Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Une Ecaille Après l'Autre Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Nennvial N'Maliagan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Avr 2014 - 19:13 Répondre en citantRevenir en haut

An 917, fin du Printemps
Une Écaille Après L'Autre


Crissement sur une écaille, accompagnée d'un souffle, preuve d'un effort soutenu. Nennvial remonta la brosse sur le haut de l'écaille, avant de reprendre son mouvement perpétuel. L'armure du bronze devait briller pour cette fin de journée, et l'elfe avait encore du travail à faire. Il était déjà plus de midi et la soleil tapait durement sur son dos à peine recouvert d'une simple brassière de combat en écorce souple et sombre, vestige d'une ancienne tenue bien plus complète mais ayant fait son temps sur l'elfe à la peau noire et à la stature fine. Elle réajusta ses mains, enleva la sueur sur son front d'un passage de bras, et recommença son grattage méthodique. Léger sur la racine de l'écaille, il devait se faire plus insistant à mesure que l'on descendait sur la partie la plus solide, avant de se terminer par un léger affinage au bout, histoire de ne pas y perdre l'occasion d'un semblant d’affûtage.
Toute l'action était surveillée avec attention par le dragon, qui sanctionnait d'une remontrance dure et sèche la moindre erreur.

Ce dernier, allongé sur le côté d'un bain, au val de Valarëa, se prélassait, tranquille, gardant un œil avertit sur son élève, le regard stricte, ne lui permettant pas le moindre écart et ne lui laissant pas un instant de répit. Être aux origines ancestrales, sa stature imposante et aux apparences extérieures somnolentes, remplissait l'espace autour de l'elfe noire, la faisant apparaître presque minuscule être sombre aux côté d'un ancienne présence que rien ne semblait pouvoir atteindre, hormis peut-être la paresse. Son corps couleur de bronze projetait une ombre aux reflets multicolores sur l'eau du bassin sur le rebord duquel il se trouvait. Du côté opposé à celui de l'elfe noire.

Hors, elle commençait à ne plus en pouvoir de ce soleil et de cette chaleur accablantes, bien qu'elle trouvât étrange de les supporter avec autant de facilitée et depuis autant de temps, et ne rêvait qu'à un coin d'ombre depuis maintenant plusieurs heures Et cette histoire, ce rêve aux ombres mouvantes et aux paroles si étranges... Ce lieu inconnu, bordé de sable blanc et entouré par la mer... Mer... Mais ce n'était pas d'elle que venait cet appel, cette voix qu'elle entendait résonner, cachée entre les arbres... Arbres d'ailleurs pour le moins incongrus, au tronc allongé à n'en plus finir, entouré d'écorce s'enroulant comme un parchemin mal replié, surmontés en haut de feuilles disposés en étoiles... Elle n'avait jamais vu ces arbres et cet endroit, mais elle aurait mis sa main à coupé qu'ils existaient. Cette voix, aussi, rendue incertaine par l'écho, lointaine, provenant d'entre les arbres, ou des arbres ? Elle n'en savait rien.

°Nennvial.°

Le ton de son Maître et ce mot la firent revenir sur terre, et la tête baissée, encore à moitié perdue dans ses pensées, elle reprit sa tache exténuante. Mais un point positif la faisait sourire et oublier la chaleur et ses questions sans queue ni sens, la faisant s'interrompre une deuxième fois ; elle avait bientôt finit son ouvrage, et elle en était fière.
Nettoyée, récurée, brossée, lustrée, et d'autres, aux deux tiers et un peu plus, l'armure du bronze brillait de mille feux sous les rayons du soleil, projetant de multiple reflets dorés sur les remous aqueux du bassin devant lui, offrant à l'elfe la satisfaction du travail accomplit. Elle avait astiquée chaque écaille avec soin et finesse au point d'en faire presque un véritable joyaux et ne regrettait en aucun cas les sept heures qu'elle avait passée à s'occuper de ce maître remplaçant.
Non, décidément, ses Maîtres pourront en dire ce qu'ils voudront, elle était heureuse d'avoir accomplit un tel travail, et ce d'autant plus en en voyant le résultat.
Satisfaite, elle s'autorisa un instant d'admiration devant la puissance et la finesse du dragon, dont le corps imposant bougeait à chacune de ses respirations en un souffle profond, scintillant sous la lumière comme un être venu tout droit d'un autre monde.

Elle ne s'était jamais sentie à ce point aussi éloignée et à la fois aussi proche de ce monde auquel elle appartenait désormais. Souriant, toute lassitude envolée, elle observait avec fascination la magnificence de cet être, aux origines aussi anciennes que ses légendes.
Elle ne regrettait pas d'être là.
Elle croisa soudainement le regard du bronze, qui la scrutait de son regard à la légère couleur ambrée au milieu d'un bleu profond. Mais il ne daigna parler, et elle se replongea dans son travail en silence, sous son regard attentif. Se reconcentrant sur sa tâche, elle astiqua pendant encore une bonne heure une même zone d'écailles avant que le contenu de son gros seau, constitué d'un mélange de gros savon noir, et d'une ou deux essences et huiles à la composition autant minérales que végétale, le tout dilué dans une eau tournant rapidement à des teintes trop foncées. On disait que c'était selon elle, paraissait-il, que l'on pouvait distinguer la volonté du jeune aspirant ayant fait rutiler le dragon, et si c'était vraiment le cas, l'elfe noire pensa qu'elle ne pourrait pas être accusée de lassitude. Mais le temps filait, et elle repris sa mission.
C'était que ce dernier risquait de lui manquer, alors qu'elle parvenait difficilement au bout de la queue, étape de cette armure difficile et surtout où il lui fallait être extrêmement consciencieuse. Posant ses ustensiles, un brosse, une sorte d'éponge, un grattoir et un chiffon, elle saisit l'anse du seau, lourd de son contenu, et se dirigea vers un source d'eau, ou elle pourrais le vider et le re remplir à loisir. Elle allait chercher de ce mélange, si simple et si efficace, lorsqu'elle croisa son maître au détour d'un coin de rue. Le saluant de loin, elle s'approcha de lui en silence, le regardant s'avancer de sa démarche souple et tranquille.

: Désolée pour ce long retard, donc, surtout pour poster ça. Je voudrais faire mieux, mais jusqu'ici n'y parvenant pas, je me suis résolue à poster celui-ci... En espérant qu'il ne te fera pas trop mal aux yeux X) Dans mon idée, soit tu viens lui parler ensuite d choses et autres, et Nennvial nous fait un semblant de malaise ou un truc du genre pendant lequel elle communique plus ou mins avec son frère/ à une intuition qui lui déchire le coeur et supplie Peddyr de l'amenner à Quara, soit Peddyr à une mission qui l'envoit la-bas et il l'emmène avec lui, et tout "commence" là-bas. J'espère que l'une de ses propositions te conviendra, mais n'hésite pas si tu en as une autre à la faire ^^ Le principal est que l'on se retrouve sur Quara un moment ou à un autre ^^'' En tout cas, merci encore pour tout cela, je vous en suis réellement reconnaissante, Nennvial est pour moi plus où moins un reste d'espoir, et pouvoir toujours la jouer me remplie réellement de joie. Je vous en remercie encore plus pour avoir accepter ce retard plus que trop long. J'espère que je serais digne de cette bienveillance ^^''


Dernière édition par Nennvial N'Maliagan le Lun 23 Juin 2014 - 18:38; édité 2 fois
Publicité





MessagePosté le: Lun 28 Avr 2014 - 19:13 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 4 Mai 2014 - 22:44 Répondre en citantRevenir en haut

Peddyr était venue s'enquérir de sa toute jeune aspirante. Faute de temps à lui accorder, il l'avait confié au bon soin d'un autre Maître-dragon, pour parfaire les ''corvées'' qui s'imposaient quand on était lié avec un dragon. Il savait son confrère très pointilleux sur certaines tâches et n'avait pas douté que Nennvial serait mise à contribution. Il fut un peu étonnée de la croiser au détour de la rue, celle même qui menait au Valarëa. Mais cela ne l'empêcha pas de sourire en voyant sa présence. Déjà elle se dirigeait vers lui. Il avait l'impression qu'elle faisait une drôle de tête. Il s'arrêta à quelques pas d'elle, la laissant terminer la faible distance qui les séparait. Il avait eu le temps de remarquer dans le sillage de son aspirant le matériel couramment employé pour récurer et faire briller les écailles des dragons. Il connaissait cette tâche fastidieuse pour être passé par là lui aussi pendant son aspiranat.

Mais ce n'était pas la tâche qui devait donner ce drôle d'air à la jeune fille. Quelque chose devait la tracasser. Peddyr n'était pas un fin psychologue, mais il avait eu l'occasion de former des aspirants avant elle. On pouvait passer des heures à nettoyer écaille par écaille avait d'avoir un résultat convenable. En plus, dans les mains du Maître-Dragon pour lequel elle avait du faire la leçon... Il eut un peu de remord et décida d'aborder le sujet d'abord par cette petite leçon :

''Je venais aux nouvelles, voir comment se passait ta journée... J'espère que Galbert ne t'en fait pas trop baver. Il est un... exigeant. ''

Il passa une main dans sa nuque, encore gêné de ce choix. La pauvre avait du bien trimer.

''Sois sincère si jamais c'est réellement un travail que tu crois être une punition. Ce n'est pas du tout l'intérêt. Je parlais au besoin au Maître-dragon. Mais dis moi, je dirai que quelque chose d'autre te tracasse. Si je puis faire quelque chose, n'hésite surtout pas. Je suis prêt à t'apporter le soutien nécessaire...''



J'espère que j'ai bien attrapé le fil du rp, pour que nous puissions nous préparer à partir à Qahra. J'espère que je me serai pas trompée avec le maître-dragon xD
Hésite pas à me mp si moindre soucis dans mon écrit Clin d'Oeil



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nennvial N'Maliagan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Juin 2014 - 00:06 Répondre en citantRevenir en haut

Nennvial rejoignit son maître en silence. Un éclat de métal à sa droite, augmenté d'un mouvement rapide, attira son regard, et elle suivie des yeux un court instant un jeune garçonnet s’enfuyant en courant dans les rues, les reposants ensuite sur la devanture d'une boutique d'herboriste. Les plantes, dont elle en connaissait déjà les noms pour la plupart, relevaient sa curiosité par quelques représentants d'espèces exotiques qui lui étaient inconnues. Surtout cet espèce d'arbre là, encore petit, aux feuilles larges en fibres semblants dures et rêches, disposées ...
- En étoiles au sommet d'un tronc semblant formé de bandes d'écorces enroulées. termina-telle dans un souffle à peine audible.
Elle n'avait pas rêvée. Cette plante existait réellement. Et le lieu de son rêve, peut-être aussi. Probablement.

Elle se stoppa lentement, puis repartie, perdue dans ses pensées, son pas devenu hésitant et tendu, marqué par un rythme trop saccadé et accompagné d'un regard dans le vague. D'où provenait alors ce rêve, si c'en était un, l'impression de réalité de l'elfe était trop forte pour ne pas considérer cette possibilité, amplifiée par la découverte, et pourquoi l'avait-elle rêvé ? Quel était son sens, le but de son existence ?
L'elfe noire n'en savait rien, et une impression d'urgence enserra de plus en plus sa poitrine, lui serrant le ventre tandis que son visage restait de son impassibilité habituelle.
Où ? Pourquoi ? Comment ? Était-ce une réalité ?
Devenait-elle folle ?

Serrant le seau dans sa main un peu trop fort, elle salua son maître en l'atteignant et ses lèvres s'étirèrent en une légère expression de gène crispée, trop visible pour passé inaperçue mais trop discrète pour être attribué à autre chose qu'à des pensées préoccupantes, renforcées par ce feu dans ses yeux, changeant, passant tour à tour de leurs bleus profonds à la couleurs cristalline de la glace gelée.
Preuve de la magie qui emplissait ses sens, introduite par milles interrogations sans réponses. Et sa peur lui broyant le ventre.

Elle sourit à son maître malgré tout en entendant son avis sur le maître bronze, qu'elle trouva assez exacte, et faillit suggérer le presque euphémisme de cette description d' »exigent », mais elle tint sa langue, et répondit avec une pointe d'amusement non feint dans la voix .

- C'est le moins que l'on puisse dire en effet. Mais ne vous inquiétez pas cependant, cette journée d'enseignement fut … aussi riche en connaissances qu'inattendue. Le fait de passer la journée à gratter le dos d'un Maître Dragon s'est avéré très instructif, et bien que je ne m'attendait pas à ça, même si j'aurais dût m'en douter venant d'une de vos connaissances, je n'aurais pas supposé en apprendre autant sur la morphologie des dragons en si peu de temps, et ce sans avoir eut à trop potasser de livres. Ce fut étonnant d'apprendre que ces grands êtres craignent les chatouilles sous le ventre et possèdent une telle passion pour leurs écailles, aux milles et unes ressources. Finit-elle dans un sourire espiègle.

L'elfe noire était néanmoins sérieuse lorsqu'elle disait ces phrases, et elle répondit d'un air concentré et empreint de respect au regard perplexe de son maître, se demandant si il ne s'était pas trompé de dragon quand il avait demandé les services de son confrère...

- Rassurez-vous. Pour moi, ce fut loin d'être une punition.
assura-t-elle d'une voix profonde.

Peddyr répondit, puis un temps s'écoula, pendant lequel tout deux marchèrent en silence, chacun réfléchissant. L'elfe noire finit par ouvrir la bouche :
- Si vous m'autorisez à vous en parler... Des problèmes me tracassent, comme vous l'avez ressentit. [/color]Commença-t-elle, [color=#ccff66]Mais puis-je tout d’abord vous poser une question ? Cela vous semblera sans doute quelque peu idiot, mais croyez-vous aux visions ? Et si oui, qu'en savez-vous ?

L'elfe noire attendit la réponse de son maître en silence, une sorte d'angoisse, devenue si familière et pourtant lui semblant si anciennement et si enfantine, entourant son cœur à l'attente de la réponse de ce maître, qu'elle respectait et avait appris à apprécier.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 25 Oct 2014 - 17:36 Répondre en citantRevenir en haut

Ils marchèrent en effet un peu. C'était une méthode courante et utile pour détendre un peu les possibles tensions entre deux personnes. Même si cette tension n'existait pas entre Nennvial et Peddyr. Mais le Maître Brun sentait que quelque chose la troublait et cela se confirma qu'une fois quelques pas de faits, exprimée de la bouche même de la jeune fille. Un sourcil se leva malgré la volonté de l'humain à entendre l'aspirante avoir des choses à lui confier. Mais avant toute chose, elle avait une question ; une question très délicate.

Les visions.... on les assimilait à la magie ou à la folie. Le don de double vue, la prémonition... Elles avaient tellement de mots synonymes pour les définir qu'on pouvait s'y perdre, à moins d'être un magicien. Peddyr n'était pas un expert dans ce domaine, ne connaissant que d'ailleurs peu la magie. Oh, il y avait déjà été confronté et comprenait parfaitement la puissance du Don qui l'unissait avec son dragon. Il avait même été sidéré de voir les capacités magiques que cela procurait aux dragons. Lui-même avait du pouvoir dans les veines, même si ce n'était pas un pouvoir très extraordinaires. Il n'avait pas hésiter à y recourir pour sauver sa vie ou celle de ses amis. Mais pour ce qui était du pouvoir de voir des choses du futur, ou du passé....

Il resta silencieux, se rappelant très bien un épisode qui avait sérieusement marqué sa vie de famille, avant qu'il ne la rompe pour protéger les siens. Il ne pouvait pas mentir sur ce qu'il savait. Après tout, le rôle d'un maître n'était pas d'enseigner son expérience et ses connaissances à ses aspirants ? Bien qu'il abordait que peu le domaine de la magie dans ses instructions, il répondait toujours aux questions que ses aspirants lui posaient. Il inspira doucement, comme pour se donner du courage d'aborder le sujet. Bien entendu, il veillerait à rester dans les grandes lignes. Nennvial n'avait pas besoin d'apprendre ce qui s'était passée.

''Cela dépend déjà de comment tu parles de tes visions et avec qui.... Je n'y crois pas vraiment, même si j'ai déjà eu une fois malheureusement l'expérience d'une d'elles. Mais c'était dans un rêve... Si réel même au réveil. Je n'ai su que ce n'était que véracité quand je me suis retrouvé confronté à ce que j'avais rêvé. Les visions se manifestent rarement chez des personnes en mon genre. Les visions sont plus dans les mains des gens qui ont une magie qui les appellent, un peu comme des devins. Enfin quand ce ne sont pas des charlatans. Les visions ne sont pas à prendre à la légère, car des fois, elles montrent l'épisode d'une époque révolue. et des fois, l'avenir... sur des gens que tu ne connais pas, des amis, de la famille. Les visions peuvent donner des images de bonheur ou de malheur. Souvent on croit qu'elles donnent un message, une énigme à résoudre....Il n'est jamais facile d’interpréter ce qu'on voit...''

Il y avait bien l'Oracle qui pouvait plonger son interlocuteur dans une nuée de vision, le concernant ou concernant son destin même, quand on prenait le courage de monter sur le Mont Gerikor. Jamais le Maître Brun n'a cherché à aller le voir. Sa vie n'avait pas besoin d'être encore plus tumultueuse qu'elle ne l'a été sur cette dernière décennie.

''Je n'ai eu qu'une seule expérience de ce genre de vision... Si tu me demandes cela, et vu ton tracas intérieur, je présume que tu en as eu une récemment ? Je suis prêt à entendre les soucis qui taraudent ton esprit, ma chère aspirante. Même si les visions ne sont guère de mon ressort, je ne puis te laisser dans l'incertitude. Je verrai ce que je peux faire après que tu m'aies tout raconter''

Voila, désolé du retard. Je présume que le soucis de ton personnage va lui permettre d'aller à Qahra ? Si ce n'est pas cela, hésite pas à me dire que je devais faire pour aller à Qahra, vu le temps sans internet, j'ai pu oublier des éléments.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:33 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu