Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP]Peut-être un verre de trop Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 1 Avr 2014 - 18:33 Répondre en citantRevenir en haut

Printemps 918



Altahir Nordan & Norloth


Il était minuit passé. Dehors la nuit n'accordait aucune lumière, même pas en présente des deux lunes. La raison ? Une nappe de nuages les masquaient, n'offrant sur terre que ténèbres et ombres fugaces. De quoi apporter quelques petites frayeurs pour les derniers trainards de la petite bourgade de Loméanor. Mais en cette soirée tardive, guère de monde trainassait. Les tensions entre les Kaerls de ces dernières semaines n'invitaient pas à rester le nez à l'extérieur, de peur de provoquer une rixe, résultante d'une mauvaise rencontre. Même si Loméanor était une zone neutre, il était déjà arrivé que des chevaliers-dragons, ou tout simplement des aspirants se mesurent verbalement, avec de sacrées injures.

Mais ce soir, malgré tout ça, l'auberge restait ouverte. Son tenancier avait depuis longtemps gardé la vieille habitude de veiller tard. Le moindre client de dernier instant était toujours une garantie d'un petit revenu de plus par la boisson ou par la location d'une chambre pour le peu d'heures qui restait de cette nuit déjà fort bien avancée. D'un geste expert, notre dit tenancier nettoyait le fond d'une chope avec un chiffon usé. Son regard sceptique fixait un des derniers clients encore présents, celui qui était avachi, la tête contre son bras posée sur la table du fond de la salle commune. On dénombrait à sa portée deux bouteilles de vin vides. Une troisième était gardé dans le creux d'une main, la serrant comme si le buveur avait peur de la voir s'envoler.

Le tenancier rangea sa chope et jeta son torchon sur son épaule. Il quitta son comptoir et s'approcha du vautré. Il prit le risque de le secouer un peu.

''Hep, messire, si vous voulez dormir, y a des chambres pour ça''

La main qui tenait la bouteille encore empli de vin se leva et remua à peine. Une voix agacée rétorqua donc :

''Fous moi la paix... j'ai payé, et j'ai pas fini de boire. ''

Sa main retomba platement sur la table. Pas une seule fois, il ne leva la tête.

''Dès que j'ai fini, promis, je me tire ailleurs.... ''

Le tenancier laissa donc ce client râleur dans son coin, haussant des épaules.

°Une fois de plus, tu as décidé de te soûler. Et on peut savoir les raisons ? °
°T'occupe.... juste envie. Et manquerait plus qu'un ardent débarque pour lui aussi me faire la morale....°



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Publicité





MessagePosté le: Mar 1 Avr 2014 - 18:33 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Mave Arkias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 5 Mai 2014 - 12:17 Répondre en citantRevenir en haut

« Libérez les poneys !

Voilà ce qu'avait hurlé le pauvre diable venant d'enfoncer les portes du paisible atelier. Mave acheva son mouvement et leva le nez de son travail. L'homme se heurtait au maître des lieux, il avait attrapé le vieux torhil par son col de lin et tentait de secouer sa masse impressionnante. Le Forgeron attrapa sans ménagement les mains de l'importun, le saisit à bras le corps en vociférant un tonitruant « Mais vas-tu t'en aller ? » puis le jeta dehors d'un coup de pied dans le fondement. Il revint ensuite d'un air bougon vers son impétueuse apprentie. Mave n'avait pas été emballée au début par cette formation que lui avait quelque peu imposée son maître et lui n'aimait pas prendre des Doués sous son aile, ils ne restaient jamais au-delà de leur Empreinte. Pourtant la Forge lui collait à la peau, si cela l'avait quelque peu rebutée à cause des souvenirs qui l'y liaient, l'Aspirante avait très vite pris le dragon au vol et se révélait aussi douée que son incroyable arrogance le lui faisait clamer. Le vieux maître était incapable de corriger ce défaut mais il avait commencé à prendre en affection cette petite Torhille et, silencieusement, il s'inquiétait de ce calme apparent si inhabituel.

- Tous les villages ont leur idiot, voilà le notre, se justifia-t-il d'un air légèrement gêné.

La Torhille pencha légèrement la tête sur le côté puis se concentra sur sa lame. La trempant d'un geste habitué dans l'eau froide, elle vit du coin de l’œil son maître d'apprentissage surveiller d'un air vague ses gestes. C'était étrange.

- Il y a un problème ? demanda-t-elle d'un ton neutre.

- Peut-être, oui, bougonna-t-il en l'examinant à nouveau.

Elle détestait qu'il la sonde ainsi. Depuis l'attaque et sa conversation avec Yuma, Mave s'était dangereusement renfermée. Pour un femme aussi directe et libre tant dans ses paroles que dans ses actes, le vieux loup qu'il était savait d'avance que cela ne présageait rien de bon. Agacée, elle tira la lame de l'eau et voulu la reposer sur l'enclume d'une torsion du poignet. Un gémissement de douleur plus tard, le métal tinta en touchant le sol. La Torhille se tenait le bras, le forgeron lui asséna une tape sur la tête et saisit le membre avec autorité pour examiner la plaie encore assez jeune.

- Tu en as assez fait pour aujourd'hui, déclara-t-il après un silence attentif. Rentre au kaerl.

- Mais... tenta l'aspirante.

- Va, ordonna-t-il plus sèchement en ramassant la lame.

Mave voulu encore argumenter mais il ne lui laissa fermement pas le choix. L'Ardente quitta donc la forge d'un pas énervé et pris dans un premier temps la direction du Pic de Cendres. Mais il fallait traverser tout Loméanor pour cela et les distractions étaient tentantes. Mave n'aimait pas rester au kaerl ardent, la tension y était palpable, on y tournait en rond comme un lion en cage et ses camarades de chambrée ne cessaient de parler des actes abominables de son maître. Ces pensées arrachèrent un soupir à la Torhille qui aperçut l'auberge encore ouverte et bien peu peuplée. Il faisait nuit maintenant, Mave inspira l'air frais et ses pieds la dirigèrent vers ce lieu où son esprit pourrait s'échapper le temps de quelques verres.

Le tenancier était aux prises avec un client déjà quelque peu grisé quand elle entra dans l'auberge désaffectée. Il tourna un œil vif et clair vers la jeune fille puis elle vit ses sourcils se froncer. Ah non ! Elle n'était pas d'humeur à se faire sermonner ce soir. Son agressivité lui remonta le long de l'échine et elle darda un regard sombre sur l'homme qui ouvrait la bouche.

- Ce n'est pas un lieu pour les fillettes ! ânonna-t-il.

- Une pinte, réclama l'Aspirante alors qu'il n'avait pas articulé trois mots.

Pour appuyer sa demande, Mave se vissa les fesses à une chaise. Après un court échange visuel, le tenancier partit chercher la commande de sa cliente de dernière minute. Pour sûr il pouvait râler, mais elle s'en fichait. Quand il lui ramena l'objet de ses désirs, la Torhille goûta le breuvage ambré. Le liquide frais lui chauffa l’œsophage et se fut comme si s'envolait d'un coup une exacerbation qui n'avait pas lieu d'être.

Tandis qu'elle sirotait son breuvage, son regard se posa sur l'avachis lui tenant lieu de compagnie ici. Il serrait sa bouteille comme un marmot le sein de sa mère et il semblait impossible de l'en décoller. Le spectacle lui arracha un sourire amusé. Qu'était ce bougre jour après jours ? Vivait-il à Loméanor ou bien venait-il d'un autre kaerl ? Pourtant il était seul... C'est dans des instants comme celui-là qu'elle regrettait de ne pas avoir encore la chance d'être liée.

Le tenancier la resservit et avisant son regard pour l'ivrogne du coin, lui conseilla de ne pas s'en occuper. Mave l'ignora royalement et se dirigea d'un pas décidé vers l'homme qui avait à peine levé un œil dans sa direction. Elle fit trembler la table un bref instant lorsqu'elle y frappa sa choppe encore mousseuse. Une lueur amusée et sombre à la fois teintait les yeux de l'Ardente, elle était loin d'être amicale.

- Eh bien, j'ose espérer que tous les hommes de Tol Orëa ne se contentent pas de si peu, entama-t-elle d'un ton narquois en évaluant le contenu de la bouteille. C'est courant une si mauvaise descente ? »
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 8 Mai 2014 - 17:19 Répondre en citantRevenir en haut


Altahir Nordan & Norloth


Il avait bien entendu quelques échanges de voix, mais il s'en ficha royalement, repoussant d'une pensée négative l'invitation de Norloth à le voir partir d'ici. Pourquoi s'en irait-il d'ailleurs ? Il avait le cul sur une chaise, il avait encore de la boisson à terminer et il pourra s'en recommander après, si le tenancier acceptait encore de le laisser commander. Quelle bêtise cette suggestion d'aller ailleurs !

Les éclats verbaux attirèrent malgré tout un oeil sur la scène. Une jeune femme se dirigeait vers lui, d'un pas si déterminée qu'il craignait qu'elle ne vienne lui en mettre une. Il avait déjà quelques petites histoires avec quelques dames locales qi s'étaient mal terminées. Mais celle-là, il se rappelait pas d'avoir eu quoique ce soit avec elle... Sauf si le vin lui avait rendu l'esprit trop abruti par la dose de vin ingurgité pour se rappeler d'un quelconque souvenir. Il plissa ses sourcils bruns quand elle s’installa en face de lui. Si elle n'était pas venue le baffer, que venait-elle faire ici ? Il n'avait pas commandé de filles aux dernières nouvelles. Il posa son menton sur son bras plié sur la table et darda son regard vitreux dans le sien. Qu'est-ce qu'elle voulait celle-là...

Le ton de sa voix était moqueuse à ses oreilles. Il serra contre lui sa bouteille. Elle semblait être venue à lui pour trouver quelqu'un a embêter. Il en était certain. Vu qu'elle avait amené avec elle une chope emplie de bière, il pensa :

*Encore une gamine qui veut se croire plus forte qu'un homme.... et elle manque pas d'air celle-là*

''Une mauvaise descente ? Pourquoi tu me demandes cela ? ''

A croire que la quantité qu'il avait bu depuis le début, parfaitement visible sur la table par les deux bouteilles de vin déjà vidées par ses soins ne suffisaient pas au regard de cette fille.

''Toi tu dois être du genre à aller titiller les gens comme moi pour les pousser à boire non ? J'ai rien à me faire voler si ce n'est que de me payer quelques verres. Si tu étais venue dans cette intention, c'est râpé ma petite....''

Il refixa sa chope de bière et l'associant à sa pensée précédente. Parbleu.... que ce ne soit pas le genre de fille à vouloir le mettre au défi ! Elle aurait une longueur d'avance sur lui ! A moins qu'elle venait uniquement s'amuser de sa situation alcoolisé.

''Je bois ce que je veux. M'en fout de la quantité.... et toi tu bois qu'une chopine de bière. C'est peu en comparaison de ce que j'ai déjà bu, tu crois pas ? Et puis d'abord... je te connais pas. T'es qui pour venir m'enquiquiner ? Tu cherches à prouver que tu tiens mieux l'alcool que moi ou quoi ? ''

Au moins lui ne lui envoyait pas à la face qu'elle n'avait rien à faire ici. Voir une femme boire de l'alcool ne le choquait pas outre mesure, mais il ne fallait pas qu'elles cherchent à se mettre sur le même pied d'égalité que les hommes ; dont lui d'ailleurs. Il n'apprécierait guère d'être rabaissé, même pour la quantité de boissons avalées.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mave Arkias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 03:00 Répondre en citantRevenir en haut

Pour toute réponse à ces intonations narquoises et moqueuses, la petite Torhille se redressa froidement. Ses pupilles s'étrécirent et son regard soudain glacial jaugeait cet impudent ivrogne. Son regard vitreux et son haleine avinée composaient un charmant tableau pour une Ardente qui n'avait qu'une envie : échapper aux tensions agitant son kaerl. Une curieuse envie grossissait tandis qu'elle écoutait d'une oreille peu attentive la diatribe de l'inconnu. Après tout, qu'est-ce qu'elle risquait ? Il n'y avait que le martèlement du fer pour lui occuper l'esprit ces temps-ci. Son trop grand calme commençait à en devenir malsain : il donnait naissance à des pulsions sanguines qu'elle avait bien du mal à refréner. Cette fois elle se priva de contrôle. C'est d'un geste sûr et presque avec satisfaction qu'elle vit le contenu ambré de sa choppe venir s'éclater contre le visage du pauvre diable.

« Voilà qui devrait faire la différence. J'ai horreur de parler avec un marmonneur et tu commençais à t'endormir, entama-t-elle dans un sourire désagréable.

La Torhille sentit un frisson d'excitation remonter le long de sa colonne vertébrale. Au vu du ton dédaigneux, voilant un air de défi, l'homme n'allait certainement pas rester placide. Elle retint un rire en l'imaginant se remettre à câliner ses bouteilles. Si cela arrivait Mave n'aurait pas l'humour, pire même, elle réagirait de façon agressive face à l'aviné.

- De toute façon tu ne tiendrais pas trois verres dans ton état. »

Elle avait asséné ces mots en saisissant le col de son interlocuteur dans un geste presque dédaigneux, se rapprochant de lui. C'était risqué, et alors ? L'adrénaline commençait à affluer dans ses veines, dans ce corps trop calme depuis quelques jours... Aller, elle avait envie de se changer les idées et son regard criait parfaitement cet état de fait par sa lueur provocatrice. Qu'allait-il faire ? Les possibilités s'offrant à elle exacerbaient son agressivité se contenant difficilement.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 9 Aoû 2014 - 17:07 Répondre en citantRevenir en haut


Altahir Nordan & Norloth


Quand la jeune fille se redressa avec une certaine sur ses deux pieds, il crut en souriant qu'elle s'en irait pleurer dans son coin. Mais il était loin du compte quand le contenu de la chope se déversa sur sa tête et emporta dans son petit flot mousseux ses mèche devant le visages. Restant impavide quelques secondes, choqué et surpris de cette réaction inattendue. La bière termina de goutter sur la table quand il passa une main pour remettre ses cheveux en place et chasser la mousse qui lui bouchait la vue. D'un regard foudroyant malgré le voile alcoolique qui lui barrait dans un drôle de fou la vision sur la gamine, il remua sa main pour la défaire du résidu de boisson gâchée. Il n'eut pas le temps d'en placer une que la sale gosse se mit à rire et le comble fut là, contre son gré : elle lui attrapa le col pour le forcer à se coller à elle nez contre nez

Altahir grogna et attrapa la main gracile d'une poigne plus sévère pour la retirer de son col.

''Gâcher de la bière pour calmer ta frustration, c'est pas ça qui va te défouler les nerfs...''

Oh qu'il avait horreur qu'on le rabaisse, qu'on le considère comme un moins que rien. Trois bières et il serait allongé par terre qu'elle pensait ? La sale... Il ravala une injure et réussit à se redresser de sa chaise, manquant néanmoins de tituber. Il leva un bras et brailla à travers toute la salle :

'T-t-tavernier ! Amène nous un plateau ENTIER de chope. La damoiselle veut boire.....''
''Toi, tu as assez bu pour la soirée.''
''Quoi ? Attends de voir...''


Il réussit à prendre une petite bourse dans une de ses sacoches de ceintures, malgré sa main peu assurée et la lança vers l'aubergiste... Qui tomba lamentablement devant le comptoir. Le tenancier leva les yeux au ciel et concéda à emplir le gosier de ses deux là. Il amena quelques minutes plus tard un plateau comprenant cinq chope au moins pour Altahir et cinq autres rien que pour Mave... le chasseur de prime qui s'était rassis, afficha un sourire défiant à l'égard de cette petite garce qui se croyait capable de tenir mieux que lui, même s'il était déjà plein.

''Alors fillette, prête à commencer ? Au pire, la porte sera ta voie sans gros déshonneur. A la tienne ! ''

Il avait déjà saisi la première chope, saluant Mave de sa bêtise d'espérer le vaincre. Et dire que tout à l'heure, il pensait ne pas se laisser avoir dans un quelconque concours débile de boissons....



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mave Arkias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 27 Nov 2014 - 13:49 Répondre en citantRevenir en haut

Mave avait éclaté de rire lorsqu'il avait commandé le plateau. L'alcool avait vraiment des propriétés abrutissantes sur les bipèdes. C'est d'un air assuré qu'elle prit place face à l'ivrogne, sûre de sa victoire prochaine. Ah, la fougue de la jeunesse !

Les chopes tintant les unes contre les autres sonnèrent le début de leur pathétique mais amusant défi. L’œil vif et plein d'arrogance, Mave se saisit de la première chope, la brandit à l'adresse de son adversaire et, sur un dernier sourire confiant, porta le liquide ambré à ses lèvres. Les festivités pouvaient commencer.

~o~


L'heure avait tourné, les chopes aussi. Mave n'avait plus cet air si tendu et excessivement fier qu'elle arborait d'habitude. Le changement était flagrant en comparaison de l'instant où elle était entrée dans l'auberge. Toute lueur d'agressivité s'était envolée face aux volutes d'alcool distillant son sang. La Torhille se sentait...détendue ? Un rire léger secoua son corps ramolli.

Son adversaire, que se prénommait Altahir, n'en menait pas large. Comme elle en somme. L’œil morne, le corps avachi, la table servant d'appuis vital aux camarades de beuverie, qu'ils étaient beaux ! Qu'ils étaient fort ! Elle se raccrocha à la sa chaise alors qu'elle partait en arrière. Cela tournait...jamais de sa vie la Torhille n'avait bu autant d'alcool et au delà de la détente manifeste à laquelle le produit la contraignait, une forte nausée venait lui mettre le cœur au bord des lèvres.

Dans les méandres embrumés de son esprit, il lui sembla percevoir la voix narquoise de l'humain. Elle lui répondit d'un geste mou pour lui intimer de se taire quand quelque chose lui saisit le poignet sans ménagement aucun. Vivement, la Torhille inversa le rapport de force et se saisit du poignet du patron tonnant d'une voix trop forte à ses oreilles.

« Il est trois heures du matin ! Vous avez assez bu, tous les deux ! Dehors maintenant !

Pourquoi se laisser faire ? Pourquoi se retenir ? L'alcool aidant, toute la tension contenue de ces derniers temps lui échauffa les veines. Ses yeux tantôt embrumé s'illuminèrent d'une colère sourde et elle sentit une force sournoise gonfler ses muscles, semblant en chasser l'alcool l'amollissant. Mave s'était dangereusement relevée. L'alcool modifiait les comportements, n'est-ce pas ? Un sourire fendit la mine inexpressive de la Torhille, cela n'avait rien d'engageant. Pire, son agressivité était libre de toute entrave grâce à la dépravation soudaine de l'Aspirante. L'ardeur reprenait ses droits.

- Va te faire voir, grippeminaud ! rugit-elle en lui balançant son poing libre en plein visage.

L'homme partit à la renverse et se rattrapa à une table voisine qui grinça dangereusement. Mave, dans une garde approximative adaptée aux lieux, jeta un regard à son compère observant la scène d'un air blasé. Agacée d'un tel comportement et voulant s'amuser un peu, elle donna un coup de pied dans la table partagée avec Altahir, faisant s'entrechoquer quelques chopes et tomber d'autres.

- Tu te prends pour un céleste ? se moqua l'ardente. Bouge-toi ! »

Elle n'eut pas le temps d'attendre sa réponse, le patron venait à l'assaut, aidé de deux hommes alertés par le bruit.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 263
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 186
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 30 Nov 2014 - 16:17 Répondre en citantRevenir en haut


Altahir Nordan & Norloth


Même s'il était encore plus bourré que l'Ardent, il arrivait encore à voir à travers sa vision embrumée d'alcool, la mine déconfite et blême de Mave. Visiblement, elle avait visé contre un trop gros poisson et là, elle commençait à s'en mordre les doigts. Il sourit avec un air de débile.

''Ben alors, on tient pas la....''

Il fut interrompu quand il crut apercevoir un mouvement derrière elle. Il redressa à peine la tête quand il reconnut la voix du patron qui voulait fermer boutique. Un honnête homme qui voulait tout simplement se reposer en virant les deux derniers clients qui lui restaient. Mave se releva soudainement, étonnamment même malgré sa dose d'alcoolémie et réussit à foutre un pain au gars. Le tenancier tomba presque en arrière. Altahir se contenta de regarder mollement la scène, comme si tout ça le dépassait. Ou alors avait-il des hallucinations et il tentait de démêler le vrai du faux. Il déchanta vite quand elle frappa la table qui soutenait une partie de son corps. La secousse lui fit autant mal qu'il le secoua.

''Non mais ca va pas ? ''

Et en plus elle osait presque l'insulter. Les choses se corsèrent quelques peu quand deux hommes arrivèrent en renfort. Les choses commençaient à se gâter. Le Chasseur arriva à se mettre debout même si le plancher tanguait dangereusement sous ses pieds. Il aurait été plus sobre, il aurait tiré Mave dehors, mais là, aussi éméché qu'elle, il était hors de question de se faire traiter comme des va-nu-pieds. En bons clients, ils avaient payé toute leur consommation. Et voilà qu'on voulait les foutre dehors... Il garda son équilibre en se tenant à la table d'une main et secoua l'autre pour se donner plus d'éloquence ; du moins tenté.

''Quoi.... tu as besoin de deux singes pour nous mettre dehors ? Tsss.. on commençait à peine à boire que déjà tu veux qu'on parte... C'est pas marrant ! Hips... Oups pardon. ''

Il tendit alors un index vers Mave.

''Et en plus... j'en ai pas fini avec elle....''

L'un des deux hommes en renfort frappa son poings dans sa main opposée, montrant qu'il n'hésiterait pas à en venir aux mains pour calmer tout le monde avant de les éjecter.

''Amène toi, gros balourd ! ''

Aussitôt dit, aussitôt fait, les deux gars arrivèrent sur les deux ivrognes. Altahir décocha un coup à sa sale tronche, titubant pour retrouver son équilibre. Sans attendre, il attrape le col de son adversaire en vue de le corriger quand quelque chose se brisa sur sa tête. Il cligna plusieurs fois des yeux avant de s'effondrer comme une marionnette de chiffon à qui on aurait coupé les fils. Il rejoignit ainsi d'un broc en terre cuite qui avait été jeté par la malheureuse serveuse qui était restée pour terminer de nettoyer la salle. Sortant à peine d'une mauvaise passe justement avec un autre ivrogne, elle avait aidé à sa façon son patron en taisant vivement d'un coup avec et avec fracas l'animal d'Altahir qui commençait à s'exciter.

Avec le céleste désormais hors de combat, ne restait plus que Mave. Le patron se frottait la mâchoire en maugréant.

''Attrapez les et foutez les moi dans la remise, le temps qu'ils dégrisent un peu ! Tu ferais mieux de te rendre l'amie, au risque d'avoir bobo si tu résistes. Regarde donc ton copain, mort plein et dans les vapes ! Fais la gentille et vous repartirez demain. Joue la forte et ce sont les gardes que j'appelle, pour toi et ton petit compère ! ''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:23 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu