Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Conquêtes et découvertes Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Lilwen Izil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Sep 2012 - 17:25 Répondre en citantRevenir en haut

La lumière déclinait rapidement sur le Màr Tàralöm. La journée touchait à sa fin ce qui n’était pas pour déplaire à la chevalière Incarnate. Depuis quelques semaines, ses recherches concernant la fleur trouvée au Manoir d’Ael Alfirin s’était intensifié. Elle avait d’ailleurs eut la permission d’utiliser la grande bibliothèque du Manoir afin de poursuivre ses recherches, les rouleaux appartenant au Kaerl Ardent n’ayant pas suffi. Mais maintenant, elle pensait tenir quelque chose…

Accoudée au balcon de son weyr la demi-sang regardait le ciel s’assombrir, se parsemant de mille étoiles mais aucune ne brillait tant que celle qui se rapprochait dangereusement d’elle. Avec un sourire, elle se décala, laissant la place à sa liée pour venir se poser sur la large avancée, prévue à cet effet. Elle contempla la dragonne avec fierté et orgueil et celle-ci lui rendit son regard. Elle avait bien grandit depuis son éclosion, sa taille avoisinait maintenant celle d’une petite verte.

°As-tu bien chassé ? ° questionna la jeune femme.
° Deux chamois, mais ils n’avaient que la peau sur les os…°, râla la Rouge.

Un sourire effleura les lèvres de la demi-sang.

°Tu penses qu’il viendra ?°, questionna l’Incarnate.

Un nouveau sourire plus provocant aux lèvres, la jeune femme affirma :

Je pense que oui…

En fait, elle était très curieuse de savoir si le Seigneur Noir allait ou pas venir. Le matin même, elle lui avait fait porter un message par l’un de ses pages. Elle voyait encore le serviteur blêmir lorsqu’elle l’avait informé du destinataire du pli. Le Maître Noir semblait en intimider plus d’un.

Le message en lui-même ne comportait que deux phrases :

Que diriez-vous de vous recueillir un moment au Sanctuaire ? Le crépuscule est particulièrement propice à la méditation. Lilwen I.


Ses pensées revinrent à l’Incarnate.

° Souhaites-tu te joindre à moi ? °

° Non. °, répondit-elle avec nonchalance.

Vêtue d’une robe d’un noir d’encre qui dissimulait quelques une de ses dagues et poisons favoris, elle s’était alors rendue au Sanctuaire, lieu de rencontres et de non-dits par excellence. Elle se mit à déambuler entre les larges colonnes, laissant ses pas la guider. Alors qu’elle s’arrêtait devant l’une des nombreuses sculptures, un léger sourire se peignit sur ses lèvres.
Publicité





MessagePosté le: Sam 1 Sep 2012 - 17:25 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 533
Présentation: URL
RPs: 1 114
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2012 - 12:29 Répondre en citantRevenir en haut

Le page avait survécu à la peur de rencontrer le Seigneur Ardent en personne. Au moins, pourra-t-il raconter cette terreur de se retrouver devant un guerrier qui tuaient à ce qu'on racontait, au moindre caprice. Oh oui, il pourra raconter sa bravoure face au maître noir. Le billet avait été écrit avec sien et se résumait en quelques mots :

Que diriez-vous de vous recueillir un moment au Sanctuaire ? Le crépuscule est particulièrement propice à la méditation. Lilwen I


Tout simplement.

Au début, se trouvant dans ses appartements quand il avait reçu ce message, Alauwyr était resté songeur, se demandant ce que lui voulait cette chevalière incarnate. Depuis qu'elle avait marqué une Rouge, elle semblait attendre le bon moment pour se dévoiler au grand jour. Toute liée d'Incarnate pouvait avoir le pouvoir de prendre sa place si elles s'en donnaient réellement les moyens. Estenir avait manqué d'en rire en un rugissement moqueur.

°Qu'aurais-tu à croire d'une petite rouge ? Sa liée sera plus petite qu'un brun de toute façon. Si Lilwen tente de t'attaquer, elle n'aura pas le temps de te tuer, qu'elle mourra sans s'en rendre compte. Un coup de croc sur des cervicales coupent rapidement un lien entre un dragon et son âme soeur. °
°Ne sous-estime pas la petitesse mon ami... Rappelle-toi le jour de ces festivité, où une petite verte neutre a manqué de battre une de nos Incarnates, alors qu'elle avait remporté la manche précédente contre un noir céleste°


Le dragon cendré avait fini par admettre qu'il prenait trop d'assurance. Il en avait remercié son lié pour ces paroles conseillères. C'était réciproque.

Au crépuscule naissant, le Sanctuaire connaissait un calme silencieux, qui appelait réellement à la méditation et au recueillement. Alauwyr était déjà présent, adossé à une de ces nombreux colonnes qui soutenait l'imposant plafond des lieux. Il se contentait d'attendre, suivant de temps en temps les courbes taillées en finesse de la statue qui lui fasse, lui renvoyant son regard de pierre. Il espérait qu'une chose : que Lilwen ne se soit pas amusée à lui faire une farce... Il n'était pas du genre à apprécier les petites plaisanteries. Mais la jeune femme ne mit pas longtemps à faire son apparition.

Telle une panthère noire au pas feutrée, elle sortit doucement de l'ombre d'une des colonnes environnantes. Alauwyr se contenta de tendre son regard ténébreux dans sa direction. A croire qu'elle avait cherché à faire une mise en scène pour l'impressionner... Raté ma petite, songea-t-il sur le coup.

Un léger sourire se dessinait sur son visage qui appelait tellement à l'innocence. Alauwyr se contenta de garder son sérieux.

''Bonsoir jeune chevalière.... je vois que tu aimes jouer avec l'obscurité pour donner un peu de... piquant à notre petite rendez-vous. Bien, si tu me disais la raison réelle de ton désir de me voir... Car en ces lieux, c'est sans doute une raison tellement intéressante qu'elle a besoin d'être discrète n'est-ce-pas ? ''



Lilwen Izil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Sep 2012 - 19:16 Répondre en citantRevenir en haut

Le Maître Noir ne s’était bien entendu pas laissé impressionner du tout et Lilwen n’en était pas surprise du tout. Elle ne se départit pourtant pas de son petit sourire et soupira exagérément.

Je vois que ma petite mise en scène ne vous plait pas… Je m’étais pourtant donné bien du mal. Mais je constate néanmoins que j’ai piqué votre curiosité puisque je vous trouve ici.

Elle avisa d’un léger coup d’œil qu’il n’y avait personne autour. Mais elle savait pertinemment que les murs du Màr avaient des oreilles et qu’il était assez difficile où que ce soit d’avoir une conversation privée. Toutefois, le Sanctuaire lui avait paru l’option la plus plausible.

Il est exact que ce que j’ai à vous dire ne devrait à mon sens pas tomber dans quelques oreilles indiscrètes. Toutefois, l’information appartient à celui qui parvient à l’obtenir, j’espère donc qu’avec ces maigres précautions, nous parviendront à la contenir.

Son visage s’était fait plus sombre, plus fermé aussi. Le sujet de cette entrevue restait très sérieux, malgré l’emphase qu’elle voulait se donner. Les découvertes qu’elle avait faites, les conclusions qu’elle en avait tirées n’avaient rien pour lui plaire. La petite fleur bleue découverte au Manoir recelait bien des mystères. Sethyl elle-même avait eu un mouvement de recul en la découvrant pour la première fois.

Marchons un peu…

Entrainant le maître noir à se suite, elle se laissa doucement glisser le long des alcôves. Elle finit néanmoins par rompre le silence qui s’était installé, toujours aussi sérieuse.

J’ai finalement pu apprendre quelques petites choses concernant la fleur découverte au Manoir. C’est une fleur que l’on ne peut trouver que sur certains des sommets les plus hauts d'une région bien définie. Cette première chose en révèle à mon sens beaucoup d’autres. D’une part, soit la personne qui se les ait procurées en si grand nombre est quelqu’un qui connait parfaitement ces montagnes, soit quelqu’un qui avait la possibilité de s’y rendre en volant.

Sans savoir pourquoi, elle pensait que c’était la seconde option. Elle s’imaginait parfaitement cet inconnu à dos de dragon, mais qui ?

Deuxièmement, cette fleur possède de fort pouvoir narcoleptique, mais cela ne suffisait pas à expliquer la raison de ces morts qui marchent. J’ai donc poursuivi mes recherches dans certains grimoires de la bibliothèque du Manoir.

Elle s’arrêta alors dans sa tirade et retrouva un sourire qui pouvait paraitre espiègle.

Avant de vous en dire plus, je tiens à vous dire que ces informations auront un prix, je suis certaine que vous ne pesiez pas sérieusement que j’aurais pu réaliser ces recherches sans vouloir une contrepartie. La question est la suivante : En payerez-vous le prix ?

Elle s’était arrêté et regardait le Seigneur du Màr Tàralöm sans ciller, un léger sourire aux lèvres qui ne parvenaient néanmoins pas à réchauffer la glace de ses yeux.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 533
Présentation: URL
RPs: 1 114
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Sam 29 Sep 2012 - 19:30 Répondre en citantRevenir en haut

Il haussa un sourcil quand elle demanda à marcher un peu. Le Sanctuaire n'était pas réputé pour accueillir des oreilles indiscrètes, mais par la force de l'habitude, il accorda ce crédit à Lilwen et se mit à la suivre d'un regard sérieux. Oui elle avait piqué sa curiosité mais il ne prenait jamais à la légère le fait que des membres ardents demandaient à le voir seul. Autant ce genre de discussion en privé ici ou ailleurs devait attirer son attention. Il ne fallait jamais négligé le moindre détail. Même un grain de sable pouvait faire pencher la balance, autant pour la sauvegarde de son existence, celle de son lié que pour l'avenir du Kaerl pour lequel il s'accrochait avec hardiesse. Il ne tolérerait jamais qu'on vienne à l'entraver dans ce projet d'ailleurs.

Son regard se plissa quand elle abordait l'affaire d'une fleur qui serait lié à des rumeurs qu'il n'accordait que pour des ragots d'ivrognes. Mais sortant de la bouche de la jeune chevalière incarnate cette histoire de morts marchants pouvait être une affaire sérieuse. Il sut d'emblée qu'elle était restée vague dans les détails... Sourcillant quand elle s'arrêta, il lui fit face de toute sa hauteur. Elle voulait marchander la petite garce.

Malgré ce genre de méthode audacieuse, il se permit un petit sourire mesquin.

''Et qui me dit que tu ne cherches pas à te faire payer pour des informations fausses ? Après tout, il semble qu'il n'y a que toi qui les possèdes ma chère...''

Elle était aussi restée peu précise quand à l'emplacement de sa fameuse petite fleur... Des montagnes accessibles qu'à vol de dragon... Vaendark arrivait en tête de liste, mais il y avait aussi Ssyl'Shar et Oren qui en possèdaient quelques massifs bien abruptes... Fouiller ces recoins prendraient du temps... Surtout si cette fameuse plante était rare... Si rare elle était bien sûr...

''Alors dis moi ma chère... Si tu viens me voir en personne c'est que ton ambition te pousse à vouloir une place précise... Je me trompe ? Il est facile de le deviner... Sinon tu ne perdrais pas ton temps en ce qui concerne des informations qui pourraient s'avérer vitale pour notre Kaerl. Ne joue pas trop avec ta gourmandise, car il pourrait t'en coûter ma chère. Si trahison tu prévois, mort tu auras....''

Il se plut à être directe. Cette fille aimait jouer avec le danger non ? Il croisa les bras et durcit son regard sombre.

''Si tu te montres pas trop gourmandes, je pense que le prix sera pour toi... A condition que tu ne cherches pas à me mener par le bout du nez... Car si c'est le cas et que je viens à l'apprendre, crois moi que je saurai te le faire payer... Maintenant je t'écoutes....''



Lilwen Izil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 9 Oct 2012 - 21:17 Répondre en citantRevenir en haut

Lilwen ne quittait pas des yeux le maître Noir et la franchise qu’il avait à son encontre n’était pas pour lui déplaire. Si trahison elle prévoyait ? Ce n’était pas dans ses intentions, cela ne lui servirait en rien et elle n’avait aucune envie de se mettre tout le Màr Tàralöm à dos, bien qu’elle n’ait aucun doute sur sa capacité à se cacher si elle devait en arriver là. Mais tout cela était plus qu’hypothétique puisqu’elle comptait bien servir son Kaerl, à sa manière. Toutefois, elle devait reconnaitre qu’elle aurait été presque déçue s’il n’y avait pas eu menace de mort. Dans tout marché, il fallait imposer les limites, et surtout aviser l’autre de ce qu’il se passerait s’il les franchissait. Affichant son sérieux, elle répliqua :

Je suis ravie de voir que nous nous comprenons et que vous voyiez parfaitement où je veux en venir.

Prenant un air faussement offusquée, elle reprit :

Toutefois, je dois dire que je me sens presque vexée du fait que vous puissiez pensez que je sois capable de vous trahir.

Recouvrant son sérieux, elle ajouta :

Je n’ai qu’une parole, lorsque je l’engage, je la respecte. Je n’ose pas douter de la vôtre et j’espère que vous respecterez votre part du marché sinon, sachez juste que vous n’être pas seul à pouvoir faire regretter leur parole aux autres. Je pense très sérieusement que nous avons tous deux à y gagner. Par les temps qui court, vous avez besoin d’alliés contre certaines personnes dont je tairai le nom ici et maintenant. Les alliances peuvent parfois être plus secourables qu’elles n’y paraissent, bien que je ne doute pas une seconde que vous puissiez gérer cela seul…

La demi-sang laissa passer quelques secondes, songeuse et conclut :

Après, c’est à vous de juger si vous avez besoin d’appui ou non…

Détournant les yeux, ils reprirent tous deux leur déambulation dans les couloirs.

Cette fleur pousse sur des montagnes de Vaendark mais là n’est pas notre principal souci. Le seul moyen de conférer à cette fleur les pouvoir dont j’ai été témoin au Manoir est de l’ensorceler. Mais pas de n’importe quelle manière, c’est de la magie noire. Très puissante. Le plus inquiétant est que la personne qui a ensorcelé cette fleur l’a fait plusieurs fois, ce qui nous donne indique qu’il ou elle est vraiment très puissante.


Elle regarda le Seigneur Noir avec sérieux. Il n’était plus question de plaisanter. Qui plus est, il y avait encore autre chose… Mais de cela, elle n’était pas certaine de vouloir en parler.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 533
Présentation: URL
RPs: 1 114
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 11 Oct 2012 - 10:36 Répondre en citantRevenir en haut

Alauwyr sourit.

''Je dois m'attendre à tout ma chère. Je pense que tu peux le comprendre. Un dirigeant ne peut jamais avoir une totale confiance envers les gens qui l'entourent pour l'aider à diriger un royaume. Et il doit jouer sur bien des plans pour rester en vie tout en mettant à bien ses projets. ‘’

Cette expérience, il la tirait en partie de ce qu’il avait vécu dans sa tribu puis au cours de sa vie de mercenaire. Aujourd’hui, celui lui servait grandement. En même temps, il était un battant. Seuls les forts arrivaient à vivre et à mener à bien ceux pourquoi ils se battaient. Il y a encore une dizaine d’années en arrière, jamais le Souverain n’aurait été dans l’idée d’être à la tête d’un kaerl.

Face aux répliques dela jeune femme, avant de reprendre leur marche dans les couloirs silencieux du Sanctuaire, Alauwyr sourcilla. Elle avait raison sur bien des points, mais là aussi un dirigeant devait faire attention aux alliances temporaires. Car ce genre d’alliés cherchait toujours un gros bénéfice. Elle aimait la franchise ? Soit ! Par contre, il se permit un petit ricanement, quand elle préféra taire certains noms et plus encore quand elle le menaçait si gentiment s’il venait à manquer à sa parole.

’’Tu me connais bien mal, ma chère. Modère tes paroles. Peut-être que la plupart de mes adversaires pensent que je suis le genre d’homme à frapper dans le dos, mais je fais toujours face à mes convictions. Je tiens toujours mes paroles… à ma façon ‘’

Il jouait sur les mots, cela s’entendait, mais il marquait un fait véridique. Il tenait toujours sa parole et si son adversaire ne prenait pas garde, Alauwyr profitait des failles pour s’y introduire et frapper plus durement. Une fois, une personne d’Ys qui l’avait défié avait demandé à rester en vie si jamais il venait à perdre. Juste en vie, mais pas en quel état. Alauwyr avait tenu sa parole. Son adversaire vivait aujourd’hui une main en moins, que le vieux maître noir avait tranché. Il vivait non ? Comme il l’avait demandé à Iskuvar ?

Par contre, face à la révélation que les fleurs auraient été ensorcelées par la Magie Noire le fit sourciller sérieusement. Il garda le silence, se frottant nonchalamment le menton. Il n’a jamais été un adepte de la magie, se contentant de son pouvoir pour se battre, ne s’étant jamais intéressé au potentiel qu’un maître lié à un dragon pourrait développer. Oh, il avait déjà une bonne connaissance des capacités du Don, qu’il avait déjà usé avec Estenir dans des combats critiques, veillant y recourir qu’au dernier ressort. Mais si une personne magiquement dangereuse avait recours à la magie noire. L’Histoire du Kaerl Maudit lui traversa rapidement l’esprit.

°Ce serait un avantage de s’intéresser un peu plus à la Magie en effet mon lié. Le fer ne fait pas tout°

Il redressa son regard, fixant un lointain invisible. Puis il reporta son regard ténébreux sur la jeune femme, percevant son sérieux.

’’Ce serait alors un danger futur pour notre Kaerl. Et cela je ne puis le permettre. Je vais admettre que tu as raison sur les alliances ma chère Lilwen. Parle moi en détail de ce que tu as vu là-bas et n’omets aucun détail… et tu as ma parole que tu auras une place au Concile très prochainement….’’

Son regard froid et dur montrait que son sérieux était bien là lui aussi. Même si le seigneur passait d’abord pour n’être qu’un combattant rude et ne réfléchissant que par les armes, il était aussi un homme qui avait l’intelligence de veiller à ses intérêts et d’agir pour ses idéaux.



Lilwen Izil
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 18:45 Répondre en citantRevenir en haut

La jeune hybride gardait son sérieux, ne répliquant pas aux remarques du souverain. Certes elle ne modérait pas ses paroles, mais elle savait parfaitement comment fonctionnait le milieu et il était plus que facile de se faire avoir. Les menaces étaient alors monnaie courante et étaient presque un des termes du contrat. Dans son milieu, celui qui ne menaçait pas était peu pris au sérieux. Elle retint donc sa langue et observa le maître noir. Nul doute qu’elle lui ferait tenir parole d’une manière ou d’une autre.

Elle avait déjà fait un rapport à Alauwyr en revenant, lui rapportant juste ce qui leur était arrivés à Galaad, Darshan et elle-même. Toutefois, elle pouvait maintenant apporter un nouvel angle de vue à ce qu’elle avait vécue. Elle choisit donc de reprendre depuis le début son récit.

Alors que nous discutions avec Galaad, nous avons décidé de sortir de la tente qui nous était allouée afin de retrouver Darshan. Lorsque nous sommes sortis et avons trouvé un premier cadavre. Lorsque Galaad s’est approché, celui-ci lui a saisi la main.

Elle frissonna rien qu’à ce souvenir. Voir un mort en mouvement comme cela n’était en rien une expérience qu’elle souhaitait recommencer.

Après lui avoir saisi la main, il s’est rétracté. Nous avons alors décidé de faire une ronde, c’est là que nous avons été attaqués par tout une bande de mort qui avaient l’illusion de la vie. Mais je puis vous assurer qu’ils étaient bel et bien morts. Nous les avons mis à bas puis nous avons tenté de les observer plus avant afin de déterminer la manière dont tout cela était possible.

Elle se voyait encore se pencher sur les cadavres et trouvé cette fleur.

Nous avons découvert un exemplaire de cette fleur dans les gorges de tous les morts. Leur attitude était vraiment étonnante dans le sens où l’on sentait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Nous avons alors constaté qu’ils étaient morts mais qu’ils pouvaient encore marcher… Nous avons aussi constaté que c’étaient tous des sans-dons dont certains venaient de notre Kaerl. Toutefois, je n’ai aucune idée de la manière dont ils ont été atteints.

Elle observa le Seigneur Noir avec un regard sombre.

Il faudrait pouvoir parler à un spécialiste en magie. Mes connaissances dans ce domaine sont plus que limitées. Je peux trouver ces informations, mais cela va prendre du temps, et je ne sais si nous en disposons de beaucoup avant que l’homme responsable de tout ça récidive.
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 533
Présentation: URL
RPs: 1 114
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 25 Oct 2012 - 18:53 Répondre en citantRevenir en haut

Oui le Seigneur avait bien lu le rapport, mais entre ce qui se lisait sur un parchemin et ce qui s'entendait, des fois la portée n'était pas la même et la vérité pouvait apparaître plus facilement en franchissant des lèvres. Sourcillant, Alauwyr perdit son regard dans les ombres du couloir, tout en se frottant le menton, l'air un peu songeur et soucieux. Oui soucieux. Etonnant n'est ce pas de décrire un ressenti chez un homme qu'Alauwyr Iskuvar ? Entendre à nouveau ce qui s'était tramé ne fit que le rendre plus nerveux sur le fait qu'il avait négligé la magie. Longtemps cet art avait été un atout chez les Valherus, ce qui avait fini par causer leur perte, trop orgueilleux de leur puissance, avec les liens qu'ils entretenaient avec leur dragon... Puis au fil des générations, le sang des Valherus s'était dissous dans les nombreux bâtards qu'ils avaient engendrés, qui avaient fini par donner les races connues aujourd'hui... La magie était plus faible, mais elle était encore bien là !

Aux dires de Lilwen, les Sans-Don seraient un vecteur... grâce à cette fleur. Cela dépassait un peu son entendement, mais il n'allait pas l'admettre devant la jeune femme. La magie... Il aurait s'y intéresser un peu plus ! Il aurait sans doute pu prévoir ce qui était en train de se passer. Car il ne pouvait que le supposer, mais quelque chose de dangereux était en train de se mettre en marche et il ne savait pas quoi !

°Tu n'aurais pas pu le prévoir Alauwyr°
°Qu'en sais-tu mon ami ? As-tu quelques révélations à me faire à ce sujet ? °
°Seulement que les Kaerls font devoir affronter ensemble un ennemi commun. C'est tout ce que je sais...°


Le dragon noir ne rajouta rien de plus, ce qui rendait la situation plus déconcertante encore. Estenir de part ses origines incertaines devaient détenir des souvenirs ancestraux d'une rare importante. Pourtant l'Empereur cendré se gardait bien de les révéler... Oh il en avait partagé une avec son lié, qui montrait une des possibilités du pouvoir du Don. Mais sans plus. et encore, cette capacité était très dangereuse si mal manipulé. L'humain en était parfaitement conscient. Mais là n'était pas l'affaire en cours.

Lilwen n'était pas toute seule à ce moment là... Des neutres étaient présents également, lors de cette petite rencontre diplomatique.... Donc le Màr Luimé était aussi impliqué. Le Kaerl Céleste n'allait pas tarder à avoir les nouvelles...Le Màr Taralom devait en savoir plus, pour ne pas être les ignares, les derniers prévenus.

''Fais quérir le Maître Guérisseur : Esthen Frâlan. Je te donne toute autorité pour voir avec lui pour tenter d'en savoir plus sur cette fleur et ses conséquences sur un être vivant. Peut-être que son savoir permettra d'en savoir plus... Pour l'heure actuelle, Il faudra veiller à ce que cela ne s'ébruite pas. Le moment venu, le Concile sera au courant de ce qui se passe réellement. Mais pas avant. Tant pis si cela reste à l'état de rumeurs, mais pour l'instant... Tant que nous n'avons pas de morts ''vivants'' déambulant dans notre Kaerl, ca ira. Des suggestions à faire peut-être par rapport à tout cela ma chère Lilwen ? ''



Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:25 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu