Playlist Tol Orëanéene Carte du Monde Index du Forum
Connexion •  Se connecter pour vérifier ses messages privés •  S’enregistrer
 
 [RP] La Loi du Plus Fort. Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Juin 2011 - 18:41 Répondre en citantRevenir en haut

Ca avait marché ! Etant donné son poids plume, Lhain n'y avait pas tellement cru, mais il fallait croire qu'il s'était inquiété pour rien. Apercevant l'homme basculer dans l'eau, il ne le vit alors pas reparaître à la surface et attendit quelques instants. Non, il semblait avoir coulé dans le liquide boueux sans autre forme de procès. Avait-il réussi à mettre un terme à cette poursuite infernale ? Le jeune homme poussa un soupir, laissant échapper un léger rire nerveux avant de passer une main fébrile sur son visage.
Pour une fois qu'il parvenait à faire quelque-chose contre plus fort que lui ! Il n'eut cependant pas le temps de se réjouir qu'une main s'en vint soudainement sortir de l'eau pour l'agripper fermement par la cheville ! Son visage passa instantanément d'une expression soulagée à une lividité surprenante, alors que ses yeux s'écarquillaient de terreur à la vue de se visage familier qui sortait désormais de la flaque.

Il n'eut pas le temps de répondre quoi que ce fut à son assaillant que celui-ci tirait brusquement sur sa jambe pour le faire tomber à son tour. Lhain sentit la surface se crever sous sa chute dans un léger son aquatique, avant d'agiter les bras comme si cela aurait suffi à le libérer de cet endroit. Presque aussitôt, le jeune demi-elfe se sentit empoigné, la tête heureusement hors de l'eau, ce qui ne le rassurait pas pour autant puisque ses pieds n'avaient pas l'air de toucher le sol en dessous de lui. Qu'allait-il lui faire ?!
La mention du concours d'apnée n'eut pour autre effet que de le faire paniquer : ce n'était pas possible ! Il n'allait tout de même pas me noyer ?! Plus qu'à penser à prendre une goulée d'air afin de se préparer éventuellement à tenter de survivre de son mieux, il ne trouva rien de moins stupide que d'essayer de se détacher de son agresseur. Mais, se débattre ne suffirait pas à sortir de cette situation.

- Attendez... !

Il ne put finir sa phrase que la surface se refermait au-dessus de lui ! Et elle ne fit pas que se refermer : le voleur la distingua qui s'éloignait de lui de plus en plus, le plongeant dans un état de panique non dissimulée. Il voulut crier, se débattre, mais aucun des mouvements qu'il tenta d'effectuer ne fit faiblir la poigne du colosse. Il ne pourrait jamais remonter, c'était impossible ! Comment devait-il s'y prendre pour nager ? Pourquoi fallait-il qu'il n'ait jamais appris à le faire ?
Enfin lâché par son agresseur, le jeune homme se retrouva sans le moindre appui, agitant bras et jambes dans l'eau afin de trouver suffisamment de coordination pour s'en sortir. Hélas, la seule chose qu'il réussit à faire, fut de se fatiguer inutilement en essayant, relâchant au passage le peu d'air qu'il avait pu emmagasiner dans ses poumons et sentant une quantité de liquide importante s'infiltrer dans sa gorge. De l'air, il lui fallait de l'air !
Affolé, il finit par retrouver le mercenaire dans le floue qui s'étendait autour de lui. Au point où il en était, il ne parvenait plus à réfléchir assez clairement pour s'en tirer autrement. Tendant la main, ses ongles s'enfoncèrent dans le bras de son agresseur. Il ne voulait pas mourir, pas maintenant et pas comme ça !
Publicité





MessagePosté le: Dim 5 Juin 2011 - 18:41 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 542
Présentation: URL
RPs: 1 119
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2011 - 18:42 Répondre en citantRevenir en haut

Un elfe qui ne savait pas nager. C'était drôle à en sourire. Sans plus. Alauwyr souriait déjà du désespoir de sa proie qui n'arrivait même pas à faire un mètre en direction de la surface. Surnageant à un peu à un mètre de lui, le vieux mercenaire le fixait et attendait de voir ce que ces vaines tentatives de nage allait apporter. Peut-être qu'il faisait encore la comédire, pour qu'il le laisse vivre...Heureusement que c'était un concours. Alauwyr perdait rarement et la victoire semblait acquise déjà pour lui. D'habitude, les Elfes arrivaient à tenir plus longtemps que cela, mieux qu'un humain. Mais dans sa panique, Lhain dévorait tout son air dans des gestes inutiles et désordonnés. Même un escargot arriverait à mieux nager que lui. Et pendant même pas une minute, Alauwyr regardait sa proie se débattre pour essayer de sauver sa petite vie de vermisseau. Comment l'appeler autrement cet elfe en train de commencer à boire la tasse ?

Les dernières bulles remontèrent à la surface que l'Elfe commençait à se sentir mal. A son visage crispé, on voyait bien qu'il commençait à suffoquer. Alauwyr restait toujours souriant, savourant pleinement sa détresse. Jusqu'à ce que ce dernier lui attrapa le bras, s'accrochant à lui comme si c'était là sa bouée de sauvetage. Mais est-ce que l'Ardent allait vraiment le remonter ? Ou simplement rester encore là, à terminer de contempler son agonie suffocante ? Même si ses ongles lui arrachaient un peu la peau de son bras, le vieux mercenaire ne souffrait pas tant que cela. Même Estenir semblait s'amuser de la situation du pauvre neutre.

°Alors, on pensait jouer au dur et maintenant que tu joues au poisson, on se dégonfle. Je pensais que tu étais plus solide que cela, Aspirant Noyé ! °

Le dragon noir avait pris un vil plaisir à donner ce titre pour gratifier de plus de panique l'elfe surnageant toujours. Mais heureusement Alauwyr n'avait pas dit qu'il le laisserait se noyer. Et quand le neutre arriva à subir vraiment ce besoin pressant de respirer, il tenait sa gorge de son autre main. A ce moment là. Alauwyr l'attrapa par le col et d'un coup de jambe, remonta avec lui à la surface. Il le tint fermement, jusqu'à ce que Lhain se raccroche au bord, pour prendre son souffle. Alauwyr sortait déjà de l'eau. Il ricanait

"Tu es un piètre nageur et en apnée, tu ne vaux rien... J'ai gagné. Tu as de la chance, je suis gentil aujorud'hui, je ne t'ai pas laissé au fond. Respire mon cher, avant que cette eau ne te noie réellement. "

Il ricanait d'entendre le neutre reprendre son souffle tant bien que mal, en toussotant et en crachant.



Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 7 Juin 2011 - 00:46 Répondre en citantRevenir en haut

Plus il essayait d'effectuer quelques gestes pour remonter, plus Lhain se fatiguait. Plus aucune bribe d'air n'emplissait ses poumons, au contraire d'un peu d'eau qui commença à le faire suffoquer. Tousser ne lui apporterait que d'aggraver son cas, pourtant il ne put s'en empêcher lorsque sa gorge fut emplie de liquide, éjectant ce dernier comme il put tout en essayant de ne pas en avaler davantage. Même accroché à cet homme qui ne semblait pas enclin à bouger, il ne voyait pas bien quelle serait sa possibilité de survie dans cette histoire. L'idée qu'il ne s'en sortirait pas, ôtait toute pensée claire de son esprit et le pousser à s'agiter dans l'eau sans succès.
Ses poumons se contractaient dangereusement à la recherche de l'oxygène qu'il lui manquait. S'apercevant qu'il buvait de nouveau la tasse, le jeune homme porta machinalement sa main à son cou, comme si ce seul geste pouvait l'empêcher de se noyer. La voix du dragon dans sa tête ne fit rien pour arranger les choses, bien au contraire. L'appellation de "noyé" fit émettre quelques battements sourds à son coeur, alors qu'une boule d'angoisse étreignait ses entrailles telle une main glaciale se refermant sur lui. Sa poigne se resserra sur le bras du mercenaire, une façon ou une autre de demander grâce. Il se fatiguait et ne parvenait plus à distinguer les parois de ce trou. Sa vue était déjà floue là-dessous, mais là, seules quelques étoiles noirâtres dansaient devant ses yeux, signe qu'il ne demeurerait pas conscient encore très longtemps.

Il put tout juste s'apercevoir que son agresseur se saisissait de son col pour le tirer vers la surface en sa compagnie. Cette dernière n'était pas éloignée d'eux, mais il n'aurait jamais pu l'atteindre avec sa faible compétence de nage. Lorsqu'il sentit bientôt la surface se crever de nouveau pour le laisser réapparaître à l'air libre, Lhain inspira brutalement, agitant toujours les jambes dans le but de ne pas redescendre là-dedans.
Le mercenaire l'approcha alors du bord et il s'y accrocha de toutes ses forces, hissant ses bras tremblants avant de recracher sans tarder l'eau qui avait envahi sa gorge, cherchant à la fois l'air et à se débarrasser de la gêne qui l'avait empêcher d'y voir clair. Il n'aurait jamais songé qu'autant de liquide boueux aurait pu se loger comme ça dans ses voies respiratoires ! Faisant une totale abstraction de l'homme qui remontait sans l'attendre, il ne cessa de tousser et de cracher de l'eau, écarquillant les yeux et paniqué à l'idée que l'air ne lui échappât encore. Le jeune homme ne fit pas vraiment attention aux ricanements qui sévissaient au-dessus de lui. Son attention était concentrée sur la respiration qu'il lui était difficile de récupérer.

Lorsque ce fut passé et qu'il fut certain de pouvoir inspirer et expirer correctement, Lhain avisa ses bras tremblants qui étaient posés fermement sur le sol sec de la Lande. Le souffle court, il planta ses doigts dans la terre avant de se hisser hors de l'eau complètement. Ce ne fut pas facile étant donnée la fatigué qui le submergeait, mais il finit par y parvenir et par se laisser tomber sur le côté. Ce n'était pas passé loin.
Déglutissant, il finit par rouvrir les paupières pour planter ses prunelles azurées dans celles du mercenaire, qui se riait toujours de lui. Cet homme prenait cela comme un jeu. Pour lui, le demi-elfe n'était que la proie, le jouet...

- Vous avez eu ce que vous vouliez... Haleta-t-il.

Serrant les dents, Lhain tenta de se redresser, prenant appui sur ses coudes pour ce faire. Il vacillait toujours un peu, son corps avait visiblement décidé de ne pas cesser de trembler.

- J'ai compris la leçon... laissez-moi partir...

Car oui, pour lui, il ne s'agissait, ni plus, ni moins, que d'une certaine forme de vengeance vis-à-vis de ce qu'il avait pu faire au dragon qui accompagnait cet homme. Le jeune homme ne l'avait pas tué, non ? Il semblait aller bien puisqu'il avait entendu sa voix dans sa tête ! Pourquoi restait-il là à le regarder ? Pourquoi ne le laissait-il pas tranquille maintenant ?
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 1 542
Présentation: URL
RPs: 1 119
Race: Humain
Âme Soeur: Estenir
Affiliation: Clan Dominant
Alignement perso: Chaotique Mauvais
Ordre Draconique: Ombre

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2011 - 19:32 Répondre en citantRevenir en haut

Alauwyr se contenta de le toiser, alors que l'eau terminait de couler le long de sa crinière grisée. Il ne manquerait plus que l'elfe se mette à chouiner comme un enfant apeuré face à l'adversité. Un elfe qui demandait à avoir enfin la paix... Pitoyable être, qui appartenait à cette race arrogante et qui se vantait d'être les privilégiés des dieux, tout cela parce qu'ils vivent plus longtemps que les autres races humanoïdes... Alauwyr ricana cette fois.

"Qui te dit que c'était là la leçon que je voulais t'offrir petit elfe ? Je pense que je n'en ai pas encore fini avec toi...."

Son regard se leva pour voir son lié approcher, cette fois sous sa forme reptilienne. Son aile repliée contre son corps montrait quand même l'étendue de la blessure sur l'avant-droit alaire. Le dragon noir posa déjà ses yeux courroucés sur le jeune aspirant, dévoilant la blancheur de ses crocs.

"Je crois qu'il a bien envie de mordre un peu dans tes chairs. Mais je le retiens. Pour le moment. Ne t'avises pas de le provoquer, en attendant que j'aille chercher mes affaires au fond de ce point d'eau...Je pourrais t'y envoyer, mais déjà que tu ne sais pas nager... Je crains de pas revoir mes biens. Autant que j'y aille par moi-même. Estenir, surveille-le, mais ne lui fais rien de blessant. "


Le vieux mercenaire adressa un sourire malsain à l'Elfe avant de plonger dans l'eau à nouveau, cette fois de façon volontaire. Le dragon noir restait debout, à toiser sa possible victime.

°Un Elfe qui ne sait pas nager, c'est navrant. Une honte même. J'ai bien aimé sentir ta petite panique. C'était amusant. On pourrait remettre cela encore... Ou alors te découper pièce par pièce, pour te faire sentir ma douleur par mes coups de griffes. °

Le dragon avait levé son antérieur droit, sortant ses griffes. Allait-il s'en prendre à nouveau au neutre ? Non, car Alauwyr ressortit de l'eau avec ses effets personnels, regardant sinistrement son dragon. Il ne souffla mot, mais ses pensées allaient directement au saurien, qui reposa sa patte en grondant méchamment, toisant une dernière fois l'elfe et recula. Il finit même par lui tourner le dos, pour s'éloigner de lui.

"Je pense que tu devrais partir, l'aspirant, avant que mon dragon se décide vraiment d'en finir avec toi....Ou que je change d'avis à ton sujet"



Lhain Linwëlin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Juin 2011 - 21:47 Répondre en citantRevenir en haut

Cet homme n'avait pas l'air d'avoir l'intention de le laisser s'en aller, même après ça. Pourquoi y avait-il cru de toute façon ? Lhain savait les forts parfois suffisamment cruels pour jouer avec leurs proies. A quatre pattes, les doigts serrés dans la terre qu'il foulait, le demi-elfe fixait le sol avec des yeux vides, écarquillés dans une torpeur qu'il tentait de chasser tant bien que mal de son esprit. Les gouttelettes d'eau qui tombaient autour de lui, glissant de ses cheveux et de ses vêtements, lui donnaient de douloureux frissons d'horreur, comme s'il sortait tout juste d'un affreux cauchemar.
Seuls les pas qui s'en suivirent, suffirent au jeune homme pour sentir une sueur glacée lui parcourir l'intégralité du corps. Comme si la présence du mercenaire ne suffisait pas, voilà que le dragon noir s'en revenait vers eux, ayant repris sa forme originelle, une aile repliée contre son flanc, aile sur laquelle une blessure sanguinolente apparaissait distinctement. Avec un mouvement de recul nerveux, Lhain se retrouva bientôt assis sur les fesses, fixant intensément le reptile sans parvenir à chasser sa crainte. La phrase de l'ardent concernant la volonté de le blesser qui habitait son lié, le poussa à baisser les yeux aussitôt. Il ne devait en aucun cas le provoquer, ni même lui donner l'impression de le défier, bien que la peur se lisait parfaitement au coeur de l'océan azuré de ses iris.

A la grande surprise de l'aspirant, le colosse ne semblait pas vouloir que son dragon ne lui fit du mal. Au contraire, il venait tout juste de lui demander de se tenir tranquille et de ne rien lui faire. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Intrigué, le jeune homme adressa un regard interrogateur à son interlocuteur, avant de détourner la tête à la vue de ce sourire malsain qui se dessina sur ses lèvres, les étirant pour lui faire comprendre qu'ils n'en avaient pas terminé.
Il était bien mieux que le mercenaire allât chercher ses affaires sous l'eau : Lhain n'aurait, en effet, pas eu l'occasion de les ramener s'il avait été contraint d'y plonger. Non seulement il se serait noyé, mais, en prime n'aurait pas fait gagner beaucoup de temps à son bourreau. Quand bien même ce dernier avait averti son lié de ne pas attenter à la vie de leur prisonnier, celui-ci n'en menait pas large et ne faisait pas du tout confiance au dragon. Il pouvait s'en passer des choses, en l'espace de quelques secondes, surtout lorsque l'on avait affaire à quelqu'un de passablement énervé contre soi.

° Un Elfe qui ne sait pas nager, c'est navrant. Une honte même. J'ai bien aimé sentir ta petite panique. C'était amusant. On pourrait remettre cela encore... Ou alors te découper pièce par pièce, pour te faire sentir ma douleur par mes coups de griffes. °

Le visage du demi-elfe se redressa subitement pour fixer de nouveau le reptile ailé, d'un air incrédule. Ses pires craintes se confirmaient là, tout de suite. La patte munie de griffes acérées qui se levaient au-dessus de lui, lui arracha un gémissement apeuré, l'obligeant à lever son bras en protection devant lui. Si ce monstre le frappait, nul doute que la douleur se ferait sentir, et il n'y aurait besoin que d'un coup pour le mettre à terre... et d'un suivant pour l'achever sans autre forme de procès.
Fort heureusement, tel ne fut pas le cas. Le mercenaire était remonté avec ses effets, jetant un regard vers son compagnon écailleux qui suffit à le calmer et à le pousser à se détourner de sa cible. Au moins lui avait-il obéi... Leur proie n'osait pas imaginer ce qui se serait passé s'il avait choisi de n'écouter que sa rage d'avoir été blessée par un être faible tel que celui qui se présentait devant lui.

On lui conseillait de partir ? Bien que surpris une fois de plus, Lhain ne se fit pas prier pour se lever et reculer de quelques pas, s'assurant qu'il ne s'agissait pas d'une feinte pour le piéger. Sans un mot, tel une bête traquée que l'on remet en liberté après avoir joué avec, le jeune homme prit ses jambes à son coup sans demander son reste. Et il courut longtemps, si longtemps qu'il en oublia toute fatigue jusqu'à tomber d'épuisement derrière un amas de rochers. Toute l'adrénaline redescendait petit à petit alors qu'il observait frénétiquement les alentours pour s'assurer que personne ne l'avait suivi. Même le ciel semblait vidé de toute présence et seul le vent sec de la Lande d'Eru emplissait ses oreilles d'un chant macabre.
Adossé à la roche, il replia ses genoux contre lui, passa ses bras autour et y appuya son front. Se calmer. Il se devait se calmer. N'était-il pas hors de danger dès à présent ? A dire vrai, la seule conviction qu'il possédait à cet instant, était celle qu'il ignorait totalement s'il était sorti d'affaire ou non. Car, bien que relâché par les deux liés, il se trouvait toujours dans ce paysage effrayant. Il ne savait comment un tel phénomène était possible, mais des voix se faisaient entendre autour de lui, des murmures charriés dans les airs, lointains échos d'un Kaerl maudit dont le jeune homme n'avait même pas idée. Le crépuscule tombait irrémédiablement et il demeurerait en ces lieux peut-être toute une nuit.

Sentant une main glacée se poser sur son épaule, le jeune homme bondit sur ses pieds pour ne contempler que du vide. Pourtant, il n'était pas fou, il avait bel et bien senti quelqu'un le toucher ! Plus la nuit tombait, plus l'atmosphère s'alourdissait davantage, mettant ses instincts et ses sens elfiques en marche pour en découvrir la source exacte. Regardant partout autour de lui, il fit mine de s'éloigner de la protection des rochers pour se trouver un meilleur abri. Pourtant, bouger n'enlevait en rien le côté lugubre qui lui étreignait les entrailles. Pendant un instant, il se demanda s'il n'aurait pas mieux fait de rester avec ses deux geôliers.
Ce fut lorsqu'il eut l'impression que des formes spectrales soulevaient la poussière, qu'il se décida à cesser d'avancer pour se recroqueviller entre des rochers plus éloignés de ceux près desquels il se trouvait quelques instants plus tôt. La nuit était noire, même les étoiles semblaient se dissimuler derrière les volutes d'un sinistre brouillard. Quel était cet endroit ? Pourquoi y sentait-il des présences invisibles ? Pourquoi avait-il l'impression qu'une vie éteinte se promenait comme si de rien n'était autour de lui ? Leur ordonnant à plusieurs reprise de se taire, Lhain finit par presser ses mains contre ses oreilles et par fermer les yeux.
L'aspirant sombra dans le sommeil lorsque la fatigue vint à bout de son énergie. Lorsqu'il finit par se réveiller sans vraiment oser ouvrir les paupières de peur de contempler ce paysage sinistre, quelques voix bien vivantes le ramenèrent à la réalité. Un chevalier-dragon l'avait retrouvé en survolant la Lande, son lié ayant senti une présence en vie parmi la menace des spectres qui y résidaient pour l'éternité.
Quand le demi-elfe reprit conscience, il se trouvait à l'infirmerie du Màr Luimë.
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:13 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf GuildWars :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis :: by nerevare

Anneau des JpC par TourDeJeu