Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Comment chasser des êtres imaginaires Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Yunizüna Yangon-Tiao
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Juil 2012 - 11:15 Répondre en citantRevenir en haut

Aran'Rhiodku, an 917




Yuni marchait presque en sautillant. Chacun de ses pas la soulevait plus haut dans les airs, comme si elle se déplaçait sur des nuages. Mais ce n’était pas de l’allégresse qui lui procurait cette démarche peu habituelle pour quelqu’un étant dans une mauvaise passe. Non, la jeune fille trépignait d’impatience. Car ce qui l’attendait, malgré les divers récits inquiétant décrivant le lieu, pouvait bien être la solution d’en finir enfin avec les démons qui lui tourmentaient l’esprit. Plus de crise de folie incontrôlée, plus de larmes, plus de sensations d’avoir tout échoué. Si elle réussissait, son âme entière entrerait alors dans la sérénité.

Ce jour-ci, l’aspirante devait se rendre au Labyrinthe, convocation de son Maître Dragon Legundir. Cela faisait bien longtemps que la Triade désirait s’entraîner, mais le temps et les affaires n’avaient pas été de leur côté apparemment. En plus de nettoyer son esprit d’ombres maléfiques, il s’agissait du moment rêvé pour montrer à son Maître ses capacités. Yuni avait soigneusement tressé ses cheveux avant de les enrouler en un chignon serré, enfilé la tenue de combat de l’école Khömei, enroulé patiemment les bandages autour de ses jambes, accroché son bâton dans le dos et la dague qui lui avait été offerte à sa ceinture. Elle se sentait prête, et pour l’instant ne ressentait aucune peur.

Legundir n’était pas encore arrivé. L’entrée du Labyrinthe était déserte. Personne ne voulait combattre pour commencer la journée ? L’aspirante en profita pour s’étirer les membres. Les craquements dans ses articulations lui signalèrent que peut-être l’épreuve allait être difficile, vu que la jeune fille avait préféré batifoler dans l’eau au lieu de s’entraîner durant l’été. Elle haussa les épaules. L’été est la saison servant à marquer une pause dans les affrontements ayant lieu en court d’année. Comme ses muscles froids lui provoquèrent quelques pincements de douleur, elle commença à répéter quelques enchaînements, doux au début, puis de plus en plus intenses. Mais elle ne s’éternisa pas pour ne pas partir fatiguée dès le début. Décidément, le fait de se sentir d’attaque mentalement n’allait pas être l’unique priorité.

Un objet brillant sur sa droite attira son attention. Yuni s’approcha calmement de l’obélisque doré sur lequel étaient gravés d’anciennes runes. Jolie décoration pensa-t-elle. Un bout de lumière face au Labyrinthe de murs gris sinistres, perçant la légère brume qui semblait s’en échapper. Avec un soupir, elle se laissa basculer sur le côté, dans le but de s’appuyer contre le bloc de pierre veiné d’or. Mais lorsque son corps entra en contact avec celui-ci, elle se fit immédiatement aspirée par un trou noir. Elle réapparu une demi-seconde plus tard, face à un autre obélisque identique au premier. Une entrée différente donnait sur le premier couloir de pierre. Mais l’endroit où elle se trouvait se termina en cul-de-sac. Il n’y avait plus d’escaliers menant au Grand Hall.

C’est à ce moment qu’elle comprit enfin le fonctionnement du Labyrinthe. Elle se pencha au-dessus de l’obélisque magique, intriguée.

*Hmm…c’est très ingénieux…*

Elle espéra tout de même pouvoir retourner de l’autre côté. Du bout du doigt, comme hésitante, elle effleura la surface lisse de la pierre. Une nouvelle fois, elle s’engouffra dans un vortex sorti de nulle part. Ses pieds retombèrent sur le sol face aux escaliers, à l’endroit exact où elle était quelques secondes plus tôt. Le Màr n’avait pas fini de la surprendre. Elle se réjouissait à l’idée que la magie fasse autant partie de la vie de ses habitants. Le sourire aux lèvres, elle se retourna, et se rendit compte que quelqu’un venait d’arriver pendant sa très courte absence.
Publicité





MessagePosté le: Mar 24 Juil 2012 - 11:15 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 14 Aoû 2012 - 15:49 Répondre en citantRevenir en haut

Legundir avait mis un bon moment pour se préparer ce jour-là, un moment plus long qu’à son accoutumée. Il était soucieux de ce passage dans le Labyrinthe car personne ne pouvait vraiment prédire ce qu’il allait se passer. Il savait Yuni pleine de compétence et était confiant en elle mais il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour son aspirante. Il prit donc la direction de leur lieu d’entrainement du jour, repoussant gentiment une fois de plus Faydan mentalement. Il avait passé un bon moment à le convaincre qu’il n’avait pas besoin de sa présence et que cette épreuve était propre à chacun. L’elfe savait qu’il y avait de grande chance que lui aussi soit soumis une nouvelle fois à la magie et à la puissance du Labyrinthe.

Il traversa la dernière pièce vivement, laissant la cape attachée par une broche elfique battre au vent par-dessus sa tenue de garde forestier. Il inspira profondément

Allons Leg… Un peu d’entrain… C’est un grand jour pour Yuni et cela ne peut que la rendre plus forte… Pensa l’elfe en se donnant lui-même une petite tape au visage.

Alors qu’il descendait les escaliers il vit Yuni réapparaitre d’un des piliers et secoua la tête…

La jeunesse… toujours aussi pressée…

Il avala les dernières marches d’un petit bond et se retrouva aux côtés de son aspirante ; il réajusta alors sa tunique, vérifia que son épée courte et sa dague étaient bien à leur place et honora Yuni d’un grand sourire.

- Bonjour à toi ô ma vaillante et curieuse aspirante le jeune Maître fit un clin d’œil à la jeune femme

Je sais que tu as entendu un bon nombre de rumeurs sur cet endroit mais tu verras qu’aucune d’elles ne sera fidèle. Aucune description ne correspondra vraiment à ce que tu vas voir, à ce que tu vas ressentir et vivre. Car ce lieu magique réagit selon la personnalité de chacun et il n’y a pas deux Yuni…

Il fit une pause et lui montra l’obélisque.

Bien… J’ai vu que tu avais trouvé comment cela fonctionnait, tu n’auras donc pas besoin que je te l’explique… L’entrainement qui va suivre est basé sur toi, sur tes peurs, sur tes angoisses. C’est peut-être l’entrainement le plus dur car il s’agit de faire face à soi-même. Je ne sais pas ce que je vais y trouver mais toi tu en a peut-être une petite idée. Le but est de renforcé ta volonté et de libéré ton esprit, tu en sortiras plus forte et plus sereine mais ça ne sera pas évident.

Cet test est pour toi et je serai là pour t’épauler mais en aucun cas pour battre ce qui est en toi à ta place ; il est possible que j’ai moi aussi ma part d’épreuve. Tu y rentreras en premier et je te suivrai, tu ne seras pas seule.


Legundir posa une sur l’épaule de sa jeune aspirante

Pour le reste… et bien c’est à toi de jouer. Il si tu es là aujourd’hui c’est que j’ai confiance en toi et en ta force d’esprit alors souviens toi en toi aussi lorsque le moment sera venu.

As-tu des questions avant que l’on rentre dans les limbes de ton esprit et de ton âme ? Même si tu pourras m’en poser une fois que nous serrons à l’intérieur. ajouta l'elfe aux yeux noisette après avoir marqué une courte pause
Yunizüna Yangon-Tiao
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Nov 2012 - 13:07 Répondre en citantRevenir en haut

Legundir se tenait là, droit et franc comme à son habitude, l'air un peu surpris par l'apparition soudaine de son aspirante. Il était vêtu de vert foncé et de brun, habit typique des elfes des forêt comme Yuni les avait imaginé. La jeune fille croisa son regard écorce de bois, dégageant une force tranquille, surement témoin de son expérience. Finalement, elle se demanda si la confiance en elle qu'elle possédait jusque-là allait toujours être présente une fois dans les innombrables dédales du labyrinthe.

Tâchant de rester souriante et motivée, elle salua son Maître d'un inclinement de buste.

- Bonjour mon Maître. Je suis heureuse de vous revoir après tout ce temps.

Comme pour répondre à son allusion à sa trop grande curiosité, elle fit un toussotement embarrassé.

Yuni écouta respectueusement les explications de Legundir concernant le fonctionnement magique du labyrinthe malgré le fait qu'elle s'était documenté à l'avance auprès de différents Chevaliers dragons...pendant des soirées quelque peu arrosées. C'est pour cette raison qu'elle avait jusque-là eu des doute concernant les monstres surgissant tout droit des pires cauchemards, mais cette fois-ci il s'agissait bien d'évènements réels. Un frisson lui parcourut le corps. Elle se mit alors à imaginer les créatures qui hantaient ses nuits depuis sa naissance. Comment allait-il se passer si elle échouait ?

Comme pour se rassurer, elle se répondit mentalement qu'il ne pouvait rien lui arriver si ses ennemis n'allaient être que le fruit de son imagination. Ils ne pouvaient être réels, ils ne pouvait réellement lui faire du mal... Du moins, c'est ce qu'elle espérait. Le fait d'être ainsi remise face à la réalité lui fit perdre son sourire joyeux, mais la rendit davantage concentrée et déterminée. Elle fut néanmoins assez étonné que son Maître lui annonce que lui aussi, allait être confronté à ses peurs les plus profondes. Pour elle, il représentait l'expérimentation même, alors s'il était possible que lui aussi peine à avancer, qu'allait-il en advenir d'elle ?

- C'est donc la première fois que vous y alliez, Maître ? demanda-t-elle en guise de question.

C'était la seule qui lui était venue en tête. Legundir allait peut-être trouver cela surprenant, mais pour elle, ce détail était très important.

En inspirant, elle fit pivoter son corps face à l'entrée du premier couloirs, d'où en sortait une légère brume peu encourageante. Ses doigts glissèrent lentement sur le bois de son bâton, comme pour vérifier sa présence, plus que primordiale pour l'épreuve qui l'attendait. Puis sa main descendit jusqu'à sa taille, machinalement, et elle sentit son sa peau le métal du pommeau de la dague qui lui avait été offerte. Elle avit presque oublié cette deuxième arme jusque-là. Comme un réflexe, elle se retourna face à son Maître, et se remit à sourire :

- Je l'ai apporté ! dit-elle en lui montrant son ceinturon.

Se sentant subitement ridicule, elle toussota et se retourna à nouveau. Il ne fallait pas se déconcentrer.

- Donc, je rentre en première ?

*Mais oui, il vient de te le dire ! Tu es sourde ou quoi ?* se répondit-elle à elle-même.

L'elfe n'allait sans doute pas manquer de remarquer sa légère inquiétude.

* C'est partit !* se dit-elle en plongeant dans la pénombre du labyrinthe.
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov 2012 - 00:26 Répondre en citantRevenir en haut

L’elfe vit que son aspirante était fort troublée, ce qui était bien normal après tout au vue de l’épreuve qu’il s’apprêtait à lui faire passer mais aussi à subir lui aussi. La question de Yuni confirma ses soupçons

- C'est donc la première fois que vous y alliez, Maître ?

Legundir se devait de rassurer son apprentie avant de rentrer dans le labyrinthe, il sentit qu’il fallait lui répondre par la négative mais il n’allait pas lui mentir pour autant ; fort heureusement l’elfe avait déjà eu une première expérience, pour le moins désagréable mais très utile.

- Non ce n’est pas la première fois Yuni mais je suis loin d’être le céleste qui y est allé le plus de fois. Pour tout dire ça ne sera que la seconde. Mais je te parlerai de tout cela quand nous sortirons si tu veux bien.

Ce n’était pas que l’ancien garde forestier ne souhaitait pas lui donner des informations sur ce qu’il l’attendait mais plus parce qu’il ne voulait pas influencer son épreuve en lui mettant dans la tête des idées ou des possibilités. Ce qui l’attendait devait provenir d’elle-même et uniquement d’elle-même alors il se devait de retarder son récit.

Si son visage s’était quelque peu fait plus sérieux alors qu’il repensait à sa première expérience, il se détendit et rayonna lorsque son aspirante lui avait montré la dague, présent qu’elle avait reçu de l’elfe lors de leur premier jour.

- Cela me touche que tu l’aies emportée avec toi pour cette épreuve. Mais dis-moi combien de bourses a tu dérobé grâce à elle ?

L’heure n’était pas à la plaisanterie avec cette épreuve des plus sérieuses mais Legundir pensait que détendre l’atmosphère ne pouvait pas faire de mal à Yuni bien au contraire.

Lui-même avait conservé précieusement le cadeau que l’humaine lui avait fait lors de leur première rencontre, il portait toujours l’anneau elfique à sa main droite sauf lors des entrainements martiaux pendant lesquels il passait le bijou dans un collier qu’il portait comme un pendentif afin de ne pas le perdre ni l’abîmer.

Une poignée de seconde plus tard, Yuni toussa et l’interrogea, plus pour la forme ou se rassures qu’autre chose mais le premier né lui répondit sur le doux ton respectueux et encouragement qu’il utilisait fréquemment lorsqu’il s’adressait à son aspirante.

- C’est bien ça, je suis tout juste derrière toi mais c’est à toi d’ouvrir le chemin Yuni.

Une fois qu’elle eut disparut il lui emboita le pas et la retrouva de l’autre côté se demandant si à l’instar de sa première venue il allait de nouveau s’affronter. Il avait eu du mal à se défaire de son double et cela ne s’était pas fait sans blessure. Enfin il verrait bien…

De l’autre côté Yuni faisait face à un passage unique, ne laissant aucun autre choix que de l’emprunter.

- C’est le premier couloir Yuni et comme tu peux t’en douter si ce lieu se nomme labyrinthe ce n’est pas pour rien. Il y aura de tas d’embranchement et… Et il faudra bien choisir. L’épreuve commencera plus véritablement d’ici trois ou quatre croisements… Du moins c’était ainsi lorsque je suis venu alors que je n’étais qu’un aspirant tout comme toi.

L’elfe se tenait toujours derrière Yuni et il combla l’espace entre eux, la main déjà sur la garde de sa lame. Son autre main vint se loger sur l’épaule de l’humaine pour l’encourager et lui montrer qu’il était bien là. A partir de maintenant tout pouvait arriver et ils seraient tout deux soumis à des illusions bien différentes. Legundir essaya de se focaliser sur le dos de Yuni et de garder en tête qu’il était là pour assister son aspirante et non s’éprouver lui-même. Mais le labyrinthe n’était pas si simple à berner, cela ne ferait que retarder la mise à l’épreuve de ses plus grandes peurs.


HRP : je n’ai pas mis volontairement d’information sur ce qui t’attends, sur les illusions que tu verras sous peu car tu sais mieux que moi ce que ton personnage redoute. Si tu veux que je détailles plus cependant dis le moi Smile
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu