompli l'impossible. La preuve, il se disait débiteur du Kaerl qui l'avait accueilli, donc indirectement de Maury.

Altahir ne quitta pas le visage de Maury, qui sourcilla, comme pour lui dire de fermer sa grande gueule dans un ordre silencieux. Mais là, Nordan ne put tenir sa langue. Il était obligé de dire quelque chose, pour ne pas perdre la face. Il désigna du pouce l'aspirant.

''Tu aurais pu lui apprendre à ne pas couper la parole à ses aînés. En fait, tu es venu m'enquiquiner pour entendre ce que tu n'as jamais voulu entendre de ta propre bouche ?
''Ferme ton clapet ! Bourré comme tu es, tu ne seras même pas fichu de dire ce qu'est Sasha''

La réponse sèche de Maury était un peu plus claire. Il en aurait bien rigolé. Mais ce n'était pas ses affaires. A Maury de gérer ses propres contradictions intérieures. Voilà pourquoi Sasha était là, devant lui, pour qu'elle ait besoin d'entendre ce que ce gaillard avait sur le coeur et le plus naturellement possible. Que de mieux que de le faire en face de sa tronche de céleste. Rembourser une dette d'accord, mais pas pour en pâtir de la sorte... et en même temps, il crut une seconde que Maury adorait remuer le couteau dans ses propres blessures de neutres. Cette femme ! Pire qu'une tempête d'été ! Il tourna la tête vers Sasha, presque contrarié et il le lorgna de haut en bas, avec un léger sourire moqueur. Autant changer de sujet pour éviter que de mauvaises questions ne surgissent

''C'est facile de savoir ce que tu es mon gars. Un marin d'eau douce ou d'eau de mer. Ou les deux...''

Il lança un regard en coin. Voila encore une raison possible d'un aspirant de ce genre dans les mains de Maury. Mais il garda les pensées pour lui. Maury avait remarqué son coup d'oeil et le foudroya à nouveau du regard, très menaçante. Dans le sens de surtout garder sa gueule fermée à ce sujet. Oh qu'il aimerait bien l'ouvrir, pour qu'elle cesse de venir l'embêter à des moments inopportuns comme aujourd'hui. Il avait heureusement encore un peu de respect pour cette femme. Donc, il en revint à Sasha

''Ca te va comme réponse ? ''

L'aspirant avait regardé sa Maîtresse-Dragon, s'attendant peut-être à des explications plus précises quand à la relation qu'elle avait avec le Céleste. Maury avait les bras croisés, le visage placide mais quelques petites rides de contrariété étaient plissées autour de ses yeux. Altahir relança la question

'' Ca te va le marin ? Comme dit, guère difficile à trouver. Et pour éviter que tu me demandes comment je peux fréquenter ces milieux là, je vais te répondre directement. Faut bien s'occuper, Céleste ou pas céleste... hum, disons que c'est presque un travail de céleste, dans une certaine façon. ''

Il but une rasade de bière, enfin un fond guère buvable quoi. Maury souriait déjà et se tenait prête à répliquer pour l'enfoncer au besoin si jamais il venait à glisser sur les mots. Ah cela, il veillera à ne pas lui tendre de perche !

''Un chasseur de prime de bas étage, rien de plus, rien de moins. Bien, dis voir d'ailleurs.... qu'est ce qui t'a poussé à vouloir trouvé Tol Orea ? C'est bien de vouloir être ici, mais il y a une raison n'est ce pas ? Comme Maury dans sa petite jeunesse, tu avais soif d'aventure ? ''

Il n'eut pas besoin de tourner la tête pour voir que Maury retenait de lever un poing plus significatif.

*désolé ma petite garce, mais faudra bien que tu l'ouvres à ce sujet, que cela te plaise ou non et même si je ramasse au passage...*



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 13 Avr 2015 - 14:23 Répondre en citantRevenir en haut

Sasha croisa les bras et bascula sur le dossier de sa chaise, laissant tomber sur Altahir un regard confit de satisfaction et de dérision. Marin, il l'était , pour sûr… Mais rares étaient les gens qui savaient à quoi s'adonnaient vraiment les Chiens de Mer dans les mers lointaines. Néanmoins, son passé de flibustier avait comme avantage de l'éclairer sur certains...profils particuliers. Et ce Chevalier « Céleste » avait définitivement quelque chose de louche.

De fait, le lien qu'il semblait entretenir avec sa Maîtresse devint soudain une gêne désagréable. Nordan continua de parler, d'une voix traînante, posant ses mots comme des appâts destinés à Maury, guettant ses réactions. Il laissa planer un moment de suspens en sirotant son fond de bière, sans doute pour imiter le petit jeu de pouvoir que Sasha exerçait sur lui tantôt. Le sourire torve de l'Aspirant avait fondu, il braqua sur Altahir un regard aiguisé.

- Le bougre est habile. Derrière ses airs de pochtron, on sent qu'il a l'habitude d'échanger avec la racaille sans ciller. Il ne cède rien… Une pensée furtive lui fit plisser la lippe dans un rictus. D'ailleurs, me voilà à me questionner sur lui comme j'attendais qu'il le fasse pour moi. Ahah ! Joli manœuvre mon vieux !

Après tout, cela n'avait rien d'étonnant de la part d'un chasseur de primes.
Le marin cligna des yeux, perplexe. Comment pouvait-on être Chevalier et traquer les criminels des bas-fonds à mi-temps ? Nordan pratiquait-il ce genre de passe-temps à l'insu des autorités Célestes...ou sur leur ordre ? Mais surtout...Que diable avait fait Maury Shyph, Maîtresse Neutre, pour s'acoquiner avec un type comme lui ? Sasha dirigea cette fois un regard franc sur son instructrice, qui semblait sur le point de décocher un coup de poing bien senti au nez aquilin d'Altahir. Il en oublia presque la question qui lui était posée. Elle qui était la première à lui rabattre le caquet quand il s'épanchait sur son passé avant Tol,  l'avait conduit à ce roublard adoubé qui prenait un malin plaisir à dévoiler subtilement ses propres secrets. Tout ceci n'avait pas de sens… Le Septon focalisa de nouveau son attention sur Nordan.

- Un mythe. répondit-il sobrement. Un mythe commun à de trop nombreuses cultures, avec de trop nombreuses similarités pour qu'il soit sorti du Néant. C'est cela qui m'a conduit ici. Je voulais savoir ce qui se cachait derrière la Légende… Ses lèvres ciselées s'arquèrent d'un sourire entendu. Car les choses ne sont jamais ce qu'elles paraissent, n'est-ce pas « Chevalier » ? Il existe de multiples vérités derrière les mythes, de ténues nuances. Toute lumière à sa part d'ombre, certains choisissent juste de se tenir entre les deux.

Le silence pesant qui s'installait fut soudain troublé par un remue-ménage au fond de l'auberge. Une bagarre entre deux ivrognes venait d'éclater sous les vivats des badauds. Profitant du vacarme ambiant, Sasha glissa à Maury, susurrant du bout des lèvres.

- Écoutes, je n'ai pas besoin de savoir ce qui te lie à ce gars mais cela l'amuse de m'agiter votre passé commun devant le nez...pour t’énerver. Il lui glissa un regard en coin, à en juger par son expression, c'était plutôt réussi. Si l'idée de cette rencontre était de me démontrer que Célestes, Ardents ou Neutres, c'est le même bazar dans le fond, eh bien c'est réussi ! Mais j'étais déjà au courant qu'on ne peut garder les gens dans un moule, qu'importe la cause à laquelle ils vouent allégeance. Alors colles lui une beigne, car tu sembles en avoir envie, et allons nous-en !

L'agitation retombait déjà, les deux lutteurs étant tempérés par des clients plus raisonnables. Cette auberge était décidément trop sage à son goût.


 



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 22 Mai 2015 - 07:05 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora



Maury jugeait en effet qu'Altahir commençait à aller trop loin. En même temps, elle n'avait pas été de main morte avec lui pour se moquer ouvertement de lui. Le retour qu'elle recevait n'était que le prix de sa propre bêtise à son égard. Mais était-il obligé d'aller au si loin. Elle devait vite mettre les limites de suite. Une bagarre éclata, détournant un bref instant l'attention du chasseur de prime, qui lorgnait les deux bagarreurs. Ce fut le moment choisi par son jeune aspirant de se rapprocher d'elle et lui murmurer son exaspération et son désir d'en finir avec cette histoire.

''Oui tu as raison...La leçon est terminée. ''

Mais donner une peigne à Altahir... il n'avait pas assez dépassé les bornes pour cela. Déjà, elle se redressa de sa chaise, indiquant qu'il était grand temps de se barrer. Altahir remarqua son manège quand il en revint à fixer ses deux compères de tablée. Il s'était apprêté à répliquer à Sasha ; surtout pour le ton qu'il avait usé en usant du titre de ''chevalier'', lui qui était un Maître-Dragon...

''Tu décides de partir maintenant ?
''Oui, j'en ai un peu assez tu vois....''

''Hum... Et tu te permets de balancer comme cela, alors que tu viens ici, tranquille, à venir m'enquiquiner alors que je demandais rien à personne ? C'est un peu facile cela..''
''Ecoute Altahir, on s'est bien marré et comme à ton habitude, tu adores répliquer avec du mordant. Mais là vois-tu, j'ai en charge Sasha et il est tant de reprendre la suite de sa formation. °[/b]

Le Céleste haussa un sourcil et darda sans animosité le pauvre hère qui se retrouvait entre les deux Maîtres. Il hésitait à lui répondre et il tenait à garder la part belle devant Maury. Après tout, c'était elle qui était venu le chercher et jamais encore il n'avait été à deux doigts de lui dire sa façon de penser. Après toutes ces années, malgré ce qu'ils avaient pu faire dans leur jeunesse. Lui aussi se releva.

''Au moins, Sasha a raison de dire qu'en chacun de nous, il y a toujours une part d'ombre et de lumière... On dirait en effet que tu le formes bien, mais vas-tu finalement le rendre comme toi quand il sera au jour de son Empreinte ? ''

Maury sourcilla. Elle grinça des dents.

''S'il te plait, ferme ton clapet. C'est tout ce que je te demande. ''
''Même si gentiment demandé poliment, tu m'excuseras, je n'en ferai rien. Tu débarques ici pour apprendre à ton aspirant la différence entre les neutres et les célestes, m'asticotant joyeusement et je n'aurai pas le droit de réagir ? ''
''Tu as surtout trop bu et tu n'as pas encore couvé..''
''Je te le concède, mais ce n'est pas pour autant que je vais fermer ma grande gueule''
''Attention à ce que tu vas me dire Altahir...''


Sous la menace sous entendu, Altahir braqua un regard glacial vers elle et se mordit les lèvres. La Maîtresse Neutre afficha un sourire dédaigneux.

''C'est bien ce que je pensais... Arrive un moment où tu finis par battre en retraite...Comme à la Grande Guerre n'est ce pas, quand tu as fui par l'interstice comme un lâche...''

Les deux Maîtres oubliaient toujours qu'il y avait le pauvre Aspirant qui assistait malgré lui à cette dispute qui montait dans les tons. Au moins aura-t-il eu le temps de voir l'éclat d'une épée étinceler quand la pointe était venue à se placer avec une fulgurante rapidité contre la gorge de la maîtresse neutre. Altahir serrait des dents et ses doigts frémissaient sur la poignée de son arme. Visiblement, Maury avait visé un recoin sombre du maître céleste. Elle ravala son sourire, mais le défiait du regard.

''Bravo, tu me menaces maintenant ? Et tu vas faire quoi ? ''

Altahir jeta un bref regard à l'Aspirant. Au moins, si ce n'était pas de la bouche de la Neutre qu'il l'entendrait, ce serait de la sienne... Après Maury ne pourra plus reculer.

''Tu ne sais rien de ce qui s'est tramé ce jour là. Rien ! Ne me traites pas de lâche ! N'oublie pas qui t'a sauvé la vie quand ton fichu rafiot a sombré !



[hrp : Désolé du retard ^^']



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 8 Juin 2015 - 16:41 Répondre en citantRevenir en haut

La situation tournait au vinaigre.

Sasha avait à peine levé son séant pour prendre congé de l’amer-mais-non-moins-provoquant Altahir Nordan que celui-ci manifestait son mécontentement d’avoir été dérangé dans sa beuverie pour si peu. Ne le gratifiant que d’un regard de dédain, le Céleste se concentra ensuite sur sa cible privilégié : La Maîtresse Bleue. Il avait visiblement encore envie d’en découdre avec elle.
Maury et le Chevalier joutèrent un instant, rivalisant de remarques acides, échangeant des regards figés de colère froide. Sasha commençait à trouver cette coriace rivalité lassante, n’écoutant leurs piques que d’une oreille, lorsque quelque chose, un mot, un geste – il ne sut le dire – fut de trop. Avec une agilité surprenante pour son degré d’alcoolémie, Nordan fit jaillir une rapière qu’il pointa sous le menton de sa Maîtresse, les traits raidis d’une colère sourde.

- ''Tu ne sais rien de ce qui s'est tramé ce jour là. Rien ! Ne me traites pas de lâche ! N'oublie pas qui t'a sauvé la vie quand ton fichu rafiot a sombré !

Estomaqué, l’Aspirant chassa du regard entre les deux belligérants. Une Grande Guerre ? Un Naufrage ? Ces deux là s’étaient donc connus par le passé, avant d’arriver sur Tol Orëa…et quel passé !

- Mais…Si Nordan lui a sauvé la vie…Pourquoi est-il son débiteur ? Faisaient-ils partie du même équipage autrefois ? Etait-elle son supérieur ? Et cette « Grande Guerre » a-t-elle eu lieu avant ou après leur arrivée sur l’Île des Dragons ?

Sasha avala sa salive. L’heure n’était point à spéculer et triompher, alors que ses suppositions sur l’ancienne vie matelote Maury Shyph se confirmaient. La Neutre était en danger, à en juger par l’ire bouillonnante dans les yeux d’Altahir. C’était le moment d’intervenir…en douceur, afin de ne point risquer la vie de sa Maîtresse.
Mettant en jeu toute sa souplesse naturelle, La Belette se coula entre la femme et la pointe de la lame, puis dégagea Maury d’un « coup de cul » sec, loin de ce tranchant danger. Nordan n’avait pas bougé, et la pointe de l’arme lui chatouillait désagréablement la pomme d’adam.

- Allons, allons Chevalier... tempéra-t-il, les mains levées, sans se départir de son sourire. Vous comptez vraiment saigner Maury à blanc, là tout de suite, alors que toute l’auberge nous regarde ? Ce n’était qu’un demi-mensonge, car parmi les clients qui n’étaient pas encore trop embrumés par l’alcool, beaucoup dardaient sur eux un regard en coin, chargé d’appréhension et de curiosité malsaine. M’est avis qu’il vous faut éviter un tel coup d’éclat, surtout avec les activités plus … « souterraines » qui complètent votre respectable devoir Céleste.

Sasha prit appui sur sa jambe droite, prêt à se jeter sur le côté si l’autre décidait se fendre pour lui transpercer la gorge. Un filet de sueur froide dégoulina le long de son échine, mais son visage resta impassible. Il décida de jouer la carte de la contrariété, un pari on-ne-peut-plus risqué dans ce genre de situation, mais qui pouvait porter ses fruits si l’on choisissait intelligemment son jeu. Et en bon marin, Sasha aimait les challenges dangereux.

- Votre petite querelle d’amoureux – la bouche de Nordan se crispa d’un rictus terrible et l’Aspirant crut un instant avoir exhalé sa dernière goulée d’air – ne me concerne guère, veuillez m’en épargner le spectacle. Il glissa un regard entendu à Maury, par-dessus son épaule. Je ne sais pas ce qui fait que vous vous détestez autant, et je m’en fiche. Il ne m’appartient pas de départager le vrai du faux dans cette histoire. Sachez juste que si vous blessez ma Maîtresse, ou pire… Il vous en cuira. Le bleu de ses yeux devint glacé et sombre comme les abysses. Je vous l’ai dit, je suis son débiteur et je n’ai qu’un mot : Ma vie contre sa vie.

Sasha fit un pas en arrière et baissa les mains. Un silence de plomb était tombé sur l’auberge. L’Aspirant pria en pensée pour que l’attention générale fixée sur eux déstabilise suffisamment Altahir.

- Maintenant, deux choix s’imposent à vous. Laissez tomber, nous ne vous importuneront plus. Vous pourrez retourner à votre beuverie et vos activités, telles qu’elles soient… Ou défiez-moi, d’homme à homme.

Il sentit Maury frémir dans son dos. Sans doute devait-elle penser à quelque acte de chevalerie héroïque mais il n’en était rien. Sasha avait le sens du spectacle, moult fois, il avait été confronté à plus fort que lui pour les faveurs d’une belle… Et il savait qu’exposés, dénudés aux yeux de tous, le plus spectaculaire des panaches, la plus tenace des rancœurs, pouvaient fondre comme neige au soleil.

Du moins, cela avait marché jusqu’à maintenant…
 



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2015 - 08:26 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Maury se mordit les lèvres si fortement qu'elle aurait pu en saigner. Nordan avait été trop loin, mais elle aussi. Imbibé comme il était, il n'était pas vraiment maître de lui-même. La colère se contrôlait mal quand on avait ingéré une bonne dose d'alcool et plus encore quand le menaçant était d'un caractère un poil fier. En tout cas, elle détourna le regard de la lueur furax du Maître Céleste. Il a fallu qu'il lui rappelle ce jour fatidique où elle perdit tout ce qui était sa raison de vivre. Elle se préparait à répliquer quand elle fut poussée sans grâce et d'une manière très cavalière hors de la menace de la pointe de l'épée d'Altahir.

''Mais qu'est ce que tu f.....''

Elle écarquilla les yeux de surprise en apercevant son aspirant tenir tête au soûlé. Voulait-il vraiment se faire planter ? Elle assista malgré tout à la scène, et manqua de jurer quand Sasha proposa de se battre contre le Céleste d'homme à homme. Elle voulut crier que chaque mot avait son importance pour le chasseur de prime. Et comme Altahir était bien éméché, il serait capable de relever le défi. Même avec son sang mêlé d'alcool, il restait un bon bretteur. la vitesse à laquelle il avait sorti son épée montrait qu'il contrôlait relativement bien ses gestes encore. Mais pas son fichu caractère.

Non elle n'aurait pas du le repousser dans ses retranchements. Que s'était-il réellement passé quand il avait soudainement pris l'interstice quand un dragon ardent leur était tombé dessus ? Bouleversée encore par le fait que son aspirant savait maintenant de quel milieu elle était issue, elle frémit et hésita à tourner la tête. Elle était ébranlée. Le passé l'avait à nouveau rattrapé



Altahir Nordan & Norloth


Le céleste, le regard plissé sur ce jeune blanc-bec, affichait un rictus crispé. Il n'avait qu'à tendre son bras pour le planter comme un papillon sur le mur pour en finir. Mais il n'était pas un meurtrier. Le silence autour d'eux en tout cas lui rappela qu'il était dans une taverne. Il fixa les curieux qui attendaient la décision. Il recula sa main, comme résigné. Mais il n'en perdit pas pour autant sa hargne.

''Allons régler cela dehors d'homme à homme !''

L'égo du chasseur de prime l'empêchait de refuser le défi ; surtout quand on était plein. Et quand il allait le piquer pour le joindre de passer devant, il reçut une bouteille sur le sommet du crâne. Il n'avait pas vu Maury se glisser derrière lui pour mettre fin à cette histoire stupide. Assommé, elle profita qu'il tomba en arrière pour le rattraper. Elle grimaçait de cet acte peu glorieux, mais elle avait décidé de mettre fin à ces bêtises.

''Humpf, qu'il est lourd. Ramasse son épée et sortons. Assez de cette affaire, on va en effet la finir dehors. ''

Calant le chasseur de prime contre elle, elle réussit à attraper une petite bourse qu'elle lança au tavernier

''Pour le dérangement...''

Et pendant qu'elle traîna l'ivrogne dehors, les conversations reprirent petit à petit, bien entendu tournant en partie sur ce qui venait de se passer.

Maury parcourut une petite centaine de mètres avant de trouver un lie adéquat et elle déposa presque sans douceur le corps inconscient du céleste par terre. Elle soupira et n'osa pas regarder son aspirant dans les yeux. Les choses avaient été trop loin trop vite. Il devait s'en poser des questions le jeunot maintenant à son sujet. Elle se laissa tomber cul par terre tout en passant une main dans sa tignasse et jeta un regard furibond à Altahir.

''Celui-là alors.... j'avais oublié à quel point il était mauvais quand il avait trop bu. Je pensais pas qu'il avait autant picolé...''

Elle se pinça à nouveau les lèvres et posa son regard qui luisait étrangement sur son aspirant ? Ses yeux paraissaient embués. Le passé à évoquer n'était jamais plaisant et toujours blessant.

''On dirait que je dois apporter des explications je crois....Si je n'ai rien dit, c'est parce que je ne voulais plus rien voir ou entendre qui se rapprochait à une vie de marin. Et toi... tu débarques sur cette plage...''

Elle se tut et hocha de la tête.

''Je te rejette pas la responsabilité. Peut-être que tu es juste un point de départ qui m'est tendu pour chasser une bonne fois ce qui me poursuit et me ronge....Comme tu as pu le comprendre, j'ai été marin. Bien plus même. Je possédais et gouvernait un magnifique navire, aussi fin et racé qu'un épervier... Je..''

Elle se tut à nouveau, un peu perdue et jetant un regard sur l'inconscient qui gémissait. Voilà que l'autre se réveillait déjà. Il avait toujours eu la tête dure celui-là.

''Le mieux serait que tu poses les questions... cela sera plus facile pour moi de répondre...''



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 6 Sep 2015 - 20:00 Répondre en citantRevenir en haut

Des questions, il en avait, mais étrangement elles ne purent franchir la barrière de ses lèvres.
Il y a un instant encore, Sasha lui tenait rigueur d'avoir provoqué la rencontre avec l'impétueux Altahir Nordan, l'exposant aux feux croisés de leur vieille rivalité. A présent, cela n'avait plus d'importance.

- Serait-ce possible que ce soit elle ? Cette vieille histoire… Il se surprit à la dévisager avec intensité. Mikaal et moi pensions à un racontar de marins !

Après la tragique mutinerie du Fends-Vague – leur premier navire, une folie de jeunesse – Sasha et son ami avaient « échoué » sur les côtes d'Ys où ils avaient ruminé leur échec un an durant avant d'être recrutés par les Chiens de Mer. L'Archipel, connu pour le folklore maritime très présent dans sa culture, regorgeait alors de boucaniers, pêcheurs, capitaines à la petite semaine venus partager leurs récits le temps d'un carénage ou d'un troc. Parmi les aventures aussi saugrenues qu'improbables , les diverses mésaventures et rebondissement propres à la vie en mer, une histoire s'était détachée du lot :

Il était question « d'une Capitaine » (le terme déclenchait des ricanements et des sifflements désapprobateurs parmi les auditeurs, les femmes à la barre étant un phénomène aussi rare que mal perçu) devenue maîtresse de son navire et l'ayant perdu presque aussitôt. La temporalité et la teneur de l'histoire variaient selon le conteur, son degré d’alcoolémie ou de misogynie, mais certains faits demeuraient : la donzelle était connue comme le loup blanc sur l'Archipel dont elle avait sillonné de nombreuses mers alentours et son navire reposait par le fond depuis deux ou trois ans.

Mikaal et Sasha s'étaient pris d'une véritable empathie pour cette mystérieuse « matelote », fut-elle réelle ou brodée de toutes pièces… Le mépris amusé et les hochements de têtes consternés que déclenchaient le récit de son naufrage avaient ravivé en leurs cœurs de jeunes hommes la promesse de ne jamais laisser leur rêve prendre le large, qu'importe ce qu'on pouvait penser d'eux.

- Cela remonte à plus de dix ans maintenant… Maury n'a pas l'air si… Elle est encore bien conservée, ma foi. jaugea-t-il, d'un œil de coureur de jupons expérimenté. Sa conscience le souffleta, ce genre de pensées ne seyaient guère à un Aspirant. Bon, là tu deviens dérangeant Sasha, reprends-toi …

Un grognement coupa le fil de ses pensées. « Prompt-au-fourreau » Nordan revenait à lui, il allait sans doute ouvrir un œil et bondir sur ses pieds, babines écumantes, prêt à en découdre avec lui, avec Maury, avec le Rhaëg tout entier.

- Ne restons pas là. souffla-t-il en entraînant sa Maîtresse hors de la pièce. Ou tu devras encore te débourser pour dédommager l'aubergiste.

Lorsqu'ils eurent franchi la salle sous les regards ahuris des clients et enfin goûté au calme de l’extérieur, Sasha dit simplement :

- Je n'ai pas de questions, Maury. Après tout , tu n'as pas de comptes à me rendre. Il ferma les yeux et frotta sa crinière noire, électrisée par l'intensité des événements. J'ai choisi d'embrasser cette vie et ses déboires, j'ai vécu par le passé d'autres longs apprentissages … L'instant était étrange, alors qu'il dévisageait celle qui, peut-être, avait été une des égéries de sa jeunesse. Mais je suis toujours parvenu à mon but. Peu importe ton passé, ou le mien...Il haussa les épaules, se fendant d'un sourire goguenard. Bien que tout ceci me rappelle fort l'ambiance enfiévrée des beuveries à Karasdörg, haha…

Le jour déclinait doucement sur la paisible bourgade de Lomëanor, mais l'Aspirant désormais bien rôdé savait que la journée pouvait encore être riche en rebondissements.

- Surtout avec pareille préceptrice.

Sasha eut une pensée compatissante et amusée pour ses comparses qui s’empoussiéraient dans les bibliothèques ou les arènes, sous la férule de Maîtres peu inspirés. Avec sa Triade, il ne s'ennuyait jamais.




HRP : Ce RP s'arrête ici pour moi. Merci pour cette nouvelle leçon palpitante et navrée d'avoir mis autant de temps à y mettre le point final. A bientôt pour de nouvelles aventures ! Ouaii
 



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:49 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu