Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Vers le Kaerl Céleste Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Ioanes Vënkal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Jan 2014 - 13:08 Répondre en citantRevenir en haut

- Entre l'Undomë et Tol Orea -
- Début Gaïaku 918 -


L'astre solaire finissant sa course dans le ciel partait rejoindre les bras de sa bien aimé, enflammant le ciel et l'océan. La brise marine soufflait en silence, berçant les eaux. Tout était calme. Soudain, un claquement sourd, une ombre plane. Gigantesque, majestueuse; ces deux mots sont toujours revenue dans les vers des Rhapsodes, lorsqu'il fallait conter la puissance des dragons. Celui-ci était bleu, éclairé par les derniers rayons du soleil, il apparaissait plus précisément bleu marine. Il volait vers le sud, s'éloignant du continent d'Undomë pour se diriger vers la Mythique Tol Orëa.

La Terre de l'Aube, les Dragons, pour Ioanes, ces deux mots étaient synonyme de légende, de mythe. Ce n'était pour lui que des histoires, raconté au coin du feu lors des froides soirée d'hiver. Ce n'était qu'invention de l'esprit, et rêve merveilleux. Ce n'était qu'une ombre, insaisissable, intangible, comme celle qu'il contemplait à la surface de l'océan. Mais le rêve avait basculé dans la réalité, et l'ombre avait surgit des eaux, sous la forme de ce dragon qu'il montait à cet instant. Le garçon serrait étroitement de ses jambes les écailles et de ses mains la crête du dragon. Son assiette n'était clairement pas des plus stables, et chaque battement d'aile faisait tressaillir le dragon plus loin vers l'avant et son coeur de la peur de tomber. Il jeta un regard admiratif vers l'elfe devant lui. Elle avait dit s'appeler Cydia, et s'était présenté à lui comme une Maitresse Dragon, appartenant au Kaerl Céleste. A vrais dire, c'était les rares informations qu'elle avait daigné lui donner, avant de l'amener précipitamment. Enfin, ça, et le fait qu'il avait dans son sang, le potentiel pour se lier, comme elle au dragon bleu, à un jeune dragon. Ce dragon bleu était en fait une dragonne, répondant au nom de Savaynith, et elle s'était adressé à lui directement dans son esprit. C'était elle qui lui avait révéler ce qu'elle avait appelé le Don.

L'adolescent réfréna son excitation avec peine -n'était-il pas en train de chevaucher un dragon vers un continent légendaire ? - et fit le point mentalement. En y réfléchissant, il avait en fait beaucoup d'information : le don était la capacité de se lié à un dragon, le Kaerl lui semblait être une organisation rassemblant ceux qui possédait ce don. Et il y avait aussi cet histoire d'Interstice qu'ils n'avait put emprunter pour une raison obscure. Ioanes ignorait tout de cela, mais il flairait quelque œuvre merveilleuses, car les paroles de Cydia, laissait entendre que sans ça, leur voyage allait être rallongé. Mais il savait aussi, et cela était très inquiétant, qu'un groupe de personnes qui montaient des dragons n'était pas intouchable, comme en témoignait cette mystérieuse attaque dont les avait prévenu Savaynith, et qui inquiétait tant avec sa liée

Le soleil disparut totalement à l'horizon, plongeant le monde dans l'obscurité. Les étoiles semblaient bien pâle, l'océan n'était plus qu'une masse informe et lointaine. Aucune des Lunes ne c'était encore levé. Au loin, Ioanes pouvait déjà appercevoir la côte de Tol Orea. A quel distance ? le garçon eut été incapable de le dire, peu habitué à contempler le monde de cette hauteur. La fraîcheur nocturne le fit frissonner, il n'était pas habiller pour passer la nuit dehors.

Devant lui, Cydia, qu'il distinguait peu, n'avait toujours pas dé-serrer la mâchoire. Il la sentait tendu, et déterminer. Ioanes senti tout à coup la crainte qu'elle ressentait s'abattre sur lui. Sans doute qu'au Kaerl, possédait-elle sa famille, ses amis. Sa maison était surement là-bas. Le garçon ne comprit le danger qu'a cette instant. Il fallait le comprendre, tout cela était encore abstrait pour lui, il ne savait rien de ce monde, et se le représentait mal. Mais, était-ce la nuit remplis d'ombres inquiétante ? il réalisait soudain ce qu'une attaque représentait pour l'elfe et sa liée. Leur foyer étaient en danger.

-Madame, cria-t-il afin de se faire entendre, compter vous voyager ainsi toute la nuit ?

Sa phrase s'acheva par un tremblement général de tout son corps. Il était gelé, mais n'osait le dire. Ses tuniques de paysans ne le protégeait que peu du vent créé par les battement d'aile du dragon et par leur vitesse. Il sentait ses mains et ses jambes se tétaniser et s'engourdir. La tension de tous son corps qu'il développait pour rester d’aplomb commençait à se faire ressentir. Il forçait bien plus qu'il n'était nécessaire, mais comprenons-le, jamais il n'avait monter de dragon, et ce n'était pas le genre de science que l'on maitrisait du premier coup.
Publicité





MessagePosté le: Sam 11 Jan 2014 - 13:08 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014 - 22:27 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La question tira Cydia de ses songes. Plongée dans l'angoisse de retrouver un Kaerl massacré, elle avait presque oublié la présence de son jeune aspirant. Le pauvre commençait à grelotter de la fraîcheur de la nuit. Cherchant à savoir qui avait pu attaquer le Màr Menel, elle avait oublié qu'Ioanes n'avait pas prévu une tenue plus chaude. la chevalière bleue se mordit la lèvre à ce manque de considération et se retourna vers le jeune homme.

''Pardonne-moi, je cherchais dans mon esprit qui aurait pu attaquer le Kaerl. Nous n'avons guère d'ennemis...''

Hormis les Ardents, mais ces derniers n'auraient pas commis l'acte irréparable de les attaquer sans raison. Et surtout sous quel motif ? Tout le monde savait que le Seigneur Iskuvar était un homme à ne pas prendre à la légère, du moins, de ce qu'elle avait pu entendre dans les commérages.

''Nous allons bientôt arriver. Nous ne sommes pas loin de la Terre de l'Aube. Je regrette que tu puisses pas voir l'approche en plein jour. Nous nous rattraperons''
°Nous allons nous rendre vers Loméanor. Cela permettra de prendre des nouvelles de ce qui a pu se passer. Ce sera mieux que de découvrir une surprise macabre...°
''Va pour Loméanor... Il s'agit d'une petite bourgade. Des gens liés ou non y vivent. Nous prendrons une chambre à l'auberge, pendant que Savaynith prendra des nouvelles. Accélère un peu mon amie, notre ami à froid. Ioanes, colle toi plus contre mon dos, tu ressentiras moins le froid comme cela.

A l'idée d'avoir un jeune homme coller à elle la fit rougir. Puis elle se concentra sur le vol de sa liée, qui heureusement, ne mit pas longtemps à survoler la terre de l'Aube. Malgré l'obscurité de la nuit, on put entendre la mer chanter contre le sable d'une crève ou par là, d'une falaise.

''Nous arrivons''

La petite bleue se dirigea vers un horizon si sombre qu'on ne put rien voir de ce qui se passait en bas. On discernait ce qui étaient le haut d'une grande forêt puis enfin, des lumières de maison et des odeurs de feu de foyers envahirent leur champ de vision. Savaynith entama un léger virage pour se poser à l'entrée de la ville. Sans attendre, elle se baissa pour permettre à ses passagers de descendre.

°L'auberge est pas loin. Je vous retrouve demain, avec les nouvelles. Cydia, reposes toi et Ioanes aussi. Peut-être que vous entendrez des ragots sur ce qui s'est passé, mais je serai plus à même de vous fournir de vraies infos. °

Sur ces derniers mots, la dragonne s'envola, laissant la maîtresse bleue avec son aspirant à l'entrée de la bourgade. Cydia regarda son âme soeur prendre la voie des airs et soupira.

''Allons à cette taverne, nous avons bien mérité de nous reposer. ''

Ils traversèrent la voie principale pour rejoindre l'auberge. Quand la jeune femme poussa la porte, qui grinçait un peu, elle fut étonnée de voir qu'un ou deux clients. D'ordinaire, cela était empli de monde. Le tavernier leur jeta un regard incrédule et un peu surpris, mais ne souffla mot.

''Nous allons passer la nuit ici, tu pourras te reposer et te réchauffer. Demain sera une rude journée....Deux chambres Maître Tenancier. Et un repas bien chaud. ''
''Je vais vous faire cela de suite. Comme vous le voyez j'ai guère de monde ce soir.... ''
''Je comprends... Ioanes, prendras-tu quelque chose en particulier pour ton repas ? ''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:48 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu