Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 Chronologie approximative du Monde Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 10:29 Répondre en citantRevenir en haut

Ecrit par Heryn Amlug


Voilà donc un petit résumé des évènements du jeu, plus ou moins détaillé, depuis la création de Rhaëg jusqu'à nos jours. N'hésitez pas à la prendre en compte et à y faire référence dans vos RPS !

  • Moins 4000 ans :
Création du Monde par les deux Dieux Primordiaux, Ouranos et Gaïa.

  • Moins 3000 ans :
Le coeur brisé par la non-vie de son enfant, Gaïa déchire les terres de ce dernier, les divines larmes versées, dans son affliction, venant doucement recouvrir les cicatrices consécutives à sa colère. Les océans, plaines, et montagnes apparaissent, ainsi que les deux Lunes, et le Soleil, frère et soeurs de Rhaëg.

  • Moins 2500 ans :
Ouranos crée les premières plantes, les Arbres ; dénués de véritable beauté, mais solidement bâtis, quasi imperturbables.
Gaïa, enthousiasmée, peuple alors Rhaëg d'une multitude d'autres végétaux, tous plus élégants et originaux les uns que les autres, qu'elle décide de nommer : Fleurs. De leurs efforts conjoints , Rhaëg se couvre petit à petit d'une délicate couverture verte, mouvante.

  • Moins 2200 ans :
Le monde est bien silencieux, et seules les éphémères fleurs marquent le passage infini du temps ...
Aussi les deux Dieux créent-ils les premiers animaux, tous capables de se mouvoir, de la plus petite forme de vie invisible à l'oeil nu, aux gigantesques et puissants oliphants.
Satisfait et heureux, le couple divin s'unit, et de leur chair et leur amour naissent les trois premiers enfants Dieux, des Triplés : deux filles et un garçon, au caractère à la fois si proche et si distant ... Eurilya, rousse aux yeux de cuivre au tempérament explosif, Iolya rêveuse aux doux yeux mauves et à la chevelure d'argent, et Solyae, charismatique blond aux yeux d'ambre liquide ...
Chacun se prend de passion pour un des jeunes frère et soeurs de Rhaëg, et s'attache respectivement aux deux Lunes, et au Soleil.

  • Moins 2100 :
Les animaux évoluent, migrent, vivent et meurent, s'adaptant au fil des générations aux différentes régions et aux différents climats du monde ...
Hélas ... Combien paraissent-ils ennuyants au couple divin par rapport à leurs trois enfants, qui grandissent doucement, tout en beauté et en intelligence !
Encouragés devant le succès de leur différentes créations, aidés par les jumelles, ils créent trois toutes nouvelles espèces en fusionnant des caractères « animaux » pré-existants : ainsi, les premières créatures magiques voient le jour : les Phénix dans les cieux, les Licornes dans les bois et les plaines, et les Tarasques dans les eaux ... Emplis de magie, leur esprit vibrant d'une intelligence quasi divine, ces trois nouveaux peuples se multiplient rapidement, devenant des compagnons de jeu idéal pour les enfants Dieux.
L'opération étant à nouveau un plein succès, les Dieux déploient des trésors d'imagination pour peupler Rhaëg de nombreuses autres créatures magiques.

Dans le même temps et le plus grand secret Solyae, modèlera à partir de sa propre chair sa seule et unique fille : Flarmya, née de Larmes et de Flammes. Sa chevelure paraît être faite de flammes vivantes, et ses yeux verts rappellent l'épaisse couverture végétale couvrant Rhaëg dans ses temps premiers ...
Entrant dans une grande fureur devant son acte, Gaïa et Ouranos châtient durement le jeune Dieu, l'exilant sur son astre solitaire et inaccessible jusqu'à ce qu'il ait compris son erreur ... On ne joue pas ainsi avec la vie.
Tenant tête à ses grands-parents, aidée par l'une de ses tantes bienveillante, Iolya au teint pâle et aux yeux d'améthyste, Flarmya utilise ses pouvoirs pour créer les Dragons, grands reptiles au sang froid mais couvant en eux un feu brûlant, aux ailes membraneuses semblables à celles des chauve-souris ...
« Grâce à leurs écailles solides, et à leurs ailes puissantes, nul ne saurait les empêcher de m'emporter loin et haut dans le ciel rejoindre mon père », s'écrie-t-elle en ajoutant la dernière touche à son oeuvre : une intelligence égale en tout point à celles des autres créatures magiques, des pouvoirs magiques bien à eux, et l'extraordinaire capacité de se transmettre leur mémoire d'une génération à l'autre.

  • Année indéterminée (couvre la période intermédiaire) :
De nouveaux Dieux font leur apparition, venant compléter la grande famille divine. Mais tout ceci est une autre histoire, que nous vous conteront peut être un autre jour ...

  • Moins 2000 ans :
Gaïa met au monde de bien étranges êtres : dépourvus de poils sur la majeure partie du corps, ils marchent sur deux pattes, et sont capables de formuler leur pensées à haute et intelligible voix !
Comment survivront-ils, sans tout ce qui fait l'atout des autres animaux, s'interrogent les deux jumelles ? De plus, s'ils sont plus intelligents que de simples bêtes, ils le sont tellement moins que les créatures magiques, rajoute Ouranos !
L'expression confiante, Gaïa refuse de répondre autrement que par un « Vous verrez ... » malicieux. Car, ce qui fait leur atout, c'est leur grande capacité d'apprentissage et d'adaptation. « Lorsqu'ils seront devenus adultes, ils pourront être dignement nommés Einors : les Anciens. Alors sera venu le temps d'apprendre à utiliser les Dons que nous leur avons fait ... »
Pour les besoins de l'expérience, la Déesse localise la nouvelle race sur un continent unique, très peu ouvert sur l'extérieur : Tol Orëa.

  • Année indéterminée (couvre la période intermédiaire) :
Les premières guerres/escarmouches se déclenchent entre les Einors et les autres créatures magiques, sur ce que chacun considère comme leur territoire, avant qu'ils ne finissent pour la plupart par faire la paix.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons


Dernière édition par Peddyr Thelrand le Dim 15 Juin 2014 - 10:31; édité 1 fois
Publicité





MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 10:29 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 10:29 Répondre en citantRevenir en haut

Ecrit par Heryn Amlug


  • Moins 1500 ans :
Les Dragons tombent étrangement malades, et il apparaît à leur Déesse Mère Flarmya que le seul moyen de les sauver serait de lier d'esprit à esprit leur descendants avec d'autres créatures magiques. Malédiction d'un Dieu jaloux ? Défaut héréditaire ? Nul ne sait ce qu'il se passa réellement. Orgueilleux, blessés dans leur fierté, les Dragons refusent d'abord, frisant l'extinction totale de leur peuple, tandis que la Déesse aux Larmes de Feu tente de les aider par tout les moyens.

Finalement, agissant indirectement contre la volonté de ses enfants chéris, une idée bien en tête, elle guide un jeune Einor, chez qui elle avait détecté de grandes capacités spirituelles (notamment empathie et télépathie), vers un oeuf proche de l'éclosion.
Lorsque le dragonneau éclot enfin, après plusieurs semaines en compagnie du jeune homme, désorienté, affaibli par la maladie, croyant être face à sa mère, il se tend mentalement vers l'esprit aux teintes chaleureuses qu'il détecte à son côté ... Intrigué quant à lui par le frôlement de cette conscience à la fois jeune et sans âge, l'Einor (son nom reste à trouver aussi ^^), se tend de même vers elle, petit à petit, jusqu'à ce que leur deux âmes se touchent, inéluctablement. Usant alors de ses pouvoirs, Flarmya, qui veillait jusque là dans l'ombre, lia les deux âmes incrédules, qu'elle avait soigneusement choisies et étudiées pour être complémentaires.

La première Empreinte de toute l'Histoire de Rhaëg est réalisée.

Les années passent, et le jeune dragon grandit en force, passant au travers des maladies, tout comme le jeune Einor, chez qui se développe un véritable amour partagé et incomparable envers son Lié Draconique.

Satisfaite, un espoir de sauver ses enfants brillant enfin, Flarmya va trouver un à un les Clans de Dragons, s'adressant à leurs Reines Matriarches, pour leur expliquer la situation. Bien qu'à contrecœur, la majorité des Dragons accepte finalement, sacrifiant leur liberté pour la survie de leur espèce. Ceux qui refusèrent ce jour là s'exilèrent, refusant de voir ce qu'ils appelaient la « dégénérescence de leur race », et finirent par mourir, un à un, de cette maladie inconnue et foudroyante. Ceux qui survécurent à la maladie évoluèrent vers les races draconiques mineures connues aujourd'hui, tels que les Dragons des Sables, ayant perdu leur intelligence légendaire.
A travers tout Rhaëg, des jeunes gens possédant ces pouvoirs mentaux si particuliers furent choisis par la Déesse elle-même. Un certain nombre d’œufs leur furent présentés, et tandis que les plus anciens se liaient à un bipède de leur choix grâce à l'aide de la Déesse, les œufs commençaient à éclore, un à un, face à leur âme soeur.

  • Année indéterminée (couvre la période intermédiaire) :
La nouvelle communauté, ainsi fondée, s'installant au fur et à mesure, dans de sublimes citadelles magiques construites grâce à l'aide des Dragons (les Kaerls), s'auto-rebaptise « Valheru », les Puissants.
Apparition progressive des races connues aujourd'hui, important métissage entre Valherus et leurs Esclaves, début de l'exil de ces derniers sur les différents continents de Rhaëg.

  • An zéro (sur le Calendrier des Ordres Draconiques) :
Le goût du pouvoir étant monté à la tête des Valherus et de leurs Liés, pendant toutes ces années, les poussant à commettre les pires actes (asservissement du reste du peuple Einor, mœurs inacceptables, conquête du continent pour le mettre sous leur commandement, puis, se sentant à l'étroit, conquête progressive de Rhaëg, et bien au delà encore, soumission des peuples des autres mondes), les Dieux se résignent enfin à agir contre eux.
Décision qui fut prise juste à temps, car, dans leur folie, les Valherus décidèrent d'un commun accord qu'il était inacceptable que des êtres, quels qu'ils soient, se tiennent au dessus d'eux : Ils détruiraient les Dieux !
Certains Valherus, plus lucides et plus sages que d'autres, tentèrent de prévenir leurs pairs, rassemblés en une foule enragée et assoiffée de sang : mais en vain, ils ne reçurent en réponse qu'insultes terribles et affronts délibérés.
Après des années de guerre sanglante, les Valherus furent bannis à jamais de ce monde, leurs corps détruits et leurs âmes immortelles enfermées dans les Limbes.

  • An 50 (Après mort des Valherus) :
Après avoir attendu pendant de longues années le retour de leurs Maitres disparus, les anciens Esclaves des Valherus (ou du moins, ceux ayant choisi de rester sur le continent) prennent conscience de leur liberté nouvelle. Une grande réunion, réunissant tout ceux s'étant un jour trouvé sous le joug des Bannis est organisée au bord d'Ael Alfirin, le Lac Immortel.
Des jours durant, les anciens Esclaves discutent de leur avenir : si tous étaient unanimement d'accord pour sauvegarder les oeufs des Dragons à naître, quatres groupes finirent tout de même par se dessiner, suivant les différents grands courants de pensées de ceux qui allaient fonder les Ordres Draconiques.

Ceux qui avaient le désir de rester en paix avec les autres, de reconstruire leur vie en évitant de blesser plus encore le continent, allèrent s'installer dans l'actuel Kaerl Céleste, au dessus du pays de Nightfall. Trois valeurs essentielles, communes à tout les membres de cet Ordre, furent choisies : Compassion, Vivacité, Patience.

Ceux qui ne voulurent pas se prononcer pour un camp ou pour l'autre, pragmatiques dans l'âme, disant qu'il était bien trop tôt pour prendre une telle décision, allèrent s'installer dans le Kaerl Englouti, sous les eaux de la Baie d'Eau-Claire. Suivant l'exemple de leurs camarades Célestes, ils déterminèrent également trois valeurs à la base de leur futur enseignement : Logique, Éloquence, Adresse.

Ceux qui désiraient poursuivre dans la voie de leurs anciens Maitres, enfin, se séparèrent eux-mêmes en deux groupes, ne parvenant pas à s'entendre :
_______* Ceux intéressés par les sciences occultes et interdites, qui désiraient plus que tout accéder un jour à la puissance des Valherus (voire qui sait, les faire revenir un jour ?), allèrent s'installer dans le Kaerl Perdu (aujourd'hui en ruines), dans la verte Plaine de Daranis, qui se trouve être l'actuelle Lande d'Eru. Ils se basèrent sur les anciennes valeurs : "Honneur, Ingéniosité et Hardiesse". Comment passa-t-elle de sa fertilité première au désert que nous connaissons ? Ceci est encore une autre histoire, mais sachez qu'elle est intimement liée à la malédiction qui frappa et détruisit à jamais cet Ordre-là.

_______* Ceux qui portaient en eux le meurtre, le désir de conquête et de soumission des autres peuples, qui méprisaient la faiblesse, et prônaient la loi du plus fort, choisirent le Kaerl Ardent, niché au coeur des volcans des Pics de Cendre comme quartier général. Poussés par les autres, ils choisirent eux aussi trois valeurs représentatives des qualités qu'ils recherchaient : Initiative, Puissance, Volonté.

La réunion terminée, une nouvelle page de l'Histoire tournée, tous s'en allèrent rejoindre leurs citadelles respectives ... Et cela amena aux trois Ordres Draconiques encore en vigueur aujourd'hui.

  • An 425 (Chute du quatrième Ordre Draconique) :
Les membres du quatrième Kaerl deviennent fous. Par leurs expériences néfastes, poussant l'interdit dans ses limites, bravant la nature et le destin, ils réveillent un ancien mal qui sommeillait dans les profondeurs de la terre. La fertile plaine est balayée progressivement par un souffle de mort, qui empoisonne la terre et change en ruines la gloire du Màr au nom qui ne doit plus jamais être prononcé ou écris. Les prêtres de Flarmya voient là la décadence de l'Ordre et tentent des actions désespérées, avec l'aide de membres influents, face à la majorité se riant des dégâts irréversibles de leur folie. La seconde et ultime malédiction, envoyée par les dieux, frappe durement le Kaerl Perdu. La dévastée et morte Lande d'Eru est née, habitée de créatures difformes et venimeuses, de spectres mélancoliques et d'ossements blanchis par le temps.

Désolés et mortifiés par la tournure navrante des événements en quelques siècles, les Dieux jurèrent – même si un peu tard – de ne plus jamais intervenir dans le cours de l'Histoire, laissant s'il le fallait les peuples s'entredéchirer, espérant qu'ils retiendraient à terme la leçon, et que cela aboutirait à rétablir la paix originelle de Rhaëg.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 10:30 Répondre en citantRevenir en haut

Ecrit par Heryn Amlug

  • Année indéterminée (couvre la période intermédiaire) :
Fondation du village de Lòmëanor, en bordure de la Sylve de Nòrui.

  • An 900 :
Début de la Grande Guerre des Ordres.

Les habitants des continents extérieurs (autres que Tol Orëa) ont tout oublié de leur Histoire, ne leur reste plus que des légendes sur les Dragons, et cette île gigantesque au sud-est, soit disant hantée, ou peut être sacrée ...
Selon les personnes interrogées sur Tol Orëa, communément appelée la Terre de l'Aube, la réponse change, mais les grandes lignes restent les même : « Inaccessible. Protégé par des courants marins extrêmement dangereux. Territoire de monstres terrifiants. Domaine réservé des Dieux. Paradis, ou peut-être Enfer. Nul n'est jamais revenu des innombrables expéditions lancées pour découvrir les mystères de ce continent. Depuis toujours des gens disparaissent tout aussi mystérieusement, sans laisser de trace. On raconte qu'ils sont emmenés là bas ... »

Les créatures magiques, désormais elles aussi mythiques aux yeux des hommes, même si toujours bien en vie, se font discrètes, peu désireuses de rentrer en contact avec cette espèce ayant frôlé de si près l'autodestruction ... Les Dieux, enfin, entrés dans la légende populaire depuis longtemps, ne font pas mine d'intervenir, fidèles à leur parole. Pourtant, trop attachés aux descendants de l'ancienne race Einor, certains trouvent tout de même le moyen de favoriser et conseiller indirectement les unes ou les autres des différentes faction, selon leurs affinités.

  • Année indéterminée (couvre la période intermédiaire) :
Peu après le début de la Guerre, montée sur le trône du Màr Tàralöm de Salvedaen Arkalin, (Maitre Noir), à la suite du décès - provoqué par ce dernier - de l'ancien Seigneur, Celànduil Huriand (Maitre Bronze).
Mort des Seigneurs Logain de Dalneÿs (Maitre Brun) du Màr Menel, et Trystan de Gilraën (Maitre Blanc) du Màr Luimë. Mort consécutive du fils de Logain, le Seigneur Jasdrian (Maitre Bronze) du Màr Menel, ainsi que de son Second, Anatheo (Maitre Blanc), quelques temps plus tard.

  • An 910 :
Fin de la Grande Guerre. Montée respective sur le trône du Màr Menel et Màr Luimë, de Heryn Amlug (Maitresse Dorée), et Darweel Keltëar (Maitresse Noire). Première rencontre des trois Ordres, au Manoir d'Ael Alfirin, organisée par Heryn dans l'espoir de signer de nouveaux traités garantissant la paix sur Tol Orëa. Réunion qui se termine sur un échec, Salvedaen refusant les conditions proposées par la Dame du Kaerl Céleste. Un bien fragile traité de non agression est finalement conclu entre l'Ordre Neutre et l'Ordre de Lumière.

¤ Sur la Grande Guerre des Ordres, retrouvez les récits des joueurs [ICI]

  • An 912 :
Nomination de nouveaux Seconds dans chacun des trois Kaerls, Yaggsil Galadorn (Maitre Brun) au Kaerl Céleste, Llewelyn Nemeryan (Maitre Noir), et Alzaroth Draconigena (Maitre Noir). Ceci précédant la disparition inquiétante et imprévue de Darweel et Salvedaen, quasi simultanée. Le Màr Luimë et le Màr Tàralöm n'évitent de sombrer dans le désastre que grâce à la présence d'esprits des deux seconds, qui parviennent à maintenir un semblant d'ordre.

  • An 913 :
- Quête de la Pierre de Renaissance. A la suite d'un mystérieux rêve, Yaggsil réunit à Lòmëanor un groupe formé de quelques membres de chacun des trois Ordres. Dans l'ombre, une menace inconnue se profile, annoncatrice d'un grand péril pour les Kaerls, tandis que le Màr Tàralöm fourbit secrètement ses armes. La possibilité qu'ils se trompent d'ennemis effleure les esprits les plus sensibles aux courants de forces invisibles qui parcourent le monde.

- Au Màr Tàralöm, Alzaroth disparait tout aussi mystérieusement que son ancien Maître, et, par le biais d'une lettre, lègue son statut à sa propre Aspirante : Eirlys Naeryan (Maitresse Verte). Les rumeurs vont bon train sur les raisons de cette nomination, certains allant même jusqu'à insinuer que la jeune femme n'aurait pas hésité à se servir d'avantages "en nature" pour obtenir ce privilège. Lors d'une matinée passée au Sanctuaire de Flarmya, elle fait la rencontre d'un Prêtre de la Déesse, Marek d'Ardiénor (Maitre Brun), qui accepte, contre toute attente, à la suite de leur discussion, de la soutenir face au Concile du Kaerl - dont il est membre -, et de lui fournir des informations pour mener à bien ses fonctions.

  • An 914 :
- Année funeste que celle-là, car elle voit la résurgence de cet Ordre maudit que l'on croyait détruit, celui du Màr Dìnen et de ses fantômes, en plein coeur de la Lande d'Eru, autrefois si fertile. Au sein même des trois Kaerls, des descendants de Maitres Dragons du quatrième Ordre se réveillent, prenant conscience de leur héritage. Enfin, après de longs mois de doute, ce sombre danger pressenti par les sages se précise ... Sous la forme d'une Dragonne Incarnate inconnue au Màr Tàralöm, Alderyth, et de son inquiétante cavalière, Ketesh la deux-fois-née. Autrefois appelée Rubis Metherlance, Aspirante en fuite du Màr Luimë, sa vie avait connu son point d'orgue lors d'une chute fatale (du moins le pensait-on), du haut des falaises de la Baie d'Eau Claire (voir Carnet de Route Heryn), elle refait mystérieusement surface quelques années plus tard, accompagnée de sa désormais Liée. Cependant, sa réelle identité n'est connue que de très peu de personnes.

- Première frappe du Màr Agarwaen, et de ses maudits héritiers. Une jeune Maitresse Dragon, Mora del Caelan, membre d'une famille infiltrée depuis plusieurs générations au Màr Tàralöm, berne un père de famille inconsolable depuis la perte de son enfant, également Maitre Dragon issu du Màr Luimë. Tandis qu'au Kaerl Englouti on prépare la montée officielle de Llewelyn sur le trône du Màr en tant que Seigneur, elle dresse l'homme petit à petit contre son ancien foyer, et le pire advient, alors que personne n'aurait pu s'y attendre. Effondré, comme fou, en pleine cérémonie, l'ex Maitre Dragon abat d'un trait d'arbalète la future Seconde, Reänell Col'Ürm, et le jeune Seigneur Llelwelyn en personne. Impuissants, les membres de l'Ordre Neutre ne peuvent que regarder l'assassin se faire exécuter sommairement par l'un des gardes, ce dernier ne réalisant que trop tard son geste.

- Quelques mois après sa première réapparition, Ketesh emprunte le chemin sous-marin menant au Màr Luimë, et tandis qu'Alderyth menace les précieux oeufs de Rakauth, la Reine Argentée liée à la Conseillère Lalwendë Valendil, la Faucheuse tente, petit à petit, de gangréner les fondements même du Kaerl Englouti, corrompant, par la force ou par des promesses fallacieuses, certains des membres du Conseil. Or, Nienor, la Gardienne du Kaerl, est finalement mise au courant de la présence de l'Incarnate et de sa Liée par l'une des Conseillières corrompues : Kim Garean (Maitresse Blanche). Surprise, Ketesh tente de s'enfuir, même s'il lui faut pour cela tailler dans la masse vive des habitants paisibles du Kaerl sous-marin. Un seul Maitre Dragon, Chanys de Lirrek (Maitre Bronze), réagit à temps et tente de lui résister, et paye un lourd tribut, frôlant la mort de très peu. Ketesh parvient à rallier la surface en s'engouffrant dans l'Interstice in extremis tandis que Nienor la maudit, laissant le Kaerl dévasté, choqué, et éploré devant tant de sang versé inutilement.

  • An 915 :
- Au Màr Menel, sur les Sables d'Eclosions, un drame se joue lors de l'Empreinte. Alyin, une jeune Candidate, fait scandale en refusant égoïstement de reconnaitre sa Liée comme telle, et la Dame du Kaerl, Heryn Amlug, déstabilisée émotionnellement, doit se faire violence pour ne pas s'énerver sur la jeune fille. Après de longues minutes de discussion, et sous la houlette de Rintrah, la Dorée de Heryn, la jeune fille et sa Liée, Dealra, se réconcilient en apparence, et repartent finalement ensemble vers leurs appartements. Ne se sentant plus à sa place, gardant quelque rancune à l'égard de la Dame, et ne souhaitant pas subir la "punition" promise (qui était de devoir poursuivre son apprentissage en tant qu'Aspirante en compagnie de sa Liée, au lieu de continuer en autonomie comme tout Chevalier en gagne le droit à l'issue de l'Eclosion), la jeune fille se jette dans le vide depuis les abords du Valarëa (voir Carnet de Route Alyin). Fort heureusement, sa dragonne la rattrape de justesse, et parvient à freiner leur chute en effectuant un bref mais dangereux bond dans l'Interstice, aboutissant à un atterrissage forcé dans un des Lacs de la contrée de Nightfall. Dans les heures qui suivent, sans qu'on sache vraiment comment ni pourquoi, Serys Ashkevron, le Maitre Bronze qui aurait du poursuivre l'apprentissage d'Alyin, disparait également du Kaerl, sans laisser de traces.

- Quelques jours après l'Empreinte, au Màr Menel, les haut-placés de la Maison Galastden rencontrent ceux de la Maison Dalneÿs, dont est issue Heryn Amlug, pour lui proposer un mariage d'intéret qui assurerait, soit-disant, la stabilité du Kaerl face aux détracteurs de la jeune Dame. Cette dernière promet de réfléchir à une éventuelle union. En gage de confiance, Kieran de Galastden (Maitre Bronze), à la tête de la Maison dite "Extrémiste" du Kaerl, promet de donner la chasse aux disparus, dont on vient de remarquer l'absence.

- Après un temps de latence du aux terribles attaques consécutives que le Màr Luimë a subit, la vie poursuit son cours, et à la suite d'une grande Assemblée Générale rassemblant tous les habitants sans exception, le Conseil du Kaerl est démantelé, une nouvelle Dame nommée à sa tête en la personne de Lalwendë Valendil, ainsi qu'une nouvelle Seconde, en la personne de Dymphnea Niedryn (Maitresse Blanche).

- Quelques mois après, égarée par une faille spatio-temporelle, sa Liée gravement blessée, l'ancienne Aspirante en fuite du Màr Menel, Alyin (Chevalière Blanche) réapparait sur les Sables d'Eclosion, étrangement plus vieille que lors de son départ (voir Carnet de Route Alyin pour explications). Issue du futur, cette Alyin est persuadée qu'en changeant son passé (notre présent), et en évitant la naissance du Dragon qui attaquera et blessera Dealra, elle évitera ce malheureux incident. C'est ainsi que lors du Bal d'Automne, elle vient troubler la paix d'un jeune couple formé d'un Aspirant Céleste, Morgoth Melian, ainsi que d'une Candidate Neutre, Shayán Tavaril, pour les implorer de l'aider, déformant la vérité, et prétextant une menace à venir pour le Màr Menel.

- A la fin de l'année donc, un grand Bal d'Automne est organisé au Lac d'Ael Alfirin sur une barge flottante, premier pas plus ou moins officiel vers un effort de paix pour le continent Tol Orëanéen. Les couples comme les alliances se font et se défont, en cette soirée mémorable, mais pas forcément comme les dirigeants des trois Ordres l'aurait souhaité ...

  • An 916 :
- De son côté, le Màr Agarwaen reste silencieux, et bien étrangement calme. Que mijote-t-il dans l'ombre de ses couloirs souterrains ? Où est donc passée leur dangereuse meneuse et sa Liée Incarnate ? Aurait-elle disparue ? Les questions se bousculent dans la tête des membres des Ordres Draconiques, et certains, comme au Kaerl Céleste où Maëvann (Chevalière Noire), alors Aspirante, et Persée-Morian Drak (Maitresse Bleue), nouvellement promue, enquêtent sur les événements passés, et commencent à nourrir certains soupçons ...

- Entrainée dans les rouages du plan fou de l'Alyin du futur, Soledad Artwara, (Chevalière Verte) une Ardente cachée au Kaerl Céleste (voir Biographie Soledad), use de son pouvoir pour se métamorphoser et tandis que Dealra attire l'attention de la Dorée Nyssath, sa mère, se faufile à l'intérieur des Sables d'Eclosion. Un par un, elle subtilise deux des précieux oeufs de la couvée, choisissant volontairement les plus gros, pour les ammener à une Alyin d'illusion. Dans le ciel du Màr, une autre illusion, des plus terrifiantes, vole : celle d'Alderyth l'Incarnate et de sa Liée, Ketesh, ce qui n'aide pas à régler, bien au contraire, le désordre régnant au sein de la citadelle céleste.
Tandis que le lié de Kieran de Galastden, le Bronze Seldryn, se lance à la poursuite de la Verte Honaël, la liée de Soledad, la jeune Maitresse Bleue Persée ne se laisse pas duper par le spectacle étrange de l'illusion dans le ciel, et intercepte Dealra ainsi que l'illusion l'accompagnant. Parvenant à renier l'existence même de l'illusion, l'oeuf que cette dernière tenait dans les bras chute et éclate sur le sol, libérant le corps brisé de ce qui aurait du être une future dragonette Dorée.
Eprouvée psychiquement par le choc que cette vue engendre, Persée sombre dans l'inconscience, tandis que Dealra s'enfuit avec l'oeuf restant et l'Aspirante Neutre. La dragonne récupère sa Liée Alyin, se disputant avec elle, et déposant Shayàn aux portes du Màr Tàralöm, part se cacher avec Alyin dans les Cavernes Flamboyantes. Durant ces quelques jours, la Dragonne se rend soudain compte que le voyage par l'Interstice, ce néant glacial, a endommagé la coquille de l'oeuf volé. Inquiète, ne désirant finalement pas causer la mort d'un autre de ses frères, et se rendant compte combien tout cela était vain, elle prend son envol, au mépris de sa propre santé, depuis le Kaerl Ardent jusqu'au Labyrinthe du Màr Menel, appelant instinctivement l'Aspirante Maëvann par télépathie. En présence de la jeune femme, au dessus du Nexus magique alimentant le Kaerl, l'oeuf éclos prématurément, révélant Draveÿn, un frêle dragonneau aux écailles d'ébène et de sexe masculin, qui se Lie irrémédiablement avec Maëvann. Une bien étrange Empreinte qui ne manque pas de faire grand bruit au Kaerl. (Voir Carnet de Route Alyin pour plus d'explications)

- A la Baie d'Eau Claire, alors que personne ne s'y attendait, une Chevalière Noire réapparait mystérieusement, rencontrant un jeune Aspirant Céleste, Peddyr Thelrand. Darweel Keltëar, ancienne Dame du Màr Luimë que tous croyaient perdue dans une quelconque faille intersticielle signe son retour, après des années d'absence, sur ce continent tant chéri. Nul ne sait encore ce qui a bien pu lui arriver.

- Des Empreintes ont finalement lieu à quelques mois d'intervalle dans chacun des trois Kaerls, issues des Reines Dragons Nyssath la Dorée (rendue surprotectrice par la perte de ses enfants), Rakauth l'Argentée, et Lye'Den l'Incarnate, profilant un hypothétique et bien fragile retour au calme après deux années d'incertitude. Départ d'une nouvelle ère ? Seule la Déesse Mère Flarmya peut le dire, car l'Histoire reste encore à écrire ...

- Évènements manquants à décrire : décryptage de la prophétie à la Pointe d'Ombrelune, lancement de la Quête des deux lunes (fin de l'année, hiver 916).

  • An 917 :
Résumé à venir ! Voir le Panneau des Quêtes (clic !) pour plus d'informations.

Persée Garaldhorf a écrit:
Fin de la Quête des Deux Lunes : Hiver 916-917.
Profession de foi des Candidats au poste de Second du Kaerl Céleste : Fin de l’Hiver, début du Printemps.
- Éclosion simultanée des œufs des Reines Kiruna (Céleste), Serenah (Engloutie), et Nephtys (Ardente) : Courant du Printemps.
Élection et nomination de la Seconde du Kaerl Céleste Maëvann Kerr'wan.
- Nomination de la Dame du Màr Tàralöm Limna On Nïksé : Printemps. [+][+]
- Tournoi inter-kaerl au Delta du Cenedril : Été. [+][+][+][+]
Suicide rituel de la Dame du Màr Tàralöm, le Second Alauwyr Iskuvar prend sa place : Été.
- Quête des Vertueux : Été.
Démission de la Dame du Màr Luimë, Lalwendë Valendìl, et nomination de Folken Krienh, Belosnejka Kitaëv devient Seconde. : Fin de l'Été, début de l'Automne.
Enquête et traque d’une bête dangereuse échappée dans le Màr : Fin de l’Été.
Découverte des souterrains du Màr Menel : Fin de l’Été.
– Mariage de la Dame du Màr Menel, Heryn Amlug : Fin de l’Été, début de l'Automne 917. [+][+][+][+]
– Empreinte et festivités inespérées : Début de l’Automne. [+][+]
– Le Tombeau des Secrets (où le Destin précipite une ancienne prédiction à propos du maudit quatrième Ordre Draconique) : bulle atemporelle de l’an. [+][+]
– Maladie des Éthers (une maladie atteint les dragons, leur faisant perdre le contrôle de l'Interstice) : Automne. [+][+]
– Échappée, une lueur dans la nuit : Automne. [+]
– Empreinte tardive : Automne. [+][+]
– Épreuves et Empreintes déterminantes : Fin de l’Automne. [+][+][+][+][+]
– Empreinte et festivités honorables : Fin de l'Automne. [+][+]
Bal des Valherus : Début de l'Hiver.
– Jugement d'Amylio pour trahison : Début de l'Hiver. [+][+]
Destitution de la Seconde Aldera : Début de l'Hiver.
– Complot du Seigneur et formation du nouveau Concile : Hiver. [+][+]
– Coup d'Etat populaire et nomination de Dinjelaï Al'Ysiria au poste de Dame suite à l'abdication de Folken Krienh : Fin de l'Hiver. [+][+]
– Tentative manquée d'invasion d'un peuple sous-marin : Fin de l'Hiver. [+]
Trésor maudit et révélations dans les souterrains du Màr : Fin de l'Hiver.


  • An 918 :
Nous sommes actuellement au début du printemps. => Année en cours in RP, merci d'en tenir compte !

Persée Garaldhorf a écrit:
Mort suspecte de deux combattants : Début de l'Hiver.
– Rencontre diplomatique entre Ardents et Engloutis : Début de l'Hiver. [+][+]
– Sur la piste des Dragons Oubliés : Début de l'Hiver. [+][+][+]
– Deuxième ponte de la Reine Incarnate Nephtys : Hiver. [+][+]
Incendie des entrepôts : Hiver.
Ragoût et rumeurs : Hiver.
– Mission Orën : Hiver & Printemps. [+][+][+]
– Envol vers l'avenir ardent : Hiver. -- En cours -- [+][+]
Bal du Printemps : Printemps.
– Concile infecté : quelle est cette Marque Noire ? : Printemps. [+][+]
- Éclosion de la ponte de la Bleue Shenesda : Printemps.
Réunion extraordinaire inter-Kaerls : Printemps.
Jour funeste : attaque chez les Célestes ! : Printemps.
– Jour funeste : attaque chez les Engloutis ! : Printemps. [+][+]
– Jour funeste : attaque chez les Ardents ! : Printemps. [+][+]
– Quête contre les Ombres : Fin du printemps. [+][+]
– Empreinte multi-Kaerls inespérée : Fin du Printemps. [+]
– Troubles politiques & Nouvelles élections au trône : Début de l’Été. [+]
– Première Empreinte suite à la victoire sur l'Ombremage : Été. [+]



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu