Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Un nouvel envol Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Jan 2013 - 00:07 Répondre en citantRevenir en haut

Dernier Quartier de Néharaku, Automne 917



Le doux grondement des cascades s'élevait vers les deux Lunes, qui trônaient dans les cieux sur leur lit de nuages. Parfois, leurs rayons glissaient jusqu'à la terre pour scintiller sur les eaux cristallines. Sur ce calme et froid paysage nocturne, digne d'un bel Automne, se dressait une forêt d'arbres nus qui lançaient leurs sombres branches vers les astres, comme avides de leur lumière. À leur pied, une épaisse couche de feuilles mortes recouvrait le sol humide et étouffait les bruits des animaux de sortie. Ce matelas végétal servit également à amortir la chute de la silhouette fantomatique qui avait surgi de l'ombre, titubant entre les fourrés.

Le nez dans l'humus, Kailinn étouffa un petit grognement. Elle inspira lentement la tiède odeur des feuilles, reprenant ses marques. Elle avait été totalement désorientée lorsque, après avoir emprunté le motif de téléportation, elle s'était trouvée au beau milieu de nulle-part, sans le moindre repère. Elle était à l'extérieur. Elle leva les yeux vers les Lunes, tellement lointaines vues d'ici. Elle se sentait comme déchue, tombée de ce qui avait été pendant quelques mois sa maison céleste.

L'Ondine se releva avec précaution, surveillant attentivement les alentours. Elle se dirigea vers l'orée du bois, tâtonnant l'écorce des troncs sur son chemin, les doigts engourdis. Alors qu'elle butait à répétition sur des rochers et s'empêtrait dans des fourrés, une bourrasque agita les branches qui grincèrent en une rumeur railleuse.

~ Te serais-tu perdu, petit Messager ? ~

Kailinn retint un juron, exhala une bouffée de buée et poursuivit sa pénible progression, ignorant les souffles moqueurs à son oreille. Elle déboucha finalement au sommet d'une colline, un fleuve ondulant en contrebas. Une brise glacée vint délicatement caresser son visage.

~ Es-tu prêt à déployer tes ailes ? ~

Toujours mutique, frissonnant à peine dans le froid, elle fouilla le ciel à la recherche d'un indice, d'un signe. Sveargith pouvait-il la percevoir, où qu'il soit ? Car elle ne doutait pas un instant que son Maître et son Lié avaient trouvé refuge sur un autre continent que Tol Orëa, où ils auraient été bien trop exposés à leurs confrères célestes. Fermant les yeux, elle se concentra intensément et murmura dans le vent.

*Svearg...*

Mais l'air glacial rentra soudainement dans sa bouche, lui brûlant la gorge et manquant de l'étouffer. Elle toussa violemment et lança un regard mauvais alentour.

~ Hi, hi, hi ! Ne te fatigue donc pas inutilement. ~

L'Ondine se crispa et hésita un instant. Pourquoi les Vents s'en prenaient-ils ainsi à elle ? Elle avait cru s'être réconciliée avec ses guides, depuis le temps. N'avaient-ils d'ailleurs pas encouragé son départ ?

~ Heureusement que nous sommes là... ~

Kailinn retint son souffle, frigorifiée, aux abois. Dans l'obscurité de la nuit, seule la rumeur du fleuve faisait écho aux Vents.
Publicité





MessagePosté le: Sam 12 Jan 2013 - 00:07 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 28 Jan 2013 - 18:00 Répondre en citantRevenir en haut

Même si la situation de son lié n'était plus à son avantage sur la Terre de l'Aube, les terres environnant les Kaerls gardaient heureusement une certaine neutralité. Les chances de croiser un chevalier-dragon un peu trop impétieux à l'idée de se confronter au Mâitre-Brun étaient minimes, même si cette petite chance apparaissait plus souvent qu'on ne l'espérait. Peddyr en savait quelque chose.

L'humain aurait pu être présent pour venir chercher l'aspirante, mais ce fut le dragon brun qui avait insisté pour faire le trajet. En même temps, on e voudrait moins à la présence d'un dragon dans ces terres qu'un lié en exil. La situation réflexionnelle n'étaient pas la même. Après tout, la politique était plus de la portée des bipèdes que des dragons n'est-ce-pas,qui étaient largement au-dessus de tout cela ?

Il faisait nuit et froid, mais l'ombre qui venait d'apparaître non loin de l'emplacement tenu par Kailinn ne semblait pas en souffrir. Un léger d'un amusement futur apparaissait sur son visage juvénile. Encapuchonné, on devinait guère ses traits d'humain, mais une léger lueur auréolait ses yeux, laissant deviner que son apparence de bipède n'était pas sa vraie forme. Doucement, sans le moindre bruit, guettant le moindre geste de la jeune femme, Sveargith, sous sa forme humaine fit son approche. Il posa subitement ses deux mains sur les épaules de l'aspirante en criant en même temps :

''Bouh !''

Même si la situation de son lié n'était pas favorable en ces lieux, noter dragon brun adorait toujours autant faire des farces.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 28 Jan 2013 - 23:41 Répondre en citantRevenir en haut

Le regard acéré de l'Ondine scrutait le ciel nocturne en quête d'une forme reptilienne, d'un éclat brun sous un rayon de lune inattendu. Elle était entièrement tendue vers cet horizon lointain où elle espérait bientôt fuir. Tellement concentrée, elle ne sentit pas la présence approcher dans son dos. Ce ne fut que lorsque quelqu'un agrippa ses épaules qu'elle s'en aperçut. Il était trop tard pour réagir, si ce n'était pour se raidir instinctivement, retenir une exclamation de stupeur et se préparer au pire.

Mais le cri qui accompagna cet assaut subit fut si incongru, si... amusé ? Que Kailinn se tira de sa stature défensive d'un mouvement brusque pour faire face à l'inconnu. Elle ne put émettre un son, partagée sans doute entre la frayeur, la surprise, la colère et la joie. Fébrile, elle dévisagea la silhouette encapuchonnée avec des yeux avides et poussa finalement jusqu'à saisir sa manche, comme pour en vérifier la réalité. Ce n'était pas une apparition. À vrai dire, qui avait jamais vu un fantôme avec un tel humour ?

"Sveargith ?", prononça-t-elle enfin.

Le son cassé de sa voix avait laissé transparaître plus d'émotions que ce qu'elle n'avait souhaité. Elle ne pensait pas être aussi touchée par ses retrouvailles avec le Dragon.

"Idiot.", ajouta-t-elle d'un ton de nouveau égal. "J'ai failli avoir peur."

L'Ondine sentait cependant la tension accumulée durant tous ces jours passés sans sa Triade enfin s'envoler. Elle gratifia le Brun d'un sourire fatigué.

"Je m'ennuyais, sans vous deux."

En exprimer plus était au-delà de ses capacités. Elle s'était déjà beaucoup dévoilée face à Yunizüna avant de quitter le Kaerl, et elle ne récidiverait pas de si tôt. Tous ces sentiments, cela risquait bien un jour de lui jouer un mauvais tour. La méfiance était toujours de mise chez elle, et cela l'avait déjà sauvée par le passé.

"J'espère que Peddyr va bien."

Elle avait lancé un coup d'œil à Sveargith, à l'affût de sa réaction. La disgrâce de son Maître l'avait quelque peu ébranlée, mais elle s'inquiétait également pour sa santé. Les rumeurs allaient bon train au Màr Menel, et toutes n'étaient pas des plus réjouissantes...


Juste pour rappel, ce rp se déroule environ deux semaines après la tentative d'assassinat.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Ven 1 Fév 2013 - 08:44 Répondre en citantRevenir en haut

Sveargith avait essayé d'être un peu dans un petit humour pour détendre l'atmosphère. Il avait bien senti que l'aspirante était un peu tendue. Alors pourquoi ne pas détendre tout seul. Bon d'accord c'était là un peu raté, mais elle lui accorda un certain sourire, même s'il marquait la fatigue d'une journée difficile.

''Excuse-moi alors Kailinn, ce n'était pas mon but de te faire peur''

Il sourit à son tour et fit quelques pas pour sortir de sa cachette. L'aspirante disait s'être ennuyé d'eux et demanda des nouvelles de son lié. Sveargith perdit un peu son sourire, mais ne l'effaça pas.

''Il va bien même s'il doit garder le lit.. C'est que....''

Il jeta un regard très humain sur la jeune femme. Il se demandait ce qu'elle avait pu entendre comme récit sur le dos de Peddyr. Il ne voulait pas imposer à l'aspirante un maître en disgrâce qu'on accuserait de bien des mots.

''Je ne sais pas avant tout chose ce qu'on a pu te dire sur Peddyr pour ce soir là. Il a été blessé comme nous sommes partie après son...Dis moi moi exactement ce qu'on a pu te narrer sur ce qui s'est tramait. Ne t'inquiète pas, je t'en voudrais pas si ce n'est que calomnie. En même temps, un acte pareil ne reste pas sans conséquence. Et surtout, t'a-t-on fait des reproches, as-tu subi des remontrances quand au fait que Peddyr était ton maître ? ''

Un aspirant était important pour l'avenir d'un kaerl, mais en tant que future chevalière, Sveargith ne voulait pas que son avenir soit déjà entachée d'une mauvaise réputation.


[HRP : merci du petit rappel :p]



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 10 Fév 2013 - 16:36 Répondre en citantRevenir en haut

L'air contrit du Dragon la fit sourire un peu plus. Elle se doutait bien qu'il n'avait pas pensé à mal en la surprenant, mais elle se sentait lasse et fragilisée, après de ces sombres événements. Sveargith parut soucieux à la mention de son Lié, tout en se voulant rassurant. Peddyr avait donc bien été blessé lors de sa « fuite », mais ses jours ne semblaient pas en danger. C'est du moins ce qu'elle concluait de l'humeur initiale du Brun : qui aurait pu plaisanter ainsi alors que sa moitié était à l'article de la mort ?

Très légitimement, Sveargith voulut connaître les bruits courant au Màr Menel sur le compte de Peddyr. L'image laissée par l'Ambassadeur derrière lui ne devait pas être négligée, surtout s'il espérait un jour revenir dans les murs du Kaerl. Mais qu'entendait-il par « un acte pareil » ?

"Les rumeurs se sont rapidement répandues après votre disparition.", commença-t-elle d'une voix légèrement hésitante. "Certains disent que Peddyr a abandonné le Kaerl en ces temps néfastes. D'autres, qu'il n'avait pas les mêmes vues que le sieur de Galastden, qu'il aurait même tenté de... s'approprier le pouvoir. D'autres encore, que le Seigneur s'est débarrassé d'un Ambassadeur déplaisant."

Kailinn n'avait pu s'empêcher de reformuler les mots, souvent trop cruels, qu'elle avait entendus. Elle sentait pourtant bien un fond de vérité derrière tout cela. Son Maître n'avait jamais porté Zackheim de Galstden dans son cœur.

"Tous s'accordent en tout cas sur un différent entre le Seigneur et Peddyr. Il est banni, désormais."

L'ultime préoccupation du Dragon la toucha : son inquiétude pour la réputation de son aspirante. Elle en resta un instant muette, troublée. Puis elle reprit :

"J'ai toujours été discrète, et on ne peut pas dire que ma présence ait été très remarquée. J'ai été laissée sur la touche, pour ainsi dire."

Cela ne paraissait pas attrister l'Ondine, bien que son ton fut quelque peu amer.

"Je n'ai pas eu à subir de reproches, mais il faut dire aussi que je n'ai pas cherché l'enseignement d'un autre Maître en attendant. Je n'étais juste plus vraiment aspirante."

Elle observa Sveargith avec gravité.

"Maintenant, que s'est-il réellement passé ?"
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Lun 18 Fév 2013 - 18:11 Répondre en citantRevenir en haut

Sveargit baissa un peu la tête à l'évocation de Kailinn d'avoir mis de côté. Il fallait dire que tout avait été si vite. Pour le Dragon, peddyr n'avait pas pris le temps d'assez réfléchir aux conséquences de ses actes. en agissant comme il l'avait fait, il avait provoqué d'une certaine façon la fin de l'aspiranat de Kailinn. La pauvre le disait elle-même : elle n'était plus vraiment aspirante et surtout, elle n'avait pas cherché à reprendre un autre Maître. Bonne ou mauvaise chose, cela le Brun ne le saura sans doute jamais. Il fut soulagé d'apprendre qu'au moins, elle n'avait pas eu de retour négatif. Un aspirant blâmé à cause des actions de son maître était bien la denrière chose qu'il souhaitait.

''je suis désolé Kailinn, nous ne voulions pas cela pour toi. J'espère que Peddyr et moi-même saurons nous rattraper...''

Et se faire pardonner ? Sveargith ne pouvait pas trop prendre les devants pour savoir si la jeune Ondine sera de cette voie. Seul le temps apportera sa réponse. Par contre, en contre-partie, il ne pouvait pas dissimuler la vérité de ce qui avait pu réellement se passer ce soir-là.

''Si tu te rappelles, Dame Heryn avait abdiqué après le meurtre de son époux Kieran. Mais ce n'était là que des mots, pas la vérité. Zackheim a tout manigancé pour arriver à ses fins et prendre le pouvoir du Kaerl, en mettant tout en oeuvre pour qu'il y ait ce prétendu meurtre. Tout n'est que mensonge et face à cela, Peddyr n'a pas pu rester sans rien faire. Têtu qu'il était, il avait voulu agir promptement, de la seule manière qui existait pour mettre fin à tout cela. Il en voyait pas d'autres moyens, même s'il connaissait le prix à payer pour un tel geste. Ce soir-là, il a tenté de tuer zackheim, pour sa forfaiture. Malheureusement, tout ne se passa comme il l'avait espéré. Ce fut zackheim qui le blessa. Il put réussir à s'enfuir sur mon dos''

Svear' garda un court moment le silence, se rappelant des angoisses que cela avait entrainé à la suite. S'il n'avait pas été là, Peddyr n'aurait pas survécu.

''je suis heureux que tout cela ne te soit pas retombé sur le dos et je comprendrais que tu ne veuilles pas retrouver Peddyr pour la suite de son enseignement. Je sais aussi que tu seras parfaitement en droit de lui jeter les quatre vérités sur ta condition actuelle. Je puis te rassurer que cela ne sera pas un mal. Peddyr est un entêté par moment et il a parfois besoin d'être un peu bousculé...Je ne l'ai pas assez fait quand il avait mis son projet à bien... Je suis donc en partie responsable de ce que tu as dû vivre, Kailinn. Une fois encore, nous ne le voulions pas...""

Le dragon baissa la tête, fixant presque le bout de ses pieds, attendant de voir comment la jeune fille allait réagir à tout ça.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Mar 2013 - 20:02 Répondre en citantRevenir en haut

Le Brun semblait sincèrement contrit par la manière dont s'étaient déroulés les récents événements. Kailinn ne parvenait pas à distinguer ce que son Maître avait pu planifier de ce qui avait échappé à son contrôle et engendré ce gâchis. Car c'était ainsi qu'elle percevait l'affaire : un sinistre gâchis. Entre le bannissement de son Maître, la suspension de son aspiranat et les troubles au Kaerl, le tableau se parait de ténèbres.

L'Ondine souhaitait désormais faire table rase de ce sombre passé pour poursuivre sa route. C'était du moins la raison qui avait motivé sa fuite du Màr Menel. Mais avant cela, elle voulait comprendre. Elle voulait savoir ce qui s'était passé cette nuit-là. Et Sveargith paraissait enfin enclin à l'éclairer. Aussi, elle l'écouta, silencieuse et attentive. Ces mots, qui présentaient encore une nouvelle vérité, étaient-ils plus justes que tous ceux qu'elle avait entendus ces dernières semaines ? Certes, elle avait placé sa confiance en Peddyr et Sveargith, mais jusqu'où...

Elle fronça les sourcils, soucieuse.

*Depuis quand est-ce que je doute d'eux ?*

Son abandon l'avait ébranlée, mais depuis presqu'une demi-année qu'elle côtoyait sa Triade, elle avait appris à les connaître. Et si elle ne pouvait en dire autant de la Dame Amlung ou du Seigneur de Galastden, les seuls mots qu'elle se devait de croire étaient bien ceux-là.

L'Ondine demeura de marbre à l'annonce de la tentative d'assassinat, mais son cœur se serra à l'idée de son Maître en vil meurtrier et de sa déroute, honteuse. S'il était parvenu à ses fins... comment l'aurait-elle vécu ? Peddyr avait tenté de vaincre un serpent par ses propres armes et bien mal lui en avait pris. Peut-être avait-il frôlé la mort ? Maintenant, il se trouvait loin, isolé de son Kaerl, probablement affaibli.

Kailinn ne comptait cependant pas prendre son Maître en pitié. De part son âge et son statut, il devait assumer la responsabilité de ses actes. Sveargith était, lui, tout penaud et renouvelait ses excuses.

"Peddyr me fera lui-même ses excuses. J'entends bien lui rappeler ses devoirs envers moi.", lâcha-t-elle d'un ton sec, avant de murmurer : "Quelle idée d'agir dans l'ombre..."

Elle poussa un léger soupir avant de poursuivre, plus douce :

"Je n'ai pas quitté le Kaerl juste pour m'entendre conter les déboires de mon Maître. Je compte bien poursuivre mon aspiranat. Et au sein de votre Triade."

Elle lui adressa un sourire chaleureux.

"La vie au Màr Menel m'était de toute façon devenue insupportable. J'ai besoin de changer d'air."
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 14 Mar 2013 - 12:56 Répondre en citantRevenir en haut

Sveargith osa lever un oeil vers la jeune femme, même s'il avait parfaitement entendu son marmonnement. Oui agir dans l'ombre et donc seul. Kailinn n'était pas la première à faire cette évidence. Peddyr avait pris cette décision seul pour limiter les risques de retour retors à ses amis, qu'ils puissent avoir leur liberté de mouvement au sein du Kaerl. Une fois encore, même de par ses actes, il y avait d'autres conséquences qui se dévoilaient. Bon en tout cas, il redressa plus dignement la tête quand elle accepta malgré toute cette affaire de poursuivre sa formation au sein de leur Triade. Le sourire de l'aspirante réchauffait déjà le coeur du Brun.

''Bien dans ce cas, je vais te mener là où nous nous sommes retirés. C'est un lieu que peu connaissent. Cela ne posera aucun soucis pour toi, toutefois, je laisserai le soin à Peddyr de t'expliquer de quoi il en retourne exactement. Sache que nous vivons au sein d'une communauté qui vit dans le coeur même du Désert, à Ssyl'Shar. Toi qui voulais changer d'air, cela va te convenir, ce sera quasiment à l'autre bout du monde.''

Entretemps, le dragon sous sa forme humaine recula, pour reprendre sa véritable forme.

°Voila qui est mieux. Bien, je puis t'y mener si tu es prête. Si jamais tu as encore quelques affaires à récupérer, je puis attendre ici sans risques. J'espère que tu aimes la chaleur car il fait encore jour en SSyl'Shar, je te préviens, mais je veillerai à ne pas te faire trop traîner sous son soleil ardent. Y as-tu déjà posé les pieds ? °

Sveargith semblait poser des questions pour échapper à ses propres tracas. En tout cas, dès que Kailinn sera prête, il n'aura plus qu'à se baisser pour lui permettre de monter sur ses épaules, et prendre par la suite la voie des airs avant de franchir l'interstice.

[HRP : tu peux jouer le vol et le franchissement de l'interstice avec le dragon si tu le désires Clin d'Oeil]



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Juin 2013 - 22:43 Répondre en citantRevenir en haut

Alors que le Brun quittait son air penaud et reprenait son assurance, Kailinn sentit que l'avenir prenait une meilleure allure. L'annonce de leur destination la fit frémir d'excitation. Le Ssyl'Shar ! Une mer de sable, une fournaise à l'échelle d'un continent, heureusement parsemée d'oasis, havres de verdure et d'abondance. Cependant, plus que la curiosité qu'elle éprouvait à propos de cette terre inexplorée, elle était intriguée par cette communauté mentionnée par Sveargith. Elle ne manquerait pas les explications de son Maître à ce sujet !

L'Ondine vit avec toujours autant de fascination la transformation du Dragon : l'apparition des écailles brunes sur la peau, le déploiement des immenses ailes membraneuses, la croissance fulgurante en un gigantesque corps reptilien... Cela l'impressionnerait sûrement encore pour de longues années.

"L'Oasis d'Arsuh a été une escale régulière des navires sur lesquels je croisais, avant. Mais je ne suis jamais allée dans le désert."

Vu la température près des Chutes par cette nuit de Néharaku, le choc thermique risquait effectivement d'être frappant. Mais elle n'avait maintenant plus qu'une hâte : partir !

"Allons-y, j'ai déjà emporté toutes mes affaires."

Elle resserra sa prise sur le sac en toile qui contenait tous ses effets et elle s'avança vers Sveargith, qui s'inclina pour lui permettre de grimper sur son dos. Elle s'exécuta avec aisance, désormais accoutumée à cet exercice, et prit place entre deux pics qui hérissaient la colonne du Dragon. Monter à crue ne serait pas un problème, Peddyr le lui ayant enseigné. Il fallait juste espérer qu'il n'y ait pas d'incident en vol !

Le Brun semblait aussi pressé de décoller car, dès qu'il la sentit prête sur son dos, il se propulsa d'une détente fulgurante dans les airs. Le vent glacé fouetta le visage de l'Ondine, agitant ses cheveux bleutés, s'engouffrant dans les pans de ses vêtements. Un sourire sauvage étira ses lèvres. Peu importait la morsure du froid, la voilà qui retrouvait ses ailes ! Le Dragon s'élevait avec force, abandonnant derrière eux les reliefs boisés des Chutes de Nightfall.

°Accroche-toi, on va franchir l'Interstice !°

Kailinn raffermit son étreinte et retint son souffle. Cette traversée était aussi brève qu'intense et, bien qu'elle n'éprouvait pas de crainte, cela la perturbait encore. Elle avait juste le temps de se sentir coupée du monde, dans le néant le plus complet. Son seul lien avec la réalité était le contact de la peau écailleuse de Sveargith sous ses doigts. Puis soudainement, un déferlement de lumière l'aveugla, tandis qu'une chaleur étouffante l'enveloppait. Après avoir filtré quelques instants la lumière avec ses doigts, l'Ondine put enfin distinguer les dunes en contrebas.

*Un problème, Sveargith ?*

Le Brun paraissait étrangement soucieux depuis leur sortie de l'Interstice et elle ne comprenait pas pourquoi. Le Ssyl'Shar étendait son sable brûlant à perte de vue et tout paraissait calme.


Je propose que nous ayons été légèrement déviés lors de la traversée de l'Interstice, vu que les problèmes avec ont commencé vers cette période. Ce n'est rien de bien méchant, vu qu'on est quand même arrivés en Ssyl'Shar, mais une petite explication sur les troubles de l'Interstice pour tenir Kailinn au courant est la bienvenue. =)
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 22 Juin 2013 - 08:21 Répondre en citantRevenir en haut

[HRP : pas de soucis Smile]

Le dragon semblait encore un peu désorienté du franchissement de l'interstice. D'ordinaire, il se retrouvait toujours au point qu'il visualisait, ou que Peddyr lui transmettait avant le franchissement. En dessous, les dunes s'étendaient à perdre de vue. Pas la moindre trace de la cité de la liberté en vue ou de ses contreforts montagneux pourtant si familiers. Sveargith entendit l'interrogation de la jeune femme. Si Peddyr avait été là, il aurait dans la même idée d'interrogation.

°Oui un petit soucis... Je n'ai pas ''atterri'' où je voulais. On s'est retrouvé décalé dans l'interstice. Je comprend pas vraiment...Cela m'était déjà arrivé une fois mais les circonstances étaient un peu différentes...°

Il chercha encore un élément de repère, mais il n'y avait que du sable qui ondulait sous eux jusqu'à se perdre à l'horizon.

°'Nous n'allons pas tenter de refaire un saut, pas après ce décalage. On va voler un peu plus haut dans les airs pour ne pas avoir à souffrir de la chaleur, mais tu ne seras pas protégée pour autant des coups de soleil.''[/b]

Le dragon regarda encore une fois autour de lui, remuant la tête négativement. Il n'aimait pas du tout se perdre et cela lui arrivait que très rarement

°Je ne sais pas combien de temps nous allons voler normalement mais je préfère jouer la prévention. Je vais voler plein Est, on finira bien par trouver quelque chose...''[/b]

Oui heureusement que Peddyr n'était pas là, il aurait là à se remuer les méninges sur le comment et le pourquoi de ce saut perturbé. Cela n'aurait pas aidé le Brun.

°Kailinn, si jamais un truc ne va pas, n'hésite pas à me le dire. Le voyage risque d'être long. °

Heureusement, le décalage ne les avait pas portés bien loin. A peine le dragon commença à prendre une bonne vitesse de croisière, on vit au loin une chaîne montagneuse.

[°]'°Et bien, on dirait qu'on était pas si loin que cela. Mais nous sommes quand même à quelques heures de vol....Kailinn, tu verras quand nous serons en vue du Màr Litsé, jamais tu n'auras pareille cité dans le désert. Plus encore dans le Désert Profond. C'est vraiment unique. '°


Le dragon brun garda un instant le silence.

[i]°'Je n'aime pas vraiment les perturbations de l'interstice...Nous avons vraiment eu de la chance de pas nous retrouver plus loin, voir de l'autre côté du monde.... L'interstice est un mode de voyage très utile, grâce aux dragons. Mais il est surtout très dangereux s'il est mal appliqué. Si on rajoute des perturbations comme là.... Je dirai que nous avons de la chance. Les accidents d'interstices sont pourtant rare, mais en y repensant... °


Disparaître dans l'interstice. Du noir, du vide et du froid à tous jamais. N'être plus rien en une fraction de seconde qui s'étend à jamais. Il frissonna malgré la chaleur des rayons du soleil qui tapait sur ses écailles. C'était bien la première fois que le dragon redoutait l'interstice, alors qu'il était presque naturel de l'emprunter...



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Juin 2013 - 23:39 Répondre en citantRevenir en haut

Kailinn n'avait qu'une expérience restreinte de l'Interstice, mais elle en connaissait très bien la théorie et les risques liés à son utilisation. Aussi ne put-elle retenir un léger frémissement quand elle apprit qu'il y avait eu un problème lors de leur traversée. Elle parcourut l'immensité sableuse d'un regard inquiet, comme si une faille malveillante pouvait s'ouvrir sur le néant et les avaler de nouveau.

Pour son plus grand soulagement, Sveargith décida d'achever le voyage en volant. L'Ondine rabattit sa capuche pour protéger sa peau des rayons ardents car, bien qu'habituée à passer ses journées en plein air, elle avait rarement affronté un soleil aussi rude. Ses yeux acérés commencèrent à fouiller l'horizon, en quête d'un élément nouveau au milieu des dunes. La communauté dont le Dragon avait parlé vivait-elle dans une Oasis ? Kailinn imaginait un lieu plus secret, mais elle en savait peu sur le désert. Elle venait à peine de repérer le sommet de montagnes lointaines que Sveargith les désigna comme leur destination.

*Le Màr Litsé ?*

Elle marqua un temps de réflexion, puis ajouta :

*Je sais que vous vouliez laisser les explications à Peddyr, mais... si c'est un Màr, est-ce que cela signifie qu'il y a des Dragons ?*

L'idée lui semblait à la fois logique et improbable. Elle n'avait jamais entendu parler des Màr avant son arrivée sur Tol Orëa. En revanche, l'existence d'un autre sanctuaire des Dragons ignoré des différents Kaerls lui semblait impossible.

Le Brun mentionna à nouveau les défaillances de l'Interstice, qui visiblement le laissaient pensif.

*Cela arrive-t-il souvent, ces... perturbations ? Je ne me rappelle pas que Peddyr en ait parlé.*

Elle gardait les yeux fixés sur la forme anguleuse des montagnes, impatiente que leur périple touche à sa fin.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Sam 6 Juil 2013 - 09:39 Répondre en citantRevenir en haut

Le dragon brun avait à peine bouger sa tête pour pouvoir observer sa cavalière remuer sur son dos. Au moins, elle allait se protéger un peu mieux des ardeurs du soleil. Les hommes et les femmes avaient la peau si fragile en comparaison de la cuirasse d'un dragon. Il sourit à la question de l'aspirante, comme si de poser encore des questions étaient encore réservées qu'à Peddyr. Il la rassura par le ton de sa voix mentale tout en lui répondant :

°Certaines explications seront pour Peddyr. Tu as parfaitement le droit de poser des questions mon amie.Toutes ne sont pas restreintes sais-tu. Celle là est parfaitement légitime. Pour le Màr Mitsé, ce n'est pas tout à fait un màr comme les nôtres. Il reprend ce terme de par l'origine même du mot. Mais il est vrai qu'il y a de quoi s'y prendre. Il y a des dragons la-bas, mais pas en nombre comme les Kaerls que nous connaissons. Ces dragons ont suivi leur lié, avide de se reposer ou de se retrouver dans un havre de paix, loin des soucis du monde ou de leur Màr respectif. La différence qu'il y a avec le Màr Litsé et les autres
ait qu'il n'y a pas de Reines. Les incarnates, les dorées, les argentées... Les dragons y vivent simplement. Hum comment le dire... c'est un lieu de retraite en somme. Le Màr Litsé, ou Terre de Liberté pour son autre appellation, est à considérer comme un endroit différent. Un havre de repos et de paix°


Il battait toujours aussi puissamment de ses ailes couleur brun clair. Les montagnes lointaines semblaient les narguer sans se rapprocher une seule fois dans leur direction. Le dragon s'accorda un court instant de silence avant d'aborder le soucis de l'interstice.

°Cela n'arrive jamais. Il peut y avoir très rarement des incidents, mais c'est lors des touts premiers vols entre le dragon et son lié, s'ils ne sont pas certain des coordonnées. On se retrouve alors un peu plus loin. Mais comme dit, c'est rare. Pas au point, comme nous, de se retrouver décaler. Pour un dragon expérimenté, c'est impossible en tant normal d'avoir une telle perturbation. Peddyr n'en parlait pas car il n'avait jamais eu un tel problème. Nous nous sommes retrouvés décalé une fois, car il avait eu une forte migraine à ce moment là, qui a pu perturber sa concentration. °

Il se retint d'évoquer que les risques très rares étaient de se retrouver coincé à jamais dans l'interstice. Il ne l'évoqua donc pas pour ne pas effrayer la jeune femme. Elle l'apprendra bien plus tard.

°Accroche toi, je vais accélerer un peu plus, nous sommes encore à quelques heures encore de vol, même si les montagnes font de l'oeil. °

En effet, il leur fallut un petit temps pour rejoindre les contreforts sculptés du Màr Litsé. Kailinn pourra alors découvrir que toute une cité existait ici, sous le soleil implacable du Désert Profond. Plus qu'une oasis, c'était tout un petit monde qui grouillait sous eux. Sveargith tourna légèrement sur l'aile pour aller se poser sur une plateforme prévu pour plusieurs dragons d'atterris. Quelques badauds saluaient l'arrivée du dragon, ce dernier leur répondait avec un léger rugissement. Il tendit ses pattes en arrivant sur le sol pour amortir la courte chute. Une fois que ses ailes furent repliées, il s'allongea sur le sol.

°Bienvenue à Terre de Liberté jeune aspirante. Je vais te conseiller d'aller sous une des tentes d'accueil pour te rafraîchir et te reposer. Tu trouveras tout ce qu'il te faut pour te faire un brin de toilette. Personne ne viendra te déranger. Je vais prendre forme humaine pour aller voir un des responsables locaux et je viendrai te retrouver. Ainsi, tu auras le choix de vouloir encore te reposer, voir une partie de la cité ou d'aller voir Peddyr°

Svear' ne voulait pas précipiter les choses. Bien des choses allaient paraître étrange encore pour Kailinn



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 15 Juil 2013 - 22:43 Répondre en citantRevenir en haut

Kailinn, songeuse, laissa ses pensées s'égarer sur la crête qui se profilait au loin. Terre de Liberté. Cela sonnait comme une promesse. Qui pouvaient bien être ces gens, dissimulés du monde, aux confins d'un continent désertique ? Une myriade d'images s'offrit à son esprit, aussi hétéroclites et extravagantes que pouvaient l'être les marchés des Oasis. Son imagination s'envolait à tire d'aile, déployant sa créativité jusqu'à l'horizon. Sous ses doigts, le contact lisse et chaud des écailles reflétant le soleil matérialisait l'unique lien de l'Ondine avec la réalité. Même les dangers de l'Interstice s'étaient effacés devant la magie mystérieuse qui émanait de ces montagnes s'élevant secrètement au milieu des dunes.

Le paysage évoluait peu durant leur progression. Seule la course du soleil confirmait que le temps s'écoulait normalement et que leur vol ne restait pas suspendu au-dessus du sable infini. L'astre du jour atteignait finalement l'horizon alors qu'eux-même touchaient à leur destination. À mesure qu'ils approchaient les pentes abruptes, des formes sculptées se dessinèrent dans la roche, preuve que la Nature n'était pas seule à l'œuvre en ces lieux. L'architecture d'une ville entière se détacha de la montagne tout en se fondant dans ses escarpements. L'Ondine ne douta pas un instant que la cité se prolongeait sous terre, à l'abri de la chaleur écrasante du désert.

Sveargith entama l'approche du Màr Lìtsë, dévoilant une vaste terrasse sur les bords de laquelle des toiles bigarrées égayaient l'ocre du sable. Le Dragon atterrit souplement au centre de la place, soulevant un léger nuage de poussière. Kailinn resta un moment figée sur son dos, observant avec curiosité les habitants des lieux qui vaquaient à leurs occupations, à peine perturbés par leur arrivée. Sur les paroles du Brun, l'Ondine hocha la tête, se laissa glisser sur les écailles puis fit quelques pas, légèrement désorientée. Malgré la lumière déclinante du soleil, la chaleur troublait l'air et les grains de sable tenaient des charbons ardents.

Kailinn se sentait assommée par la chaleur ambiante mais, resserrant une nouvelle fois sa prise sur son sac, elle se dirigea au hasard vers l'une des tentes colorées. Elle poussa un pan de tissu vert et pénétra dans un univers baigné d'émeraude. La tente offrait un petit espace d'intimité fragmenté par de nouvelles tentures et agrémenté de coussins et de tapis visiblement confortables. Cette lumière tamisée apaisait l'Ondine qui, en prenant son temps, déposa ses affaires avant de plonger ses mains dans une vasque. L'esprit vivifié par la sensation de fraîcheur, elle quitta ses vêtements et entreprit de se débarrasser de la poussière qui la couvrait. Le contact froid de l'eau sur sa peau lui rappela brièvement la morsure glaciale de la nuit qu'elle avait fui à peine quelques heures plus tôt. Elle frissonna, fait étrange compte tenu de l'atmosphère tiède des lieux. Elle posa un regard de pitié sur ses habits tâchés de boue et parsemés de feuilles mortes et de brindilles. Son escapade dans les bois ne lui avait pas tout à fait réussi. Lasse, elle chercha des vêtements propres à enfiler en attendant et n'eut que l'embarras du choix. Elle opta pour ce qui, dans la lumière verte, semblait être un grand tissu cobalt dans lequel elle se drapa avant de l'ajuster avec une ceinture de cuir.

L'Ondine se sentait incroyablement épuisée, l'excitation liée à cette cité inconnue s'était évanouie. Elle n'avait pourtant pas fourni d'effort particulier aujourd'hui. Mais son départ, la fatigue du voyage, ainsi que le changement de climat avaient finalement plus pesés que ce à quoi elle s'attendait. Elle se laissa tomber dans les coussins, ses yeux se perdant dans les teintes jades et émeraudes de la toile du plafond. Alors que les couleurs s'assombrissaient avec la tombée de la nuit sur le Ssyl'Shar, elle sombra doucement dans le sommeil.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Jeu 25 Juil 2013 - 17:55 Répondre en citantRevenir en haut

[Hrp : Tu trouveras l'apparence et la description d'Yshandir sur Ici même
Sa particularité est d'avoir six doigts à une de ses mains ^^']

Sveargith n'avait pas mis longtemps à revenir et ce fut un sourire bienveillant qui passa sur le visage du jouvenceau qu'il était quand il tendit discrètement la tête par les tentures de la tente. La jeune femme s'était nettoyée et changée avant de s'allonger pour plonger dans un sommeil réparateur. Ce fut donc du plus silencieusement possible qui ressortit et reprit sa forme humaine. Il avait été accompagné d'Yshandir à son retour. L'humain inclina la tête quand le saurien sous sa forme humaine lui expliquer en murmure qu'Kailinn s'était endormie. Il était aisé de comprendre qu'une jeune Ondine pouvait être épuisée après un tel voyage.

Une fois le Chef de la Garde de la Grande Porte parti, le drgaon reprit sa forme initiale et s'enroula autour de la tente comme pour former une muraille d'écailles de son corps. Après tout, elle aurait peut-être besoin de se sentir protéger dans ce monde encore inconnu pour elle. Pendant la nuit, il veilla de temps à autre à son sommeil, près à la rassurer de ses paroles mentales.

La nuit fut fraîche, mais la tente bien conçue protégea l'occupante et lui permit de bien dormir. Pendant qu'elle dormait encore, l'aube dora l'aube lointaine qui ondulait déjà par les différences de températures qui se jouaient entre l'air et le sol du désert. Peut être qu'on verrait quelques mirages éphémères. Sveargith s'étira en retenant un bâillement et il s'assit, jouant presque un chien de garde, assis devant l'entrée de la maisonnée de son maître. Quand Yshandir fit son arrivée avec un plateau, il s'enquit de son lié, qui dormait profondément. Le dragon le savait encore en convalescence et donc ne voulait pas le perturber avec le retour de l'aspirante. Il fut heureux de savoir que le guerrier n'avait pas joué la forte tête. Doucement il se remettait physiquement et physiquement d'un choix difficile et qui aurait des conséquences bien assez tôt.

Yshandir s'assit en silence quand il eut pénétré à pas de chat dans la tente. Il avait déposé le plateau recouvert de pâtisseries très sucrés et avec trois verres de jus de fruit. Sereinement, il attendait le réveil de la jeune femme, pendant que l'ombre du dragon brun assis à l'extérieur se déplaçait avec la course naissante du soleil levant

C'était Yshandir qui allait accueillir la jeune femme et l'initier à ce qu'était le Mar Litsé, donc il se tenait prêt à répondre à toutes les questions inimaginables de Kailinn. Peddyr avait toujours eu un certain jugement envers les personnes de son entourage et donc accordait autant de confiance que le maître-dragon en portait à Kailinn.



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Kailinn Helvên
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 29 Sep 2013 - 22:05 Répondre en citantRevenir en haut

Six doigts ou deux mains droites ? Je me base sur le lien que tu as mis. ^^ Et désolée de répondre encore si longtemps après !


La coque du voilier fendait les vagues, la proue dirigée droit sur le rivage qui se devinait dans une brume éthérée. Visiblement concentrée sur sa destination, l'Ondine ne lâchait pas la côte du regard. Même cette impression de déjà vu qui effleurait son esprit ne parvenait à s'imposer, tant elle était obsédée par son objectif. Elle n'aurait su dire ce qui la poussait en avant, mais elle devait gagner cette terre.

Comme un cauchemar qui resurgit, le ciel se teinta d'encre et une bourrasque gonfla brusquement la voile, propulsant violemment l'esquif. L'Ondine se raidit, tenant fermement la barre. Encore une fois, les événements échappaient à son contrôle. Mais alors qu'elle pressentait le drame à venir, une présence imposante mais bienveillante la recouvrit, comme une protection. Protégé des éléments, le voilier poursuivit sa course, s'approchant plus à chaque instant du rivage tant espéré.

Lorsque le navire s'échoua sur le sable, l'Ondine sauta sans perdre une seconde et courut sur la plage. Mais chaque foulée était de plus en plus lente, comme si elle perdait ses forces. Pourtant, elle ne ressentait aucune peur, car quelqu'un veillait sur elle. Alors qu'elle peinait à avancer, le paysage indistinct qui s'étalait devant elle s'effaça peu à peu.



À son réveil, Kailinn ne conserva qu'un sentiment étrange et flou de cette vision nocturne. Elle ne prit pas le temps de fouiller dans ses proches souvenirs pour éclaircir cela, car elle venait de découvrir qu'un inconnu se trouvait à quelques pas d'elle, assis tranquillement. Si le plateau devant lui, qui présentait une alléchante collation, lui suggérait des intentions bienveillantes, l'homme la regardait. Et elle détestait être observée.

Contrariée, l'Ondine se redressa sur les coussins, se rappelant que, heureusement, elle s'était endormie habillée. Le visage fermé, elle s'approcha de l'homme, non sans avoir noté la présence de Sveargith à l'extérieur. Cet inconnu devait être digne de confiance si le Dragon l'avait laissé seul avec elle. Mais elle ne se montrerait pas plus amicale pour autant. Sans un mot, elle prit place en tailleur devant l'homme et inclina légèrement la tête en guise de salutation. Elle préférait attendre que l'inconnu prenne la parole car elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pourrait bien lui dire. Était-il chargé de l'accueillir ?

Kailinn se sentait ballottée par les événements depuis la tentative d'assassinat sur Zackheim de Galastden. Elle tentait de reprendre la main sur son sort, mais cela ne semblait pas encore gagné. Elle pensait simplement retrouver son Maître et poursuivre son aspiranat et voilà qu'elle se retrouvait dans une mystérieuse citée perdue au fond du désert. Elle prit le temps d'observer à son tour l'inconnu. C'était pour elle le premier habitant du Mar Lìtsë qu'elle rencontrait.

L'homme possédait un physique avenant, respirant le calme, mais restait tout de même un humain assez commun. Commun ? Peut-être pas tant que ça, et Kailinn ne put s'empêcher de ciller.

*Il a... deux mains droites ?!*

Elle n'avait jamais vu ce genre d'étrangeté, mais elle parvint à dissimuler le malaise que cela pouvait
générer chez elle.
Peddyr Thelrand
Maitre Dragon
Maitre Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 4 261
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 1 185
Race: Humain
Âme Soeur: Sveargith
Fonction: Ex-Ambassadeur
Affiliation: Maison Dalneÿs
Alignement perso: Neutre Bon
Ordre Draconique: Lumière

MessagePosté le: Dim 3 Nov 2013 - 17:37 Répondre en citantRevenir en haut

Yshandir n'en voulut pas à Kailinn de garder le silence. Les choses ne devaient être guère facile pour elle. Le dragon de Peddyr ne lui avait pas tout expliqué, mais il voyait à son visage que des questions avaient besoin d'avoir des réponses pour chasser le brouillard d'incompréhension qui emplissait son jeune esprit. Il ne fut pas dupe non plus quand à l'air détaché qu'elle tenta d'avoir après avoir jeté un seul coup d'oeil. Il n'était pas courant de croiser un homme avec deux mains droites. Voir deux pouces à la même place sur les deux mains était plus que surprenant. Cette difformité était plus une gêne par rapport aux regards des autres. Il s'y accommoda. Sveargith ou Peddyr ne lui avaient donc pas parlé de cette tare physique. Il retint de sourire.

Voyant que la jeune invitée attendait quelque chose. Il inclina la tête pour lui rendre son salut et prit posément la parole.

''Salutations à toi Kailinn, j'espère que tu as pu te reposer. Je t'ai apporté une collation pour que tu puisses reprendre quelques forces. Je présume que ton voyage a dû être un peu éprouvant. Je crains d'avoir pris un peu les devants quand à ce qui va venir pour le restant de la journée...''

L'ombre du dragon se mouva, dévoilant une tête reptilienne dirigée vers eux. Le dragon poussa un grondement d'interrogation. Yshandir prit un air un peu contrit.

''Sveargith n'approuvera pas... Mais pour l'instant, restaure toi. Je m'excuse d'avance si les choses se précipitent. Peut-être que tu aurais aspiré à un peu de calme, à un peu plus de repos, mais...''

Derrière, l'ombre du dragon rapetissa pour laisser la silhouette d'un jeune bipède.

''Mange autant que tu le désires Kailinn, je n'en aurai pas pour longtemps''

L'ombre de l'homme à deux mains droites rejoignit le dragon sous sa forme humaine. Il fut aisé de comprendre, malgré leurs paroles murmurées que le dragon voulait savoir ce que préparait réellement Yshandir. Le gardien ne cacha pas le désir certain de son lié à se déplacer pour venir voir Kailinn. Les protestations du saurien ressemblaient sur le coups plus à des grondements sortants d'une bouche humaine qu'à des mots. Et un silence tomba sur les deux interlocuteurs, qui se brisa par la voix du brun.

''Peddyr ! Est-ce qu'un jour tu m'écouteras réellement ? Là tu... ''
''Paix mon ami ! C'est nécessaire et tu le sais. Yshandir, merci d'avoir veillé sur elle, mais je vais avoir besoin de lui parler seule à seul avec elle. Aide moi juste à rejoindre l'intérieur et tu pourras nous laisser...''

Le dragon brun retint une protestation quand à son état. La tenture de la tente s'écarta à nouveau pour laisser place à Yshandir, qui soutenait un Maître-Brun au regard las et fatigué. Le teint un peu blême lui donnait un aspect d'homme épuisé. Vêtu sobrement, pantalon noir et chemise de lin blanc, il ne put s'empêcher de grimacer quand il s'assit sur la paillasse de la tente. D'un geste de la main, il remercia son ami. Yshandir inclina la tête et se retira.

''Sveargith, toi aussi...laisse nous seuls. ''
°Penses-tu être en état de tenir une conversation qui peut s'avérer émotionnellement contraignante. °
°Si je ne le fais pas, je saurai jamais le faire. Te n'inquiète pas. Va°


L'ombre du dragon se retira, laissant le maître avec son aspirante, seul à seule. Il baissa un peu le regard. Pourtant, il réussit à le redresser quelques secondes après, se forgeant à fixer la jeune femme...

''Je ne sais pas par où commencer.... Sveargith m'a fait part de ton souhait de poursuivre ton aspiranat. Nous ne sommes plus au Kaerl Céleste, mais tu auras l'instruction nécessaire pour achever ta formation et pouvoir un jour prochain te lier... Mais je présume que tu souhaites aborder un autre point. Si ton coeur a besoin de se soulager, alors je suis prêt à t'écouter...''

Peddyr s'était forcé à quitter son lit autant pour prendre l'air que pour affronter en tête à tête son aspirante. Son dragon avait fait sa part, mais il restait la sienne désormais et se confronter à Kailinn lui permettrait sans doute d'affronter de plein fouet un autre revers de son échec. Non pas qu'il cherchait à se flageller une fois encore des conséquences de sa tentative d’assassinat, mais il avait besoin d'affronter les problèmes pour être capable de les surmonter, d'affronter des épreuves qui seront plus durs au fur et à mesure qu'il guérirait et que le temps passerait. N'avait-il pas tenté de tuer Zackheim ? N'était-il pas en fuite et en exil une fois de plus ? Après avoir fui son passé, voilà qu'il fuyait ses actes....et il devait les assumer en premier lieu avec Kailinn, cette jeune aspirante qui en pleine instructions se retrouvait du jour au lendemain avec un maitre-dragon désavoué



L'âme s'envole vers les cieux par les ailes des dragons
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:42 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu