Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Comment une vie peut changer en quelques heures. Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 13:29 Répondre en citantRevenir en haut

* Fin Iolyaku 918 *


Courir, courir plus loin, ne pas s'arrêter.

Voilà ce qui se hurlait dans sa tête, aller plus vite et ne pas s'arrêter ! Ils pouvaient la rattraper à tout instant.. La peur donne des ailes, pour peut elle se serait envolée. La jeune fille ne pensait plus à rien, le paysage défilait, trop lentement à son goût. Elle voulu accélérer, mais elle tomba tête la première sur un caillou, c'est sa pommette droite qui se fracassa.
Elle se releva en regardant derrière elle, elle ne vit que la forêt des îles d'Ys que naïvement, elle avait crut sans danger. le chemin qu'elle suivait était bien visible mais elle n'avait pas la force de couper à travers les arbres, la seule solution était d'accélérer. Elle sentit ses jambes s'alourdirent, mais elle continua, ses paupières devenir lourde. Mais elle devait persévérer ! Plus vite encore, elle n'allait pas assez vite, les bandits risquait de la rattraper à tout instant, elle sortit son poignard de sa sacoche, même si elle n'aurait pas eu assez de force pour le faire bouger.
Puis soudain, elle vit un petit chemin qui quittait celui-ci, il était plein de végétation comme si les arbres avait décidé de lui couper la route. Plus que quelques mètres, elle fit une embardé, glissa et tomba par terre, elle aurait certainement éclaté de rire en d'autre situation. Encore une fois, elle se releva, pleine d'espoir et reprit son chemin en courant, elle crut continuer comme ça une éternité même si ce n'était que quelques secondes.

Puis soudain les arbres se raréfièrent et elle s'arrêta net au milieu d'une grande clairière. Elle regarda autour d'elle et vit que l'herbe était haute, un ruisseau coulait à proximité, elle s'y précipita et trempa ses, lèvres, l'eau était si douce, puis elle enleva sa sacoche et s'y trempa toute entière. Elle se laissa flotté quelques instants puis, bien malgré elle, se nettoya le visage, rien que de le toucher, elle avait horriblement mal, mais elle continua coûte que coûte. Après de nombreuse blessure et se releva, mais la tête lui tournait. elle sortit de l'eau reprit sa sacoche et regarda alentour, aucune trace humaine, tout autour il y avait des arbres majestueux, et au centre ce dressait une énorme pierre avec une grosse cavité, elle s'approcha et toucha la surface granuleuse de la pierre, c'était froid logique, il faisait presque nuit, puis soudain la haine l'envahit. Comment des hommes aussi ingrat pouvait exister ? surtout sur son îles chérie. Elle en voulait au monde entier de lui avoir volé des semaines de sa vie. Elle aurait pus être loin d'ici ! Mais non ! Pourquoi fallait il qu'elle se soit fait esclave de misérable bandit ?

Elle tuerait tout ceux qui se mettrons en travers de son passage. Plus jamais elle serait faible face à l’ennemi... Puis soudain la fatigue se fit sentir. Elle n'avait aucune envie de dormir, alors elle se leva et regarda le soleil disparaître complètement derrière l'horizon tandis que la lune montait doucement en une promesse de la douceur du sommeil. Peut être qu'elle était folle à force de tomber sur la tête et de ses douleurs lancinante qui ne la quittait pas mais elle se mit en quête de détruire un arbre, elle saisit son poignard et l’enfonça de toute ses force dans l'arbre, la sève coula, comme le sang qu'elle avait versé pour les horribles bandits, puis encore une fois et c'est a se moment là qu'elle s'évanouit, la fatigue pesant sur ses épaules était énorme, autant que la douleur. Sa nuit à elle fut horrible, elle rêva de sa famille, réduite en esclavage par des personnages qu'à moitié humain, pas comme les fëalocë non, comme des animaux aux contours presque humain. Puis soudain, l'homme qui l'avait séquestré apparut, il lui sourit méchamment et lui enfonça un couteau dans le cœur. Elle se réveilla en hurlant sa douleur et sa peur . Puis elle retomba dans l'inconscience....
Publicité





MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 13:29 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 17 Mai 2013 - 06:48 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La lune baignait le ciel de la nuit de sa lumière blanche et froide. Froide car dans ces ténèbres, elle n'apportait aucune chaleur, ne faisant qu'éclairer un monde endormi, dans l'attente d'un nouveau jour. Et dans cette obscurité, une silhouette ailée brisa un instant le jeu des rayons lunaires, laissant au passage son ombre passer les criques et les petites plages des petits îlots environnants. Ys, Archipel des Tempêtes. Elle portait bien son nom pour les marins et les pirates, qui voyaient souvent leurs navires frôler les dents de pierre des recoins dangereux de ces lieux. Mais pour l'étrange créature, qu'on découvrit bleue, elle n'avait que faire des vagues traîtresses et des forts courants. Lui importait que les airs et la sécurité de sa liée.

Cydia Adoawyn était juchée sur les épaules fines de la saurienne bleutée. Inspirant l'air frais nocturne, elle replongeait brièvement à son passage par ici. Revenant d'Oren, elle se languissait déjà de sa famille. Elle avait quitté le Kaerl Céleste pour voir les siens, avant de repartir pour le Màr Menel. Tant de choses avaient du se passer depuis son court départ...et des plus inquiétantes. Savaynith au jour de leur départ, n'avait pu franchir l'interstice. Oh elle avait bien senti une perturbation effrayante dans cette capacité un certain jour, et qui l'avait ébranlée quelques jours durant. Et maintenant ? Elles avaient du se résoudre à voler simplement, en passant par Ys pour faire des haltes sur la terre ferme. Une chance de connaître un peu la géographie des lieux.

Et ce soir, Savaynith qui avait retrouvé un certain rythme dans les vols longs, avait opté pour une halte sur une des dernières îles d'Ys, qui se trouvaient sur leur passage. Comme cela demain en fin de journée, elles sauraient à Tol Orea. Leur point d'étape était une vieille demeure elfique, dite hantée. Donc évitée par les pirates. Cydia connaissait cette demeure depuis longtemps et savait que ce serait un lieu idéal pour se reposer une dernière nuit.

A moitié somnolente, elle fut surprise par le virage léger de sa liée.

°Qui y a t-il ? °
°N'as tu pas entendu ? Quelqu'un a crié en dessous de nous. Et le hasard fait bien les choses, on dirait que c'est une Douée ? °
°Ici ? °
°Nous verrons bien. °


La petite bleue ne mit pas longtemps à trouver la raison de son changement de vol. Dans une clairière, non loin d'un arbre était allongé un corps inanimé. La dragonne se posa autant en douceur que possible, demandant à sa liée de rester sur son dos. puis doucement, elle se rapprocha et pointa son museau sur la jeune femme, pour sentir si elle était encore en vie... ou non



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Mai 2013 - 08:53 Répondre en citantRevenir en haut

Pendant quelques instants, elle vît sa vit défiler devant ses yeux, ses amis, parents, sa ville aussi. Elle se voyait courant dans les rues pour trouve une bonne bourse bien rempli pour ses deux amis. Elle se voyait embrasser sa mère, et lui faire la tête... Travailler dans le potager du jardin. Courir après les papillons colorés. Prendre le bateau pour la première fois avec son père qui avait décidé de lui changer les idées. Puis soudain elle se vît courir sur le sentier de terre vers les hommes immonde qu'elle avait envie de détruire... Elle approcha et là, elle voulut crier avertir son double qu'elle tombait dans un piège mais elle ne réussit pas à sortir un son de sa jolie petite bouche. Il le fallait sa vie devait changer ne pas rencontrer ses bandits. Elle se vît essayer de l'éviter, il l'a pris sous son bras. Puis noir intense.

C'était ça mourir ? Revivre sa vie sans pouvoir la changer ? Alors il y avait injustice, elle qui avait aidé toute sa vie, voilà par quoi elle était récompensé ? Alors elle aimerait tellement que quelqu'un la ramène près des siens. Que sa mère puisse la serrer dans ses bras comme quand elle était si petite, si naïve. Quand son père partait travailler en l'embrassant sur le front. Quand elle savait ce qui allait à peu près se passer le lendemain, alors qu'aujourd'hui, tout pouvait arriver. Un dragon aurait pus l'écraser, ses bêtes si arrogante et magnifique. Les hommes aurait pus la retrouver, mais ici sous son rocher elle avait l'impression d'être coupée d'eux. Elle aurait voulu s'énerver comme une folle mais elle ne pouvait pas. Elle n'arrivait pas à bouger, cela faisait peut être des heures qu'elle était là comme un chiffon que l'on aurait lancé par terre. Elle n'était rien, plus rien. Personne ne s'intéresse à elle. Elle commençais vraiment à douter se sortir de là un jour, elle était seule, et ça pendant surement longtemps.

Elle était découragée, pourtant ce n'était pas son style. Elle n'arrivait toujours pas à bouger ni ouvrir les yeux. Quand elle senti le sol trembler. Alors maintenant un tremblement de terre ? Et puis quoi encore ? Une irruption volcanique ? Elle voulait se battre mais n'y arrivait plus. Soudain elle sentit un souffle chaud au-dessus d'elle. Elle luterait. Encore une fois elle voulut ouvrir les yeux, mais elle se sentait de plus en plus légère. Elle allait s'envoler, quitter se corps de malheur pour un bien être. Elle se senti soudainement tiré vers le bas.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013 - 17:08 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La dragonne sentit encore un brin de vie dans le corps de cette inconnu. Elle entendait distinctement le battement lent de son coeur. Elle tenta de lui parler, même si la jeune fille était inconsciente. Elle était loin. loin dans son propre esprit.

°Elle est encore en vie, mais si on ne s'occupe pas d'elle, elle va pas le rester très longtemps...°
°Le sens tu vraiment ? °
°Hum... fais moi confiance et par contre, il va falloir que nous l'emmenions avec nous à la Demeure.°
°Ne serait-ce pas dangereux pour elle ? °
°Nous n'avons plus grand chose à faire en vol et nous aurons tout ce qu'il faut là bas pour la soigner. °
°En espérant qu'il n'est pas trop tard. Car elle ne semble pas avoir de blessure grave°
°En même temps, les Non-Liés n'ont pas une constitution comme celle d'un lié°
°Tu veux dire que....°
°Oui elle a le Don, elle est seulement trop inconsciente pour entendre ma voix°


Puis sans attendre, la dragonne bleue tendit en douceur son antérieur et veillant à ne pas user de ses griffes en prenant l'évanouie, elle la cala contre son large poitrail. la Fealocé allait se retrouver contre des écailles bleutées, portée par le bras musclée de la saurienne. Puis Savaynith décolla, en veillant à protéger l'inconnue du froid du décollage que sa liée, qui semblait inquiète de cette rencontre.

La demeure était là peu de temps après. Avec l'aide de sa liée, Cydia Adoawyn veilla à soigner comme elle pouvait, dans ses maigres compétences de guérisseuse à soulager l'inconscience de la jeune femme. Après l'avoir nettoyée, mis dans un bon lit au chaud et fait boir eune forte tisane curative, la jeune maîtresse bleue veilla désormais sur la jeune femme au nom inconnu, attendant de voir si elle allait se réveiller ou... pas.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Juin 2013 - 15:18 Répondre en citantRevenir en haut

Cela la taraudait, pourquoi ne pouvait elle pas partir en paix ? Sont pauvre corps d'humain meurtri l'appelait et elle pouvait de moins en moins y résister. Puis soudainement elle senti son propre corps qui avait froid, mal et faim.. S'élever dans les aires..

Alors comme cela elle partait pour de bon ? Elle voyait du bleu, pourtant elle n'ouvrait pas les yeux. Elle le sentait plus tôt. Elle sentait aussi le froid lié au vent qui faisait gonfler ses cheveux blond et ses habits s'envolé vers l'arrière, tout cela elle en était consciente mais elle ne voyait pas du tut se qui la montait. Peut être la mort ? Ou autre chose ? Toute ses questions elle ne pouvait y répondre tout de suite. En attendant elle s'enfonçait inexorablement vers la noirceur absolu.

Puis soudain elle eu plus chaud. Elle se senti transporter par des bras humains, alors comme cela le monde d'en bas n'en avait pas fini avec elle ? Elle ne voulait pas revenir, elle senti un matelas, malheureusement plus elle sentait des choses plus son corps recommençait a vivre. Avant elle était sûre de s'enfoncer vers les ténèbres, ce n'était plus le cas. Elle senti deux présence, une énorme et une femme. Puis soudain ses yeux s'ouvrirent. La luminosité était trop forte ! Elle les ferma à nouveau en entendant une voix de femme lui parler. Elle ouvrit enfin les yeux. Pour contempler une femme très belle, avec un châle autour de la tête.
Elle sentait son regard profond posé sur elle et elle soupira. Pourquoi devait il toujours y avoir quelqu'un pour vous veiller ? Elle avait envie d'être seule, mais tant pis elle ferait avec...
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013 - 19:23 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La jeune inconnu avait fini par ouvrir les yeux. En plusieurs fois avant qu'elle n'arrive à les garder bien ouvert. La fatigue devait être difficile à contrer quand elle revenait doucement à elle. Cydia affichait un sourire comme pour lui adresser un salut de bienvenue dans le monde des vivants. L'aider à se guérir n'avait pas été aisé. Sa volonté s'était montrée chancelante, comme si elle n'avait pas eu le désir de vivre. Un ressenti que notre jeune maîtresse ne pouvait guère comprendre, n'ayant jamais eu à subir des épreuves si difficiles qu'on finissait par en désirer la mort. Elle se demandait encore, durant l'éveil de l'inconnu, comment on pouvait la souhaiter. Vivre était pourtant si beau, malgré les virages que cela prenait parfois.

Comment elle le savait ? Par sa liée bien sûr. Savaynith avait perçu cette volonté déclinante.

''Bonjour. Cela a l'air d'aller mieux maintenant à ce que je vois. Ne vous affolez pas, vous êtes avec des amies. Nous ne vous voulons aucun mal. ''

Cydia se retint de se mordre la lèvre. Qu'est ce qu'elle allait bien pouvoir dire pour la suite ?

''Nous vous avions trouvé sur notre route, blessée et affaiblie. Je ne sais pas encore ce qui s'est passée, mais maintenant tout va aller pour le mieux. ''

C'était mieux là. Pourtant, elle sentit presque une pensée de reproche de la part de sa liée, qui n'attendit pas pour prendre la suite de la discussion.

°Ma liée ici présente s'appelle Cydia. Moi je suis Savaynith. N'aie crainte d'entendre ma voix sans me voir, c'est normal... Je ne peux guère entrer dans la demeure où vous êtes toutes les deux. Mais quand tu iras un peu mieux, tu pourras me voir, dehors. Pour le moment, tu as encore besoin de te reposer. Comme le disait Cydia, tu n'as rien à craindre de nous.... Et encore moins de ceux qui cherchaient à te faire du mal. °

La voix de la dragonne se tut. Cydia souriait toujours, quoique un peu plus timidement.

''Si tu as faim, je puis te chercher quelque chose... et répondre à tes possibles interrogations. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut entendre un dragon nous parler dans son esprit.''



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Juin 2013 - 08:35 Répondre en citantRevenir en haut

A présent elle était tout à fait réveillée et détailla mieux la jeune femme devant elle. Elle avait l'air gentille même si elle n'était pas très confiante cela rassura la Fëalocë. Elle crut peut être apercevoir des oreilles pointues sous le châle de la personne, Elfe ?

''Bonjour. Cela a l'air d'aller mieux maintenant à ce que je vois. Ne vous affolez pas, vous êtes avec des amies. Nous ne vous voulons aucun mal. ''

Je commençais par un regard soupçonneux... Depuis quand m'avait elle vue ? était-ce elle qui m'avait ramené ici ? J’espérais qu'elle le pensait vraiment car j'avais eu mon cota de problème je pense, Pour toute ma vie même je daigna enfin lui répondre... Même si sa phrase était un peu bizarre.

"Bonjour..."

Elle la regardait ne sachant que dire d'autre, -je suis une fëalocë qui vous trouve un peu bizarre-... elle espérait qu'elle allait alimenter la conversation jusqu'au bout ! Et si la jeune femme ramenait la fëalocë chez elle ? si son père la battait ?

''Nous vous avions trouvé sur notre route, blessée et affaiblie. Je ne sais pas encore ce qui s'est passée, mais maintenant tout va aller pour le mieux. ''


Alors comme ça c'était bien elle qui avait ramener Nuclia, et elle compris qu'elle s'était évanouie de fatigue après sa course. Mais pourquoi cette personne l'avait elle sauvé ? La connaissait elle avant ? Nuclia était presque sur que non. Mais alors pourquoi ? avait elle quelque chose de spécial ? Elle attendrait la réponse où la poserait elle même !

°Ma liée ici présente s'appelle Cydia. Moi je suis Savaynith. N'aie crainte d'entendre ma voix sans me voir, c'est normal... Je ne peux guère entrer dans la demeure où vous êtes toutes les deux. Mais quand tu iras un peu mieux, tu pourras me voir, dehors. Pour le moment, tu as encore besoin de te reposer. Comme le disait Cydia, tu n'as rien à craindre de nous.... Et encore moins de ceux qui cherchaient à te faire du mal. °

Soudain elle entendit une voix dans sa tête plutôt imposante... Mais comment pouvait entendre une voix dans sa tête et qui était cette Savaynith ? Cydia était donc la femme. Donc c'était normal que je ne la voix pas ? Comment sa encore moins ceux qui cherchaient à lui faire du mal ? Elle ne comprenait pas pourquoi cette... Humaine ? créature ? le savait... Elle décida de poser ses questions :

Qui es tu ? Pourquoi m'avoir sauvé ? Et comment sais-tu qu'ils ne me feront plus de mal ??

Nuclia voulut se lever mais retomba sur le lit, pourquoi ne pouvait elle pas voir celle qui lui avait parlé ? Elle voulait pouvoir courir mais elle n'en avait pas la force elle attendrait simplement qu'elles répondent à ses questions puis peut être qu'elle s'endormirait de nouveau pour se réveiller en pleine forme ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013 - 19:34 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La jeune inconnue semblait un peu désorientée par la situation qu'elle vivait. A peine réveillée, elle découvrait qu'un dragon pouvait lui parler dans son esprit. Encore fallait-il qu'elle sache qu'il s'agissait d'un dragon. Cydia fut un peu honteuse devant une telle approche, mais en même temps, elle ne pouvait pas interdire à sa liée de parler avec Nuclia. Mais devant ses nouvelles interrogations, ce fut elle qui apporta les explications. Elle ne pouvait pas rester dans son coin face à une invitée. Enfin une invitée... de circonstances.

''Si tu parles de moi, je suis Cydia. Si tu évoques ma liée, il s'agit de Savaynith. Si tu te demandes où elle peut se trouver, elle est à l'extérieur de ces murs. Elle est pas vraiment comme nous... C'est. enfin n'aie crainte de ce qu'on raconte sur eux. Elle est une dragonne...''

Bon nombre de fois, elle avait vu des gens trembler de peur rien qu'au mot dragon, en raison des légendes qui les dévoilaient parfois comme des monstres sanguinaires, ou de simples animaux destructeurs.

''Je te la présenterai quand tu seras plus reposée. Tu es encore trop épuisée par tes dernières mésaventures. Pour ce qui est de ceux qui te veulent du mal... Nous l'avions simplement déduits. Tu n'étais pas vraiment équipée pour faire un long voyage, point de rations de voyage, d'armes ou encore de tenue de voyage. Tu étais comme quelqu'un en fuite. Je ne sais pas ce que tu fuyais et je ne souhaite pas le savoir. C'est ton droit de pas vouloir en parler. ''

Cydia lui accorda un sourire rasséréné et posa sa main délicate sur la couverture qui couvrait le bras de la jeune femme épuisée.

''de toute façon qui qu'ils soient, ils ne pourront pas te retrouver. On peut difficile suivre un dragon par la voie des airs. Et nous sommes dans une très ancienne demeure connue de peu de monde, ce qui en fait un lieu sécurisé pour toi. Tu peux donc ne plus songer à tes tourmenteurs et te reposer de tout ton soûl''

Maintenant l'explication de pourquoi on l'avait sauvée... Cydia sentit la présence de sa liée qui l'encourageait à faire le premier pas. Un peu rougissante, elle prit le temps de s'éclaircir la voix avant de répondre à cette question délicate.

''Nous t'avons sauvé, car nous sommes pas le genre de personne à ignorer les autres dans le besoin, ce qui était ton cas. Et puis, tu possèdes comme moi un pouvoir que nous appelons le Don, qui permet de parler aux dragons et même de.... se lier à eux. C'est un peu compliqué à expliquer et comme tu es épuisée. Pour résumer, tu peux avoir une nouvelle existence en vivant dans un monde que tu ne pourrais même pas imaginer... Aux côtés des dragons. Si tu as quelques questions avant de te reposer, je pourrai y répondre, si cela peut t'aider à y voir plus clair. ''

Pourquoi ce n'était jamais facile d'expliquer de telles choses, si banales pour elle, mais tellement ahurissantes pour les autres qui ne connaissaient par la Terre de l'Aube ?



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013 - 21:01 Répondre en citantRevenir en haut

Nuclia regardait la femme avec curiosité, à peut être était-elle pleine de secret ? Comme cette voix dans sa tête... Puis quand elle entendit les derniers mots de la jeune femme elle ne retint que "dragonne" Comment était-ce possible... Il existaient donc vraiment ? Comment les seigneurs des cieux avaient-ils put vivre sur se continent sans que personne ne les voient jamais ? Nuclia était émerveillée, les bêtes dont elle avait rêvé toute son enfance existaient vraiment.

Alors comme ça ils existent réellement ? dit elle avec un émerveillement non feint

Ce n'était pas réellement une question, surtout une affirmation, une constatation à se que la jeune fille venait d'apprendre. Elle était aussi étonnée, mais pour Cydia tout lui semblait habituel. Pourtant le fait était si étrange pour elle.
Non, c'est vrai, elle n'avait pas envie de parler de ses ravisseurs. Alors comme sa ils ne pouvaient pas l'atteindre... intéressant, un jour elle se vengerait, leur casserait tout les os un par un. Elle fit la promesse de les tuer un jour.

Mais maintenant Cydia lui disait qu'elle l'avait sauvé parce qu'elle avait le "don"... se mot bizarre faisait d'elle une personne pouvant se lier avec un dragon ? C'était vraiment magique mais peut être la femme racontait elle n'importe quoi ? Même si son discours était très crédible on ne savait jamais. Mais ses paupière commençait à peser lourd. Peut-être raconterait elle son histoire à cette femme qui avait l'air si gentille. Mais d'abord elle apprendrait mieux la connaître.

C'est une histoire magique... Mais terrassée par la fatigue elle s'endormit en rêvant de dragon. Mais son rêve fut très agité, des hommes lui courrait après tendis qu'un dragon volait à tire d'ailes vers on ne sait où. Puis soudain l'homme la rattrapa et lui pris le poignet, elle se réveilla en hurlant.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 22 Juin 2013 - 10:02 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La jeune femme devait être trop éprouvée pour mesurer l'ampleur de cette vérité révélée. D'ordinaire, les jeunes gens écarquillaient les yeux avec parfois la bouche ouverte comme un poisson hors de l'eau, ou encore se répétaient que ce n'était pas possible, même en voyant réellement le dragon en question. Non là Nuclia fut émerveillée. Cydia pensa donc que c'était bien l'épuisement qui n'aidait pas sa nouvelle protégée à raisonner normalement. Puis cette dernière s'endormit rapidement. Cydia lui remonta la couverture et d'un sourire se retira en silence pour aller dans une autre pièce.

Une fois cela de fait, elle soupira, comme si le fait de se retrouver avec une inconnue lui avait imposé une certaine pression.

°Détends toi voyons, elle va pas te manger. °
°Tu me connais, c'est pas facile°
°Tu as fait des progrès je trouve. D'ordinaire, tu parles pas autant, malgré ta grande timidité°
°La pauvre avait besoin d'une personne causante et pas muette. Maintenant elle dort, c'est déjà de bien pour elle. Elle revient de loin°
°Toi aussi tu devrais aller te reposer, je vais veiller sur notre invitée. °
°Bonne idée.°


Cydia n'eut pas besoin qu'on lui répète cela. Rencontrer une nouvelle personne était un peu éprouvant mais là, sauver carrément quelqu'un, c'était autre chose. Surtout qu'elle se faisait encore du soucis pour cette jeune femme. Allait-elle accepter l'invitation de rejoindre leur kaerl quand elle sera en meilleure forme ? Elle finit par s'endormir gentiment sur le divan qui composait la pièce où elle s'était retirée.

Plus tard quand la jeune endormie, se réveilla en sursaut dans un cri d'effroi, ce fut la dragonne bleue qui vient à elle par l'esprit.

°Là jeune fille, tu es toujours à l'abri. Personne ne viendra te perturber. Tu n'as fait qu'un cauchemar. Et je veille sur toi. Ca va mieux ? °



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 27 Juin 2013 - 14:27 Répondre en citantRevenir en haut

Elle se réveilla en criant, son rêve avait été atroce. Assise sur le lit elle entendit la voix du dragon..

°Là jeune fille, tu es toujours à l'abri. Personne ne viendra te perturber. Tu n'as fait qu'un cauchemar. Et je veille sur toi. Ca va mieux ? °

Heureusement qu'elle était là, sinon la jeune fille se serait enfui en courant ! Elle était très perturbée par ses rêves, pourquoi, alors que tout était fini elle était obligée de rêver de ça ? Elle trouvait la vie injuste de l'obliger à se souvenir de son passé qu'elle aurait préféré oublié.

- Oui.. Oui ça va mieux !

Je pris la décision de me lever et d'allez voir de mes propres yeux se dragon. Nuclia se leva doucement pour ne pas être étourdi car elle n'était pas complètement remise et était encore un peu fatiguée. Elle marcha en essayant de trouver la sortit de l'endroit où elle se trouvait. la maison était un peu délabré enfin elle atteignit une espèce de porte. Elle sortit doucement dehors, elle était éblouit et elle dût fermer les yeux. Quand elle les rouvrit elle découvrit une énorme créature aux reflets bleu profond, il était beau. Magnifique. Trop d'émotion en même temps la submergèrent. Elle tomba par terre, assise là et regarda à nouveau le magnifique dragon bleu.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 6 Juil 2013 - 08:55 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith



La petite dragonne bleue était là, assise non loin de la demeure et elle n'eut qu'à baisser la tête pour voir la menue bipède sortir de l'intérieur de l'habitat, d'abord éblouie par la lumière du jour, avant de l'être par la présence de la saurienne. Savaynith manqua de sourire en la voyant tomber des nues devant elle. Il était vrai que de se confronter à une légende vivante avait de quoi apporter une forte émotion. La bleutée ne se rappelait pas pourtant qu'on en soit tombé rien que pour elle. Elle tendit néanmoins son bout de museau écailleux vers la convalescente.

°Ca va ? Tu t'es pas fait mal au moins ? Tu as dû glisser sur quelque chose, ou alors tu n'es pas encore rétablie. Mais à voir la couleur de ta peau, tu es en meilleure forme que la veille°

La dragonne se retint d'appeler sa liée, qui dormait encore. Elle n'allait pas l'éveiller tout de suite, vu que la potentielle aspirante était avec elle. Elle ne risquait rien de toute façon à être seule avec une dragonne.

°Pour aller mieux, je le vois, ca va mieux. Si tu veux t'approcher de moi pour voir que je ne suis pas un rêve, tu peux. Même me toucher si tu veux répondre au besoin de savoir ce qu'est la sensation de toucher un dragon. En même temps, nous allons faire un peu plus connaissance toi et moi, pendant que Cydia dort encore. °

Pour paraître moins imposante, Savaynith s'allongea en douceur sur le sol, toujours en portant sur Nuclia un regard apaisé.

°Comme tu étais trop épuisée la veille, tu nous as pas dit comment tu t'appelais...°

Outre ce détail, la dragonne voulait en savoir un peu plus sur la jeune fille. Perturbée comme elle était, elle devait avoir une histoire pesante sur les épaules. Mais là, ce serait à Nuclia de faire le premier pas....



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Juil 2013 - 21:26 Répondre en citantRevenir en haut

Quand Nuclia étonnée, tomba par terre le dragon lui parla,

°Ca va ? Tu t'es pas fait mal au moins ? Tu as dû glisser sur quelque chose, ou alors tu n'es pas encore rétablie. Mais à voir la couleur de ta peau, tu es en meilleure forme que la veille°

Nuclia n'était pas sûr que le dragon disait vrai, Elle devait sûrement savoir que c'était à cause d'Elle que la jeune femme était tombée par terre comme une vieille fripe. Les Dragons existent, c'était si fabuleux. Toute son enfance la jeune fille avait rêvé de dragons immenses volant à perdre haleine pour combattre les envahisseurs.

- Oui ça va, tu est tellement ravissante chère reine. Ne t'inquiète pas, je crois avoir eu un simple étourdissement reine des cieux.

La jeune femme ne savait pas si elle en faisait un peu trop ? Nuclia n'avait aucune idée de comment traiter avec un dragon... Peut être la réduirait elle en cendre parce que Nuclia ne lui avait pas fait de compliment ?

°Pour aller mieux, je le vois, ca va mieux. Si tu veux t'approcher de moi pour voir que je ne suis pas un rêve, tu peux. Même me toucher si tu veux répondre au besoin de savoir ce qu'est la sensation de toucher un dragon. En même temps, nous allons faire un peu plus connaissance toi et moi, pendant que Cydia dort encore. °

Voilà, le dragon lui montrait sa puissance, en d'autres moments elle en aurait rit, aujourd'hui elle était méfiante, si jamais elle faisait quelque chose de travers ? Elle n'avait pas envie d'être réduite en cendre par le saurien ailée.
Elle s'approcha et toucha les jolies écailles sans défaut du dragon.

- C'est.. si différent, très doux. Lisse, sans aucun petit trou entre les écailles ! S'étonna elle.

Mince, peut être que le dragon allait prendre ça comment un affront personnel ? Nuclia devrait arrêter de se préoccuper pour rien ! Le Dragon lui avait dit vouloir faire connaissance. Pourquoi pas ? Après tout c'était sa sauveuse !

Elle recula d'un pas quand la femelle dragon s'allongea gracieusement au sol.

°Comme tu étais trop épuisée la veille, tu nous as pas dit comment tu t'appelais...°

-Moi c'est Nuclia, Je viens d'une ville assez loin d'où vous m'avez trouvé...

La foule de souvenir jusqu'à la endormis revint avec force et Nuclia se rassit par terre.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Mer 17 Juil 2013 - 15:37 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


La dragonne avait perçu le trouble de la jeune bipède et n'en fit pas la remarque immédiatement. Il fallait éviter de brusquer les jeunes de cette espèce si émotive, quand ils venaient de vivre un dur moment et plus encore quand qu'ils découvraient qu'une légende était bien vivante. Et dans les troubles de Nuclia, elle avait perçu une forme de crainte et un peu de méfiance. Cela ne choqua pas Savaynith. Pour elle il était naturel pour une bipède de se méfier de ce qu'elle ne connaissait pas. C'était en plus dans leur nature. Malgré tout, elle garda une allure sereine et un léger sourire affichée à ses lèvres écailleuses. Peu de monde osait lui avouer qu'elle avait les écailles lisses. Elle se permit même un léger rire mental, à l'évocation de l'absence de trous dans ses belles écailles.

°Si nous avions des petits trous dans les écailles, nous n'aurions pas l'utilité d'avoir cette cuirasse. Ou alors si un dragon à des trous dans ses écailles, c'est qu'il est malade et cela nous arrive que très rarement sais-tu. Avoir es trous dans les écailles serait aussi l'indication d'un gros soucis chez le dragon°

Surtout de malnutrition. Mais cela n'était pas arrivé à sa souvenance depuis que les Dragons existaient dans les Trois Kaerls ; quatre autrefois, mais cela elle l'oublia vite. Non cette forme de mauvaise santé existait sans doute pour les tous premiers dragons, dans des régions difficiles. Et encore, est-ce que ces Dragons là avaient vraiment connu la faim ? Elle ne saurait le dire.

°Nuclia. C'est un bien joli non je trouve pour une jeune bipède. Une dragonne serait ravie d'en avoir un comme le tien. A l'entendre, c'est presque comme un chant d'un petit ruisseau de montagne. °

La dragonne rebondit sur l'annonce de l'origine de la jeune fille. Une ville, très loin de là où elle et sa liée l'avait trouvé. Bien

°Tu étais bien loin de chez toi et pas très bien équipée pour partir en voyage... Sans doute ne te sentais pas chez toi à ce moment là. Je peux comprendre que lorsqu'on aime pas un lieu, on cherche à le fuir. Mais avec nous, tu n'auras plus cette occasion. Plus de raisons d'avoir peur. °

Savaynith tourna doucement la tête vers la jeune femme.

°Je ne peux pas te cacher que j'ai senti ton doute et ta crainte. Si c'est la peur de me froisser, rassures toi très chère Nuclia. Je suis peut être un Dragon, mais je respire et pense presque comme toi. Vois au delà des apparences. Ne te fie pas à ce que ton regard voit, mais à ce que ton esprit et ton coeur discerne réellement en moi. Tu verras, ca passera mieux. °

Elle hocha doucement la tête pour approuver cette remarque et marquer un point d'apaisement.

°Cette ville... pourquoi en es-tu partie ? Je suis curieuse. Je te rassure, ce n'est pas pour que nous t'y ramenions. ce serait cruelle et j'aimerai pas. Je demande juste, histoire de mieux te connaître. Comme tu sembles ne plus avoir de chez toi propre, je serai dans l'idée de te proposer de nous rejoindre, sur le continent que personne n'a pu coloniser depusi des siècles. Car vois-tu. Je ne suis pas la seule de mon espèce. Ma liée et moi faisons parti d'une communauté où il y en a d'autres comme nous. Et comme tu peux entendre un dragon parler, tu peux te lier à un autre comme moi....°

La dragonne n'en dit pas plus, guettant la réaction de Nuclia



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Nuclia Fölindë
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 31 Juil 2013 - 10:56 Répondre en citantRevenir en haut

Assise par terre comme une petite fille. J'écoutais les explications du dragon bleu, Savaynith. Elle trouvait le dragon bleu vraiment très joli et majestueux, même si la jeune femme aurait plus pensé à un dragon dorée d'une taille immense. Mais Nuclia n'était pas déçu un dragon bleu, c'était mieux que tout. Une magnifique couleur. Surtout avec les rayons du soleil sur ses écailles lisses et sans défaut.

La belle dragonne lui annonça qu'un dragon avec des trous dans les écailles était en très mauvaise santé.

- Oh j'aurais pensé qu'un dragon pouvais très facilement des trous, ou des défauts. Avec les batailles... des choses comme cela.

Nuclia ne cacha rien à Savaynith, cela ne servait à rien.

Ensuite elle lui appris qu'elle trouvait que Nuclia était un joli prénom, la jeune femme était aux anges. Un dragon lui même trouvait cela beau. Et par la même occasion elle appris qu'il y avait d'autre dragon ! Même si Nuclia s'en doutait un peut elle eu un petit choc. Ses nouvelles personnes, n'était pas les seules dans le genre ! Une autre dragonne... C'est pour l'instant le plus beau jour de sa vie.

- Merci beaucoup Savaynith. C'est si gentil. dit Nuclia.

La dragonne continua sur sa ville.

- Je ne me sentais pas chez moi c'est vrai, mais avec vous deux, c'est une nouvelle vie qui commence pour moi. Je ne peux pas te dire à quel point je suis heureuse. Mais je t'assure que je vous serait reconnaissante à vie.


La jeune femme était effectivement heureuse, mais elle esquiva néanmoins la première chose, elle n'avait pas envie de s'étendre sur le sujet. Elle était parti et ne veut pas y repenser.
Puis elle vit le beau dragon tourner la tête vers elle, sa crainte remonta un peut. C'est vrai qu'au fil du temps elle avait compris que ce n'était pas un dragon se pavanant et se ventant à longueur de journée.

Nuclia se sentit un peu honteuse, elle avait douté de Savaynith, elle qui l'avait recueillie.

- Je suis désolé, Il y a tellement d'histoire sur les dragons, je ne savais pas comment m'y prendre. Je ne recommencerais plus.
avouais-je honteuse.

Nuclia se promit qu'elle jugerait par rapport à la personne, non aux préjugées.

La dragonne parla de nouveau. Et la fëalocë lui répondit avec franchise.

- J'etais amoureuse, mais mon père m'annonça quelque chose qui me poussa à partir, épouser un vieux grincheux dégoûtant, je ne pouvais pas. La nuit même je partis laissant seulement un mots sur mon bureau. Je partis sans leur dire au revoir, c'est sûrement mieux ainsi. nuclia était triste, mais la phrase de Savaynith la ravie plus qu'aucune autre. Bien sûr, c'est la plus belle chose que tu puisses me faire, m'invitée à habité dans une île peuplés de dragons, alors il y en à plein d'autre ! c'est magnifique !!

là, la jeune fille sauta littéralement de joie. Elle fit presque une petite danse de la victoire. et courut serrer le dragon dans ses bras, c'était assez compliquée mais elle réussit à enserrée le cou du dragon bleu.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 284
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 187
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 3 Aoû 2013 - 15:46 Répondre en citantRevenir en haut


Cydia Adoawyn & Savaynith


Quand la jeune fille enlaça son cou, la petite bleue veilla à ne pas trop bouger la tête ou les muscles de son cou pour ne pas blesser la peau délicate. Les écailles avaient parfois des pointes effilées et piquantes. Pendant que la future aspirante se consola presque à son contact, elle émit un genre de ronronnement, pour marquer un réconfort à cette recherche de contact.

°Oui tu vas pouvoir commencer une nouvelle vie, mais il te faudra apprendre avec nous. Et des fois ce sera dur, car il y a beaucoup de domaine à maîtriser. Seras-tu prête des fois à passer des journées entières à étudier pour être prête un jour à te lier à un dragon ? °

Puis une tierce personne vint les rejoindre. C'était Cydia, qui se tenait contre l'entrée, les bras derrière le dos. Elle affichait un sourire ravi. Voir une telle scène était toujours émouvant.

''Notre invitée a repris des forces. Je suis contente de voir que tu vas mieux. Oh j'aurai du attendre que vous ayez terminé la conversation, je voulais pas briser cet instant de magie. ''

Cydia rougit même un peu de honte. Elle comprenait qu'une personne en pleine émoi avec un dragon puisse trouver l'instant magique et elle, elle arrivait pour tout casser. Mais malgré tout, elle redressa la tête, avec un sourire d'excuse.

''je vois que Savaynith t'a proposée de nous rejoindre. Nous allons attendre demain que tu aies complètement retrouvé tes forces et nous pourrons préparer le voyage de retour pour nous rendre chez nous. enfin je veux dire, pour toi, ton nouveau chez toi. Souhaites-tu faire quelque chose en attendant, comme apprendre quelque chose de plus que nous n'avons pas encore abordé avec toi ? Ou d'avoir simplement un moment de tranquillité ? Je sais que de changer de vie peut être perturbant et un peu stressant aussi, je comprendrai si tu désires te retrouver seule avant demain. ''

Changer de vie n'était jamais simple, même avec la meilleure des volontés



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:07 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu