Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP]L'apprentissage commence Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 23 Mai 2014 - 18:05 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Quelques jours après le repêchage de Sasha


Le soleil venait à peine de pointer le haut de sa sphère rayonnante qu'un dragon étirait ses ailes dans son weyr. Il bâilla d'une bonne nuit de sommeil passé et percevait déjà que sa liée n'était pas dans son lit. Clignant paresseusement des paupières, N'ophora tendit ses antérieurs et se redressa pour s'asseoir. Sa mâchoire s'ouvrit une nouvelle fois pour repousser les dernières traces de sommeil. Une bonne bolée d'air était idéal pour commencer la journée

°Bonjour Maury. Tu t'es levée encore avant moi... Que vas-tu faire encore comme bêtise ? °
°Salut ma liée, bien dormi à ce que j'entends. Je ne fais pas rien de méchant, je vais juste réveiller notre nouvel aspirant.°
°Ah... en passant en silence derrière sa porte ? °


La dragonne avait la possibilité de voir des fragments de vue de Maury et elle avait bien reconnu l'entrée de la chambre de Sasha. Là elle était déjà à l'intérieur de la chambrée.

°Tu n'es quand même pas sérieuse ? °
°Sisi°
°Je ne crois pas qu'il appréciera°
°Il est un apprenti, donc il n'a pas à rouspéter de ses conditions d'apprentissage. Il a connu la mer, donc il sait apprendre à la dure°
°Oui mais de la façon dont tu vas commencer ses premières leçons°
°Y a pas de justice dans ce monde ma liée. La surprise est parfois éducatif°


Elle se faufila dans l'ombre de la chambre, qui n'était pas encore illuminée par la lumière naturelle du soleil sur la mer, là haut à la surface. Avec un sourire presque mutin, elle sortit son épée fine et posa une boule de cire sur sa pointe, juste ce qu'il fallait pour ne pas lui percer la peau. Il sentira néanmoins la piqûre dans son postérieur. Oui, elle avait cette idée en tête. Doucement, elle s'approcha du lit. A pas feutrés, elle tenait bien à profiter un peu de cette petite plaisanterie pour en rire un peu et activer son aspirant. Il avait eu trois jours pour se remettre de ses émotions et surtout bien se reposer.

°Sauf s'il a passé des heures à tout visiter°
°Ca on verra°


Toujours avec son sourire, elle recula son bras, juste pour donner l'impulsion pour lui piquer les fesses. Avant d'entreprendre ce geste, elle hurla un grand coup :

''DEBOUT MOUSSAILLON !



Publicité





MessagePosté le: Ven 23 Mai 2014 - 18:05 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Sam 14 Juin 2014 - 15:24 Répondre en citantRevenir en haut

Sasha contemplait le corps voluptueux de la belle rousse allongée à ses côtés, parcourant ses courbes du bout des doigts. Au loin , le ressac de la mer renvoyait vers eux des effluves iodées, le sable sous leurs flancs exhalait la chaleur de cette longue journée d'été. En ce début de crépuscule, le ciel déclinait un panel de couleurs pastels, du rouge ocré au mauve tendre.

- Pas de dôme magique soutenant le poids de la mer ? Hum...je dois être en train de rêver.

Sasha reporta son regard sur la créature onirique étendue lascivement près de lui et se dit ce songe n'était pas si mal après tout. Il lui rappelait un peu le bon vieux temps, là-haut, à la surface... Quand il n'était encore qu'un marin libre de son parcours et de ses choix. Cette sublime rousse n'était sans doute qu'une réminescence , un mélange de plusieurs de ses conquêtes terriennes. Décidé à passer un bon moment, il haussa les sourcils d'un air évocateur et se pencha sur la belle qui gloussa. Quand soudain...

- Aïe !!

Il n'eut pas le temps de s'interroger sur cette soudaine douleur au fondement - un crabe peut être, ou alors les ongles de la rousse qui souhaitait pimenter les choses ? - que déjà, son rêve lui glissait entre les doigts, retournait dans les limbes. Le marin se redressa vivement sur sa couche, hagard, pâteux et ...nu. Un « Debout Moussaillon !» vibrant lui fit un instant croire qu'il était revenu à ses débuts sur le Lévrier. Mais lorsque sa vision se fit plus claire, il hoqueta de stupeur.

- Maury ?!

La vilaine tenait à la main une lame dont le bout était neutralisé par une boulette de cire. Le Septon sentit le fard lui monter aux joues lorsqu'il comprit sa situation et rassembla les draps autour de sa nudité. Il n'était pas d'un naturel pudique mais il s'était fermement résolu à faire preuve d'une discipline exemplaire et ne voulait pas que sa Maîtresse s'aperçoive que le souvenir de la rousse imaginaire était encore bien vif.

- Eh bien, on peut dire que tu as une façon singulière de sonner le clairon auprès de tes disciples. grommela-t-il en passant ses pantes sous les couvertures, au prix de grandes gesticulations. Heureusement que je m'étais préparé à ton retour !

Il se dirigea vers une petite bassine d'eau fraîche posée sur le rebord de sa fenêtre et entreprit de s'ébrouer pour masquer cet énorme mensonge. L'Aspirant était tellement pris par la découverte de son nouvel univers que ces impératifs lui étaient complètement sortis de l'esprit. Il faut dire qu'il n'avait pas chômé, à parcourir le Kaërl le jour et en écumer les auberges le soir. Il s'était écorché les main sur les parois du Ravin Marine pour observer les Dragons dans leurs nids, il avait flâné dans l'Allée des Idoles au crépuscule tombé, sous le regard pétrifié des mystérieuses statues, dessalé sa peau dans les bains céruléens (quel luxe impensable pour un marin de se baigner d'eau claire dans une cité sous-marine!) et constaté avec dépit qu'il était impossible d'espionner les bassins de ces dames... Bref, il n'avait guère eu le temps de songer à son entraînement. Maury était toujours là qui l'observait, lui causant d'étranges picotements à la nuque. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus à faire ses preuves auprès des Chiens de Mer, mais aujourd'hui il démarrait une nouvelle vie de « moussaillon », recommençait tout à zéro. Encore. C'était pour le moins étrange aux yeux d'un homme qui avait toujours fui vers l'avant.

- Je suis à toi dans quelques instants. dit-il en attrapant un pain de savon pour une brève toilette.

En se savonnant le torse, il remarqua que sa musculature, autrefois fondue par ses terribles jours de naufragé, avait reprit de la vigueur et du tonus avec ses inlassables heures d'exploration. Ses articulations étaient encore un peu réticentes, mais ce corps élancé et sculpté par l'exercice de la mer reprendrait bien vite le dessus avec quelques jours d’entraînement. Enfin...Sauf si Maury décidait de lui faire vivre l'enfer dès le début.

- Voilà. annonça-t-il une fois sa chemise passée et ses cheveux de jais domestiqués par un bandana de marin. Je suis prêt.



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 18 Juin 2014 - 19:16 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Maury fut un peu étonnée d'apprendre qu'il avait eu le temps de visiter bon nombre d'endroits dans le petit délai qu'elle lui avait si généreusement offert. Visiblement, elle n'avait pas un flemmard à ses côtés.

°Tu en doutais avoues-le°
°Juste un peu°
°Un peu beaucoup tu veux dire°
°Bon, oui, je te l'accorde. Mais pour l'instant, il n'a pas encore approché ce qu'est un vrai travail sur un dragon. On peut se balader sans effort°
°Quelle mauvaise foi....°
°Moque toi°
°De toute façon, tu verras bien par toi même quand il se mettra à l'ouvrage. Moi je suis certaine qu'il va bien se débrouiller°


La jeune Maîtresse se contenta d'adresser un sourire pour répondre à la dernière réplique de son "apprenti''. Pas si paresseux que cela puisqu'il se disait prêt à affronter la tâche du nettoyage d'écailles. Cela lui permit de réfléchir vivement sur ce qu'il avait révélé, à savoir le fait qu'il était passé pour un moulin à paroles auprès des dragons qui somnolaient paisiblement au Cìrban Telemna.

''Allons dans un des recoins qu'on trouve derrière les Tours, nous y serons mieux. Surtout pour le ''pansage''

Tout en prenant la tête, elle lui décrivit sommairement le physique d'un corps de dragon. Il fallait le prendre un peu comme un oiseau pour la sensibilité de certains endroits, mais doutant qu'il ait déjà détaillé le corps d'un piaf quelconque ou d'un poulet, elle en vint à un explication plus simple pour Sasha.

''En fait, pour les dragonnes, le seul endroit sensible est entre les jambes, comme une femme. La seule différence est que les dragonnes n"ont pas de poitrine. Tu pourras être tranquille sur ce point de vue là. Pour nettoyer les écailles de toute façon, N'ophora préfère sur les antérieurs, le dos, les épaules et le haut de la queue. Pour les possibles endroits sensibles, à moins de bien connaître le dragon, ce qui sera le cas quand tu seras un jour avec ton lié, sera d'être à son écoute. Comme une femme. ''

Certes, elle faisait beaucoup la comparaison. Mais n'était-il pas un marin ? Et un homme en son genre avait du avoir quelques aventures le temps d'une permission à terre, le temps d'une promesse qui ne verrait jamais son accomplissement, avant de reprendre la haute mer.

''Mais je te rassure. Je te laisserai pas seule dans les griffes de la donzelle. Ah nous y voilà.

Ils venaient d'arriver dans un recoin qui ressemblait fort à un petit parc herbeux, suffisamment large pour accueillir un dragon de Bronze. D'ailleurs la dragonne bleue arrivait, annonçant son approche d'un bref rugissement. Son ombre grossissait à mesure qu'elle approchait du sol. Une fois posée, elle se coucha immédiatement, regardant déjà l'aspirant. Elle tendit devant elle, de son antérieur, une sacoche en gros cuir.

°Ici tu auras ce qu'il te faut pour commencer. Une étrille pour écailles, quelques pinces, un chiffon et une brosse douce. Ma liée t'expliquera par quoi commencer°
''Comme un cheval en somme... Tu commences par le plus dur et tu termines par le plus doux. ''
°je suis pas un canasson !°

La petite bleue gloussa et rappela le soucis de Sasha.

''Ah oui... en fait, tu penses trop fortement. C'ets étonnant, d'ordinaire, les Aspirants émettent plus de mal à user de la communication mentale. Tu devais avoir l'esprit en ébullition en les observant. Il va falloir que l'on t’apprennes à fermer ton esprit. L’exercice parait simple, mais c'est une sacrée gymnastique. Il faudra t'imaginer suivre un sentier bardé de murs, ne suivant qu'une voie. cette voie sera celle de tes pensées, qui devront que suivre ta voie et rien d'autres... Si tu vois ce que je veux dire. ''

Maury rejoignit sa sacoche, sortit l'étrille à écailles et la laissa à son aspirant.

''N'ophora peut déjà être à ton écoute durant le nettoyage et de guider si besoin... de toute façon si tu es un vrai moulin de mots, sois certain qu'elle t'entendra. Allez au boulot, fais moi voir tes muscles moussaillon ''





Dernière édition par Alkhytis Doréhor le Jeu 10 Juil 2014 - 22:10; édité 1 fois
Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mar 24 Juin 2014 - 17:03 Répondre en citantRevenir en haut

Le marin se targua d’un sourire franchouillard pour faire écho à la malice de sa Maîtresse. C’était une femme de caractère, à n’en point douter, et cela n’était pas pour lui déplaire.

- Eh bien, allons-y ! Je ne peux résister à la promesse d’une mousse bien fraîche. se gaussa-t-il. J’espère que Dame Dragon ne verra pas d’inconvénients à ce que je trifouille ses écailles. Il observa les alentours, cherchant N’ophora des yeux. J’avoue ne rien savoir de l’anatomie des sauriens, il faudra que tu me guides quant à leurs points sensibles. Nouveau regard pour Maury et son air taquin. A moins que tu veuilles que je le découvre par moi-même, mais je risque de t’être moins utile une fois que ta Liée aura croqué un de mes membres !

Alors qu’ils quittaient sa chambre, il eût une pensée pour son médaillon caché, comme à son habitude, dans les replis de son bandana. Autrefois, le Chien de Mer portait ce bijou d’argent blanc au cou mais le sel avait commencé à l’attaquer et bien que peu coquet, Sasha ne tenait pas à ce que ce cadeau d’une grande valeur sentimentale ne s’abîme. Aussi avait-il pris l’habitude presque rituelle de toucher l’endroit où le médaillon se dissimulait à chaque début de journée, afin d’être sûr de garder près de lui le souvenir des siens. Instinctivement, il frôla donc l’emplacement du bout des doigts et martela en pensée le crédo qui en gravait le pourtour

« Pour notre rêve ! – Capitaine Fillette »

Jamais ces simples mots n’avaient paru aussi vrais, aussi vifs. Pour leur rêve, à lui et à Mikaal, il allait commencer cette première journée d’Aspiranat avec enthousiasme et volonté, même pour faire la toilette à un Dragon.

Alors qu’ils descendaient les somptueux escaliers en spirale ouvragé des Tours Joyaux, Sasha entreprit de conter ses aventures des trois derniers jours, comme demandé. Il n’omit rien, à part peut-être ses visites nocturnes des auberges, et relaya avec force de détails ses impressions sur les hauts-lieux du Kaërl, de la Flèche du Cadastre au Castel Dolen en passant le Havre d’Argent. Le Septon avait en somme exploré tout ce qui était accessible aux Aspirants, voire même ce qui ne l’était pas, mais de ceci il ne dit rien. C’est alors qu’il achevait son rapport qu’un élément intriguant lui revint en tête.

- M’approcher des endroits où se trouvent les Dragons a toujours été un peu difficile durant ces trois jours. J’ai pourtant essayé d’être discret et de ne pas les déranger, mais ils finissaient toujours par me repérer. Il fronça les sourcils sous la réflexion. L’un d’eux m’a même traité de moulin à paroles alors que j’épiais silencieusement le Cirban d’un replat de falaise. Je sais bien que les Dragons peuvent lire l’esprit …mais s’arrêter de penser est tout bonnement impossible à moins d’être en mort cérébrale ! A ce compte-là, tous les Dragons du Kaërls doivent être assaillis en permanence des pensées fugitives, insignifiantes des uns et des autres non ? C’est peut-être pour cela qu’ils vivent reclus et qu’ils sont grognons. pouffa-t-il en franchissant le seuil des Tours jumelles.

C’était une belle journée sous la mer. Le dais délicat du soleil matinal perçait déjà les flots, donnant au Dôme ce halo luisant et feutré que Sasha lui connaissait désormais si bien. Au-dessus de leur tête, un banc d’alevins argentés passa comme un voile furtif, une brume qui se lève. Sasha sourit, inspira vivement pour booster son corps et attendit les instructions de Maury

- Mes « petits muscles » sont prêts à faire leur travail, m’dame.



  



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2014 - 17:16 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Maury fut un peu étonnée d'apprendre qu'il avait eu le temps de visiter bon nombre d'endroits dans le petit délai qu'elle lui avait si généreusement offert. Visiblement, elle n'avait pas un flemmard à ses côtés.

°Tu en doutais avoues-le°
°Juste un peu°
°Un peu beaucoup tu veux dire°
°Bon, oui, je te l'accorde. Mais pour l'instant, il n'a pas encore approché ce qu'est un vrai travail sur un dragon. On peut se balader sans effort°
°Quelle mauvaise foi....°
°Moque toi°
°De toute façon, tu verras bien par toi même quand il se mettra à l'ouvrage. Moi je suis certaine qu'il va bien se débrouiller°


La jeune Maîtresse se contenta d'adresser un sourire pour répondre à la dernière réplique de son "apprenti''. Pas si paresseux que cela puisqu'il se disait prêt à affronter la tâche du nettoyage d'écailles. Cela lui permit de réfléchir vivement sur ce qu'il avait révélé, à savoir le fait qu'il était passé pour un moulin à paroles auprès des dragons qui somnolaient paisiblement au Cìrban Telemna.

''Allons dans un des recoins qu'on trouve derrière les Tours, nous y serons mieux. Surtout pour le ''pansage''

Tout en prenant la tête, elle lui décrivit sommairement le physique d'un corps de dragon. Il fallait le prendre un peu comme un oiseau pour la sensibilité de certains endroits, mais doutant qu'il ait déjà détaillé le corps d'un piaf quelconque ou d'un poulet, elle en vint à un explication plus simple pour Sasha.

''En fait, pour les dragonnes, le seul endroit sensible est entre les jambes, comme une femme. La seule différence est que les dragonnes n"ont pas de poitrine. Tu pourras être tranquille sur ce point de vue là. Pour nettoyer les écailles de toute façon, N'ophora préfère sur les antérieurs, le dos, les épaules et le haut de la queue. Pour les possibles endroits sensibles, à moins de bien connaître le dragon, ce qui sera le cas quand tu seras un jour avec ton lié, sera d'être à son écoute. Comme une femme. ''

Certes, elle faisait beaucoup la comparaison. Mais n'était-il pas un marin ? Et un homme en son genre avait du avoir quelques aventures le temps d'une permission à terre, le temps d'une promesse qui ne verrait jamais son accomplissement, avant de reprendre la haute mer.

''Mais je te rassure. Je te laisserai pas seule dans les griffes de la donzelle. Ah nous y voilà.

Ils venaient d'arriver dans un recoin qui ressemblait fort à un petit parc herbeux, suffisamment large pour accueillir un dragon de Bronze. D'ailleurs la dragonne bleue arrivait, annonçant son approche d'un bref rugissement. Son ombre grossissait à mesure qu'elle approchait du sol. Une fois posée, elle se coucha immédiatement, regardant déjà l'aspirant. Elle tendit devant elle, de son antérieur, une sacoche en gros cuir.

°Ici tu auras ce qu'il te faut pour commencer. Une étrille pour écailles, quelques pinces, un chiffon et une brosse douce. Ma liée t'expliquera par quoi commencer°
''Comme un cheval en somme... Tu commences par le plus dur et tu termines par le plus doux. ''
°je suis pas un canasson !°

La petite bleue gloussa et rappela le soucis de Sasha.

''Ah oui... en fait, tu penses trop fortement. C'ets étonnant, d'ordinaire, les Aspirants émettent plus de mal à user de la communication mentale. Tu devais avoir l'esprit en ébullition en les observant. Il va falloir que l'on t’apprennes à fermer ton esprit. L’exercice parait simple, mais c'est une sacrée gymnastique. Il faudra t'imaginer suivre un sentier bardé de murs, ne suivant qu'une voie. cette voie sera celle de tes pensées, qui devront que suivre ta voie et rien d'autres... Si tu vois ce que je veux dire. ''

Maury rejoignit sa sacoche, sortit l'étrille à écailles et la laissa à son aspirant.

''N'ophora peut déjà être à ton écoute durant le nettoyage et de guider si besoin... de toute façon si tu es un vrai moulin de mots, sois certain qu'elle t'entendra. Allez au boulot, fais moi voir tes muscles moussaillon ''



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 30 Juil 2014 - 17:13 Répondre en citantRevenir en haut

- Comme une femme ?

Cette Maury était décidément originale, avec son air de garçonne , son caractère sans ambages et ses comparaisons inattendues. Par son allure, son parler , elle lui rappelait un peu Mary, la fille de son Capitaine, Bill la Barrique et l'épouse de Mikaal désormais. Outre l'étrange ressemblance de leurs prénoms, les deux femmes avaient ce caractère distinctif des filles élevées à la dure, parmi les hommes. Mary « la Barrique » (les Chiens de Mer aimaient à la taquiner en l'affublant de ce sobriquet affilié à son père, au risque de subir une pluie de coups de poings et d'insultes) avait perdu sa mère à l'âge de 13 ans. Depuis, lorsqu'elle n'était pas renvoyée des pensions de jeunes filles pour « mauvaise conduite » et « indiscipline » , elle passait de longues semaines à naviguer avec son père sur le Lévrier. Grandir et prendre corps de femme en côtoyant un tel équipage n'avait pas dû être chose facile, mais quand Mary ne s'occupait elle-même d'attendrir les parties des voyous qui l'approchaient à coup de botte, c'était Bill et sa meute fidèle qui menaçaient de les pendre aux voilures. Maury, dont la dégaine et les propos semblaient la rendre si familière du milieu marin, avait-elle grandi dans un univers semblable ? S'était-elle endurcie ainsi , au contact des hommes salés et bourrus que sont les marins au long cours ? S'était-elle aussi perdue dans les mers qui bordent ce Continent Perdu, il y a des années ?

- Ma foi, inutile de te poser tant de questions, ce n'est pas ta nouvelle « Maîtresse» qui va y répondre. Commence par faire tes preuves avant de mettre ton nez partout. Le Septon se frotta les mains pour les préparer à la tâche et esquissa un petit sourire. Comme une femme, ca ne devrait pas être trop difficile alors !

Sasha s'attela donc à sa tâche et resta un moment silencieux, afin d'aiguiser sa concentration. Le "récurage" avait quelque chose de relaxant, à l'instar de ceux qu'il faisait autrefois sur la coque des navires. Maury ne pensait pas si bien dire en dressant un parallèle avec les tâches régulières d'un marin ! Les gestes s'imposèrent donc naturellement, fermes, précis mais toujours assurés et doux. La Dragonne devait émettre des ondes chaleureuses, car il sentit qu'il était sur la bonne voie et bientôt, le magnifique saphir de son écaille rutila sous le chiffon de Sasha.
Alors qu'il parachevait son travail, il revint sur l'échange de tantôt quant son potentiel télépathique.

- Contraindre mon esprit à longer les murs risque d'être tâche ardue, en effet. lâcha-t-il, songeur. Si j'ai choisi d'écumer mers et océans en quête de l'impossible, c'est justement parce que mon esprit n'a cessé de voyager depuis l'enfance. Il astiqua soigneusement une de ces larges plaques d'écailles qui couvrent les antérieurs de N'ophora. Je n'ai jamais eu de ..."chez-moi" auquel me rattacher, à part un schooner nommé Le Lévrier , j'ai vu défiler tant de terres et de nautiques...Il n'est nullement surprenant que mon esprit soit sans cesse en errance à la recherche du moindre port d'attache. Le Septon eut un soupir discret. Enfin, j'imagine que c'est peut être un sentiment que tu connais, je sais reconnaître un loup de Mer quand j'en vois un, même si c'est une Louve.

Sasha n'en dit pas plus et se redressa avec un rapide raclement de gorge, s’époussetant les braies avec vigueur comme pour marquer la fin d'un travail bien fait.

- Voilà, j'espère que c'est à votre convenance, Dame Dragon ! Sasha croisa les bras sur son torse, satisfait. Je pense m'en être bien sorti pour un premier essai, et je n'ai jamais étrillé un cheval de ma vie. Ces bêtes ne m'aiment guère, peut être parce qu'elles sentent que j'appartiens à la Mer. Il tourna un regard attentif sur Maury. Qu'en penses-tu ? Si cela te satisfait, peut-être pourrais-tu épicer un peu les choses pour l'exercice suivant ? Sasha se fendit d'un sourire leste. Mettre mes « petits muscles » à l'épreuve ! A moins que tu ne préfères quelque chose de plus ...inattendu ?

Il songea soudain à son violon rescapé, caché sous son lit. L'Aspirant avait trouvé l'instrument empaqueté, posé devant sa porte il y a deux jours, un des rares vestige de son naufrage. De son séjour dans l'eau, le bois de buis avait gardé un aspect « flotté » et légèrement opaque agréable à l'oeil, mais les cordes avaient disparu et le manche était désormais voilé, au grand Dam de Sasha qui aurait volontiers fait danser les badauds à l'Auberge, comme au bon vieux temps. Maury avait-elle déposé le violon à sa porte ? Peut-être songeait-elle à lui demander de jouer une petite gigue ?... L'idée semblait stupide mais elle amusait le marin. Il savait désormais qu'on pouvait s'attendre à tout avec Maury Syph et sa Liée la Bleue N'ophora.

- Enfin, ce n'est qu'une suggestion, c'est toi qui décide, Maître. conclut-il en haussant placidement les épaules. Je suis prêt pour la suite !



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 18:55 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Maury observa la gestuelle de son élève assidu. Elle en avait profité pour s'allonger sur le côté sur un banc en marbre, mâchouillant un brin d'herbe avec un certaine nonchalance. Après tout, autant se mettre à son aise en regardant les autres travailler. Et pendant qu'il conversait, N'ophora avait faire ses paupières pour se détendre et savourer ce moment. Elle adorait se faire dorloter et sentir ses écailles frottés avec vigueur. elle faillit même ronronner tellement elle appréciait. La main d'un bipède mâle valait tout le reste. Même Maury ne pouvait pas rivaliser avec lui.

°J'ai entendu ! °

Maury cracha son bout d'herbe et s'assit. Le sourcil haussé, elle fixait le jeune marin qui cherchait à savoir si elle avait connu la mer elle aussi. Elle ne pouvait pas cacher sa nature un peu garçonne et son franc parler. Mais de là à commencer à converser sur son passé, cela ne l'enchantait guère. Et elle en avait aucune envie. Devoir former un homme de la mer lui tiraillait bien assez le coeur comme ça. Donc elle joua les anguilles, se défilant avec des mots, comme elle savait si bien le faire.

''Je sillonne les airs avec N'ophora aussi bien qu'un goéland. Les nautiques que tu fendais de l'étrave de ton navire, je les parcourais en fendant les nuages. Termine au lieu de dire des sottises. Et songe à trouver une méthode qui permettra à ton esprit pour ne pas trop vagabonder si tu veux maîtriser un jour ton Don contre les pensées parasites''

Sasha devait éviter de se montrer curieux sur qui elle était. Lui devait bosser et apprendre pour devenir un chevalier-dragon, pas pour jouer les historiens sur le passé des gens. Sa tâche était presque terminée de toute façon. Quand cela fut fait, Sasha était résolu à accepter n'importe quel autre exercice. N'ophora avait ouvert les yeux et lorgnait chaque recoin astiqué, pleinement satisfaite du travail de l'aspirant.

°Tu es doué bipède. J'appellerai volontiers ses mains la prochaine fois°
''Pas mal pour un premier essai. Les chevaux ? Ce sont que des bestioles stupides, incapables de raison. Donc tu veux un exercice plus corsé...''

Elle posa son index sur son menton, réfléchissant. Puis un sourire étira ses lèvres.

''J'allais oublier. Mais on va voir si tu vas jouer le pitre longtemps....''

Elle se rapprocha de sa liée et lui demanda d'ouvrir son aile droite. Un pli de cuir s'étira, libérant une étoffe enroulant quelque chose de long et de fin. Puis elle sortit un carquois du même recoin allaire. D'un pas svelte, elle se rapprocha de son élève et lui tendit l'ensemble.

''Un dragon qui serre ses ailes permet de cacher bien des trésors. Dans ce linge, tu trouveras quelque chose qui te plaira. le carquois et ses flèches neuves sont tiennes si tu arrives à monter tout seul comme un grand sur la tête de ma liée et que tu arrives à monter sur son crâne. Et de ton perchoir, je veux que tu....''Elle traça une très petite croix sur le sol de la pointe de sa botte.''... tire sur cette cible''

L'étoffe protégeait l'arc perdu de Sasha. Un artisan avait du réussir à le sauver de l'eau de mer, car il était encore droit et tendu par une corde solide et neuve. Un arc prêt à claquer l'air pour envoyer un trait en plein coeur de son objectif. Maury ne laissait rient paraître, mais Sasha allait être heureux de retrouver un autre de ses biens. Le violon, malheureusement, elle n'avait trouvé personne pour le nettoyer. Peut-être qu'il faudrait trouver un luthier à Loméanor...

La dragonne bleue se redressa soudain sur ses postérieurs et se maintint en équilibre et le cou tendu.

''Allez, grimpe, qu'attends-tu ? ''

N'ophora lui réserverait une petite surprise. Une fois que Sasha serait sur sa tête, elle la remuerait en douceur pour voir s'il arriverait à faire mouche tout en étant en mouvement.



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû 2014 - 20:30 Répondre en citantRevenir en haut

Qu'attendait-il ? Sans doute de se remettre de sa stupéfaction. Il avait encore les yeux posés sur son arc, la mâchoire tombante, et en caressait lentement les courbes, comme pour s'assurer qu'il s'agissait bien du sien.

Lorsqu'il avait levé les voiles vers l'inconnu et quitté Karasdorg pour les mers de l'Extrême-Est, il avait dans ses cales une quantité importante de vivres pour peu d'effets personnels. Parmi eux, son médaillon dont il ne séparait jamais, son violon et son arc, désormais recouvrés et intacts ou presque. Ces trois objets représentaient, en quelque sorte, les chapitres majeurs et marquants de sa turbulente existence. Les... « ancres », les points fixes de sa vie de nomade. Les savoir ainsi rassemblés dans ce nouvel et impensable Royaume, loin de tout ce qu'il avait jamais connu, lui causa une singulière émotion. Ses traits ciselés et ses yeux se voilèrent. Il leva sur sa Maîtresse un regard aux couleurs de la mer sous l'averse, plus troublé que de coutume. L'espace d'un instant, l'Aspirant tête brûlée et rigolard n'était plus qu'un trentenaire las, très loin de chez-lui.

- Merci infiniment de me l'avoir ramené, Maury et N'ophora... Il se racla la gorge pour tempérer le chancellement de sa voix. Vous n'avez pas idée de ce que cet arc représente à mes yeux. C'est...

Sasha soupira bruyamment, le voila qui devenait sentimental maintenant ! Ce n'était guère le moment de s'épancher ! Maury lui avait signifié tantôt que le passé n'avait pas sa place ici ...et à juste titre. Il s'appliqua alors à observer l'arme en prévision du prochain exercice. Le bois avait été poncé et redressé à l'aide de broches, sans doute pour atténuer les dégâts subis par le naufrage. Néanmoins, les réparations de l'artisan sur l'arc, loin d'être grossières, passaient presque inaperçues. Les plaques argentées joliment ciselées en renforçaient dûment le corps de noisetier. Les branches paraissaient raccourcies, mais elles avaient été tendues d'une corde extrêmement fine et résistante faite d'un métal inconnu, afin de ne point perdre en force de traction sans doute.

- Tu félicitera celui qui a accompli cette résurrection miracle, c'est du travail de connaisseur. assura-t-il en songeant que sa mère - qui avait conçu et fabriqué l'arme pour lui, comme témoignaient les initiales gravées sur la poignée - se serait émerveillée de même. Néanmoins, cette arme à été inspirée par l'archerie elfique des Plaines Undoméenes et cette transformation , tout aussi réussie fut-elle, en fait quelque chose de différent et je ne suis pas sûr que...

Sasha manipula l'arc une fois de plus, se débloqua les épaules et le cou par de brefs et lestes mouvements puis se positionna en pas de tir. S'ensuivit une série de grommellements presque inaudibles constituant son échauffement de base.

- Mhh, la visée est bonne, peut être un peu courte...marmonna-t-il en fermant un œil. Le bois est encore...étonnamment souple ! L'Aspirant sentit monter en lui une excitation familière. Il évalua brièvement la distance qui séparait N'ophora de la cible tracée au sol et en déduit la technique de tir à utiliser. Un tir pincé devrait suffire mais... en équilibre sur la tête d'un Dragon ? On peut dire que c'est une situation à laquelle je n'ai jamais été exposé auparavant...

Il tourna une face goguenarde et entendue vers sa Maîtresse. Maury avait pris son envie de défi à la lettre en lui proposant un autre exercice inédit, et Sasha adorait saisir les perches qu'on lui tendait.

- Eh bien voyons si je mérite toujours le nom  de « Vive-Flèche » qu'on me donnait autrefois ! s'esclaffa-t-il en glissant quelques flèches à sa ceinture et en se déchaussant.

L'escalade de N'ophora s’avéra moins fastidieuse que prévu. La Dragonne faisait partie, si sa mémoire était bonne , des spécimens dits « moyens » de sa race et escalader son corps et son cou lui rappelait un peu la grimpette , comme on l'appelait chez les Chiens de Mer. A savoir, l’ascension des mâts les moins hauts et les moins chargés en voilures, que tout bon marin se devait d'accomplir chaque jour. A défaut de bouts et de cordages pour s'aider, Sasha utilisa le relief des écailles et son pied amputé retrouva rapidement le réflexe de s'y accrocher à la manière des singes.

- Heureusement que j'ai de la corne épaisse d'un pouce aux pieds...C'est drôlement tranchant.

Une fois en équilibre - un peu hésitant - sur la tête saurienne, la cible dessinée par Maury en contrebas était presque indistincte à l'oeil nu. Les yeux de trappeur de Sasha mirent quelques secondes à faire le point, puis il arma son arc, pris une lente et profonde inspiration et banda l'arme.

- Arrh, je suis rouillé comme une vieille ancre ! songea-t-il en son fort intérieur, frustré de voir ses bras trembler. Il va falloir muscler tout ca...Bon, concentres-toi Sasha !

La première flèche siffla...et loupa sa cible de peu. Sasha ne vit rien de son échec car il était trop occupé à tenter de rétablir son équilibre, les écailles sertissant la tête de N'ophora étant beaucoup plus lisses et glissantes que le reste. Mine de rien, une Dragonne Bleue dressée sur ses pattes postérieures pouvait se targuer d'une certaine hauteur ! Tomber risquait de faire mal, très mal...

- AH ! PESTE ! enragea-t-il lorsqu'il découvrit la flèche encore vibrante, plantée juste au dessus de la croix. Trop de puissance...Grrmbll...Rebelote !

Il prit quelques instants supplémentaires pour corriger son équilibre et sa vision puis tira, sans hésiter cette fois, en décidant de faire confiance à son instinct. Le projectile fit mouche et même si la flèche n'était pas centrée, Sasha se sentit apaisé. Pour la forme, il utilisa néanmoins sa dernière flèche pour un tir plus appliqué et plus précis. Elle vint se ficher juste à côté de la deuxième. Le tir manquait encore de netteté, une cible mouvante aurait sans doute été plus difficile à atteindre... Mais Sasha était soulagé de ne point avoir trop perdu en adresse.

- Ahah ! Voilà ! Encore un peu d'entraînement et je te ferai ça en un coup ! fanfaronna-t-il du haut de son perchoir, à l'attention de Maury. Ce n'était pas gagné d'avance néanmoins, ca glisse là-haut ! Enfin, je suppose que tu le sais déjà n'est-ce pas ?

Il s'assit prudemment à cheval sur la tête de la Bleue, laissant pendre ses jambes tout près de la naissance de ses sublimes cornes. Sasha jeta un regard amusé sur sa Maîtresse en contrebas.

- Je pratique l'arc depuis que j'ai 7 ans. expliqua-t-il en posant sagement l'arme sur ses cuisses. Mais je n'ai jamais tiré à dos de Dragon et j'avoue que cela m'interroge.  D'ailleurs j'imagine que vous ne chevauchez pas vos Liés sur la tête car ça n'est guère pratique , heu... Sasha réalisa soudain que sa posture était sans doute humiliante pour N'ophora. De loin, la Dragonne avait sans doute l'air de porter un singulier couvre-chef. Désolé ma belle . s'excusa-t-il en pensée alors qu'il se redressait. Tu l'auras sans doute remarqué mais des fois j'agis sans réfléchir. J'espère que tu n'en a pas marre de servir de cobaye pour mon entraînement ! Est-ce donc à cela que ressemble vos quotidiens de Liés ?


Il lui adressa un clin d'oeil complice puis hésita un instant avant de s'adresser de nouveau à Maury.

- Est-ce que les Chevaliers se battent en vol, tel que le content les légendes ? Enfin, j'imagine que s'il existe des Ordres dans chaque Màr, c'est bien pour former des combattants non ? Une étrange sensation envahit ses entrailles, alors qu'il repensait à l'ambiance tendue qui régnait parfois chez les Engloutis, aux murmures entendus çà et là. Nous sommes « Neutres » mais... il y a des conflits , des guerres … n'est-ce pas ?
                



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014 - 07:45 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


''Allons allons, tu ne vas pas commencer à larmoyer non plus.....''

Elle avait dit cela sur un ton léger, démontrant qu'elle comprenait les émotions qu'il ressentait. Dans sa situation, retrouver un bien devenait plus qu'un trésor inestimable. Au moins, lui retrouvait quelque chose bien à lui qu'il avait perdu à tout jamais dans les profondeurs de la mer...

Elle avait suivi la progression de son élève jusqu'au sommet de la tête de sa liée. Les bras croisées, elle revoyait encore la tête qu'il avait faite quand ses mains avaient pu sentir le bois de son arc retrouvé. Elle avait bien fait de le lui ramener après quelques ''menues'' réparations. Une part de lui-même reprenait vie et surtout, il pourrait se concentrer sur autre chose qu'à son professeur. Le marin devenu Aspirant avait une curiosité insatiable et il y avait des sujets qu'elle ne souhaitait pas du tout aborder. Au moins avec l'exercice qu'elle lui faisait faire, son esprit serait occupé à tout autre chose. Elle avait acquiescé ses remarques expertes quand à l'arc. Il s'habituera aux légers changements subis. Puis elle avait suivi l'escalade du Chien de mer avec grande attention, hochant la tête d'une petite satisfaction. Il était plutôt doué ce gars !

Les yeux de la saurienne avaient suivi la progression du bipède jusqu'à ce qu'il monte sur sa tête. Elle ne soufflait aucune parole, mais était parée à toute glissade possible du chevaucheur de tête. Elle ne cillait même pas quand Sasha vint à se concentrer pour ses deux tirs.

Maury haussa un sourcil quand la flèche se planta non loin de la cible. Peut-être qu'elle avait mis la barre un peu haut, mais vu qu'il voulait un défi, il l'avait. Donc à lui d'assumer et sans tomber. Elle refixa l'archer quand elle l'entendit jurer sur son perchoir. Il ne s'était pas attendu à faire mouche du premier coup quand même ? Quand il banda son arc une seconde fois, Maury préféra reculer de quelques pas supplémentaires.

°Il ne va pas te toucher voyons°
°Je préfère prendre mes précautions ma petite bleutée. On est jamais trop prudent. °


la seconde flèche se planta avec une légère amélioration. Certes, elle n'était pas dans le centre de la cible, elle s'en rapprochait juste un peu plus. Encore quelques heures d'entraînement et le marin arrivera à retrouver les sensations du tir avec son arc retrouvé. La maîtresse bleue ne put s'empêcher de faire un rictus amusé à la fierté non dissimulée de Sasha, qui réussit à s'asseoir sur la tête de N'ophora.

''Pour sûr que je le sais. Je te rappelle que je suis un peu ton professeur et que je connais N'ophora sous toutes ses coutures pour savoir quelles écailles glissent plus que d'autres. ''

Qu'il fanfaronne donc là-haut, il fera moins le fier quand il faudra redescendre ! Mais ça, elle se garda bien de le lui avouer pour le moment. Il savait tirer depuis son enfance. La belle affaire quand il s'agissait de tirer sur la tête d'un dragon et encore... la croix n'était qu'une cible sur le sable. Elle sentit soudainement une pensée moqueuse de sa dragonne.

°Non je ne suis pas jalouse si c'est que tu crois°

Pour fuir une possible discussion avec sa liée, elle répondit aux diverses interrogations de Sasha.

''Les épaules sont bien plus larges et plus confortables que le sommet d'une tête sais-tu. Et on peut mettre un harnais qui entoure le poitrail et les épaules pour s'offrir une sécurité supplémentaire durant le vol. ''

N'ophora ne put s'empêcher de rire mentalement en même temps. Les bipèdes se sentaient tellement gênés pour bien des petites choses. En même temps, certains frères de son espèce n'apprécieraient pas d'être montés de la sorte, trouvant cela fort dégradant. Un bipède en chapeau... C'était d'un style peu reluisant pour un dragon ! La petite bleue s'en fichait, ne se fiant pas à ce genre de bêtises.

°Tu débutes, jeune bipède. Tu ne peux pas te reprocher de faire des petites bourdes dans la mesure où tu commences à découvrir ce que nous sommes et ce que tu deviendras. Laisse toi un peu de temps et tu sauras un jour prochain agir en vrai chevalier-dragon. Pour ta posture, ne t'inquiète donc pas, c'est juste un peu loufoque. Pour le quotidien des liés, je te rassure, tu es juste le premier à avoir eu la chance de monter sur mon crâne. Comme Maury ne forme guère d'Aspirant, je suis plutôt bien loti pour passer du bon temps à roupiller au soleil....°

Maury avait attendu que la conversation se termine entre les deux là. Un sourcil arqué, elle regarda d'une étrange façon sa liée, comme si elle lui reprochait de lui couper son boulot de maître. N'ophora se contenta de lui sourire et rendit, si Sasha le vit, le clin d'oeil du marin . Toujours les bras croisés et la tête redressé vers les hauteurs écailleuses de sa liée, elle apporta donc de solides explications

''Les chevaliers-dragons peuvent se battre. Les arcs sont des armes privilégiés par bon nombre des chevaliers et des maîtres, même si d'autres prennent des arbalètes, des lances, des hallebardes ou des épées. Cela dépendra du style, car dans le lié et son dragon, c'est le dragon qui combattra majoritairement dans les airs, par son souffle et ses griffes. Chaque Màr a ses combattants, qu'il soit Célestes ou Ardents. Des deux là...On peut les définir comme les trop bons et les méchants. Il y a eu une guerre qui s'est terminée, y a moins de dix ans...Nous étions alliés avec les célestes pour affronter les Ardents''

Elle décroisa ses bras pour se frotter la nuque. Même si N'ophora n'était pas grande, elle était quand même de taille conséquente en comparaison de l'humaine et toujours darder l'aspirant le menton levé tiraillait les muscles du cou. Bah, ca travaillera un peu cet endroit. Et puis elle devait voir comment redescendrait Sasha de son perchoir.

''Nous n'avons pas que des guerriers à dos de dragons sais-tu... Dis moi, tu vas prendre racine là-haut. Envisages-tu de redescendre un jour ? ''



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 21:56 Répondre en citantRevenir en haut

- Ah oui...Descendre.

Le discours de Maury avait laissé Sasha pensif. Ainsi, même dans cet Outre-monde de légende, l'éternel et manichéen combat entre le Bien et le Mal était toujours de mise. Non pas qu'il se soit imaginé Tol Orëa comme une société utopique, régie par l'Intellect et la Raison, où nulle guerre, nul conflit n'existait. La vie nomade du marin et son expérience des horizons les plus exotiques lui avait déjà démontré qu'une telle chose était impensable. Ainsi, même au Pays Impossible des Dragons, on se battait , il y avait des "méchants" et des "(trop?) bons". La désinvolture avec laquelle Maury abordait le sujet le fit sourire. Elle faisait sans doute partie, comme lui, de ceux que les enjeux politiques indiffèrent. A force de vivre au gré des airs (ou des flots...Il avait suffit qu'elle se défile à sa curiosité pour le convaincre qu'elle avait bien un lien, partiel ou entier, à la vie marine), on se détache de préoccupations plus "terrestres" et seule la liberté finit par compter.

Sasha était tout à ses pensées en entamant sa descente quand son pied ripa sur une écaille. Il perdit son accroche, tenta vainement de se rattraper au cou soudainement lisse et incroyablement vertigineux, en vain. La suite se déroula en quelques confuses et chaotiques secondes. Sasha glissa le long des vertèbres sauriennes comme sur un toboggan, non sans endurer le passage douloureux des épaisses plaques écailleuses fixées aux omoplates, rebondit sur le dos de la Bleue pour entamer une dernière et périlleuse glissade le long de sa queue. Lorsqu'il vit arriver les épaisses lames osseuses en sertissant le bout, il se protégea instinctivement l'entrejambe et ferma les yeux... Mais la malicieuse N'ophora, d'un léger spasme, le propulsa dans un buisson avoisinant.

- Qu'est-ce que ... ! Il surgit du taillis comme un diable en boite, sa tignasse ébouriffée agrémentée d'une nouvelle décoration végétale. Bon sang, j'ai bien cru que j'allais finir embroché ! L'Aspirant esquissa une moue narquoise en captant le léger et étrange roucoulement émanant du larynx de N'ophora. Ainsi, les Dragons avaient le sens de l'humour ! Maury n'était pas en reste non plus. Bien que fidèle à sa réserve naturelle, on lisait un rire silencieux dans son regard animé d'une étincelle espiègle . D'accord, d'accord mesdames... Sasha s'extrait de son buisson , bon perdant. Chevaucher un Dragon sur la tête n'est VRAIMENT pas une bonne idée, j'ai compris. conclut-il en leur adressant un clin d'oeil.

Il récupéra son arc et ses flèches, non sans avoir une fois de plus constaté - de plus près cette fois - que son tir manquait encore de précision.

- La dernière guerre date de moins de dix ans dis-tu ? reprit-il , à l'intention de Maury. Il faut croire que le souvenir est encore tenace, puisque l'entraînement aux armes est toujours de mise. Le marin observa la pointe d'une de ses flèches, songeant avec une certaine froideur qu'elle pourrait peut être se retrouver plantée dans de la chair humaine. Quel genre de guerre pousse toute une société dite "Neutre" à s'engager au combat ? marmonna-t-il, plus pour lui-même que pour le reste de sa Triade. Enfin bon... Il chassa ces questions, dont il ne voulait pour l'heure pas connaître les réponses, et se recentra sur son entraînement. La pratique de l'arc et de l'arbalète en vol est quelque chose qui...me parait difficilement praticable, Maury, même avec mon expérience d'archer. Il leva les yeux sur le ciel, essayant de visualiser la chose. Il y a tellement de facteurs défavorables à un tir propre... Le vent, la vitesse, les forces à l’œuvre. Le Septon se souvenait encore de ces sensations étranges dans sa tête, ses entrailles, lors de son premier voyage à dos de Dragon. Il avait déjà tangué sur bien des rafiots en perdition dans les tempêtes, mais ce n'était pas comparable. De plus, si l'on doit se confronter à d'autres Chevaliers et leurs Liés, cela signifie viser des cibles mouvantes...et blindées. Sasha se frotta un instant le menton, songeur, puis un sourire bravache se dessina sous ses doigts. Ma foi, à l'impossible nul n'est tenu ! Il va me falloir un solide entraînement mais je vois que tu mets déjà beaucoup de coeur à l'oeuvre , Maîtresse.

L'Aspirant eut un regard pour N'ophora, se demandant quand viendrait le temps de pratiquer le combat en vol...Et si c'est sur le dos de son propre Lié qu'il irait y prendre part.

- Maury...? Sasha se demanda s'il allait encore payer pour son culot, mais la tentation était trop grande. Tu n'aurais pas envie de passer le harnais à N'ophora, maintenant que la voila soigneusement étrillée ? Et vous, Dame Saphir, n'avez-vous point idée de vous dégourdir les ailes dans ce ciel radieux ? minauda-t-il à l'intention de la Dragonne. J'avais les yeux bandés quand vous m'avez ramené de la Baie d'Eau-Claire, et j'ai vécu ce premier voyage à dos de Dragon sans rien en voir...Je pourrais peut-être commencer les pratiques en vol dès maintenant ?    



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2014 - 11:34 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


Une chance que la dragonne eut fait le geste adéquate pour jeter le malheureux dans un buisson pour amortir la chute. La gestuelle quasi protectrice de l'Aspirant n'avait pas échappé à Maury, qui avait durement lutté pour ne pas éclater de rire quand l'atterrissage fut mémorable dans le végétal. Elle réussit à n'avoir qu'un sourire amusée devant la mine défaite et la tignasse empli de feuille.

''Il est vrai qu'il faut se brûler au moins un doigt dans le feu pour comprendre ce qu'il est. Au moins, tu as atterri dans de bonnes conditions. Heureusement que ma liée sait préserver quelques endroits vitaux d'un bipède d'un seul mouvement de son corps... à sa manière. ''

La dragonne ne put s'empêcher de glousser une fois de plus, fermant ses yeux comme pour se revoir la scène au ralenti.

°Il m'amuse grandement cet aspirant, il promet d'être intéressant°
°Ne commence pas à devenir mollassonne. Si tu t'attendris trop, tu n'arriveras pas à te montrer plus sévère quand il le faudra°
°Il faut savoir le bon équilibre au bon moment ma liée°


Préférant ne rien dire sur cette réplique des plus philosophiques, elle concentra toute son attention sur son aspirant. Il pensait que certains tirs pouvaient se montrer impossible. Dans un sens, il avait raison, mais elle ne pouvait pas lui reprocher son manque de connaissances dans le domaine pour lui exiger une certaine réflexion sur la manière de tirer sur un autre adversaire tout en volant. Elle retrouva vite fait son sérieux quand on revient sur le sujet de la guerre.

''Oui ils sont encore tenaces dans nos esprits, et nous descendons d'une longue lignée de combattants. Nous ne pouvons nous permettre de perdre ces savoirs là. Certains ont été perdus, et peut être est ce mieux ainsi, mais une communauté ne peut se permettre ne pas savoir se défendre. Il suffit d'observer la nature pour voir que chaque être animal sait se défendre pour préserver sa vie. Toi qui a longtemps vogué, tu as bien du observer ce mécanisme chez bon nombre d'espèce marine. Même ton équipage avait de quoi se défendre en cas de besoin...Quand le vent abat un mât, il faut vite couper les cordages et tout ce qui menacerait de faire sombrer le navire....C'est une forme de défense, même un mât qui se brise n'est pas vraiment à considérer comme une attaque. On ne reste pas impavide quand on menace de couler''

Elle se frotta le menton sur la réponse suivante à apporter quand à l'intervention des neutres lors de la dernière guerre... Il est vrai que la neutralité impose de pas agir.... en règle générale...

''Nous sommes intervenus pour garder l'équilibre... Nous parlerons de cette implication plus tard....''

Elle voyait bien qu'il désirait voler, quand à son regard soudain éloquent vers sa liée, en plus de jouer presque la bravade quand à la manière de lui apprendre à tirer en plein vol. Un sourcil s'arqua devant cette légère désinvolture à son égard, mais eut un sourire en coin. Un bien étrange sourire en coin.

''Ne t'inquiète donc pas pour ton futur entraînement jeune aspirant. Déjà pour te rassurer, tu pourras pas prétendre à tirer sur un dragon à une ou deux encablures. Donc tu veux voler ? On va dire que cela sera une leçon en plus pour aujourd'hui. N'ophora ? ''
°Autant en profiter après tout. Il mérite bien de voler les yeux grands ouverts. °
''Puisque tu es d'accord.... Mais sans harnais. Pour savoir voler sur le dos d'un dragon, il faut déjà bien se mettre et anticiper presque instinctivement ses mouvements, comme sur le dos d'un cheval. Quand tu seras faire cela, une fois que tu seras lié avec ton dragon, tu sentiras plus aisément ses intentions de mouvements et tu sauras te synchroniser avec lui. Vous ferez corps avec une parfaite harmonie. Là ca aidera grandement pour se battre dans les cieux. Mais nous en sommes pas encore là.''

La dragonne bleue s'était déjà baissée, lançant un clin d'oeil à Sasha. Maury monta avec la grâce propre à des personnes habituées à monter avec souplesse et agilité au sommet des mâts pour sonder l'horizon lointain. D'ailleurs la Maîtresse bleue s'était pincée les lèvres en s'asseyant sur les épaules de sa dragonne. Elle avait énoncé un terme marin pour la distance. Les habitudes se perdaient décidément difficilement. Mais tant que son aspirant n'en faisait pas allusion, elle serait tranquille. Puis oubliant cet épisode, elle tapota du plat de sa main le cou de sa dragonne, comme pour insister sur la vitesse de montée de Sasha.

''Ben alors, tu es pas encore monter ? Tu n'es pas si pressé que cela ou alors tu as le vertige ? ''
°Je te promets que tu ne tomberas pas avec moi. Même si Maury ne le dit pas, je veillerai sur toi. Tu vas aimer voler, tu vas voir. Même sans harnais, tu seras en sécurité sur mon dos. Tu seras devant ma liée qui te retiendras si jamais tu glisses vraiment. °

Une fois l'Aspirant devant elle Maury décala sa tête pour voir la tronche de Sasha. Puis mentalement, elle permit à sa dragonne de déployer ses ailes. Elle ronchonna presque au décollage délicat de N'ophora. Au moins le début du vol démarrait tout en douceur.



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 30 Nov 2014 - 13:45 Répondre en citantRevenir en haut

Le marin s'attendait à se faire vertement éconduire par sa Maîtresse, mais la réaction de Maury dépassa toutes ses espérances.

- Le vertige m'a définitivement abandonné un jour de tempête, ou j'ai dû ravaler à moi seul toute la voilure d'un mât d'artimon ! s'esclaffa le Septon. Une telle cascade de vocabulaire marin aurait donné le tournis à n'importe qui, mais Sasha savait maintenant à qui il avait à faire. Ce que j'ai ressenti, le jour où tu m'a sauvé, celui de mon premier vol...n'a rien de comparable aux roulis d'une houle. Et s'il n'est besoin de harnais pour bien apprendre alors... Allons-y !

Sans se poser plus de questions, il se hissa d'un bond sur le dos de la Dragonne, à présent plus sensible aux écailles offrant une meilleure prise.

- J'ai une totale confiance en notre Triade. affirma-t-il en pensée, à l'intention de N'ophora. Et du moment que tu ne t'essayes par aux acrobaties aériennes, je devrais pouvoir me passer du harnais...enfin, je crois.

Il gaina ses cuisses autour du cou musculeux, puis se pencha légèrement en avant, agrippant les épines osseuses à la naissance des épaules de la Bleue. Déjà, les majestueuses ailes de peau s'étendaient et il suffit d'une impulsion pour qu'ils se détachent en douceur de la gravité. En quelques battements d'ailes, la Triade décolla d'une trentaine de pieds, N'ophora ne semblait d'ailleurs nullement affectée par le poids d'une personne supplémentaire sur son dos. Puis  l'étrange brise confinée sous le Dôme Valheru vint gonfler ses ailes et stabilisa son vol. La créature azurée taquina la pointe des Tours Joyaux avec grâce puis, d'un puissant coup d'ailes, se propulsa en direction de l'Agora.

Sasha quant à lui, retenait à grand peine ses exclamations derrière un sourire béat, étiré en parti par les violentes bourrasques lui malaxant le visage. Non, cela n'avait décidément rien de comparable à ce qu'il connaissait. Il se pencha pour observer la place défiler sous ses pieds et s'amusa de voir les Neutres, pas plus gros qu'un ongle, vaquer à leurs occupations de terriens. N'ophora s'inclina encore, pour perdre de la hauteur cette fois, et son piqué se fit de plus en plus vif. La Triade fonçait vers le Ravin Marine. Sasha sentit bientôt l'air gifler ses joues, sécher ses yeux et mettre son bandeau à mal. Il s'empressa aussitôt de le retenir d'une main, ce qu'il cachait était bien trop précieux, hors de question qu'il laisse son bandana se faire happer par le vide ! Néanmoins, ce réflexe lui coûta en équilibre et lorsque N'ophora acheva son piqué en un ample virage pour s'engouffrer entre deux étroites parois rocheuses, il manqua d'être projeté contre la pierre. Il s'y serait sans douté écrasé comme une tomate trop mûre si Maury ne l'avait pas retenu, avec une force et une rapidité étonnantes, en passant un bras ferme à sa taille. Lorsqu'ils se furent stabilisés, elle braqua un regard de reproche sur la main sécurisant le bandana du marin.

- Leçon numéro un : toujours se tenir à deux mains, hein ? balbutia-t-il, encore un peu secoué. Désolé, Maury...marmonna-t-il penaud, réalisant que la Maîtresse Bleue venait de lui sauver la vie une seconde fois.

Mais l'adrénaline et l'embarras furent bientôt chassés par la vision sublime qui s'offrait à lui. Les Combes de l'Aube, sous un soleil au zénith dont les ores filtrées par les profondeurs venaient chatoyer les ramures. Vue d'en haut, cette invraisemblable "Forêt-sous-l'Eau" avait quelque chose de féerique, de l'ordre de ces paysages mirifiques qui ne vivent que le temps d'un rêve.
Sasha soupira de béatitude...mais la solitude n'avait jamais été aussi mordante qu'en cet instant. Peut être était-ce le prix le plus dur à payer pour un Aspirant. Être témoin de telles merveilles, sans jamais pouvoir le faire partager à ses proches. Sacrifier un monde pour un autre.   



Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Jeu 4 Déc 2014 - 19:04 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora



Le regard de reproche était voulu. Après tout, quand on volait sans harnais, il fallait être très attentif à son assiette, se concentrant sur le moindre mouvement des muscles de son dragon. Comme un navire, il fallait le sentir.

°En même temps, tu lui en demandes trop. Ce n'est que la deuxième fois qu'il vole. Lâche lui un peu la bride. °

Maury ravala un juron. Elle n'aimait pas vraiment qu'on la contredise, mais là, sa liée avait raison. Levant les yeux au ciel, scrutant indirectement le sommet du Dôme qui les dominait, elle réfléchissait à comment aborder la leçon sur le vol. Pendant qu'elle cherchait l'inspiration, elle observait les bancs de poissons qui évoluaient dans les eaux assombries des profondeurs. Le peu de lumière qui arrivaient à filtrer jusqu'ici dessinait leur contour fin. Elle fut tirée de ses songes quand sa dragonne entama un large virage pour survoler plus en hauteur le Kaerl, offrant ainsi une vue bien plus splendide encore à Sasha. Bien entendu, elle veillait à ne pas frôler de trop près les parois protectrices du Dôme. Maury inspira un moment, savourant l'air léger du Kaerl, même s'il était purifié à l'aide de la magie ancienne qui le maintenait en état sous les eaux.

''Oui leçon n°1, comme tu l'as si bien dite... rajoutes-y de bien attaché ce qu'on porte sur soi, autant pour ne pas le suivre dans les airs que de le faire tomber sur la tête d'un pauvre passant. Ceci dit, ton bandada ne fera pas grand mal s'il chute. Et puis on aurait été le récupérer...''

Les autres leçons pour le vol devait lui être inculqué aussi, même s'il n'était pas encore lié.

''Je sais que tu as besoin d'un peu de temps pour sentir le vol d'un dragon qui n'est pas le tien, mais je vais t'enseigner d'autres petites leçons, pendant qu'on y est. Leçon numéro deux, si tu veux user d'un harnais : le graisser et l'entretenir. Un harnais en bon état sauve la vie. Comme pour le bois qui compose la quille d'un navire ou son plancher. La moindre fissure peut laisser entrer l'eau et provoquer des dégâts. Leçon numéro trois...''

Bon sang, qu'est ce qu'elle allait lui dire... Elle ne pouvait pas se contenter bêtement d'une seule leçon

''... rester concentré, car même si tu as confiance au dragon, il faut parer à l'imprévu. Un dragon vole et peut tomber dans un trou d'air descendant. Ca surprend et il faut surveiller son équilibre, même si tu es sanglé''

Ca c'était pas mal, mais elle ne voulait pas le noyer sous des tonnes de leçons. Après tout, il avait droit de savourer la vue. Alors la dernière leçon devrait lui plaire.

''Leçon numéro quatre. Ne pas hésiter à demander à N'ophora si elle accepte de te faire voler. Un exercice régulier ne sera pas mal pour toi. Car crois moi, quand on aura fini notre petit tour, tu vas sentir la protestation des muscles de ton cul et de tes jambes, comme jamais tu les as sentis. Et cela t'aidera à les travailler d'une autre façon. En apprenant ainsi, peut-être qu'on pourra alors envisager comme exercice un tir à l'arc par la voie des airs. C'est pas les tours qui manquent pour accrocher des cibles. ''

Bien entendu, elle n'était pas cinglée au point d'user des flèches à pointes. Il existait des flèches ''molles'' qui ne feraient point de mal si elles chutaient malencontreusement sur le dos d'un passant.

N'ophora, ayant entendu qu'on parlait bien d'elle, se rajouta à la conversation.

°Rares sont les moments où je suis indisponible. Par contre, je suggère fortement de revoir les leçons une et trois. Car il ne faut jamais rester sur un échec. °
'N'ophora, non. Aaaah, par les enfers !

La dragonne avait déjà piqué, comme simulant une fuite soudaine. Bien entendu, elle avait gardé sa direction droite, pour assurer l'équilibre de son second passager. Le pauvre Sasha pourrait très bien ne pas apprécier la sensation de son estomac remontant dans son ventre. Peut-être que les creux des vagues en pleine tempête lui avaient déjà un avant-goût, mais pas comme celui là. La liée de Maury remonta presque sur le même angle et toujours droite. L'air sifflait presque sur le bout de ses ailes tendues.

°Tout le monde va bien ? Désolé Sasha, mais ce n'est pas vraiment une acrobatie tu en conviendras. °

Elle gloussa quand Maury claqua sa main contre son encolure. Elle n'en souffrira pas, vu l'épaisseur de ses écailles. Et Maury dut se faire violence pour ne pas l'injurier comme elle l'aurait fait envers des marins bourrés.

''Tu pourrais prévenir bon sang ! ''

Elle regarda son aspirant, pour voir s'il vivait encore. Un dragon qui volait comme venait de le faire N'ophora faisait intervenir plus le jeu de la gravité que le pont d'un navire pris en pleine tourmente. Heureusement qu'elle ne le laissait plus depuis l'épisode de son bandana.

[HRP : est ce que Sasha aura réussi à garder le contenu de son estomac ? :p:p]



Sasha El'Tiwas
Candidat(e) à l'Empreinte

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2014
Messages: 113
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 50
Race: Humain
Maître: Maury Shyph (PNJ)
Affiliation: Apolitique
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Mer 24 Déc 2014 - 14:29 Répondre en citantRevenir en haut

L'espace d'un instant, Sasha eut l'impression de tomber dans le creux d'une vague...d'une énorme, interminable vague.

Le Septon eût à peine le temps de sentir ses viscères cogner contre ses poumons que l'impétueuse Dragonne reprenait sa fulgurante ascension vers les cieux, ses serres frôlant à peine le sol (qui semblait si proche une demie-seconde auparavant !!) Alors qu'ils fendaient l'air dans un sifflement, il sentit le corps de Maury se gainer à l'arrière du sien. Il ne sut dire si c'était pour assurer son assise ou parce qu'elle bouillonnait de colère. Enfin, N'ophora se stabilisa...et jugea le moment opportun pour glisser d'un air malicieux :

°Tout le monde va bien ? Désolé Sasha, mais ce n'est pas vraiment une acrobatie tu en conviendras. °

La tête dodelinante et les oreilles sifflantes, l'Aspirant parvint tout de même à envoyer une pensée railleuse à la Bleue :

- Si "ça" n'était pas une acrobatie alors... Haahaha...Par les Sept Mers, je crois que je ne tiendrais pas longtemps sans harnais ! Les marins sont réputés comme agiles mais nous ne résistons guère aux lois de la gravité, chère Dame Dragon !

Puis il garda le silence quelques instants, laissant Maury réprimander sa Liée non sans contenir une grandissante envie de rire aux éclats. Quelles sensations extraordinaires ! C'était encore plus exaltant avec les yeux grands ouverts - sous réserve qu'ils ne sèchent pas dans les pointes de vitesse... La tension de Maury semblait maintenant dirigée sur lui. La Maîtresse, visiblement soucieuse de l'état de son disciple, le détaillait avec appréhension. Sasha en déduit qu'il devait avoir une mine affreuse, mais il était désormais suffisamment d'aplomb pour ouvrir la bouche sans que n'en sorte autre chose que des mots.

- Je...Je vais bien ! Tentative vaine pour dompter sa chevelure ébouriffée par ce tour de force. C'était surprenant, c'est vrai. Et j'ai bien cru mourir mais...mais je...C'était plus fort que lui, il lui fallait évacuer l'adrénaline. Aussi leva-t-il les poings bien haut et gonfla-t-il ses poumons bien fort avant de pousser un retentissant :

AAaHOoY !! qui fit sans doute lever la tête de quelques passants.
  

Il répondit par un sourire satisfait à l'expression consternée de Maury. Alors que N'ophora amorçait doucement son retour vers les Spires, Sasha parla, un regard apaisé porté sur le lointain.

- C'était le cri de la Meute...Un cri de triomphe, quand nous avions passé une tempête ou menions un...Il soupira longuement. Un sabordage ou un pillage. Il était inutile de conserver des secrets sur son ancienne vie désormais. Je sais que tu n'aimes pas quand je m'épanche, mais je vais faire vivre cet Héritage fraternel, même si les Chiens ne sont plus là. Sasha laissa glisser son regard sur le Kaërl sans le voir, plongé dans ses souvenirs. Je ne suis pas insensible aux ambiances qui transpirent, ici... Les Neutres sont sur des charbons ardents, leurs regards portent encore le reflet de quelque évènement terrible. Si...si nous partons en guerre alors ceci sera ma clameur. Même si cela fait un peu pompeux pour un simple Aspirant j'imagine. pouffa-t-il en retrouvant sa bonhommie naturelle.

Il posa sa grande main tannée sur le crâne écaillé de la Bleue, espérant que ce geste serait compris pour ce qu'il était, un signe d'apaisement.

- N'ophora, tu es une irrémédiable farceuse. Je sens que je ne vais pas m'ennuyer dans cette Triade !

Devant eux se découpaient déjà les pointes nacrées des Spires.
  



[HRP : Ce RP tire à sa fin pour moi ! Je crois que le pauvre Sasha en à assez bavé pour aujourd'hui Mort de Rire Merci pour ce grand moment pédagogique. Le meilleur des apprentissage est celui qui se fait sur le terrain dit-on :P Je pense que Sasha n'en a pas fini avec ça ^^ ]




Alkhytis Doréhor
Maître Dragon
Maître Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 726
Sexe: Féminin
Présentation: URL
RPs: 472
Race: Fëalocë
Âme Soeur: Belareth
Affiliation: Concernée
Alignement perso: Chaotique Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2015 - 20:45 Répondre en citantRevenir en haut


Maury Shyph et sa liée N'ophora


La Maîtresse Bleue hocha de la tête en levant les yeux vers le Dôme. La dragonne poussa un léger rugissement de joie suivi d'un étrange gloussement rocailleux.

°Pour sûr que tu ne vas pas t'ennuyer avec nous, crois moi. Des moments comme celui-là, tu en auras d'autres. Si tu aimes à ce point les acrobaties, on pourra en refaire°
''Ne l'encourage pas toi !Elle retint à demi un soupir de résignation. Elle ne devrait pas empêcher l'aspirant d'exprimer sa joie. Après tout il découvert un tout nouvel univers et il avait raison d'en profiter.

''Bon, au moins tu n'auras pas peur du vide ou de ton prochain envol. Je vois même que cela te donne des... ailes. Je n'ai rien contre des épanchements de ravissement, mais juste un peu moins criard, je pense que ce sera tout à fait dans tes cordes. Au moins, à voir la tête des gens en dessous de nous, on peut être certain qu'ils ont parfaitement compris ta joie. C'est ainsi que criaient les tiens. Un cri digne et qui mord la vie à pleines dents''

Elle ne voulait pas casser Sasha en lui demandant un peu de sérieux, sachant qu'il avait crié sa joie au nom de ses amis disparus. Leur perte était encore frais dans la tête du jeune homme. Elle essaya de rattraper un peu le coup.

''Hum... On verra si tu arriveras à crier victoire quand on aura un vol spécial pour faire de vraies acrobaties, à l'air libre. Car là, ce n'était qu'un avant-goût. Mais te connaissant, même après avoir rendu sang et tripes, tu arriveras à crier. Oh oui, tu crieras. Mais en attendant, tu as le teint tellement cireux que j'ai cru que tu allais rendre ton repas de toute à l'heure. Au moins, c'est bien, tu as les boyaux bien ancrés. Une bonne chose quand on vole en dragon. ''

N'ophora tourna autour des sommets pointues des spires dans un virage paresseux. Tranquillement, elle se dirigea vers son point de décollage. Ainsi, son jeune passager reprendra un peu de couleur et n'aura pas les jambes trop en coton quand il retrouva le sol ferme sous la semelle de ses chaussures. D'ailleurs la dragonne profita d'un vol plus paisible pour apporter une leçon supplémentaire à l'aspirant de Maury.

°Autant les acrobaties sont amusantes autant elles ont leur importance dans un combat. Mais tu as su tenir pour les légères que j'ai fait, tu l'auras de bien accroché à la prochaine. °

Elle ne put s'empêcher de glousser déjà de plaisir à l'idée de voler avec plus d'intensité. Autant pour son plaisir que pour le jeune marin.

''N'ophora, chaque chose en son temps veux-tu ? Sasha débute à peine que tu veux déjà l'épuiser. Laisse lui le temps.... au moins quelques jours et après en fonction de mes décisions, on verra pour que vous alliez voler tous les deux. Avec le harnais bien sûr. ''

Ainsi elle coupait court à toutes idées possibles que pourrait avoir Sasha pour tester ses propres limites. Par contre, elle n'oublia pas la remarque quand à la morosité visible sur le visage de bien des Neutres qui arpentaient sereinement en dessous d'eux.

''Tu as raison quand aux regards des nôtres. Les drames récents ont marqué bien des esprits et nous ne sommes pas encore au bout du tunnel. Ce n'est qu'une question de temps pour que les cicatrices se referment''
*Même si certaines ne le seront jamais....*
''Bien, je pense que nous allons enchaîner avec une nouvelle leçon...'' [/b]

Elle leva la main pour couper toute protestation. Si jamais Sasha venait à protester, ce qu'elle doutait. Pas après sa joie exaltante exprimée aux oreilles du Kaerl entier.

''Il convient que tu apprennes à côtoyer les autres membres des autres Kaerls. Parler des Ardents et des Célestes est une belle chose théorique, mais rien ne vaut la pratique. Hum... Je n'ai pas parler des autres Kaerls ? Et bien on le fera à Loméanor. C'est une petite bourgade en zone neutre, où tous les membres des trois kaerliques se doivent de respecter les mêmes. Et puis on en profitera pour.... arroser ton baptême aérien. ''

Autant féliciter les moussaillons comme il se devait.

''Surtout parce que tu n'auras pas dégobiller''dit-elle avec un sourire plus qu'amusée.''Surtout pour cela à bien y regarder. Allez N'ophora, nos gosiers ont soif avec tous ces courants d'air, tu sais où il faut nous mener !

[Hrp : notre aventure se poursuit ici :p]



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu