Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Rp]Quand deux dragons se rencontrent Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 16:50 Répondre en citantRevenir en haut

Un craquement osseux retentit à peine sur la plateforme où était allongé un grand dragon couleur de cendres. Ce dernier était en train de terminer de mâchouiller le dernier os d'un jeune veau qu'il avait été prendre dans un enclos prévu pour le grand bonheur des dragons. D'ordinaire, il privilégiait des cerfs ou encore des daims, leur trouvant une chair plus délicate que celle des animaux d'élevage. Mais exceptionnellement, Estenir s'était senti flemmard, ne voulant que rester ici sur une grande plateforme à savourer un bon repas sous les rayons timides du soleil printanier. Et maintenant, il achevait un dernier os entre ses crocs, appréciait le doux craquement de la paroi de calcium se brisant. La moelle bien que froide avait encore un goût exquis et bien que repu désormais, Estenir n'aurait pas craché sur une autre lampée de ce met de choix.

D'un souffle expirant, il jeta les débris osseux hors de sa gueule et bâilla, la panse pleine. Son lié n'ayant pas besoin de lui, il allait pouvoir savourer une bonne sieste. Un instant, il regarda les autres dragons, l'imitant, ou se contentant de converser avec d'autres présents ou non. Les Dôl Narë étaient un excellent endroit pour se retrouver entre frères de race. L'Empereur ne recherchait pas la conversation de ses pairs. Comme il était né en dehors d'un kaerl, il appréciait sa vie de solitaire, mais n'était nullement dérangé par la présence des autres sauriens. Même s'il avait exprimé une certaine fierté autrefois à avoir assurer une couvée, il s'occupait plus désormais de ses affaires personnelles qu'autre chose, avec ou non en rapport avec son lié. Les affaires du Seigneur Ardent n'était pas une activité attrayante, mais il suivait tout de près, pouvant apporter soutien et conseil à Alauwyr si le besoin s'en faisait ressentir.

Certains dragons se prélassaient le ventre à l'air ou encore enroulés sur eux même. Remuant sa queue, laquelle avait à son bout un cercle d'or qui l'entourait, Estenir les observa. Malgré les épreuves récentes, ces individus étaient en bonne santé, en pleine forme, signe que le Kaerl Ardent ne se laissait pas abattre. Même leur bipède devait dans la perspective de se relever et d'affronter l'adversité. C'était bon signe pour Alauwyr, même s'il existait toujours un risque qu'on s'en prenne à lui un jour prochain. Ainsi était la malédiction du trône occupé par les Seigneurs Ardents. Même dans les Récits Antiques, très peu d'entre eux étaient restés longtemps en fonction. Soit ils devenaient fous, soient se faisaient tuer dans la Fosse ou alors assassiner. Les perspectives d'avenir de son lié étaient donc sombre. Mais Estenir ne s'en inquiétait pas tant que cela. Alauwyr n'était pas un homme ordinaire. Dire que son mentor avait cru faire de lui un céleste. Bien des Ardents pourraient avoir l'audace de s'en prendre à lui, mais les risques étaient à mesurer. Alauwyr tuerait pour rester en vie. Bien qu'il n'en parlait plus guère, l'humain restait accroché à la valeur de la force, que les faibles n'avaient pas leur place dans la course à l'existence. Cette idée lui rappela un bref souvenir d'une rencontre avec un Neutre... Lhain était son nom semblait-il. Alauwyr avait juste joué avec lui, le temps de cette rencontre, le laissant en vie. Autrefois, avant de venir sur la Terre de l'Aube, Alauwyr n'aurait pas été aussi généreux....

A nouveau il bâilla et se roula sur le côté. Cette fois, il allait faire une bonne sieste.



Publicité





MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 16:50 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yuma Amarok
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Avr 2014 - 15:23 Répondre en citantRevenir en haut

Elle n'aimait pas cet endroit. Du haut des cieux où elle laissait libre cours à ses pensées, Nemuri survolait les Dôl Nàrë en déplorant un tel manque de couleurs. Seuls l'aube et le crépuscule permettaient d'obtenir quelques teintes particulières. Outre cela, seules les écailles étincelantes de ses pairs offraient à ces lieux quelques bribes d'intérêt. Quel triste cadre pour un repos draconique, songeait-elle. Traversant l'épaisseur d'un nuage pour piquer habilement vers les flancs de montagne, elle finit par se redresser avec grâce et poser enfin ses pattes sur un rebord particulier. C'était le seul et unique endroit où elle pouvait apercevoir les paysages de Tol Orëa sans être inquiétée par la présence d'autres dragons.

Ce rebord fait de roche était bien triste... La Bleue était bien trop de bonne humeur pour se laisser aller à la morosité de cette simple corniche. L'état de son lié la préoccupait déjà bien assez sans devoir supporter pareille atmosphère. Très vite, son corps de dragonne sembla fondre, cédant place à l'apparence fragile et gracile d'une jeune femme à la chevelure bleue. Le cobalt de ses longues mèches bouclées n'étaient pas sans rappeler la délicatesse de sa parure d'écailles. Matérialisant une robe légère bleu ciel autour de son faible corps, elle mit un certain temps à s'habituer à cette condition. Comment ne pas l'être après avoir passé plusieurs heures à voler ? Lorsque ses jambes cessèrent de trembler, la Bleue fit quelques pas autour du lieu qu'elle s'était choisie.

Bien malavisés auraient été les dragons qui eussent l'intention de faire cesser les chants de Nemuri au coeur des Dôl Nàrë. Aucun, ni aucune n'aurait vraiment pu s'en plaindre. La dragonne pouvait se vanter de posséder un timbre à la fois envouteur et reposant, quand bien même avait-elle la capacité de le placer très haut. Ceux des dragons qui n'avaient pas encore eu le loisir de s'endormir ne tardèrent guère à fermer les yeux pour écouter. La voix n'était pas seulement humaine, mais se répercutait également dans les esprits les plus ouverts de ces lieux.

Les illusions se formèrent bientôt autour de la jeune femme qui se laissait aller à ses douces chansons. D'abord difformes, les éléments firent leur apparition progressivement. La roche fit bientôt place au tapis verdoyant d'une prairie, où fleurirent plusieurs variétés de fleurs, offrant plusieurs couleur à ce tableau. Les bras de la demoiselle se balancèrent en rythme, tandis que son corps virevoltait sur la droite. Le lit d'une fine rivière traversa soudainement l'herbe sans ménagement, allant se jeter sur le bord de la corniche. Bien entendu, rien de tout ceci n'était réel et l'eau semblait disparaître dans le vide. Malgré tout, les pieds de la bipède s'enfonçaient pourtant dans l'herbe. Ce pouvoir qui était sien faisait des merveilles dès l'instant où elle laissait toute liberté à son imagination. Quiconque observait cette scène intrigante aurait cru la voir possédée par sa propre mélodie, tout en assistant à la formation de son petit paradis.

La rêveuse acheva son chant par une nouvelle transformation. Ses ailes aux membranes azurées se déployèrent brusquement dans son dos, tandis que son corps reprenait la silhouette reptilienne qui était sienne. Ses muscles se détendirent alors et elle s'allongea doucement au coeur du petit paysage qu'elle venait de créer. Ainsi installée, tout allait beaucoup mieux.
Elle n'avait guère prêté attention à ceux qui s'étaient plus à l'observer, préférant de loin poser sa tête dans l'herbe et se laisser aller à d'autres songes.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 535
Présentation: URL
RPs: 1 115
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2014 - 14:36 Répondre en citantRevenir en haut

Le dragon cendré ouvrit un oeil quand il sentit une vague de magie étonnante. Bien que les dragons possédaient quelques pouvoirs magiques propres, jamais encore il n'avait perçu un tel chatoiement. Encore moins au sein du Kaerl Ardent. Du peu qu'il avait appris sur les moeurs de ses frères de race depuis son arrivée au kaerl avec Alauwyr, aucun dragon ne se plaisait à faire étalage de sa magie. Il redressa sa tête et tendit ses yeux perçants dans la direction de cette vague magique, avant de cerner une bipède dansant avec une rare grâce au milieu d'un champ de verdure en pleine éclosion. Comme si le printemps était commandée par la seule volonté de cette créature. L'Empereur s'assit, de plus en plus intrigué. Il contemplait de sa position la naissance d'un parterre d'herbe et de fleurs aux couleurs variés. La nature prenait vie vie sous ses pieds à chaque pas de danse qu'elle exécutait.

Puis la bipède dansante reprit sa forme et céda la place à une jeune dragonne bleue. Estenir sourcilla. Comment n'avait-il pas pu reconnaître Nemuri, la liée de l'Archonte ? Peut-être que l'enchantement qu'elle s'était plu à concevoir autour d'elle avait perturbé les sens du dragon cendré. Toujours intrigué, il se mit sur ses pattes et se laissa tomber de sa plateforme de repos pour planer le plus silencieusement possible et se rapprocher de la position de Nemuri. Il se laisser porter par un petit courant chaud, lui permettant de trouver une place un peu plus en hauteur que celle de la petite saurienne, s'y posant. Quelques raclements de griffes brisèrent le silence. Peut-être que cela sera insignifiant pour Nemuri, qui s'était confortablement installée au milieu de son petit univers féerique.

La magie l'auréolait, Estenir la sentait. Il tendit le cou et voulut tester une petite chose tout simple, qui s’accorderait parfaitement à cette illusion verdoyante. Il ouvrit doucement ses ailes et les remua juste ce qu'il fallait pour brasser l'air avec une infime douceur. Il n'avait pas le don magique de Nemuri de créer des illusions, mais agir sur l'air était propre à tous les dragons. Une bise fraîche alla donc se marier à ce petit monde paradisiaque, donnant une touche de réalité supplémentaire. Il ne manquait plus que les senteurs boisées et florales pour la rendre parfaite. Malheureusement, dans ce recoin volcanique, il était difficile d'avoir ces parfums. Peut-être que Nemuri s'endormirait bercé par ce souffle léger, ou alors n'apprécierait pas l'intervention d'Estenir, le lié du Seigneur Iskuvar.



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:10 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu