Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] De la fange tu t'élèveras Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Ven 5 Sep 2014 - 20:35 Répondre en citantRevenir en haut

Début Solyaeku, 918


Ys, aaaah Ys, un continent fait d'îlots de pierres accidentées sortant de la mer telles les dents de quelque monstre marin mythique. Mais ce qui plaisait surtout à Yong'Wu concernant ce continent des plus étrange était un fait des plus simples ; Les gens vivaient mal ici. Entassés dans des cités portuaires gangrenée par la corruption et la loi du plus fort, aaaaah qu'il faisait bon de voir des larves se comporter comme telles !

Mais pourquoi aller sur Ys alors qu'il avait tant de choses à faire au Kaerl Ardent ? Pourquoi se remettre à chercher un esprit à façonner ? Yong'Wu avait comprit une chose simple mais qui lui avait échappée durant bien des années ; au yeux du Màr il n'était qu'un de ces nobles argentés qui se contentait de vivre dans son coin sans contribuer au Kaerl Ardent, sans rien offrir en retour. Et le fait que l'on puisse penser cela de lui lui était intolérable, il devait donc participer activement, fournir des choses au Kaerl pour que son nom soit enfin connu et qu'on lui offre enfin un respect mérité non pas par son nom mais bien par ses actes.

Voilà pourquoi il avait prit les airs, voilà pourquoi il était ici ; au dessus des flots sur le cou d'un Nushi silencieux mais qui semblait satisfait que son Lié prenne enfin conscience des faits. S'il voulait s'élever dans la société Kaerlique il devait le mériter et surtout faire savoir qu'il le méritait. Sa main se serra sur l'épine dorsale en face de lui tandis qu'il se penchait un peu plus en avant pour observer une ville portuaire grouillante d'une vie abjecte.

Ici ils pourraient peut-être trouver une créature partageant l'héritage des Valherus mais qui pourrait se montrer compétente. Survivre dans un tel environnement nécessité des capacités que la campagne ne vous offrait point. Le dragon poussa un grognement de basse signifiant qu'il avait quelque chose ; un écho dans le don, un son au milieu de ce silence, un esprit qui correspondait à leurs recherches.

° Dans cette ville. Quelle approche choisis-tu ? Suggestion ou rencontre directe ? °

Ils n'allaient pas déjà commencer à jouer avec la cervelle d'un possible futur aspirant. Yong'Wu le fit savoir à son Lié et tout deux se posèrent à l'extérieur, le blanc dardant un regard de glace sur la ville au loin tandis qu'il n'hésitait pas à faire ressentir son dégoût par rapport à un tel endroit ; ici vivaient des larves, c'était une fange, une plaie ouverte suppurante où grouillait une vie malsaine. Son regard se tourna vers Yong'Wu qui s'équipait de façon plus conventionnelle pour un tel endroit.

° Je serais dans les ombres, comme toujours. Surtout ; met le à l'épreuve, je n'ai pas envie que nous soyons réduits à former un abruti de paysan. °

Bouclant la ceinture par dessus sa tunique d'un bleu sombre il offrit un léger sourire à Nushi. Point de moquerie dans cette expression faciale, ni même de défiance, simplement un rappel au Saurien qu'il était un adulte et qu'il en avait vu d'autre, le blanc avait tendance à se montrer un peu mère poule ces derniers temps. Sans doutes dû aux changements dans la personnalité du Torhil.

« Ne t'en fais pas, je ne compte pas nous ramener un quelconque sot. Reste à proximité histoire que je sache lequel ce sera et où il se trouve. Avec de la chance celui-ci s'attirera des ennuis, il est toujours plus simple de récupérer quelqu'un lorsque celui-ci a des problèmes que de tirer un nobliaud d'une vie grasse et heureuse. »

Ceci fait il prit la direction de la cité alors que le dragon reprenait les airs pour guider le Torhil dans le dédale de rues puantes et couvertes d'immondices qui étaient si communes aux villes d'Ys. Une légère moue de dégoût sur le visage il s'empressa de fendre les foules en jouant sur la sûreté que lui offrait son gabarit plutôt grand même pour un Torhil.

Et ses pas le menèrent dans une taverne...



Publicité





MessagePosté le: Ven 5 Sep 2014 - 20:35 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Aaron Im'Awhël
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Sep 2014 - 15:14 Répondre en citantRevenir en haut

Le soleil entamait tout juste sa descente vers la mer du côté de l'Archipel d'Ys. Les eaux étaient encore bleues et agitées, et le ciel ne se teintaient même pas encore des couleurs du crépuscule. Pourtant, les deux amis étaient déjà dans une taverne à dévorer des assiettes de ragoût bien méritées après une énième après midi passée à se battre.
Tyron avait espéré que le changement d'air parviennent à détendre un minimum le Neishaan et qu'il s'abandonne à des plaisirs moins.. violents. Mais non. Aaron insistait pour se battre plusieurs heures par jour. Et lorsqu'il n'était pas en train de s’engrainer avec le torhil à coup d'épée, il courrait sur le sable jusqu'à tomber de fatigue, nageait contre les vagues jusqu'à n'avoir plus la force de lutter contre le remous.
Tout, pourvu que son cerveau ne puisse penser à rien d'autre que la douleur de ses muscles, que l'effort physique et la gestion d'oxygène. Tyron avait d'ailleurs finis par laisser faire, se contentant de garder un œil sur le Neishaan pour éviter une noyade ou autre désagrément qui le forcerait à annoncer aux Im'Awhël que leur second fils avait disparu lui aussi. Cela faisait près de deux semaines qu'ils étaient à Ys, et il pouvait remarquer la prise de muscle de son amis, comme s'il se modelait sous ses yeux de jours en jours. Pour sur, il n'avait plus vraiment le corps habituel de sa race, et beaucoup le prenait maintenant, à tort, pour un sang mêlé.

Mais heureusement pour le torhil, il arrivait qu'Aaron accepte de sortir un peu, surtout pour faire plaisir à son ami et le remercier de le supporter. Ils étaient donc sortis manger, et ils avaient prévus de passer la soirée à boire et à faire la fête, dans le but, pour le neishaan, que l'alcool fasse le boulot de l'effort physique et l'empêche de cogiter et de penser.
Il était donc en train de descendre un verre de whisky, abhorrant la bière, souriant devant les frasques de Tyron et ses tentatives, vaines mais amusantes, pour ramener une des serveuses dans son lit pour la nuit.
Le bruit ambiant de la taverne sembla baisser considérablement, ce qui lui fit tourner la tête vers l'entrée et arquer un sourcil. Ses yeux dépareillés se posèrent sur le nouvel arrivant, un immense torhil à la carrure impressionnante, raison pour laquelle le ton venait de baisser de plusieurs crans, comme si le bruit risquait de déranger le nouveau.
Cela ne dura que quelques instant, juste assez longtemps pour qu'Aaron ne croise les iris noires avec un signe de tête pour saluer, avant qu'il ne reporte son attention sur Tyron et la blonde au joli minois qui papillonnait depuis une dizaine de minutes tout en esquivant toute tentative du jeune homme. Un sourire aux lèvres et le ton taquin, le Neishaan décida d'intervenir.

Laisse tomber Ty' ! Tu vois bien qu'elle te fait tourner en rond !

L'intéressée éclata de rire et son ami le foudroya du regard ce qui ne fit qu'accentuer son sourire et lui fit hausser les épaules.

C'est ta faute si elles veulent pas de moi, ronchonna le torhil avec mauvaise foi tout en descendant une nouvelle chope de vin.

Amusé plus qu'autre chose, Aaron haussa les sourcils et s'apprêta à demander des explications mais il n'en eut pas le temps, car une présence près de leur table leur fit lever les yeux.
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2014 - 00:54 Répondre en citantRevenir en haut

Il avait observé un moment le Neishaan, le masque de neutralité qu'était son visage ne se fendant d'aucune émotion hors mis la légère étincelle dans ses yeux indiquant qu'il cherchait quelque chose. Mentalement il discutait avec un Nushi qui volait bien au dessus de la cité portuaire ; fouillant comme savaient le faire les dragons pour rechercher un détenteur du don n'étant pas Lié.


Au fond de lui il savait de façon constante où était Yong'Wu, de façon instinctive il pouvait même savoir quelle expression arborait son visage en toute circonstances, là était aussi l'un des points du Don. Cette fusion entre deux êtres qui en temps normaux seraient réduits à prédateurs et proies. Il ne répondit pas à son signe de tête, se contentant de rejoindre une table sans prendre la parole. Des gestes lents, mesurés et un peu trop racés pour qu'il soit un marin, à ce niveau il se trahissait certes...

Et qui disait gestes racés disait pièces d'or, qu'importe la carrure certains étaient bien assez fous pour que l'avidité ne brillent dans leurs regards morts. Il pouvait sentir ce petit courant électrique flotter à la surface de sa peau, faisant légèrement se dresser les poils de ses bras sous une tension ambiante qui s'éternisait sans s'amenuir.

° Pas loin de toi... un coeur jeune et d'une race fragile. Je sens de la colère dans cet écho; peut-être un bon candidat.°

Race fragile, coeur jeune, colère, des informations utiles. L'un des seuls qui avait l'air de correspondre semblait être ce jeune homme qui l'avait regardé à son entrée, un demi-sang peut-être ? Soit, ces créatures pouvaient elles aussi avoir leur utilité ! Un chien était utile tant qu'il ne mordait pas la main de son maître. Cependant toute la tension ambiante commençait à lui taper sur le système et il décida d'y remédier d'une façon qu'il connaissait bien ; dans le sang.


Et quoi de mieux pour cela que de déclencher les hostilités par une provocation purement gratuite ? Il aurait pu sourire à l'idée s'il en avait eu envie mais au final non, il garda le masque de marbre sur ses chairs. Les deux cailloux qu'étaient ses yeux se posèrent sur la serveuse qui se promenait entre les tables, bientôt elle viendrait à la sienne et à ce moment là...

Il prit soin de détailler la donzelle ; un charme phéromonal, un physique dénué de véritable beauté. Tout n'était qu'artifices criant qu'elle voulait aguicher sans pour autant aller plus loin, le savant mélange d'une fille de ferme pour avoir de gros pourboires. Là où tout ces chiens en rut voyaient une proie à mettre dans leur lit, une paire de cuisses pour calmer leurs ardeurs, Yong'Wu ne voyait, lui, qu'un objet utile pour l'accomplissement de ses objectifs. Un tas de viande ambulant qui ne méritait aucune attention mais dont il devait tout de même faire l'effort de toucher, de parler. Une telle créature...


Il existait un mot chez lui pour désigner de tels êtres ; shaï'sel, ce qui pouvait grossièrement se traduire par crottin. Ça puait le rance, les phéromones, c'était hideux mais utile pour faire pousser les plantes ou humilier quelqu'un. Il fit légèrement craquer sa nuque, gardant son mutisme jusqu'à ce que la femme vienne à sa table avec un sourire faussé. Il voyait les petites fissures sur ses dents, à peine décelables, ces trous dans la peau de ses joues qui pouvaient être confondus avec des tâches de rousseur, les poches sous les yeux masquées avec un soin grossier, les veines dans le blanc-jaunâtre de ses yeux. Elle le dégoutait au plus haut point.

“J'aimerai savoir ce qu'une putain vérolée comme toi fait ici avant de commander quelque chose.”

Le calme de sa voix tranchait avec la violence des paroles, elle cligna plusieurs fois des yeux, choquée par les mots et il en profita. Vif comme un serpent sa main gauche attrappa le poignet de la jeune fille et il la tira non sans violence vers lui, la faisant tomber sur la table tandis que l'autre main lui prenait une poignée de cheveux pour relever son visage.

Son ton était maintenant presque tendre, chaleureux, ce ton de voix qu'usitait un amant pour promettre monts et merveilles à sa douce. La voix du charmeur mais qui contenait le vice de la chair, sauf qu'ici ce vice de chair n'était que violence dans la voix, une promesse de mort sans clémence.

“Appelles donc à l'aide... supplie ces porcs de t'aider et je te laisse en vie.”

Il lui offrit un léger sourire qui n'en était pas un ; ses lèvres se retroussant sur des dents aiguisées dans une parodie de réconfort. La bouche du Torhil laissait penser à des lames de scie, dentelée, mortelle et faite pour découper avec force. La jeune fille poussa un gémissement tandis qu'il tirait plus fort sur les cheveux, manquant de l'étrangler tant sa tête était relevée et enfin elle obéï. Les clients jusque là médusés revinrent à la vie sous les appels à l'aide de la donzelle et Yong'Wu se fendit d'un rire, se relevant avec une souplesse presque incongrue pour son physique.

“Et les chiens se jettèrent sur la proie dans l'espoir de l'éventrer...”

Une première tête approcha à grands pas, l'alcool dans son sang ayant fui sous l'urgence de la situation et levant de façon presque amusante une lame de mauvaise facture au tranchant émoussé. Yong'Wu déclamait ses phrases d'une voix de conteur, un léger sourire sur les lèvres devant le pathétisme de ces êtres. Sa main gauche vola saisissant le poignet qui brandissait l'arme et le tournant, de l'autre main il le brisa tandis qu'il continuait de parler avec calme et mesure.

“Mais la proie se révèla être ours, ses pattes puissantes brisant l'échine des chasseurs...”

Il avait prit l'arme de l'homme avant de la lui enfoncer sous le menton pour faire taire son cri de douleur. Son pied fonça dans le poitrail du malheureux pour l'envoyer sur les autres abrutis qui voulaient s'en prendre à lui. C'était trop facile, beaucoup trop facile même. De deux doigts qu'il glissa dans sa bourse il en sorti trois pièces d'or qu'il jetta en direction du Neishaan de tout à l'heure, il voulait voir sa réaction.

“Alors chiens devinrent caniches, chasseurs devinrent repas.”

L'or allait-il fonctionner ? Si pas il pouvait tout aussi bien l'assommer une fois terminé avec ces chiens. Au fond de lui il espérait tout de même que l'être aurait assez d'avidité et de jugeotte pour comprendre ce que voulaient dire ces pièces. Juste au cas où il demanda à Nushi de jouer un petit tour, histoire de le motiver.

° Prend ton arme et tue, il a peut-être encore d'autres pièces à te donner ! °

Ah ! Ils revenaient enfin à l'attaque. Yong'Wu prit son arme et moulina deux fois avec paresse, la lame d'acier d'une facture exceptionnelle écartant les autres lames tels des jouets d'enfant avant qu'il n'ouvre un homme comme un poisson d'un coup montant, le laissant répandre ses entrailles sur le sol tandis que son visage prenait la teinte de l'horreur. Yong'Wu quant-à lui avait un léger sourire, le reste de son visage était calme, neutre, presque en dehors de la situation. Nul ici n'avait son expertise dans la voie des armes, il avait survécu à la grande guerre et se maintenait en forme. Ce n'était pas quelques couillons armés de pics à brochettes qui allaient lui poser problème. Une tête vola dans les airs, attérissant sur une table la bouche grande ouverte sur un cri muet...



Aaron Im'Awhël
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 22 Sep 2014 - 16:59 Répondre en citantRevenir en haut

Ils répondirent tous deux à la serveuse qui venait s'enquérir de l'état de leur consommation, puis repartir dans un débat ayant pour but d'établir, si oui ou non, Aaron empêchait son ami de faire son quota habituel de conquête, le tout en descendant quelques nouveaux verres entre deux arguments.

Un bruit sourd et un gémissement étouffé non loin coupèrent court à leur conversation, et ils observèrent tous deux avec surprise et un certain choc, le nouvel arrivant qui maltraitait l'une des serveuses au physique certes plutôt désagréable. Mais avec beaucoup d'attention, le Neishaan en vint à la conclusion que ce n'était pas à elle qu'en voulait le Tohril. Le calcul et la froideur qui brillaient dans ses yeux indiquaient une étape dans un plan dont il ne saisissait pas la plénitude.
Tout du moins, c'était le cas jusqu'à ce qu'il remarque le petit sourire sur le visage pourtant de marbre alors que la majorité des alcooliques présents se jetaient à la défense de la pauvre femme malmenée. Le craquement du poignet du premier courageux -ou était-il fou ?- ne sembla pas ralentir l'ardeur des suivants, mais quand Tyron fit un mouvement pour se lever, Aaron lui fit "non" de la tête, les sourcils froncés et le dos raide.

Oh non pas qu'il avait dans l'idée de jouer les héros, mais la façon dont ce géant se battait, avec souplesse et agilité malgré sa masse et sa corpulence indiquait qu'aucun d'entre eux n'avaient les compétences pour le battre au combat, il en était certain. Et il ne tenait pas à ramener Tyron entre quatre planches en ayant à expliquer les faits à sa famille. Surtout qu'il était celui sensé le protéger, lui, le fragile Neishaan.
Une voix calme et un brin amusée s'éleva au dessus des chocs métalliques, des cris humains, des craquements d'os et des déchirements humides provoqués par la chair qui se lacère. Tant de sons autour qu'il fut un instant déstabilisant pour Aaron de chercher à trouver l'origine de cette voix, bien qu'il soit déjà persuadé de l'auteur. Sans grande surprise en effet, le ton grave et rythmé de conteur sortait des lèvres du Torhil avec la tranquillité d'un père contant une histoire à son enfant, tandis que ses bras broyaient les opposants avec la force et la rapidité d'un guerrier émérite. L'écart -ou plutôt le gouffre- entre les deux étourdit un moment le Neishaan qui se contenta d'observer la scène en retrait, un peu comme si elle n'était pas réelle.

S'il aimait combattre, se mesurer à d'autres et relever des défis, il n'était pas vraiment un adepte de la violence gratuite, et l'idée de se calmer les nerfs en enlevant la vie à de pauvres badauds lui paraissait totalement pathétique. Et c'est surement pour cette raison que les dieux décidèrent d'en rajouter une couche, puisque des pièces d'or atterrirent devant les yeux dépareillés d'Aaron, qui n'eut même pas besoin de lever le regard pour savoir d'où elles venaient. Ce geste, volontaire et nonchalant, vint titiller la colère couvant à l'intérieur du jeune homme, mais aussi son esprit de contradiction qui vint le fixer à sa chaise avec plus de force encore que sa morale.

° Prend ton arme et tue, il a peut-être encore d'autres pièces à te donner ! °

Le Neishaan sursauta, et jeta un coup d’œil à Tyron, lequel fixait toujours le combat bouche-bée. Tournant presque sur lui même, il chercha d'où provenait la voix qu'il était pourtant persuadé d'avoir entendu à l'intérieur de sa tête. Tête qu'il secoua vivement afin de se défaire de cette impression. Il avait largement assez bu à son goût et ce massacre gratuit commençait aussi à l'agacer furieusement. Délaissant les pièces comme si elles n'avaient pas existé, il en avait déjà bien assez sans en vouloir d'autres, il claqua le bras de son ami pour attirer son attention.

Je me casse !

Le Tohril sembla hésiter mais la vision d'une tête atterrissant sur la table voisine, la bouche ouverte dans un cri qui n'aurait plus aucun son, le fit lever bien plus efficacement que le reste. Il hocha la tête et ils prirent tous les deux le chemin de la sortie pour aller respirer l'air frais dehors, qui ne serait pas empli de cet arrière goût cuivré de sang chaud et de cette tension morbide.
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 331
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 03:14 Répondre en citantRevenir en haut

° Décevante petite créature. Mais au moins est-il sorti. Je finis le ménage en attendant suis le. °

Il s'occupa des badauds restant jusqu'à ce que le goût du sang quitte leur bouche et qu'ils ne fuient. Ces rats n'étaient en rien une menace pour un combattant de son acabit. Poussant un rire aussi bref que sans joie et doté d'une seule syllabe il parti reprendre les pièces qu'il avait jeté au Neishaan. L'une d'entre elle finit sur le comptoir de l'auberge avant qu'il ne quitte les lieux non sans avoir essuyé sa lame sur les vêtements d'un des cadavres.

Le tenancier était blême lorsqu'il avait fixé le Torhil déposer la pièce avec un geste élégant sur le comptoir. Il tremblait, ses paupières grandes ouvertes donnant vue sur un gouffre de peur animal et non sans renifler bruyamment pour exprimer son déplaisir face à l'odeur bestiale qui émanait de l'homme il avait tourné les talons, d'un pas souple et élancé, lançan par dessus son épaule que tout c'était pour '' les troubles occasionnés ''.


Le dragon était toujours caché dans les nuages, utilisant son esprit pour sentir où pouvait se trouver le Neishaan qu'ils avaient repérés. Nushi était déçu que celui-ci n'ai pas succombé à l'appât du gain mais il savait aussi que son Lié pouvait se montrer très... théâtral dans ses actions. Ce qui causait bien souvent le besoin de fuir chez les autres bipèdes, aaaaah ces bipèdes...

Plus il y pensait plus il avait envie de réduire cette ville de chiens en cendres. Des larves grouillantes, voilà ce qu'ils étaient, des aberrations de chair avec des pensées aussi simples que leur forme physique. Des animaux en sommes toutes. Au moins avait-il dégoté Yong'Wu, qui, lui au moins, sortait du lot.

Écartant ces pensées d'un coup de griffe imaginaire il continuait de survoler, le Neishaan devait quitter la ville histoire qu'ils puissent le ramener au Kaerl en toute discrétion avec ou contre son grès. Ils n'avaient pas de temps à perdre en palabres aussi allait-il être nécessaire d'employer la manière forte pour ramener celui-ci dans des délais assez courts, pas le temps de jouer ils avaient autre chose à faire que de patauger dans la merde pour en sortir des gens plus ou moins capables de grossir les rangs.

° Tu devrais quitter cette ville... Qui sait si ce Torhil ne te cherche pas déjà ? N'est-il pas proche ? Derrière toi ! °

Il prenait un malin plaisir à faire ceci. Yong'Wu se repérait aisément dans une foule bien que certains torhils le dépassaient encore en taille. Le Zenghwei fendait cependant avec aisance les mouvements de foule de par sa simple présence, le regard d'acier et de tueur que contenaient ses yeux suffisait généralement à faire que la personne moyenne s'écartait de sa route instinctivement. Il n'était pas très loin d'Aaron, ses grandes foulées le lui assuraient, ses yeux scrutaient l'ensemble et se posèrent sur le Neishaan, son regard s'appuya un peu plus et les lèvres bougèrent pour former un très léger sourire n'augurant rien de bon. Il fallait le chasser au plus vite de la ville et espérer que celui-ci ne joue pas à l'idiot en mêlant les autorités à tout ceci. Yong'Wu n'avait pas envie de trancher une ville entière pour ramener un imbécile au Kaerl ; non, dans ce cas de figure il rentrerait non sans s'assurer que Nushi cause une belle diversion.

° Continues, il devrait commencer à hâter le pas. Joue donc avec l'impression de danger, histoire qu'on s'amuse un peu... au fait... c'est le petit qui a le don, l'autre est juste un bête bipède normal. °



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:37 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu