Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Retour à la civilisation Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Seònaid Velundrel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014 - 22:24 Répondre en citantRevenir en haut

Gaïaku 918


Le voyage était interminable. Tout du moins pour une jeune femme comme Seònaid ça l'était. Elle avait toujours eu du mal à tenir en place, alors imaginez le calvaire que c'était pour elle d'être limitée à un dos de dragon. D'ailleurs, au début Lyam avait eu du mal à la faire s'asseoir tranquillement sans bouger, et la blondinette avait eu tendance à essayer de se pencher pour voir ce qu'ils survolaient. L'expérience était des plus étranges pour elle qui n'avait jamais eu l'occasion de voler, mais en même temps, elle se sentait bien. Le vent dans ses cheveux, la plénitude apportée par la sensation d'être seule au monde avec ceux qui se trouvaient avec elle.
C'était agréable.
Seònaid aimait moins quand Lyam faisait ses grandes explications sur Tol Orëa. C'était intéressant, bien sûr, mais c'était souvent long, et compliqué, et surtout l'adolescente ne comprenait pas toujours pourquoi les choses se passaient ainsi. Pourquoi trois ordres ? Pourquoi des guerres ? Ca lui semblait tellement futile, surtout dans un monde comme celui que le chevalier dépeignait. Des dragons, des dangers... Pourquoi ne pas s'allier ? Tout ça lui semblait obscure par moment.
Mais c'était comme ça, c'était tout, et c'était des choses qu'elle devait savoir. Très bien. Même si elle doutait que ça lui soit d'une quelconque réelle utilité. Elle ne se doutait pas que dans un monde comme celui dans lequel elle allait arriver, le savoir était une arme autant que tout ce qui lui avait permis de survivre jusque là.

Finalement le continent arriva en vue, et Seònaid ouvrit de grands yeux, se redressant sur Reyn qui parvint sans mal à maintenir tranquillement son vol, vu sa taille. L'endroit était magnifique, bien différent de la forêt tropicale dans laquelle elle avait vécue toutes ces années de solitude. Lyam lui expliqua rapidement où ils se trouvaient, et par où ils allaient passer avant de rejoindre les îles flottantes du Kaerl.
Elle avait hâte de les voir, d'ailleurs, plutôt curieuse de savoir si c'était vraiment possible de faire voler des blocs de roches suffisamment énormes pour permettre d'y construire une cité.
C'est ainsi que ses yeux s'écarquillèrent lorsque – enfin – ceux-ci apparurent, à la sortie d'un nuage. Oui, apparemment c'était possible. Le regard émerveillé de la jeune femme en disait long sur ce qu'elle pouvait ressentir en cet instant. Son cœur s'accorda à ses émotions en ratant un battement. L'endroit était fabuleux.

S'agitant, Lyam dû retenir Seònaid par la taille pour l'empêcher de trop bouger et de tomber, celle-ci essayant de se mettre debout pour mieux voir car, selon ses propres mots « La grosse tête de Reyn m'empêche de voir. ». Tout ceci provoqua une certaine agitation, qui rendit l'atterrissage difficile alors que le dragon, bien qu'amusé, songeait à faire la morale à l'aspirante en devenir. On ne faisait pas n'importe quoi sur le dos d'un dragon ! Néanmoins, l'attitude de l'adolescente l'en empêcha.
En effet, celle-ci descendue de son dos, elle semblait ne pas vouloir se détacher de lui, visiblement peu à son aise. L'instinct de Seònaid semblait l'avertir que des choses se passaient ici, peut-être. Ou bien il pouvait aussi s'agir de la peur de se retrouver ainsi au milieu d'une certaine agitation humaine alors qu'elle n'avait vu personne depuis... des années. Alors tant de gens réunis, ça avait de quoi la rendre anxieuse, même si aucun ne s'arrêta vraiment pour la regarder.
Lyam sembla le remarquer aussi car il s'approcha de Seònaid.
« Un problème petite ? »
La jeune femme pinça les lèvres et secoua la tête, ne voulant pas vraiment avouer son malaise. Lyam n'insista pas et lui indiqua de le suivre pour la mener là où elle pourrait rencontrer sa Maîtresse. La meilleure, avait affirmé le chevalier. Ce qu'elle ne remit pas en doute. Finalement, elle commença doucement à se rasséréner. Elle commença à se détendre, se séparant de l'imposant bronze pour regarder plus attentivement autour d'elle. Des étalages colorés, des dragons qui passaient au dessus de leur tête, une architecture pour le moins imposante.

Elle suivit sagement l'homme qui la guida, se glissant derrière lui alors qu'il fendait la foule habilement. Seònaid regardait tout autour d'elle les gens, les rues, et essayait de retenir le chemin qu'on lui montrait. La jeune femme esquivait habilement la foule qui se refermait derrière Lyam, alors que Reyn les suivait depuis le ciel tranquillement, n'ayant pas de raison de les quitter prématurément.
Ils prenaient leur temps, et la jeune femme devinait qu'ils faisaient même des détours.
« Pourquoi on y va pas directement ?
-Ca ne sert à rien de se précipiter, celle que j'aimerai te présenter est en réunion, alors autant te montrer un peu les environs. Je l'ai prévenu que je désirais l'entretenir à ton sujet, elle nous rejoindra donc dès qu'elle pourra.
 »
Seònaid hocha la tête tranquillement, rassurée.
Les gens autour d'eux regardaient un peu étrangement Seònaid qui portait des vêtements bien étranges. Il faut dire qu'elle s'habillait avec ce qu'elle pouvait dans la forêt. Principalement un assemblage de cuir, de tissus et par endroits de la végétation qui avait prouvé sa solidité. De quoi étonner ceux qui n'étaient pas vraiment habitués. Et c'était sans parler de son aspect plus général, avec sa maigreur, ses cheveux arrangés n'importe comment... En d'autres termes, elle était loin de ressembler aux Lady qu'on pouvait voir ici.
Finalement il la conduit jusqu'au lieu de rendez-vous, où ils rejoignirent Persée qui les attendait.

HJ : Je ne savais pas où ils pourraient se retrouver donc je te laisse le choix, si tu veux déplacer le RP
Publicité





MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014 - 22:24 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 654
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 344
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 20 Juil 2014 - 12:47 Répondre en citantRevenir en haut

L’Ancalikon patientait à l’abri du soleil, sous la large cime ombrée d’un frêne, aux abords d’un petit quartier près du Jardin d’Hiver. Régulièrement, elle s’enquérait auprès de sa Liée, bien plus douée qu’elle pour calculer le temps qui passe et doté de bien plus de trésors de patience qu’on ne pouvait l’imaginer. La dragonne observait la course du soleil pour déterminer exactement à quel moment de la journée elles se trouvaient. Persée venait de quitter sa loge officielle près de la Haute Salle du trône, tandis qu’elle aidait à démêler une histoire de vente d’épées volées. Reyn avait soudain fait irruption dans l’esprit de sa sœur bleue. Son Lié et lui avaient déniché une nouvelle Aspirante et s’étaient empressés de la ramener au Kaerl.

Les nouveaux Aspirants se faisaient rares. Les Chevaliers en mission partaient longtemps, s’obligeant à faire des arrêts réguliers pour épargner leur dragon et ne revenaient généralement qu’avec de la marchandise pour le Màr Menel. La recherche rituelle de potentiels porteurs du Don devenait une quête secondaire et fastidieuse, à une époque où la survie de tout un peuple dépendait de son aptitude à rester caché et à se nourrir, coûte que coûte. Pour Persée, Luckor et Ñiniel auraient dû être les derniers Aspirants à intégrer sa Triade avant longtemps. Les choses en seraient autrement. Du premier, elle n’avait plus de nouvelles et craignait qu’il ne commette quelque action désespérément brave jusqu’à ce qu’il provoque sa propre mort. De la seconde, plus de nouvelles non plus, puisqu’elle aussi se trouvait au Manoir avec les autres participants de la quête. Mais elle faisait confiance en Ñiniel pour s’en tirer vivante quoiqu’il arrive. Elle voulait y croire.

Vraël offrait son aile comme protection contre le soleil. Elle avait étendu sa membrane azurée au-dessus de sa Liée, tandis qu’elles patientaient toutes deux en silence. La dragonne se redressa soudain de sa posture avachie sur les pavés chauffés par Solyae. Elle trompeta à l’adresse d’un Bronze qui venait dans leur direction. Reyn fut le premier à arriver. Sitôt à terre, il vint frotter son cou contre celui de la Bleue. Persée se redressa à son tour, voyant venir à grands pas son ami Lyam. Son habituel sourire jusqu’aux oreilles marquait le visage du Chevalier de Galastden. Ils s’empoignèrent chacun par l’avant-bras, en guise de salut. Il arrivait à Persée d’envier son ami lorsqu’il quittait le Kaerl aussi souvent.

- Heureuse de te revoir, Lyam ! Nous parlerons de ta mission plus tard, autour d’une bière de préférence. Qui est ta jeune amie ?

Le sourire de la Maîtresse Bleue se fit plus léger. Il ne fallait pas apeurée la nouvelle Aspirante. Quelle étrange petite créature lui avait-on amené cette fois ! Vêtue telle une sauvageonne des forêts, amaigrie sans doute et dotée d’une chevelure rousse emmêlée par manque de soins. Ses yeux à l’éclat farouche lui rappelaient un animal aux abois.

- Bonjour et bienvenue au Màr Menel. Je suis la seule figure d’autorité que tu verras dans un premier temps. Le Seigneur de notre citadelle a beaucoup de travail et ne peut te souhaiter la bienvenue officiellement. Je m’appelle Persée-Morian Garaldhorf. Et voici Vraël, ma Liée.
- Persée, je te présente Seònaid Velundrel, annonça Lyam en posant une main rassurante sur l’épaule de l’adolescente, comme s’il rapportait un trophée et que l’offrir à son chef le rendrait fier.



Visiter le site web du posteur
Seònaid Velundrel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Juil 2014 - 13:31 Répondre en citantRevenir en haut

Attentive, Seònaid regardait les dragons se retrouver joyeusement, avec un léger sourire aux lèvres devant le spectacle. Ca lui rappelait son ours, qui lui manquait depuis qu'ils s'étaient séparés. Elle se demanda rapidement s'il allait bien, avant d'écouter les paroles échangées par les deux autres. Elle prit enfin la peine d'observer celle qui serait sa Maîtresse ici, curieuse.

Elle semblait être une personne singulière en tout cas : les marques sur son visage, les cheveux dorés et la peau pâle. La jeune femme admirait la finesse des traits de l'Ancalikon en l'écoutant un peu distraitement. Elle cligna un peu des yeux pour revenir à la réalité, les mots faisant tranquillement sens dans son esprit. Elle aurait dû rencontrer le Seigneur de la citadelle en temps normal ? C'était alors plutôt un heureux hasard que ça n'ait pas à arriver, car elle aurait été bien loin d'être présentable.
Néanmoins, elle n'en avait pas nécessairement conscience dans l'instant. Elle se contenta donc de hocher la tête, signe qu'elle avait bien compris, même si elle ne retiendrait sans doute pas la moitié de son nom complet, se demandant si elle devait également se présenter. Après tout elle avait demandé à Lyam qui elle était, donc c'était à lui de répondre non ?
Il la devança à ce sujet, et elle se redressa un peu en entendant son prénom.

Elle se tendit un peu en sentant sa main sur son épaule, et se relâcha assez rapidement, bien qu'elle se dégagea en s'approchant de Persée. Sa démarche était à première vue plutôt calme, bien qu'on pouvait noter qu'elle était suffisamment sur le qui vive pour partir en courant s'il le fallait. Elle n'avançait pas non plus avec le buste entièrement exposé, la démarche plutôt en biais, alors qu'elle se trouvait maintenant proche de la Maîtresse bleue.
Ses narines se dilatèrent alors qu'elle respirait l'odeur qui parvenait jusqu'à elle, inspirant profondément. Elle se rapprocha encore un peu, et finit par tendre son avant-bras qu'elle avait essuyé sur son simulacre d'habit (geste plutôt inutile) vers Persée en se détendant, reprenant une posture plus normale. Elle imitait le geste de salut qu'elle avait vu quelques secondes plus tôt entre les deux célestes, dans un effort de mimétisme.

« Je suis Seònaid. Enchantée ? »
La voix éraillée témoignait du peu d'usage qu'elle en faisait. Le ton était peu sûr de son interrogation. Elle ne savait plus trop si ce mot s'utilisait bien dans ces circonstances, mais il lui semblait que Lyam aussi l'avait utilisé lors de leur rencontre. Son regard se tourna alors vers les sauriens un bref instant, puis elle revint vers Persée. Des questions lui venaient en tête, et elle hésitait à les poser. Néanmoins ça ne dura pas longtemps, car bien qu'un peu intimidée par la situation, elle n'en restait pas moins d'une grande curiosité, et comprenait qu'elle ne risquait rien. Surtout pas d'après ce que lui avait expliqué Lyam.

Elle passa son index sur la cicatrice de sa joue droite juste avant de prendre la parole. « Je vais voir beaucoup de figures d'autorité ? Je vais être aspirante ? Je vais devoir faire quoi ? Parce que j'ai compris la partie sur les dragons... mais... Vraël est très belle aussi. Mais pourquoi elle est bleue ? Et euh... » Elle fronça les sourcils plutôt perplexe. Elle se rapprocha de Persée et baissa d'un ton pour chuchotter vers elle. « Lyam a parlé de situation complexe au kaerl, mais n'a pas voulu m'expliquer ce que voulait dire complexe. Il a dit que c'était compliqué. Du coup... Ca veut dire quoi ? »
Persée Garaldhorf
Chevalière Errante
Chevalière Errante

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2008
Messages: 1 654
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 344
Race: Elfe-Fëalocë
Âme Soeur: Vraël
Fonction: Ex Ancalikon
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Chaotique Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 28 Juil 2014 - 18:49 Répondre en citantRevenir en haut

Persée allongea le bras pour serrer celui de la jeune fille, confirmant son geste. Son salut, bien que maladroit, révélait déjà un premier détail important aux yeux de la Maîtresse Bleue. La capacité d’adaptation et l’esprit d’observation. Cela serait très utile à la Fëalocë pour intégrer le Màr en ces temps difficiles. Il en valait de sa survie. Chacun des choix qu’elle ferait dans les prochains jours, y compris le plus anodin, déterminerait son avenir. Tel un animal aux abois, Seònaid dégageait ce parfum de sauvagerie cachée sous l’innocence d’un faon. Mais elle avait l’intelligence de conserver son sang-froid et de faire face à plus gros gibier qu’elle. La dernière question suggérait que Lyam avait laissé échapper quelques informations sur la situation du Kaerl pendant le voyage.

- Cela fait déjà beaucoup de questions, Aspirante Seònaid Velundrel, déclara Persée en conservant son léger sourire franc. Garde ce titre en mémoire, Aspirante, car c’est par lui que tu seras définie selon notre société. Ce n’est nullement une marque de conformisme ni un moyen de te rabaisser. Garde néanmoins cela en tête. Tu es ici pour apprendre, t’épanouir et réaliser ton destin. Chacun de tes choix comptent.

° Ce que tu peux être encourageante…
Ne ronronne pas tes sermons jusque dans ma tête maintenant, s’il te plait. Je parle à ma future Aspirante, figure-toi. Oui, je dirais même NOTRE future apprentie car je parierais ma chemise que Lyam va s’empresser de nous la mettre dans les pattes.
Si cela te déplait tant que ça, chérie, écourte ton discours d’entrée si protocolaire et solennel. Et laisse-moi prendre le relais ! °


Persée se retint de hausser les épaules face aux pensées malines de sa dragonne. Car son geste silencieux, sans signes annonciateurs, aurait pu être mal interprété par la jeune fille. Elle ne devait pas la mettre plus mal à l’aise qu’elle ne devait déjà l’être. Elle lui lâcha néanmoins le bras, pour la laisser respirer. Vraël déplia son corps de sa position de sphinx tranquille et délaissa un instant ses jeux de dragonneaux avec son frère cuivré. La Bleue s’approcha de quelques pas, le cou baissé, pour avoir les yeux à la hauteur de ceux de la Fëalocë, tout en restant à une distance respectable de crainte de l’effrayer.

° N’aie pas peur. Je suis Vraël, fille de Kiruna. Je te souhaite la bienvenue dans notre Triade. Persée et moi feront en sorte de t’apprendre tout ce qu’il te faut pour t’adapter et choisir quelle vie tu veux mener. Ma Liée se chargera plutôt de tout ce qui concerne les lois, l’entraînement et des choses disons plus terre-à-terre… Quant à moi, je te montrerais le côte draconique de la chose. Tout ce que tu dois savoir sur les dragons et comment vivre avec eux. Que t’a-t-on dit sur ton statut d’Aspirante, Seònaid ? °

- Ola, mesdames ! s’exclama Lyam en élevant les mains comme s’il capitulait, mais le sourire aux lèvres. Et si on continuait plutôt cette discussion l’estomac plein et les pieds au frais ? Qu’en dites-vous ? Le voyage a été long et épuisant.

Persée hocha la tête. Elle flatta l’encolure écailleuse de sa Liée. Derrière elles, le gourmand Bronze Reyn acquiesçait de concert, ravi à l’idée de se remplir la panse.

- En effet ! Modère ton enthousiasme, ma belle.

Avant de se tourner à nouveau vers la nouvelle Aspirante propulsée dans cet univers étranges.

- Que dirais-tu de manger, boire, ou prendre un bain, dans l’immédiat ? Nous pourrons discuter entre-temps.


Seò ne peut entendre les paroles de Vraël que lorsque celles-ci sont en gras, ce qui signifie qu'elle dirige ses pensées vers elle.



Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:56 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu