Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] Une journée pas comme les autres Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Cassidy Klyn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 30 Avr 2012 - 14:46 Répondre en citantRevenir en haut

Printemps An 918, 26ieme jour de Iolyaku


Sur la route et encore sur la route. Telle était le quotidien de Cassidy, jeune vagabonde loin de son foyer et de sa famille.

C'était une de ces journées pluvieuses et froides, où les gouttes d'eau tombaient sur le chemin que la jeune fille empruntait pour se rendre vers sa prochaine destination. La température était difficilement supportable et la Cassidy avait les mains posées sur son manteau qu'elle tenait fermement pour éviter que la pluie ne s'infiltre trop dans ces vêtements. Un vrai temps pour attraper froid. Cette période de l'année n'était pas vraiment agréable et la voyageuse novice avait hâte d'atteindre la ville la plus proche. Cependant, lorsque l'on vadrouille de gauche à droite, presque en errant, la route en devenait longue et on ne pouvait pas avoir une réelle notion des distances possibles d'un lieu à l'autre.

Cela faisait plusieurs heures qu'elle marchait dans le froid sur cette route où elle voyait passer de rares fois des chariots de commerçants, mais qui ne s'arrêtaient pas pour autant pour l'aider à avancer plus vite. Mais cette ignorance, Cassidy en avait l'habitude. Il arrivait parfois que des marchands moins pressés s'arrêtent pour l'emmener jusqu'à la prochaine étape mais c'était aussi rare que de trouver un mage prêt à enseigner la magie. Avec le temps, elle avait appris à ne plus broncher et regrettait de ne pas être un peu plus riche pour au moins avoir un moyen de transport plus rapide.

Marchant toujours sur la route, ses cheveux blonds dégoulinant d'eau, Cassidy aurait bien eu besoin de se mettre à l'abri. Malheureusement, il y avait uniquement des plaines aux alentours et pas vraiment d'endroit où s'abriter en attendant que le temps se calme. Et puis la jeune demoiselle commençait à connaître ce genre de pluie. On sait toujours quand ça commence mais jamais quand ça se termine malheureusement. Et cela pouvait aussi bien durer des jours et des jours. Soupirant, Cassidy secoua la tête, passa vivement une main dans ses cheveux pour essorer l'eau, bien consciente que ça ne servait à rien et continua sa route.

*Vivement la prochaine ville. J'ai hâte de m'étaler devant un bon feu à l'auberge, sécher ces vêtements et faire une bonne sieste. Ce que j'espère, c'est arriver là bas avant la nuit. Parce que là, je ne vois pas du tout où je peux me reposer. Il n'y a que des plaines ici, ça ne m'arrange pas vraiment. Au pire, je peux toujours voir si un paysan ou un fermier isolé peut m'abriter pendant la nuit. Mais ça c'est pas gagné*

Fatiguée, les pieds usés, la jeune fille continuait sa route. Elle se remémora sa dernière ville. Pour éviter d'avoir l'impression de s'ennuyer sur la route, Cassidy appréciait se rappeler les dernières choses qu'elle avait fait, ce qu'elle avait vu ou les services qu'elle avait rendu.

Sa dernière étape remontait il y a quelques heures, dans une petite ville assez animée où les artisans étaient nombreux. Lors de son passage, elle avait rendu service à une dame d'un certain âge en l'aidant à porter ses courses. En remerciement Cassidy avait reçu quelques maigres piecettes ainsi qu'un morceau de pain pour tenir le temps de son trajet. Elle s'était aussi renseignée pour avoir quelques informations sur sa prochaine destination et on lui avait conseillé de partir vers l'ouest où se trouvait une ville un peu plus grande. D'après les paroles, on recherchait de la main d'oeuvre pour certains petits boulots et que c'était plutôt bien payé.

Comme à son habitude, elle avait aussi demandé des renseignements sur la recherche d'un mage et comme à chaque fois, personne ne semblait s'intéresser à cette histoire. Certains habitants haussaient les épaules, pas spécialement enclins à répondre mais surtout, ne comprenaient pas comment une vagabonde pouvait poser ce genre de question. A chaque fois c'était la même histoire, la même routine. Mais Cassidy ne désespérait pas. Il ne fallait pas baisser les bras et abandonner. Même si cela devait lui prendre des années, elle était persuadée qu'apprendre la magie lui permettrait de s'épanouir et de pouvoir ainsi trouver sa voie.

*Je ne comprends pas pourquoi les gens sont aussi frileux à l'égard de la magie. Ce n'est pas spécialement si mauvais que ça. Enfin je pense pas. Y a quoi de mal à vouloir pratiquer quelque chose qui sort du quotidien ? Je ne suis pas folle quand même. Enfin je crois... Mais j'ai du devenir folle à force de voyager, c'est une possibilité*

Boueuse et trempée, ce n'était pas ce que la jeune fille imaginait vraiment en prenant la route il y a des mois en arrière. La vie au village était certes monotone mais le confort était royal comparé à la marche intensive sur la route. Lorsqu'elle écoutait les histoires de voyageurs elle n'entendait que les meilleurs morceaux choisis, personne ne l'avait averti de la solitude et du temps passer sur les routes sans contact, sans action, à part les bandits qui se régalaient de faire les poches des passants peu prudent. Après tout, Cassidy était bornée et elle ne voulait pas arrêter. Ce qu'elle espérait, c'était de pouvoir un jour gagner suffisamment d'argent pour en transmettre à sa famille. Et trouver une voie qui lui plairait, qui lui donnerait une raison d'avancer et de se perfectionner. Car tout le monde cherchait sa voie idéale.

Alors qu'elle était plongée dans ses réflexions, elle n'avait pas vu la pierre qui sortait un peu de la terre et un instant d'inattention était toujours mauvais. Son pied rencontra donc la roche et la fille maladroite, qui n'avait pas prévu cette collision, s'étala dans la boue de tout son long dans une position guère agréable. Il ne manquait que ça pour que sa tenue soit tout à fait présentable. Un peu de boue bien placée.

*Bravooo Cassidy ! Sérieusement tu pouvais pas l'éviter ce bout de roche sur la route ? Nan mais franchement, comme si la pluie ne suffisait pas, il faut en plus que j'aille me vautrer telle une porcine dans un bon bain de boue. J'ai l'air maligne maintenant...*

Pestant et grommelant, la tête dans la boue, Cassidy se redressa doucement, se remit sur ses jambes et frotta la boue qu'elle avait sur le visage avec son manteau.

*C'est vraiment magnifique. On dirait une sauvageonne qui sort des bois. J'espère que je ne me ferais pas recaler à l'auberge. J'ai besoin de faire une toilette pour enlever tout ça. Sinon personne n'acceptera de me donner un travail*

Une mince éclaircie se faufila derrière les nuages gris et gorgés de pluie. Ce bref instant de lumière éveilla un mince sourire sur le visage de Cassidy. Malgré la route difficile et pénible, il y avait toujours un petit coin de soleil quelque part. Et cela suffit pour éclairer son regard. D'ailleurs si elle n'avait pas appris à s'émerveiller de temps à autre des choses qui l'entourait, elle serait rentrée chez elle depuis longtemps. Oui, il faut être folle pour vouloir vivre une vie de vagabondage, avec un but, certes, mais difficilement réalisable.

Alors qu'elle continuait son chemin, son ventre eu raison de sa marche rapide et Cassidy grimaça doucement. Son estomac réclamait du carburant pour pouvoir continuer à avancer. La jeune fille se connaissait, si elle ne mangeait pas dans les heures qui suivaient, elle serait complètement épuisée. On ne marche pas l'estomac vide.

S'arrêtant sur la route, son regard émeraude observa les alentours à la recherche d'un siège de fortune pour être un peu plus à l'aise. Cassidy aperçut alors un rocher un peu à l'écart du chemin et s'en approcha. Vérifiant qu'il n'y avait pas d'éventuel malotru dans les parages, elle finit par s'installer royalement sur son siège improvisé, ouvrit sa besace, et en sortit le bout de pain tout frais du jour.

*Suite à ce petit incident, je me souhaite la bonne appétit...*

Sans faire plus de manière, Cassidy croqua dans son pain qu'elle mordilla lentement pour bien apprécier chaque bouchée afin d'être bien rassasié. Ce n'était pas un repas de roi mais il fallait apprendre à ne pas faire la difficile.


Dernière édition par Cassidy Klyn le Mar 8 Mai 2012 - 11:29; édité 1 fois
Publicité





MessagePosté le: Lun 30 Avr 2012 - 14:46 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 7 Mai 2012 - 17:25 Répondre en citantRevenir en haut

[HRP] Et voilà c'est moi ton maître! Pauvre de toi xD
Si tu peux préciser un peu plus la date au début de ton rp ça serait un plus Smile
Exemple : Hiver 918, 20ième jour de Llefelysku
Je te propose Printemps 918, 26ieme jour de Iolyaku
Si tu as besoin d’aide n’hésite pas Smile
Et n'oublie pas les balise 'en gras' pour les discussions
Code:
[b]blabla [/b]
avec une couleur si tu le souhaites mais ce n'est pas obligatoire


Legundir avait donné quartier libre à Kaerin pour la journée, c’était assez rare qu’il lui accorde la journée complète, d’ailleurs c’était même la première fois qu’il lui laissait autant de temps. Il faut dire qu’il avait fort à faire ce jour-là. Il avait passé la matinée à Lòmëanor, réglant tout d’abord quelques affaires avec un commerçant qui livrait le Màr Menel ; ce dernier avait du inverser une commande pour les célestes avec celles d’un autre Kaerl, celui des ardents supposait l’elfe. En effet il avait ouvert les caisses livrées et au lieu des racines et autres épices habituellement reçues il avait eu des objets des plus singulier, comme des menottes, des fouets et d’autres marchandises que sa bonne éducation refuse même d’évoquer. Il avait rangé le tout et était donc venu récupérer sa commande. Le marchant n’avait pas les caisses de l’elfe mais les lui prépara en pestant qu’il ne reverrait surement pas l’autre commande. La seconde moitié de la matinée, Legundir l’avait consacré à une Fëalocë blonde qui n’était pas son aspirante ni même du kaerl ou native du village commerçant ; non il l’avait passé avec l’élu de son cœur d’elfe, la belle Maîtresse Neutre Alkhytis. Cela faisait plusieurs années maintenant qu’ils s’étaient rencontrés et leur amour n’avait pas faiblit.

Les deux amoureux passèrent donc le reste de la matinée ensemble et se séparèrent après un bon repas. L’elfe devait ensuite aller en Undòmë pour retrouver un petit vendeur qui lui avait promis des herbes rares qu’il cherchait depuis longtemps. C’est ainsi que les deux liés volaient haut dans le ciel à vive allure, dissimulés par les nuages gorgés de pluie

° Leg, nous allons devoir faire un détour °

° Allons bon ne me dis pas que tu as peur de quelques gouttes d’eau °

° Tisss je ne crains rien avec mes écailles mais si tu y tiens… °

Le saurien piqua légèrement pour entrer dans les formes nuageuses qu’ils survolaient jusqu’alors trempant son malheureux lié par la même occasion.

° Fay... Très spirituel. Tu veux bien remonter les herbes n’aiment pas l’humidité °

° Les Maîtres célestes non plus visiblement… mais je ne sais ce qu’il en est des aspirants °

° Tu as repéré quelqu’un ayant le don ? Tu ne pourras donc jamais me le dire directement, gredin de saurien… °

° Ce ne serait pas si amusant… tiens-toi bien °

Faydan accéléra un peu plus et fut en une paire de battements d’ailes dans la zone d’éclaircie

° Nous ne sommes plus loin °

° Dans ce cas pose toi un peu en retrait, je ne veux tester une autre approche ° fit l’elfe avec un petit sourire.

° Comme tu veux Leg ! °


Le duo survola la jeune femme vivement, laissant apparaitre une ombre temportaire et furtive sur cette dernière avant de se poser un peu plus loin. L’elfe descendit du dos de son lié et s’ébroua.

° Alors comment comptes-tu procéder cette fois ? °

° Et bien je vais m’assoir ici et me faire sécher… Pendant toi tu iras la trouver sous ton autre forme ° ajouta l’ancien garde forestier qui avait trouvé là un bon moyen de retourner le petit passage dans la pluie à son avantage.

° Gr… Je suppose que je n’ai pas le choix °

° Il faut vraiment que je te réponde Fay ? °

° Tu ne perds rien pour attendre oreilles pointues… °

° Je n’en doute pas un seul instant mais fait vite avant que la pluie ne change d’avis et que notre ami ne s’en aille. °

Faydan gronda de nouveau mais prit sa forme bipède et laissa son lié assis sur un pierre pour avancer en direction de Cassidy plus exactement en direction de son dos.



C’est ainsi qu’un jeune humain d’un peu plus d’une vingtaine d’année approchait lentement et silencieusement de l’humaine. Sa longue chevelure châtain pourtant attachée se soulevait au gré du vent. Il était vêtu légèrement et curieusement il n’était pas du tout mouillé comme s’il n’avait pas dû affronter les intempéries ou pire comme si celles-ci n’avaient pas eu de prises sur lui. Son visage fin me montrait aucune animosité et il se décora même d’un petit sourire alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres de la jeune femme qu’il interpela.

- Bonjour jeune demoiselle. Voilà un bien curieux endroit pour se promener toute seule.

Il combla l’espace restant encore entre eux du même pas placide et constata son état boueux et humide. Il sourit à l’idée de retrouver Legundir dans le même état. Il prendrait donc son temps.

- Vous êtes-vous égarée ou bien êtes-vous en quête de votre destin ? fit-il avant de s’incliner respectueusement en guise de salutation

- Je suis Faydan, à votre service Mademoiselle le bronze se retint de l’appeler Cassidy de justesse. Il voulait prendre le temps et ne pas l’effrayer mais peut-être était-ce déjà trop tard… Il essayait de sourire comme le faisait l’elfe en attendant que la jeune vagabonde ne prenne les devants. La fixant de ses yeux étranges et sauriens il ajouta tout de même mentalement cette fois via le don.

- Il semblerait que le temps n’ait pas été doux à votre égard récemment
Le dragon montrait de la main la boue qui jonchait la jeune femme tout en prononçant ces mots sur un ton taquin.

- Je manque à tous mes devoirs. Je vous souhaite un bon appétit et vous prie de m’excusez de vous interrompre ainsi.


° N’aies crainte Cassidy tu n’es pas en danger. Tu es simplement au croisement de ta vie qui te permettra d’embrasser ton destin ou de continuer ta petite vie°
Cassidy Klyn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Mai 2012 - 12:31 Répondre en citantRevenir en haut

(HRP : Aaaah mon sauveur *_* ou pas Hem C'est bon pour la date je viens de faire la modification et ok chef pour le rappel des infos :p)


Cassidy appréciait manger son morceau de pain de fortune, appréciant chaque bouchée et sentant son estomac la remercier pour ce maigre repas mais qui pourrait lui permettre de tenir jusqu'à sa prochaine étape. Enfin, c'est ce qu'elle espérait. On ne peut jamais réellement estimer une durée de temps exact, surtout lorsqu'on ne connaît la route et qu'il n'y a rien pour se fier au temps qui passe. La jeune fille pouvait aussi bien être à cinq heures qu'à une demi heure de la prochaine zone de civilisation. A vrai dire, elle ne pouvait pas le déterminer. Bien que de rares fois, il lui arrivait de demander des informations aux marchands qui passaient et qui avaient un peu de gentillesse pour répondre à la vagabonde qu'elle était.

*Il ne faut pas que je traîne. Et puis là je suis vraiment bien exposée... Un brigand et je suis morte. Je ne tiens pas à revivre l'expérience de la dernière fois*

Quel cuisant souvenir que celui là. D'ailleurs Cassidy fixait de ses yeux verts et bleus les alentours, guettant le moindre signe, le moindre bruit. Car encore à cet endroit là, c'était une proie facile et accessible. Enfin après tout, elle ne serait pas très utile pour un voleur ou un brigand. Ses possessions étaient maigres et ce n'était pas une fille de bonne famille que l'on pouvait prendre en otage en espérant une rançon. La jeune fille secoua brièvement la tête et porta la main à son visage pour tenter de chasser la boue qui faisait d'elle une femme d'un autre âge.

Mais ce qu'elle n'avait pas vu et entendu, c'était un individu qui avait trouvé la meilleure façon de l'aborder. Approchant dans un angle où elle n'avait aucune visibilité, il était impossible pour Cassidy de le voir arriver. D'autant plus qu'elle ne s'y attendait pas du tout, pensant que la zone était suffisamment dégagée pour avoir un oeil sur tout le champ de sécurité qu'elle s'était imposée. Encore la naïveté de l'âge et de l'expérience. Il était très facile d'arriver discrètement et sans bruit pour ne faire qu'une bouchée de la demoiselle.

Alors qu'elle ouvrait la bouche pour croquer dans une nouvelle portion de pain, la jeune vagabonde entendit derrière elle une voix. Sentant ses sens s'engourdirent avec le froid, la jeune fille se sentit d'un coup très mal à l'aise. Une voix l'interpellait derrière elle. Qui n'était pas sur la route mais qui venait des champs. Une voix certes qui la saluait mais qui n'en disait rien sur les intentions de ce personnage qui se tenait en arrière. Cassidy sursauta et en fit tomber son morceau de pain dans la boue, un sentiment de peur et de crainte l'envahissant.

En effet, avoir un inconnu qui avait justement cherché à être dans son dos pouvait vraiment être dangereux. Il n'était pas arrivé de par la route ou d'une zone visible, étant délibérément caché à ses yeux, ce qui augmenta d'un cran sa méfiance. De qui il pouvait bien s'agir ? Pas un marchand. Un brigand poli ?

Sans attendre plus longtemps, elle se redressa, sauta de son siège de fortune en manquant de glisser et fit volte face à son interlocuteur, une expression craintive sur le visage et prête à détaler au premier signe suspect.

*Il ne manquait plus que ça ! Pitié pourvu que ce ne soit pas un brigand...*

Le jeune homme se tenait droit, debout et n'était pas accompagné. Ce qui était une bonne chose. Cassidy l'observa rapidement et ne vit pas d'arme sur lui, du moins, pas d'arme visible. Il semblait simple et c'était peut être un voyageur égaré comme elle qui avait été surpris par le temps et dans un élan de sociabilité avait décidé de venir à la rencontre de la jeune fille.

Cependant, la première phrase qu'il avait lancé paraissait assez bizarre aux yeux de Cassidy. Après tout ils étaient sur une route et les voyageurs étaient quand même fréquents. C'était peut être le fait de voir une jeune fille loin de chez elle marcher un peu au hasard sur sa route.

*Oui tout à fait, je me promène, je cueille des petites fleurs pour faire un bouquet, j'admire le paysage et j'adore les bains de boue. Ma route est vraiment passionnante*

Sur cette réflexion qu'elle se garda bien pour elle, Cassidy resta toujours figée dans cette position d'alerte, telle une voleuse prise en plein délit et prête à courir à la moindre occasion.

*Ne baisses pas ta garde Cassidy, on est jamais sûr de rien ici...*

Sa posture était défensive, la jeune fille avait un pied légèrement décalé en arrière, toujours sur le qui-vive, observant les moindres faits et gestes de cet inconnu. Pourtant son visage ne montrait aucune intention malsaine et il semblait tout à fait calme comparé à elle qui avait les jambes qui tremblaient légèrement alors que ses cordes vocales semblaient être paralysées pour l'instant.

Cependant, il s'approcha encore plus près d'elle, séparant la distance qu'ils avaient entre eux et ne put s'empêcher de sourire, Cassidy se détendit légèrement. Un bandit ne devait pas avoir ce genre de sourire, aurait sorti directement son arme et lui aurait réclamé tous ses biens et possessions. C'est du moins comme ça qu'elle voyait les choses.

D'ailleurs sa phrase suivante était encore plus curieuse que la prochaine et elle avait du mal à la comprendre. Fronçant un instant les sourcils, la situation lui paraissait étrange. Comment un inconnu qui semblait aussi voyageur qu'elle pouvait tenir de telles paroles ? C'était incohérent et pas logique. Généralement on demande la prochaine destination ou autre chose, après tout Cassidy avait bien un sac et un manteau de voyage.

*En quête de mon destin ? Si vous saviez comme mon destin me semble loin et difficile d'accès... Et puis je me demande si c'est vraiment la bonne voie que j'ai choisi parfois... Stoooop ! Je n'abandonnerais pas. Ca doit bien exister.*

Déglutissant à moitié, le corps et le visage boueux, une envie de se mettre au chaud, la jeune Cassidy écouta quand même l'individu décliner son identité d'une voix douce et avec un léger sourire ce qui lui permit de se détendre un minimum, relâchant légèrement sa garde. Des questions lui venaient à l'esprit mais peut être qu'il s'agissait d'un vagabond comme elle qui voulait faire un bout de chemin en sa compagnie. Tout était possible.

Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la bouche, elle entendit d'autres paroles mais qui s'insérèrent directement dans sa tête cette fois. La jeune fille écarquilla les yeux, pensant avoir mal entendu. Non ce n'était pas possible, elle entendait une voix dans sa tête. Qu'est ce qui se passe ? Elle posa ses yeux sur le jeune homme et elle avait l'impression de comprendre, en voyant son geste vers ses vêtements que c'était lui qui parlait sans ouvrir la bouche.

*Ah ah... très drôle ! Bon... j'ai du tombé sur la tête moi...*

Le jeune homme semblait poli et correct alors qu'il lui souhaita la bonne appétit ou plutôt la fin, car cette intrusion lui avait complètement couper l'envie de manger ne serait-ce qu'une bouchée. Stupéfaite, abasourdie, Cassidy ne savait pas comment réagir face à cette situation des plus étranges. Mais la dernière phrase fut une phrase de trop, même si celle ci se voulait rassurante, il n'empêche que ce n'est pas les jours qu'on entendait des voix dans sa tête à moins d'être devenue folle.

*Ok ok j'ai compris ! Dans ma chute j'ai du me cogné quelque part et tout ceci sort de mon imagination. Je dois être tranquillement en train de nager dans ma boue en attendant de me réveiller*

Alors, dans un élan de courage et se doutant qu'il ne s'agissait que d'un rêve du au choc qu'elle avait du recevoir en tombant, du moins, c'est ce qu'elle pensait, la jeune fille ouvrit la bouche pour prononcer quelques mots.

"Je suis en train d'halluciner, de faire un rêve. Ce n'est pas réel, c'est impossible qu'on puisse me parler directement à l'intérieur de ma tête"

Elle fit quelques pas pour se détendre un peu et essuyer un peu plus la boue qui s'étalait sur son visage, ce qui n'arrangeait guère les choses.

"Je sais bien que le temps n'est pas clément mais c'est un peu le risque que l'on prend quand on vagabonde à la recherche d'une chose folle et difficile à obtenir..."

Courageuse ? Crainte envolée ? Non, persuadée qu'il s'agissait de son imagination qui lui jouait des tours, la jeune fille avait décidé de parler un peu plus librement, sachant très bien que quoi qu'il en soit, rien ne pourrait lui arriver puisqu'elle se réveillerait tranquillement à un moment ou un autre.

"Embrasser mon destin hein ? C'est ce que je cherche depuis des années... Mais voyez vous, j'ai parfois du mal à trouver la force nécessaire pour continuer ma route. Enfin, je finirais bien par trouver."
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 26 Mai 2012 - 12:46 Répondre en citantRevenir en haut

Faydan ne quittait pas des yeux la jeune femme et pu donc lire sur le visage de Cassidy toutes les expressions qui y passaient. Le saurien essaya de s’imaginer ce que pouvait être une telle situation que celle de la révélation de son don et de cette destinée épique qui s’ouvrait alors. Lui n’avait pas eu bien évidement à avoir une telle épreuve car les sauriens avaient un tout autre chemin qui s’ouvrait à eux. Bien sur Legundir lui avait fait part de cet épisode de sa vie durant lequel Maëvann lui avait révélé son destin mais écouter, savoir et même pouvoir ressentir cette étape ce n’était pas la vivre loin de là. Le Bronze remarqua le pain tombé au sol et repassa en tête ce qu’était en train de ressentir la jeune femme. De la peur et de l’angoisse, de la surprise et du malaise mais tous ses sentiments n’étaient pas liés à la découverte mais simplement à sa présence. Quel serait l’impact sur la belle demoiselle de cette nouvelle, voilà la question qui résonnait dans la tête du céleste.

Il se dit alors qu’elle devait le prendre pour un bandit et réfléchissait déjà quant à la suite de leur rencontre et au discours qu’il devait lui tenir. La place de Maître n’était pas si aisée si l’on tenait compte du choc émotionnel que ressentait la jeune pousse du kaerl alors qu’elle prenait connaissance de sa nouvelle vie.

Le sourire qui vint se poser ensuite sur ses lèvres était des plus naturel et sincère et non pas une bonne imitation de ce que son lié pouvait faire. Non ce qui l’avait fait naître était le comportement et les mots de la future aspirante.

Après la posture de la parfaite fille sur ses gardes la voilà qui me prend pour une hallucination. Les humains sont surprenants… songea en lui-même le bronze.

Voulant la rassurer d’avantage, il s’arrêta et s’assit même devant elle, les jambes croisées en restant silencieux. Un signe de paix et non d’agression ; et aussi une position qui pouvait le mettre en danger s’il était un véritable bipède bien entendu, ce que Cassidy ne pouvait que penser pour le moment.

Oh non tu ne rêves pas jeune vagabonde pensa le saurien encore pour lui même

Les deux yeux atypique du dragon fixaient toujours l’humaine et Faydan prit la parole en posant ses mains sur ses genoux.
.
- Rassurez-vous, vous n’êtes pas en train d’halluciner comme vous dîtes. Je suis bien réel et je vous parle à l’instant.

Vous êtes donc à la recherche de quelque chose ? Puis-je vous demander de quoi il s’agit, je pourrais peut être vous aider. Après tout qui sait ce que réserve le destin et puis ne sommes-nous pas tous les deux au milieu de nulle part. C’est déjà une belle trame du destin que de nous rencontrer ainsi ici. Vous ne trouvez pas ?


° Alors comment ça se passe Fay ? °

° Et bien et bien. Que d’impatience pour un premier né. Nous discutons tout simplement. °

° Les présentations sont bien longues, toi qui n’aiment pas que les choses trainent. °

° Tu ne voudrais pas que je la trouble et la perturbe tout de même Maître indigne. °

° Ah mais si bien évidement il n’y a pas de raison que je ne la maltraite pas comme mes autres aspirantes. D’ailleurs je me demande quelle sera la réaction de Kaerin, je suppose qu’elle sera contente. Après tout deux aspirantes ça veut dire deux fois moins de chatiments. °

° Je vais y venir impatient et lui jouer un des tes petits tours alors ° plaisanta le saurien.

Après une ce petit échange dont Cassidy ne savait rien et qu’elle était loin d’imaginer Faydan reprit regardant sa frimousse pleine de boue

- Avez-vous quelque chose à fuir pour que vous vagabondiez ainsi jeune fille ? Il est peut-être temps de vous arrêter et d’affronter votre destin. Parfois la véritable force n’est pas de continuer la route que l’on suit mais d’en prendre une autre tout à fait différente.

Et puis vous savez de n’est peut-être pas si irréel d’entendre des voix dans sa tête.


° Cela n’a rien avoir avec la folie Cassidy Klyn c’est au contraire un don précieux. Oui c’est bien moi qui te parle ° se disant Faydan lui fit un petit signe de la main.

- Il y a tant de choses magnifiques que nos yeux se refusent de voir car selon les gens il ne s’agit que de folie et pourtant il s’agit parfois d’un don… Ou DU don. Sauras-tu ouvrir tes yeux pour trouver ce que tu cherches ?

° Ou pour tout simplement voir que tu as trouvé la destinée que tu cherchais ?°

- Connais-tu des légendes Cassidy? Pour la première fois il avait cité son prénom à haute voix. Il la laissait dans le doute, lui donnant quelques informations succinctes, quelques brides dont il voulait qu’elle s’en saisisse d’elle-même. Il serait toujours temps par la suite de passer à l’étape supérieur si elle ne se saisissait pas des perches qui lui tendait.


HRP : Pardon pour le retard, j'étais en Russie et je ne pouvais accéder au forum. C'est un peu court aussi mais je ne voulais pas te faire attendre plus longtemps. Si tu as des questions ou qu'il y a besoin que j'édite dis le moi Smile Et bonne chance avec Leg xD
Cassidy Klyn
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 15 Juin 2012 - 22:34 Répondre en citantRevenir en haut

(Désolé pour le temps de réponse mauvais timing avec toi >_< Les examens m'ont rattrapé)


Cassidy dévisageait l'homme qui se trouvait en face d'elle. Pour le moment il ne paraissait pas avoir d'intentions hostiles même si elle penchait entre le rêve, le choc de sa chute ou encore quelque chose de plus particulier que la jeune femme avait du mal à admettre maintenant qu'une manifestation aussi étonnante soit-elle se présente face à elle. Et c'était bien dur d'imaginer, après des années de vagabondage, de voir débarquer dans sa vie un homme, venant de nul part, et donner des paroles mystérieuses difficiles à analyser. Ce n'est pas de cette façon que la jeune Cassidy imaginait la découverte de son destin. Et même, cela allait au delà de ses espérances les plus folles alors qu'elle gardait une attitude des plus méfiantes pour l'instant.

*Bon, réfléchis calmement... il y a combien de chances pour que ce type d'évènement se produise ? Enfin... je ne sais plus ! Un brigand ? Une hallucination ?*

Il fallait le dire, cet homme l'intriguait énormément. Curiosité oui mais toujours teintée de méfiance. Cassidy rêva d'une bonne bassine d'eau pour se remettre les idées en place. Et pourtant, avant même que la jeune femme n'ait le temps de répondre, l'homme étrange s'assit en tailleur dans une attitude tout à fait pacifique. Il ne connaissait pas Cassidy et ne pouvait donc pas savoir si elle était capable de l'attaquer ou pas mais cette simple attitude montrait qu'il cherchait à être inoffensif, ne recherchant pas le conflit mais la discussion. C'était l'idée que se faisait Cassidy. Du moins, elle n'avait jamais vu un brigand agir comme cela. Après tout, la vagabonde était bien venu, il était facile et aisé de ne faire qu'une bouchée d'elle sans prendre autant de précautions.

Elle baissa donc sa garde et son attitude défensive jusqu'à présent, ramenant sa jambe en retrait à côté de l'autre, baissant légèrement la tête sur le côté comme si elle cherchait à comprendre ce qui faisait qu'un homme comme lui s'intéresse à une jeune femme solitaire qui voyageait de ville en ville. Il y a tellement de personnes intéressantes, alors pourquoi elle ? Après tout, Cassidy s'était toujours attendu à devoir persévérer, insister et prendre la parole mais jamais elle n'aurait pensé que l'on vienne jusqu'à elle, ce n'était pas possible. Après tout, elle avait essuyé tellement de refus que maintenant, cela lui était tout à fait étrange.

*C'est vrai quoi ! Un homme qui apparaît sur la route et qui me parle de destin comme ça... C'est pas tous les jours qu'on en croise... Et puis je ne pense pas que les bandits soient du genre à aborder ce genre de sujet avec autant de sérieux*

Comme si il avait lu dans ses pensées, l'homme lui fit comprendre qu'elle était bel et bien réveillée. Cassidy haussa tranquillement un sourcil. Alors donc c'était vrai ce qu'elle était en train de vivre ? Après tout pourquoi pas, la route était suffisamment ennuyeuse, discuter avec un individu qui ne semblait pas en avoir après elle pouvait toujours se révéler productif. Il lui sourit mais la jeune femme était trop crispée pour répondre à ce simple sourire. Un peu normal à l'heure actuelle. Cassidy se contenta simplement alors de croiser les bras devant elle qui témoignaient de sa légère méfiance mais ne bougeait plus, restant à quelque mètres de l'homme.

*Après tout, je peux bien me laisser tenter par une petite discussion... Mais j'espère que ça ne va pas trop traîner, je n'ai pas envie de me faire surprendre par la nuit, bien qu'on est encore en plein milieu d'après midi... Pourtant avec ce ciel nuageux, l'obscurité peut vite apparaître*

Elle regarda son morceau de pain dans la boue et eut une expression un peu malheureuse pour son casse croûte de fortune. Ne pas le finir était de gaspiller la nourriture et vu que la jeune femme manquait de vivres, ce n'était pas le moment de faire la fine bouche. C'était aussi un moyen de tester l'attitude de l'homme à rester tranquille. Cassidy décroisa ses bras et tout en jetant des regards par ci par là à l'homme assis, elle se pencha pour ramasser le fameux bout de pain avant de se redresser et de lui tourner le dos.

Pendant qu'elle avançait un peu en retrait du chemin, elle passa sa manche machinalement sur le morceau de pain pour le nettoyer et enlever les traces de boue. Ce n'était pas grand chose et puis, son estomac avait bien besoin de quelque chose pour combler le vide. L'homme étrange parlait de destinée et la questionna à ce sujet. Cassidy pivota sur elle même pour lui faire face, tout en regardant alternativement son morceau de pain et l'homme d'un air pensif.

*C'est vraiment stupide tout ça...*

"Très bien mais je ne pense pas que vous allez pouvoir m'aider là dessus. Après tout, j'ai toujours cherché le chemin compliqué et tortueux à la place du plus simple et calme..."

C'était vrai, depuis le départ Cassidy s'était fixé un gros objectif, et bien qu'elle était déterminée, la jeune femme qui ne connaissait absolument rien de son interlocuteur ne pouvait pas se douter qu'il pourrait faire quelque chose pour elle à ce moment là.

"Je recherche quelqu'un qui serait capable de m'apprendre la magie"

Elle détourna la tête, se trouvant ridicule. Après tout, on n'apprend pas la magie parce que c'est beau, impressionnant et que c'est quelque chose que peu de gens connaissent. Cassidy en avait des raisons, enfin c'était peut être ridicule mais jamais elle ne s'était détournée de cette recherche. Malgré les avis négatifs de ses parents qui lui conseillaient une vie tranquille, malgré le nombre de personnes qui lui avaient ri au nez ne comprenant pas sa motivation. La jeune femme se fixa ensuite vers ses pieds qu'elle faisait bouger doucement apparemment mal à l'aise.

*Il va me trouver ridicule c'est tout...*

Cassidy fourra le morceau de pain dans sa poche puis redressa les yeux. Un signe du destin... Peut être que oui peut être que non. Elle haussa les épaules.

"Peut être... C'est vrai que je ne croise pas tous les jours un individu qui vient discuter avec moi de choses qui n'ont rien à voir avec la route ou les alentours"

Elle avait été franche, ne détournant pas le sujet et admettait que c'était vrai que ce genre de choses, et bien elle n'avait jamais eu affaire à une discussion aussi curieuse que celle ci. Cassidy était toujours un peu sur la défensive, cela aurait été magnifique si elle avait déjà avalé toutes ses paroles sans se poser de questions. La demoiselle restait calme, encore un peu crispée mais un peu plus détendue que lors de son arrivée.

Elle fronça les sourcils l'écoutant parler de fuite. Au contraire, elle ne fuyait pas, elle s'échappait de la vie quotidienne qui lui était réservé et c'était totalement différent. Cassidy secoua lentement la tête, pour répondre négativement à ce qu'il venait de dire, du moins le début.

"Je ne suis pas vraiment d'accord. Je ne cherche pas à fuir sur la route, je suis à la recherche d'un mage pour changer mon destin. Après tout, je suis simplement une fille de paysanne, donc ce genre de choses, ce n'est pas facile d'y accéder par ses propres moyens lorsque l'on ne connaît personne"

La demoiselle eut un regard légèrement amusé, se rendant compte de la situation. Après tout, elle lui donnait quelques informations sur elle. Mais que pouvait il en faire ? Pas grand chose !

"D'ailleurs je me demande pourquoi je vous raconte ça, ce n'est pas vraiment intéressant"

C'était vrai, le passé de Cassidy n'était ni épique, ni glorieux, pas vraiment de choses à raconter et ennuyant à souhait. Et puis ce n'était pas vraiment un chemin de vie que l'on rêvait, le labourage des champs, les mêmes tâches chaque jour, pas vraiment d'enseignement ni d'apprentissage. Non, on se contentait du strict minimum, d'un travail physique ou manuel pour vivre, sans se poser trop de questions sur le monde.

"Une route différente ? Qu'entendez-vous par là ?"

La demoiselle avait du mal à imaginer qu'une autre chose serait bien possible. Parce qu'après tout, elle ne pouvait pas y changer grand chose. Cassidy n'avait aucun moyen d'avoir une maison, d'avoir un métier bien placé, de par son statut et son passé. Alors imaginer qu'une autre vie l'attendait relevait de l'impossible et c'est pourquoi elle se contenta d'avoir une expression un peu intriguée et perplexe sur son visage.

*D'accord mais je dois faire quoi alors ?*

Alors, cette voix résonna à nouveau dans sa tête et la surprit encore sur de nombreux points. Déjà l'humain semblait lui faire signe de la main tout en lui parlant dans sa tête pour bien lui faire comprendre que c'était lui l'auteur de ce petit tour et de plus il l'avait appelé par son nom et prénom. La surprise et la stupéfaction se lisèrent sur son visage pendant que Cassidy ouvrit légèrement la bouche, tout en cherchant ses mots, la confusion régnant un peu.

"Comment... comment connaissez vous mon nom exact ? Je ne pense pas vous l'avoir donné..."

Qu'il parle dans sa tête, elle commençait à se familiariser avec, mais voilà qu'une autre donnée apparaissait avec l'évocation de son nom. Elle le regarda tranquillement.

"Serait-ce... de la magie ?"

Parler dans la tête des gens n'était pas quelque chose de réel, alors Cassidy se rattacha à la seule source qui lui venait à l'esprit.

Cassidy se gratta tranquillement la tête puis fit mine d'enlever de la boue de son visage alors que l'humain en face d'elle lui parla d'un certain don et de choses qui n'étaient que folie pour la plupart des habitants. Elle racla ses mains l'une de l'autre, semblant pensive et en pleine réflexion pendant que cette voix résonnait encore dans sa tête.

*Un don... un don... ouah quand même !*

"Cela signifie... que ce don serait un pouvoir qui permet de comprendre et lire dans les pensées ?"

Une simple suggestion de sa part mais la jeune femme était désireuse d'étancher sa soif de curiosité. Après tout ce n'était pas plus mal. Cassidy cligna un instant des yeux, elle n'était pas au bout de ses surprises.

"Vous voulez dire qu'en fait ma destinée était de vous rencontrer ? Drôle de coïncidence sur la route quand même... Mais... j'aimerais en savoir davantage. Vous avez éveillé ma curiosité."

En effet Cassidy se sentait prête à en apprendre plus. Elle s'était un peu résigner à cette drôle de rencontre qui la changeait de tout ce qu'elle avait pu croiser jusqu'à présent. Après tout, ce n'était pas ordinaire du tout et la demoiselle prit place sur un rocher en face de lui pour être un peu plus à l'aise. Après tout il n'avait pas d'intentions hostiles.

Il lui posa une autre question tout en prononçant son prénom à voix haute, ce qui fit sursauter légèrement Cassidy, n'ayant pas l'habitude de se faire appeler comme cela par une personne qu'elle ne connaissait même pas. De plus, il la tutoyait, cela faisait bizarre pour un homme qui devait avoir à peu près son âge. On pouvait mettre ça sur le compte de la proximité d'âge, bien que Cassidy ignorait totalement la nature de l'individu en question.

"Des légendes ? Quelques unes en effet... mais celle qui m'a le plus marqué dans mon enfance est la légende des dragons. Des créatures nobles et majestueuses capable de voler dans le ciel. Il paraît que ce sont des créatures pleines de sagesse... Enfin, ce n'est qu'une légende après. J'y ai beaucoup cru à une certaine époque mais je pense que cela était dû à l'âge."

Elle se mit à sourire doucement bien qu'avec un brin de crispation.

"Et dire que je cherchais un signe de l'existence des dragons dans les alentours de mon village.. mais bon... c'était il y a fort longtemps"

Cassidy ignorait totalement qui elle avait en face des yeux. Après tout, il n'avait pas du tout l'allure d'un dragon donc difficile de se douter de quoi que ce soit pour le moment.
Legundir Unarion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 10 Juil 2012 - 12:26 Répondre en citantRevenir en haut

Pas de soucis pour le retard. Excuses moi plutôt pour le mien.
J'espère que la réponse te convient et si ce n'est pas le cas n'hésite pas à me le dire Smile


La jeune femme baissa enfin sa garde et se posta de manière plus neutre et posée quittant la position défensive qu’elle avait optée depuis le début. Le jeune homme ne put s’empêcher de se demander si cela était réellement une bonne chose. Bien sûr cela l’était pour leur entretient, elle serait plus réceptive et il pourrait ainsi en finir plus rapidement et la ramener au Kaerl mais dans un sens, face à un inconnu elle avait baissé rapidement ses défenses et elle aurait pu se mettre en danger si Faydan avait été animé de mauvaise intention. En même temps il avait tout fait pour qu’elle se sente en sécurité et en confiance alors il ne pouvait pas vraiment lui reprocher.

Faydan se contenta de la regarder, la voyant croiser les bras puis ensuite les décroiser et se baisser pour récupérer son morceau de pain dans la boue. Cela lui fit un pincement au cœur de voir que cette jeune femme en était à ramasser un simple morceau de pain tombé au sol et qui plus est dans la boue… En étant au Kaerl cela sembla vraiment étrange et pénible à Faydan. En effet au Màr Menel aucun humain ni même bipède n’était dans le besoin à ce point-là et en plus lui était un saurien et pouvait subvenir lui-même à ses besoins en chassant.

Le trouble qui l’assaillait se lisait difficilement sur son visage mais était pleinement ressenti par Legundir. Le lien entre eux leur faisait partager bien plus que la faculté de communiquer silencieusement.

° Fay ? Que se passe-t-il ? °

° Rien… Si ce n’est que cette jeune humaine est affamée et mène une vie bien rude. Il est juste temps d’arrêter le petit jeu et d’en venir au fait. °

° Nous sommes ici pour changer son destin et lui offrir une nouvelle vie. Et cette fois c’est à toi de voir comment tu veux procéder mon gros. Libre à toi de partager tes vivres ° rassuré de la situation l’Elfe se remit à taquiner son lié

° Comme je veux vraiment ? Cela va te couter cher alors faible bipède. °

° Tu n’es qu’un goinfre de saurien doublé d’un profiteur ° répliqua le Maître Bronze sachant que son lié évoquait une petite virée dans une auberge.

° Tu m’as dit que je pouvais choisir comment procéder après tout. Un céleste ne reviendrait pas sur ses mots. °

Faydan focalisa toute son attention de nouveau sur la jeune femme et l’écouta attentivement, coupant la discussion mentale mais laissant le lien ouvert afin que Legundir puisse avoir connaissance de ce qu’il allait suivre. Il la laissa finir de parler, gardant la pose et le silence et ne reprit la parole que lorsqu’elle évoqua sa recherche de preuve de l’existence des dragons pendant sa jeune enfance.

- Les Dragons… Ainsi tu cherchais des Dragons et des preuves de leur existence. Le jeune homme sourit de nouveau et plongea son regard de saurien au plus profond des yeux de l’humaine


- Pourquoi ? Pourquoi est-ce que cette légende en particulier sur ces nobles créatures a-t-elle attiré ton esprit et ta curiosité et pas une autre ? Y as-tu pensé ne serait-ce qu’une fois ? Etait-ce une coïncidence ou bien un simple hasard d’un choix d’enfant ou bien y-a-t-il une raison plus profonde à cela ?

Une fois de plus le saurien mélangea la communication mentale à celle sonore la regardant toujours bien en face pour insister que c’était bien lui qui communiquait avec elle de cette façon

° Penses-tu Cassidy que le hasard existe ? Tes choix tes envies depuis que tu es né n’ont-ils eu que pour but que tu vives ces instants ou bien selon toi est-ce qu’ils ne sont qu’une pile d’événements non liés ?

Le Don que tu possèdes, le fait que je puisse te parler et que je sois là. Tout est lié. Tu as de nombreuses questions en tête et tu es la réponse à beaucoup d’entre elle. °


- Les dragons te fascinent-ils toujours autant ? Crois-tu toujours en leur existence ou bien t’es-tu rangé à l’opinion générale des gens et tu penses désormais qu’ils ne sont que légendes et imagination. Toi qui cherche un mage et à apprendre la magie, ce qui va à l’encontre de la conception de la plupart des bipèdes vivants ne crois-tu pas que ce sont des créatures magiques et bien réelles ? Au fond de toi que ressens-tu ?

° Et la magie ? Comment conçois-tu la magie ? Le fait de se parler sans ouvrir la bouche, sans émettre un son, de communiquer mentalement et directement dans nos têtes est ce que tout cela est de la magie selon toi ? °

- Les plus grandes destinées ne sont pas réservées aux nobles et aux riches. Les plus belles et les plus fortes sont le fait de personne ayant du cœur et un don… Et une paysanne peut très bien y prétendre. Pourquoi ne le pourrait-elle pas pourquoi ne serait-elle pas intéressante ?

Je connais beaucoup de choses Cassidy Klyn et ton nom en fait partie mais je ne suis pourtant pas un mage. Une autre personne encore pourra t’apprendre énormément de chose et te permettra d’embrasser pleinement ta nouvelle vie si toutefois tu veux suivre ta destinée.


° Il ne tient qu’à toi de pouvoir voler cheveux aux ventes dans les cieux sur le dos d’un dragon… Et le Don fait que tu auras la capacité de faire et de vivre tant de choses qui te semble si éloigner. °

Faydan se releva d’un bond, semblant voltiger dans les airs et lui fit face avant de se tourner légèrement, étant tourné de trois quart vers la jeune femme, un bras tendu vers la direction depuis laquelle il était venu et apparu.

- Cassidy Klyn il est temps pour toi de te lancer sur la bonne route… Va… Suis ce chemin, remonte mes pas et tu trouveras…

° Les réponses à de nombreuses questions que tu te poses depuis toujours. Tu auras bien d’autres questions qui te viendront

C’est le début de ta destinée… et si tu veux l’embrasser marche dans cette direction et tu trouveras quelqu’un qui t’aidera. La personne tu trouveras là-bas saura répondre à la plupart, il saura te guider jusqu’à ce que ton âme soit pleine et complète.

Cassidy… Si tu peux m’entendre et je sais que tu le peux, tu es capable de me parler de la même façon. Je t’écoute réponds moi de même. Veux-tu prendre enfin la voie qui est tienne depuis ta naissance et même avant ? Alors va…

Je ne t’accompagnerai pas mais nous sommes déjà appelé à nous revoir… Sauras-tu seulement me reconnaître ? °


Faydan reste immobile et silencieux, gardant simplement la main tendue vers la direction, espérant qu’elle suivrait la route indiquée et qu’il n’aurait pas à prendre sa forme naturelle tout de suite, voulant lui réserver la surprise alors qu’elle serait à côté de l’Elfe.
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:37 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu