Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Rp] Vole de tes propres ailes Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 329
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 01:53 Répondre en citantRevenir en haut

Solyaeku, 918.
Deux jours après "Et sur l'enclume".


Les aspirants devaient être endurcis. Yong'Wu les avait toujours vus comme des enfants à qui il fallait apprendre les bases de la vie mais aussi au fait qu'il fallait être inflexible face à eux, ils devaient vous écouter et suivre vos directives coûte que coûte. La première fois qu'il avait vu son aspirante il n'avait eu que de l'antipathie pour elle : on la lui avait jetée en travers des pattes pour le gêner et le discréditer et les premières heures cela avait semblé être sur le point de réussir. Intraitable, insultante, irrespectueuse, voilà pourquoi il avait repoussé l'échéance, voilà pourquoi il avait évité le rang de maître comme la peste car il savait qu'un jour on l'obligerait à prendre l'une de ces têtes de mules sous sa tutelle.

Et puis ces choses avaient changés, il avait en quelque sortes gagné la gratitude éternelle de son aspirante en lui... ''sauvant la vie'' ou tout du moins en le lui faisant croire et tout s'était métamorphosé. La jeune rebelle était devenue une apprentie dévouée et à l'écoute des paroles de son maître, elle était rentrée dans ses jeux, avait passé ses épreuves et maintenant que tout ceci était arrivé il pouvait dire qu'il l'appréciait ne serait-ce qu'un petit peu. Ou tout du moins qu'il ne la haïssait plus.


En tant que Zenghwei il jouissait de certains privilèges, certes l'argent était présent mais sans pour autant couler à flots : chaque membre de la famille avait un capital qu'il devait gérer et aucun prêt n'était fait. Non, les privilèges venaient de l'ancienneté, de la réputation mais surtout du fait que ce nom se retrouvait un peu partout dans les échelons. Petit à petit la maison avait fini par parasiter les branches de l'arbre qu'était le Kaerl Ardent et vivait maintenant en symbiote avec celui-ci, pas totalement à l'intérieur mais vital tout de même pour la santé de l'ordre. Ainsi donc, usant de son nouveau statu de maître mais aussi de la réputation il avait dégotté un meilleur coin que l'infâme dortoir rempli d'urine qu'était l'ancienne demeure de son aspirante, celle-ci dormait maintenant dans un endroit plus confortable mais surtout bien plus sécurisé juste à l'extérieur de l'enclave Zenghwei.

Il l'avait donc faite mander, après lui avoir accordé deux jours de repos pour se remettre des épreuves et il attendait maintenant à ce que celle-ci se montre ponctuelle face à ses invitations pour son instruction. Un serviteur avait donc contacté la jeune Ondine pour lui transmettre le message de son maître ; il l'attendait à l'aube à l'entrée de son Weyr. Le soleil rasant commençait à peine à poindre derrière les immenses crocs rocheux qui entouraient le Kaerl et Yong'Wu était déjà prêt ; habillé, lavé, restauré et armé.

« Aspirante. » un bref signe du chef, marque de salut qu'il n'accordait que rarement aux autres lorsqu'il n'était pas contraint de le faire par le protocole. Son regard de jais était posé sur l'ondine qui semblait avoir assez récupéré de ses péripéties si ce n'était pour son oeil. « Tu sais te battre, tu as été entraînée à beaucoup de choses aussi ton entraînement ne se focalisera pas sur ce point. Je compte néanmoins sur toi pour garder tes acquis et les affiner par tes propres moyens. En tant que Maître Dragon mon devoir est de t'apprendre à te comporter correctement avec ton futur Lié, de savoir voler mais aussi de maîtriser le Don et donc de t'apprendre à fermer ton esprit à toute fouille déplacée de la part d'un membre extérieur à notre triade. »

Il avait ouvert la porte de son weyr et y était entré sans attendre une fois sa phrase terminée. Le Torhil s'attendait à ce que son aspirante le suive à l'intérieur, après tout pourquoi ne l'aurait-elle pas fait ? Ainsi donc il se déplaça dans ses appartements richement décorés mais toujours plongés dans une espèce de pénombre avant de rejoindre un épais rideau situé tout au fond qu'il souleva.

« Entre donc. Comme je te l'ai dit : les dragons peuvent fouiller l'esprit d'un doué qui ne prend pas attention à préserver son esprit, à y élever des barrières. Nushi pouvait, par exemple, savoir absolument tout ce que tu pensais et ressentais les premiers jours. Ainsi qu'actuellement... » il laissa la phrase en suspens, sans sourire ni froncer les sourcils, le masque de marbre de la neutralité avait un visage et il se prénommait Yong'Wu. Lorsque celle-ci fut entrée il la suivit et tout deux se retrouvèrent dans la caverne où vivait le Dragon Blanc.


Ci et là se trouvaient des os, pas en surnombres ni en sousnombres, Des os de lézards qui vivaient sur ces terres, quelques autres de bétail mais dans un coin des os plus anciens et agencés à même les parois...

Trophées macabres d'une période noire de l'histoire du Kaerl, un mémorial lugubre et obscur plongé dans les ombres et uniquement éclairé par quelques bougies ; six crânes de dragon, les ailes étendues par dessus eux clouées à la roche noire et acérée du volcan, les pattes antérieures sortant du sol et entourant le crâne tenaient entre elles les squelettes liés et cloués de leurs anciens compagnons.

Yong'Wu y jeta un regard et sourit légèrement, presque imperceptiblement devant les souvenirs que lui rappelaient ces os anciens. Posant une main, sans y mettre trop de poids, sur l'épaule de l'aspirante il lui indiqua le plafond d'un doigt avant de se diriger vers le centre de la caverne qui, pour l'instant, était vide de la présence du dragon. Le plafond était ceint de vertèbres épaisses dotées de pointes, nouveau témoignage de la grande guerre et au vu de leur nombre les six crânes devaient être des souvenirs bien précis car bien d'autres dragons avaient dû périr de leurs mains. Une dizaine peut-être même plus ? Vingt ? Trente ? Allez savoir.

La pièce maîtresse cependant était un crâne surdimensionné qui avait encore un éclat assez frais pour ne pas dater d'il y avait trop longtemps. Les dimensions de celui-ci laissaient penser à un saurien d'une taille équivalente au Lié du seigneur. Le crâne en question pendait du haut plafond, des chaînes noires passant dans les orbites de la créature autrefois majestueuse.

« Ta première leçon sera une de vol. Tu apprendras à te tenir sur le cou d'un Dragon et ce sans harnais car Nushi déteste ceux-ci. Lorsque tu seras suffisamment habituée tu apprendras le combat en vol. As-tu des questions ? »

Il se tenait au centre de la caverne dont le fond donnait sur un promontoire ouvert sur le vide tel un croc dépassant du flanc du volcan. Toujours pas de signes de Nushi mais lorsque l'on connaissait le Blanc on savait qu'il n'était jamais très loin de Yong'Wu, il était simplement... hors de vue, invisible en quelque sortes, attendant son heure et observant depuis l'obscurité.



Publicité





MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 01:53 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 19:13 Répondre en citantRevenir en haut

Son maitre lui avait accordé deux jours de repos et une nouvelle demeure. Mais durant ce laps de temps, elle n’avait fait que dormir et manger, constamment à mi-chemin de l’inconscience et de la conscience. Ne s’éveillant jamais assez longtemps pour comprendre ce qui lui arrivait, jusqu’à ce soir. Stalia émergea non sans gémissements et difficultés de sa couche. Elle se trouvait dans une sorte de petite chambre, plus petite que les appartements de son maitre, mais propre et surtout sans aucune présence parasite dans le coin. Ses plaies avaient été bandées avec soin et un vêtement propre et neuf assez similaire au sien mais d’une couleur plus sombre l’attendait sur une table.
Une glace de la taille de l’ondine se trouvait dans un coin de la piece, elle se regarda dedans, Stalia ne se reconnaissait plus. Son visage était creusé par la fatigue, de nouvelles cicatrices s’ajouter à celles déjà présente. Cependant, au vue des épreuves qu’elle avait subie, ce n’était qu’un faible prix à payer. Les soins qu’on lui avait apportés étaient de qualité, et au vu de la cicatrisation de certaines d’entre elles, c’était probablement un ondin qui s’était occupé d’elle. En dehors de l’aspect esthétique, il semblait qu’aucune séquelle n’handicaperait Stalia. Il semblait…

Il y eu un bruit à la droite de la jeune fille, un serviteur entra dans la pièce. La jeune fille du se tourner pour connaitre l’identité de son visiteur. Elle ne l’avait pas vu, ce fut seulement là qu’elle se rendit compte qu’une bonne moitié de son champ visuel tribord était remplacé par un flou-rougeâtre. Elle était infirme, comment pourrait-elle être efficace de nouveau si elle ne voyait presque rien d’un œil ? Comment chasser ? Comment se battre ? Comment, comment, comment ? Elle aurait préférée perdre deux doigts et un pied que l’usage d’un œil. Elle se détourna de l’intru et examina avec attention son œil droit, il était injecté de sang et presque entièrement rouge, plus aucune trace de blanc. Stalia eu une moue d’enfant quand elle s’en rendit compte. Il n’y avait presque aucune chance pour que sa vision aille mieux un jour. A moins de trouver quelqu’un sachant utiliser de la magie curative, ça ou un génie en chirurgie.
Le serviteur n’avait pas bougé, discret, il attendait que l’Ondine lui demande de parler et il ne s’imposait pas dans le champ de vision, réduit, de l’aspirante. C’était un bon point pour lui comme pour elle. Finalement, elle reporta son attention sur l’homme et lui parla :

-Que voulez-vous ?

-J’ai des instructions pour vous de la part de votre maitre, vous devrez le retrouver demain à l’aube dans ses quartiers. Il commencera ses leçons avec vous.

-Parfait, autre chose ?

-Non, juste que si vous avez besoin de quoi que ce soit, faite moi demander. Je suis Gyrlarf, pour vous servir.

-Je n’y manquerais pas, et veuillez me réveiller une heure avant l’aube demain.

Le serviteur inclina la tête et répondit :

Cela sera fait.

Le serviteur parti, laissant l’Ondine seule, qui entreprit de s’habiller de sa nouvelle tenue et sorti de la pièce, sans ses armes, qu’elle n’avait pas trouvé. Elle se trouvait dans un coin du Kaerl qu’elle ne connaissait pas, mais c’était une zone calme et bien entretenue, probablement un lieu où vivaient des gens avec des moyens importants. Radical changement avec le trou à rats où elle était arrivée quelques jours plus tôt. Par une fenêtre, on voyait le soleil qui déclinait lentement, il resterait encore une heure avant la nuit, largement de quoi aller manger et profiter des derniers rayons de lumière. Ce qu’elle fit et elle fut de retour dans sa chambre à l’instant même où le couvre-feu prenait effet.

****
-Aspirante Hellébore, le soleil se lèvera dans une heure. Murmurait une voix dans les ténèbres.

La jeune fille se réveilla d’un coup, surprise en plein milieu d’un cauchemar par l’importun. Elle mit plusieurs secondes à comprendre où elle était et ce qu’il faisait là. Finalement, elle retrouva ses esprits et le congédia. Ses songes l’avaient pas mal secouée, vision d’horreurs et d’yeux géants, de sang et de tripes, d’humains aux visages terrifiés et de combats entre deux Ondins le long d’une route. Elle se prépara en prenant son temps et puis partie à la rencontre de son maitre.
Elle arriva à l’heure dite, celui-ci l’accueillit d’un « Aspirante » grave et sans faille, et elle lui rendit un « maitre » plus aigüe mais sans faille non plus. Le maitre reprit la parole et lui expliqua son devoir à lui et ce qu’il attendait d’elle. Se battre était une chose mais devenir chevalier en était une autre. Ils pénétraient dans une annexe qui se révéla être l’antre de Nushi. Magnifiquement décorée de trophées de guerre et de chasse. Ce furent surtout les cranes de dragons qui attiraient l’attention de la jeune fille et pendant que son maitre lui expliquait ce que pouvait faire un dragon avec sa force mental, elle regardait sous tous les angles le plus gros de tous les crânes.

« Ta première leçon sera une de vol. Tu apprendras à te tenir sur le cou d'un Dragon et ce sans harnais car Nushi déteste ceux-ci. Lorsque tu seras suffisamment habituée tu apprendras le combat en vol. As-tu des questions ? »

Leçon de vol ? Déjà, si tôt ? Stalia n’allait pas s’en plaindre, mais avant de débuter, oui elle avait des questions, plusieurs questions :

- Juste, avant que j’oublie, si c’est bien vous qui m’avez fait porter cette nouvelle tenue je vous en remercie, et sinon je vous remercie pour l’endroit que vous m’avez donner où je pourrais dormir en paix.Sinon maitre j’en ai quelques une, certaines sont en rapport direct avec votre enseignement et d’autres sont plus générales. Mais la première me concerne directement, lors du combat contre le tigre, mon œil a été blessé et mon champ de vision est réduit maintenant, je ne suis plus aussi efficace et c’est problématique. Connaissez-vous un moyen de soigner ou réduire cela ?



Son maitre lui répondit puis Stalia enchaina avec sa seconde question :

-J’ai cru comprendre qu’il existait trois ordres draconnique, la question que je me pose est simple en fait : Pourquoi ? Vous avez le même dénominateur commun, les dragons alors pourtant tant de guerres et rivalités ? Je vais vous paraitre naïve mais je ne connais rien à la politique, en dehors des gens que mon père et moi tuions.

Là encore, elle laissa son maitre répondre puis elle lui posa la dernière question, celle qui lui brûlait les lèvres et que tous les apprentis devaient poser au moins une fois :

-Combien de temps durera ma formation ?
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 329
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mar 14 Oct 2014 - 15:49 Répondre en citantRevenir en haut

Il aurait pu sourire aux questions de son aspirante, il aurait pu oui. Mais ce n'était pas le cas, Yong'Wu se voulait un maître dur et ferme pour qui la hiérarchie dans l'ordre était vitale alors niveau fraternisation à part l'un ou l'autre hochement de tête il n'irait pas plus loin tant que celle-ci ne serait pas au moins chevalière. Il n'allait cependant pas s'attirer son ire en se montrant injustement dur ou mauvais avec elle, son comportement n'avait pour but que de la former au mieux.

« Je ne suis pas guérisseur, ton oeil se rétablira peut-être un jour et je te conseille d'ailleurs d'aller quérir les services de Maître Frâlan le guérisseur en chef du Kaerl. Sache cependant que si tu ne peux plus utiliser cet oeil le tir à l'arc ne te sera plus possible, il te reste néanmoins la possibilité d'utiliser une arbalète. Nous y reviendrons. »

Il tourna un moment le regard vers l'extérieur de la caverne pour fixer le ciel d'encre qui était des plus communs à cette région du continent de Tol Orëa, au moins son aspirante apprendrait-elle le vol dans des conditions normales. Il allait cependant devoir monter derrière elle pour s'assurer que celle-ci ne tombe pas : se tenir pour la première fois comme un chevalier sur le cou d'un dragon et à cru qui plus est pouvait s'avérer dangereux. Mais il avait confiance dans les capacités de celle-ci, il savait au fond de lui qu'elle était capable de réussir ce petit défi.

Ses yeux se reportèrent sur son aspirante et cette fois-ci il accueillit sa question avec un petit gloussement amusé. Il s'attendait à ce que cette question fasse un jour surface, elle était normale et logique pour qui n'était pas natif de ces régions ou n'était pas versé dans la géopolitique comme il l'avait été. L'une de ses larges mains aux doigts pourtant fuselés passa un court instant dans son bouc, le remettant machinalement en place tandis qu'il mettait en place une réponse simple et honnête.

« Il existe en effet trois ordres : Les Célestes de Menel, Les Neutres de Luimë et les Ardents de Taràlöm. Nos différences sont avant tout idéologiques, les célestes pensent que les dragons sont la lumière, la sagesse sur ce monde et qu'ils devraient donc l'éclairer. Les neutres sont ce que leur nom dit d'eux : le monde est bien tel quel et il ne faut pas y agir. Quant-à nous, les ardents, nous pensons que le monde a besoin d'ordre et de force et que les dragons sont la clé pour un monde enfin guidé et non plus versé dans l'anarchie erratique d'êtres incapables... »

Il fit quelques pas tout en scrutant la pièce durant sa petite explication qu'il avait laissée en suspens le temps que Stalia intègre ses dires. Cette explication était la générale, celle qui englobait le plus facilement les divers conflits politico-militaires qui avaient faits trembler le continent mais pourtant elle s'éloignait tant de la vérité...

Oh certes au début les choses avaient pu se définir de façon aussi simples, mais à présent ? Non, le conflit était tout autre, ainsi que sa nature. L'histoire de défaites, de vengeances, de goût du sang et de besoin de pouvoir. Il inspira profondément avant de faire lentement volte-face pour fixer son aspirante non sans un très léger sourire pour ponctuer ses dires.

« Mais pour être honnête avec toi, aspirante, le prochain conflit qui viendra sera celui de la vengeance. Nous avons été durement frappés lors de la dernière guerre et notre orgueil à été blessé. Nous ne nous battrons pas pour une question d'idéologie mais simplement pour verser le sang, faire comprendre aux célestes et aux neutres que nous sommes toujours aussi puissants malgré les pertes qu'ils nous ont infligées il y a de cela plus d'une décade. Ne nous voilons pas la face : notre Kaerl est celui de la force et de l'ambition aussi écraser les autres et les éradiquer ne nous pose pas de problèmes. »

Il redevint sérieux après la dite phrase et alors qu'il écoutait la dernière question de son aspirante une ombre se découpa dans l'ouverture de la caverne. Massive mais beaucoup moins que celle de ses congénères, le dragon blanc s'avança lentement dans son antre en jetant des regards entre l'aspirante et le torhil, le museau du saurien était couvert de sang frais faisant comme une peinture de guerre sur les écailles striées d'un blanc presque pur.

« Ta formation durera jusqu'à ce que tu sois apte à être Liée. Je ne doute pas que sous notre férule tu maîtriseras les aspects essentiels en un laps de temps beaucoup plus court que les autres aspirants. Tout dépend de ta capacité d'apprentissage... »

Le saurien s'avança encore tandis que son Lié parlait, son museau se leva et inspira une grande bouffée d'air sur le crâne d'empereur noir qui pendait au plafond avec un air satisfait. Nushi posa ensuite son regard sur l'aspirante, mi amusé mi intrigué par cette nouvelle odeur dans son domaine.

° Trève de bavardages. Grimpes sur mon cou et mettons nous en route. Plus tôt tu seras prête, plus tôt tu pourras te Lier à un dragon. °

Ceci dit il se tourna, museau pointé vers l'extérieur tandis que le Torhil se tenait à côté pour monter en second. Stalia devait grimper en première et se placer correctement, Yong'Wu serait là pour corriger si elle se plaçait mal mais surtout pour l'empêcher de tomber. Ceci fait il grimpa à son tour après elle et le blanc se jeta dans le vide, en piquet, pour ensuite remonter brusquement. Le Torhil tenait fermement la frêle silhouette de l'ondine entre ses biceps tandis qu'il était agrippé avec l'aisance de l'habitude à l'arrête dorsale en face d'eux.

« Le vent va t'empêcher de parler à voix haute, tu ne peux donc communiquer avec Yong'Wu. Si tu as des questions adresses toi à moi. Maintenant où allons nous ? Quelle direction ? »



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 15 Oct 2014 - 18:07 Répondre en citantRevenir en haut

Les réponses de son maître étaient instructives mais néanmoins sans surprise. C’était presque décevant que même ici les gens se battaient pour les mêmes futilités. Mais, il serait mentir de dire que Stalia n’aimait pas ces réponses. Elle remercia silencieusement Athosianne de lui avoir envoyé un membre du Kaerl de la force et non pas un représentant de ces blasés de neutres et de ces idéalistes de célestes. Etre dans le Kaerl de la force et de l’ambition… c’était un rêve pour quelqu’un qui ne respectait que la force et qui voulait progresser, comme elle.

Ce qui fit le plus plaisir à Stalia fut la réponse de son maitre sur la question de la durée de l’aprentisage. Pas de promesse d’une formation longue, ni d’une formation courte, mais simplement de la seule réponse qui devrait exister : « quand elle serait prête ». La jeune fille ne pouvait qu’approuver cela et avait grande hâte de se mettre au travail. Aussi elle fut encore plus ravie quand la silhouette du Blanc Nushi. Son museau encore rouge du sang de sa dernière victime. Il lui prodigua quelques conseils et information avant de l’inviter à monter sur son dos à la jointure de son cou et de son corps. Stalia bondit d’un pas leste et prit la place que son maitre avait prise lors du premier vol quelques jours plus tôt.
Le géant s’installa derrière elle et le monde se mit à tourner. Nushi avait bondit dans le vide et fonçait vers le sol à une vitesse folle, les muscles puissant de son maitre

empêchaient Stalia de chuter vers la mort puis un peu avant le sol, le saurien ouvrit les ailes et repris de l’attitude, la poigne de son maitre se relâcha un peu et Stalia pu admirer le paysage, chose qu’elle n’avait pas fait lors du premier voyage. C’était magnifique, une telle joie de se trouver si loin du sol et un flot d’adrénaline lui fit se sentir l’incarnation de la liberté. Le Blanc se mit à lui parler lui expliquant qu’il faudrait parler par la pensée et lui posa LA question que Stalia voulait entendre. « Par où ? »
Stalia sourit et dis :

- J’ai entendu parler d’un village qui servait de terrain neutre entre les trois Kaerls. J’aimerais beaucoup le voir. Cela vous semble possible ?

Nushi ne répondit pas, ou du moins il ne répondit pas à Stalia, cependant il changea de direction. Stalia profita de ce vol horizontal pour poser deux ou trois questions à son maitre.
Il fait sacrément froid, pas autant qu’en Vaedark, mais quand même. Ne faudrait-il pas une tenue de vol spécialement conçu pour couper le vent ?
Elle le laissa répondre et ne releva pas, une dynamique semblait s’être instauré entre le maitre et l’élève. Aucun ne relevait les questions où réponses de l’autre. C’était une dynamique qui plaisait à Stalia et qui- vu que son maitre jouait aussi le jeu- devait aussi plaire au grand torhil. Elle enchaîna d’une seconde question :

- En admettant que l’on puisse ne pas tomber, Nushi serait-il en mesure de voler sur le dos ?

Ce fut Nushi qui répondit à cette question et Stalia admit à elle-même qu’elle aurait dû la lui poser directement. La jeune fille se pencha prudemment et jeta un œil dans le vide. Elle ne s’était pas risqué à faire ça avant et mal lui en prit. Presque aussitôt, la tête lui tourna et une horrible sensation de précarité la saisie. Elle avait l’impression qu’elle allait tomber à n’importe quel instant. Stalia fut même prit d’un sentiment de panique quand elle se sentit glisser, comme-ci Yong avait décidé de la pousser par-dessus le dragon et effectivement, elle commença glisser, ce ne fut que la poigne d’acier du géant qui la retint et c’est d’une voix balbutiante- d’une pensée balbutiante en l’occurrence- qu’elle expliqua Ce qui venait de se produire dans sa tête.

- Je ne sais pas, je je, j’ai juste regardé dans le vide et puis j’ai eu une sensation étrange dans le ventre et dans la tête. Une sensation que ce sol trop loin m’appelait. J’ai eu envie de vomir et j’avais peur, tellement peur d’être sur le dos du Nushi en ce moment même. J’avais l’impression que j’étais sur une planche mobile, que rien n’était sûr. Puis je me suis sentit glisser, je crois que si vous n’aviez pas été là, je serais tombé et j’aurais finie en viande hachée.
Elle se tue quelques secondes puis reprit d’une pensée toujours aussi mal assurée.

- C’est la première fois que ça m’arrive, je ne pensais pas qu’on pouvait se sentir mal en altitude. C’est un phénomène courant ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 20:50 Répondre en citantRevenir en haut


Cassith Tendor & Barath


Le mal dont souffrait Stalia était ce qu'on appelait le vertige, mais cela, son maître se chargera bien de lui expliquer, peut être en se moquant. Enfin son maître... son dragon, puisque le vol empêchait au colosse de répondre, même à forte voix. Puis Nushi parla de Loméanor. Quand à l'interrogation de la chute, il allait de soi pour le dragon que personne ne tombait de son dos à moins qu'il ne le décide. Le reste du vol se passa convenablement pour la jeune aspirante. Le Blanc lui apporta tout ce qu'il fallait pour bien se tenir en vol et anticiper les mouvements quand à un virage, une montée en chandelle ou encore un vif piqué, comme le ferait un faucon pour fondre et pourfendre sa proie. Bien entendu, une fois Stalia liée, elle saura mieux se coordonner avec son dragon. Mais pour l'instant.

Le début de l'aspiranat de Stalia semblait prometteur sauf quand des obligations appelèrent Yong à consacrer plus de temps aux dites obligations. Pour ne pas négliger la formation de la jeune femme, ce fut Cassith Tendor qui fut suggérée pour remplacer le mentor. Pourquoi un tel choix ? Sans doute par certains faits connus de Cassith et de Yong seulement. Mais cela, Stalia ne pourra point le deviner par méconnaissance des affaires qui unissaient d'une certaine façon retors le Maître blanc à la jeune maîtresse bleue.

Ce fut donc à la fin de la journée, bien après le vol, que Stalia attendit non loin des Dôl Nàrë la venue de la maîtresse. Elle ne tarda pas à arriver, à dos de dragon bien entendu. L'aspirante aura tout le loisir d'observer l'atterrissage léger d'une Bleue, avec sur ses épaules une femme fine et athlétique. Bien que vêtu comme un guerrier au repos, on devinait à son épée courte qu'elle ne portait pas sa lame pour parader. Une fois sa liée eut les ailes repliées, l'humaine se laissa glisser sur le sol avec une souplesse féline. Son regard pétillait d'une certaine fougue, mais à voir les cernes sur son visage anguleux, on devinait qu'elle avait passé de rudes moments. Sans doute dans la bataille contre les Morts-qui-Marchent. Là aussi Stalia ne savait pas ce qui avait pu se passer entre Yong et Cassith.

Malgré une fatigue donc visiblement sous ses yeux, Cassith sourit et croisa les bras au niveau de sa poitrine légèrement généreuse.

''Je présume que tu es Stalia ? je serai celle qui se chargera de la suite de ta formation, en attendant le retour de ton vrai maître. J'espère que d'avoir un instructeur de substitution ne te posera pas de soucis, car tu n'auras pas le choix....''

Elle non plus d'ailleurs. Savoir qu'on avait exigé qu'elle prenne en charge l'aspirante lui avait déplu. A peine revenu de Qahra, voila qu'elle devait jouer les gardes mioches....En même temps, refuser une telle faveur à Yong signifiait prendre un gros risque.

''Je sais déjà ce que tu as abordé...''

C'est à dire pas grand chose... elle soupira.

''J'omets le plus importants. Je suis Cassith Tendor, liée à la bleue Barath que tu vois à mes côtés. Des questions ? ''



[HRP : j'ai résumé le vol et les réponses attendues pour répliquer à la suite. Ne pas hésitez à me voir par mp ou par skype si besoin, pour Yong et/ou Stalia pour changer un truc Clin d'Oeil]



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014 - 18:37 Répondre en citantRevenir en haut

A peine Nushi eu-t-il posé sa carcasse blanche qu’un sous-fifre vint chercher Yong pour l’entretenir d’un problème relatif à son clan. Apres avoir congédié Stalia, il partit laissant la jeune fille désœuvrée. Aussi elle en profita pour se rendre aux bains pour faire passer son malaise. L’après-midi s’écoula lentement et paisiblement. La jeune fille finie même par s’endormir dans la douche chaleur. C’était un moment savoureux pour son corps meurtri. Cependant, il aurait pu être meilleur, si un larbin n’était pas venu lui annoncer que Yong ne pouvait plus s’occuper d’elle à pleins temps et qu’il lui envoyait un remplaçant. Quand elle questionna le serviteur sur l’identité de son nouveau maitre, il répondit juste que c’était une humaine et que son dragon était bleue, mais il n’en savait pas plus.

Ce fut une ondine de fort méchant humeur qui se tint au point de rendez-vous fixé.Un nouveau maitre ? Sérieusement, Stalia commençait tout juste à se faire au torhil et voilà qui la lâchait dans les bras d’une humaine. La jeune fille n’était guère ravie mais cela ne servait à rien de râler, car ça ne changerait rien. Elle se rendit à l’endroit qu’on lui avait indiqué et attendit l’arrivé de son nouveau tuteur. Au fond d’elle, elle espérait que ce maitre serait un peu plus agréable à vivre que Yong, un peu de douceur n’avait jamais tué personne. Quelle fut sa surprise en voyant descendre d’une magnifique bleue une femme athlétique et assez belle, pour une humaine. Maitre et aspirant se firent face, se jaugeant mutuellement. Pour une fois, Stalia devait baisser la tête pour regarder son interlocutrice. Enfin, ce fut la maitresse qui se présenta.

- Enchanté de vous rencontrer Maitre Cassith, enchanté également Bleue Barath. Avoir un maitre diffèrent ne me pose pas de problème particulier, et même si c’était le cas, cela ne servirait à rien de se plaindre comme vous le disiez. En fait, pour être honnête, j’aimerais beaucoup voir ce que donnerait un autre tuteur, peut-être moins agressif dans sa pédagogie.

Stalia se frotta l’œil, comme pour illustrer son propos, et un mince filet de sang coula le long de sa joue. Ce n’était pas la première fois depuis qu’elle avait été blessée. Aussi, elle resta stoïque, soutenant de regard de ses maitres. Son corps était pourtant au bord de l’épuisement et ce en dépit des deux jours de repos qu’elle venait d’avoir.

- Vous savez, j’ai effectivement une question. Yong m’a surtout mise à l’épreuve et sur le dos d’un dragon. Mais je ne bénéficie d’aucune connaissance technique sur l’empreinte et la race des dragons, ni même sur le kaerl en général. Je me demandais si un cours d’anatomie draconienne ne serait pas une bonne base de départ ?

La nouvelle maitresse de Stalia sembla se concerter avec sa dragonne puis elle acquiesça, cela semblait lui convenir aussi et ce fut avec un grand sourire que Stalia emboita le pas à l’humaine. Profitant de cela, elle s’approcha de la dragonne bleue et entreprit de lui poser deux ou trois questions.

- Dites-moi, il existe combien de couleurs différentes de dragon ? Existe-t-il d’autres races ? J’ai tellement de question à vous poser que je ne sais même pas par où commencer…
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 22:43 Répondre en citantRevenir en haut

A voir l'état de fatigue de l'aspirante, il était hors de question d'aborder un cours de combat aujourd'hui ; ça se voyait à son visage. Se grattant le menton quand à la demande d'étudier l'anatomie des dragons, elle se demandait comment elle allait aborder le sujet. Elle trouva rapidement et sourit.

''Viens avec moi, nous allons aller à l'observatoire. Là il y a des ouvrages qui nous serons utiles. enfin avant, tu vas me suivre. Ma liée n'a pas besoin de nous pour le moment et nous d'elle. On verra pour la voir pour la partie pratique de ton choix de cours''

Elle invita Stalia à passer dans un petit étal du coin pour prendre à manger. Elle lui offrit deux friands à la viande et une fois la collation de prise, elle se dirigea vers l'observatoire, le Haut lieu de la connaissance ardente. Elles n'eurent qu'à monter deux étages pour atteindre un des niveaux que Cassith connaissait. Après un bref détour dans les rangées de livres, elle s'arrêta devant une étagère.

''Draconologie... Ah le voilà...''

Elle prit l'ouvrage et alla l'ouvrir à une table. Une fois installée, elle montra à Stalia une première gravure



''Voila l’entièreté du squelette. Je me rappelle plus les noms de chaque os, mais tu dois être étonnée de voir que les ailes ressemblent à une grosse main aux doigts très longs. en fait, quand on regarde bien, les dragons ont une paire de postérieurs et deux paires d'antérieurs, dont une sert pour les ailes. Il faut savoir que les os des dragons sont très légers et solides à la fois, ce qui leur permet le vol. ''

Elle laissa Stalia étudier la gravure pour les questions futures et en proposa une nouvelle.



''Les muscles. C'est là toute ce qui donne la puissance aux dragons, et leur beauté. Constate la puissance du muscle là où c'est noté le chiffre un et deux. C'est là que provient toute la force pour le vol. Comme les bras, il faut être capable de porter un corps entier dans les airs. Et regarde la musculation de la queue. Pas étonnant que les dragons aient une queue souple et forte. ''

Comme pour le squelette, elle laissa Stalia étudier le dessin pour des questions à venir et passa après au dernier croquis.



'' C'est un croquis approximatif je précise pour les organes. Je sais seulement que le coeur et les poumons pour leur taille, ca c'est réel. Tu sais pourquoi ? Allez je t'interroge. Tu me donnes ta réponse, et après tu poses tes questions..., ca te va comme cela ? ''

[HRP : j'ai survolé, justement pour que tu puisses demander quel truc tu veux approfondir, car c'est large rien qu'avec ces trois dessins xD]



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 14:49 Répondre en citantRevenir en haut

Stalia se tint coin. Sa nouvelle maitresse semblait « gentille », du moins elle ne semblait pas aussi ardue que Yong, le simple fait qu’elle offre de la nourriture à la jeune ondine était source d’un étonnement profond. Qu’importe, elle mangea avec plaisir puis suivit l’humaine jusque l’observatoire. Quand elle franchit le seuil de celui-ci, ce fut un moment presque émouvant. Jamais elle n’avait posé son pied dans un lieu comme celui-ci dans le but d’étudier et de s’instruire. C’était une grande première et elle ne manqua pas de le faire savoir.

- J’ai rarement eu l’occasion de me rendre dans une bibliothèque et les rares fois où j’y suis allé ce n’était pas pour lire, juste pour profiter du silence et d’un endroit calme pour mes affaires. D’ailleurs, je vous préviens tout de suite, je sais à peine lire.

Cassith murmura une parole et sortit un gros livre d’une des étagères. Un magnifique ouvrage relié, elle l’ouvrit et montra à la jeune fille une gravure de belle taille extrêmement précise sur le squelette d’un dragon. Les ailes avaient une ressemblance avec celle de chauve-souris, aussi la jeune fille se demanda si les deux n’avaient pas un lien de parenté. La jeune fille formula quelques remarques autant pour elle que pour son maitre.

- Il semblerait que cette forme d’aile ne soit pas uniquement réservée aux dragons. J’ai déjà vu ça sur plusieurs autres espèces, ça voudrait dire que les dragons partagent des liens avec d’autres animaux qui, à première vue, ne leur ressemblent pas.

L’humaine tourna la page et dévoila une autre gravure, la musculature des dragons avait de quoi impressionner plus d’une personne. Même couché sur le papier, elle demeurait imposante et seul un idiot aurait pu prétendre le contraire. Cependant, l’œil averti de Stalia décela quelques faiblesses dans les muscles du lézard volant.

- Sous les ailes, les muscles sont agencés de façon à être puissants et très souple. Ils sont importants pour l’animal, s’ils venaient à être touchés alors que le dragon vole, ce serait la mort de celui-ci. Je suppose que les écailles doivent être fines pour garder la souplesse, donc c’est un endroit vulnérable. Quant à la queue, j’ai vu qu’elle était essentielle pour voler elle aussi. Elle sert de contrepoids et de balancier. Je comprends maintenant pourquoi elles sont si mobiles. C’est presque de l’art à ce niveau, la disposition des muscles est admirable.

Dans un coin de son esprit, elle nota quelques questions à poser plus tard, tandis que l’humaine dévoilait une autre gravure, représentant les organes du dragon. Elle désigna les poumons et le cœur puis demanda à Stalia son opinion sur la taille démesurée de ceux-ci. La réponse semblait évidente aussi, elle franchit le pas tête baissée :

- Je dirais que les poumons sont aussi gros pour aider à voler, le dragon doit s’alléger autant qu’il peut pour voler. Sur la première gravure, on voit que ses os sont pleins, contrairement à ceux d’un oiseau, car ils se doivent d’être solides. La seule autre solution serait donc d’avoir des poumons d’une taille démesurée que le dragon gonflerait avant de voler. Pour le cœur, et bien je suppose qu’il est de cette taille pour garantir un afflux constant de sang, et en grande quantité, d’un bout à l’autre du corps du dragon.

Elle avait remplis sa part du contrat, répondre à un question, alors elle ne se priva pas pour rendre la pareil à son nouveau maitre.

- Existe-t-il une différence anatomique majeur entre un jeune ou un vieux dragon ? Sommes-nous en mesure de soigner une blessure faite à l’aile ou à la queue ? Que se passerait il si un dragon ne pouvait plus voler ? Je ne vois pas d’organes qui pourraient permettre de cracher du feu, c’est donc un phénomène magique ?

Enfin, elle décida de se taire pour laisser le temps à l’humaine de se retourner et de répondre correctement. Stalia se sentait extatique à l’idée dans apprendre plus sur ces reptiles volants. Une vraie enfant.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Ven 21 Nov 2014 - 10:52 Répondre en citantRevenir en haut


Cassith Tendor & Barath


La Maîtresse bleue souriait aux remarques pertinentes de l'aspirante. Certaines pourraient passer pour des interrogations. cassith se fit un devoir de répondre à chacune d'elle et elle reprit la page qui contenait la description osseuse de l'aile.

''La chauve-souris partagent le même type d'elle, mais elle n'a aucun autre lien avec le dragon. Ce sont deux espèces totalement différentes. La chauve-souris met au monde directement son petit et le dragon soit naître à partir d'un oeuf. Leur lien commun est le vol, ce qui démontre bien que la Nature redistribue ses créations à d'autres animaux. Si cela marche, alors autant en faire profiter d'autres animaux .''

La chauve-souris. Elle ne put s'empêcher de frémir de dégoût. Heureusement que ces bestioles vivaient loin des dragons, qui leur étaient des prédateurs géants. Un dragon n'hésitait pas à en croquer une quand il pouvait l'attraper au vol, comme un en-cas ; pour ceux qui adoraient les broyer sous les molaires. Elle revint sur le cours d'anatomie. Là on revenait sur les muscles.

''Tu as compris que la queue a son rôle dans le vol, mais elle sert au dragon aussi pour nager, comme moyen de propulsion, à la façon des serpents ou des crocodiles si tu en as déjà croisé. Pour les muscles des ailes, il faut comparer cela aux muscles qui intervient dans le mouvement d'un bras. Si un seul est touché, tu as compris que le mouvement se limite, voir n'est plus existant. Mais cela dépend où est porté le coup. Les écailles se chevauchent pour glisser l'une sur l'autre et offrir cette souplesse. L'armure d'un dragon est bien plus efficace qu'une armure de plaque. Elle n'offre pas de point ouvert où frapper avec un stylet. ''

De nouveau, elle revient sur les organes

''Bien vu pour le rôle des poumons, même si certains érudits pensent que le dragon est assez puissant musculairement pour prendre son envol sans avoir à s'alléger. Si les poumons sont si énormes en plus d'un coeur volumineux, c'est pour garantir l'apport d'oxygène vers les muscles qui servent pour le vol, et pour aider le dragon à maintenir cet apport même quand il monte là où l'air se fait plus rare. C'est un animal volant, il doit pouvoir assurer les mêmes performances quelque soit la hauteur où il évolue. Ces poumons offrent au dragon une étonnante apnée également. Quand on regarde, le dragon est aussi bien à l'aise dans les airs que dans l'eau. ''

Elle ignorait que Stalia avait fait une expérience aquatique avec Estenir, le dragon du Seigneur Ardent. Maintenant les questions fusaient. Son sourire s'élargissait. La jeune femme avait vraiment envie d'apprendre.

''Physiquement non, hormis la taille. La seule différence notable serait l'épaisseur des écailles. Un vieux dragon sera plus difficile à blesser qu'un jeune. Un dragon plus vieux aura des cornes plus longues aussi. Il sera plus endurant, plus fort et aura accès à un savoir que le jeune ne possède pas. Mais certains dragons prétentieux ne tiennent pas de la sagesse de leurs pairs. Un jeune dragon peut posséder un entraînement qu'un ancien ne possédera pas exemple. Pour la blessure à l'aile, cela dépend de sa gravité. Si elle est déchiré, on peut aider le dragon avec des sutures, ou reboucher les trous. Mais une voilure arrachée c'est autre chose. La queue est plus épaisse, elle encaisse mieux. Là aussi des entailles, des coupures, cela se guérit, mais un bout manquant, c'est impossible. ''

Elle prit longuement un temps de réflexion quand aux dernières questions. Elle ne se rappelait pas d'avoir déjà entendu parler de dragons qui ne volaient plus. Il faut dire que cela était tellement rare. Même durant la guerre, les dragons mutilés avaient fini un jour par retrouver la voie des airs, mais cela avait demandé combien de temps de convalescence ?

''J'avoue ne pas savoir. Je sais qu'un dragon serait désemparer de plus pouvoir voler. Même jaloux de ses frères de race. Il faudrait qu'il ait les ailes d'amputées pour ne plus espérer reprendre la voie des airs. Un dragon a une forte capacité de guérison. Mais je ne souhaite jamais à aucun lié de souffrir de la perte de ses ailes. Les airs sont leur milieu de vie, leur monde, leur univers. Imagine toi si on te coupait les jambes....''

Elle blêmit un peu en imaginant si cela lui arrivait à elle, elle qui avait l'habitude d'aller là où elle voulait.

''Le feu... non, personne ne sait d'où il vient. C'est encore un mystère. La nature est magique c'est certain. Moi je crois que c'est là un des dons donnés par Flarmya, une partie de leur magie. Oui c'est magique, mais le dragon sait ne pas en abuser, pour ne pas fatiguer ce pouvoir. Un dragon avisé gardera toujours du feu en réserve dans un comabt,n pour avoir l'avantage sur un plus imprudent. ''

Elle regardait quelques pages et se retint de rire. Il y avait un moment qu'elle n'avait pas vu ce genre de croquis. Elle le tendit à Stalia.



''Tiens, que peux tu me dire sur cette coupe ? ''



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Déc 2014 - 22:43 Répondre en citantRevenir en haut

Stalia regarda la gravure d’un air sombre puis passa à sa préceptrice. Son rire était difficile à interpréter, se moquait elle de son apprentie ou bien repensait elle à un vieux souvenir, une blague qu’elle aurait faite étant plus jeune. Dans le doute, l’ondine ne dit rien et se contenta de revenir sur ce qu’avait dit l’humaine :

- Ces érudits disant que les dragons sont assez fort pour voler sans besoin de s’alléger son stupide ! Je ne doute pas qu’ils seraient assez forts pour décoller et faire quelques distances. Mais ils se fatigueraient plus vites, seraient moins rapide, agile et beaucoup plus vulnérable face à un quelconque adversaire. Quelle bande d’idiots, comme si la nature n’allait accorder d’un demi-avantage à une race ! J’ai également eu l’occasion de voir un dragon nager, c’est vrai qu’ils sont à l’aise comme des poissons et redoutable comme n’importe quel autre prédateur marin. Ils n’ont pas peur de s’attaquer à des baleines par exemple.

Stalia repensa à sa partie de chasse, une expérience intense qu’elle referait sans hésiter. La chasseuse se pencha sur le dessin de l’œil et l’examina d’un air critique. La structure était admirablement similaire à celle d’un œil d’hominidé. Il y avait quelques détails qui différaient cependant. On constater une seconde paupière et un afflux de vaisseaux sanguin beaucoup plus prononcer que pour les yeux que la jeune fille avait déjà vue.

- A première vue, je dirais que c’est très similaire à un œil d’humain ou de bipède. Quand vous parliez de la nature qui décide faire plusieurs fois quelques choses de bien. La structure générale est quasiment la même que pour les autres animaux. Je peux constater la présence d’une seconde paupière, probablement pour protéger l’œil du vent et des saletés qui peuvent trainer dans l’air. Bon, à mon tour de poser des questions !


L’ondine prit quelques secondes pour rassembler ses questions et son esprit et commença à parler :

- Pourquoi une telle différence de taille et de couleurs parmi les dragons ? c’est un peu étrange quand même, ce sont des races spécifiques ? A l’instar des bipèdes ? En fait, j’ai une théorie à moi vis-à-vis de cela, c’est primitif et probablement faux, mais je voudrais quand même la soumettre à l’implacable jugement d’une maitresse bleue.

Sa tutrice lui jeta un regard et Stalia enchaina sans respirer :

- Je pense que nous pouvons faire un parallèle entre les couleurs de dragon et les races de bipèdes. De ce que j’ai vue, ça semble cohérent. Les petites vertes sont vives et alertes, elles seraient donc comme des elfes, en plus vert, comme la couleur de la nature. Les bleues seraient plus des ondins, calmes et plus posées, peut-être plus sage… bien que ce ne soit pas mon cas ! De plus elles sont plus fortes que les vertes, ça semble logique. Les blancs seraient les neishaans, des aberrations de la nature n’ayant pas de réel raison d’exister, ils sont imprévisible et tellement voyant que ça en fait mal aux yeux.

Stalia toussota et ajouta sur un ton d’excuse :

- Si vous ne pouviez pas dire cela à Nushi, ça m’arrangerais je n’ai pas encore découvert comment battre des ailes pour voler… mais j’y travail !
Puis elle reprit son explication :

- Les petits noirs serait un croisement entre Torhil et neishaan, une aberration encore pire. Les grands noirs eux serait les torhils, car beau, fort et courageux, mais avec une tête froide sauf si on les énerve. Je retiendrais toujours ma partie de chasse à la baleine avec Estenir. Ensuite nous pourrions dire que les bronzes serait les humains, assez diversifiés, ni trop fort ni trop faible, mais vraiment moche par contre. Attention je parle uniquement pour les mâles !
.
Elle se reprit encore :

- Ça éviter de le dire au seigneur Alauwyr, je tiens à ma gorge et à la douce innocence de ma peau épargnée de la morsure du fer.

En disant cela, elle avait montrée quelques une de ses plus belles cicatrices de guerre, soulignant l’ironie dont elle faisait preuve. D’ailleurs, c’était bien la première fois que la jeune fille faisait de l’humour avec quelqu’un.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 16:11 Répondre en citantRevenir en haut


Cassith Tendor & Barath


Cassith ne put s'empêcher de sourire plus encore, aussi amusée que ne l'était Stalia. A entendre la jeune femme, bien qu'elle redoutait son maître et Alauwyr par la même occasion, cassith comprit qu'elle se sentait bien plus libérée qu'elle ne voulait laisser le voir. Peut-être que d'être entre femmes soulageait l'aspirante qui arborait fièrement une cicatrice, tout en faisant de l'humour.

''Aucun risque. Les hommes des fois, n'ont pas à savoir ce que nous les femmes ressentons au plus profond de nos êtres et de nos avis. De toute façon, on a autant le droit de parler sur leur dos qu'eux. Crois-moi qu'ils ne se gênent pas quand ils sont entre mâles''

Puis elle prit le temps de bien étudier mentalement la petite théorie de Stalia quand aux couleurs des dragons. Elle omettait la couleur des Reines et ne parlait pas des Bruns. Peut-être que Stalia n'avait pas encore trouvé les bonnes comparaisons. Heureusement pour elle que des dragons comme Nushi ne trainaient pas dans les parages. Ils auraient pris la mouche d'être considéré comme des aberrations ; du moins pour les couleurs concernées. Stalia profitait de la présence de Cassith pour se lâcher.

''Pour le peu que je connais le caractère du dragon de Tong, il est certain qu'il t'apprendrait bien des choses douloureuses. T'apprendre à voler n'est pas assez subtil pour lui. Ton raisonnement est intéressant, mais tu es un peu comme les Erudits qui ne connaissent les dragons qu'à travers les légendes et le peu de description qu'ils possèdent dans leurs étagères... On peut émettre que des théories quand la méconnaissance est grande. Je ne crois pas que les petits noirs et les blancs soient des aberrations. Flarmya les a voulu ainsi. ''

On ne pouvait pas aller contre la volonté des Dieux, ou du oins pouvait-on tenter de comprendre pourquoi ils avaient fait ces choix.

''N'empêche, les caractères leur correspond bien. Mais pour les couleurs, tous les dragons ont des inconvénients mais profitent des avantages des couleurs. Une bleue pourra se fondre dans l'eau des mers, une verte dans les profondeurs des bois, un blanc dans les nuages immaculés ou dans les neiges. Un noir, même s'il y a de deux tailles, pourra se dissimuler dans l'obscurité ou dans la nuit. Pour les reines, par contre, c'est un peu plus difficiles. Après tout, elles sont censées demeurer dans les kaerls, pour dominer d'une certaine façon les couleurs plus petites qu'elles. Après n'oublie que chaque dragon, même si une couleur lui offre des capacités précises, jouent de son expérience. Estenir est un exemple que tu as cité. Il saura mieux se battre contre un bronze plus jeune que lui, car il a connu les combats depuis qu'il a éclos. Une verte peut réussir à tenir tête à une incarnate si elle joue bien...''

Elle lorgna un instant le dessin de l'oeil. Stalia avait tout bien deviné. Cette fille en savait plus qu'elle ne voulait vraiment le croire.

''Si tu as pas d'autres questions, alors à mon tour... pourquoi les dragons n'ont pas les griffes rétractiles comme les félins ? ''

Une question très intéressante qu'elle posait là. Elle voulait en même temps savoir jusqu'où la logique de la jeune femme s'étendait.





Dernière édition par Alauwyr Iskuvar le Jeu 18 Déc 2014 - 22:39; édité 1 fois
Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 19:28 Répondre en citantRevenir en haut

Tong ? voilà qui était amusant, avait-elle fait l’erreur de façon intentionnelle ? Stalia n’en savait rien mais la jeune fille décida de jouer sur ce détail et de se moquer gentiment de sa nouvelle maitresse.

- Tong ? Je ne connais de Tong. Je ne sais même pas de qui il s’agit. Ou alors vouliez-vous parler du Seigneur Yong ? Je ne crois pas qu’il aimerait qu’on écorche son nom. Mais de vous à moi, je crois que Tong n’aime rien de dehors de lui et de son dragon blanc.

En revanche, plusieurs des réponses émissent pas la maitresse bleue laissèrent l’ondine perplexe et elle ne manqua pas de le faire savoir
- Cependant, pour en revenir à sujet plus sérieux, je ne suis pas contrairement aux érudits, quelqu’un ayant passé ma vie dans les livres et je n’ai pas toutes les connaissances théoriques auxquelles ils ont accès. Pour ma part, je suis ici depuis quelques semaines et je suis en train d’apprendre. Ce n’est pas très gentil pour moi de me mettre sur le même plan que ces vieux croulant n’ayant jamais touché la moindre fille de leur vie, ou le moindre garçon.

Elle ajouta d’un air pensif et de façon quasiment inaudible :

- Moi, non plus je remarque.

Puis elle se reprit :

-C’est quoi une reine au juste ? Je ne me souviens pas avoir déjà vue, elles sont si grosse que cela ? Combien de Tonnes ? Quelle dimension ? Elles sont rapides ?

Stalia allait continuer sur sa lancée mais elle se rappela qu’elle n’avait pas remplie sa part du contrat et qu’elle n’avait toujours pas répondue à la question de sa maitresse. Aussi elle s’appliqua à cela :

- Les griffes des chats, ou des félins en général, ont deux utilités, elles permettent de d’agripper à des surfaces et donc grimper et aussi à négocier les virages serrés. Elles servent aussi à blesser une proie et à la maintenir pendant que la gueule s’occupe de l’achever. Une fois ces données en tête, on peut réfléchir à votre question. En fait, si elles sont rétractiles, c’est d’une part pour être discret car elles ne grifferont pas le sol et ne feront pas de bruit. L’autre part étant simplement de les protéger, pour qu’elles restent aiguisée et mortelles. Les dragons étant des animaux volants, ils n’ont pas la même utilité de leurs griffes et elles sont moins soumises à l’usure car elles ne servent vraiment qu’à se battre. De plus, pour le coté discrétion, je pense que nous pourrons repasser. J’ajouterais aussi que des griffes de cette taille seraient peu pratiques à rentrer.

Stalia souffle, soulagée d’avoir répondue correctement, elle en était persuadée.

- A mon tour ! Existeraient-ils dans le monde, des races de dragons différentes de celles-ci ? genre une sous-race ayant grandie en autarcie et développée des caractéristiques spécifiques. Ou pourquoi pas des dragons marins ? Je veux dire, des dragons vivants dans les fosses maritime, ce serait magnifique non ? Il y a déjà eu des cas de cannibalisme chez les dragons ?

La jeune Ondine tomba à la renverse, depuis quelques minutes elle se balançait sur sa chaise tout en parlant et ce qui devait arriver arriva. Elle se cogna la tête contre le sol et se mit à jurer entre ses dents. Au moins, cela mettait un terme à la mitraille de questions

- Vous aviez peut-être des réponses à donner.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 18 Déc 2014 - 23:22 Répondre en citantRevenir en haut


Cassith Tendor & Barath


La maîtresse bleue ne put s'empêcher de blêmir devant l'énormité qu'elle avait commise. Si Stalia ne l'avait pas relevé, jamais elle ne se serait senti mal sur le coup. Heureusement que le Maître Blanc n'était pas présent, car elle était sûre et certaine qu'elle aurait passé un sale quart d'heure. Heureusement, à fixer la jeune aspirante, Cassith sut que Stalia ne faisait que plaisanter, sur l'énormité révélée. Tong....

''Non tu as raison. Ma langue a fourché. Mes pensées étaient ailleurs''

Oui heureusement qu'il n'était pas là avec son dragon blanc. Elle se racla la gorge et reprit le vrai fil de la conversation en la compagnie de Stalia

''Pour la comparaison avec les Erudits ne te bile donc pas. Tu as le temps devant toi et surtout la connaissance à disposition en plus de voir des dragons régulièrement. Que de mieux que d'avoir des sujets de choix sous les yeux quand tu entres dans leur étude. Au moins, tu seras bien plus cultivée que certains Erudits, avec un peu d'apprentissage bien entendu. Rassurée ? ''

Elle lui sourit pour renforcer l'usage du mot qui concluait sa dernière réplique avant de réfléchir aux réponses suivantes à apporter. Enfin la première concernant les reines. Elle ne put s'empêcher de rire au rattrapage in extremis de Stalia qui avait manqué de pas lui répondre quand à la raison d'absence de griffes rétractiles chez les dragons. Le coup du Tong l'avait un peu perturbée cérébralement parlant.

''Ta logique a découvert l'intérêt de la Nature à ne pas leur offrir des griffes rétractiles. Mais elles ne servent pas qu'à se battre, elles servent aussi à chasser pour attraper des pieds en les empalant dans leurs serres ou encore à s’agripper sur des parois rocheuses. Les dragons volent c'est vrai, mais des fois, ils aiment se percher sur des hauts escarpements pour profiter des courants ascendants de ces hauteurs et décoller aussi dignement qu'un aigle, en limitant les efforts. En tout cas, on sait qu'elles sont très solides. J'ai encore jamais vu un dragon s'arracher une griffe sauf dans des circonstances très physiques, comme un combat. Et encore. ''

Cassith réfléchissait aux réponses des nouvelles questions quand elle entendit un bruit de chute. Stalia venait de se casser la figure à force de se balancer sur sa chaise, fière de trouver des interrogations de plus en plus difficiles. Elle aimait les défis, mais la chaise avait aidé à la rappeler à l'ordre. Un sourire mutin aux lèvres.

''Rassis toi Stalia, ce sera mieux que de rester allongée sur le sol. Alors d'abord les dragons. Comme tu as eu la chance de croiser le Noir Estenir, tu peux déjà voir sa taille. Un Empereur est déjà bien massif. Alors pour une Reine, qu'elle soit rouge, argentée, ou dorée, imagine Estenir, avec quelques dizaines de centimètres en plus en hauteur. Et Imagine l'envergure que cela rajoute. Les Reines sont les plus grandes de tous les dragons. Quand au poids... hum je ne saurai te dire, mais elles font leur poids. Et sur le plan physique, elles valent autant qu'un bronze pour la rapidité et pourrait aisément rivaliser avec un Empereur Noir en pleine force de l'âge, à condition d'avoir l'expérience du combat. Les dragons jouent de leur taille, mais aussi de leurs expériences. Je crois savoir qu'Estenir, même si c'est qu'un dragon de plus d'une décennie... Même plus je crois.. et bien, il pourrait prétendre à remettre une Incarnate à sa place, mais les Noirs sont bien trop respectueux. Sauf s'ils sont obligés pour défendre leur lié. ''

Elle regarda un instant Stalia, s'assurant qu'elle ne s'était quand même pas fait mal.

''Ca va la tête ? Dis le si tu dois aller voir le guérisseur. Pour les dragons autre que les nôtres, j'ai bien entendu parler d'une variété sauvage dégénérée dans le désert du Ssyl'Shar, mais ce serait plus des légendes de nomades. Je peine à croire que les dragons arrivent à survivre sans le Don. Pour savoir à quoi ils ressemblent... Parait que ce sont plus des monstres de forme grossière que de nobles dragons. Pour les dragons marins, j'en ai jamais entendu parler. Même les Valherus ne parlaient pas d'une espèce marine. Mais tu as nagé avec un demi-dragon marin non ? ''

Elle lui fit un clin d'oeil avant de croiser ses bras sur sa poitrine légèrement généreuse.

''A t'entendre tu as du aimer nager avec Estenir, il faudra que tu me racontes comment c'était. Pour le cannibalisme, les dragons préfèrent manger n'importe quoi que de se manger entre eux. Flarmya n'est pas une divinité cruelle au point de laisser ses Enfants s'entredévorer. Des dragons dans les fosses...... dis moi Stalia, comment c'était de nager avec un dragon dans la mer ? ''



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 11:55 Répondre en citantRevenir en haut

Aieuuuh !

Stalia se frotta doucement la tête, elle n’écoutait qu’à moitié ce que lui disait l’humaine mais comme il s’agissait de la bonne moitié cela n’importait que peu. Sa maitresse lui donna quelques ajustements vis-à-vis des conclusions qu’elle avait énoncées et répondit à ses questions, en se moquant un peu d’elle au passage. Du moins, la jeune fille pensait que l’humaine la regardait avec un léger amusement.

- Il est confortable pourtant le sol, je crois que je l’aime bien.

En disant cela, elle se relevait pourtant et replaçait sa chaise comme il le fallait. L’ondine se rassit, en prenant soin de ne plus se balancer comme l’enfant imprudente qu’elle n’a jamais été. La déclaration de l’humaine concernant les dragons sauvage piqua la curiosité de la jeune fille. Elle semblait tenir pour acquis que dragons et magie ne faisait qu’un, ce n’était pas ( encore) le cas de Stalia, aussi la jeune fille remplit la part de son contrat avant de poser la moindre question et de repartir dans une théorie farfelue

- Nager avec un dragon ? Je ne me souviens pas avoir fait un truc aussi stupide et amusant. J’ai croisé Estenir alors que je profitais d’une petite journée de repos entre deux séances de tortures, d’enseignement. J’étais non loin de la baie d’eau claire, oui je prends mes jours de repos en territoire engloutie. Je péchais tranquillement le poisson quand il m’a surpris, lui aussi se cherchait à manger, sauf que lui c’est des trucs un peu plus gros qui sont sa cible. Vous voyez le genre ?

Probablement non, aussi vaillante qu’elle en avait l’air, cette humaine ne devait pas souvent s’adonner au plaisir de la chasse.

- Enfin, il a failli me percuter en pêchant et « pour se faire pardonner » ; dirons nous, il m’a proposé une petite partie de pêche au GROS poisson. Quand je dis gros, je vous assure que ce n’est pas une métaphore ! A vue de nez, dans les vingt mètres et les 25 tonnes. Nous avons donc pris d’assaut ce monstre des mers mais ça à mal tourné, pour moi du moins, la baleine m’a bouffée !

En disant cela, elle avait fait un grand geste avec ses bras pour souligner l’absurdité de son propos. C’est vrai que c’était tellement gros que l’histoire semblait difficile à croire. Mais l’ombre du noir Estenir, pourrait apporter de la crédibilité à des histoires encore plus incroyable.

- En fait, pour être exact, elle a avalée de l’eau pour plonger plus vite et je me suis retrouvé aspirée. Mais une fois à l’intérieur, j’ai réussi à trouver son cœur et à le poignarder, mais ce fut le moment le plus terrifiant de ma vie, soyez-en certaine. Bon, c’est pas tout ça, mais j’ai une nouvelle théorie pour vous.

Elle fit une petite pose pour se préparer

- Vous semblez dire que les dragons et la magie sont liés de façon inextricable, qu’ils ont été créés ainsi, personne n’a jamais pensé que les dragons ont eu accès à la magie que plus tard ? Alors que l’espèce était déjà bien installée ? Comme un animal évolue pour s’adapter, peut-être que les dragons sont devenus « magique » pour survivre à un changement majeur ? Cette hypothèse , de mon point de vue et sans toute les cartes en main, ferait de ces dragons sans magie des ancêtres plus que des créatures de cauchemar et dégénérées que vous semblez décrire. Alors, suis-je dans le mur ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Sam 17 Jan 2015 - 10:28 Répondre en citantRevenir en haut


Cassith Tendor & Barath


Cassith avait du mal en effet à croire l'histoire de Stalia. Mais quel aspirant s'amuserait à parler d'un dragon d'un autre Kaerl pour donner du poids à son récit si épique ? Car même en mensonge, un jeune ne s'amuserait pas à prendre un dragon connu comme le lié du Seigneur Ardent. Ce serait tellement gros qu'une simple confirmation suffirait à tout balancer et que l'aspirante devienne la risée de tout le Kaerl. Oui épique était bien le mot pour son aventure, car bien que la mer était un large domaine avec de grandes inconnues pour les terriens, Cassith ne négligeait pas la plausibilité de l'existence d'une créature comme celle décrite par Stalia. D'un sourcil haussé, elle essaya de visualiser la taille et le poids du monstre. Un thon où encore une petite baleine, elle voyait à peu près pour en avoir déjà vu, mais la créature monstrueuse qu'avait chassée Stalia restait difficilement imaginable. Surtout qui avalait de l'eau pour se faire couler.

Le sourcil levé retrouva sa place et même si sa chasse paraissait étonnante, elle ne put admettre que la jeune femme ne lui mentait pas.

''Même un dragon de la taille d'Estenir aurait du mal à manger un truc aussi long et aussi gros. D'ordinaire, la nourriture issue de la mer sont les thons, les marsouins, quelque fois des requins même si la viande est fibreuse, ou alors des marlins. Mais une bestiole comme celle que tu as tuée... Hum le coeur restait la seule cible proche de toute manière après avoir été avalée. Tu as de la chance que ses dents ne t'aient pas broyées au passage. ''

Si dents elle avait cette créature au passage bien entendu.

''Je veux bien te croire que ce fut l'épisode le plus terrifiant. Se faire avaler par plus gros que soi ne doit être, mais absolument pas agréable. ''

Elle commença à étudier la théorie apportée par Stalia. Son index droit tapota le bas de sa joue, le temps qu'elle réfléchisse bien à la question.

''C'est une excellente hypothèse, mais nous ne connaissons que peu l'origine du monde et nous basons sur le fait que les dragons existent par la volonté de Flarmya, leur Mère à tous. Mais en effet, l'espèce draconique a connu un changement majeur quand les dragons ont commencé à dépérir les uns après les autres, avant que Flarmya ne décide de créer le Don pour les unir à des hommes et des femmes, pour les soustraire à une disparition totale. C'est une magie qui leur a été offert pour survivre, même si pour certains maîtres-dragons vindicatifs affirment que cela les a restreint...Nous ne le serons jamais. Mais j'ai du mal à croire que les ancêtres de nos dragons auraient été ceux décrits dans les dunes du SSyl'Shar. Cela aurait pu être plus probable si le monde que nous connaissons était décrit comme bien plus vieux et que les premiers dragons décrits soient venus au monde en des temps bien plus lointain, dans un monde encore jeune....''

Après là, elle se fiait à ce qu'elle avait appris. Bien des peuples narraient plus ou moins la même chose quand à la création du monde, avec ou sans la présence des Valherus, qui restaient étonnamment ancrés dans les mythes de bien des continents.

''Non, en fait, je vois en ces dragons décrits comme monstrueux des tares. Il faut imaginer que les dragons qui ont réussi à survivre et à perpétuer leur lignée n'étaient guère nombreux. Peut-être que les premiers générations n'ont guère abandonné le choix de survivre et qu'ils ont rejoints les autres membres liés de leur race pour faire comme eux. Mais au fil du temps, le mélange sur le peu d'individus qui restaient a fini par appauvrir le sang. Toi qui chasse, tu vois souvent que la nature est impitoyable avec les êtres vivants qui naissent malformés... sauf si l'animal réussit à mener sa vie malgré son handicap, ce qui doit rester rare... La consanguinité ne pardonne pas non plus l'évolution d'un groupe d'animaux.... Peut-être que c'est la consanguinité qui a fait que ces dragons sont devenus de véritables monstres..... Que penses-tu plutôt de cette version là de la théorie évoquée ? ''



Stalia Hellébore
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Jan 2015 - 14:06 Répondre en citantRevenir en haut

La jeune Ondine se frotta doucement l'arrière du crâne. Les dires de sa maitresse semblaient tomber sous le bon sens. Ses jambes fourmillaient un peu, c'était la première fois qu'elle restait aussi longtemps dans la même position avec un autre but que tuer. Aussi, elle se leva et fit quelques pas puis s'étirant comme un gros chat. Elle avait beaucoup à dire:

-L'animal n'était point un carnivore, en fait, il n'avait pas de dents, juste une sorte d'énorme filet de baguettes semi-rigide qui vraisemblablement filtraient l'eau pour qu'il recueille sa nourriture. Estenir n'a pas eu l'occasion de gouter sa chair, mais peu importe en fait. C'était pour le sport et la chasse que nous avions fait cela. C'était complètement idiot et dangereux, mais nous nous sommes amusé, c'était le but. Même si j'ai bien eu peur !

La jeune fille se perdit dans ses pensées quelques instant, le temps de prendre un livre et d'en examiner la couverture: " Plantes de la Terre de l'aube: méfaits et bienfait'. Voilà un ouvrage qui méritait qu'une experte en poison se penche dessus. Aussi, elle le plaça sur la table. Une fois la leçon finie, Stalia le prendrait pour l'étudier avec soin et préparer une nouvelle fournée de poisons mortels. Il lui faudrait des cobayes, ces maudits lézards des falaises feraient l'affaire.

-Pour en revenir à ce que vous disiez, je crois que l'on tient bien quelques choses. Oui, mais oui, c'est même logique ! Au vu de ce que vous dites, tous les dragons n'étaient que des animaux avant la "bénédiction". Ceux n'ayant pas étés touchés on perdu du terrain et de la population conduisant à un appauvrissement du sang.

Stalia se retourna pour chercher un autre ouvrage. Le regard de la maitresse bleue lui pesait sur les épaules. Mais elle continua, imperturbable à cela, l'ondine continua à chercher tout en parlant.

-Cependant, ces animaux sont une aubaine ! Ils sont totalement diffèrent des nôtres. J'ai par le passé, vu des races totalement nouvelles et prometteuses à partir d'animaux attardées. Je sais que cela peut sembler présomptueux de dire ça alors que j'ai à peine 25 ans. Mais j'ai passé quelques temps à chasser dans des endroits reculés où des animaux avec peu de patrimoines ont donnés naissance à de vrais perfections.

Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait et le reposa sur la table. Consciente que ses propos étaient un peu confus.Stalia regarda dans les yeux l'humaine:

Aussi dégénérés soient-ils, ils ont des gènes différents des notre et ne peuvent que nous enrichir. Personne n'y a jamais pensé dans le Kaerl , de les étudier ?
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:25 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu