Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP]L'art de s'occuper de ses affaires ! Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 27 Juil 2014 - 14:22 Répondre en citantRevenir en haut

- Gaïaku 918 -


Voler de continent en continent : voilà qui était devenu une sacrée habitude du côté de Lhain et de Koltira. N'ignorant pas les petits ennuis du côté de l'interstice et d'un certain empêcheur de tourner en rond sévissant sur Tol Orëa, le demi-elfe avait préféré de loin prendre ses distances avec ce monde. Plus encore, un aspirant était désormais venu troubler l'ordre de sa petite vie tranquille, aussi valait-il mieux ne pas se laisser trop distraire. C'est que cet andouille était un malin en prime... Voilà qui n'était ni pour plaire, ni pour déplaire au voleur. D'un côté, aller à l'encontre de ses principes l'amusait un peu, il devait bien l'avouer, mais de l'autre côté, Artal tombait bien mal. Ce n'était pas comme si le lié de Koltira eût suffisamment de patience pour s'occuper d'un aspirant. Le dragon, en revanche, avait trouvé là de quoi travailler sur son grand projet non dissimulé : redorer le blason de son lié en disgrâce chez les siens.

Le Noir faisait de son mieux pour assumer les responsabilités d'apprentissage qui incombaient à tout possesseur du "Regard de Flarmya", bien malgré l'espiègle caractère dont il pouvait se parer, du fait de son jeune âge. Le couple de liés était un duo libre et sans attaches, régis par aucune autre règle que leur propre volonté : hélas, le Savoir des ancêtres ne cessait de gronder dans l'esprit du saurien, à tel point qu'il se sentait parfois coupable de ne pas demeurer sur l'île des dragons. Il ne fallait pas se leurrer : leur intervention au Kaerl Céleste était la preuve irréfutable que tous deux avaient déjà bel et bien un point d'attache, quand bien même le bipède le réfutât-il.

Pour aujourd'hui, Artal pouvait compter sur une journée de repos, ses deux "responsables" étant partis en vadrouille. Il y avait bien une seule chose qui unissait ces deux-là et c'était bien de s'en retourner vers les cieux. Ces derniers leur appartenaient tout entier dans ces moments-là, leur donnant le sentiment d'être intouchables et prompts à ne servir que leurs propres desseins. Lhain avait à faire sur le continent sauvage de Qahra. Le chef d'un petit village avait autrefois désiré retrouver un artefact sacré pour leur tribu. Un artefact perdu, dérobé par des marins peu scrupuleux des us et coutumes de ces "sauvages" comme ils les appelaient. Si le demi-elfe n'avait cure de ces histoires religieuses et autres vols, la récompense en valait largement la chandelle : l'on ne trouvait pas de plus belles pierres précieuses que sur ces terres.

Avant tout besoin de récupérer son du, après ces quelques semaines à rechercher l'objet tant convoité -et dérobé une nouvelle fois sans états d'âme-, le duo de liés avait décidé de s'accorder un brin de liberté et de tranquillité. Fendre l'air et les nuages faisait partie de cette petite activité. Quiconque connaissait un temps soit peu Lhain et Koltira, savait qu'il n'y avait pas âmes soeurs plus proches que ces deux-là en vol. Les ailes du Noir battaient avec légèreté, frappant le vent et planant lestement pour se laisser porter. À quoi bon user de l'interstice, lorsque les brises et les courants étaient avec soi ? Ils ne faisaient guère usage de ce passage, bien qu'il ne fût temporairement dangereux de le traverser. Les goélands poussèrent un cri perçant lorsque le dragon piqua vers la surface de la mer, provoquant quelques ondulations dans son sillage et remontant vivement.

- Nous allons bientôt y arriver ! s'exclama Lhain. Avec cette récompense, nous allons enfin pouvoir changer notre équipement !

* Ton harnais a subi des dégâts lors de l'attaque du Kaerl Céleste. * acquiesça le dragon.

- Je peux désormais me débrouiller sans ça, mais j'aurais dû insister pour me faire dédommager ! On sauve la mise de trois rigolos et voilà comment on te remercie : les gentils célestes t'invitent tout aussi gentiment à partir ! Tout cela à cause de leur stupide gardien, pas fichu de faire la différence entre des ennemis et des alliés potentiels...


* Nous étions des intrus malgré tout. *

- Peuh ! Ce sont des ingrats, si tu veux mon avis !

Un grognement blasé s'échappa de la gorge de Koltira, alors que ce dernier battait des ailes pour rejoindre la terre qui se dessinait. Coutumier des sursauts de mauvaise foi de Lhain, il tâchait de ne plus répondre lorsque le demi-elfe s'efforçait d'avoir toujours raison. Ce fut une vrille qui mit fin au temps imparti au bipède pour râler. Celui-ci se contenta de grimacer, surpris par la manoeuvre intempestive, puis se décida enfin à garder un oeil sur leur objectif. L'affaire Drazahir était du passé en ce qui le concernait : il n'avait aucune envie de poursuivre dans la lancée des autres héros. Qu'ils allassent donc se faire tuer, manipuler, blesser et autres joyeusetés si cela les amusait !

Il ne fallut que quelques minutes supplémentaires aux deux liés pour survoler enfin les arbres de la forêt tropicale de Qahra. Tout avait l'air paisible vu d'ici. Le demi-elfe se passait volontiers de devoir crapahuter sous les arbres et se frayer un chemin dans la végétation luxuriante des lieux. La voie des airs avaient d'énormes avantages en terme de sécurité, mais aussi de rapidité d'exécution. En toute logique, rien d'alarmant ne devait leur arriver... du moins, c'était ce qu'ils croyaient.
Publicité





MessagePosté le: Dim 27 Juil 2014 - 14:22 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 329
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 3 Aoû 2014 - 03:33 Répondre en citantRevenir en haut

Il sentait le vent sur sa chair, séchant enfin la maudite humidité des marécages Qahriens tandis qu'ils filaient à haute altitude, passant entre les nuages et se perdant parfois dans ceux-ci. L'air marin apportait une fraîcheur toute bienvenue lorsque l'on passait trop de temps dans l'atmosphère lourde et chaude des marais, Yong'Wu voyait ces patrouilles avec un certain côté libérateur ; il pouvait ouvrir ses naseaux sur de l'oxygène qui se laissait respirer et non pas cette bourbe collante qui refusait d'aller dans vos poumons.

Les vêtements étaient légers sans pour autant pouvoir prétendre être acceptables une fois de retour sur terre ; le long manteau qui couvrait sa chair le protégeait en grande partie d'un vent trop brutal de par la vitesse du dragon mais offrait tout de même assez de fraîcheur pour lui donner la sensation d'absolument rien porter sur ses épaules. Ses yeux étaient cachés par une bande de cuir enserrant deux morceaux de verre pour que ses yeux ne sèchent pas ni ne s'enflamment de par les courants d'airs. Ils ne discutaient pas, tout du moins pas pour l'instant ; ce n'était pas nécessaire et chacun était concentré sur sa mission; patrouiller, repérer de potentiels dangers.


La forme massive mais pourtant petite du Blanc filait, fendait les divers nuages avant de redescendre un peu, ralentissant, pour observer l'un ou l'autre endroit. Là où dans la nuit il aurait été un véritable phare sans couche nuageuse dans laquelle se cacher, il était indétectable en plein jour par un oeil non exercé ; le blanc de ses écailles se confondant aisément avec le ciel chargé qui couvrait Qahra. Tout se passait comme d'habitude ; rien à signaler à part quelques oiseaux.

° Encore un tour et nous pourrons rentrer. Il y a encore tant de choses à faire ici... °

Il opina du chef, se penchant plus avant pour donner moins de résistance à l'air tandis que le dragon reprenait une bonne vitesse. Le mouvement du cou du dragon était pour lui un doux roulis qui se sentait à peine ; la force de l'habitude d'un chevalier expérimenté. Les jambes laissées libres sur les écailles il savait comment se tenir à cru depuis des années maintenant, nul besoin d'un quelconque harnais sauf lorsque cela s'avérait nécessaire. Instinctivement il porta rapidement l'une de ses paumes sur le pommeau de sa lame comme pour vérifier que celle-ci était toujours présente avant de replacer les doigts sur l'épine en face de lui.

° Hélas nous ne pouvons confier ces patrouilles à Barath ou sa Liée. Celles-ci laisseraient s'enfuir tout intrus potentiel de par leur faiblesse. J'ose croire qu'elles seront un minimum endurcies après la mission... °

Le dragon ralenti dans les airs, il avait pu sentir quelques muscles se tendre sous les écailles tandis qu'il prononçait mentalement ces mots. L'une des balafres était ressortie sous une contraction nerveuse d'un des muscles cervicaux du Saurien. Yong'Wu haussa légèrement un sourcil ; il connaissait ces choses annonciatrices de mauvaise humeur de la part du blanc et attendit donc patiemment que celui-ci lui fasse part de son fiel.

° En quoi cela te concerne ? Ces deux idiotes ne mériteraient même pas que tu urines sur elles si elles étaient en flammes. Tu m'inquiètes Yong'Wu. Explique moi. °

Il sourit légèrement au ton véhément du blanc. Celui-ci s'emportait vraiment facilement depuis quelques années là où auparavant il avait possédé un calme digne d'un brun. Il se doutait bien que cela avait à voir avec le Don, depuis le temps qu'ils étaient Liés chacun avait déteint sur l'autre de sa propre façon.

° Que si guerre il y a ces deux là pourront au moins tuer quelque chose avant de tomber et de faire honte au Kaerl. Que croyais-tu Nushi ? Que j'avais le béguin pour cet enfant ?°

Il laissa s'échapper un grand rire, inaudible de par la vitesse de vol, mais un rire tout de même. Cette petite crise qui existait entre Yong'Wu et son Lié avait son lot de situations amusantes pour l'un comme pour l'autre mais aussi un côté légèrement plus inquiétant ; ils n'étaient plus totalement sur la même longueur d'ondes. L'un s'affirmant là où il s'était toujours écrasé face à l'autre, leur relation s'équilibrait enfin, elle qui était si longue n'en était pourtant qu'à ses prémices.

Oh certes, selon les règles ils auraient pu devenir tout deux maîtres depuis des lustres maintenant. Le regard de Flarmya était accompli. Yong'Wu ne pu s'empêcher de tirer une moue moqueuse juste en pensant au nom de cette chose ; regard de Flarmya, superstition encore et toujours. Quoi d'autre ? Ils avaient l'expérience suffisante pour former des aspirants bien que leur tempérament cruel et arrogant ne s'y prêtait point, ils avaient passé deux grandes étapes du lien depuis bien longtemps et le couple arrivait enfin à la finale et dernière étape ; la fusion. La relation complète par le biais du don qui mettait parfois bien des décades voir un siècle à s'accomplir.

Il fut tiré de ses rêveries par la voix du Blanc. Quelque chose, quelqu'un se trouvait dans les parages et Nushi l'avait repéré. Pour qu'il l'alerte de cette façon cela n'était en rien une broutille ; ce n'était pas un bateau ou une caravane non, il ne pouvait s'agir que de...

Il le vit ; le point noir au loin, plissant des paupières il pouvait voir les ailes s'agiter. Un dragon... un dragon noir et son Lié sans aucuns doutes. Mais de quel Kaerl ? Avec l'interstice fermé les chevaliers et maîtres étaient condamnés à voler des jours, des semaines voir parfois des mois pour atteindre un endroit déterminé. Était-ce un envoyé du seigneur venu s'enquérir de quelque nouvelle que ce soit ? Yong'Wu espérait que c'était le cas ; s'il était certain de ses compétences il aurait préféré ne pas avoir à tuer un couple de Liés.

° Silence total. Observation pour déterminer la menace. °

Le blanc ne dit mots, signifiant ainsi qu'il avait bien comprit et que cette fois il n'avait strictement rien à redire sur cette idée. Il tendit les ailes, limitant les mouvements et les sons, utilisant les courants d'air chaud pour monter pile en dessous des nuages puis glisser vers le couple qui volait tranquillement.

Le fait de ne pas parler par le don était, en plus d'une certaine paranoïa, une sécurité supplémentaire. Ils avaient tout deux ouï de ces télépathes capables d'entendre les discussions entre Liés malgré le fait qu'elles étaient normalement opaques à ceux non impliqués dans les mots. Certains esprits étaient bien assez puissants pour tout de même briser la sécurité de paroles mentales entre un Dragon et son Lié.

Ils étaient proches mais pas encore assez pour déterminer la moindre chose. Pas de signes distinctifs montrant un quelconque Kaerl... un espion peut-être ? Ou un envoyé ardent désirant ne pas attirer d'attention sur sa personne ? L'une ou l'autre des possibilités n'était bonne. Le seigneur pouvait vouloir saboter la mission, au grand dam du Kaerl, pour discréditer Yong'Wu et Nushi. Le blanc plongea et haussa la voix, se faisant remarquer.

° Déclinez votre identité et la raison de votre présence en ces lieux. Toute action hostile ou de fuite vous mènera à la mort. °

Ils ne devaient pas dire qui ils étaient avant d'être sûr de qui étaient leurs interlocuteurs. Quoi qu'il en soit des intrus n'étaient jamais bons dans une telle situation ; le noir était plus petit encore que Nushi ce qui disait donc que celui-ci pouvait se montrer plus rapide mais ses écailles laissaient entendre une certaine jeunesse là où le blanc avait des années d'expériences en plus d'avoir fait une guerre. Si affrontement il y avait ce serait certainement intéressant pour éprouver leurs capacités. Le blanc préparait déjà ses flammes, une fumée noirâtre commençant à monter de sa gueule légèrement entrouverte et de ses naseaux montrant une fois pour toutes que ceux-ci étaient prêts à ôter la vie si on ne les écoutait point.

Yong'Wu porta son regard sur le Lié du noir ; un jeune homme frêle aux cheveux de nacre. Il ne se souvenait pas d'une telle personne au Kaerl Ardent mais après tout même lui ne pouvait connaître tout le monde. Soit, l'habit ne faisait pas le moine mais au besoin il pourrait lui pulvériser les os sans grandes difficultés...



Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 19 Aoû 2014 - 15:24 Répondre en citantRevenir en haut

*Ardent ?*

*Ardent...*

La seule menace du nouvel arrivant avait suffi aux deux liés pour se mettre d'accord. Tous deux poussèrent un soupir de concert. D'abord volant paisiblement, aucun d'eux n'avait prêté attention à une probable présence hostile en ces lieux. Pourquoi l'auraient-ils dû, après tout ? Qahra n'était pas le lieu le plus propice à la présence des dragons... du moins, était-ce ce qu'ils en pensaient. Mais cela, c'était avant d'entendre cette voix dans leur tête. Cette voix qui n'avait pas caché ses intentions en ce qui les concernait et les mettait ainsi dans une fâcheuse posture. Voilà qui n'entrait pas dans la ligne de compte de leurs projets.

Jetant un bref coup d'oeil en arrière, Lhain crut bon de transmettre l'image de leurs interlocuteurs à son lié. Sa main alla directement attacher le harnais défaillant à sa ceinture. Seule cette partie tenait encore bon : il lui faudrait donc faire preuve d'une grande prudence lors de leurs manoeuvres. Il avait bien l'habitude de se positionner correctement dans les moments difficiles et les acrobaties, néanmoins, rien ne serait aussi simple cette fois. La gravité aurait tôt fait de lui rappeler la dure réalité du sol. Avant de songer à toute fuite, ou une quelconque contre-attaque, mieux valait essayer la discussion : les Ardents avaient peut-être du mal avec le concept, mais Lhain le trouvait très pratique. Koltira, quant à lui, sentait déjà l'odeur de la fumée poindre dans son dos et n'appréciait guère la menace. Un grognement sourd s'échappa de sa gorge et le seul contact de la main de son lié suffit à le pousser au mouvement.

Loin de fuir ce nouveau face-à-face, le Noir battit brusquement des ailes pour prendre une légère avance et fit un demi-tour sèchement, tâchant d'avoir son interlocuteur à l'oeil. Les iris du dragon se teintaient rarement d'autres couleurs que le bleu ou le vert. Cette fois, ce fut une lueur écarlate qui s'en vint noyer chaque parcelle de son regard. Il n'était pas question que l'on menaçât son lié de la sorte et il n'entendait guère se laisser impressionner. Le Blanc était nettement plus âgé que lui, possédant probablement plus d'expérience qu'il n'en avait. Volant sur place à grand renfort de battement d'ailes, le saurien émit un léger vrombissement.

- Ca va aller... murmura Lhain en posant une main réconfortante sur le cou de son âme-soeur.

Les émotions de ce dernier ne cessaient de percuter son propre esprit, mais il allait devoir garder son sang-froid, s'ils voulaient pouvoir s'en sortir sans encombre. Levant les yeux vers le cavalier inconnu et son dragon, le jeune homme entreprit de répondre lui-même à la question posée :

- Mon lié et moi ne désirons aucune action hostile, nous ne cherchons pas les ennuis...

*... et nous n'avons rien à justifier auprès d'un couple de liés Ardents en ces lieux. Qahra n'est le territoire d'aucun Kaerl pour que vous vous permettiez autant de zèle. *
coupa le Noir. *Déclinez votre identité et vous aurez les nôtres !*

- Ne nous emballons pas, tenta de tempérer Lhain en levant les bras de façon à calmer une réaction excessive après de telles paroles.

*Je ne tiens pas à t'affronter, frère.*
poursuivit Koltira à l'adresse du dragon aux écailles blanches. *Mais tes flammes naissantes et tes menaces me laissent entendre que l'hostilité ne viendra pas de mon lié et moi...*

Si Koltira avait tout d'un dragon prompt à se défendre, le demi-elfe n'était en rien rassuré par la situation. Il avait beau intimé à son lié de se calmer un peu et de faire preuve de moins de colère, rien n'y faisait. L'on ne pouvait pas lui en vouloir de se tenir ainsi prêt à défendre leurs deux vies. Hélas, le combat était une chose que Lhain désirait véritablement éviter : déjà parce qu'ils n'appartenaient à aucun Kaerl et que les querelles ne les concernaient pas, mais aussi parce qu'il n'avait aucune envie de se retrouver blessé au milieu de nulle part... voire pire.

- Ecoutez, reprit-il alarmé, on essayait seulement de perfectionner nos techniques de vol, rien de plus. Maintenant, on va simplement s'en aller.

Tant pis pour l'argent, mieux valait qu'ils sauvassent leur peau...
Yong'Wu Zenghwei
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 329
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 143
Race: Torhil
Âme Soeur: Nushi
Fonction: Haut-Représentant
Affiliation: Clan Valherien
Alignement perso: Loyal Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Mer 3 Sep 2014 - 16:18 Répondre en citantRevenir en haut

Ils s'étaient arrêtés ? Intriguant, le couple Torhil – Dragon Blanc vint se tenir face aux deux ''intrus'' andis que Nushi gardait toujours les flammes dans sa gueule. Oooh oui ils avaient ressenti l'agressivité du noir avant même que celui-ci ne se mette à leur adresser la parole, ce qui avait fait sourire mentalement Yong'Wu ; cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas combattu dans les airs ! Sa main parcourut machinalement l'une des nombreuses balâfres qui strillaient le corps du dragon Blanc prouvant une bonne fois pour toutes que celui-ci en avait vu des vertes et des pas mûres tout au long de son existence.

Le chevalier juché sur le cou du noir avait les jambes enserrées dans un harnais qui avait sans doutes fait son temps. Yong'Wu prit un moment pour détailler son physique étrange et en vint à une conclusion assez simple ; C'était un demi-sang, l'une de ces maudites abomination qui n'avait nullement le droit d'exister. Il ravala son dégoût ainsi que le fait de se sentir outragé car celui-ci lui adressait la parole. Dire que des gens de races différentes acceptaient de coucher ensemble lui retournait l'estomac mais que le produit d'une union contre nature se trouve face à lui... c'en était à la limite de l'insupportable.

“ Pas plus que nous même n'en désirons mais ce sera le cas si vous nous y forcez.”

Il fit glisser son regard sur le dragon noir tandis que celui-ci se montrait fielleux là où son Lié tentait de calmer le jeu. Il pouvait sentir le coeur de Nushi s'emballer, le sang crisser dans des veines contractées de colère encore plus sous l'outrecuidance de celui-ci de leur retourner la question. Ooooh il pouvait sentir son envie de libérer les flammes, de briser la viande sur le châssis d'os du dragon noir, de les détruire tout simplement car l'aversion de Yong'Wu pour les demi-sang s'était transmise à son Lié par le Don.

Les flammes grondèrent un instant dans son gosier tandis que ses yeux étaient d'un rouge vif sous l'adauce de son jeune frère saurien. Les griffes sortirent lentement de leurs fourreaux de chair et les pattes se contractèrent tandis que les ailes battaient mollement dans les courants aériens pour les garder sur place avec force d'habitude. Non pas qu'il ne faisait aucuns efforts ou que cela restait un jeu d'enfant de tenir sa position mais simplement que le Blanc était âgé et avait été contraint à cette forme inconfortable de vol bien trop souvent à son goût.

° Je ne suis pas ton frère, dragon noir. Maintenant au lieu de jouer au plus bête répond aux questions. Vous n'êtes pas en position de force ici, il est plus sage de le reconnaître comme ton Lié l'a fait. °

Yong'Wu écoutait ce petit échange en dardant un regard amusé sur le Chevalier, la main posée avec une certain non-chalance sur le pommeau de son épée laissait entendre que bien que cette petit confrontation avait son charme il serait prompt à réagir si les choses venaient à s'envenimer plus qu'actuellement.


Ce fut non sans un sourire qu'il écouta le demi-sang reprendre tandi que celui-ci éludait toujours la question de l'identité. Perfectionner leurs techniques de vol, avec un harnais dans un tel état ? Même les neutres n'étaient pas aussi avare que de confier à leurs chevalier un équipement endommagé au possible, non celui-ci tentait de jouer à l'imbécile et bien que cela avait un certain charme Yong'Wu ne marchait pas.

Il se redressa légèrement, toisant la petite chose juchée sur le dragon noir tandis que Nushi continuait d'entretenir les flammes ; il n'arrêterait pas tant que la situation ne serait pas désarmorcée, ooooh non. Le ton était ouvertement moqueur et les syllabes tressautaient légèrement comme lors d'un rire.

“Mais bien entendu. Un chevalier et son Lié se promènent à des semaines de distance des Kaerls pour perfectionner leurs techniques de vol, le tout sur un équipement ayant souffert. Pardonne donc l'imbécile que je suis de ne pas avoir vu une telle évidence !”

Il parti d'un rire bref et sans joie avant que son visage ne redevienne un masque de danger froid, les yeux mi-clos et agressifs. La main s'était serrée sur la poigne de son épée et le dragon tendait maintenant le cou dans une attitude laissant présager que les flammes ne tarderaient pas à jaillir si l'on continuait à les prendre pour des imbéciles.

“Je suis las qu'on me prenne pour un imbécile. Répondez. En tentant d'éviter la confrontation vous ne faites, tout deux, que la hâter alors qu'une réponse pourrait aisément désamorcer une situation qui pourrait très vite devenir mauvaise pour vous. Si vous n'êtes pas un danger comme vous le prétendez la raison de votre présence ici ne nécessite pas un si grand secret.”



Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Avr 2015 - 03:16 Répondre en citantRevenir en haut

- Je n'ai guère envie de devenir la proie du Kaerl Ardent pour être tombé au mauvais endroit, au mauvais moment, lança Lhain, non sans jeter un oeil inquiet au cavalier qui les menaçait, vous auriez pu nous laisser continuer notre chemin et au lieu de cela, vous nous coupez la route comme si nous venions d'entrer sur votre territoire. Admettez que c'est un peu louche...

Un peu, oui. Comme l'avait soulevé Koltira, pourquoi un couple de liés ardents cherchaient-ils la bagarre et à connaître les intentions de membres d'un Kaerl différent avec autant d'insistance ? Avec des menaces de confrontation par dessus le marché... Qu'est-ce que ça pouvait vouloir dire ? Des ennuis, à coup sûr. Mais, surtout, surtout, des choses qui ne les concernaient absolument pas et auxquelles ils ne souhaitaient pas être mêlés. Manque de chance, c'était raté...

*Qu'importe vos menaces, je vous dis que nous allons nous en aller !* répondit simplement le dragon noir face à la menace qui venait de poindre.

Koltira n'était pas dragon à apprécier pareil échange et sûrement pas apte à répondre aux questions de ce chevalier présomptueux. Le lié colérique de ce dernier ne lui plaisait pas et sentir la tension monter dans l'esprit de Lhain n'avait rien de très rassurante. C'était peut-être la première fois qu'ils étaient confrontés ainsi à l'un de leurs frères. Frère était un bien grand mot pour ces deux-là. Donner leur identité aurait peut-être suffi à détendre l'atmosphère, le demi-elfe tentait de s'en persuader. Pourtant, comment savoir avec les ardents ? Ces deux-là auraient sans doute tôt fait de mettre leurs têtes à prix, noms à l'appui, si jamais ils venaient à s'échapper d'ici. Fermement agrippé au harnais, le jeune homme sentait les muscles de son lié se tendre progressivement.

Depuis le temps, il avait appris à connaître les mouvements vifs du Noir. Ce dernier s'apprêtait à leur trouver un semblant d'échappatoire. Leur équipement tiendrait-il le coup ? Pas sûr. Pas au niveau des jambes en tout cas. Lhain allait devoir compter sur la lanière qui enserrait sa taille. Dès qu'ils trouveraient de l'argent, il ferait en sorte de leur concocter un harnais plus solide que ça. Il lui fallait du matériel qui leur permît de s'élancer dans les airs sans craindre la colère de personne, ni même sans prêter attention à la vitesse qu'ils empruntaient. Ce n'était pas pratique de voyager avec un équipement aussi lourd à porter qu'inconfortable. Pour l'heure, ils devraient faire avec.

De sa position immobile en sur-place, Koltira replia ses ailes et perdit soudain de l'altitude, se laissant littéralement tomber dans le vide. Aussi habilement qu'un chat en pleine chute, le voilà qui se retournait brusquement dans les airs pour piquer vers la mer, juste en dessous. La vitesse devenait vertigineuse. Lhain n'était pas très à l'aise, surtout en se sachant possiblement dépendant de son équipement. Agrippé d'une main, il plaça son dos en arrière pour appréhender le sentiment de chute et s'empressa de jeter un coup d'oeil à leurs probables poursuivants. Qu'allaient-ils faire en les voyant filer de la sorte ? Pas le temps de se poser la question plus longtemps hélas. Il dut bien vite revenir sur son problème actuel : allaient-ils finir par se redresser ?

*Fais-moi confiance*
, lui intima le dragon, *et accroche-toi bien : je vais nous sortir de là !*

*À condition que nous soyons plus rapides qu'eux...*


*En as-tu jamais douté, mon lié ?* sourit intérieurement le saurien.

Le fait était qu'il pouvait en douter sévèrement, malgré toute la suffisance dont son lié était capable pour le rassurer. Ces types-là n'avaient pas l'air de petits rigolos et n'étaient sûrement pas des débutants. Les choses seraient corsées, d'une façon ou d'une autre. Fronçant les sourcils et prenant une inspiration, Lhain appréhenda le redressement du corps du reptile ailé en se rabattant en avant. Pour le moment, ils rasaient l'eau, créant un sillage sur leur passage. Koltira avait besoin de prendre son élan pour continuer à prendre de la vitesse.
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:08 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu