Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] La lumière est trop sombre pour dévoiler ce secret... Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 31 Mai 2013 - 20:59 Répondre en citantRevenir en haut

Hiver 918 - Deux jours après rencontre avec Peddyr.


Mek écoute ce que son maître lui dit puis hoche la tête. La blague de Sveargith, qui s'était retournée contre lui, était oubliée. Elle avait bien eut peur n'empêche. Elle se jura dans un coin de sa tête qu'elle se vengerait d'un façon ou d'une autre du dragon trop blagueur à son goût bien que ce ne soit qu'une seule blague.

- Même si je brûle d'envie de savoir pourquoi ce mystère vous entoure, j'attendrais que vous m'en parliez. Je refoulerais ma curiosité au fond de moi, faisant ce que vous me demanderez de faire. Je veux apprendre du meilleur qui soit, finit-elle dans un sourire.

Puis elle suit le maitre-dragon et son lié jusqu'à la place d’envol. Là, le dragon reprend sa vraie forme, c'était impressionnant.
Ils montent sur le dragon et celui-ci prend son envol pour la capitale céleste.

La nuit était belle, très belle même. Ces étoiles lui faisaient penser à des milliers de lucioles suspendues là haut, pour toujours. Elle ferme un instant les yeux pour savourer la fraîcheur de la nuit lorsque soudain elle se rappelle qu'elle n'a pas ses armes. En faite, elle n'a rien... Elle ouvre brusquement les yeux et pose un main sur l'épaule de Peddyr pour accaparer son attention:

- Je n'ai pas pris mes affaires. Nous sommes partis si rapidement...

Elle laisse sa phrase en suspend, honteuse d'avoir négligé ce détail au profit d'une belle balade à dos de dragon. Elle baisse les yeux et se tord les doigts, anxieuse mais surtout fâchée contre elle même. Pourquoi est-elle si distraite ? C'est bien utile d'avoir une armure qui coûte cher ainsi qu'une épée gravée du blason de sa famille si on les perds ou oublis comme ça.
Elle peste intérieurement, oubliant la voûte étoilée qui la regarde d'un regard maternel et doux.

Elle soupire et rejette sa tête en arrière, laissant le vent fouetter son visage blanc d'inquiétude. Elle se maudissait vraiment d'avoir oublier, mais l'on ne pouvait faire marche arrière maintenant qu'ils étaient arrivés à la cité céleste.
Mekhala passa une main nerveuse dans ses cheveux en regardant la cité se découvrir au petit matin.

C'était beau, comme si d'or elle était faite. Une perle parmi les étoiles du matin qui s'effaçaient pour ne revenir que ce soir.

- Cité des cieux endormis qui se réveillent à l'approche de l'astre roi, murmure-t-elle dans le vent, ses mots se perdant dans le vide en dessous d'eux.

Sveargith se pose sur une place encore endormie. La jeune apprentie descend avec agilité du dos du grand dragon et s'étire en baillant un peu. Elle observe les alentours. Une place assez grande, enfin, très grande même. Des habitations tout autour, une ville quoi? Il n'y avait rien de bien spécial ici si ce n'était le fait que la cité flottait dans les airs sans réelles explications.

Elle avait tant de questions à poser. Comment ? Pourquoi ? Quand ? Mais elle devait attendre, prendre son mal en patience. Elle devait faire abstraction de tout ceci pour se concentrer sur ce qui allait se passer demain ou aujourd'hui. Le monde bougeait bien assez vite pour qu'une chose que l'on ne soupçonnait pas se passât maintenant.

La jeune femme marcha un peu, se dégourdissant les jambes. Elle vit une fontaine et s'y dirigea pour s'asperger le visage d'eau froide, histoire de bien la réveiller et de lui faire un peu oublier sa bêtise puérile. Ah, comme elle s'en voulait...
Retournant au près de son maître, elle s'adosse à un mur non loin et le regarde. Elle n'avait jamais vraiment prêté attention à son physique deux jours avant.

Il était grand et muni d'une petite barbe châtain. Plutôt robuste, il inspirait la confiance et émanait de lui un sentiment de protection. Enfin, Peddyr avait tout pour être un père attentionné, tout dans son physique s'entend, elle ne connaissait pas encore le caractère de l'homme.

- Que fait-on ? demande-t-elle sans plus.


Dernière édition par Mekhala T'all Lyss le Mar 4 Juin 2013 - 21:14; édité 1 fois
Publicité





MessagePosté le: Ven 31 Mai 2013 - 20:59 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013 - 20:10 Répondre en citantRevenir en haut

Sveargith avait volé comme jamais, à la demande de son lié. Robuste Brun, il avait appris à compenser la fermeture de l'interstice par un renforcement de son vol, même si demain il aurait besoin de se reposer encore un peu plus que de coutume pour compenser l'importance dépense d'énergie. Galvanisé par les pensées de son lié, Svear' avait donné tout ce qu'il avait dans les tripes, tout en veillant bien entendu au confort de ses deux cavaliers. Peddyr sentait le mouvement rapide et puissants de ses muscles alaires et le souffle de sa respiration.
Mekhala quand à elle sut profiter pleinement de ce vol, savourant la beauté nocturne du ciel étoilée et ne put s'empêcher de murmurer quelques mots poétiques. Cela arracha un court sourire au Maître-Dragon. Malgré ce qu'il avait pu lui dire avant le départ, elle restait confiance en lui. Et doucement, dans le courant de la nuit qui passait, ils approchaient du Kaerl Céleste.

°Il ne faudra pas rester longtemps, il y a des dragons de garde°
°Ne ne suis pas étonné. Arrange toi pour qu'ils ne nous lancent pas leur lié. Créer des heurts est la première chose que je veux éviter. Nous ne resterons pas longtemps de toute façon°


Revenir ici était dangereux, l'humain le savait. Mais pour la jeune femme avide d'apprendre et de mener l'exaltante vie des chevaliers-dragons, il était prêt à prendre ce risque. Un court instant, quand il croisa son regard, il y lisait une forte curiosité. Mille et une question la perturbaient déjà. Lui, il sentait son coeur se serrer. D'ici peu de temps, il devrait déjà repartir, pour ne pas se faire capturer.

Une fois descendue du dos du dragon, Mekhala s'occupa de s'asperger le visage à une fontaine proche. Les alentours étaient sereins et endormis. Une bonne chose, songea Peddyr.

Quand elle lui demanda quoi faire, il la détailla en même temps. Si jeune et pourtant si désireuse de commencer à apprendre....

°Je l'ai prévenu, il arrive°

Le maître brun se rapprocha de la jeune fille, lui faisant presque face.

''Svear a demandé à une personne que je connais de venir. Il est un homme de confiance. Tiens d'ailleurs le voilà''



Un homme élancé sortit doucement de l'ombre d'une petite ruelle qui menait sur la place. On devinait malgré la pénombre qu'il avait du sang elfique dans les veines et une barbe foncée trahissait ses origines humaines. Il s'approcha de Peddyr et tout deux se saluèrent en parlant d'un certain ton bas. Les deux hommes n'avaient rien à cacher, Peddyr expliquait seulement la raison de sa visite. Puis il désigna la jeune femme.

''Voici Mekhala... Mekhala je te présente le maître Rainar, lié au Bronze Az'troth. Veille sur elle Rainar. ''
''Je veillerai sur elle comme il se doit d'un maître à une aspirante. Fais attention à toi Peddyr. Tu devrais vite repartir''


Peddyr ravala un soupir mélancolique, malgré une tape encourageante de la part de son ami.

''Ecoute bien ses leçons Mekhala, il aura bien des choses à t'apprendre. ''

Peddyr hésita un moment avant de partir finalement rejoindre son lié. Il monta vivement sur son dos et aussitôt, le grand déploya ses immenses ailes avant de se propulser dans les airs. La nuit les engloutit, ne laissant plus aucune trace de leurs silhouettes.

Rainar regarda encore un moment le ciel vide désormais. Puis d'une main amicale, il la posa sur l'épaule de la jeune femme.

''Une rude journée t'attends jeune aspirante dès demain matin. Donc tu vas aller dormir jeune fille. De ce fait, je vais te mener à tes appartements, pour te reposer. Tu apprécieras d'avoir une chambre pour toi.

Il releva le regard vers les cieux, là où Peddyr et Sveargith les avaient quittés.

''Ne t'inquiète pas pour Peddyr. Il saura te revoir, pour prendre de tes nouvelles. Je peux paraître rude au premier abord. Mais ne t'inquiète, rude mais juste. Si tu apprends bien, tu ne seras pas déçue de ce que tu seras capable de faire plus tard. Peddyr sait que tu seras une excellente chevalière. D'ailleurs, pendant que je te mène à tes appartements, as-tu déjà des questions jeune élève ? ''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Juin 2013 - 21:18 Répondre en citantRevenir en haut

Mek suit l'homme sans parler. Elle s'en veut tellement pour son équipement... Ah, elle voulait juste mourir enterrée sous une tonne de rochers ! Elle croisa les bras sur sa poitrine marchant tranquillement. Son regard fixait le sol et non l'homme qui était le remplaçant de Peddyr. Elle soupire avant de donner un coup de pied dans une pierre qui avait eut le malheur de se tenir sur son chemin. La pierre vole et va s'écraser plus loin, dans un fracas sourd. Encore un soupire puis elle lève la tête pour voir le jour se lever.

Elle n'avait pas répondu à la question Rainar. Bah, elle parlera quand elle sera moins frustrée et fâchée contre elle. Ah, qu'elle s'en voulait... Enfin, oui, elle avait des questions bien qu'elle ne voulût pas les poser dans l'immédiat, restant ainsi muette et fort peu polie envers son aîné. Mais en ce moment, ce n'était vraiment pas sa priorité. Elle voulait vraiment savoir ce que Peddyr avait de si important à faire, mais bon, elle lui avait dit qu'elle ne poserait aucune question et qu'elle attendrait les réponses qui viendraient le moment venu.

Après un petit laps de temps à marcher dans le silence tandis que la citadelle des cieux s'éveillait, ils arrivèrent à un bâtiment. Elle le détailla un moment avant de hausser les épaules et de suivre Rainar à l'intérieur. Là elle s'autorisa enfin à parler, tout d'abord pour lancer des excuses puis ensuite pour demander le programme de la journée de demain, ou d'aujourd'hui selon les points de vues.

- Excusez moi pour mon silence impoli durant le trajet jusqu'à ici. Et... Que ferons nous à mon réveille ?

Elle baille ensuite en se frottant légèrement les yeux telle une enfant. Il est vrai qu'une nuit plus longue lui aurait fait du bien mais bon. Ce cauchemar l'avait réveillé puis elle n'avait pu se rendormir. Là elle n'aspirait qu'à poser sa tête sur un oreiller et à fermer l'oeil pour le restant de la semaine. Oh oui, elle ne voulait plus rester éveillée.
Mek s'étire doucement tout en baillant encore avant de regarder le maître dragon d'un air endormi fortement comique. Elle lui sourit doucement avant de parler encore une fois pour bailler ensuite.

- Le jour se lève mais ma nuit commence ici. Nul ne pourra point réveillé l'âme endormie depuis le début de cette journée. Nul ne pourra déranger le sommeil de cette personne allongée ici. Nul ne le pourra puisque nul ne sera coucher en cette heure si matinale.

Elle fait une pose avant d'ajouter dans un murmure.:

- Sveargith, lorsque vous serrez de nouveau là, je veux entendre vos plus belles compositions.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 11 Juin 2013 - 19:38 Répondre en citantRevenir en haut



Rainar ne put s'empêcher de sourire.

''Y a pas de mal. Après tout, les circonstances ont été un peu brusque. Je peux comprendre que tu sois un peu désorientée...Pour ce qui est de ta nuit, c'est si je décide que tu la fasses. ''

Il la regarda avec un certain sérieux avant de doucement rire. Il ne voulait pas faire peur à la jeune fille dès le premier jour.

''Je plaisantais. Je vais pas t'empêcher de dormir après un tel voyage. Bien, ce que nous allons faire demain ? Déjà tu vas songer à bien te reposer, reprendre du poil de la bête avec un bon petit déjeuner à ton réveil... Bon faudra pas dormir comme une marmotte non plus, sinon tu dormiras mal à la nuit suivante. ''

Il la menait toujours en direction des appartements réservées pour les aspirants.

''Alors ce que nous ferons.... Ce sera de t'équiper un peu mieux que cela fillette. Nul besoin d'être aveugle pour voir que tu ne possèdes que ce que tu portes sur toi. Demain, on fera de toi une vraie aspirante et pour couronner le tout, je verrai ce que tu vaux au combat. Peddyr a l'habitude de commencer les premières leçons par des passes d'armes. ''

Il baissa un peu le ton, le rendant un peu plaisantin.

''Il n'a jamais aimé passer des heures le nez dans les bouquins, préférant faire les leçons en pratique. Moi aussi, je trouve cela plus pédagogique ne trouves-tu pas ? ''

Ils arrivèrent devant la chambre.

''et voila jeune fille, tu trouveras tout ce qu'il faut pour faire lavette et dodo. Je te retrouve demain sur la Grande Place, quand tu auras dormi et mangé. Ne t'inquiète pas pour l'horaire, quand tu y seras, je serai là aussi. A demain ! Ah, si tu as des questions, pose les ''

Il fit apparaître un large sourire

''Oublie pas que moi aussi je dois dormir, pour être en forme à ta formation.'

Il était aisé de comprendre que le Maître Bronze essayait de rendre le début de séjour de la jeune fille le plus agréable possible, connaissant un peu la position de Peddyr. Rainar n'avait pas tout le fin mot de l'histoire, mais il savait que ce n'était pas de son devoir d'en parler avec Mekhala. Peddyr n'avait pas eu besoin de le prévenir sur ce sujet particulier, connaissant suffisamment le maître brun pour savoir qu'il le fera un jour prochain quand Mekhala le reverrait.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013 - 18:58 Répondre en citantRevenir en haut

Lui aussi... Elle soupira. Mais qu'elle était idiote ! Ah, mais elle s'en voudrait toute sa vie ! Elle était dépitée, fatiguée et déçue d'elle même. Suivant toujours Rainar au travers ces couloirs, elle répond à son observation avec un certain énervement:

- Mais non. J'étais bien équipée avant mon arrivée ici ! Mais voilà, je suis une fille ayant une mémoire de poisson rouge... J'ai oublié ma double lame ainsi que mon armure en mithril au campement dans le désert. Mais je me maudis ! Tout cela était de ma famille... C'était les seules choses qui me reliaient encore à ma défunte famille. Mais voilà qu'en bonne idiote, j'ai tout oublié lorsque nous sommes partis vite avec Peddyr. Ah, si seulement je pouvais voyager dans le temps pour réparer cet erreur...

Elle soupira encore avant de serrer les poings, se retenant de frapper le mur à ses côtés. Oh qu'elle voulait se déchainée, tornade de violence en cet instant. Mais elle devait se calmer et surtout songer à se reposer, du moins essayer puisque son sommeil auparavant présent l'avait déserté, chassé par la colère.

Rainar l'avait conduit devant une chambre sobre aux murs peints d'un gris bleuté. Mekhala écoute la suite du programme qui ne se constitue que de pratique. Bah, elle aurait aimé lire quelques livre au sujet des Dragons et de leur histoire, mais elle attendrait. Oui, oui, elle n'était vraiment pas patiente d’ordinaire mais fallait bien changer un peu.

- Hum, pédagogique et défouloir qui plus est. Cela me ferra du bien de frapper quelque chose, rit-elle.

Elle sourit ensuite à sa remarque sur son sommeil. Serait-il du genre gros dormeur ? Enfin, elle secoue négativement la tête pour lui indiquer que non, elle n'avait pas de question. Enfin, ce n'était qu'illusoire puisqu'elle brûlait d'envie de tout apprendre, savoir mais bon, à chaque sujet son heure et là il était l'heure de rattraper cette nuit qu'elle avait passé à dos de dragon et à contempler le ciel.

- Pour l'instant je n'inspire qu'à dormir, dit-elle sans réelle certitude, de plus, comme vous l'avez fait remarqué, vous devez vous aussi dormir puisque Peddyr à dû déranger votre sommeil en arrivant là et en me larguant à vos bons soins.

Encore un sourire puis elle passe la porte en lançant:

- Bonne fin de nuit et à tout à l'heure.

La jeune femme referme ensuite la porte en soupirant encore tout en s'adossant à cette dernière et en passant un main lasse sur son visage. Elle regarde la chambre sobre et se dirige vers la baignoire. De l'eau froide pour que ses idées ne s'en aillent. Elle se déshabille et fait couler l'eau. Oui, froide, très froide qu'il lui fallait. Elle resta ainsi un long moment dans l'eau l'eau glaciale. Lorsqu'elle sortit, elle grelottait. Elle vide l'eau qui était toujours aussi limpide qu'à son entrée.

Restant nue, elle se dirige vers le lit où elle se jette sous les couettes, encore trempée. Elle éternue puis trouve le sommeille. Il est agité et non reposant. Plusieurs fois elle se réveille en sursaut, faisant toujours le même cauchemar. De plus, l'angoisse et la colère de sa négligence envers ses biens la préoccupaient au plus haut point...

Puis vint finalement le moment où elle ne pouvait plus fermer l'oeil. Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsqu'elle s'habilla et descendit manger une miche de pain, n'ayant pas grand appétit.
L'apprentie sort sur la grand place, découvrant ainsi du monde, une vie plutôt active en cette fin de matinée. Elle est un peu désorientée à vrai dire, perdue dans cette foule pourtant peu dense.

- Bon, trouvons Rainar, pensa-t-elle tout haut.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 23 Juin 2013 - 07:27 Répondre en citantRevenir en haut



Le Maître dragon lui accorda un petit sourire pour tenter de la rassurer, avant que l'aspirante ne prenne congé pour aller se reposer.

''Avec de la chance, Peddyr songera peut être à repasser par là pour prendre tes affaires. C'est dommage de pas les avoir avec toi. Une double lame est une arme intéressante. ''

Il avait manqué de siffler à l'évocation de l'armure en mithril. Ce n'était pas n'importe quel métal. cetet fille n'était décidément pas n'importe qui. Déjà Peddyr la découvrait et acceptait de la lui confier et maintenant cette petite annonce ?

''Dommage que nous ne puissions pas emprunter l'interstice pour l'instant... Nous aurions fait un rapide aller et retour.''

Que c'était gênant et même perturbant de devoir voler normalement, d'être limité par la seule endurance de son dragon pour voler dans tout le Rhaëg. Ce n'était pas la faute aux dragons, tout le monde le savait. Une autre force était en jeu et apportait crainte et doute quand à l'avenir. Mais heureusement Flarmya avait pensé à tout pour ses Enfants. L'interstice n'était qu'un petit complément de la perfection des dragons. S'ils avaient des ailes, c'était pour voler en premier lieu.

''On arrivera à te trouver quelque chose d'équivalent demain. et tu pourras te défouler de tout ton soûl aussi. Allez assez parlé, je te laisse. Peddyr me revaudra mes heures de sommeil perdus. Même s'il n'aime pas tirer les gens hors du lit. A demain jeune fille !

Le maître-dragon sortit donc de la chambre pour rejoindre la sienne et s'endormir comme une masse.


Il se réveilla suffisamment tôt, pour se remettre en condition et se préparer en vue de faire la première leçon avec la jeune aspirante désormais sous son aile. D'un sourire, il quitta ses appartements et fendit sereinement la foule matinale. Et dans cette foule, il reconnut la silhouette de Mekhala. Il la rejoignit d'un pas souple et posa une main sur son épaule, manquant sans doute par l'occasion de la faire sursauter.

''Bonjour Mekhala. Alors bien dormi ? Allons prendre quelque chose à manger pour combler nos estomacs affamés et après nous débuterons les choses sérieuses. Tu verras nous avons une aire d'entraînement avec des râteliers d'armes à dispositions. Pour l'entraînement je sous entends bien sûr. Une fois que tu auras trouvé ton type d'arme et après quelques passionnants échanges martiaux, nous irons t'équiper.''

Son regard prit une lueur d'amusement.

''Si tu es pas trop courbaturée après l'exercice bien entendu. Le programme te convient ? ''

On pourrait facilement juger l'approche de Rainar de très directe, mais il était ainsi. En attendant de savoir si l'aspirante serait d'accord, il pointa déjà son doigt vers un étal de marchand tout proche.

''Tiens regarde, là bas. Pour manger, il ya des fruits et des friands à la viande. C'est moi qui offre. Ca te dit ? ''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Juil 2013 - 09:01 Répondre en citantRevenir en haut

Mekhala eut un sursaut de peur lorsqu'elle entendit la voix du maitre dragon. Elle se retourna et le détailla d'un air fatigué mais sans plus. Elle hocha ensuite la tête et le suivit jusqu'à l'étale qu'il avait pointé du doigt. Cela la gênait un peu qu'il paie tout mais elle n'avait pas un sou sur elle tout était avec son équipement oublié plus bas. Alala, elle ne pourra donc jamais oublier ça ? Enfin, il était vrai que tout était à sa famille mais oublier ces objets ne l'aiderait pas à faire son deuil inaccompli ? Elle secoue la tête puis prend une pomme qui se tient devant elle avant de prendre un autre fruit qu'elle ne connaissait pas.

Elle n'avait guère faim en cette matinée et voulait, au plus vite, se défouler. Elle laisse Rainar payer avant de manger sans conviction les fruits. Une fois son maigre repas terminé, elle suit une fois de plus le maitre dragon au travers la place jusqu'à un endroit où étaient entreposées de multiples armes. Son visage s'illumine sans toute fois retrouver sa joie. Elle avait toujours cette erreur en travers de la gorge et elle ne pourrait décidément pas le digérer...

- Hum... Espérons que les courbatures ne me ferrons pas abandonner, dit-elle avant de se saisir d'une simple épée.

Elle la mania un peu pour soupeser son poids et pour voir s'il était facile de combattre avec puis elle se mit en garde, point de la lame direction le maitre. Un fin sourire sans joie naquit sur son visage tandis qu'elle déplaçait ses pieds sur le sable de ce qui devait être une arène.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 10 Juil 2013 - 19:50 Répondre en citantRevenir en haut



Rainar avait bien entendu payer, c'était tout naturel. Mais quand il mordit dans son friand, il remarqua le visage un peu d'enterré de la jeune femme. En fin pas d'enterré, un poil mélancolique. Il pouvait comprendre qu'un matériel personnel oublié pouvait donner de la tristesse au coeur. Mais à ce point là ? Bon en même temps une armure en mithril, même pour lui, ce n'était pas rien.

Il commença à réfléchir quand il eut terminé son repas et qu'une fois sur l'aire d'entraînement, il regarda d'un oeil expert la prise en main de l'aspirante d'une épée simple. Habituée aux armes, elle la testait pour voir son équilibre et sa légèreté dans ses mouvements. Rainar hocha brièvement de la tête, satisfait de ce geste expert. Mais elle avait toujours son visage au regard triste. Il se frotta passivement le bout de son menton barbu. Puis silencieusement il prit lui aussi une épée d'entrainement et s'approcha de la jeune fille. D'un pas il se mit en garde et toucha en provocation l'épée de Mekhala.

''Tu as une bonne prise, voyons ta défense et démontre moi ton offensive. ''

Il taquina gentiment l'aspirante par quelques passes offensives. Dans ses répliques, il sentit plus encore sa petite baisse de moral. Au début, il pensait que Peddyr, son maître d'origine en était la cause, mais il se rappela ses propres pensées sur la perte des effets de Mekhala. Il croisa le fer pour la bloquer en douceur. Il fit un bref sourire.

''Je vois que c'est pas la forme aujourd'hui. Je pense que je connais un bon remède et il va te plaire. ''

Il baissa son arme la pointe de son épée vers le sol.

''J'aime avoir des aspirants concentrés et quand cela ne va pas, je vois comment y remédier. et pour toi, et bien... je vois pas d'autres solutions que d'aller retourner dans ce campement. ''

Il sentit la présence de son lié, qui se réveillait en douceur. Az'troth avait entendu l'idée d'un départ proche.

°Tu sais que je ne peux pas aller par l'interstice...°
°Bien sûr que je le sais, mais je sais aussi que tu peux voler°
°Et si j'ai pas envie ? °
°Oui, c'est pour Mekhala, une nouvelle aspirante que l'on nous a confié°
°Ah... Oh je viens de le sentir. Désolé. Alors qu'attendons nous ? °


''Es-tu prête à faire une nouvelle expédition ? C'est vrai que c'est en demander beaucoup mais si cela peut t'aider à retrouver un peu plus de moral... Il faudra juste que tu montres à Az'troth où se trouve le campement, si tu t'en rappelles, une fois que nous serons là-bas. ''

Il se demanda si cela n'allait pas en faire trop pour Mekhala. Elle avait fait un aller déjà du continent désertique et elle allait en faire un autre alors qu'elle venait à peine de se reposer. Si tout se passait bien, il en aurait que pour deux trois jours, le temps d'y aller, retrouver le campement, retrouver ses affaires et revenir ici. Peddyr serait furieux d'apprendre cela mais il n'était pas là. Et pour une armure d'une valeur sentimentale pour l'aspirante, il ferait au moins cela.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 19 Juil 2013 - 06:33 Répondre en citantRevenir en haut

Le maitre lance quelques attaques qu'elle pare ou esquive sans réelles difficultés. Mais voilà, le moral n'est toujours pas au rendez-vous. Oui, il était exagéré de se mettre dans un tel état pour du simple matériel mais c'était des affaires sentimentales pour elle et ne pas les avoir c'est comme mourir. Très exagéré...

Rainar avait vu ce qu'elle tentait de cacher sous un sourire forcé, aussi il lui proposa l'inimaginable. Aller chercher son équipement dans ce campement. Le sourire revint au galop, son visage s'illumina, elle se retint de sauter au coup de son maitre. C'était bel et bien le meilleur des remèdes quant à ses remords et sa morosité. D'un hochement de tête vive, elle posa l'arme en toute hâte et se dirigea vers la sortie de l'arène.

Elle était impatiente de revoir ses biens, impatiente d'enfin pouvoir sentir le métal doux sous ses doigts, impatiente de tenir sa dangereuse double lame. Elle n'attendit par le maitre pour se lancer dans la grande ville céleste sans savoir où elle allait, aussi fit-elle demi-tour pour aller demander à Rainar de la guider.

- Désolée mais l'impatience est à son comble, dit-elle dans un demi-sourire.

Elle passe une main dans ses cheveux avant de regarder le sol un peu honteuse de son comportement. Puis finalement elle relève la tête et commence à indiquer au maitre dragon où se trouve ce fameux campement.

- Dans un désert, celui de Ssyl'Shar, enfin je crois. C'est aussi dans une ville, le Màr Litsë si mes souvenirs son bons. Mais je pense qu'en voyant les paysages ça me reviendra plus vite.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 28 Juil 2013 - 12:58 Répondre en citantRevenir en haut



Le Maître-dragon sourit devant le retour du sourire de la jeune fille. Cette nouvelle la ravivait vraiment et il en fut lui-même ravi. Aider les Aspirants étaient importants, même si pour cela il fallait aller à l'autre bout du monde. Puis quand elle partit comme une flèche pour aller se préparer au grand voyage, elle laissa derrière elle un Rainar un peu stupéfait d'une telle vitesse et manqua presque de rire quand elle revint, se rappelant qu'elle ne connaissait pas encore les lieux. Voir qu'elle était penaude d'une telle précipitation fit rire cette fois le maître

''Si tu fonces comme cela, je vais avoir du mal à te suivre jeune fille. La hâte peut être une bonne chose, mais en terrain connu. Allez suis moi, je vais te mener à tes appartements pour prendre ce qu'il te faut pour l'expédition''
°Az'troth, prépare ce qu'il faut pour nous°
°Je suis déjà en train de le faire. Je suppose que nous voyagerons léger ? °
°Oui nous achèterons le manquant sur place, je connais un petit village qui ne vend pas cher ses victuailles. Prends surtout nos rations et de l'eau. Ca c'est primordial°


Une fois que le maître eut accompagnée Mekhala à sa chambre pour qu'elle prépare ses affaires ; même si elle ne devait pas posséder grand chose, elle prendra ce qu'il faudra dans cet appartement d'aspirant, il l'attendit sur le palier de son chez elle, les bras croisés. Elle ne fut pas trop longue, à son grand bonheur. Plus vite, ils partiront et mieux ce sera. Il n'était pas certains que les hautes instances soient en accord d'un tel voyage avec l'interstice de bloqué. Et Peddyr qui en étoufferait en apprenant le retour sur SSyl'Shar !

Une fois que l'aspirante fut prête, il l'invita à la suivre pour rejoindre ses appartements à lui. Son lié les attendait déjà sur l'immense balcon prévu pour le décollage d'un gros saurien volant. D'un regard expert, il s'approcha de son lié et vérifié si tout était là. Le dragon avait déjà son harnais et les sacoches en place. Il n'arrivait jamais à comprendre comment le brun s'y prenait

°Mon secret mon ami, si je dis comment je fais, ce sera moins drôle°

Az'troth se baissa pour permettre à ses passagers de monter sur son dos. Cela fait, ils partirent dans les cieux sans se retourner.
Il leur fallut autant de temps sur ce voyage là que pour l'arrivée de Mekhala en compagnie de Peddyr. L'aube se levait à peine et déjà on sentait le soleil réchauffer vivement l'air matinal. Le dragon se posa à bonne distance et laissa son lié aller à pied vers un village voisin. Il revint peu de temps après avec un sac de provisions. Là ils purent repartir. Et une fois en vol, c'est là que le maître-dragon avoua un fait :

''Je ne sais pas où se trouve ce Màr Litsé, mais le désert n'est pas grand et nous volons bien. Si tu te rappelles des paysages, tu pourrais sans doute donner une indication mentale à Az'troth. Cela t'entrainera à donner des images par la pensée à un dragon. N'hésite pas à prendre tout ton temps pour le faire. Quand on est pas habitué, cela parait difficile. Après Az'troth sera où se rendre, j'en suis certain. Et tu retrouveras bien vite tes affaires.''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Aoû 2013 - 16:32 Répondre en citantRevenir en haut

Mental ? Image mentale ? Comment il fallait faire ça ? Elle ne le savait pas. Visualiser une image était simple, enfantin même, mais la partager devenait plus dur...

Cela faisait un petit moment assez grand qu'ils étaient partis du Màr. Mek ressentait énormément de fatigue. Deux voyages à la suite avec seulement une coutre nuit de répit... C'était trop pour l'aspirante qui commencer à luter contre la fatigue et le sommeille tout en affrontant la chaleur du désert. Il fallait en plus qu'elle se concentre pour partager avec le dragon une image dont les souvenirs étaient flous malgré le fait que cela ne faisait pas longtemps qu'elle avait vu cette ville.

Enfin, elle essaya de se rappeler, se souvenir de ces maisons étranges, de cette grande place d’atterrissage pour les dragons, de ces petites tantes. Dur, dur. Mais soudain, quelque chose de net et précis se dessina devant ses yeux. Les remparts de la ville du désert ! Grands, il l'avaient impressionnée.

Contente de son souvenir, elle tenta de le partager avec le dragon qui la soutenait. Elle pensait fort à son image, tellement fort qu'il lui vint un mal de crâne des plus horribles. Elle resta un moment comme ça à se concentrer avant de lâcher prise, fatiguée de son exploit.

- Désolée si je n'ai pu tenir plus longtemps, la fatigue me gagne de secondes en secondes, je ne sais pas si je resterais éveillée bien longtemps encore, dit-elle avant de bailler sans retenue.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 9 Aoû 2013 - 09:53 Répondre en citantRevenir en haut



Rainar fronça des sourcils en voyant les remparts de cette cité se dessiner sur le lointain chaud de l'horizon. Jamais il n'aurait cru qu'une cité de cette taille aurait eu sa place dans le coeur du Désert. Il connaissait un peu cette région pour savoir que le coeur du Désert Profond était dangereux et voir même inaccessible. Il faudrait qu'il reparler à Peddyr de ces lieux. Son ami s'était gardé de parler de ce lieu. Et sans doute avait-il ses raisons. Dans ce cas, Rainar gardera pour lui cette information. Le Kaerl Céleste n'avait pas besoin de savoir où se trouvait l'ambassadeur exilé.

Le voyage avait été long, voir même un peu plus que le premier aller pour la jeune aspirante et cela s'en ressentissait dans ses pensées et sur son visage. Malgré ses pensées un peu sommaires et parfois erratique, le dragon brun avait réussi à sonder les images de la jeune femme et d'en tirer quelque chose. Ce qui lui avait importé le plus était la position du soleil, qu'il avait réussi à cerner dans les images mentales de Mekhala. Il avait guidé la jeune femme en ouvrant un peu plus son esprit pour faciliter l'envoi. Puis quand elle finit par lâcher prise, le dragon la réconforta dans son effort

[i]°Merci jeune fille pour les images. Cela m'a suffi. Maintenant nous y sommes. C'est déjà bien pour une première fois. Ne t'inquiète pas si c'est difficile. Tu manques encore d'habitude, mais cela viendra avec des exercices réguliers. Même mon lié des fois n'arrivait pas à faire aussi bien que toi à ses débuts. °[/b]
''N'écoute pas ce gros lézard. Il cherche à me taquiner. Az'troth, on va se poser non loin de cette cité. Je crois que j'ai remarqué une toute petite oasis non loin d'ici. Ce sera mieux de se présenter demain, une fois que le jour commencera à se lever, et en meilleure forme. Je crois que notre amie a bien besoin de se reposer. ''

Surtout qu'il aurait été mal poli à son goût de se pointer la bas pour juste repartir avec les effets de la jeune femme. Ils étaient là, sur place maintenant.

Le dragon se posa donc à cette oasis. Le Maître-dragon descendit le premier et aida l'aspirante à descendre.

'' Az'troth va nous servir d'abri pour la nuit, pendant que je vais préparer un rapide repas et un bon petit feu. Bois un peu à l'outre de notre équipement, tu dois avoir soif. Tu vois voir comment c'est confortable de dormir contre un dragon. Demain, tu récupéreras tes effets ma chère aspirante et nous pourrons retourner au Kaerl. Ainsi, ma petite mission sera accomplie ''

Il fit un large sourire et s'attaqua au feu, cherchant des bouts de bois, même s'il en avait pas beaucoup dans les environs de l'oasis



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Aoû 2013 - 06:55 Répondre en citantRevenir en haut

Mekhala rigole doucement aux taquineries du dragon. Cela lui rappelle bien Sveargith et son amour pour la prose. Il est vrai que ça ne fait pas longtemps qu'elle connait le maître brun, mais les quelques jours qu'elle a passé en sa compagnie et celle de son liée lui ont fort apprit. Elle baille et hoche la tête dans un demi sommeil à ce que raconte Rainar. Trop fatiguée pour suivre la suite des évènements, elle sait juste qu'on l'a aidée à descendre du dragon et que, déjà endormie, Morphée vint lui voler ce qu'il lui restait d'éveillée.

Elle marche sur un chemin de terre. Aucun paysage aux alentours, aucune vie. C'est vide pourtant rien n'est sombre, ou presque. Plus elle avance plus la lumière décline. Elle finit donc dans le noir total. Mais que fait-elle sur ce chemin ? Qui cherche-t-elle ? Car oui, elle cherche une personne. La jeune aspirante tend un bras devant et sent un truc. Mais qu'est-ce ? Avançant à tâtons pour trouver l’origine de la chose, elle trébuche soudainement et se met à tomber, tomber. le sol ne sembla pas exister dans ce trou sans fin. Elle hurle.

La jeune fille ne sait plus si c'est réel ou simplement le fruit de ses rêves, elle ne sait pas si elle tombe du haut du ciel ou si alors... non, elle ne sait rien. Et puis qui cherche-t-elle ? Pourquoi ne pas l'avoir trouvé ? C'est pourtant pas compliqué de trouver, sauf si cette personne est morte... Chercherait-elle ses défunts parents dans ses songes ? Mais cela fait si longtemps qu'ils sont morts !
Mais qui alors ?

Soudain elle ouvre les yeux. Il fait nuit, elle transpire et son souffle est rapide. Un rêve, ou plutôt un cauchemar. Mekhala passe une main dans ses cheveux en soupirant puis regarde autour d'elle. Il semble qu'elle soit dans une oasis et qu'elle dort près d'un dragon. Un sourire nait sur ses lèvres bien qu'elle soit fatiguée. Pour se dégourdir un peu, elle se lève et va marcher plus loin dans la perle de vie du désert.

Cela lui rappel ce soir là au campement avec Sveargith et ses blagues douteuses.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 28 Aoû 2013 - 11:15 Répondre en citantRevenir en haut

Se balader seule et de nuit dans le Désert peut être dangereux. Plus encore quand les deux compagnons qui accompagnent la jeune imprudente ne perçoivent pas immédiatement son départ. Un voyage comme celui là pour les deux liés avaient de quoi les plonger un peu plus dans le sommeil. Et d'ordinaires, les prédateurs évitaient les animaux plus gros qu'eux. Un dragon est un sérieux prédateur armé de griffes et de dents, et doté d'une sacré protection écailleuse. Donc quel animal serait assez fou pour chercher des bipèdes, proies faciles, sous sa garde ? Ce n'était pas le genre de question que se poserait un fourmilion géant en tout cas.

Tapi sous les profondeurs du sable, il guette les ondes des proies qui marchent sur le sable. Et là, il a perçu les pas frêles d'une bipède. Peu lui importait son origine et ce qu'elle était, pour lui c'était mangeable. Son intelligence se limitait à chasser, se cacher et manger. Rien de plus.

Il attendit que sa proie vienne à elle. Il avait de la chance, car c'était justement vers elle qu'elle se dirigeait. Sous le sable, Il se tient prêt. Puis quand l'instant choisi arriva, il profita un remous sableux, pour enliser sa proie, pour qu'elle s'enfonce dans le sable. Ainsi, elle sera prisonnière et il n'aura qu'à quitter sa protection de sable en surface pour venir s'en repaître. La nuit offrait cet idéal de vie pour lui.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Mekhala T'all Lyss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Sep 2013 - 17:59 Répondre en citantRevenir en haut

Mek marche sur le sable encore chaud de la journée fortement ensoleillée. Elle soupire en repensant à toute cette journée bien mouvementée. A vrai dire elle s'en veut un peu... obliger Rainar et son lié à redescendre pour elle ici c'était un peu capricieux. Mais ces objets avaient une valeur tant sentimentale que précieuse, elle ne pouvait se résigner à les abandonner comme ça parce qu'elle les avait oubliés bêtement.

Alors elle marche en pesant le pour et le contre lorsque soudain elle entend quelque chose. La jeune femme s'arrête, méfiante, et regarde partout autour d'elle. Mais il fait trop noir et la lune n'éclaire pas assez pour montrer le danger qui rôde. Son coeur se met à battre vite, de la sueur commence à perler sur son front. Une peur excessive est puéril mais on ne sait pas ce qui habite ici, quelles créatures cauchemardesques peuvent surgir du noir pour vous dévorer.

Elle recule d'un pas puis de deux, elle songe à retourner vers le dragon protecteur mais la peur fige ses membres tandis qu'une énorme chose jaillit devant elle. Un hurlement déchire la nuit lorsque la jeune femme découvre que cette chose n'est autre qu'un monstre, un abominable monstre.
Elle va mourir, c'est sûr, rien n'est plus sûr que cela en ce soir de nouvelle lune. Sa vie va l'abandonner sans qu'elle ait pu accomplir son rêve mais au moins elle va pouvoir retrouver ses parents. Mais voulaient-ils vraiment cela ? Non, alors même si la peur l'immobilise elle se battra comme elle pourra pour défendre sa vie.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 13 Sep 2013 - 19:32 Répondre en citantRevenir en haut



Le fourmilion géant en sentant que sa proie reculait de quelques pas au dessus de sa tête caparaçonnée décida d'employer une autre tactique de chasse : sortir du sable. Certes, il allait se mettre à découvert, manquant d'attirer des prédateurs plus gros que lui, mais en agissant rapidement, il ne risquerait rien et aura la chance de manger ce soir. Il l'avait déjà fait. Son petit cerveau d'insectoïde ne lui permit pas d'en frémir de fierté et de plaisir.

Le prédateur des sables surgit du sol, provoquant une explosion de sable autour de lui. Ses mandibules avides claquaient dans l'air, se préparant déjà à se refermer sur la proie médusée et figée par la peur. Rien de mieux pour l'insecte monstrueux pour s'emparer de sa proie tétanisée par sa présence. Et quand il tendit violemment sa tête vers la jeune femme pour s'en saisir et disparaître avec sous les sables, quelque chose le percuta, le repoussant brutalement en arrière. Les mandibules s'étaient refermées juste à une main de l'aspirante. Un rugissement répondit déjà aux claquements furieux du fourmilion qui se tordait sur le sable. Az'troth se posa sur le ventre kératinien de son adversaire, pour le retenir, ondulant son corps pour esquiver les coups de l'insecte géant.

Mekhala put se sentir tirer en arrière. C'était Rainar qui ne tenait pas à ce que la jeune femme reste là face au combat de titans qui commencerait dans peu de temps.

''Ne restons pas là ! ''

Sans demander son avis, il mena presque en courant Mekhala vers l'oasis, pendant que le dragon et le monstre des sables luttaient, l'un pour protéger les bipèdes et l'autre pour survivre. Le dragon étaient bien plus agile que l'insecte et réussit à profiter d'un assaut mal calculé de son adversaire pour le mordre à l'une de ses antennes et le lui arracha, avant de bondir en arrière avec son trophée entre les dents. Le fourmilion géant tressaillit dans tous les sens, avant de finalement creuser le sable pour s'y enfouir et disparaître loin d'ici. Az'troth poussa un grondement tout en recrachant l'antenne qui terminait d'avoir ses derniers spasmes.

°Beurk. C'est pas bon les insectes....°

Le maître-dragon put soupirer d'aise. Son dragon n'avait rien et la jeune femme non plus. D'une main toujours accrochée sur l'épaule de l'aspirante, il s'enquit de son état.

''Ca va, pas trop de mal ? ''

Et avant qu'elle ne réponde il enchaina immédiatement.

''C'est de ma faute, j'aurai du te parler des dangers des environs. J'ai un peu oublié la présence de ces bestioles. ''
°Je propose qu'on ne traine pas plus dans le coin. S'il y a une bestiole de cette taille par ici, il peut y en avoir d'autres aussi. Et j'aimerai pas vous savoir dans le ventre d'un de ces monstres. Nous ne sommes pas des repas...°
[b]''Hum. Oui faisons cela. Ca va aller Mekhala ? Tu es encore pâle. Je vais t'aider à monter mon lié et nous allons partir de suite pour ce Màr. Tu auras le temps de te remettre de tes émotions°[/i]

Une fois qu'il eut aider à monter le dragon, il monta à son tour et s'assurer que la jeune femme allait toujours bien. Se savoir proche de la mort parfois n'aidait pas à rester l'esprit clair. Le dragon déploya ses ailes pour décoller et l'aube se pointa à peine quand il se posa devant les murailles rocheuses du Mar Litsé, sous les yeux curieux ou intéressés des gardes en faction.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:34 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu