Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Après l'effort... Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Juil 2013 - 15:17 Répondre en citantRevenir en haut

mi-Iolyaku 918


Legundir avait trainé son aspirant de bon matin sur les marchés de Lòmëanor, il était à court de nombreuses herbes et plantes en tout genre, aussi, en bon guérisseur qu’il était parfois, il lui fallait faire le plein. C’est donc de bonne heure ce matin, bien avant le lever du soleil que l’elfe avait sortis du lit le Torhil qui lui servait d’aspirant depuis une bonne quinzaine. Il lui avait expliqué qu’ils passeraient tous les deux la journée là-bas et même la nuit afin de profiter de quelques moments de quiétude tout en se détendant, une fois leurs petites affaires réglées bien entendu.

Et la journée avait été longue, à passer d’échoppes en échoppes, revenant même dans celles déjà explorées pour récupérer une commande ou bien revérifier la qualité d’un produit avant de l’acheter. Legundir était difficile, lui qui habituellement allait chercher ses propres herbes lui-même en pleine nature il pouvait se montrer très exigeant.

A la nuit tombée ils avaient enfin récupérer tout ce qu’il lui fallait et Legundir avait conduit Asulil à l'Auberge de la Vouivre de Jade, un établissement où il fait bon vivre et surtout bon boire. L’elfe paya deux chambres et proposa à son aspirant de le rejoindre en bas après s’être rafraichit dans le baquet d’eau de la chambrée s’il le souhaitait.

L’elfe avait pris place à une table pour quatre et s’était permis de commander deux choppes, il supposait que le jeune homme ne serait pas contre trinquer avec son Maître après cette journée qui a du être pour lui ennuyante et rude.

Faydan qui était partit chasser dans son coin ne put s’empêcher de taquiner ton lié.

° Essaye de ne pas te faire remarquer cette fois… Même si Ashen n’est pas là pour t’encourager à la débauche. °

° Tu vas me ressortir ce malheureux incident à chaque fois que je rentre dans cette taverne Fay ? Nous avions mis un peu d’animation voilà tout. Je suis certain que ce n’est pas quelques chansons et choppe brisées qui auront terni l’image de l’établissement ni du kaerl… Et puis le patron a du en voir bien d’autres, il ne nous en jamais empêcher de revenir… °

° Si tu le dis mon lié, si tu le dis… °

° Tais-toi et chasses… fit Legundir en soupirant.

L’elfe tapotait sur la table, attendant que son aspirant fasse son apparition, espérant secrètement que ce dernier ne tarderait pas car la bière avait tendance à se réchauffer et une bière chaude n’était pas aussi douce que fraîche.
Publicité





MessagePosté le: Mar 2 Juil 2013 - 15:17 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Mave Arkias
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Oct 2013 - 01:56 Répondre en citantRevenir en haut

Loméanor, village trop habité, trop vivant, trop commerçant, trop tout ! Mave serait bien restée au kaerl mais son maître ne lui avait pas tellement laissé le choix. Pourquoi avait-il eu besoin de venir ici ? On se gelait sur la place, la Torhille frissonnait en filant le train au Demi-sang. Son regard agacé glissait sur les étales du marché, détournant systématiquement le yeux dès qu'elle croisait quelque chose lui faisant penser à Undòmë.

Mais quasiment tout lui faisait penser à sa terre natale. Rester plus longtemps enfermée au kaerl ardent lui aurait sûrement fait du bien. Mave ne le reconnaîtrait pas mais ce déchirement lui pesait et en l'enfouissant au fond d'elle une frustration naissante montait petit à petit. Perdant son maître de vue quelques instants au fil des étales, la jeune ardente évacua juvénilement son agacement en tapant du pied dans la première chose qui se présenta.

Le projectile décolla et tandis qu'elle dépassait le stand en cherchant l'Archonte de ses prunelles azurée un cri râleur suivit d'un brouhaha résonna vaguement à ses oreilles. Elle repéra la silhouette du maître bleu quelques mètres plus loin et alors qu'il lui faisait signe de le rejoindre une grosse main tira la petite torhille par le bras. Un solide marchand se frottait la tempe tout en jaugeant de ses yeux chafouins la jeunette d'apparence bien frêle entre ses mains colossales. Il s'agissait sûrement d'un torhil. Mave jeta un œil de côté et vit son projectile au milieu de l'étale. L'homme lui releva le menton de force pour la réprimander et exiger paiement pour la marchandise endommagée mais déjà la Torhille se débattait avec force.

Yuma attira l'attention de l'homme, ou un autre, en tout cas cela permit à la Torhille de frapper du pied là où résidait la plus grande faiblesse des hommes et ainsi de se débarrasser de la poigne. Mave en profita pour se carapater, rien n'était cassé sur l'étale, il n'y avait donc rien à payer d'après elle. Elle se faufila entre deux stands puis entre deux maisonnées à travers une ruelle trop étroite pour le poursuivant. Courir ainsi, ça lui faisait du bien et la réchauffait. Au détour d'une rue retomber sur le marchand lui fit gonfler le cœur d'adrénaline. Ah, il pouvait courir ! Ses jambes à elle la porterait longtemps encore !

Elle avisa alors une auberge et se précipita dessus. Mais alors que la Torhille s'apprêtait à entrer une masse bleutée lui sauta dessus et lui coupa la respiration en la plaquant au mur sous le choc. Le regard sévère mais amusé de son maître croisa le sien et alors qu'il ouvrait la bouche pour on-ne-savait-quoi le colosse se découpa à l'embouchure de la rue. D'un geste précipité il ouvrit la porte et poussa l'aspirante à l'intérieur, se glissant à sa suite.
Asulil Addraeddry
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2013
Messages: 436
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 111
Race: Torhil
Âme Soeur: Maodan
Affiliation: Maison Amberle
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 1 Nov 2013 - 17:48 Répondre en citantRevenir en haut

Alors qu’il avait espéré se reposer après une journée plutôt fatigante où son maitre avait essayé, sans succès, d’endiguer sa maladresse, il était debout aux aurores pour le suivre dans un endroit où il n’était encore jamais allé. Le marché de Lòmëanor.

La première impression laissa le Torhil sans voix. La deuxième aussi d’ailleurs. Tout n’était que profusion, bruit, claquement. Il y avait de tout, de toutes les couleurs, odeurs…

Ils étaient par exemple, d’abord passés près d’un marchand d’épices. Ça sentait bon la chaleur de son désert. Il y en avait des rouges, des oranges, des vertes. Il en connaissait certaines, mais d’autres lui étaient totalement inconnus.

Ils étaient aussi passés du côté des plantes, qui elles, demeuraient un mystère pour le pauvre Asulil.
Alors que son maître discutait vaillamment du prix d’une plante avec un nom bien étrange, un éclat lumineux attira son regard. Tournant la tête, il vit un vieil homme lui faire signe d’approcher. Ne doutant pas de retrouver l’elfe, il alla voir l’étrange personnage qui se saisit de sa main pour l’attirer dans une obscure ruelle. Une fois à l’abri des regards, il commença à marmonner, tournant et retournant la main du pauvre aspirant dans tous les sens.

- Je vois… Je vois des choooooses, plein de choooooses. Tu viens de loin, oh oui, très loin, là où il n’y a pas de citrouille.

- Citrouille ? Mais pourquoi tu parles de citrouilles ? Tu es fou, on s’en fiche ! L’homme venait de se parler à lui-même, avec une voix différente, plus vive.

- Oh mais si… C’est importants les citrouilles… Ça règle tous les problèmes les citrouilles… Jus de citrouilles, crème de citrouille, potage de citrouille, la citrouille, c’est la viiiiiiiie. Il se rapprocha du visage du jeune homme en murmurant ce dernier mot. Jeune homme qui recula un peu d’ailleurs, le forçant à lâcher prise.

- Tu lui fais peur idiot…

- Ohhhh je suis désolé…. Ne partez pas, je… Je vous offre ce collier… Citrouille en échange.


Ce fut la citrouille de trop. Asulil tourna les talons et rejoignit son maitre qui venait de conclure son affaire. Il allait rester près de lui maintenant, à coup sûr… Et c’est ce qu’il fit, le suivant d’échoppe en étal, d’étal en magasin pour retourner dans des échoppes. Son maître prenait du temps pour lui expliquer les différentes herbes et autres, mais il avait vu beaucoup de choses et ça tête lui faisait mal. Vu qu’il écoutait tout ce qui pouvait se dire, il avait, en plus des propriétés des racines, les prix et autres choses inutiles…

C’est donc avec un plaisir non dissimulé qu’il monta dans la chambre que son maître avez pris pour lui et qu’il se rafraichit le visage, espérant que les tambours de sa tête s’apaisent. Mais rien n’y fit. Il revoyait encore ce fou et ses citrouilles… Peut-être aurait-il dû en parler… C’est donc uniquement rafraichi qu’il descendit les escaliers pour rejoindre son Maître à une table.

Le repérant rapidement, il alla pour s’asseoir près de lui en silence, avisant la chope. Il regardait autour de lui. Encore de nouvelles informations. Il n’avait qu’une hâte… Retrouver son lit et s’effondrer dedans pour dormir le plus longtemps possible, espérait-il.

Il avisa la porte qui s’ouvrit un petit peu à la volée, laissant entrer deux personnes visiblement essoufflées. Il croisa le regard de la première qui était, de toute évidence, une Torhille, bien qu’elle semblait un peu petite… Pour l’autre, il ne savait pas. Et de toute façon, ça n’avait pas grande importance. Il posa de nouveau son regard sur son Maitre, puis sur la chaise et alla pour s’asseoir. Malheureusement, au moment de poser ses fesses pour profiter d’un peu de calme, il se loupa et se retrouva par terre, les quatre fers en l’air.

Se redressant rapidement, il s’assit pour de bon cette fois, fixant la chope en silence. Il s’était encore fait remarquer, à n’en pas douter….

-Avez-vous trouvé tout ce que vous vouliez ? Demanda-t-il en espérant ne pas se faire engueuler pour sa chute.



Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Mar 2014 - 18:23 Répondre en citantRevenir en haut

Asulil arriva finalement ce qui ravi Legundir qui l’attendait pour boire et ensuite manger. Une journée à trainer dans les rues était plus éreintante qu’un entrainement… Il se leva au milieu de la taverne bien remplie pour que son aspirant le remarque puis il fit signe au Torhil de venir le rejoindre, ce que ce dernier fit mais une arrivée mouvementée, clinquante et bruyante interrompit le pauvre Asulil qui manqua sa chaise fort heureusement aucune chope ne fut blessée ni renversée et pour cause le jeune céleste n’avait pas eu le temps de s’en saisir.

Asulil prit place , visiblement gêné par sa chute, à l’une des dernières places de disponibles. Bien remplie à cette heure du diner, il ne restait que peu de place libre aux autres tables ; il y avait bien sûr une place par ci par là mais c’était la seule table où il restait trois places de libre, enfin deux maintenant avec Asulil L’elfe s’assura que son apprenti ne s’était pas fait mal tout en gardant un œil sur les deux arrivants… L’une était Torhil, massive mais jeune. L’autre avait quelque chose de Fëalocë et de Neishanne peut être au vu de son teint pâle. L’elfe les regarda assez instamment et ne décelant aucune mauvaise intention chez eux, il les salua poliment, ce qui était la moindre des choses après les avoir observé ainsi.

L’elfe nota tout de même que les deux arrivants étaient rentrés précipitamment et brusquement et qu’une la jeune femme semblait essoufflée, ce qui pouvait signifier qu’ils venaient de courir ou de s’enfuir… Mais cela ne le concernait pas. Lomëanor n’était pas le Màr Menel…

- Et bien et bien Asulil. Que d’empressement. taquina le Maître bronze, il n’était pas du genre à crier pour si peu, ni à crier tout court d’ailleurs mais ça Asulil le verrait rapidement, sans être laxiste Legundir était un Maître permissif

J’ai trouvé une bonne partie de ce que je cherchais. Ce qu’il manque devrait être disponible demain matin aux premières heures et si jamais il manque quelque chose nous irons les chercher directement en forêt avant de rentrer au kaerl.

Comment c’est passé la journée ? Ca n’a pas été trop ennuyeux j’espère. Il est temps d’oublier tout ça
fit Legundir en levant sa pinte pour trinquer avec lui

A la nôtre Asulil et à cette journée bien remplie.

L’elfe prit une bonne rasade et attendit que son aspirant fasse de même.

° Fay ? Ne te goinfre pas trop sinon tu vas dormir pendant deux jours. Je te rappelle que nous devons repartir demain°

° De nous deux je suis toujours celui qui se remet le plus vite lors des sorties. Tache de faire bonne figure et impression devant ton nouvel aspirant. °

° Nous verrons… nous verrons. °

J’ai bien fait de réserver la table en avance, sinon nous aurions du boire et manger dans nos chambres. En parlant de manger, quand le patron viendra, prends ce qui te fais plaisir et ne te préoccupe pas du coût, cela fait partie des devoirs de Maître se régler cela.


Si vous voulez vous joindre à notre table (la seule restant disponible pour deux personnes de plus Clin d'Oeil, on vous attend et le patron vous y conduira tout en prenant notre commande
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:34 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu