Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Rp] Changement dans la routine quotidienne Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 678
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 627
Race: Dragon Primordial

MessagePosté le: Mer 7 Nov 2012 - 11:26 Répondre en citantRevenir en haut


Jilian, Maitresse Bleue liée à Kermath


7 Isashaniku 918


Vous avez tous et toutes reçue une missive vous convoquant à l’agora et vous donnant des instructions pour rejoindre un autre endroit…

En quittant l’agora et sa foule, vous sentez que le lieu du rendez-vous est loin d’être banal et commun. Un petit sentier bordées d’herbe sauvages poussant là où elles le voulaient contrastaient avec le paysage précédent même si toutes sauvages qu’elles étaient ces herbes étaient taillées avec soin. La végétation se fait de plus en plus croissante et présente si bien que vous vous demandez si vous avez empruntez le bon chemin. Mais en vous remémorant les instructions vous savez que vous avez suivis les indications correctement. C’est à peine si vous prêtez attention à la voute d’eau qui se trouve au-dessus de vous tant la végétation est présente et presque étouffante.

Vous finissez par devoir pousser cette végétation touffue pour pouvoir progresser et vous déboucher finalement sur ce qui semblait être une allée principale mais ce n’est pas lui que vous remarquez en premier. Vous voilà encadrés par deux immenses statues faites de marbres blancs représentant un humain richement vêtus sur votre droite ainsi qu’une Neishaane entièrement nue à votre gauche. Leur taille est une nouvelle fois presque oppressante. En face de vous, de l’autre côté de cette grande allée bordées de pavés – pavés que dont vous prenez conscience en trébuchant dessus tant ils sont recouverts de mousse et d’herbe - deux autres statues toute aussi grande.

Vous tournez à droite et avancez comme on vous l’a indiqué sur l’allée et vous vous rendez compte que des statues de toutes tailles, plus ou moins entretenues, faites dans des pierres plus ou moins nobles, bordaient cette voie.

Avançant d’avantage vous apercevez au loin une forme humanoïde au milieu du chemin, en vous rapprochant un peu plus vous constatez qu’il s’agit d’une femme, une humaine peut être ou bien plutôt une petite Torhille.

Quelques pas plus loin encore vous la détaillez un peu mieux. Elle vous fait face et est vêtue d’une tunique de cuir qui met en évidence non pas sa uniquement féminité mais aussi sa silhouette plutôt musclée. Elle est debout immobile, le poing droit sur ses hanches non loin d’un poignard, l’autre main sur la garde d’une épée longue dont les doigts tapotant démontraient une légère impatience trahissant l’apparente impassibilité.

Arrivant près d’elle, vous avez tout juste le temps de remarquer les deux gros sacs qui étaient posés sur le sol à sa gauche.

- Vous voilà enfin aspirants… Commença t’elle sévèrement.

Bien… Comme vous le savez, vos maîtres respectifs viennent d’être envoyés sur une mission en extérieur sur la demande de notre Dame. Notre Dame qui m’a chargée de m’occuper de vous le temps de cette mission.

Je suis donc chargée de vous enseigner un certain nombre de choses et croyez bien que je le ferai alors autant vous faire à l’idée que vous devez écouter et retenir ce que je vous montrerai et apprendrai.

Et aujourd’hui nous allons commencer par voir comment vous vous déplacez et si vous savez manier des armes.


Elle marque une pause et toisa les nouveaux venus, semblant les jauger.

Mais présentons nous déjà. Je suis Jilian, Maîtresse bleue, liée à Kermath.

La jeune femme se tut et regarde plus fixement la première personne en face d’elle, attendant qu’elle fasse de même.



L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter

***

Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Mer 7 Nov 2012 - 11:26 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Imala Terrin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov 2012 - 14:54 Répondre en citantRevenir en haut

La nuit avait été longue. La veille, une sorte de papillon à écailles, probablement une variante du cheval à écailles, qui lui avait transmis une missive. Elle avait été bien embêtée, mais avait fini par trouver quelqu'un pour la lui lire. Apparemment, il lui fallait se rendre à un endroit particulier, marcher, aller à droite, ou d'autres instructions qu'elle grava dans sa mémoire. Puis elle partit faire un tour dans les bains. C'était à peu près le seul endroit où elle arrivait à se calmer, à réellement se concentrer pour, momentanément, chasser les Voix qui envahissaient encore, pendant son sommeil, son esprit fragilisé. Depuis, elle s'efforçait de ne dormir que quelques heures par nuit, pour ne pas réitérer l'exploit de la dernière fois. En effet, entraînée par une Voix qui vantait son vol, elle avait bien failli se jeter du haut d'une Tour. La fin tragique avait été évitée par le même évènement qui bloquait habituellement son esprit lorsqu'elle était sur le point de craquer.

Dans les bains, elle profita de l'atmosphère humide et chaude qui lui rappelait Qahra, laissant son grand corps fin se délasser dans l'eau brûlante. Après plusieurs heures, elle s'extirpa du bassin, se lava rapidement puis, les cheveux mouillés, remonta vers sa chambre. Longuement elle se peigna, repoussant l'heure du coucher, puis prépara ses affaires pour le lendemain, avant de s'allonger enfin sur le matelas qu'elle avait jeté à bas de son sommier. L'ensemble était trop mou, mais la paillasse posée sur le sol lui suffisait amplement. Quelques heures plus tard, Imala se réveilla et vérifia que le soleil n'était pas encore levé. Satisfaite, elle s'habilla, noua ses longs cheveux noirs en une natte serrée, attacha une dague autour de sa ceinture, puis se rendit au lieu de rendez-vous. Sur le chemin, elle réussit à s'acheter quelque chose à manger. Marchant sans véritablement voir où elle allait, luttant toujours contre les Voix, elle finit par atteindre cet endroit où elle était censée attendre les autres. Accroupie, les mains sur les cuisses, les yeux fermés, elle attendit.

En temps et en heure, les autres arrivèrent, et elle se leva finalement, ne les regardant pas vraiment de ses prunelles violettes, fixant un point neutre. Ils marchèrent ensuite dans un endroit foisonnant de vie et de verdure qu'elle apprécia, se sentant chez elle dans cette jungle épaisse où ils devaient se faufiler entre les plantes pour pouvoir avancer, les repoussant pour se frayer un chemin. Imala avait fréquenté ce genre de jungle toute sa vie et s'y sentait à l'aise, évoluant silencieusement et agilement, un demi-sourire sur les lèvres. D'ailleurs, elle avait l'impression que les Voix avaient diminué, lui laissant comme un répit bienvenu malgré sa fatigue. Puis ils atteignirent un espace dégagé avec de nombreuses statues où une femme les attendait. Celle-ci avait l'air d'une guerrière, d'une femme forte. Celle-ci se présenta avant de leur demander de faire de même, leur apprenant, pour sa part, que les maîtres étaient partis en mission à l'extérieur. Telle était donc la raison de l'absence d'Alkhytis et de son cheval à écailles. Peut-être qu'elle le lui avait dit, mais l'impact des Voix cassait sa concentration déjà peu développée, effaçant les informations au fur et à mesure qu'elles étaient censées s'imprimer. Quand la Maîtresse Jillian fixa les Aspirants pour leur donner la parole, la jeune Torhile tourna la tête à droite puis à gauche, pour voir de qui elle attendait une réponse. De toute évidence, il s'agissait d'elle. Résignée, Imala dirigea vers elle ses prunelles améthyste, avant de prendre la parole de sa voix un peu rauque:

"Imala, Maîtresse Jillian."

La jeune fille s'était limitée au maximum, conservant un visage neutre et un peu vide, comme elle avait été habituée à le faire pendant longtemps, attendant de voir comme sa vis-à-vis réagirait, ou les autres Aspirants qui parleraient derrière elle.
Camanange de Samarcande
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 11:34 Répondre en citantRevenir en haut

Camanange était à peine arrivé au Kaerl. La rencontre avec Anareinth et Dinjelaï l'avait bouleversé et le jeune homme n'avait plus aucun repère. Il fut d'autant plus désorienté, lorsqu'il mit le pied au sein du Kaerl Englouti. Dinjelaï l'avait installé dans une chambre agréable pour qu'il prenne du repos. Mais comment dormir ? Il sursautait dès qu'un bruit lui parvenait. Le sommeil l'aurait apaisé, mais il ne parvenait pas à le trouver. Ce n'est qu'au petit matin qu'il s'était effondré, épuisé. La journée était passée sans qu'il n'en sache rien, si profondément endormi qu'il était.

A son réveil, il avait trouvé une missive sur son torse qui lui ordonnait de rejoindre un lieu. Dinjelaï était introuvable. Peut-être était-ce elle qui avait posé la missive. Quelqu'aient pu être les réponses, il se leva, se rafraichit dans une bassine d'eau et épousseta ses vêtements. Sur une table basse, un sabre était posé. Il s'en saisit, la fit jouer dans ses mains et la rangea à son côté. Son poignard retrouva sa place dans les plis de sa ceinture. Enfin, il tenta de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux et les couvrit de son turban. Il était temps de partir au rendez-vous.

Le jeune homme suivit à la lettre les ordres donnés : quittant la foule, il s'éloigna de plus en plus du centre du Kaerl (du moins c'est ainsi qu'il l'interpréta) pour marcher dans une verdure éparse. Le changement était étonnant pour lui. Seuls les palais du Ssyl'Shar possédaient de somptueux jardins où les plantes poussaient en abondance. Une végétation luxuriante et dense s'épanouissait de toute part, émerveillant Camanange qui n'avait jamais vu autant de vert de sa vie. Et puis, une vaste allée verte bordée de sculptures spectrales. Il trébucha dans l'herbe et le nez par terre, se rendit compte que des pierres taillées dessinaient ce chemin. Enfin, au loin, il vit deux silhouettes. Ce devait être le point de rendez-vous et Camanange couru pour les rejoindre. Etait-il en retard ? Ce serait peut-être mal vu. Il ralentit pour ne pas troublé le silence et vint se placer non loin de la plus jeune des personnes présentes. L'ambiance était pesante, oppressante. Camanange port son regard devant la femme qui leur faisait face. Comparée à Dinjelaï, elle avait l'air plus sévère...beaucoup moins compréhensive. Il se rendit compte alors de sa déception : celle de ne pas avoir vu paraître Dinjelaï. Par quel étrange phénomène s'était-il lié autant à cette personne ?!

La jeune fille qui se tenait non loin de lui, était gracieuse, paraissait timide et... avait des yeux d'une couleur bien étrange ! Jamais homme ou femme n'avait eu des yeux violets. C'était à la fois beau et effrayant. Ce ne fut que la voix de la femme, autoritaire, qui obligea Camanange à détourner le regard des yeux améthystes. Ainsi apprit-il que Dinjelaï était partie. Cela le rendit triste, comme un sentiment d'abandon. Il prit conscience que ce sentiment n'était pas resté conscrit à son esprit. Din et Anareinth l'avaient pourtant mis en garde contre son esprit trop ouvert. Jamais il ne l'avait si bien ressenti : sa tristesse avait dépassé son esprit pour envahir tout l'espace autour de lui. C'était un peu comme vouloir transmettre à tous _ ou seulement à Din et Anareinth _ la tristesse qu'il ressentait de les savoir loin sans lui. Ainsi, c'était Maîtresse Jilian qui s'occuperait de leur apprentissage.
**Hum et bien elle pourra constater que je ne suis pas un agneau, lorsque j'ai une arme à la main**

- Imala, Maîtresse Jillian.

C'était la voix de la jeune fille aux yeux si envoutants. Camanange pensa qu'elle en dirait plus, mais rien ne franchit ses lèvres. Il considéra que le tour était venu pour lui de parler et il se présenta, se redressant et cherchant le regard de Jilian.

- Je me nomme Camanange de Samarcande. Je suis arrivé au Kaerl Englouti, il y a tout juste deux nuits, avec la bienveillance de notre Maîtresse Dinjelaï.

HRP : je suis désolé d'avoir autant tardé.... j'ai peu de temps pour moi Mea Culpa
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:27 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu