Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [Dragon Bronze] Elérion, lié à Galaad Lucis Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 353
Sexe: Masculin
Présentation: URL
RPs: 235
Race: Neishaan
Âme Soeur: Elérion
Affiliation: Concerné
Alignement perso: Loyal Neutre
Ordre Draconique: Neutre

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2012 - 14:28 Répondre en citantRevenir en haut



Nom : Elérion
Couleur : Bronze
Lié : Galaad Lucis, Chevalier du Màr Luimë, garde du corps de la Dame du Kaerl, renégat du Màr Tàralöm
Ascendance : la Reine Incarnate Lye’Den (liée de la Dame Darlana Del Aeran) et le Bronze Thémos (lié du Maître Eléderkan Garaldhorf)
Age : 5 ans
Fratrie : nombreuse...

Physique, Caractère : Pour un Bronze adulte, Elérion ne se distingue pas par sa silhouette élancée ni sa taille démesurée. D’une bonne taille quoique proche d’un Brun, il est surtout caractérisé par sa masse musculeuse. En effet, sa musculature incroyablement développée en fait un véritable colosse de cuivre. Ses écailles dorsales, d’un bronze mat un peu terne, sont larges comme un bouclier et aiguisées sur la pointe comme des épines près de ses articulations. Sa grande tête triangulaire s’orne de deux cornes torsadées et recourbées vers l’arrière. Ses vastes ailes membraneuses, aux couperets acérés, sont mues par des épaules monumentales, elle-même hérissées de pointes ivoirines presque délicates pour un tel géant. Ses écailles s’éclaircissent sous le ventre. Sa longue queue serpentine est terminée par une masse d’armes, nom couramment utilisé pour désigner une masse osseuse vaguement circulaire et couronnée de piques. Sur son large poitrail, Elérion exhibe une cicatrice blanchâtre, courte et irrégulière, ultime témoin de son combat contre sa propre mère, l’Incarnate Lye’Den. Malgré – ou à cause de – un Lié plutôt frêle et pâle, le Bronze incarne la puissance à l’état brut.

Loin d’être aussi terrifiant qu’il peut le paraître, Elérion est un être très calme, méfiant et relativement modeste. D’un naturel flegmatique et observateur, il est peu loquace et ne ment jamais. Il se refuse à parler pour ne rien dire. Pour lui, les mots sont précieux pour la compréhension du monde, traduire ses émotions et, surtout, changer les choses. Dragon adepte du changement, qui déteste les eaux stagnantes résultant des imbéciles et des débats stériles, Elérion encourage la curiosité et la spontanéité chez son Lié. Il ne rechigne pas à aider quelqu’un dans le besoin, ni à conseiller ses pairs – dont il apprécie particulièrement la proximité. Sage et déterminé, s’il aime partager son savoir avec un auditoire attentif, cela ne signifie pas pour autant qu’il est prêt à accepter une idée sans la retourner dans tous les sens. N’aimant guère les solutions faciles, il préfère s’interroger et répugne à adopter un comportement placide en s’enferrant dans des habitudes et des idées reçues. Le confort béat des idiots ne lui sied guère. En revanche, une fois convaincu qu'il a raison, il est difficile de le faire changer d'avis. Malgré son allégeance au Màr Luimë, Elérion ne peut pas totalement taire son ascendance. Quand la glace cède au volcan, la fureur du Bronze est à craindre, car elle couve longtemps sans s’essouffler. Ses colères sont redoutables. Il faut craindre sa nervosité car c'est un dragon qui perd rarement son sang-froid.


Forme humanoïde choisie : Il aime à prendre l’apparence d’un homme encore jeune bien bâti, de peau hâlée et de haute taille. Son charme guerrier réside dans ses traits durs et anguleux. Il a de courts cheveux blonds dorés qui dansent follement autour de son visage en autant de mèches rebelles que celles de son cher Lié. Ses yeux d’or à la pupille verticale ne clignent presque jamais, prouvant que son esprit reste alerte et attentif à chaque détail. Doté d’une musculature impressionnante et d’une allure féline de combattant-né, il émane de lui une aura de solitude et de paix intérieure qui rassure autant que sa stature peut effrayer. Il n'a que faire des ornements des bipèdes et, en vérité, déteste prendre forme humanoïde.

Regard de Flarmya : Même si Galaad n'est pas encore prêt à passer au rang de Maître - et ne le veut d'ailleurs pas -, le Regard de Flarmya commence enfin à se faire ressentir dans ce couple improbable. Si Elérion devient un peu plus sociable - il comprend mieux les humanoïdes et sait mieux décrypter leurs émotions - et perd petit à petit ses habitudes de Fils du Kaerl Ardent pour embrasser la vie chez les Engloutis, Galaad quant à lui s'est vu peu à peu affublé d'une bien étrange caractérisation physique. Non seulement son pouvoir d'invisibilité s'est vu renforcé et il le maîtrise bien mieux qu'avant - entendez par là qu'il est soumis à sa volonté et non l'inverse -, le jeune homme a également remarqué une plus grande endurance et une plus grande force physique comme changements notables. Il est toujours maladroit mais il résiste plus longtemps aux efforts physiques que la moyenne, sans paraître pour autant tel un titan.



Visiter le site web du posteurMSN
Publicité





MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2012 - 14:28 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu