Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [rp] La naissance d'un aspirant Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Camanange de Samarcande
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Jan 2013 - 18:41 Répondre en citantRevenir en haut

Après la présentation de Camanange à la Rotonde, Dinjelaï lui avait laissé quartier libre pour se promener à travers la Cité. Des milliers de questions se bousculaient dans son esprit. Tout ici semblait tellement grand. Les vastes étendues étaient le quotidien du jeune homme, mais tout lui semblait plus grandiose ici. La Rotonde était déjà un beau bâtiment, élevé avec beaucoup de grâce. En sortant, il prit la direction de l'Agora. C'est ce que lui avait indiqué un homme devant la Grande Porte.

Il y avait un fourmillement de vie. C'était peut-petre ça, la différence avec son désert. La chaleur qui alanguissait toute la vie des terres de sable, était absente ici. Le climat était doux, mais Camanange était peu habitué à ses température et s'emmitoufla dans ses draps bleus. Les merveilles qui étaient vendues, déconcertaient le jeune homme. Il ne parvenait pas à comprendre l'utilité de tous les objets et cela le mit un peu mal à l'aise. Tout semblait si riche et prospère en ces lieux...

Sur la grande place qui portait le nom d'Agora, un groupe de personnes s'étaient regroupé autour d'un homme d'âge mur à la voix forte qui parlait avec fermeté. Camanange s'approcha pour entendre le discours de ce curieux personnage. Jamais il n'avait vu de telles choses dans les villes du Ssyl'Shar. L'orateur ne craignait pas d'étaler sur la place publique son avis. C'était presque choquant qu'une telle liberté soit donnée. Il ne semblait guère apprécier certaines hautes décisions. Du moins, c'est ce que Camanange cru comprendre. L'homme aurait usé d'une langue étrangère que le jeune homme n'aurait vu aucune différence. Il se rendit compte du travail d'adaptation qu'il allait devoir faire.

Son esprit retrouva son état d'émerveillement lorsqu'il se tourna et aperçu, au loin, les dômes du Castel Dolen. Une jeune femme, tenant un enfant blond comme les blés, par la main s'était adressé à lui :

Tu dois à peine arriver pour être planté ici ! C'est le Castel Dolen, tu auras sans doute l'occasion de le découvrir ! Bienvenue à toi !

Cela avait fait chaud au coeur de Camanange qui s'était senti un peu seul depuis son départ de la Rotonde. Il sourit et répondit timidement :

Merci madame, je suis nouveau en effet. Je sors à peine de la rotonde où je me suis présenté. Il hésita un instant, la femme avait déjà fait un pas. Puis-je vous demander le chemin pour me rendre aux... euh...aux tourelles ?

Il fit la moue, lorsque l'enfant se mit à rire, sa mère peinant à se retenir elle-même.

Il s'agit des Tours Joyaux, jeune homme. Ce ne sera pas difficile. Prenez ce passage et après l'angle à droite vous les apercevrez. Vous n'aurez plus qu'à les rejoindre. Bon courage !

Camanange la remercia souriant et prit le chemin indiqué. Il ne mit pas longtemps à rejoindre les Tours Joyaux et se mit à rechercher Dinjelaï.
Publicité





MessagePosté le: Sam 26 Jan 2013 - 18:41 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Dinjelaï Al'Ysiria
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 20:06 Répondre en citantRevenir en haut

Dinjelaï regarda du coin de l'oeil l'horloge dont le petit pendule battait calmement les secondes. Bizarre, Camanange n'était toujours pas là...

** Je serais prêt à parier ma prochaine biche qu'il a oublié l'heure en se baladant! **

L'elfe se laissa choir dans le confortable fauteuil, les sourcils froncés:

J'ai oublié de lui dire que la session du Conseil ne durait pas toute la journée!

Son regard se porta au dehors. Les derniers rayons du soleil éclairaient la fin de la journée au Màr Luimë, elle pouvait presque sentir l'odeur des tourtes chaudes qui cuisaient pour le diner du soir. Ah, pour ça c'est vrai, elle n'était pas mécontente d'être Dame. Elle pouvait s'offrir le luxe de faire monter un plateau dans sa chambre, ou bien de descendre prendre le repas aux cuisines, dans l'odeur de bière et de transpiration qui accompagnait systématiquement les soldats en fin d'entraînement.
Elle s'enfonça un peu plus dans son fauteuil mou...

** Bon, ne dis rien, je sais ce que tu vas me demander... "Peux-tu prier Nymeth de faire monter un plateau pour deux personnes, de préférence bien garni, parce qu'avec la journée que j'ai eu... gnagnagna..." **

Le ton haut perché que prenait le dragon pour imiter Dinjelaï était tellement ridicule qu'elle ne put s'empêcher de rire, puis, d'un mouvement du menton, elle lui demanda effectivement de transmettre un message du même genre.
A peine eut-elle soupiré, qu'un timide "toc-toc", résonna dans la chambre.

Aaahh, enfin!

L'elfe bondit sur ses pieds et se précipita à la porte, pour ouvrir à un Aspirant aux yeux écarquillés. Il avait l'air tellement sur un nuage qu'elle n'eut pas le coeur de lui faire une remarque désobligeante, toute sa colère était déjà évaporée:

Camanange! Alors, a voir ta tête on jurerait que tu as vu des dragons! Et pas qu'un seul!

Elle lui libéra le passage, et lui désigna le canapé qui siégeait dans le salon, devant le cercle de sable d'argent qui tenait lieu de siège à Anareinth et face à la table basse. Elle même choisi le gros fauteuil, et s'avachit de nouveau, les jambes repliées sous les fesses.

Bon alors, ces premières impressions? Tu as eu du mal à trouver ma chambre peut-être?
Camanange de Samarcande
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 4 Mar 2013 - 18:30 Répondre en citantRevenir en haut

La demeure de la Dame Dinjelaï était très belle et l'on ressentait beaucoup de lumière et de joie. De joie, Camanange en fut submergé quand il passa la porte. C'est tout juste si son hôte n'allait pas lui sauter au cou. Dinjelaï était une personne très étonnante : elle ne semblait connaître que les sourires et la joie de vivre. Le jeune homme se demanda même si elle avait déjà pleuré ou bien été triste ou encore fatiguée, énervée. Bref tous les sentiments négatifs des humains. A moins que finalement, elle ne soit pas vraiment humaine...

Mais Camanange revint bien vite à la réalité, car Dinjelaï l'emmenait déjà dans une très belle pièce, féminine et chaleureuse. Elle lui présenta un imposant siège qu'il ne connaissait pas. Il la vit s'asseoir dans un autre fauteuil, moins vaste. Il se retrouvait dans une situation qui le mit très mal à l'aise : comment devait-il s'asseoir ? Au Conseil, les hautes autorités étaient assis deux pieds au sol, genoux fléchis et fesses reposant sur le siège, mais ici, Dinj' avait groupé ses jambes sous elle. Il s'agissait de ne pas faire d'impair. Aussi choisit-il de poser le bout de ses fesses sur un bord du grand fauteuil, se faisant la réflexion que cette position n'était pas forcément la meilleure. Dans son pays, chez lui, on s'asseyait par terre, en tailleur, ou bien allongé sur le côté en s'appuyant sur un coude. On ne lui avait jamais permis de s'asseoir comme il venait de le faire.

- Je me suis un peu perdu, c'est vrai ! Il y a tellement à voir. J'ai vu beaucoup de choses, mais je crois que les noms m'échappent encore. Il y avait l'Agora et euh... le Dolmin ou Dolin... le le le ... ah oui ! Castel Dolin ! Enfin, je crois. C'est une femme qui m'a dit cela.
C'est étonnant toute cette vie.


Il réfléchit un instant avant d'ajouter :

- C'est étrange, car ici les gens semblent libres. Je crois qu'il me faudra beaucoup de temps pour m'adapter. J'ai entendu un homme, à l'Agora, qui parlait très fort. Ne vous fâchez pas, mais il semblait en vouloir à certaines mesures qui ont été prises. Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre.

Camanange rougit très légèrement en avouant :

- J'ai crains un instant qu'on allait m'emmener dans un cachot pour l'avoir écouté. J'ai pu constater que non. Mais je suis étonné que l'on puisse parler avec tant de liberté. Comment le pouvoir peut-il être stable si tout le monde peut donner son avis ? Et pourquoi ne voit-on pas de dragons ?
Dinjelaï Al'Ysiria
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Mar 2013 - 19:51 Répondre en citantRevenir en haut

Dinjelaï dévisageait Camanange. Son aspirant avait l'air mal à l'aise sur son bord de canapé, mais il vint tout de suite à évoquer les images captées lors de cette première journée. Elle ne voulait pas l'interrompre, pour lui permettre de livrer en vrac ses impressions et ses sentiments, mais ne pu s'empêcher de froncer légèrement les sourcils en l'entendant choisir ses mots pour parler des orateurs de la tribune libre sur l'Agora. C'était plus fort qu'elle, elle avait du mal à supporter les critiques. Elle avait dit à maintes reprises à ses détracteurs qu'elle leur offrait volontiers d'assister un Conseiller pour leur faire part de leurs propositions de changements, mais pour l'heure, personne ne s'était présenté avec des idées. Et les critiques continuaient de fleurir sur l'Agora...

Elle corrigea légèrement le jeune homme:

Le Castel Dolen, oui, c'est le lieu de toutes les festivités du Kaerl. Les fêtes qui suivent les Cérémonies d'Empreinte se passent toujours là-bas. Il faut de la place pour accueillir tous les Maîtres, Chevaliers et Aspirants du Màr! Et encore, tous ceux qui doivent se lier ne représentent que la moitié de la population du Kaerl!

Le Castel Dolen, c'est aussi là-bas que se font la plupart des débats et les élections. Car oui, nous ne sommes pas dans un Patriarcat du Ssyl'Shar. Ici, les gens votent pour élire les dirigeants qui vont les gouverner, on appelle ça: la démocratie


Un sourire vint fleurir sur ses lèvres. Dit comme cela faisait passer toute l'amertume de se savoir critiquée.

Les gens que tu as entendu pensent que nous pourrions, que nous devrions faire autrement. Mais in fine, ce ne sont pas les agitateurs, mais bien les citoyens du Màr Luimë qui votent. Pour l'instant, ils n'ont pas l'air d'être trop mécontents du travail du Conseil. Sa mine se fit plus songeuse: Au Màr Luimë, nous sommes profondément attachés à la notion de liberté. Liberté d'aller et venir, de penser et de dire ce que l'on pense... La seule restriction à la liberté, c'est de ne pas empiéter sur la liberté de son voisin.

Elle laissa le temps à Camanange d'absorber toutes ces informations. Cela changeait si radicalement avec les origine du nomade... Tout son univers, tout son système de pensée en était profondément bouleversé.
Avec un nouveau sourire, elle répondit enfin à sa dernière question:

Tu n'as pas vu de dragon à l'Agora? Pourtant c'est souvent à cet endroit qu'ils déposent leurs cavaliers. Mais ils ne font qu'y passer rapidement, en général, ils préfèrent se reposer au Cirban Telemna, je t'emmènerais là-bas si tu veux demain.

Elle se leva de son fauteuil et s'approcha de la grande baie vitrée qui offrait un panorama superbe sur le versant sud-ouest du Kaerl. D'un signe de la main, elle invita Camanange à la rejoindre. Sous leurs yeux, l'allée des Idoles traçait sa route, ourlée de la verdure du parc qui l'encadrait. D'ici, on distinguait nettement les petites clairières qui permettaient les rencontres discrètes. Un peu plus loin, on distinguait la fin de la vallée du Cirban. Dinjelaï la désigna à son aspirant.

L'air du soir était doux, elle fit coulisser les ventaux de verre, s'avançant sur le balcon que nulle barrière de séparait de l'abîme. Un souffle d'air ébouriffa les cheveux...

** Je suis invité moi aussi à votre petite réunion? **

Dinjelaï éclata de rire et répondit à voix haute;

Mais bien sûr, tu es le bienvenu!

Trois secondes plus tard, le vent qui battait sous les ailes du dragon blanc s'était amplifié, et la grande masse écailleuse apparu aux deux bipèdes à la hauteur du balcon.

** Le bonsoir Camanange! Alors, bonne balade? **
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu