Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Rp]Par une belle matinée printanière Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 21 Avr 2014 - 20:37 Répondre en citantRevenir en haut

Printemps 918



Altahir Nordan & Norloth


Il n'avait fait que passer son temps à boire ; boire pour oublier ce qu'il avait vu... Malgré la réticence de son dragon, il était venu ici pour poser son derrière sur la mousse humide des bords sableux des Chutes, pour penser à autre chose et retrouver un havre de paix qui n'avait pas été souillé par l'attaque récente du Kaerl. Jamais il n'aurait cru frôler la mort d'aussi prêt. Oh il l'avait déjà côtoyé, mais pas de cette façon là. Pas en affrontant des dragons constitués d'ombre et qui tuaient dès qu'on les touchait. Norloth ne paraissait pas affecté par la perte des siens ou alors il cachait bien son jeu. Peu importait pour Altahir. Il s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il était rare qu'il repasse au Kaerl mais là... Il s'était battu, autant pour sauver sa vie que celles des autres. Mais à quel prix ? A un moment, entre la terreur et les effets de l'adrénaline, son sens magique avait été inondé de la malveillance même des ombres, le désorientant complètement.

Bah, quelle importance maintenant. Il était là, bien en vie et entier, son dragon aussi. Norloth était parti chasser tout en laissant l'humain prendre un peu l'air. Mais Altahir n'était pas vraiment tout seul. Il avait lui son sac et dans ce sac... Il eut un sourire en sortant une bonne vieille compagne. Une bonne bouteille de vin rouge. Ses deux autres soeurs attendaient déjà leur tour. Sous la voûte noire de la nuit, personne ne sera là pour l'empêcher de boire à foison. Une bonne cuite était un bon remède aux angoisses et au soucis.

Un instant, il avait observé la surface de l'eau, ridée en harmonie par les chutes d'eau toutes proches. Le son apaisant des chutes fut rapidement accompagné par le débouchage de la bouteille de vin et des premières rasades. Le chasseur ne mit guère de temps pour la vider. Le vin était un peu fort à son goût mais laissant un arrière fruité agréable. Pourquoi ne pas continuer ? La nuit était sienne, rien que pour lui.

Quand le matin pointera le bout de son nez radieux, on entendra que le chant d'un rouge gorge mettant en garde ses possibles rivaux. Le clapotis imperturbable des chutes d'eau était toujours aussi mélodieux. L'eau clair était une parfaite invitation à se baigner à son contact, pour se rincer des impuretés d'un dur labeur ou pour détendre les muscles éreinté d'un entraînement implacable. Peut-être qu'une nymphe légendaire viendrai se baigner, pour se doucher dans ce havre solitaire. Si cette dernière existait réellement et entreprenait de faire ses ablutions sous les eaux claires et fraîches des cascades, elle ne serait pas déçue d'entendre un drôle de raclement nasal, suivi d'un ronflement grave d'un être totalement aviné. Quoique de plus navrant ; ou comique, que de découvrir derrière le vieux tronc d'un saule un homme allongé sur la mousse, tenant contre sa poitrine une bouteille vide, deux autres tout aussi emplie d'air à ses côtés. Le tout ronflant par la bouche pour parfaire le tableau. Il avait tout l'air d'un chasseur en tenue simple de ville, avec une épée lié à sa ceinture. Mais un chasseur ivre mort. Presque une injure, un sacrilège pour un endroit si paisible et si tranquille !



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Publicité





MessagePosté le: Lun 21 Avr 2014 - 20:37 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ayae Mugetsu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Mai 2014 - 18:42 Répondre en citantRevenir en haut

A place in heaven

Ayae ferma a demi les yeux et inspira, extatique. Il faisait encore frais et les premiers rayons de l'aube pointaient à l'horizon.

Elle avait obtenu les premières heures de la matinée, une pause dans l’entraînement à l'escrime que lui donnait sa maîtresse. Celle ci avait ses propres affaires à régler et l'ondine n'était pas mécontente de pouvoir réellement détendre ses muscles douloureux. L'eau glaciale serait si agréable...

On lui avait parlé la veille de cette cascade. Comment résister à l'envie d'y aller. Ce n'était pas bien compliqué ni bien long pour peu qu'on dispose d'une monture et il n'avait pas été trop dur d'en trouver une. Elle était partie dans la nuit pour pouvoir arriver ici au petit matin. Elle ne pouvait pas se tromper lui avait t'on affirmé. C'était vrai.

Cette paix… cette harmonie… Depuis combien de temps n’avait elle eut cette sensation ? Il y avait près de dix ans qu’elle n’avait connu autre chose que la chaleur parfois moite du Ssyl’Shar et sa sécheresse dévorante. Oh, bien sur, il y avait la brise à l’odeur de sel venue de la mer mais ce n’était juste pas pareil. Impossible de comparer cette vision d’une eau sombre, tombant en rideau mouvant depuis le haut de la cascade et les vagues qui clapotaient dans le port d’Arsuh. Les rebords de l’eau commençaient à miroiter, comme fait d'un or pur et mouvant, sous la caresse des premiers rayons.

Quelques battements de vils et une main chassèrent les larmes traîtresses venues briller fans les prunelles mauves mais il n’y avait personne après tout. Elle pouvait bien l’espace de quelques instants ressusciter l’enfant disparue qui se serait émerveillée devant un tel spectacle. L'ondine pouvait même s'imaginer quel aurait été la réaction de ce fantôme du passé : se jeter en riant dans l'eau et héler joyeusement les siens pour qu'ils viennent la rejoindre. Mais ce n'était que le spectre d'un passé depuis longtemps révolu. Ayae le laissa glisser sans le retenir. Il ne correspondait pas au présent.

Elle descendit du cheval et l'attacha à un arbre. L'eau devait être gelée. La jeune femme sourit et délaça les nœuds de sa large tunique qui bientôt glissa au sol, dévoilant une poitrine menue dont tous les bleues avaient disparus. Levant les bras, elle retira soigneusement les épingles qui retenaient sa chevelure et dégageaient sa nuque, permettant à la crinière rouge de retomber librement sur ses épaules.

Nue, elle s’avança dans l'eau. Le soleil illuminait maintenant l'ensemble de la riviere et elle rit de la sensation contradictoire. Fraîcheur de l'onde sur ses jambes et caresse de l'astre solaire sur son visage. Quel délice.

L'ondine se laissa alors glisser dans l'onde.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 7 Mai 2014 - 19:58 Répondre en citantRevenir en haut


Altahir Nordan & Norloth


Les ronflements du chasseur enivré se perdaient dans les notes cristallines de l'eau fendue par le corps menu de la jeune femme. A peine arrivée, elle avait presque méditée devant la chute d'eau avant de se décider à se dévêtir, offrant ses membres, son bassin et son buste nus à la grâce de ces eaux fraîches et revigorantes. Et ce furent les quelques clapotis qu'elle provoqua à son passage qui perturba le cycle ensommeillé de l'autre ivre derrière son tronc. Son oreille était toujours aux aguets, surveillant inconsciemment les environs pendant qu'il dormait dans les relents d'alcool. Et percevoir l'eau perturbée par une présence, même en douceur, suffit à le tirer de sa profonde torpeur.

Altahir roula sur le côté, portant une main à son front, et ravala un injure. Qui pouvait donc le déranger ? Il dormait si bien. Même dans des lieux supposés calmes et vides de toute présence vivante à deux pattes qu'on appelle homme ; ou femme, il fallait qu'il soit dérangé. Il réussit à se mettre assis, lorgnant brièvement le tronc qui avait servi de tuteur pendant sa sieste alcoolisée et se frotta l'avant de sa chevelure, l’ébouriffant un peu plus. Puis doucement, il entreprit de se remettre debout. Il peina un peu dans sa tâche avec sa gueule de bois et le vertige qui le saisissait. Puis soudain, il aperçut une silhouette sorti des rêves les plus fous ! Enfin les plus fous, n'exagérons rien. Il s'était donc réveillé pour voir CA ? Il tomba sur le cul, la bouche ouverte. Même l'alcool ne le limitait pas à ce qu'il était en train de contempler.

Etait-il possible de tomber sur une apparition telle que celle-ci ? Une divinité prenait ses ablutions dans l'eau même de ce petit lac tranquille alimenté par cette cascade chantante. Avait-il vraiment trop bu au point d'en délirer ? Ou alors il avait tellement ingurgité de ce vin qu'il avait fini par en mourir.

*Mourir non, n'exagérons rien*

Il se pinça et grimaça. Non, il rêvait pas. Il se remit debout en tanguant fortement sur ses pieds et se retint au tronc. Même la douleur de son pincée pourrait ne pas suffire à le réveiller. Il devait rêver. Et quel beau rêve ! Il en profita allégrement durant quelques minutes. Si ce n'était que le fruit de son imagination, il apprécia les courbes fines et élégante de cette petite brune. Même si elle n'avait pas une poitrine opulente, le reste du corps compensait ce manque par une approche presque réussie de la perfection

*Un beau rêve... mais toute chose a une fin*

Il devait se réveiller. Il devait mettre fin à ce rêve et il n'y avait qu'un moyen. Tout simple, comme dans la vie réelle.

''B-Bonjour.... L'eau est b-bonne ? ''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons


Dernière édition par Peddyr Thelrand le Jeu 15 Mai 2014 - 17:08; édité 1 fois
Ayae Mugetsu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 8 Mai 2014 - 19:38 Répondre en citantRevenir en haut

Le flot qu'elle traversait lentement glissa le long de sa peau. Près de la berge, l'eau n'était pas assez profonde pour qu'elle perde pied, lui arrivant au niveau des hanches. Sous ses pieds, le sol était fait d'un sable gris fin et de galets, roulés et lissés pendant des décennies par l'eau. Elle trouva cette caresse très douce sous ses pieds. L'eau glacée était délicieuse après la chevauchée de la nuit pour arriver ici. Très... rafraîchissante. Revitalisantes même.

En d'autres lieux mieux connus, l'ondine aurait su à quoi prêter attention, quels étaient les signes à regarder indiquant une présence. Elle aurait sut ce que signifiait un silence de la part des oiseaux qui auraient du s’éveiller et dont les chants auraient du retentir. Mais la jeune fille était, il faut bien l'avouer, une pure citadine qui n'avait pas encore acquis ces automatismes en pleine nature.

L'ondine était inconsciente de la perturbation qu'elle avait provoquée et savourait ce moment quant une voix retentis derrière elle.

B-Bonjour.... L'eau est b-bonne ?

Ayae se raidit brusquement et se retourna , lentement, pour dévisager celui qui l'interpellait ainsi. Inutile de se presser. Quelque soit l'importun, il devait avoir largement eut le temps d'observer tout ce qu'il y avait a voir. En supposant qu'il soit seul. Jouer les demoiselles effarouchées et pudiques ne la mènerait nul part. Garder une apparence de calme serait bien plus rentable qu'une fausse panique.

Elle plaqua sur ses lèvres le même sourire léger qu'elle arborait devant les clients mais ses yeux étaient de glace. Si un regard avait pu tuer alors l’intrus serait mort sur place, instantanément gelé. Néanmoins elle souriait.

Il ne semblait pas très engageant. Un simple humain, qui n'avait pas l'air très réveillé et dont elle imaginait sans peine le regard lubrique. Méprisable créature venant lui gâcher son plaisir jusqu'en ces lieux. Il semblait être seul...

L'eau est délicieuse mais je n'en dirait pas autant de la compagnie. Au dernières nouvelles , il n'était guère courtois d'observer une femme durant son bain.
Ou bien les usages seraient ils différents ici?


Elle n'avait même pas daigné se cacher ou voiler ses attributs. Après tout, pourquoi faire...
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014 - 17:35 Répondre en citantRevenir en haut


Altahir Nordan & Norloth


La jeune nymphe lui faisait face, se montrant aussi hautaine qu'elle était froide. Peut-être que l'eau lui donnait cette image même à sa petite personne. Ses paroles suffirent à faire hausser un sourcil épais sur le visage du chasseur et toujours se tenant à son arbre, il se concentra pour ne regarder que son regard moqueur. Jeune et frêle, elle dissimulait bien son caractère volontaire. A la voir rester debout et face à lui, il comprit vite que sa nudité souillé par sa vue ne la perturbait pas plus que ça. D'ordinaire, les femmes aimaient leur intimité et la voir violer provoquait série de hurlements et de gestes pour se cacher comme elles le pouvaient. Et là celle-là. Rien. Mais rien de chez rien. Sauf ce petit sourire provocateur. A quoi elle s'attendait ? Qu'il bondisse sur lui ?

Certes, il était bourré. Mais il n'avait pas l'alcool violent ; heureusement, sinon il aurait eu quelques soucis. Il déglutit, cherchant quoi répondre de façon intelligente. Il essaya de paraître droit sans perdre l'équilibre, gardant une main sur le tronc.

''Euh... Bien sur que non, c'est pas l'usage, i-i-ici. Hum... Il toussa brièvement. ''Mais je m'attendais pas à croiser quelqu'un ici... D'ordinaire ces L... Lieux sont vides de... gens !

Puis il se retourna, pour ne pas garder la tentation de baisser ses yeux sur ce qui embellissait le corps de cette jeune femme. Il toussota une nouvelle fois, s'adossant contre son arbre porteur d'ivrognes.

''Vous devriez vous couvrir, gente dame. Même si l'usage veut qu'on ne fixe pas une donzelle telle que vous... il sied à une femme telle que vous justement... de se v-v-êtir et d'éviter les tentations. ''

Il fit un sourire qui, il espéra, ne sera pas visible de la position d'Ayae.

''Vous avez de la chance d'être tombé sur m-moi. D'autres seraient déjà venu à votre contact sans un bonjour...''

Ca c'était bien joué, songea-t-il. Faire passer les autres pour des prédateurs en manque de femme pourrait lui faire peur et elle pourrait même le remercier de sa présence protectrice. Oui ca c'était bon ! Quelle ironie quand on songe que l'alcool vous fait tourner les méninges dans le sens de la bêtise et non de la raison.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:28 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu